Crise économique mondiale / conséquences éco & sociales du covid

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 767
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
GERMANWINGS, c'est fini :

Coronavirus : Lufthansa va réduire sa flotte et fermer sa filiale Germanwings

Le géant allemand du transport aérien Lufthansa va durablement réduire la taille de sa flotte, se séparant d'une quarantaine d'avions sur ses 763 appareils, et fermer sa filiale Germanwings en réponse au coronavirus, a annoncé le groupe mardi. «Les opérations aériennes de Germanwings seront interrompues. Toutes les situations qui en découlent doivent être discutées avec les syndicats respectifs», a-t-il indiqué.
Le directoire «ne s'attend pas à un retour rapide du secteur du transport aérien au niveau d'avant la crise», a expliqué la compagnie dans un communiqué, ajoutant que «l'objectif» est de permettre de «garder le plus d'emplois possible».
Source : https://www.lefigaro.fr/flash-eco/c...tte-et-fermer-sa-filiale-germanwings-20200407
Bonjour Chris

Covid-19 : Lufthansa restructure massivement

Face à la pandémie de coronavirus, le groupe Lufthansa a annoncé la fermeture de sa filiale low cost Germanwings, le départ de 42 avions sur les 763 dont six Airbus A380, et de nouvelles mesures sur l’emploi notamment chez Brussels Airlines. Et pour l’après-crise, il envisage une baisse significative du nombre de vols. Les syndicats sont déjà vent debout.

Extrait :
Pour expliquer cette première « réduction permanente de capacité », le Conseil d’Administration de Deutsche Lufthansa AG a annoncé le 7 avril 2020 ne pas s’attendre à ce que l’industrie aéronautique « retrouve très rapidement les niveaux d’avant crise du coronavirus ». Selon son évaluation, il faudra des mois avant que les restrictions mondiales sur les voyages soient complètement levées, et des années avant que la demande mondiale ne revienne aux niveaux d’avant crise. Sur la base de cette évaluation, le Conseil d’Administration a décidé de prendre des mesures de grande envergure pour réduire la capacité des opérations aériennes et de l’administration à long terme. Des décisions qui affecteront « presque toutes les opérations de vol de Lufthansa Group ».

Chez Lufthansa, six Airbus A380 et sept A340-600 ainsi que cinq Boeing 747-400 seront « définitivement mis hors service » ; en outre, onze A320 seront retirés des opérations court-courriers. La vente des six A380 à Airbus était « déjà prévue pour 2022 », souligne la compagnie aérienne. La décision d’éliminer progressivement les sept A340-600 et cinq 747-400 « a été prise sur la base des inconvénients environnementaux et économiques de ces types d’avions ». Avec cette décision, Lufthansa va donc réduire la capacité de ses hubs dans les aéroports de Francfort et de Munich. Lufthansa Cityline retirera également du service trois A340-300 ; depuis 2015, le transporteur régional assure des vols vers des destinations touristiques long-courriers pour Lufthansa. Sur le segment des vols court-courriers, dix A320 supplémentaires « devraient être progressivement retirés du marché ».

 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 767
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Etats-Unis : 5 millions de nouveaux chômeurs attendus en une semaine

Communique : Cinq millions de personnes pourraient s'être inscrites au chômage la semaine dernière aux Etats-Unis, frôlant un troisième record après deux semaines de plus hauts historiques fin mars, et viendraient donc rejoindre la cohorte de nouveaux demandeurs d'emplois. Ce sont en effet 5 millions de personnes qui pourraient avoir rempli un dossier d'allocation entre le 29 mars et le 4 avril, estiment les analystes.
La semaine précédente avait vu un record historique, avec 6,65 millions de nouveaux demandeurs d'emploi. Au total sur les deux dernières semaines de mars, 10 millions de personnes s'étaient inscrites pour la première fois, du jamais vu.

 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
8 571
3 002
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Etats-Unis : 5 millions de nouveaux chômeurs attendus en une semaine
Il faut avoir à l'esprit que ces 10+5=15 millions de chômeurs aux USA vont aussi perdre leur couverture santé... ça rejoint l'article dans l'autre thread sur les afro américains qui représentent un % très important des décès notamment pour des problèmes de couverture santé / qualité de soin en plus de multi pathologie également liées à un suivi sanitaire moins important (diabète non soigné, etc...).
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 767
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Il faut avoir à l'esprit que ces 10+5=15 millions de chômeurs aux USA vont aussi perdre leur couverture santé... ça rejoint l'article dans l'autre thread sur les afro américains qui représentent un % très important des décès notamment pour des problèmes de couverture santé / qualité de soin en plus de multi pathologie également liées à un suivi sanitaire moins important (diabète non soigné, etc...).
Bonjour Mathieu
C'est un fait certain , c'est d'autant plus preoccupant que le president Trump qui est d'ordinaire extraordinairement optimiste ne l'est plus guere en ce moment !

 
Dgibe

Dgibe

Dieu Supérieur
13 Mai 2016
1 195
523
138
37
Chengdu
Bonjour Mathieu
C'est un fait certain , c'est d'autant plus preoccupant que le president Trump qui est d'ordinaire extraordinairement optimiste ne l'est plus guere en ce moment !

J'ai aussi lu que le surpoids est un facteur aggravant de la maladie. C'est probablement le facteur qui fait que les afro-américains sont plus affectés.
De même serait pourrait expliquer du moins en partie la raison pour laquelle les pays occidentaux affichent un taux de décès plus haut que les pays asiatiques par exemple.


Taux d'obésité: Corée 5.8%, Chine 6.9%, Japon 3.3% Iran: 26%, France: 24%, Allemagne: 20%, Espagne: 24%, Italie: 21%, US: 33%

Par contre il devrait y avoir un ratio femme/homme noirs différents car d'après les statistiques, les hommes noirs ne sont pas plus obèses que la moyenne: https://en.wikipedia.org/wiki/Obesity_in_the_United_States#Race
 
Dernière édition:
poochielechien

poochielechien

Alpha & Oméga
05 Déc 2007
3 306
1 712
173
J'ai aussi lu que le surpoids est un facteur aggravant de la maladie.
C'est un critère qui explique en partie les mauvaises prévisions pour le Royaume-Uni (apparemment d'après le lien le pays le plus "obèse" d'Europe après Andorre), en plus de la tentative d'immunité de groupe promue un temps par Boris Johnson.
 
poochielechien

poochielechien

Alpha & Oméga
05 Déc 2007
3 306
1 712
173
Tokyo profite de la crise du coronavirus pour encourager ses industriels à quitter la Chine
Dans son spectaculaire plan de relance, le gouvernement nippon prévoit une enveloppe de plus de 2 milliards d'euros pour aider ses entreprises qui voudraient déplacer des capacités de production actuellement en Chine vers le Japon ou un pays tiers.

Au milieu des nombreuses lignes de dépenses du spectaculaire plan de relance concocté pour aider son économie à surmonter la crise du coronavirus , le gouvernement japonais a prévu une enveloppe de 243 milliards de yens (2 milliards d'euros) pour aider ses industriels à délocaliser une partie de leur production hors de Chine. Pour une grande partie des élites politiques et économiques, l'épidémie de Covid-19 met en lumière, une fois encore, la trop grande dépendance des entreprises japonaises à l'égard de leur grand « partenaire » chinois.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 767
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Covid-19 : le trafic aérien aux USA recule de 70 ans

Avec moins de 100.000 passagers enregistrés mardi dernier par la TSA dans les aéroports des Etats-Unis, le trafic est descendu dans le pays à des niveaux inconnus depuis les années 50 en raison de la pandémie de coronavirus.

Communique : Mardi 7 avril 2020, la TSA (Transportation Security Administration) en charge des contrôles de sécurité dans les aéroports américains a vu passer seulement 97.130 personnes, soit une baisse de 95% par rapport au même mois l’année dernière. Et ce nombre est probablement supérieur à celui des passagers des compagnies aériennes, les employés des aéroports étant soumis au même type de contrôle. Les Etats-Unis se retrouvent donc avec un trafic aérien similaire à celui connu dans les années 50 : selon Airlines for America, 1954 est la dernière année où le nombre de passagers était aux alentours de 97.000.

Les compagnies aériennes américaines avaient bien été clouées au sol après les attentats du 11 septembre 2001, avec une reprise du trafic assez lente, mais l’ampleur de la pandémie de Covid-19 devrait entrainer un impact beaucoup plus long dans les aéroports du pays. Elles sont pour l’instant obligées d’opérer un minimum de vols sur les liaisons existantes, ce qui signifie souvent voler à vide. United Airlines par exemple estime perdre 100 millions de dollars par jour, sa rivale Delta Air Lines citant le chiffre de 60 millions par jour.
Vendredi dernier, les transporteurs du pays ont demandé une aide fédérale de 50 milliards de dollars, afin de payer leurs employés et éviter les licenciements d’ici la fin septembre ; le gouvernement n’a pas encore répondu, mettant au point ce qui leur sera demandé en échange de cette aide. La somme leur a été promise, mais il faudra attendre la fin du weekend selon Donald Trump avant de savoir quelle forme cela prendra.

Le virus continue de se propager dans le transport aérien malgré la réduction du trafic, par exemple chez American Airlines. Selon le syndicat de PNC Association of Professional Flight Attendants, cent hôtesses de l’air et stewards ont été testé positifs (un est mort le 23 mars à Philadelphie), tandis que chez les pilotes 47 ont été testés positifs d’après leur syndicat. Les deux organisations réclament pour les navigants les mêmes équipements de protection personnelle que ceux attribués aux pompiers, ambulanciers et autres employés des services d’urgence.


Tout ceci n'est guere encourageant dans l'immediat voir dans un futur proche ! Ce chiffre de - 95 % est comprehensible pour une compagnie voir pour un aeroport international dans la situation ou nous vivons , ce qui est logique a Hong Kong vu les restrictions ne l'est pas pour un pays de la taille des Etats Unis !
Ratios : pax / frequences / flottes / liaisons aeriennes ...

Mais bon en Europe meme topo niveau pax - 97% sur une journee egalement !

Selon ACI Europe, le trafic aérien a quasiment diminué de deux-tiers sur le Vieux continent pour cause de pandémie de Covid-19. Un plan pour les aéroports à l’échelle de l’Europe est réclamé.

Extrait : Au premier trimestre 2020, les aéroports européens ont perdu 21% de leur trafic selon les dernières statistiques publiées par ACI Europe (Airports Council International – Europe), mais au seul mois de mars la dégringolade atteint 59,5% par rapport au même mois l’année dernière – soit environ 106 millions de passagers. La journée du 31 mars 2020 illustre parfaitement l’impact du coronavirus sur le transport aérien : 174.000 passagers dans les aéroports cette année, contre 5,12 millions en 2019 (-97%). A titre de comparaison, ces mêmes aéroports avaient accueillis le 1er mars 2020 5,12 millions de clients, un résultat déjà en baisse de 11,7% par rapport à la même journée en 2019.

« Cela ne ressemble à rien de ce que nous avons vu auparavant », souligne dans un communiqué le directeur général d’ACI Europe Olivier Jankovec ; « lors de la crise financière de 2008, il a fallu douze mois aux aéroports européens pour perdre 100 millions de passagers. Avec le Covid-19, il n’a fallu que 31 jours ». Il ajoute que les vols de rapatriement ramenant les Européens dans leur pays d’origine « prenant fin, ce qui reste maintenant se limite essentiellement au trafic de fret, ainsi qu’aux services aériens sanitaires et autres services aériens d’urgence ».


....
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 767
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Korean Air : 6 mois sans 70% des employés ?

Face à la pandémie de Covid-19, la compagnie aérienne Korean Air lancera la semaine prochaine une période de congé pour 70% de ses 19.000 employés qui pourrait durer jusqu’à six mois.

Extrait :
La compagnie nationale de Corée du Sud a cloué au sol 90% de sa flotte de 144 avions, et réduit ses capacités internationales et domestiques respectivement de 90% et 60%. Elle relie encore sa base à Seoul-Incheon à l’aéroport de Paris-CDG deux fois par semaine par exemple, et continue d’opérer des vols de rapatriements depuis l’Inde, la Hongrie ou la Nouvelle Zélande entre autres. Mais à partir du 16 avril 2020, elle « pourra sembler fermée » avec le départ en congé forcé de 70% de son effectif, en réponse à la « détérioration des conditions commerciales » selon un communiqué. Le détail de ces congés variera en fonction du rôle de l’employé et de la charge de travail de sa division, a précisé Korean Air, qui prévoit un retour à la normale le 15 octobre au plus tard. Seuls les membres du personnel « essentiels » ne seront pas concernés par la mesure ; les autres recevront pendant leur absence un « pourcentage réduit » de leur salaire, environ 70% de la norme, presqu’entièrement payé par l’état.

 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 767
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Bonjour Pouepou
Beaucoup de compagnies sont en train de train de modifier leurs appareils destines a transporter des passagers en cargo en supprimant les sieges , ca demande beaucoup plus de manutentions niveaux marchandides car les portes mises a part celles de soutes ne sont pas prevues a cet usage .
Exemple de transformation d'un appareil !

 
Liseum

Liseum

Membre Bronze
05 Mai 2019
81
60
28
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 767
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
World Bank East Asia and Pacific Economic Update, April 2020 : East Asia and Pacific in the Time of COVID-19

The COVID-19 virus that triggered a supply shock in China has now caused a global shock. Developing economies in East Asia and the Pacific (EAP), recovering from a trade war and struggling with a viral disease, now face the prospect of a global financial shock and recession.

Extrait :
Significant economic pain seems unavoidable in all countries and the risk of financial instability is high, especially in countries with excessive private indebtedness. Several economies are expected to contract in 2020, which will lead to an increase in the poverty rate. Households linked to affected sectors will suffer more. To deal with this crisis, countries need to act fast and decisively to contain the spread of infection, while expanding capacity both to treat people and to test and trace infections. Fiscal measures should provide social protection to cushion against shocks, especially for the most economically vulnerable. Firms will need liquidity injections to help them stay in business and maintain beneficial links to Global Value Chains. The optimal economic policy response will change over time and depend on the precise nature and evolution of the shock. Given the unprecedented nature of the economic shock to each country, and the fact that it is also affecting all other countries in the region and beyond, an exceptional policy response is needed.

English PDF Revised 16.68Mo

English Overview 638.8Ko

Synthesis 6.151Mo

Analysis 4.955Mo

Trends in Growth, Poverty, and Policy 1.914Mo

Impact of the China-U.S. Trade Agreement 969.4Ko

Country Summaries and Key Indicator 2.590Mo

 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 767
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Coronavirus : la plus terrible récession mondiale depuis 1929, selon le FMI

Le Fonds monétaire international prévoit un effondrement historique de l'économie mondiale en 2020 à -3%. L'économie européenne serait frappée de plein fouet par la récession (-7,5%). De leur côté, les Etats-Unis devraient également connaître une chute violente de leur PIB (-5,9%).

Extrait : La propagation du coronavirus sur tous les continents fait trembler toute l'économie mondiale. Selon les dernières perspectives du Fonds monétaire international (FMI) publiées ce mardi 14 avril, la croissance du PIB global pourrait reculer de 3% en 2020 après avoir augmenté de 2,9% en 2019. Pour 2021, les économistes basés à Washington anticipent un rebond de l'économie planétaire à 5,8%. Pour la cheffe économiste du FMI, Gita Gopinath, il s'agit de "la plus grande récession depuis 1929". Dans une note mise à disposition des journalistes, elle explique que "le monde a changé dramatiquement durant ces trois derniers mois, depuis notre dernière mise à jour des perspectives économiques mondiales publiées en janvier. Un désastre rare, la pandémie du coronavirus, a abouti à la perte tragique d'un grand nombre de vies humaines. Alors que des pays ont pris des mesures de quarantaine et de distanciation sociale pour freiner la pandémie, le monde est entré dans le grand confinement. L'ampleur et la rapidité de l'effondrement de l'activité qui a suivi sont différents de tout ce que nous avons vécus dans notre vie".

Pour faire face à cette crise historique majeure, les pays du G7 et du G20 ont prévu de se réunir dans les prochains jours pour tenter d'apporter une riposte adaptée. En amont, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a tiré la sonnette d'alarme lors d'un point presse ce mardi 14 avril. "Dans cette crise économique, je ne trouve pas de comparaison dans l'histoire récente. C'est une crise systémique, elle est immédiate et touche tous les pays de la planète. Il est nécessaire de trouver des réponses coordonnées. La réponse européenne doit être complétée. Le plan de relance est le plus important à nos yeux".

 
Dgibe

Dgibe

Dieu Supérieur
13 Mai 2016
1 195
523
138
37
Chengdu
Où comment l'état français cherche à faire savoir qu'il n'est pas complètement dupe de propos bien mal venus, s'agissant, au moins en parties, de contre vérités de surcroit ... Tout cela est bien regrettable, dans une période où il faudrait, surtout et encore plus, se serrer les coudes, en mettant en sommeil, les opérations de communication à vocation de propagande ...

http://www.amb-chine.fr/fra/zfzj/t1768712.htm
Si l'on prend les quelques minutes nécessaires pour lire la tribune, objet du litige, on peut comprendre la position du gouvernement français de s'offusquer, quelque peu.
Au delà du fait que ce n'est pas quand un homme est à terre et blessé, qu'on se permet de lui faire remarquer qu'il a vraiment été maladroit de chuter, l'initiative, comme le contenu de cette tribune sont maladroites tant sur la forme, que sur le fond.
Cela vaut vraiment la peine de lire, ce qui semble bien avoir été distillé, dans un état d'esprit, où la bienveillance semble bien l'absente remarquée ...
Il y a une discussion dédiée pour ce sujet: https://www.bonjourchine.com/thread...-ou-de-politique-interne-nationalisme.150581/
 
G

guillaumeenchine

Membre Platinum
09 Sept 2019
1 046
145
70
45
Coronavirus : la plus terrible récession mondiale depuis 1929, selon le FMI

Ahaha absolument pas. Cette crise a un debut et on en connait deja la fin. Dans qq mois on aura un vaccin et tout le monde reprendra sa vie "normale".
 
poochielechien

poochielechien

Alpha & Oméga
05 Déc 2007
3 306
1 712
173
Ahaha absolument pas. Cette crise a un debut et on en connait deja la fin. Dans qq mois on aura un vaccin et tout le monde reprendra sa vie "normale".
Dans combien de mois? Les conséquences économiques seront très différentes selon qu'on parle de 2 mois ou de 24 mois.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 767
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Ahaha absolument pas. Cette crise a un debut et on en connait deja la fin. Dans qq mois on aura un vaccin et tout le monde reprendra sa vie "normale".
Faudrait savoir ? Depuis le debut vous affirmez " des dizaines de millions de morts et la fin de tout " , et maintenant dans quelques mois tout ira bien ?
Donc vous etes desormais d'accord avec nous ! Ca fait plaisir a lire ... A l'inverse au niveau de la fin je suis nettement plus reserve , deja un traitement efficace serait plus urgent vu la situation pour soigner les victimes , et c'est evident un vaccin mais dans ce cas ca risque de prendre un peu de temps entre son elaboration et sa mise en application a l'echelle planetaire !
 
Dernière édition:
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
8 571
3 002
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Ahaha absolument pas. Cette crise a un debut et on en connait deja la fin. Dans qq mois on aura un vaccin et tout le monde reprendra sa vie "normale".
Les différents labo / équipes de chercheurs semblent indiquer le même délais de 18 voire 24 mois... si ils ne galèrent pas trop à trouver la bonne combo.
Certains secteurs de l'économie à commencer par le travel, la restauration, l’événementiel/culture vont être complètement décimés d'ici là.

Le conseil scientifique allemand a par exemple recommandé de ne pas réorganiser d’événements sportifs ou culturels rassemblant plus de x personnes avant 18 mois.