Crise économique mondiale / conséquences éco & sociales du covid

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 768
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le coronavirus va peser sur la croissance des économies émergentes

2020 devait être l'année du rebond économique des économies émergentes, dont la majorité dépend des exportations de matières premières. Mais entre le confinement imposé par la Chine pour limiter la propagation du coronavirus et l'accord commercial sino-américain qui favorise l'importation par la Chine de produits américains, les émergents vont au contraire subir ces effets de plein fouet.

Extrait :
Les économies émergentes, qui tablaient sur un rebond de la croissance mondiale cette année pour se remettre en selle, pourraient être les premières victimes de l'épidémie de coronavirus qui frappe la Chine, l'un de leurs principaux marchés. "Plus les pays émergents sont dépendants de leurs exportations vers la Chine, plus ils paieront les pots cassés du coronavirus", affirme à l'AFP Alicia Garcia, cheffe économiste de la banque Natixis pour l'Asie, basée à Hong Kong. Un avis partagé par Charles de Quinsonas, du gestionnaire d'actifs britannique M&G: "Si le virus venait à effectivement enterrer toute perspective de croissance pour la seconde économie mondiale, cela aurait un impact direct sur les émergents", prévient-il.

La demande chinoise de matières premières

De nombreux pays exportateurs de matières premières et de produits agricoles ont bénéficié depuis plus d'une vingtaine d'années de l'effrénée croissance de la Chine qui s'est approvisionnée massivement à l'étranger pour soutenir le développement de son économie. "Tous les pays producteurs de pétrole seront touchés", assure Julien Marcilly, chef économiste de l'assureur-crédit Coface, qui rappelle que la Chine consomme plus de 10% de la production mondiale et qu'elle entraînerait forcément une baisse des cours si sa demande chutait.
A vrai dire, les prix du pétrole ont déjà subi le choc du coronavirus avec une chute de plus de 15% depuis le début de l'année. Ils ne sont pas seuls: les métaux ont aussi plongé, à l'image du cours du cuivre qui a perdu 7% pendant la même période. "Ces chutes sont dues aux craintes de ralentissement de la croissance chinoise et d'une demande en baisse pour ces matières premières", explique Charles de Quinsonas, qui s'attendait pourtant à un "scénario parfait" pour les émergents cette année.

"Si je mets le virus de côté, il y a un environnement quasi parfait pour les émergents avec rebond attendu de la croissance et des taux d'intérêt qui ne devraient pas remonter ni aux Etats-Unis ni en Europe" et donnent ainsi de la marge aux banques centrales des émergents pour abaisser les leurs, constate-t-il.


Un nouveau sujet est necessaire car ca va tanguer fort economiquement au niveau mondial ...

 
Dernière édition:
Crimson

Crimson

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
6 251
4 464
188
Right Behind You
Ici le rapport resilience 360 de DHL sur la situation. Bonne lecture. Je conseille a tout un chacun de lire les rapports sources, et etudes, en priorite des articles de presses pour les semaines a venir.
Cela vaut pour le medical comme le legal ou business.

J'ai du ziper... Le fof a ses limites.
 

Fichiers joints

lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 768
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Ici le rapport resilience 360 de DHL sur la situation. Bonne lecture. Je conseille a tout un chacun de lire les rapports sources, et etudes, en priorite des articles de presses pour les semaines a venir.
Cela vaut pour le medical comme le legal ou business.

J'ai du ziper... Le fof a ses limites.
C'est vite explicite !
  • Severe disruptions to inbound and outbound air cargo shipments, trucking and rail cargo services, as well as heavy port congestion for vessels along the Yangtze River near Wuhan, will likely persist as the coronavirus crisis unfolds. The regional lockdown has already severely impeded logistics operations that rely on access to highways to carry goods into and out of the region, while severe delays should also be expected on inbound and outbound air cargo shipments.
  • Should the lockdowns continue beyond the Lunar New Year holidays – a major Chinese festive period from January 24 to January 30 that has been extended to February 2 – it could have a major impact on supply chain operations and industrial production throughout China across industries such automotive, pharmaceutical and medical supplies, and high-tech manufacturing.
  • Several major jurisdictions – including Beijing, Zhejiang, Jiangsu, Guangdong, and Shanghai – have put further restrictions on when companies will be able to return to normal operations in a bid to quell the coronavirus outbreak.
“The Wuhan coronavirus has already had a horrific impact and we are extremely sad for the lives and families it has impacted,” said Shehrina Kamal, Product Director Risk Monitoring, Resilience360. “This situation is evolving quickly and we will continue to evaluate and provide updates as events warrant.” Kamal continued, “As a leading supply chain risk management and insights company, Resilience360 is well-positioned to develop this report having leveraged the power of its network by obtaining on-the-ground intelligence of the situation in Wuhan and assessing industry-level impacts of the outbreak. Resilience360 is able to do this through a balanced blend of machine-learning and a global team of multilingual risk experts.” Resilience360 predicts, monitors, and mitigates disruptions both man-made and natural, including hurricanes, cyberattacks, labor strikes, protests, and a rapidly changing regulatory environment. Resilience360’s platform enables near real-time monitoring of incidents by accessing millions of open-source media sites to provide an accurate assessment of potentially disruptive events that can impact the supply chain. Resilience360’s risk mitigation tools provide businesses with the information they need for supply chain visualization, procurement, and trade compliance.

...
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 768
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Que le coronavirus déborde sur la saison été : la grosse crainte des compagnies aériennes

Si, heureusement pour les compagnies aériennes, la crise du coronavirus intervient en hiver, période de basse saison, les craintes qu'elle viennent perturber la saison estivale sont fortes. Les réservations pour cette période - la plus profitable - ont déjà débuté. Sans visibilité, les arbitrages en termes de redéploiement des capacités et de maintien des recettes seront compliqués.

Extrait : Sueurs froides au sein des compagnies aériennes. Si l'impact du coronavirus sur le trafic aérien reste pour l'heure relativement modéré, à l'exception des compagnies chinoises, et que les craintes qu'il fait peser sur l'économie mondiale font baisser le prix du pétrole, la menace est néanmoins réelle pour le transport aérien.
Le poids de l'Asie de manière générale, et de la Chine en particulier, est en effet beaucoup plus important qu'il ne l'était en 2003, à l'époque du SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère), lequel, combiné à l'intervention des États-Unis en Irak, avait eu un effet dévastateur sur le trafic aérien déjà fragilisé par la crise post 11-Septembre.
Sans remonter jusqu'en 2003, l'association internationale du transport aérien (IATA) explique que depuis dix ans, "450 millions de passagers supplémentaires par an se déplacent de et vers la Chine ainsi que dans le pays". Pour Air France-KLM, par exemple, l'Asie représente 7,5% du chiffre d'affaires. Pour l'heure, les compagnies aériennes naviguent à vue. En Europe, la plupart des transporteurs ont suspendu leurs vols vers la Chine jusqu'a mi-mars, mais les ont maintenus ailleurs en Asie. Chez Air France, les avions qui desservaient la Chine n'ont pas été redéployés sur d'autres zones du réseau. La compagnie tricolore a préféré anticiper des opérations de maintenance.

Si, heureusement pour les compagnies aériennes, cette crise sanitaire intervient en hiver, traditionnellement une période de basse saison dans le transport aérien, les craintes qu'elle viennent perturber la saison été sont fortes.

 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 768
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Kering dépasse les attentes mais le coronavirus pourrait peser

PARIS (Reuters) - Kering brille mercredi en Bourse après avoir publié un chiffre d'affaire du quatrième trimestre supérieur aux attentes mais le groupe a prévenu que la crise sanitaire liée au coronavirus pourrait peser sur le secteur du luxe, très exposé au marché chinois.


Extrait :
L'épidémie apparue en Chine pourrait avoir un impact négatif sur "les tendances de consommation et les flux touristiques, ainsi que leur capacité à affecter la croissance économique", selon Kering.
Le groupe a été confronté l'an dernier à une nette érosion de ses ventes à Hong Kong, théâtre de plusieurs mois de manifestations. Mais la nette croissance enregistrée en Chine continentale lui a permis de contrebalancer ce recul.

A 10h24, le titre progresse de 1,79% à 572,80 euros, affichant l'une des plus fortes progressions de l'indice CAC 40 (+0,26%) et de l'EuroStoxx 50 (+0,32%).
Dans son sillage, LVMH prend 0,89% et Hermès gagne 0,52%.

Le titre Kering a pris jusqu'à plus de 3% en début de séance avant de réduire ses gains.
Comme d'autres acteurs du secteur, Kering pourrait accuser le coup des mesures prises pour tenter d'enrayer la propagation de l'épidémie de coronavirus Covid-19, qu'il s'agisse du confinement des grandes villes chinoises, des annulations de vols ou de l'interdiction de l'entrée de touristes chinois par certains pays.

 
Liseum

Liseum

Membre Bronze
05 Mai 2019
81
60
28
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 768
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
S'assurer contre le coronavirus, une mission quasi impossible

Face à la propagation du nouveau coronavirus chinois et aux perturbations qu'elle engendre, les entreprises et touristes vont avoir du mal à obtenir compensation auprès des assureurs qui refusent souvent de couvrir les épidémies de ce type.

Extrait :
S'il est difficile à ce stade d'évaluer l'impact économique du coronavirus, qui a désormais fait plus de victimes en Chine que le Sras au début des années 2000, il perturbe déjà les plans de nombre de vacanciers ainsi que les chaînes d'approvisionnement des industriels. Mais obtenir un dédommagement va relever du parcours du combattant et se jouer dans les détails des contrats, notamment pour les entreprises engagées sur plusieurs territoires.
Il est par exemple très peu probable que les assurances souscrites au moment de l'achat d'un voyage couvrent les épidémies. Les touristes devront plutôt se rapprocher de leurs fournisseurs de carte de crédit ou voyagistes pour obtenir un remboursement en cas d'annulations ou de frais médicaux.

 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 768
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
L'Union Européenne s'inquiète des risques sur l'approvisionnement en médicaments

Les ministres européens de la Santé ont souligné jeudi la nécessité de mieux coordonner leurs mesures face au nouveau coronavirus, alertant sur de possibles problèmes d'approvisionnement en médicaments et équipements de protection en provenance de Chine.

Communique : Face à l'épidémie, les 27 jugent nécessaire de «renforcer la coordination déjà existante» afin «d'améliorer l'efficacité» des mesures nationales, selon un projet de conclusions vu par l'AFP. «Nous avons besoin d'aller plus loin, de nous coordonner sur les mesures barrières, l'arrivée des voyageurs, l'analyse épidémiologique des cas, les stocks de protection», a déclaré la ministre française de la Santé Agnès Buzyn, en arrivant à cette réunion d'urgence.

Elle a souligné que «cette crise» pouvait «s'installer sur plusieurs mois», et s'est inquiétée des «impacts» sur la disponibilité des équipements de protection (gants, masques) pour les personnels soignants. «La plupart des fabricants des équipements (de protection) sont situés en Chine et sont eux-mêmes en rupture de stock», a-t-elle dit, prônant la mise en oeuvre d'un achat groupé au niveau européen de ces matériels.


Prions pour que l'Afrique soit epargnee par cette epidemie !
 
Silouane

Silouane

Dieu souverain
14 Jan 2015
1 470
765
143
上海
Tu n'as rien trouvé sur la dépendance de l'économie américaine en termes d'approvisionnement, hormis les considérations globales? Pour Walmart (je n'ai pas vérifié) un journaliste disait que W avait encore 80% de ses approvisionnements en Chine. W ne peut pas se permettre une fermeture des usines trop longue ( maximum début mars).
Hier, j'ai vu un reportage sur les exportateurs français d'huîtres, pour certains, la Chine représente plus de 10% des ventes. Si ça continue, un patron disait qu'il allait devoir couper dans les postes des saisonniers car les ventes sont arrêtées pour la Chine.
 
Yiyuan

Yiyuan

Dieu suprême
16 Avr 2015
5 844
2 454
168
48
Les ministres européens de la Santé ont souligné jeudi la nécessité de mieux coordonner leurs mesures face au nouveau coronavirus, alertant sur de possibles problèmes d'approvisionnement en médicaments et équipements de protection en provenance de Chine.
Ah c'est beau la mondialisation. Les molécules pour faire les médocs sont principalement produites en Chine et en Inde pour des raisons de coûts. Du coup on est dépendant de ces pays et si ça merde chez eux et bien ça merde chez nous. Tout ça pour que quelqu’un s'enrichissent comme des malades.
Et en plus on te parle de circuits courts: c'est bon pour la planète. Ce foutage de gueule :aieuh:

Prions pour que l'Afrique soit epargnee par cette epidemie !
là, j'y crois pas du tout et comme en plus on a des vagues de migrants qui viennent d'Afrique et qui accostent en Italie et en Espagne, d'ici peu le corrona touchera tout le monde en Europe.
On va voir ce que feront les gouvernements :hum:. Les chinois vont pouvoir se marrer.
 
Silouane

Silouane

Dieu souverain
14 Jan 2015
1 470
765
143
上海
Un article sur le sujet loin d'être exhaustif, mais c'est déjà ça. J'ai copié/collé seulement la partie concernant l'impact sur les pays étrangers :

Which worldwide companies would be worst affected by a China slump?

Many global companies rely on suppliers based in China. For example, 290 of Apple’s 800 suppliers are based in China and the country is responsible for 9% of global TV production. According to DHL’s Resilience 360 index, 50% of all manufacturing in Wuhan is related to the automotive industry and 25% to technology supplies from the region.
Automotive executives in Europe and the US are warning they are just weeks away from shortages. Hyundai has already shut down operations in South Korea because of a lack of parts from China.
To indicate how integrated some foreign firms have become in China, the US industrial glass and ceramics maker Corning has built 19 factories across the mainland and has more than 5,000 Chinese employees. The company is planning to increase its footprint after spending $1bn on a facility to produce its state-of-the-art generation 10.5 black glass used for LCD panels.
Apple is supplied from factories in China and has a network of 42 Apple stores that it says will remain closed until 9 February. Other US retailers from Starbucks (4,200 shops) to Levi’s have closed their stores, though Levi’s only closed half its complement and China only accounts for 3% of its global sales.
… and which countries?
South-east Asia is most exposed, so tightly are local economies tied to the Chinese behemoth. (It’s worth remembering that Asia’s worst postwar financial crisis in 1997-98 was partly blamed on the devaluation of the Chinese currency).
Japan may be a richer economy, but it too is exposed. China is a big buyer of Japan’s industrial machines, its cars and trucks and technologically advanced consumer goods. Chinese-made parts go in the other direction, feeding components into Japanese factories.
And then there are the millions of Chinese tourists who visit their eastern neighbour each year. Already Japan is bracing for cancellations from 400,000 people in the first quarter of 2020.
Australia’s economy is tightly interconnected with China too, and the prime minister, Scott Morrison, warned last week of “a real weight on the economy”. Even Australian universities are suffering because far fewer Chinese students have returned to enrol for the new academic year.
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 768
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Impact sur l’économie taïwanaise de la crise sanitaire du coronavirus
Rédigé par DG Trésor • Publié le 10 février 2020

Le TAIEX, principal indice de la bourse de Taïwan (TWSE), a chuté de 5,75% au lendemain des fêtes du Nouvel An chinois en raison de l’aggravation de la crise sanitaire du coronavirus. La Chine est le premier partenaire commercial de Taïwan. Elle reçoit 40% de ses exportations et satisfait 20% de ses importations. Tout ralentissement de l’économie chinoise risque donc d’avoir un impact direct sur l’économie taïwanaise qui est restée résiliente en 2019 (+2,73%).

Extrait :
L’indice TAIEX a perdu 140,18 points soit 1,22% de sa valeur le 3 février en clôturant à 11354,92 points confirmant ainsi les inquiétudes des investisseurs après la chute de 696 points (5,75%)du TAIEX le 30 janvier.Cette baisse s’explique par celle des indices technologiques américains (Dow Jones Industrial, S&P 500 et NASDAQ) auxquelsle TAIEX est fortement corréléetrappellela fortedépendance de l’économie taïwanaise à la Chine continentale qui a représenté, en 2019,40,2% de ses exportations et 20% de ses importations. Le stock d’IDE taïwanais en Chine dépasse 180 Md USD alors qu’au moins 404 000 Taïwanais travaillent en Chine (2018).

La province du Hubei compte 2749 entreprises taïwanaises soit un stock d’IDE de 25,5 Md USD. Un ralentissement durable de l’économie chinoise aurait donc un impact négatif sur l’économie taïwanaise qui a été résiliente, en 2019,avec un taux de croissance de 2,73% (2,75% en 2018).Cette diminution de la capitalisation boursière concerne notamment les sous-traitants d’Apple comme Hon Hai Precision Industry Co. (Foxconn), premier sous-traitant d’Apple qui réalise 50% de sa production en Chine et y emploie un million d’employés dont 13500 personnes à Wuhan. L’annonce de la fermeture de ses usines en Chine jusqu’au 10 février a entraîné une chute de 9,97% de sa valeurau TAIEX.

Le cours de Largan Precision Co.achuté de 5,33%, celui de Taiwan Semiconductor Manufacturing’s Co. (TSMC) dont Apple est le premier client,de 4,95%.TSMC,dont le deuxième client est Huawei,serait impacté par unralentissement durable de l’activité du n°1 mondial des télécommunications et par une baisse éventuelle des ventes d’iPhones.Enfin, le titre de Pegatron, premier fabricant mondial de serveurs cloud, a reculéde 7,65%.Le secteur du transport aérien est également touché.

Les valeurs d’Eva Airways et de China Airlines ont respectivement chuté de 9,93 et 9,91%.Le secteur de la sous-traitance automobile où sont très présents les acteurs taïwanais et dont Wuhan constitue l’un des centres en Chine,pourrait également être impacté et avoir des retombées négatives sur l’économie taïwanaise.



Comme cite dans le pdf il y a du negatif et du positif ! Attendons l'evolution de la crise pour plus de clarte ...
 
Dernière édition:
mahu 马虎

mahu 马虎

Ambassadeur de la Sh*tbox
10 Avr 2010
9 516
6 835
188
Sur la France, on nous parle surtout du tourisme et des fournisseurs pour le textile. On oublie aussi le vin, le cognac et bien d 'autres.

C’est toujours marrant et indécent de faire des bilans théoriques économiques de pertes de pognon quand des personnes meurent de l’autre côté. S’ils crevaient mais n’enfreignaient pas le biz, ce serait quand même bien plus raisonnable, hein.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 847
7 768
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
C’est toujours marrant et indécent de faire des bilans théoriques économiques de pertes de pognon quand des personnes meurent de l’autre côté. S’ils crevaient mais n’enfreignaient pas le biz, ce serait quand même bien plus raisonnable, hein.
Mon bon Mahu
Si les economies s'ecroulent c'est le commencement de la fin , les personnes perdent leurs emplois et les salaires qui vont avec , leurs maisons , la disette qui fait son apparition , c'est le premice de guerres civiles et autres conflits ! Nous ne vivons pas de l'air du temps ! Tu penses par exemple que la Chine pourrait rester a l'arret pendant combien de temps sans que les personnes touchent un salaire , avant que ca degenere completement ?

Regarde a Hong Kong au bout de 8 mois de cirque + le corona desormais , Cathay Pacific met 28000 personnes au chomage sans salaire pendant une periode que j'espere determinee , les touristes qui etaient deja 50 % moins nombreux a cause des emeutes , desormais les frontieres sont fermees et les chinois representaient 80% du tourisme etc... etc...

les gens se battaient dans les commerces pour du papier toilette et des sacs de riz a Hong Kong recemment , oui tu as bien lu ce n'est ni en Somalie ni au Soudan ... Ca peut paraitre risible le papier toilette , mais ca montre bien ou nous en sommes arrives sur une simple rumeur de penurie .

Ca licencie de partout , que faire ? Se lamenter en disant Oh lala tu as vu comme c'est triste ce qui nous arrive !

Bien sur que c'est tragique les victimes de cette epidemie , mais si le reste bascule ce ne sera pas tragique mais apocalyptique !

C'est la theorie des dominos version economique , les interets des nations sont imbriquees les unes dans les autres ...

Regarde ce simple exemple qui peut paraitre insignifiant au prime abord !

Extrait : Les huîtres de Marennes-Oléron (Charente-Maritime) s’exportent et la Chine est l’un des pays où les producteurs en vendent de grandes quantités.
Depuis la crise du coronavirus, certains ostréiculteurs ont vu leur chiffre d’affaires baisser de plus de 50 %.
Leurs exploitations, si cela dure, peuvent être menacées.


....
 
Dernière édition:
Silouane

Silouane

Dieu souverain
14 Jan 2015
1 470
765
143
上海
C’est toujours marrant et indécent de faire des bilans théoriques économiques de pertes de pognon quand des personnes meurent de l’autre côté. S’ils crevaient mais n’enfreignaient pas le biz, ce serait quand même bien plus raisonnable, hein.
Lafoy a déjà bien répondu.
On aimerait bien vivre d'amour et d'eau fraîche mais malheureusement, sans pognon, c'est pas si simple.
On ne parle pas de nos propres pertes de pognon. On parle de l'impact économique en général.
On devrait s'arrêter de parler? arrêter de vivre?
Hier, un article d'une Franco-chinoise sur le racisme anti asiatique actuel en France a attiré le même type de commentaires. Elle n'a pas le droit de raconter son quotidien à Paris !
C'est assez désolant de tomber dans un pseudo moralisme de circonstance.
 
Dernière édition:
mahu 马虎

mahu 马虎

Ambassadeur de la Sh*tbox
10 Avr 2010
9 516
6 835
188
Lafoy a déjà bien répondu.
On aimerait bien vivre d'amour et d'eau fraîche mais malheureusement, sans pognon, c'est pas si simple.
On ne parle pas de nos propres pertes de pognon. On parle de l'impact économique en général.
On devrait s'arrêter de parler? arrêter de vivre.
Hier, un article d'une Franco-chinoise sur le racisme anti asiatique actuel en France a attiré le même type de commentaires. Elle n'a pas le droit de raconter son quotidien à Paris !
C'est assez désolant de tomber dans un pseudo moralisme de circonstance.
Nan mais 2020 était déjà très mal barré (crise fin confère les infos de Bloomberg fmi...) et du pognon t’en as déjà du déversé à la pelle depuis des années par les banques centrales et les taux neg.

L’impact économique, parce que la chine est bloquée partiellement ? Le bordel depuis des années en démocratie de saoudie, en Iran-irak, Syrie, Venezuela, Sahel, Maghreb, sans compter l’encerclement otanesque de la Russie, c’est du poulet à côté ? C’est qu’un événement de plus.

Du pognon, y en a jamais eu autant qu’aujourd’hui. Et pourtant on en manque de plus en plus. Ça s’explique par la pyramide de ponzi généré par l’intérêt.

Après le bordel dans les pays à ressources énergétiques, le bordel dans les pays productifs. Ça tombe bien, c’est comme ça que la finance fait pour purger ses délires incontrôlables à chaque fois.
 
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
13 118
8 210
173
法国
Il ne s agit pas de vivre d amour et d eau fraiche mais simplement remettre en question nos façons de vivre, ou se poser des questions comme par exemple : Ne sommes nous pas aller trop vite ?
La encore, il ne s agit pas de revenir en arrière parce que c était mieux (ou non) avant mais parce que nous avons pris de bien mauvais chemins qui annoncent des jours très difficiles aux generations futures. D ailleurs nous sommes a une croisée de chemin : Tenir ton discours et celui de bien d autres et ainsi condamner le futur des Humains ? Ou alors, revoir notre fonctionnement, quitte a perdre certaines choses mais assurer ainsi des lendemains plus faciles pour l avenir ?

Ce drame pourrait etre le point de depart de remises en question et choix de vie pour l avenir. (On en prend pas le chemin)

Le pognon est au centre de tout, est devenu vital comme l air que nous respirons. Est la cause de bien de derives et d exces mettant en danger la vie. Alors que l Humain et la vie qui l entoure devraient etre au centre des débats.
Rien que de donner une valeur pécuniaire a la vie des Hommes me débecte.
(Et ce n est certainement pas un discours moralisateur)

Un virus de deux mois montre la fragilité du système que vous défendez et dans lequel je vis et participe a développer du reste. Ce qui me rend triste.
 
Silouane

Silouane

Dieu souverain
14 Jan 2015
1 470
765
143
上海
[
Il ne s agit pas de vivre d amour et d eau fraiche mais simplement remettre en question nos façons de vivre, ou se poser des questions comme par exemple : Ne sommes nous pas aller trop vite ?
La encore, il ne s agit pas de revenir en arrière parce que c était mieux (ou non) avant mais parce que nous avons pris de bien mauvais chemins qui annoncent des jours très difficiles aux generations futures. D ailleurs nous sommes a une croisée de chemin : Tenir ton discours et celui de bien d autres et ainsi condamner le futur des Humains ? Ou alors, revoir notre fonctionnement, quitte a perdre certaines choses mais assurer ainsi des lendemains plus faciles pour l avenir ?

Ce drame pourrait etre le point de depart de remises en question et choix de vie pour l avenir. (On en prend pas le chemin)

Le pognon est au centre de tout, est devenu vital comme l air que nous respirons. Est la cause de bien de derives et d exces mettant en danger la vie. Alors que l Humain et la vie qui l entoure devraient etre au centre des débats.
Rien que de donner une valeur pécuniaire a la vie des Hommes me débecte.
(Et ce n est certainement pas un discours moralisateur)

Un virus de deux mois montre la fragilité du système que vous défendez et dans lequel je vis et participe a développer du reste. Ce qui me rend triste.
D'accord avec toi sur le fond
On parle d'économie en général ici. On parle de faits, du monde tel qu'il est.
Si on parle de vouloir le changer, on change de post car la perspective est totalement différente mais il faudrait réinventer un mode de vie qui oublie pratiquement l'économie actuelle, la croissance, la sur-consommation et tout le reste. Une véritable révolution!
 
Dernière édition:
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
13 118
8 210
173
法国
[

D'accord avec toi sur le fond
On parle d'économie en général ici. On parle de faits, du monde tel qu'il est.
Si on parle de vouloir le changer, on change de post car la perspective est totalement différente mais il faudrait réinventer un mode de vie qui oublie pratiquement l'économie actuelle, la croissance, la sur-consommation et tout le reste. Une véritable révolution!
Un drame comme celui la peut etre le point de départ d une révolution dans notre fonctionnement.
Mais comme tu dis, ce n est pas le sujet. (Enfin même si c est lie, et cela devrait l’être et accepte aussi dans le discours/discussion ce qui nous montrerait qu il y a un peu d humanité en nous)

Comme pour tous les drames, problèmes, catastrophes, ce sont les plus faibles, fragiles, vulnérables qui sont en première ligne. (ca a déjà commence pour pleins de petits commerces)
Il faudra encore quelques mois pour commencer a s inquiéter pour les grands groupes/"grands" de ce monde. Au pire, il y aura une redistribution des cartes, une sorte de chaise musicale economique, au mieux ça repartira quelques mois après la fin de l epidemie.
Et durant ces quelques semaines/mois, quelques opportunistes en sauront en profiter et éclore.
 
Dernière édition: