1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Comment gérez vous votre éloignement avec votre famille et votre vie française?

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Mhd, 18 Juin 2015.

  1. xiongmao

    xiongmao Dieu souverain

    Inscrit:
    30 Août 2011
    Messages:
    1 578
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +752 / -15
    Comment votre famille vit votre décision de vivre en Chine?
    Ma mère est triste je crois, surtout depuis que j'ai un bebe, mais en meme temps, elle est heureuse pour moi, et puis elle a encore mon frere.
    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?
    4 ans en Chine, je ne suis rentree qu'une fois il y a un peu plus de 3 ans ... Ma maman vient me voir tous les 2 ans.
    Quelles sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?
    Pas de sacrifices, je suis heureuse d'etre ici.
    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?
    Non. Honnetement, pour moi ma maison est a Shanghai. Je pensais rentrer en France dans plusieurs annees pour nos enfants mais en fait je n'en ai clairement pas envie.
     
    • J'aime J'aime x 4
    • Informatif Informatif x 2
  2. draxdrax

    draxdrax Demi-dieu

    Inscrit:
    31 Mai 2015
    Messages:
    810
    Localité:
    KUNSHAN
    Ratings:
    +761 / -13
    Comment votre famille vit votre décision de vivre en Chine?
    je suis venu en chine comme responsable achat en 2006, chargé de développer des produits pour mon employeur français.
    Sa boite a coulé et était en dépot de bilan quand il m'a envoyé a Berlin en sept 2006 pour tenir son stand au salon Innotrans. J'avais 9m².. mon fournisseur chinois avait 250m² avec deux wagons posés sur son stand... Il est venu me voir et m'a proposé le poste de directeur qualité de son groupe... je lui ai demandé 10mn de reflexion. je suis sorti de la Messe de Berlin, je me suis posé sur un banc, il faisait nuit.. j'ai pris u bot de papier et j'ai fait deux colonnes "pour" et "contre"...
    Ensuite j'ai appelé mes parents en France... j'ai dit a ma mère :" j'ai trois nouvelles une mauvaise, une bonne et une je sais pas encore. La mauvaise ma boite dépose le bilan, je suis le dernier embauché, je serais le premier viré... la bonne, j'ai retrouvé du boulot.".... et là ma mère me dit "la mauvaise c'est que c'est en allemagne ?".. et je réponds "non, c'est en chine"... gros silence..... moon père reprends le combiné et me dit "ta mère est toute blanche tu lui a dis quoi ?" je raconte l'histoire et lui demande son avis, on discute 5mn et avant de quitter je lui demande si ma mère va bien, il me réponds "ça va aller, elle est dans l'armoire en train de regarder si son passeport est toujours valable"...

    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?
    Une fois par an, fin aout début septembre ... j'évite les vacanciers français, je me fais une semaine tour de la famille et une semaine plongée sous-marine a Hyeres

    Quelles sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?

    que dalle...
    mais depuis bientôt 9 ans que je suis en chine, j'ai perdu plusieurs membres de ma famille et je vois mes parents vieillir plus vite que si j'étais en France...

    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?
    Je surveille le marché de l'emploi en France.. il n'y a rien qui m'incite a lacher la chine a ce jour.
    Tant que mon salaire français n'est pas imposable, je reste.
     
    • J'aime J'aime x 8
    • Informatif Informatif x 2
    #22 draxdrax, 18 Juin 2015
    Dernière édition: 18 Juin 2015
  3. Elise D

    Elise D Membre Platinum

    Inscrit:
    15 Mai 2014
    Messages:
    498
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +424 / -0
    Comment votre famille vit votre décision de vivre en Chine?
    C'est un peu difficile pour ma mère qui avait l'habitude de voir souvent ces petits-enfants, mais globalement ils apprécient l'opportunité que cela représente.

    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?
    Depuis un an et demi, nous sommes revenus deux fois, à l'été et à Noël, et reviendrons aussi cet été. C'est le rythme prévu au départ. Ma petite dernière était toute petite quand nous sommes arrivés en Chine et je souhaitais revenir suffisamment fréquemment pour établir des liens avec grands-parents et cousins.
    Mes parents sont déjà venus deux fois.

    Quelles sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?

    Petit coup au coeur à Noël dernier car ma grand-mère était en très mauvaise santé et je n'étais pas sûre de la revoir (elle va beaucoup mieux depuis).
    J'ai quitté mon travail pour venir ici mais je ne parlerais pas vraiment de sacrifice car je vois la situation comme temporaire, et j'en profite pour consacrer plus de temps aux enfants et aux études (de chinois pour le moment), que je retrouve avec plaisir.

    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?
    Je n'appellerais pas ça laisser tomber. Mais nous n'avons jamais envisagé de rester en Chine, donc il y aura sans doute un retour en France (avec un détour par un autre pays ?)
     
    • J'aime J'aime x 3
    • Informatif Informatif x 1
  4. Lyka

    Lyka Membre Platinum

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Messages:
    718
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +510 / -5
    Comment votre famille vit votre décision de vivre en Chine?
    Je suis parti de ma Normandie natale à 18 ans pour mes études, j'ai fait pas mal de villes, Rennes, Paris, Heidelberg (Allemagne), Paris, Mayence (Allemagne), Heidelberg, Shanghai. Sachant que je rentrais environ tous les 6 mois (à l'exception des deux premières années) et que je donne peu de nouvelles, ça a pas choqué plus que ça.
    Ils vivent leur vie de leur côté (séparés mais mariés). J'ai peu de contacts avec mes deux sœurs, du coup, cet été j'avais prévu d'aller en Indonésie, et par hasard elles y vont indépendamment à la même date...bah elle veulent pas de moi ^^"

    Pour moi la Chine, ça s'est fait un peu au hasard. Je voulais visiter l'Asie (j'ai jamais eu trop l'occasion de voyager avant ça, pas beaucoup d'argent) et quand je cherchais une thèse j'ai appris à propos de nouveau labo qui se montait en partenariat avec Heidelberg. Pourquoi pas. Je m'étais pas mal intéressé au Japon auparavant et la langue chinois ne me faisait pas peur. Vu que je ne suis jamais resté plus de deux ans dans la même ville, Shanghai va être la première ville où je vais passer plus de deux ans !

    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?
    Ça fait un peu plus d'an que je suis en Chine, je suis rentré deux fois dont une pour Noël où j'ai pu voir ma grand-mère (les autres sont partis depuis longtemps déjà) qui commence à se faire vieille. Je ne rentrerai pas avant le prochain nouvel an chinois.

    De toute façon, ma famille du côté maternel habite en Lorraine (dont ma grand-mère), donc pour la moitié de ma famille, c'est pas comme si je les voyais souvent...

    Contrairement à beaucoup d'entre vous, prendre des vacances n'est pas un problème, je fais ma thèse (physique) et mon maître de thèse est allemand, il me laisse prendre mes vacances comme je veux, par contre j'ai pas les sous pour rentrer souvent.

    Quelles sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?

    La culture et deux ou trois amis proches.

    J'ai deux ou trois amis très proches depuis le lycée, on a été séparés dès le début des études, mais j'aimerais vraiment pouvoir habiter dans la même ville qu'eux à nouveau. La plupart d'entre eux sont littéraires, du coup ça discute énormément de politique, littérature, musique,... On a aussi énormément de projets musicaux et autres qu'on a jamais pu mener à bien faute de temps. C'est le genre de discussion qui me manquent énormément, surtout dans le milieu scientifique où je suis où pas mal ne vivent que pour la physique (et de jeux vidéos).

    La vie culturelle et associative me manque énormément. Je voudrais aller à plein de concert, participer à des événements associatifs,... Ici à Shanghai c'est très difficile, d'autant plus que j'habite vers la fin de la ligne 11, donc pour toute activité qui termine après 23h, il faut que je paye 100RMB de taxi en plus... Après la culture ici existe, mais c'est chère ou trop loin de chez moi.

    En plus de ça, un truc qui m'agace, c'est la qualité de l'internet.

    En général, je suis venu avec un avis neutre sur la Chine, ni bon, ni mauvais. J'ai essayé de lire pas mal et de me renseigner, mais jusqu'à présent je suis pas convaincu. De plus, je n'aime pas l'idée de vivre dans un pays où j'ai un certain confort basé sur des inégalités de richesse. Je ne trouve pas ça super sain.

    Ce qui fait passer la pilule ? Ma petite ami que je me suis trouvé ici (chose où je n'ai jamais été très bon auparavant).

    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?
    Je dois finir ma thèse avant ça, j'en ai encore pour trois ans au moins. Normalement j'aurai un diplôme allemand en plus du diplôme chinois.

    Le problème pour moi c'est que bien que je sois payé, je suis encore étudiant, il faut donc passer par la case "recherche d'emploi", je ne sais pas quel pays sera le plus facile. J'aimerais éventuellement revenir en France, mais je sais pas si ma copine, shanghaienne de souche, serait prête à partir (en plus elle a pas de qualification utile à l'étranger), mais rester ne serait pas vraiment plus facile (trouver un boulot à Shanghai, sans "réelle" expérience professionnelle et obtenir le visa par la même occasion ?).

    Bref c'est le bordel et je suis un perdu quand je pense à mon futur.
     
    • J'aime J'aime x 6
    • Informatif Informatif x 1
  5. Lyka

    Lyka Membre Platinum

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Messages:
    718
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +510 / -5
    Comment il raconte sa vie le mec !
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Informatif Informatif x 1
  6. why

    why Dieu souverain

    Inscrit:
    26 Décembre 2010
    Messages:
    1 723
    Localité:
    Guangzhou
    Ratings:
    +1 242 / -8
    Comment votre famille vit votre décision de vivre en Chine?
    J'étais dans le Nord, un chantier fatiguant et usant à Dunkerque. J'avais passé les entretiens et je savais que j'étais pris. J'appelle ma mère et lui dit: "tu sais maman le pays où je t'ai dit que j'irais jamais jamais jamais?
    Oui, la Chine, pourquoi?
    Eh bien, je viens d'être embauché et je pars là-bas bientôt."
    Mon père ex-communiste, 68-tard, était l'homme le plus heureux sur terre de ma décision et il l'est encore :D Son seul souhait c'est de venir me voir. Dès que je pourrais, je le ferais afin de lui montrer ce que c'est le commuisme à la KFC, Starbucks et McDo :D
    Maman, est moins heureuse, surtout quand je lui montre les trucs de bouffe bizarre :D
    Je suis en contact avec mes parents de façon régulière. Skype. Surtout pour qu'ils puissent voir pousser les petites. Avec le décalage, pas facile quand même.

    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?
    Je rentre en Europe assez souvent pour visiter notre maison-mère en Hollande, mais bizarrement, j'ai très peu d'opportunité de rentrer en France. Du coup, quand je suis en Hollande, ma mère me dit: je suis heureuse car tu es plus proche :D
    Pour rentrer en famille, c'est plutôt une fois par an, mais j'ai pas pu l'année dernière et là, c'est décidé, je vais rentrer en Août, plutôt en hors saison genre vers la fin.

    Quelles sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?

    Mes potes... Quoique, avec le recul, on se rend compte que seuls avec les potes les plus "vrais", je suis resté en contact.
    Ma philosophie: Carpe Diem. Bosser tout le temps tout le temps. A en avoir des cheveux blancs :( m'occuper de mes petites.


    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?
    N'ayant pas d'attaches en Chine, le retour en France est une idée fixe. Mais, pour autant, je me pose des questions en termes pro surtout. Tant que j'ai de bonnes conditions en Chine, je reste. Mais le jour où la chasse aux sorcières commencera, je serais le premier dans l'avion avec mes petites et mon épouse.
    En attendant, c'est plutôt vers d'autres pays que mon regard se tourne et ça me travaille...
     
    • J'aime J'aime x 4
    • Informatif Informatif x 1
  7. Pfedac

    Pfedac Dieu Supérieur

    Inscrit:
    1 Mai 2013
    Messages:
    1 691
    Localité:
    Rio de Janeiro
    Ratings:
    +1 543 / -10
    Comment votre famille a vécu votre décision de vivre en Chine, et maintenant le Brésil?
    Ils savaient depuis le début de ma thèse que si je continuais dans la Recherche, je devrais faire un post-doc, probablement à l'étranger, donc ce n'est pas toujours facile pour mes parents et ma grand-mère qui commence à décliner sérieusement. Mais on fait avec, et je leur parle presque tous les jours sur Skype, grands décalages horaires obligent+ils sont retraités, donc je peux toujours les appeler sans trop de problèmes d'organisation. Avec mon frère, on n'a jamais été très proches, mais ça n'a pas fait de mal de ne plus être dans le même pays, maintenant on discute limite plus qu'avant. Mon chat a décidé qu'elle était le chat de mes parents maintenant et de me bouder sur Skype malgré ses oreilles qui sont perpétuellement dans ma direction et le fait qu'elle arrive dès qu'elle entend la sonnerie.

    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?
    De Chine, je revenais en France tous les 3-4 mois, pour le boulot (surtout), les vacances... mon patron ne me posait pas de problèmes, en fait il s'en foutait royalement (un tiers de mon salaire sur mes 2 ans est parti dedans, mais sinon je serai partie beaucoup plus vite). Je ne suis pas au Brésil depuis assez longtemps pour donner une tendance, mais le rythme sera beaucoup moins soutenu. Je sais, c'est pratiquement surréaliste pour la plupart des expats ici, mais je n'ai pas vraiment choisi la Chine, et je passais le plus souvent mes journées sans discuter plsu avec mes collègues que "bonjour/au-revoir" malgré mes tentatives pour nouer le contact. 3 mois c'est le temps pendant lequel j'arrivais à supporter ça.

    Quelles sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?
    Le plus gros sacrifice: mes amis. Ils sont tous dans la vie active, donc pour discuter par Skype c'est pas toujours facile, et mon anti-facebookisme primaire fait que nous (enfin surtout moi) avons renoué avec une version modernisée des interminables échanges épistolaires de l'époque de Mme de Sévigné. Vivement que je n'ai plus 2h de bus par jour pour pouvoir avoir de nouveau du temps pour écrire. Et j'ai tendance à considérer certains d'entre eux comme une seconde famille vu qu'en moyenne je les connais depuis le collège (et depuis mes 1 an pour celle que je connais depuis le plus longtemps). Je ne vois pas mon expatriation comme une manière de faire le tri, parce que d'un certain côté il a été fait depuis longtemps quand tu as déjà passé la moitié de ta vie avec ces personnes.

    L'autre gros sacrifice: la culture, essentiellement littéraire. Je suis une grosse lectrice et je fais partie de ces gens qui aiment savoir qu'il existe des bibliothèques, mais préfèrent avoir un livre qui restera non lu pendant des années dans leur bibliothèque personnelle plutôt que de l'emprunter en bibliothèque. Il a donc fallu laisser ma bibliothèque, et assimilés, chez mes parents. Et comme je suis du genre à aimer vivre entourée de ce qui fait mon monde culturel (comprenez des livres, posters de mangas et des figurines de dragons), j'essaie de recréer un peu ça dans les pays où j'habite, mais ça reste anecdotique en comparaison de ma caverne d'Ali Baba en France.

    Donc pour faire passer la pillule, je me dis que j'ai plus de nouvelles que si j'étais dans le sud de la France et que je communiquais avec mes champenois uniquement avec Facebook. Et je me dis que quand je rentrerai définitivement en France, je ferai une énorme fête avec eux, digne de mon pot de thèse (qui appartenait à la catégorie "épique"), et je ramènerai un cadeau pour chacun d'entre eux de ma dernière expatriation. Et je passerai envers leurs enfants pour la folle Tatie qu'ils n'ont jamais vue et qui a l'air un peu bizarre.

    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?
    Ah, ça c'est compliqué. Je suis expatriée "par nécessité", pour avoir un bon dossier pour les recrutements de la Fonction Publique. Mon expérience en Chine s'est mal passée de ce point de vue, alors que j'avais trouvé un certain équilibre dans ma vie quotidienne. Depuis que je suis au Brésil, ça va mieux, mais les concours de cette année ont été assez éprouvants. Je n'ai pas envie de rester expatriée toute ma vie, mais alors que jusqu'ici je me disais "la France ou rien", aujourd'hui c'est plus "France, ou Allemagne, ou GB, ou Europe du Nord". Mais de toute façon, on n'attend pas après moi dans le Privé. :D
     
    • J'aime J'aime x 5
    • Informatif Informatif x 1
  8. Malyn

    Malyn Dieu

    Inscrit:
    23 Juillet 2010
    Messages:
    2 075
    Localité:
    Canton
    Ratings:
    +485 / -3
    Bonjour,

    Comment votre famille vit votre décision de vivre en Chine?
    Ma mère est chinoise, donc venir en Chine était un choix naturel et ils sont bien content que je l'ai pris. Aucun soucis de ce côté. Et en plus dans ma famille on a beaucoup la bougeotte (père militaire dans la marine nationale).

    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?
    Depuis 2005, je suis rentré 4 fois (2007 - une semaine pour mon visa / 2008 - deux semaines pour on visa / 2010 - 4 semaines / 2015 - 4 semaines). A chaque fois au printemps car mon taf m'empêche de partir en été.

    Quelles sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?
    Sacrifice : très peu voir aucun. Je ne suis pas une personne qui ait besoin d'une tonne d'amis. Vivre sans ne me dérange pas donc partir fut facile. Seul regret, ne pas avoir pu voir ma grand-mère avant son décès.

    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?
    Hell no
     
    • J'aime J'aime x 3
    • Informatif Informatif x 1
  9. Znarf

    Znarf Membre Silver

    Inscrit:
    1 Novembre 2009
    Messages:
    52
    Localité:
    武汉
    Ratings:
    +14 / -0
    Je me lance à mon tour, ça fait du bien de raconter un petit moment personnel que beaucoup de monde peu comprendre.

    Comment votre famille vit votre décision de vivre en Chine?

    Bizarrement ma mere a toujours su que je partirai loin de la maison. Dès ma naissance on m'appelait le "chinois" : j'avais une grosse jaunisse, les cheveux bien noir et tout le temps en train de pleurer. Mes parents le prennent bien, surtout vu la situation actuelle et comment ils m'ont vu ramer en France pour trouver du boulot. Par contre je sais que ma mère me fera la gueule quand je fonderai une famille… Quand j'étais en Fr c'était tout le temps en train de me demander "à quand un petit enfant?", là elle dit plus rien. J'ai eu la chance de pouvoir dire au revoir à ma grand mère avant de partir en Chine il y à 4 ans, on savait tous les deux qu'on ne se reverra pas.

    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?
    Une fois par an, une a deux semaines, soit printemps soit Noël.

    Quelles sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?
    Ne pas voir mon petit frère grandir (16 ans d'écart) et ne pas être là pour lui ni pour ma mère qui doit gérer la maison. Sinon je suis un gros geek-retro gamer, ce qui me manque le plus c'est d'aller en brocante avec mon père chasser les vieux jeux vidéos, il a reprit le flambeau pour moi donc tous les week ends c'est wechat à gogo. J'ai l'impression d'être matérialiste, donc pas la meilleure des philosophies….

    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?
    Pour l'instant je suis bien où je suis donc le retour n'est pas encore envisagé, mais je sais qu'un jour je rentrerai, quand ? Mystere.
     
    • J'aime J'aime x 3
    • Informatif Informatif x 1
  10. Lil00

    Lil00 Membre Platinum

    Inscrit:
    8 Octobre 2014
    Messages:
    538
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +456 / -0
    Comment votre famille vit votre décision de vivre en Chine?
    J'étais au chômage quand mon ancienne boîte m'a proposé de me réembaucher pour partir en expat'. J'étais déjà partie auparavant un an dans les TAAF, personne n'a été vraiment surpris. Les sentiments de mes parents sont, je pense, partagés entre le fait d'être loin, la fierté de raconter des anecdotes chinoises aux copines (pour ma mère) et la joie de nous savoir vivre des choses intéressantes. Pour mes frère et soeurs, notre mode de communication habituel étant le mail, quand on n'est pas ensemble chez mes parents, ça ne change pas grand-chose. Je serai quand même contente de les revoir, et encore plus leurs enfants.
    Du côté de mon mari, il avait déjà quitté sa Réunion natale pour me suivre, ça ne change pas tellement non plus ses relations familiales (il n'a plus de parents, mais plein de frères et soeurs et nièces et neveux et petites-nièces). Du coup sa famille s'est mise à Skype pour économiser le téléphone et c'est encore mieux !

    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?
    On est arrivés depuis novembre, on rentre 3 semaines cet été et on a l'intention de faire ça tous les ans. L'été en Normandie, c'est mes frères, soeurs, neveux, nièces et cousins tous dans le même village, nos petits bateaux qui pêchent de conserve, bien plus rigolo que Noël.

    Quelles sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?
    On est randonneurs-pêcheurs-chasseurs, et pas du tout citadins. Donc ce qui nous manque le plus, c'est les balades en forêt, la pêche à pied, les rando en montagne... Shanghai est une ville bien trop grande pour nous et les chinois bien trop nombreux. On essaie de faire des week-ends de temps en temps hors de la ville (la dernière fois, belles randos autour de Guilin), on a passé le CNY aux Philippines, et on a trouvé une maison avec un jardin, d'où on voit des oiseaux et des poissons dans le canal.
    Côté famille, j'essaie de prendre le temps de partager photos et petites histoires avec mes parents. Il n'en reste pas moins que mon père est un vieux monsieur de 84 ans en fauteuil et qu'ils ne viendront jamais nous voir.

    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?
    On sait qu'on est là à durée limité, on va faire notre contrat d'expat' et sûrement rentrer ensuite, quitte à repartir ailleurs si l'occasion se présente.
     
    • J'aime J'aime x 6
    • Informatif Informatif x 1
  11. Ouistiti Hurleur

    Ouistiti Hurleur Demi-dieu

    Inscrit:
    7 Décembre 2010
    Messages:
    675
    Localité:
    Yiwu, Province du Zhejiang, Chine
    Ratings:
    +661 / -1
    Comment votre famille vit votre décision de vivre en Chine?
    Dans mon cas, la Chine fut ma seconde expatriation puisque je suis parti en Bolivie juste après mon diplôme de designer en 2007, je voulais y rester un mois le temps de souffler avant d'aller quémander du boulot en France, j'en avais plein le derche de la mentalité franchouille.
    Non seulement je suis pas rentré mais je me suis marié et y suis resté quatre ans...

    Notre décision de partir en Chine avec femme et gamine en 2010 a finalement été mieux acceptée, parce qu'un vol Shanghai-Paris reste bien moins long, compliqué et coûteux qu'un La Paz-Paris... On prévoyait d'y rester deux ou trois ans, on en est à 5 ans ;-)
    Ma mère pensait surtout que la Chine était une terre d’opportunités face à une France bien trop statique sur le plan boulot. Encore aujourd'hui et bien qu'elle souffre de l'éloignement, elle nous conseille de rester en Chine... Le bon point c'est qu'elle bosse toujours et que mon jeune frère vit encore chez elle, mes deux grands-mères sont encore vaillantes avec leurs 90 printemps (les grands-pères ont passés l'arme à gauche il y a un bail) et pour le moment pas de gros soucis de santé chez mes nombreux oncles et tantes.

    Niveau famille, les rares retrouvailles sont toujours chaleureuses et il est difficile de repartir, mais je les vois vieillir tous autant qu'ils sont, mes petits cousins grandissent sans que je m'en rende compte, c'est à peine si j'en reconnais certains et nous n'avons que des relations épisodiques et superficielles. C'est très frustrant quand je les vois.
    Ma famille souffre surtout de ne pas voir ma fille, qui grandit sans vraiment connaitre sa famille Française, c'est une vraie torture pour ma mère et un casse-tête pour moi car non une webcam ou Wechat ne compense rien, et certainement pas des liens familiaux qui se sont distendus avec le temps et la distance.

    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?
    Depuis 2010, je suis revenu deux fois, une fois pour Noël, une fois l’été. Ma femme a pu partir deux mois en Bolivie l'an dernier avec ma fille (j'avais du boulot, je suis resté en Chine. Ma mère a pu venir l'an dernier avec mon frangin, un miracle vu que le p'tit frère est un vrai geek allergique à tout ce qui l'éloigne de son écran. Il a kiffé les Chinoises ;-)

    Quels sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?
    Les sacrifices sont mineurs en réalité, ils concernent la bouffe, la vie culturelle (sur Shanghai je veux bien croire qu'il y ait de quoi sortir le week-end mais sur Yiwu, tu fais vite le tour...)... J'ai jamais cherché à me rapprocher des Français ou des expats en général, ce sont souvent des relations superficielles, les vrais amis sont restés au pays. De fait on a un cercle d'amis (cf: sur qui on peut compter) restreint, constitué à 50/50 de foreigners et de Chinois.
    Pour le reste on peut avec quelques efforts trouver des substituts, la Chine est suffisamment grande pour cela.

    Nos plus gros soucis sont pour l'éducation de notre fille qui grandit, et l'absence de la famille proche qui se ressent de plus en plus.
    Ma femme a perdu sa grand-mère cette année et il nous était impossible de partir en Bolivie pour assister à l'enterrement, ce fut très dur pour elle.
    Plus globalement je suis devenu très nostalgique de la France et de l'Europe. Lors de mon dernier voyage (professionnel) en France il y a deux ans, je me souviens que mon boss nous avait pris des chambres dans un hôtel (oublié le nom...) en face de la Madeleine à Paris. Le matin tôt, je me suis levé, suis allé sur le trottoir devant la porte et je regardais la Madeleine, les rues alentours, Fauchon, les quelques voitures et les passants, le silence paisible et le soleil qui pointait derrière. A ce moment précis, j'avais la truffe et l’œil un peu humide et je pardonnais tout ce qui m'avait poussé à me tirer d'ici il y a de cela huit ans. Bien sur c'était un Paris de carte postale, une caricature, mais putain je me suis senti si bien.

    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?
    On rentre cet été, ma femme est enceinte, pas d'école convenable sur Yiwu pour ma fille l'an prochain, dépenses importantes, revenus en baisse, pas de plan à long terme, envie de changer d'air. On laisse pas tomber, on savait que ce serait pas définitif, on pensait même qu'on partirait bien avant ;-)
    Pas de boulot sur place encore, ni logement, on s'occupe de tout cela en ce moment.
    On se donne six mois pour voir si on se fait à la France, sinon on repartira en Bolivie, ou en Chine, mais ce sera à contre-coeur.
    On regrette pas nos 5 ans de Chine du tout, mais on sent qu'il est temps de se stabiliser quelque part et on imagine cela plus facilement en France, on verra bien.

    Note que je me retrouve beaucoup dans les commentaires de MHD (merci pour ce topic) et de Phitheb.
     
    • J'aime J'aime x 6
    • Informatif Informatif x 2
  12. bzhmaddog

    bzhmaddog Dieu Supérieur

    Inscrit:
    8 Mars 2013
    Messages:
    1 272
    Localité:
    Shanghai / Pudong
    Ratings:
    +634 / -5
    On échange nos place ? moi j'ai vécu/bosse pendant 6 mois a Tokyo (il y a une dizaine d'annee aussi) et j'aurais vraiment aime pouvoir y rester.
     
    • J'aime J'aime x 2
  13. Buhao

    Buhao Dieu souverain

    Inscrit:
    18 Mars 2014
    Messages:
    3 926
    Localité:
    Ningbo - Shanghai
    Ratings:
    +1 643 / -40
    Bon je dois dire que c'est la question la plus difficile qui n'ai jamais ete pose sur bonjourchine...
    Donc tres jolie topic deja ! bravo !

    Comment votre famille vit votre décision de vivre en Chine?
    Comme pas mal de jeunes : pas de boulot en France... apres 4 mois ! go Shanghai...
    Ici ca m'a pris 10 jours pour trouver un job convenable... (il ne l'ait plus mais bon ! je prefere prendre mon temps plutot que de me mettre dans une pseudo precarite et remonter mon taux de stress inutilement...)
    Ma mere : Elle positive en se disant que de toute facon c'est la crise en France...
    (bon apres gros coup de blues quand ya des histoires de famille et que ca part en couille et que je suis pas la pour aider...)
    Mon pere : A part les bieres et le cigare le dimanche et deux trois explications sur comment quoi faire sur son ordi, RAS... :pint:
    Ma soeur : Elle a la tete dans le boulot 24/24 avec son doctorat donc je l'ai mise sur wechat, elle m'envoit des photos trashs a 4h du mat quand elle est au block....

    En fait j'ai mis tout le monde sur wechat (pour le moment ca passe ! ;))

    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?
    J'essaye de rentrer a Noel chaque annee et de rester jusqu'au nouvel an pour voir mes potes qui sont au 4 coins du monde..
    (ouf pour le moment ca passe... cette annee peut etre pas..)
    Manque de vacance tout comme @Dui ni shuo de dui , ca fait bien chier !

    Quelles sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?
    D'abord ya toujours des pour et des contre... si vous etes en chine c'est que vous avez accepter d'y etre... donc la pillule c'est votre motivation...
    Si vous etes en chine par erreurs... not my business... mais faudrait peut etre atterrir...

    Les contre : J'ai plus d'ocean ni de jardin.. ni meme de balcon... Ya des trucs a reparer dans la maison, je suis la pour aider...
    Les pour : Mon travail :
    J'ai la chance a 29 ans d'avoir des responsabilites beaucoup plus eleves qu'en France... (salaire qui suit par contre... :aieuh:)
    Ouverture d'une GMBH en Allemagne en Janvier, (merci au passage aux membres du groupe Pimp My Ebike avec des mecs qui m'ont bien conseilles sur le droit Allemand... comme quoi on sait jamais ou se cache un jacky :rolleyes:)
    Management d'un entrepot de 5500m2 sans systeme ERP et meme pouvoir recruter le personnel de mon choix. (j'ai decouvert que mon cerveau fonctionnait...)
    Donc finalement je dois quand meme dire un gros merci a mon boss chinois avec qui j'apprends plein de trucs..
    Si je compte en plus que tout ca c'est fait depuis janvier a maintenant... plus le trolling sur bjc... je pense avoir un bon taux d'efficacite... :drunk:

    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?
    Il y quelquechose a laisser tomber? Je vois pas ca comme ca... la chine on y est, on peut en repartir et puis y revenir non?
    Revenir en France, OUI, c'est une destination que je recommande particulierement pour les vacances (seulement..)


    Je felicite tous ceux qui ont postes ! et je ne felicite pas ceux qui ont juste mate !
    Bon weekend ! Cheers :pint:
     
    • J'aime J'aime x 7
    • Informatif Informatif x 1
  14. marcou

    marcou Dieu souverain

    Inscrit:
    27 Juillet 2013
    Messages:
    2 897
    Localité:
    Wudang Shan Hubei Chine
    Ratings:
    +2 085 / -41
    Comment votre famille vit votre décision de vivre en Chine?
    lors de ma première visite en Chine en 1994, toute la famille était contente puisque je suis parti avec une hémiplégie et que je suis revenu comme si je n'avais presque jamais rien eus. La deuxième fois que je suis parti en 96 pendant 6 mois, après une grosse hépatite en revenant, la famille croyait que je ne repartirais plus. En 98 je repars avec ma première fille de 16 ans anorexique et un journaliste de FR3 Marseille pour tourner un petit reportage sur la découverte de la chine avec ma fille comme sujet, sauf que dès le deuxième jour elle a eut une crise fois à cause d'une allergie au "wei jing" (extrait de glutamate) et que pendant les 1 mois de visite qui fut la galère. En 2000 je suis revenu pour voyager dans des endroits que je ne connaissais pas pour toujours finir mon séjour à Wudang comme à chaque fois. En 2004 je reviens pour un mois et je reste 9 mois. En rentrant je leur dis que ma vie n'est plus ici et que je retourne trois mois plus tard en Chine pour toujours, je divorce, je liquide mes trois sociétés, je vends mon Mercedes, ma moto, je cède ma maison à mon ex et mes enfants. Je reviens quelques mois plus tard avec 500€ dans mes poches et ma rente d'invalidité.
    Ma mère ne veux plus me voire, mon ex à dit à mes filles que je suis parti à cause d'une secte. Pour la première de mes filles, je lui ai dit qu'elle n'aura plus mes aides pour les conneries qu'elle fera, (Drogue, soulerie à perdre conscience, graff, rêve partie pendant des semaines, etc...). Pour la deuxième c'est une compréhension totale du moment que je ne l'oublie pas et on se voies plusieurs fois par semaine sur Skype. Pour la première de mes filles c'est, on se voies moins souvent, toujours par Skype, (une fois tous les trimestres) et quand elle a ces deux fils chez elle en vacances et je parle avec mes deux petits fils, mais elle le prétexte qu'elle a de quoi s'occuper, au moins je l'ai vu, c'est déjà ça. J'avais pas eut mon frère pendant 20ans.... jusqu'à l'année dernière, mon oncle et le cousin pareil par Skype, ils ont appris à se servir d'un ordinateur .

    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?

    En dix ans je suis revenu 3 fois en France et encore par obligation, cela fait 5 ans que je ni suis pas retourné. Mais on y pense avec ma femme pour Noël prochain (c'est loin et pas encore fait).

    Quelles sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?
    Y a pas vraiment eut de sacrifice, une évolution dans ma vie, un besoin de vivre autrement, la France me saoulait. Comme on dit; on choisi ces amis on subit la famille, je crois qu'il fallait me subir moi, fallait me supporter. J'ai toujours supporter l'avis de la société de la rue en me taisant mais au fond de moi j'étais pas en accord. J'avais beaucoup d'amis, il me respectait pour ce que je savais et ce que je faisais, cela formait un cercle compréhensif qui me pesait.

    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?

    Si je dois revenir en France ce sera certainement que pour des raisons financière. Si je dois rentrer, la route de l'Europe sera mon toit.
     
    • J'aime J'aime x 5
    • Informatif Informatif x 4
    #34 marcou, 19 Juin 2015
    Dernière édition: 19 Juin 2015
  15. MandaRhum

    MandaRhum Dieu souverain

    Inscrit:
    15 Septembre 2012
    Messages:
    2 643
    Localité:
    地中海
    Ratings:
    +2 107 / -16
    Comment votre famille vit votre décision de vivre en Chine?

    Plutôt bien, c'était pas ma première expatriation. Je leur manque beaucoup, il parait. Mais je suis un tel casse-couilles qu'à chacun de mes retours en France, on me demande assez vite la date de mon vol retour vers la Chine.

    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?


    Chaque été. Et parfois pour le Nouvel An, en fonction de mes envies et de mes finances.

    Quelles sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?

    La coupure complète avec la nature (je suis un gros plouc). Pas de forêt, pas d'étoiles dans le ciel, pas de sorties aux champignons. Et jamais de solitude hors de chez soi.
    La philosophie de secours : « Le jour où j'en ai vraiment marre, je pars. »

    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?

    Oui. Je quitte le pays pour de vrai le mois prochain, j'ai fait mon temps. Je pars ravi, riche de moult expériences, et surtout pas aigri. J'ai rencontré des aigris (des gens qui vivent en Chine en haïssant tout du pays) et c'est affreux, je voulais surtout pas devenir comme eux.
     
    • J'aime J'aime x 7
    • Informatif Informatif x 2
  16. totoautibet

    totoautibet Dieu suprême

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    3 050
    Localité:
    Nanning/Guangxi
    Ratings:
    +1 983 / -8
    oh! dommage... :(
    peut de chance donc que l'on se croise à nouveau à Nanning... car je rentre début septembre!
    (j'ose espérer que tu ne m'as pas catégorisé dans les aigris... cependant si tu peux me me passer quelques noms afin que je les évite soigneusement?)
     
  17. MandaRhum

    MandaRhum Dieu souverain

    Inscrit:
    15 Septembre 2012
    Messages:
    2 643
    Localité:
    地中海
    Ratings:
    +2 107 / -16
    Toi ? Mais tu es le contraire d'un aigri !
    (par contre désolé, mais pas de noms, ça se fait pas)
     
  18. totoautibet

    totoautibet Dieu suprême

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    3 050
    Localité:
    Nanning/Guangxi
    Ratings:
    +1 983 / -8
    merci pour ce post intéressant, même après hésitation à répondre car nécessaire introspection à faire proche du "coming out" et racontes ta vie.com!

    Comment votre famille vit votre décision de vivre en Chine?

    trois filles toutes mariées avec enfants qui vivent différemment l'éloignement que je leur ai imposé, tout en me promettant de faire un jour le voyage en Chine pour venir me voir et pour le tourisme!
    compte tenu de mon âge canonique, ma famille se réduit aux frères et sœur qui s'amusent de mon choix de vie tout en me comparant à notre frère aîné partie en Australie en 1972!
    la phrase que j'entend le plus souvent: "mais alors, tu repars quand?"
    question que j'entend le plus souvent: "mais pourquoi la Chine?" question à laquelle je peine à trouver une réponse et je m'en sort le plus souvent par un pirouette: "parce que c'est loin!"

    Combien de fois par an revenez vous, a quelle période?

    une fois par an jusqu'à présent mais je pense zapper le voyage l'année prochaine

    Quelles sont les sacrifices les plus difficiles selon vous, et quelle est votre philosophie afin de faire passer la pilule un peu plus facilement?

    "Sacrifice : très peu voir aucun. Je ne suis pas une personne qui ait besoin d'une tonne d'amis. Vivre sans ne me dérange pas donc partir fut facile." (@Malyn copyright)
    l’intérêt de la découverte l'emportant très largement sur la nostalgie...

    Envisagez vous de laisser tomber et de revenir en France?

    non car comme dit plus haut, il conviendra, dans un futur relativement proche, d'envisager de poser définitivement ses valises et il y a de fortes probabilités pour que ce soit en Chine... et que pour des raisons qui alors ne m'appartiendront pas, le seul retour en France pouvant être envisagé soit dans une urne...
     
    • J'aime J'aime x 3
    • Informatif Informatif x 2
  19. helios99

    helios99 Dieu Supérieur

    Inscrit:
    13 Juillet 2009
    Messages:
    2 094
    Localité:
    Shanghagha
    Ratings:
    +529 / -2
    Luc?
     
  20. totoautibet

    totoautibet Dieu suprême

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    3 050
    Localité:
    Nanning/Guangxi
    Ratings:
    +1 983 / -8
    je suis ton père...:D
     
    • J'aime J'aime x 8

Partager cette page