1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Les Chinois, prêts pour le dopage du QI in utero

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 22 Septembre 2015.

  1. Yiyuan

    Yiyuan Dieu Supérieur

    Inscrit:
    16 Avril 2015
    Messages:
    2 455
    Ratings:
    +1 229 / -8
    Si la science peut les aider :grin::grin:

    photo10.jpg
     
    • J'aime J'aime x 2
  2. marcou

    marcou Dieu souverain

    Inscrit:
    27 Juillet 2013
    Messages:
    2 897
    Localité:
    Wudang Shan Hubei Chine
    Ratings:
    +2 085 / -41
    Cette histoire finira par juste une sélection de gens déjà intelligent , riche, qui donnerons "peut être" des enfants très intelligent et super riche, (des super con à la fois).
    et les autres, le restant des humains, des pauvres et esclaves.
     
  3. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 047
    Ratings:
    +1 112 / -17
    Ah bah vu comme ca, somme toute je m'en fous. Je serais mort et enterré depuis longtemps, si l'humanité veut se faire des oreilles de Mickey pour mieux entendre, je vais pas la contrarier!
    Ce qui m'inquiète plus, c'est la possibilité qu'on pense qu'on maitrise la technique alors que non... L'erreur est humaine, la bêtise humaine est infinie, ainsi que son arrogance...

    Mais là aussi se pose le problème de la limite...
    "Oh, le petit a un bec de lièvre, on peut pas faire qqchose?"
    "Oh, le gamin a une prédisposition à la dépression, ce serait quand même mieux sans"
    "Oh, merde, un roux..."
    Avec je vois surtout 2 débordements possibles: la militarisation de la technique et le développement de la docilité de la population.
     
    • J'aime J'aime x 2
  4. Tyller

    Tyller Dieu Supérieur

    Inscrit:
    5 Mai 2012
    Messages:
    1 043
    Localité:
    Guangzhou / Phnom Penh
    Ratings:
    +885 / -6
    Je suis super mitigé sur la question.

    Je ne sacralise pas nos corps ni notre état, je suis plutôt de l'avis que nous sommes en effet des machines biologiques sacrément développées. Mais il me semble que nous sommes à même de surpasser notre état et de nous améliorer... a posteriori (prothèses et whatnot).

    Ce que j'entends par là, c'est que pour moi, on touche à quelque chose de très dangereux philosophiquement : on veux modifier notre capacité à être random (aléatoires) et je ne peux m'y résoudre. On a besoin d'idiots autant que l'on a besoin de gens intelligents et j'ai presque envie de dire que nous avons tous une forme d'intelligence plus ou moins particulières que nous ne sommes pas à même de quantifier. Nous ne sommes absolument pas capable de quantifier les interaction humaines au point que nous serions à même savoir combien de cons pour combien d'intelligents pour combien d'artiste pour combien de créatifs et combien d'architectes et combien du reste et comment on dit à un gamin "hey, t'as été conçus pour être plus intelligent" voir même quels conséquences cela donnerai sur sa psyché (renie complet, acceptation, accomplissement ?).

    Perso je suis content d'être bête, d'avoir été idiot et incultes, je suis content de m'être accomplis personnellement dans la tache de m'inculquer moi même des choses que je ne comprenais pas ou moins et je ne pense pas que tous le monde puisse ou même doivent le faire... voir même que c'est sans doutes complètement inintéressant pour beaucoup... et à la rigueur tant mieux pour eux.

    Cela me rappel un peu les gamins qui sortent de milieux supra aisés, à qui on donne le monde, les écoles fantasques et l'éducations super qu'elle te forme un QI de macbook... et un vide assez incroyable. Les mecs sur-éduqué mais vide de l'intérieur par ce qu'ils n'ont jamais eu à se battre ou se forcer pour acquérir quoi que soit, savoir inclus, et qui au final ne savent presque pas quoi en faire avec un prime un complexe de supériorité tel qu'ils en deviennent insupportable et finissent par se rassembler en castes.

    Puis je sais pas... regardez un peu les gens qui ont un QI sur élevé, (les top génie de la mort qui tue), quand on les voit en interview on a quand même l'impression de faire face à un sac de vents et/ou un autiste sévère.

    Alors je sais pas, je trouverais ça super cool de pouvoir n'avoir que des gens intelligent et intelligible autour de moi, mais le fait que ce ne soit pas déjà le cas me fait supposer deux choses :
    - en fait, c'est déjà le cas, c'est juste que je n'arrive pas à l'apprécier
    - ce n'est pas viable pour une société.
     
    • J'aime J'aime x 8
    #84 Tyller, 22 Septembre 2015
    Dernière édition: 22 Septembre 2015
  5. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 968 / -32
    Ca me fait tout bizarre de dire ça, mais je suis d'accord avec Platax sur ce coup-là.
    Je pense que ce sont exactement en ces termes que le débat doit être posé. Et je suis également d'accord pour souligner que moult savants et philosophes (juste pour en rester aux français: Descartes et Pascal) ont parfaitement su concilier science et croyance, qui sont (du moins en principe) 2 domaines bien distincts.
     
    • J'aime J'aime x 2
  6. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 968 / -32
    Pas vraiment d'accord: je pense que ce qui faisait l'essence même du processus de sélection naturelle, à savoir le fait que les "variantes" plus efficaces et adaptées se reproduisent plus et plus facilement, est lui bien arrêté pour l'espèce humaine. Il suffit de regarder la démographie de la planète et voir que ce sont les populations les plus pauvres et les plus en difficultés qui ont le taux de natalité et de croissance démographique les plus élevés, alors que le principe Darwinien aurait voulu que ce soit l'inverse.
    Se rajoute à cela le fait que le but (je dis bien le but, et pas forcément la réalité, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit) de nombre de sociétés humaines est d'aider les faibles et les démunis (impôts, politique sociale, éducation, etc...) et de ré-équilibrer la loi du plus fort "naturelle". Et je pense que, de ce point de vue, c'est tout à notre honneur d'être sorti du cycle Darwinien.
     
  7. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 968 / -32
    ouh la ouh la, sérieux?
    Sans vouloir être indiscret, tu as déjà lu un livre sur le sujet (histoire des sciences et des idées au XXè siècle) ou es tu allé à une conférence scientifique et/ou philosophique qui s'intéresse à ce thème?
    Sais tu, par exemple, que les fondements du Big Bang (qu'on pourrait tranquillement présenter comme la théorie scientifique majeure du dernier siècle) ont été posés par l'Abbé Lemaître? Que Louis de Broglie était chrétien? As tu entendu parler du "NOMA" (Non-Overlapping Magisteria) de Steven JAy Gould?
    Bon je ne veux pas te faire toute une liste de lecture, mais il faut un peu se renseigner avant de dire n'importe quoi.

    Tiens, au fait; nombre de mes collègues dans mon laboratoire de recherche en astrophysique sont actuellement absents pour cause de Yom Kippour, et ça ne les empêche pas d'être à la pointe de leur domaine.
     
    • J'aime J'aime x 1
    #87 phitheb, 22 Septembre 2015
    Dernière édition: 23 Septembre 2015
  8. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 047
    Ratings:
    +1 112 / -17
    Non, le principe du darwinisme s'applique au niveau de l'individu, pas de la population globale. C'est le petit papillon, un peu plus camouflé que les autres, qui va pas se faire bouffer, et transmettre ses gênes "un peu plus camouflés" à sa descendance, qui à terme, sur le long terme, le très long terme, à un impact sur la population globale. C'est pas l'espèce "papillon orange" globale qui est plus adaptée que l'espèce "papillon bleu d'un autre continent/environnement" en fonction des taux de natalité respectifs.

    Si tu veux, au niveau humain, prenons l'hypothèse que les femmes préfèrent se reproduire avec les individus grands. Petit à petit, les humains seront de plus en plus grands. Tu peux pas te pointer avec le taux de natalité des pygmés et déclarer "nan mais c'est n'importe quoi: les pygmés se reproduisent plus que les scandinaves!". Tu vois un peu l'absurdité? Donc la croissance démographique africaine, rien à voir...

    Pareillement, la sélection sexuelle ne se fait qu'au niveau des partenaires POTENTIELS. Du coup, en fait. Les pygmés, ils auraient ptet des problèmes pour trouver des partenaires avec la compétition en Europe, mais bon, ils se font la compétition entre eux, peut-être sur d'autres critères, donc ils s'en foutent. Donc bah ouais, rien à voir, on peut pas comparer des populations différentes.

    Après, comme j'ai dit: oui c'est en partie biaisé. Chirurgie, aides sociales et aussi il faut le dire le niveau moyen désespérément bas du bagage génétique qui fait que même le blaireau alcoolique pourra trouver sa blaireaute alcoolique.
    Mais un con moche, pauvre et malade aura toujours plus de mal à se reproduire qu'un riche intelligent, beau et en bonne santé.
     
    • J'aime J'aime x 1
  9. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 968 / -32
    Désolé, mais cela revient quand même in fine à un argument démographique: l'espèce la mieux adaptée aura un taux de survie supérieur de sa progéniture, ce qui impliquera qu'elle aura plus de descendants à même de procréer à leur tour, et ainsi de suite.
    Mais je reconnais que mon argument initial était incomplet: j'aurais du ajouter que l'hypothèse Darwinienne repose (a priori) sur un taux uniforme de fécondité qui est modulé par un taux de survie plus élevé pour les variantes mieux adaptées, ce qui donne in fine plus de descendants que pour les variantes moins adaptées...hypothèse qui ne s'applique plus pour l'homme moderne, car le taux de fécondité se retrouve lui même à fortement varier en fonction des conditions sociales (en général en rapport inverse de la position sociale).

    Mais je pinaille, nous sommes en gros d'accord je pense
     
  10. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 667
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 327 / -18
    A moins que j'aie mal compris, le darwinisme ne dit pas que les variantes plus efficaces et adaptees se reproduisent plus, mais qu'elles meurent moins.

    Ca se rejoint quelque part c'est vrai mais c'est tout de meme legerement different, notamment lorsqu'on aborde le cas de l'espece humaine.

    Edit: tu as deja repondu ;)
     
    • J'aime J'aime x 1
  11. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 968 / -32
    Pour le taux d'impact par une comète capable d'annihiler toute vie sur Terre, il est a priori quasi nul. Sur les 3.7 milliards d'années (minimum) où la vie a été présente sur Terre, elle n'a jamais été totalement éradiquée par un impact. Pour ce qui est des impacts capables d'éradiquer une partie de la biosphère (comme par ex. à la fin du Crétacé), on est à peu près à un impact tous les...100 millions d'années. Donc là aussi c'est assez relax quand même.
     
    #91 phitheb, 22 Septembre 2015
    Dernière édition: 22 Septembre 2015
  12. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 968 / -32
    Yep, c'est également comme ça que je voyais le débat....Et je dois avouer que j'ai vraiment du mal à me faire une opinion.
     
  13. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 667
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 327 / -18
    C'est une facon de voir les choses.
    L'autre facon c'est de se dire que si ce n'est jamais arrive depuis 3.7Milliard d'annees on se rapproche ineluctablement du jour ou cela va se produire.

    Je suppose d'ailleurs qu'un impact similaire a celui qui s'est produit il y a a peu pres 50 millions d'annees suffirait a detruire l'espece humaine puique c'est avant tout de l'espece humaine dont on parle (mais je m'avance peut etre, c'est juste une supposition).

    Enfin (et surtout) ce n'etait qu'un exemple. Des cataclysmes susceptibles de demolir la planete il y en a un paquet d'autres envisageables (activite solaire, activites humaines, activite geologique, etc.)
     
  14. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 968 / -32
    haha, c'est la fameuse blague du "Papa, elle est solide la rambarde sur le bord de la tour de la cathédrale?" "mais oui, elle tient depuis 800 ans", "benh, justement alors..."
    Pas certain. On pourrait argumenter que l'espèce humaine a les moyens technologiques de lutter contre les aléas climatiques liés aux conséquences d'un impact cométaire que les dinosaures n'avaient pas. On pourrait aussi argumenter que, dans 50 millions d'années, les hommes auront largement la capacité technique (ils l'ont d'ailleurs quasiment déjà) de prédire et de déjouer ce genre d'impact
    Pour ce qui est des cataclysmes naturels, je ne peux que répéter le même argument que pour l'impact cométaire: aucun d'entre eux n'a été capable d'annihiler toute vie terrestre en 3,7 milliards d'années...
    Par contre, c'est sur qu'une bonne guerre nucléaire, c'est autre chose.
     
  15. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 047
    Ratings:
    +1 112 / -17
    Non, je pense pas que nous le sommes.
    Individu/espèce, hein.
    Taux de fécondité, rien à voir.
    J'ai un peu l'impression que tu zappes le principe même de l'évolution (phénotype) avec une vue court terme/démographie.
    C'est pas parce qu'on est plus nombreux qu'on est mieux adapté. Au contraire en fait, par définition. Petite variation/mutation, qui donne un avantage par rapport à la masse, hein.
    Mais bon, c'est pas grave. C'est pas trop le sujet.
     
  16. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 667
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 327 / -18
    Dans un tel cas ca me semblerait quand meme tres difficile de survivre. La plupart des infrastructures detruites, il faut plus ou moins tout reconstruire or si l'acces aux matieres premieres de base nous est facile aujourd'hui en cas de cataclisme ce sera une autre histoire (essaie de fabriquer un transistor mosfet ou un ecran ou meme un simple fil electrique en DIY sans l'usine compliquee qui va derriere... On oublie facilement toute la chaine de transformation qu'il y a en amont !

    Dans 50 millions d'annees probablement, dans 50 ou 100 ans c'est moins sur par contre. (Je suis d'accord avec vous que la probabilite est tres faible, simplement elle existe et d'ailleurs les agences spatiales ont recemment averti de notre manque total de preparation dans le domaine, preuve que la probabilite est non nulle d'apres elles).

    Meme raisonnement que plus haut :D
    La guerre nucleaire j'y crois pas trop dans le sens ou je ne pense pas que ca aurait reellement des consequences si enormes du point de vue planetaire (il me semble que pres d'une dizaine de milliers de bombes nucleaires ont deja explose de par le monde lors d'essais sans que nous nous retrouvions avec des consequences cataclysmiques pour autant)

    M'enfin bon, on s'est un peu eloignes du sujet j'ai l'impression :D
     
    • J'aime J'aime x 1
  17. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 968 / -32
    Non, mais c'est parce-qu'on est mieux adapté qu'on devient plus nombreux...
    mais tu as raison, on est un peu HS la
     
    • J'aime J'aime x 1
  18. totoautibet

    totoautibet Dieu suprême

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    3 043
    Localité:
    Nanning/Guangxi
    Ratings:
    +1 971 / -8
    le sujet etant en effet que "les Chinois" sont de 39 a 50 % selon leur age, d'accord pour doper le QI de leur progeniture... contre seulement 13% "des Francais"
    +60 points de QI possibles selon l'article voir plus... http://pan.baidu.com/s/1i3D7tNB
    si la croissance economique etait proportionnelle au QI (ce qui est absurde a priori) on seraient encore plus largues!

    d'autre part l'article aborde l'IA par le biais d'une declaration de Sebastian Thrun qui parlant du développement croissant de l'IA, dit que les machines pourraient depasser rapidement l'etre humain... " les chauffeurs routiers seraient alors les premiers remplaces" ???
    perso, si j'etais chauffeur routier, je serais super vexe!:rolleyes:
     
  19. Platax

    Platax Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Les chauffeurs de taxi sont également concernés. La technologie est déjà très avancée en la matière, c'est sûrement une affaire de 10 à 15 avant de voir apparaître les premières compagnies de transport entièrement robotisées.
     
  20. Kolinko

    Kolinko Membre Silver

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    74
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +40 / -0
    Je vois que le sujet divise. J'avoue être aussi partagé sur la question.

    Je propose d'envisager le problème sous un angle différent.

    Le problème (comme le suggère le titre) c'est que d'autres pays que l'Europe (oui l'Europe n'est pas un pays, je sais :) ) vont se poser moins de questions que nous. Je pense donc au chinois mais également aux Etats-unis ou à la Russie.

    Je vais donner un exemple que je connais bien, la robotique.
    En Europe, les robots sont perçus assez négativement, notamment pour être de potentiels destructeurs d'emplois. La vérité, c'est qu'il y aura des robots quoi qu'il arrive et quelqu'un en Europe pour les acheter (Ton patron ?). Donc, soit on laisse les autres nations ouvrir des bureaux d'études et on les regarde faire, soit on se joint à la compétition et on essaye au moins de sauver les jobs de nos ingénieurs.

    Sommes nous donc prêt à mourir avec nos idées ? Car ils ne faut pas se leurrer, à force de vouloir être propre, nos petits ou arrière petits enfants risquent fort de produire les biens de consommations de nos cher voisins qui eux s'embarrassent moins avec les problèmes éthiques.
     
    • J'aime J'aime x 3

Partager cette page