1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice
  2. Il est important d'être conscient que le statut de stagiaire n'existe pas réellement pour les étrangers dans la plupart des provinces de Chine.

    Pour plus d'infos, voir : Stage en Chine / à Shanghai : légal ? quel visa ?

    Rejeter la notice

Sont ils fiables les patrons chinois?

Discussion dans 'Travailler en Chine' créé par Gazeta, 30 Janvier 2015.

  1. ClaudeC

    ClaudeC Membre Actif

    Inscrit:
    29 Novembre 2013
    Messages:
    33
    Ratings:
    +4 / -0
    Il y a des fiables et d'autres moins comme dans tous les pays du monde non ?
     
  2. Gazeta

    Gazeta Membre Bronze

    Inscrit:
    2 Mars 2014
    Messages:
    109
    Localité:
    Qingdao
    Ratings:
    +45 / -14
    c'etait juste pour avoir un avis sur un sujet précis.
    La notion de la parole donnee (promesse) n'est pas la meme partout.
     
  3. Caprice

    Caprice Membre Platinum

    Inscrit:
    13 Avril 2011
    Messages:
    1 796
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +98 / -3
    Perso j'ai travaillé pour une boite chinoise et ça s'est mal passé! Embauchée pour un job dont le contenu a été modifié en cours de route sans mon avis avec beaucoup de pression, suis passée de conseil à BD (pas du tout mon profil), menaces, harcèlement moral, non paiement des commissions, tout cela s'est terminé au tribunal, 1 an et demi de procès et ma boss n'a pas hésité à présenter un faux contrat de travail au tribunal (oui, idiote que je suis, je n'avais signé que la dernière page de mon contrat de travail)... bref moi je dis tout va bien au début surtout mais si la boite change d'objectif en cours de route ça peut mal se passer et il faut se protéger...
     
    • Informatif Informatif x 1
  4. manu

    manu Dieu

    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Messages:
    1 412
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +344 / -5
    Je pense que la notion de contrat est relative en Chine, de par la culture et les lois qui sont finalement très récentes.
    Si pas de guanxi ou guanxi moyenne : problemes potentiels.
    Si vous n'apportez pas suffisamment aux yeux d'un tel ou d'un tel OU si le poste de travail doit etre adapté,
    surtout vis-a-vis du CHEF, le 'contrat' peut etre remis en question, et la tous les moyens sont bons (position du patron) pour vous faire plier, progressivement.

    Evidemment, dans la majeure partie des cas, ca se passe bien. Comme partout ailleurs.
    Par 'majeure partie des cas', comprendre plus de 50%.
     
  5. Silouane

    Silouane Membre Silver

    Inscrit:
    14 Janvier 2015
    Messages:
    306
    Localité:
    上海
    Ratings:
    +162 / -0
    A Shanghai?
     
  6. Caprice

    Caprice Membre Platinum

    Inscrit:
    13 Avril 2011
    Messages:
    1 796
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +98 / -3
    Oui Shanghai, procès jusqu'en appel.
     
  7. Caprice

    Caprice Membre Platinum

    Inscrit:
    13 Avril 2011
    Messages:
    1 796
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +98 / -3
    Par contre mon contrat de travail a été reconnu et le juge a admis que ma boss avait présenté un faux grossier (mais cela n'a eu aucune conséquence, je veux dire, elle n'encourrait rien à produire un faux, elle a tenté sa chance et ce n'est pas passé), le faux portait sur le fait que c'était un faux salaire pour ne pas payer en fait.
    Mais sur le plan justice, tout a été très clair, et je dirais même rapide et efficace et la loi respectée, j'ai même été positivement surprise.
     
  8. manu

    manu Dieu

    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Messages:
    1 412
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +344 / -5
    Une histoire avec une happy end, c'est toujours un soulagement.
    Content que cela se soit bien passé pour toi.
     
  9. Caprice

    Caprice Membre Platinum

    Inscrit:
    13 Avril 2011
    Messages:
    1 796
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +98 / -3
    Oui et non... pour expliquer il faut détailler, et ça vaut son pesant de cahuètes.
    Donc un contrat de travail valable, avec un salaire de base + commission. Salaire initial de 10k + 10% com. Puis au bout de 6 mois augmentation à 15k (vi, vi, elle était contente de mon travail!), mais sans modif du contrat donc j'ai fait un mai pour acter et la RH m'a répondu (sans penser sûrement que cela les engageaient!!).
    Bref, ça se détériore ensuite, on me pousse à faire du BD, pas mon truc, j'essaie de tenir sachant bien que ça va lâcher tôt ou tard. Le salaire est payé mais pas les commissions... là je consulte un avocat pour connaître mes droits et ce c.... me fait un mail sur ma boite pro pour attaquer ma boss!!! suis virée dans l'heure bien entendu et mes coms non payées, soit tout de même 125,000rmb.
    Sans compter le harcèlement quotidien, je m'étais mise en arrêt maladie un peu avant et j'ai terminé par un bilan cardiaque (oui, oui) en France.
    Ensuite, l'avocat a bossé gratis à cause de sa boulette... lettre réclamant le dernier salaire et les coms... pas de réponse.
    Je change d'avocat, toujours un avocat chinois assez connu d'ailleurs... qui me dit ok banco on attaque et c'est 10,000rmb à chaque étape (soit conciliation 10k, 1ère instance 10k, appel 10k).
    Au tribunal ma boss produit un contrat disant que mon salaire est de 4,000rmb sans com et que je suis de nationalité philippine! et oui ils ont pris le contrat type des philippins de l'after sales pour faire un faux! alors qu'il y a des mails parlant des coms, bon, c'est grossier le juge reconnait que c'est bien 15,000rmb + 10% com (grâce à mon fameux mail).
    On demande les 125,000rmb de com plus compensations truc machin ça fait en gros 150,000rmb.
    Conciliation, plusieurs audiences, elle me propose (de mémoire je ne sais plus trop) environ 18,000, je refuse. On arrive en 1ère instance, nouveau tribunal, nouvelle audience.
    Entre temps, mon visa qui n'a jamais été annulé, je crée ma boite (la clause de non concurrence a été levée au tribunal), je demande une release letter pour changer le working permit, chantage... ok si j'abandonne le procès!! Je refuse, je rentre en France, revient avec un visa touriste puis transforme en working permit sur ma nouvelle boite.
    Fin 1ère instance, le juge tranche 33,000rmb... car je ne peux pas prouver que mes clients qui m'ont contactée ont signé un bail (je n'ai pas cette partie des pièces, car je ne m'en occupais pas et très peu de clients ont accepté de m'aider en me donnant une copie des baux)... et surtout j'ai bossé 3 mois au début sans visa de travail (ce qui était bien écrit dans le contrat de travail, visa seulement après 3 mois, soit la période d'essai... période que j'ai prolongée, résultat visa qu'après 5 mois!).. donc un contrat de travail ayant des dispositions non légales car pas visa au début mais aucune conséquence pour elle...
    Je refuse et je vais en appel et au final j'obtiens raison sur le fond, mais je ne peux pas tout prouver et surtout le juge retient la date à laquelle mes clients m'ont contactée et pas la date de signature du bail, donc la plupart pendant la période sans visa... bref, pas de visa de travail = pas de travail légal = pas de com!
    Et je n'ai obtenu que 26,000rmb au final.
    Sur le fond, je suis d'accord avec le juge en fait... ce que je retiens surtout c'est le fait que 2 avocats chinois 2 fois de suite ont privilégié l'argent au conseil. Le 1er du coup a travaillé une partie gratuitement pour récupérer sa boulette et le second n'a finalement pris que les 10k à la base au lieu de 30k comme prévu car je n'ai gagné que 26k!
    Je pense qu'ils vont au procès sans regarder, le jugement respecte la loi et est juste, mon avocat m'aurait juste fait payer une consultation en me disant attention, pas de visa, risque pas com reconnue, et bien je ne serais sans doute pas allée en procès!
    Moralité, pour moi, le droit existe et la justice aussi en Chine mais les avocats chinois privilégient leur intérêt au conseil.
    Depuis, avec ma société, et bien mon avocate est française!
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Aime PAS Aime PAS x 1
  10. manu

    manu Dieu

    Inscrit:
    17 Décembre 2006
    Messages:
    1 412
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +344 / -5
    Je vois avec ce bilan cardiaque que tu n'en es pas sortie tout à fait indemne.

    En tous cas, tu as bien rebondi, et j'espère que tout va bien au niveau santé.

    Bonne soirée !

     
    • J'aime J'aime x 1
  11. Silouane

    Silouane Membre Silver

    Inscrit:
    14 Janvier 2015
    Messages:
    306
    Localité:
    上海
    Ratings:
    +162 / -0
    Sur Shanghai, j'ai vécu de près des conflits entre employés et employeurs et j'ai bien vu aussi que ça fonctionnait bien. Très bon travail du Bureau du travail et une justice qui essaie d'être équitable.
    Concernant les avocats, j'ai aussi le même sentiment, mais ma seule expérience en France n'est pas meilleur.

    En revanche, sur Pékin il y a 6 ans, pour un conflit dans l'immobilier, nous sommes tombés sur un juge incompétent, qui ne voulait pas se prononcer sur un cas difficile à trancher - c'était en fin d'année, il avait son quota d'affaires résolues et ne voulait pas prendre le risque de se planter juste avant la fin d'année. Nous étions dans notre droit, il le savait, mais nous n'avions pas tous les originaux des preuves.
     
    • J'aime J'aime x 1
  12. Buhao

    Buhao Dieu souverain

    Inscrit:
    18 Mars 2014
    Messages:
    3 926
    Localité:
    Ningbo - Shanghai
    Ratings:
    +1 643 / -40
    Les patrons chinois sont pas fiables.

    Je travaille dans une trading chinoise depuis 3 ans ca ne va pas.
    Ils ne comprennent pas l'interet du marketing, de faire une belle brochure marketing ou un site internet sympa.
    1. deja tu choisis ta trading
    2. tu dis tes conditions et tu leurs dit c'est 50/50 ou je vais chez le voisin.
    3. tu leurs expliques comment tu veux proceder. vous trouvez un terrain d'entente. si tu le sens pas tu te casses.

    Dis toi bien que tu vas ramer pour proposer du service et d'avoir du personnel a ta disposition.
    Demandes tout ca d'entre !!!

    Si tu as un potentiel de 4000 clients et que tu en possedes une 20aine 100% fiable, tu ferais mieux de creer ton propre bureau directement.

    Ensuite si jamais tu veux vraiment bosser avec eux, marche a la com' (mini 10%)
    Tu te fais payer le minimum pour payer ton loyer et des depenses quotidiennes (s'ils te demandent pourquoi c'est parcequ'ils vont te demander de l'aide et du conseil toutes les 5 minutes et te casser les couilles a faire de l'espionnage chez leurs competitors...) et le reste se sera sur ta com'.
    Il te faut au minimum deux acheteurs (assistant + un qui fait qc/et assistant acheteur aussi)

    Ils te piqueront pas tes clients si tu suis bien tes clients toi meme. Mini 3 coups de tel par semaine... je suis old school je sais mais le business c'est pas que demander les prix... L'achat/vente c'est de la confiance ! surtout sur la qualite en fait.

    Les chinois essayent toujours de faire du fric en grattant quelquepart. laisses les faire et gardes la french touch. Si tu sens que ton boss grattes tu lui mets un taque...
    Perso je l'ai fait pas plus tard qu'il ya 3 jours et je pensais qu'il allait me virer. en fait s'est execute direct...

    Les chinois pour moi restent des enfants dans des corps d'adultes. completement insouscient, le monde est bleu et merveilleux...
    Les patrons chinois egalement ! sauf qu'ils ont du cash flow !
     
    • Informatif Informatif x 1

Partager cette page