1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Monter un bar à Shanghai

Discussion dans 'Business en Chine : Conseils' créé par julo75, 22 Mars 2014.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Inexact !! Un allemand dans un bar a moins de 5 L par soiree c'est un titulaire de faux passeport !! :D
     
    • J'aime J'aime x 2
  2. Aln

    Aln Membre Gold

    Inscrit:
    16 Novembre 2012
    Messages:
    222
    Localité:
    Jing an
    Ratings:
    +143 / -2
    tumblr_mnara8tRVw1s0t7zio1_250.gif
     
    • J'aime J'aime x 4
  3. Fatcap

    Fatcap Dieu Supérieur

    Inscrit:
    20 Juillet 2013
    Messages:
    2 949
    Localité:
    Zürich
    Ratings:
    +1 912 / -2
    Un bar à striptease? Ca peut marcher si tu te différencies de la concurrence locale.
    Genre tu emboches de belles blondes slaves et là je peux garantir du succès du truc! Par contre c'est pas trop légal en Chine, alors prépare les pots de vin de la police locale et tout ira bien :p
     
  4. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Ca c'est une bonne idee pour se faire racketter 2 fois plus qu'un bar de nuit normal !! Et ca c'est valable dans le monde entier pas uniquement a Shanghai ou en Chine ..
     
  5. parapluie

    parapluie Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Mai 2013
    Messages:
    7 643
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 615 / -6
    j'en connaissais un à changchun
    clientèle: quasiment que chinoise
    filles: que des russes
     
  6. Fatcap

    Fatcap Dieu Supérieur

    Inscrit:
    20 Juillet 2013
    Messages:
    2 949
    Localité:
    Zürich
    Ratings:
    +1 912 / -2
    Bah voilà. La preuve que c'est rentable comme concept :)
    Mais je ne veux pas savoir comment tu as connu cet établissement louche parapluie :p
     
  7. parapluie

    parapluie Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Mai 2013
    Messages:
    7 643
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 615 / -6
    pas vu en personne, mais je connaissais des filles qui y bossait :D
     
  8. Fatcap

    Fatcap Dieu Supérieur

    Inscrit:
    20 Juillet 2013
    Messages:
    2 949
    Localité:
    Zürich
    Ratings:
    +1 912 / -2
    Surtout que ChangChun, ça doit pas être la ville la plus sympas à vivre de Chine :eek:
     
  9. parapluie

    parapluie Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Mai 2013
    Messages:
    7 643
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 615 / -6
    je préfère 1000 fois plus changchun à Shanghai
    mais bon j'étais étudiante à Changchun mais je bosse à Shanghai, donc ça doit jouer....
     
  10. Fatcap

    Fatcap Dieu Supérieur

    Inscrit:
    20 Juillet 2013
    Messages:
    2 949
    Localité:
    Zürich
    Ratings:
    +1 912 / -2
    Allez tu peux nous le dire maintenant, que tu as fait un petit part-time job d'étudiante dans ce fameux établissement :p
    Après je peux comprendre que l'on puisse ne pas trop Shanghai (bienvenu au club).
     
    • J'aime J'aime x 1
  11. lhassakadampa

    lhassakadampa Membre Silver

    Inscrit:
    7 Juillet 2010
    Messages:
    61
    Localité:
    Shanxi, Taiyuan
    Ratings:
    +37 / -0
    Dans une ville de seconde zone il y a surement moins de risques (loyers moins "exorbitants" peut être,moins de bar étrangers, donc plus facile de devenir "la référence" des expats ou des prof étrangers dans la ville + quelques chinois kaifeng ) mais attention à la logistique (qui est pas terrible au niveau des délais..)
     
  12. Frank Pierce

    Frank Pierce Membre Platinum

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    334
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +106 / -3
    Pour s'assurer d'un certain succès pour son bar en Chine, il y a (à mes yeux) plusieurs facteurs essentiels:
    • une stratégie de départ avec les possibles pivotages en cas de succès mitigé (je vise les expats du coin avec de la bière de 19 à 22h, plan B: la jeune clientèle chinoise avec des cocktails de 21h à minuit, plan C: noodle bar...), en prenant en compte ses avantages (parking, licence IV, telle ou telle nationalité) et ses inconvénients (pas de parking, pas de licence restauration - donc pas de bouffe possible, telle ou telle nationalité).
    • l'emplacement qui est crucial (il faut du passage, et du passage de clientèle cible),
    • une bonne connaissance de la concurrence (et les raisons de leurs succès/échecs: emplacement, produits, prix, rareté ou abondance des produits, etc...),
    • une histoire (même ridicule, mais c'est tjs bon à avoir et peut aider à expliquer plein de choses, de la déco à la carte, et aider les chinois à comprendre l'origine... pour le fameux storytelling),
    • un bon marketing (et à Shanghai, je dirais un double marketing sino-étranger, pour être sur les bons sites internets, dans les bons canards, etc... il existe un véritable boulot pour viser dans les 2 communautés),
    • un sens commercial avec du bon sens chinois (savoir faire des promos tout le temps, des coupons de réduc, et toutes les autres tactiques qui marchent bien ici et pas forcément ailleurs),
    • s'assurer d'avoir une bonne équipe (et là c'est chaud: bcp de turnover, maitrise de l'anglais, connaissance des produits, sens commercial, etc...),
    • l'approvisionnement en produit (il faut bien se renseigner sur les importateurs, les prix, les taxes, ce que l'on peut obtenir gratuitement - ex: Duvel offre les verres avec les bouteilles, et ce qu'ils imposent aussi),
    • faire copains copains avec son voisinage pour garder tout le monde content (il suffit d'aller à Yongkang rd pour se rendre compte de la difficulté de la chose),
    • savoir être sympa avec sa clientèle pour qu'elle revienne (offrir des cacahuètes, ca n'a jamais troué une caisse, mais pourtant peu le font bien, se mettre sur Foursquare / Dianping et jouer le jeu, un système de fidélisation/VIP card),
    • bien fixer ses prix dès le début sachant qu'en Chine on ne les relévera jamais (ou si peu, c'est une réalité),
    • savoir anticiper dans un univers en évolution constante (changement lois, taxes, règles, visites de l'hygiène, les amendes à anticiper, etc...)
    Et ensuite, toutes les bases classiques de l'entreprenariat (business plan, investisseurs, partenaire local, budget, etc...) à la sauce chinoise qui peut être assez compliquée pour les non initiés.

    De l'extérieur ca semble toujours super facile et on se dit que l'on pourrait faire aussi bien, mais quand on s'y colle, c'est un vrai travail à plein temps, en plus de celui de faire tourner le bar. Perso, je suis assez admiratif de ceux qui réussissent.

    [EDIT: quelques erreurs d'orthographes et ajouts de qq précisions]
     
    • J'aime J'aime x 3
    #32 Frank Pierce, 24 Mars 2014
    Dernière édition: 24 Mars 2014
  13. JEJE

    JEJE Dieu créateur

    Inscrit:
    17 Juillet 2010
    Messages:
    2 132
    Localité:
    马赛郊区
    Ratings:
    +977 / -20
    Il faut aussi ne pas négliger des réserves financières pour pouvoir tenir approximativement 6 mois sans revenus. Ceci dans l'hypothèse que pour constituer/fidéliser une clientèle d'expats il va falloir au bar de 6 à 12 mois de présence sur le marché.
    Ça serait dommage de tout claquer dans la déco et fermer au bout de trois mois pour trésorerie insuffisante.


    En revanche, pour chopper la clientèle chinoise il faut un thème bien ciblé (mille et une nuits, la petite sirène...) mais il va surtout falloir un budget marketing considérable (on ne touche pas un marché de plusieurs millions de clients en distribuant 10 flyers).
    Car en plus du coût des parutions et autres promos, il va falloir être recommandé par des "meneurs" pour toucher une large clientèle.
    Par exemple, si un blogueur ou autre célébrité à 10.000.000 de followers sur des réseaux sociaux il va devenir très intéressant de le solliciter pour qu'il vous fasse de la promotion pour votre business. Car en Chine être recommandé par quelqu'un d'influence est la meilleur des pubs. Cependant ces "meneurs" sont très chers, et leurs services ne sont pas à la portée de toutes les bourses.
     
    • J'aime J'aime x 1
  14. ChrisHK

    ChrisHK Dieu créateur

    Inscrit:
    27 Décembre 2013
    Messages:
    8 840
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Ratings:
    +7 159 / -39
  15. Tapir

    Tapir Demi-dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    2 249
    Localité:
    partout ou il y a a manger
    Ratings:
    +37 / -0
    je sens que ce sujet va partir dans tous les sens...:endesaccord::grin:
     
  16. leurne

    leurne Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Novembre 2010
    Messages:
    1 239
    Localité:
    Paris
    Ratings:
    +519 / -4
    Je ne le permettrais pas! Prof de dessin c'était sérieux. Pas pour moi mais ma copine. En gros outre l'ouverture d'un bar cliché, ouvrir un petit commerce ou truc du genre est-ce plus envisageable?


    Envoyé de mon iPhone à l'aide de Tapatalk
     
  17. MrBacchus

    MrBacchus Archange

    Inscrit:
    1 Juin 2012
    Messages:
    993
    Localité:
    青岛
    Ratings:
    +300 / -3
    Je trouve que l'argument de lafoy est très correct. Comment trouver un partenaire chinois sans argent à lui présenter.
    D'autant plus si tu es minoritaire.
    Après mettons que vous en trouvez un, serez vous sur la même longueur d'onde?
    De ma petite expérience de possible entrepreneur dans un café, et sans trop d'argent, on peut tomber sur des chinois ouvert à un partenariat possible mais avec des idées loufoque qui vous assureront une fermeture éclair.
    Le mieux est de vous faire un business plan. De connaître combien de client il vous faut. De voir dans la zone où vous êtes combien de personnes vont dans les établissements du même type que le votre d'estimer leur budget. diviser par deux le nombre de personne le multiplier par le budget moyen d'un client potentiel et vous aurez relativement une idée de l'argent que vous pourrez vous faire.

    Mais il faut aussi tenir compte de l'argument de lafoy car sans doute que votre partenaire aura des exigences pécuniaires plus ou moins réaliste.
     
  18. marian12

    marian12 Nouveau Membre

    Inscrit:
    31 Mars 2014
    Messages:
    6
    Ratings:
    +0 / -0
    si facile, vous pouvez le trouver dans Badu.
     
  19. xiaolongh

    xiaolongh Archange

    Inscrit:
    14 Septembre 2010
    Messages:
    1 161
    Localité:
    Singapore
    Ratings:
    +257 / -1
    un bar avec des chippendales !!!!
     
  20. maelroy

    maelroy Dieu

    Inscrit:
    23 Juillet 2013
    Messages:
    1 538
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +914 / -0
    Vous payez combien?:lol::ymca:
     

Partager cette page