1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

L'integration en Chine

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Mog, 25 Août 2015.

  1. Mog

    Mog Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Suite a la malencontreuse lecture de cette grosse merde j'ai était inspirer pour démarrer une discussion sur l’intégration en Chine, et voir un peu comment chacun la perçois, beaucoup de membres ici ont des femme/mari/collègue Chinois et parle(ou pas) la langue du milieu, quid du cercle d'ami et des relation social en général ?

    Je suis particulièrement intéresser par ceux et celle qui sont la depuis longtemps ! Et aussi par les tentative de socialisation rater ( genre l'histoire de @parapluie qui a creep-out sa voisine avec des crêpes :p )
     
  2. mahu

    mahu Modo en carton

    Inscrit:
    9 Avril 2010
    Messages:
    5 872
    Localité:
    You give me fever
    Ratings:
    +4 410 / -77
    • J'aime J'aime x 4
  3. ANUSTART

    ANUSTART Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Excellent sujet.


    Ayant vécu en Chine depuis longtemps ; je dirais que soit on aime la culture et on a envie de s’intégrer et rester longtemps ; soit on reste pour terminer nos affaires et on quitte dès que possible. Un point important c’est si on aime sortir avec les locaux, ça nous fait faire l’effort a mieux comprendre leurs cultures afin de se rapprocher d’eux.

    Il est certes possible qu’un couple étranger reste longtemps en Chine, mais je pense c’est plus difficile car l’un deux aura envie de quitter et retourner ; l’autre doit suivre.

    Apres pour l’article en lui-même, à mon avis ils ont fait l’interview avec une population non représentatifs de la communauté étrangères. Oui effectivement, les expates qui restent dans leurs résidences entourer que par des expates ne vont pas nécessairement avoir envie de devenir amis avec le mec du buibui à 100m de chez eux…
     
    • J'aime J'aime x 1
  4. xpea

    xpea Membre Platinum

    Inscrit:
    17 Novembre 2008
    Messages:
    261
    Localité:
    Guangzhou
    Ratings:
    +73 / -2
    je vais sans doute en choquer certains, mais je ne suis pas du dout integre en Chine malgre mes 10 ans de presence. Je dirais meme plus, je n'ai pas du tout envie de m'integrer, plus je suis ici, plus j'ai envie de partir. C'est ce qui se produira des que j'aurai demenage mon usine dans un autre pays aux couts de fabrication plus bas...
     
    • J'aime J'aime x 2
    • Informatif Informatif x 2
    #4 xpea, 25 Août 2015
    Dernière édition: 25 Août 2015
  5. remi/huanhuan

    remi/huanhuan Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    804
    Localité:
    Pyrénées
    Ratings:
    +827 / -5
    Bonjour,

    Le sondage de l'article est biaisé: "276 000$ par an en moyenne pour middle manager....." Evidement ils vont avoir du mal à trouver des amis locaux, les Gérard Wang n'ont pas les bons revenus pour faire des activités avec eux.

    Il va falloir que je parle à mon chef... les américains ils touchent vraiment plus que nous.

    Rémi
     
    • J'aime J'aime x 3
  6. Yiyuan

    Yiyuan Dieu Supérieur

    Inscrit:
    16 Avril 2015
    Messages:
    2 453
    Ratings:
    +1 229 / -8
    tout à fait :) et en plus c'est sympa :)

    et ils ont tord. Faut essayer avant de juger. Après on a le droit de ne pas aimer (voir d'être malade, pas de bol :() et on en essaye un autre ;).
     
  7. Panda Rebel

    Panda Rebel Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    • J'aime J'aime x 4
  8. Shiruba

    Shiruba Membre Platinum

    Inscrit:
    7 Octobre 2007
    Messages:
    559
    Ratings:
    +106 / -2
    L'article est assez proche de la réalité je pense. On voit pas les expats trainer avec des chinois, ils sont toujours entre eux. Les seuls expats qu'on voit à coté de chinois sont les couples ou les célibataires qui veulent chopper.
     
    • J'aime J'aime x 4
  9. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 967 / -32
    très beau texte
     
  10. MTT

    MTT Demi-dieu

    Inscrit:
    17 Septembre 2008
    Messages:
    1 701
    Ratings:
    +150 / -1
    Il y a une différence de culture certaine...

    Je vais également le dire honnêtement, je n'ai presque jamais réussi à me faire des amis masculins Chinois, sauf exceptions car background similaire/prêt a accepter des discussions avec tabous (assez rare en Chine)/ OK pour l'autodérision (re-rare en chine), etc. . En revanche, à cause de mes affaires avec des entreprises chinoises, je considère quand même les personnes avec qui j'ai pu traiter (ie mes clients Chinois), comme des 'quasi' amis, je les invite s'ils viennent à Shanghai, on passe du bon temps au resto ou autre, on boit le thé tranquillement , et on prends le temps de discuter (en chinois) de tout et de rien, se connaitre, bref, se jauger pour savoir si la relation (business) peut tenir sur la durée.

    Evidemment il y a un intérêt derrière tout cela, mais difficile pour un étranger total de se faire des amis tels qu'on aurait si on était en france

    une autre raison et qu'on arrive (pour la majorité) en chine, à, disons plus de 25 ans, et que généralement les "vrais" amis se sont fait lors de la période où les intérêts économiques ne priment pas franchement, ie au lycée, université, etc. Cela change lorsqu'on fait des affaires, que ce soit entre Chinois ou étranger/chinois, bcp de gens se sont fait leurs "vrais" amis lorsqu'ils n'étaient pas encore entrés dans leur vie pro.

    Les femmes Chinoises sont clairement plus "ouvertes" à la discussion avec un étranger (pour X raisons, ou peut etre simplement parce que les femmes sont généralement plus curieuses et moins dogmatiques/conservatrices que les hommes ?), mais là encore, je pense que si on veut vraiment se faire des amis Chinois, déjà il faut s'adapter aux us et coutumes, se faire vraiment accepter, parler chinois presque couramment (ou trouver des anglophones), et sur la durée, c'est sûrement possible

    c'est une question d'intégration. Honnêtement, si vous vivez dans une grande ville française,disons, Paris, combien d'amis (hommes) français croyez vous que les Américains, ou même les Japonais , Singapouriens, etc. ont ?
    Souvent c'est proche de 0. C'est exactement la même situation.

    ça dépend aussi des villes. A Shanghai la pression business est forte, les gens sont clairement moins ouverts, sauf si intérêt économique. Cela se sent beaucoup moins dans une ville comme Beijing, capitale culturelle , ou le sud ouest de la Chine (impression perso), voire le Sichuan, bcp + relax dans la ie de tous les jours..
     
    • J'aime J'aime x 2
    • Informatif Informatif x 2
  11. Mog

    Mog Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Ah mince, je serais bien incapable de retrouver le sujet et son auteur !

    Je parle surtout d’intégration l'assimilation c'est un sujet un peu épineux et vraiment différent, honnêtement je trouve ça même un peu ridicule l'assimilation lorsqu'on a pas grandit dans le pays en question ( et je trouve ca tout aussi ridicule un Chinois qui essai d'etre American a tout prix meme si c'est beaucoup plus courant ).
     
  12. Yiyuan

    Yiyuan Dieu Supérieur

    Inscrit:
    16 Avril 2015
    Messages:
    2 453
    Ratings:
    +1 229 / -8
    j'ai des potes chinois et à Hangzhou je jouais au foot avec eux, mangeais chez eux et on sortait ensuite se mettre minable (le mot est faible:drunk:). Bon faut faire un petit effort aussi et se mettre aux coutumes locales, au chinois.
    A Shanghai c'est pareil.
     
  13. Mog

    Mog Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Je pense que il y a du vrai la dedans, je vie a Sichuan et honnetment je sort beaucoup plus souvent que lorsque j'etait en Angleterre ( apres c'est chere le RU ), globalement ma relation avec mes collegue de taff direct est beaucoup plus franche et proche. Ici il faut vraiment vouloir rester dans ta bulle pour ne pas t'integrer un minimum.
     
  14. Therugbygirl

    Therugbygirl Déesse

    Inscrit:
    27 Mai 2014
    Messages:
    2 012
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +2 900 / -4
    Bonjour,

    Je ne sais pas si c'est une generalite.. dans ce cas, je suis clairement une exception.. il me reste 2 amis de ma periode pre-boulot.., que je ne vois quasi jamais.,. et tous mes amis sont post-pros (mais bon, peut-etre parce que je suis vieille maintenant..)

    Je ne parle pas Chinois, donc clairement pas d'integration de mon cote, et on ne peut pas dire que je me sois fait des amis chinois, mais je m'entends super bien avec les gens du boulot et on va regulierement boire un verre ensemble (meme KTV des fois).. Et je passe du super bon temps.. Une fois, je trainais avec 2 collegues masculins dans un bar et a la table a cote, il y avait 1 vieux blanc avec 2 jeunes chinoises.. je leur dis "je le regarde en me disant.. quand meme, ce vieux blanc avec ces petites jeunes... et en fait, il doit me regarder et penser la meme chose"..

    Les gens avec qui je travaille ont beaucoup d'humour et j'arrive a vraiment discuter de plein de trucs avec eux - Je leur demande d'ailleurs souvent "vous qui etes Chinois.. est-ce que c'est OK de dire/faire ca".. et j'apprends beaucoup comme ca..
     
  15. why

    why Dieu souverain

    Inscrit:
    26 Décembre 2010
    Messages:
    1 704
    Localité:
    Guangzhou
    Ratings:
    +1 224 / -8
    5 ans en Chine.

    Un très bon pote chinois. On était collègues mais j'ai changé de boulot et on continue toujours à se voir. Des fois, je suis à Shanghai mais je passe le voir à Changzhou pour juste passer du bon temps.
    Après, vu que j'étais occupé, je n'ai pas cherché à me faire des amis (chinois ou autres); actuellement, avec mes collègues, on se fait des restos, j'invite des fois mes managers (mâles) à des massages de pieds et c'est marrant. Mais à part ça, rien de spécial.

    Est-ce que c'est difficile de se faire des amis en Chine? Je pense que c'est partout pareil. Il y a toujours une dose de curiosité initiale qui fait que ce sera facile au début, mais je pense qu'il est difficile d'aller plus loin... Surtout que nous avons un humour caustique assez rentre-dedans, un peu cynique des fois, que les Chinois ont du mal à comprendre.

    Après, je pense que tout est possible. Personnellement, ayant une épouse française, elle trouve que c'est difficile de se faire des amies et elle est sur le point de rentrer définitivement en France, entre autres pour ça. Mais comme on le dit, l'intégration dépend vraiment des gens.
     
    • J'aime J'aime x 1
  16. ChrisHK

    ChrisHK Dieu créateur

    Inscrit:
    27 Décembre 2013
    Messages:
    8 831
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Ratings:
    +7 145 / -39
  17. Breizh In China

    Breizh In China Dieu suprême

    Inscrit:
    5 Novembre 2009
    Messages:
    2 413
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1 146 / -7
    Attention, le middle manager à l'american, c'est pas le middle manager à la chinoise. Et ils parlent de package expat' complet (bonus, impot, etc... compris)
    Donc clairement ils en ont rien à carrer de la Chine.

    Sinon pour l'intégration en Chine, je commencerai le jour ou un chinois me dira que je suis le bienvenu pour rester. En général, quand tu leur dis que ta maison, ton pays, c'est la Chine, ils te font toute une démonstration que c'est pas le cas.
     
    • J'aime J'aime x 2
  18. zel

    zel Dieu créateur

    Inscrit:
    16 Décembre 2010
    Messages:
    2 007
    Ratings:
    +926 / -13
    En tant que Blanc je sais que je ne serais jamais vraiment integre en Chine.
    A part les cercles du travail, famille et amis le reste nous considerera toujours comme un laowai meme en etant ici pendant 30 ans.
    Le mec le plus integre ca doit etre Dashan et encore j'suis sur qu'il se fait quand meme arnaquer par des taxis.
     
    • J'aime J'aime x 6
  19. mike

    mike Grandmaster M.
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    8 Avril 2006
    Messages:
    8 668
    Localité:
    Canton Powah
    Ratings:
    +4 001 / -6
    Ca depend surtout ou on se trouve. Dans les quartiers "expat", evidemment ils sont tous plus ou moins entre eux. Des que tu sors de ce type de quartier, tous les expats qu'on croise sont plus souvent avec des chinois.
     
  20. UlysseNoNo

    UlysseNoNo Membre Bronze

    Inscrit:
    6 Août 2015
    Messages:
    78
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +55 / -1
    Ca depend tu etais ou aux UK? Si tu etais au beau milieu du Bedfordshire ca peut expliquer pas mal de choses :)

    Personellement j'ai vu vecu a London, Leeds et Liverpool et ca bougeait pas mal a l'epoque... par contre en parlant d'integration... c'etait dur de faire ami-ami pour les natifs anglais la plupart de mes amis etaient... allemands, espagnols et polonais mais j'ai eu quelques Brits and Irish dans le lot (plus que de chinois ici), la barriere de la langue en moins ca aide beaucoup.

    Pourtant contrairement a beaucoup de francais j'ai plus accroche a la culture britannique que chinoise et parfois meme a la cuisine (oui certains risquent de me trouver etrange sur ce point en particulier).

    Apres oui tout coute (super, ultra) cher au royaume-uni... pas meme besoin de parler du logement... et a Londre c'est juste la folie des grandeurs je n'y suis pas retourne depuis un moment maintenant mais il parait que les chinois ont achete pas mal de buildings depuis...
    Ce qui a du faire encore plus enfler les prix, je n'ose meme pas imaginer le prix que ca doit etre maintenant meme dans des collocs dans des appartements... pour le moins pas tres spacieux du tout.

    Nostalgie, nostalgie... a l'epoque ou j'etais la-bas je detestais y vivre avec le recul je me dis que c'etait vraiment quand meme pas si mal.

    Peut-etre une histoire de prendre de la distance pour apprecier certaines experiences.
     

Partager cette page