Le coin des blagues

  • Auteur de la discussion mister seb
  • Date de début
Loremis

Loremis

Membre Platinum
11 Oct 2009
455
Ratings
89
73
Parce que j'aime pas les juifs !

L'accent evidement loremis

J'ignorais ce trait de l'accent juif (yiddish j'imagine). Vu que de nos jours, à Paris, ils n'ont plus d'accent spécifique.

Ça irai bien avec l'accent chinois aussi : ne pas prononcer le r de neuf heures.
 
U

Un humain...

Guest
Merci CAPTAIN OBVIOUS! C'est quand même pas marant!
Une petite pour la route... J espere qu elle saura etre a votre hauteur ( Votre humeur sur les ivoiriens dernierement me parait inaccessible, mais bon, je me risque, je tente pour effacer l echec de l humour chinois)

Les anglo-saxons ont utilise un suffixe pour designer divers composants de l informatique, il s agit de " WARE"

On a ainsi:
- le hardware : le matériel informatique
- le software : tout logiciel
- le shareware : un logiciel requérant une participation financière
- le freeware : un logiciel entièrement gratuit

En Wallonie, on a jugé utile de compléter ce vocabulaire informatique:
- un ensemble d'écran de veille : un dortware
- un logiciel antivirus : un mouchware
- un logiciel de classement : un tirware
- un logiciel de copie : un mirware
- un logiciel de merde : un suppositware
- un logiciel de vote électronique : un isolware
- un logiciel de compression de données : un entonware
- un logiciel pour documents en attente : un purgatware
- un logiciel très compliqué : un assomware
- un réseau local d'une entreprise : un coulware
- un serveur de réseau : un abreuware
- une réunion des responsables informatiques : un tupperware

Et enfin, le plus important dans la conjoncture actuelle:
- un logiciel d'aide à la demande d'augmentations de salaire : un vatfaireware
Pour ce dernier, il est aussi utilise par l administration de Hong Kong pour le traitement des visas F de francais.

Je laisse le soin au Captain obvious de venir nous expliquer la prononciation du W.



 
Zhu Li An

Zhu Li An

Ange
09 Mai 2007
1 304
Ratings
25
83
洛里昂
aller, une spéciale vendredi pour bien commencer la journéeicon_clown

‎A Shanghai, dans un bar, le M1NT, un type aperçoit une bombe asiatique entrer, au bras d'un vieux mec d'une laideur inénarrable.
Il demande au barman s'il connaît la fille , et est surpris d'apprendre que c'est une prostituée.

Il la regarde tout le reste de la soirée, en se disant qu'il pourrait s'offrir une telle beauté.
Puis Il revient le lendemain. La belle est là, seule. Il prend son courage à deux mains et l'aborde.
- Est-ce vrai que vous êtes une prostituée ?
- Bien sur, mon grand loup. Que puis-je pour toi ?
- Ben, ch'sais pas. Combien vous prenez ?
- 5000 RMB pour une branlette.
- 5000 la branlette !!!! Mais ça ne va pas !!!!!

- Tu vois, la Ferrari garée en bas devant le bar, dit la prostituée ?

Le type zieute par la fenêtre, et voit une Ferrari rouge rutilante.
- J'ai payé cette Ferrari en liquide, avec l'argent que j'ai gagné de mes branlettes, et crois-moi, ça les vaut.

Le type réfléchit un peu et se décide. Ils partent ensemble et le type reçoit la plus phénoménale branlette qui soit , mieux qu'une nuit complète d'amour : la plus extraordinaire expérience de sa vie.

La nuit suivante, il l'attend avec impatience au bar et, quand elle entre, il l'aborde immédiatement.
- La nuit dernière était incroyable !
- Bien sûr que c'était incroyable et encore, t'as pas goûté à mes pipes ...
- Et c'est combien ?
- 10.000 RMB.
- 10.000 RMB, c'est impossible !
- Tu vois l'immeuble grand standing, tout là-bas ?
Le type regarde le Plaza 66.
- J'ai payé cet immeuble en liquide avec l'argent que j'ai gagné de mes pipes et crois-moi, ça les vaut.

Basé sur son expérience de la veille, le type se doit d'essayer. Il part avec elle et une fois encore n'est pas déçu, c'est l'extase Il manque même de s'évanouir de plaisir.

La nuit suivante, il peut à peine se contenir, tant il est impatient de la revoir. Quand elle arrive, il se précipite :
Je suis accro ! T'es la meilleure ! Dis-moi, combien ça me coûte pour ta chatte ? Pour l'amour ? la totale?

Elle le prend par la main, l'emmène sur la terrasse et lui montre "Pudong".

- Tu vois ces 2 grandes tours et la troisième en construction?
- Non, arrête tes conneries ! Tu ne veux quand même pas me dire que...
Elle hoche de la tête :
- Et oui mon loup, si j'avais une chatte, Pudong m'appartiendrait!
;)
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
18 549
Ratings
10 593 1
198
常熟,江苏
Non pas qu'il me manque, mais un peu de Bush pour changer ....

Secretary : - Mr. President, Condoleeza Rice is here to see you.
George B. : - Good, send her in.
Secretary : - Yessir.

(Hangs up. Condi enters.)


Condoleeza : - Good morning, Mr. President.
George B. : - Oh Condoleeza, nice to see you. What's happening?
Condoleeza : - Well, Mr. President, I have the report here about the new leader in China.
George B. : - Great, Condi. Lay it on me.
Condoleeza : - Mr. President, Hu is the new leader of China.
George B. : - Well, that's what I want to know.
Condoleeza : - But that's what I'm telling you, Mr. President.
George B. : - Well, that's what I'm asking you, Condie. Who is the new leader of China?
Condoleeza : - Yes.
George B. : - I mean the fellow's name.
Condoleeza : - Hu.
George B. : - The guy in China.
Condoleeza : - Hu.
George B. : - The new leader of China.
Condoleeza : - Hu.
George B. : - The Chinaman!
Condoleeza : - Hu is leading China, Mr. President.
George B. : - Whaddya' asking me for?
Condoleeza : - I'm telling you Hu is leading China.
George B. : - Well, I'm asking you, Condie. Who is leading China?
Condoleeza : - That's the man's name.
George B. : - That's who's name?
Condoleeza : - Yes.

(Pause.)

George B. : - Will you or will you not tell me the name of the new leader of China?
Condoleeza : - Yes, sir.
George B. : - Yassir? Yassir Arafat is in China? I thought he was in the Middle East.
Condoleeza : - That's correct.
George B. : - Then who is in China?
Condoleeza : - Yes, sir.
George B. : - Yassir is in China?
Condoleeza : - No, sir.
George B. : - Then who is?
Condoleeza : - Yes, sir.
George B. : - Yassir?
Condoleeza : - No, sir.

(Pause. Crumples paper)

George B. : - Condi, you're starting to piss me off now, and it's not 'cause you're black neither. I need to know the name of the new leader of China. So why don't you get me the Secretary General of the United Nations on the phone.
Condoleeza : - Kofi Annan?
George B. : - No, thanks. And Condi, call me George. Stop with that ebonics crap.
Condoleeza : - You want Kofi?
George B. : - No.
Condoleeza : - You don't want Kofi.
George B. : - No. But now that you mention it, I could use a glass of milk. And then get me the U.N.
Condoleeza : - Yes, sir.
George B. : - Not Yassir! The guy at the United Nations.
Condoleeza : - Kofi?
George B. : - Milk! Will you please make that call?
Condoleeza : - And call who?
George B. : - Well, who is the guy at the U.N?
Condoleeza : - No, Hu is the guy in China.
George B. : - Will you stay out of China?!
Condoleeza : - Yes, sir.
George B. : - And stay out of the Middle East! Just get me the guy at the U.N.
Condoleeza : - Kofi.
George B. : - All right! With cream and two sugars. Now get on the phone.

(Condi picks up the phone.)

Condoleeza : - Hello. Rice, here.
George B. : - Rice? Good idea. And get a couple of egg rolls, too, Condi. Maybe we should send some to the guy in China. And the Middle East. Can you get chinese food in the Middle East? I don't know.
 
lsm79

lsm79

Demi-dieu
31 Déc 2008
1 248
Ratings
181
108
5ème périph
Une petite blague pour reconcilier tout le monde!

Trois femmes et trois hommes voyagent par train.
À la gare, les 3 femmes achètent chacun un billet et réalisent que les 3 hommes n'en achètent qu'un.
"Comment allez-vous faire pour voyager avec un seul billet?" demande l'une des femmes.
"Regardez et vous verrez" répond un des hommes.
Tout l'monde embarque et les 3 femmes prennent chacun un siège pendant que les 3 hommes courent aux toilettes et ferment la porte.
Peu après le départ du train, le contrôleur ramasse les tickets. Il frappe à la porte des toilettes et dit " Ticket s.v.p."
La porte s'ouvre légèrement et un bras en sort avec un ticket à la main.
Le contrôleur le prend et s'en va.
Les 3 femmes ayant vu ce qui était arrivé, trouvent que c'est une brillante idée.
Alors au retour elles décident de faire la même chose afin de sauver un peu d'argent.
À la gare, elles n'achètent donc qu'un seul ticket de retour, mais à leur étonnement, elles réalisent que les 3 hommes n'en achètent aucun.
"Comment allez-vous faire sans aucun ticket?" demande l'une des femmes.
"Regardez et vous verrez" leur dit un homme.
Une fois embarqués, les 3 femmes s'enferment dans une toilette et les 3 hommes dans une autre.
Après le départ du train, un des hommes sort de la toilette et frappe à celle où sont enfermés les femmes. "Ticket s.v.p." dit-il
Et je me demande encore pourquoi les femmes pensent qu'elles sont plus intelligentes que les hommes.
 
C-E

C-E

Dieu
Membre du personnel
Modérateur
19 Nov 2009
3 859
Ratings
93
123
Peking
lsm79, je trouve votre blague sexiste.
J'espère que les modérateurs feront leur travail.
 
Ludovico

Ludovico

Dieu suprême
09 Juin 2010
3 991
Ratings
1 389
163
Shanghai
Une petite dernière histoire de bien finir la journée...

Un avion de ligne tombe dans l'eau en plein Pacifique Sud. Trois survivants seulement : le pilote, un steward et une hôtesse. Ils s'accrochent aux débris qui flottent. Après avoir dérivé pendant une semaine, ils arrivent sur une île totalement déserte. Au bout de quelques jours, ils commencent à comprendre qu'ils ne seront jamais secourus. La vie s'organise. Ils se construisent une cabane. La nature généreuse leur fournit viande, fruits, eau fraîche. Ils sont beaux, jeunes... 
Après 1 mois, l'hôtesse se décide à parler aux deux autres : 
- Écoutez, nous sommes seuls... peut-être pour toujours. Nous nous sommes toujours respectés, nous avons notre intimité, tout est très chouette....Mais je sens que nous souffrons d'un certain manque. Je sais que vous n'osez pas en parler, alors je le dis moi-même : je suis d'accord. Il suffit de s'arranger, par exemple, toi les jours pairs, et toi les jours impairs. S'il y a le moindre problème, on en parle. 
Enchanté d'avoir pu en parler et de s'être organisé, ils passent des semaines fabuleuses. Chacun à son tour, dans un respect mutuel et une attente exemplaire, l'un les jours pairs, l'autre les jours impairs . 
Malheureusement, après deux mois, la fille attrape un virus foudroyant et meurt... Les deux autres sont terriblement tristes, mais la vie se réorganise... 
Au bout d'un mois, l'un des deux s'adresse à l'autre : 
- Écoute vieux, le temps passe, c'est dur pour toi comme pour moi. Alors autant en parler. Je suis jeune, je suis en manque, ça ne peut pas durer comme ça. Qu'est-ce que tu en penses ? 
L'autre le remercie d'avoir osé en parler et tout de suite le rassure en lui disant que c'est la même chose pour lui. 
- Tu penses comme moi alors ?
- Oui, je suis d'accord, et si ça ne va pas on en parle.
- D'accord, comment on fait ? Toi les jours pairs et moi les jours impairs?
- D'accord, on essaie.
Ils passent trois semaines formidables, mais un soir, l'un des deux dit à l'autre :
- Écoute, on a dit que si ça n'allait pas on en parlait. Eh bien je trouve que ça ne va plus. On est seuls, on est jeunes d'accord, mais ce qu'on fait me gène, c'est contre nature.
- Tu me rassures dit l'autre, j'allais aussi t'en parler . J'aimerais qu'on arrête. De toutes façons les sensations ne sont pas les mêmes qu'avant...
- Tu es d'accord alors
- Oui et toi
- Oui...
- On a cas l'enterrer ?
 
Dernière édition:
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 813
Ratings
8 109
188
32
Shanghai
De récentes études le confirment : les femmes ont un champ visuel plus large que celui des hommes.

Elles voient tout ! Cette particularité remonte, parait-il, aux temps préhistoriques ou durant des millénaires, les femmes ont dû tout surveiller dans la grotte (le feu, les marmots, les prédateurs) pendant que l'homme allait au mammouth, loin du foyer.

Ce qui explique, au passage, la raison pour laquelle l'homme réussit toujours à retrouver sa tanière alors que la femme est un peu paumée dès qu'on lui met une carte routière entre les mains. C'est connu.


Ce particularisme peut aussi éclairer une question de société revenue soudain au devant de l'actualité : qui fait le ménage à la maison ?
L'homme, en raison de la faiblesse de son champ visuel, souffre d'un handicap manifeste. Depuis l'Antiquité, il a dû mettre la main en visière pour regarder au loin l'état de la mer, le vol des oiseaux et le profil des nuages pour son labeur quotidien. Il a développé une acuité lointaine donc intelligente, qui, par ricochet, a réduit son champ visuel périphérique et sa capacité à bien distinguer certains détails de près.


Ainsi la femme dit à l'homme « tu vois la poussière là " l'homme répond invariablement « de la poussière, où çà ? » C'est scientifiquement prouvé, l'homme ne voit pas la poussière alors qu'il voit très bien, de loin, la marque de la nouvelle voiture du voisin, le string de la voisine, comme au temps jadis où il chassait l'antilope.


Cette étroitesse du champ visuel explique aussi la raison pour laquelle l'homme n'est pas fait pour la vaisselle. 83,67 % des assiettes ébréchées sont directement en lien avec cette incapacité de l'homme à bien distinguer tous les obstacles angulaires situés entre l'évier et le placard. Bing !

Et souvent la femme doit intervenir (« laisse, je vais le faire moi-même »), consciente de la déficience visuelle de son descendant de chasseur. Ce handicap se vérifie aussi dans le test du frigo. L'homme est capable de trouver des aliments dont il connait le prépositionnement dans l'espace, comme les bières ou les glaçons. En revanche, le test de la plaquette de beurre est implacable. L'homme ouvre le frigo. Conscient de l'étroitesse de son champ orbital, il regarde à droite, à gauche, en haut, en bas. Mais du coup, il ne pense pas à regarder au milieu, là où justement se trouve la plaquette de beurre.
Et ne parlons pas de la machine à laver et de sa programmation réservée à des êtres qui voient de près.
L'homme voit loin et c'est ce qui fait sa puissance.


Alors devant tant d'évidences, peut-être faut-il cesser d'évoquer le machisme ou la fainéantise dans la réticence de l'homme à faire certaines tâches ménagères au-dessus de ses forces. C'est juste une question de champ visuel inadapté à l'étroitesse du territoire domestique.

Mais il ne faut pas désespérer : maintenant que l'homme ne chasse presque plus, son champ visuel va lui aussi s'élargir. Et un jour, il deviendra enfin l'égal de la femme dans la maîtrise des arts ménagers.

Disons dans quelques siècles ...
 
Neuromancer

Neuromancer

Alpha & Oméga
13 Mai 2008
5 229
Ratings
3 132
188
Shanghai, Chine
Je vois que tu critiques et pourris absolument tous les sujets sur lesquels tu passes et c'est d'ailleurs pas la premiere fois que tu pourris cette thread.
Poste des trucs au lieu de critiquer sans arret et imposer ta morale a deux balles a tout le monde.

Resume de tes interventions sur ce sujet au cours des 3 dernieres pages ( 150 derniers posts):

3 intervenions
3 critiques/moqueries
0 blague postee.
Susceptible visiblement, va pas faire du trek dans les Ice Moutain toi... Apres je pense avoir le droit de dire si ca me fait rire ou pas (ou je ne comprends l'interet d'un forum). Puis j'en ai poste des blagues ici mais je privilégie la qualité a la quantité. Et ne te vexe pas pour rien, c’était pas méchant.
 
Ulcereboule

Ulcereboule

Apprenti
03 Avr 2013
18
6
Marseille
Mon premier est le chapeau d une lampe d'intérieur
mon deuxième est le département français numéro 54
mon troisième est le vêtement que portaient les romains en leur temps.

Mon tout est l habituelle façon de draguer des arabes !


abbat jour, meurthe Moselle Tunique?
 
何昂湍

何昂湍

Demi-dieu
10 Jan 2007
903
Ratings
460
108
Binzhou - Qingdao, Shandong
Un agent des fraudes s'arrête dans une ferme de la Drôme pour parler
à un fermier.

Monsieur, je dois inspecter votre ferme à la recherche
d’une culture illégale de drogue,
Alors là, excusez-moi , mais je m'insurge! Je viens justement de la Drôme et franchement j'en ai marre de ces discriminations départementales! alors quoi? ça y'est tous les fermiers dromois sont des gros producteurs de produits illicites armés de taureaux, des terroristes en "Herbe", des xingjiangren qui agressent les gens au couteau en vendant leur dope jusqu'à Shanghai? non mais franchement c'est pas un peu fini cette stigmatisation? (je m'étonne que le terme "stigmatisation" ne soit pas sorti plus tôt sur le forum ces dernières semaine, et me félicite au passage d'en faire un si bon emploi).

Donc, je demande des excuses à l'auteur du message sur la Drôme, et à la modération que le terme "Drôme" soit remplacé par "Ardèche", beaucoup plus approprié en l'occurence.

Vous connaissez sans doute ma ville natale : Crest, son donjon médiéval de 54m. de hauteur (le plus haut d'Europe), qu'arbore fièrement la crête des Arnaud, vous connaissez aussi la sous-préfecture du département : Die, sa clairette (vin mousseux à base de raisin muscat) et sa traditionnelle fête du Picodon tous les ans en septembre?

C'est de là que je viens et je vous préviens que je m'insurgerais vivement contre toute discrimination visant ce beau département.

S'il est si beau, pourquoi l'ai-je quitté me demanderez-vous?

==> simplement car j'en avais un peu marre de vivre à Crest-Die!
 
Ludovico

Ludovico

Dieu suprême
09 Juin 2010
3 991
Ratings
1 389
163
Shanghai
Il n'y pas de fumée sans feu, l'histoire de Dui est en fait une histoire vrai, elle vient d'une ex qui habitait Vaunaveys, au passage c'est bien la première et dernière fois que j'ai vu autant de chanvre.

J'enchaine:

CE décide de faire son baptême de l’air.
Il se rend dans un aéroclub et demande à un pilote :
- Voilà… J’aimerais faire mon baptême de l’air mais je voudrais un vol à sensations, pas les petits vols pépères que vous réservez aux touristes ! Je suis prêt à vous payer le triple si vous me faites peur.
– Pas de problème, si vous êtes amateur de sensations fortes, vous allez en avoir !
CE et le pilote montent donc dans un petit avion. L’avion prend de la vitesse… Il roule de plus en plus vite mais ne décolle pas !
Il fonce droit sur un arbre ! A u dernier moment, le pilote tire sur le manche et l’avion décolle en frôlant les branches de l’arbre…
Le pilote entend CE assis derrière lui dire :
- Ça, je m’y attendais…
Le pilote se dit "attends tu vas voir"
L’avion a maintenant pris de l’altitude. Comme CE ne semble pas avoir eu peur au décollage, le pilote tente la figure de la ‘feuille morte’.
Il coupe le moteur de l’avion et ce dernier chute vers le sol.
L’avion part en vrille, le sol se rapproche de plus en plus vite et au dernier moment, le pilote remet les gaz et tire sur le manche !
L’avion fait un rase-mottes et reprend de l’altitude…
- Ça, je m’y attendais aussi !
Le pilote se dit "là mon coco çà va être le grand jeu"
Enervé, le pilote bascule l’avion sur le dos. Il vole ainsi un petit moment puis enchaîne les loopings. Lorsqu’il termine ses acrobaties, le pilote entend le type dire :
- Ça, par exemple, je ne m’y attendais pas…
Comme CE a enfin eu les sensations fortes demandées, le pilote pose le petit avion en douceur. Après avoir atterri, le pilote se retourne et lui dit :
- J’ai cru que je n’arriverais jamais à vous faire peur ! vous êtes ignifugé vous... vous avez peur de rien !!!
- Écoutez ! dit CE. j'ai eu peur tout le long!
- Ah bon ?
- Au moment du décollage, j’ai pissé dans mon pantalon tellement j’ai eu peur ! et çà je m'y attendais.
- Ensuite, quand l’avion a chuté vers le sol, j’ai chié dans mon froc tellement j’ai eu peur ! et çà je m'y attendais aussi.
- Par contre, quand vous avez volé sur le dos et fait les loopings à l’envers, tout est remonté dans le col de ma chemise, et ça, je ne m’y attendais pas… !!
 
P

PaulineS

Membre Silver
12 Jan 2012
130
Ratings
11
43
Tu connais lhistoire du mec qui va voir une pute en vitrine dans le quartier rouge d'amsterdam ?
il tape à la vitre et il crie: "c'est combien ?"
la pute répond " 200€ !"
- c'est cher!
- oui mais c'est du double vitrage!