1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Le choc culturel existe-t'il toujours à Shanghai ?

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Florian.Gaudel, 8 Mars 2011.

  1. Florian.Gaudel

    Florian.Gaudel Membre Bronze

    Inscrit:
    23 Novembre 2010
    Messages:
    42
    Localité:
    Shanghai, China
    Ratings:
    +1 / -0
    Bonjour,
    Aujourd'hui je souhaite lancer le débat autour de cette question car je suis incapable d'y répondre.
    Je suis actuellement à Guangzhou et le choc culturel, ici, il n'y a aucun problème, on le vit pleinement. (même un peu trop parfois ! :D)

    Seulement, dans une ville aussi remplie d'expatriés que Shanghai, un tel choc existe-t'il toujours ?

    J'attends vos réponses, ou vos questions si vous souhaitez plus de précisions.
    Merci ! :)

    ---

    Pas de bol, pas de riz.
     
  2. Equilibrium

    Equilibrium Membre Gold

    Inscrit:
    20 Septembre 2010
    Messages:
    1 046
    Ratings:
    +0 / -0
    Intéressante question sur laquelle nous pourrions débattre de longues heures tant les réponses sont propres à chaque individu.
    Je vais en profiter pour développer d'ailleurs sur l'expat en général, ça sert toujours.

    Concernant le fait qu'il y ait beaucoup d'expat' sur Shanghai le choc culturel se fait tout de même ressentir. Mais pas dans l'immédiat une fois l'arrivée effectuée.

    D'abord, on arrive, on découvre, émerveillé comme un gamin devant ses cadeaux de Noël, l'on se dit que c'est chouette, que l'on va voir autre chose, chaque minute on reste pantois devant tant de nouveautés. Puis l'on cherche son logement, on s'installe, on commence à tisser des liens avec les autres expatriés. Une euphorie toute nouvelle, on se sent bien, on incurgite les nouveautés. Et oui, car déjà apparait la barrière de la langue. Et la communication est un des fondements des relations. Alors on commence à profiter, on sort, on à chacun nos anecdotes à raconter, chacun ses petites histoires de ses premières semaines, qui nous font beaucoup sourire.
    On essaie de s'intégrer à des collègues chinois, de parler en soirée à des chinois, mais il ne faut pas se voiler la face, il reste tout de même ce frein à la communication.
    Mais le choc culturel demeure, principalement au niveau du mode de vie, la façon de travailler des chinois, leur vie de tous les jours qui est quand même extrêmement différénte de tous les jours. Même dans une mégalopole comme Shanghai, aussi occidentalisée soit-elle, au jour le jour, nous subissons un choc des cultures.
    Pour ma part, je trouve que leur manire d'appréhender les choses est vraiment très différente de nos vies d'européens occidentaux. Pour ce qui est des soirées, des magasins, etc, effectivement, on le ressent surement moins que dans d'autres villes chinoises.

    Puis il ne faut pas oublier qu'il y a un second choc culturel suite aux premières semaines, premiers mois passés ici. Car une fois la découverte passée, on rentre dans une vie quotidienne où l'on subit de plein fouet les petites différences (les files d'attente, la foule, le bruit ambiant etc). Toutes ces différences dont on ne prêtait pas forcément attention aux débuts. Au jour le jour, ça peut devenir pesant. Alors l'expat commence à perdre ses repères face à tant de diversités, tant de différences. Je ne sais pas si l'on peut dire qu'une espèce de "crainte" s"installe. Nos repères si sécuritaires que nous avions en France (prenons ce cas-là, nous sommes sur un forum francophone, mais c'est valable pour les autres pays I suppose) peu à peu nous paraissent bien loin que ça soit d'un point de vue personnel, professionnel, social, etc. Pour moi, c'est à ce moment là qu'intervient le véritable choc culturel. Ce fossé qui se creuse peu à peu vis-à-vis de nos attaches / repères dont on réalise désormais qu'ils sont bien loin, et que nous subissons une évolution personnelle extrêmement rapide, en décalage avec la façon dont nous aurions agis dans notre pays d'origine. C'est surement très formateur mais bon ça effraie aussi beaucoup d'expat.
    D'autant plus, que l'expatriation est propre à chacun. Chacun appréhende et vit son expat'd 'une manière qui lui est propre. Certains se raccrocheront coûte que coûte, quite à se brider, à leur vie de là-bas. Un gros coup de blues du pays pour certains in fine. D'autres vont surement tout plaquer et chercher à s'intégrer parfaitement dans cette nouvelle vie qui leur redonne un bon gros souffle d'air. P'tet une espèce de ras le bol inavoué, un besoin de renouveau, de repartir du bon pied.
    Puis parfois intervient ce sentiment d'exclusion vis à vis des locaux. Des efforts pour s'intégrer, pour parler, mais toujours l'impression de ce décalage avec eux. D'ailleurs l'on voit souvent le terme "d'invité" sur le forum. Pas pour rien. Double décalage : ce qui reste là-bas et ce qui se passe ici. A chacun de gérer ça au mieux. Un peu comme une frustration dont on ne connait pas les causes véritables, sauf à avoir grandit, vécu de nombreuses années dans ce pays.

    Pour Shanghai, bien qu'il y ait beaucoup (trop?) d'expat, c'est quand même une ville qui va très vite, une mégalopole temple de la consommation partagée entre culture chinoise et croissance exponentielle, donc oui, ça accentue aussi le choc j'aurai tendance à dire.

    Pour le reste, le choc culturel du retour reste à apprivoiser le moment venu, et ça ne sera pas évident, si toutefois, nous partons tous d'ici et ça il suffit de le constater, malgré ces chocs, on a tendance à s'y plaire dans ces vies d'expat et au final combien d'expat restent plus longtemps que prévu.

    Désolé pour le pavé ^^
     
    #2 Equilibrium, 8 Mars 2011
    Dernière édition: 8 Mars 2011
  3. Julianos

    Julianos Membre Platinum

    Inscrit:
    9 Avril 2008
    Messages:
    891
    Ratings:
    +37 / -0
    A Shanghai, si tu le veux, tu peux éviter le choc culturel et vivre comme en France ... il suffit d'en avoir les moyens financiers.
    C'est pour moi la specificite de Shanghai: vivre a l'occidentale est possible.

    Cela dit, pour la plupart des expat a Shanghai : choc culturel assure !
     
  4. Avoy

    Avoy Membre Bronze

    Inscrit:
    14 Octobre 2010
    Messages:
    36
    Ratings:
    +0 / -0
    Shanghai ressemble de plus en plus en plus a Hong Kong, il y'a beaucoup de communauté expat, chacune bien organisée avec ses codes et ses rites.

    Les Shanghaiens doivent être les chinois les plus enclins à copier le mode de consommation occidentale et on se sent pas trop déraciné en arrivant ici.

    Pour avoir fais 6 mois a Chengdu auparavant, lorsque je suis arrivé il y'a un an a Shanghai j'ai senti un choc culturel en remangeant des pizzas et autres produits occidentaux a volonté.
    En rentrant en France aprés Chengdu, j'ai redécouvert la cuisine francaise, alors que depuis que je suis ici, chaque retour en France se fait plus en douceur.

    IMO Shanghai est de moins en moins chinoise et de plus en plus occidentale, meme si elle garde une grande part d'authenticité sur certains point. Après chacun ressent le choc selon ses propres expériences, si t'arrives de Montargis et que t'as pas fais beaucoup de voyage dans ta vie, c'est sur que le choc sera plus important qu'un baroudeur qui a déja un peu tourné auparavant.

    Vivre à Shanghai c'est beaucoup plus simple que dans le reste de la Chine ou le mandarin est presque obligatoire sur du plus ou moins long terme.
     
  5. Equilibrium

    Equilibrium Membre Gold

    Inscrit:
    20 Septembre 2010
    Messages:
    1 046
    Ratings:
    +0 / -0
    Moui, enfin d'un côté si partir en expat' c'est uniquement vivre à la française du matin au soir, ne jamais barrouder, ne jamais aller un peu dans les "terres", et ne pas chercher à voir autre chose, suis pas certain que ces gens soient parfaitement épanouis en expat'.
    L'expat ça se vit quoi.
     
  6. Florian.Gaudel

    Florian.Gaudel Membre Bronze

    Inscrit:
    23 Novembre 2010
    Messages:
    42
    Localité:
    Shanghai, China
    Ratings:
    +1 / -0
    Après, ça dépend, beaucoup sont aussi ici pour des raisons purement professionnelles et par conséquent, ne se mélangent pas à la culture locale. Ils viennent plutôt en grands conquérants venant d'occident sans pour autant se mélanger à la culture locale.

    L'image que j'ai eu des expat' de Shanghai, de par les témoignages qui m'en sont revenus, était que nombre d'entre eux étaient dans la situation suivante : "il y a tellement d'occidentaux qu'on n'a pas besoin de se mélanger" et c'est ceci que je voulais mettre en avant lors de ce débât car comme tu l'as si bien dit Equilibrium, un véritable baroudeur ne peut pas se permettre de ne pas apprendre et comprendre la culture du pays dans lequel il vit, mais que fais-tu des trop nombreux expatriés dans la situation que j'ai citée plus haut ?

    Je pense que si tous les expatriés avaient la même mentalité que toi, un tel sujet ne me serait jamais venu à l'esprit.
     
  7. Avoy

    Avoy Membre Bronze

    Inscrit:
    14 Octobre 2010
    Messages:
    36
    Ratings:
    +0 / -0
    Yep tout a fait d'accord,

    Je dis juste que ici, la tentation de se recentrer sur ta culture d'origine est plus importante, surtout aprés avoir passé du temps à l'étranger.

    Après c'est chacun qui vit avec son état d'esprit, maintenant pour le choc culturel, j'ai trouvé les chinois bien plus "traditionnels" en dehors de Shanghai, suffit d'aller à Beijing... Alors quand tu vas Changsha, Wuhan ou Chengdu c'est presque un autre pays !
     
  8. Myself

    Myself Membre Gold

    Inscrit:
    1 Décembre 2009
    Messages:
    870
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +79 / -6
    Je pense qu'il ne faut rien exagerer et se garder de tout jugement sur autrui! Chacun vit comme il le veut que cela soit en Chine ou en France.
    En realite combien en pourcentage compte les expats a Shanghai? 0.1% de la population?
    Et si une personne n'a pas envie d'apprendre le chinois ou s'integrer a la culture locale, en quoi ca derange les autres?
    Ca depend du temps que tu peux y consacrer, ton projet en Chine etc.
    Le moi je connais la Chine, je parle trop bien avec le chauffeur de taxi, je kiffe la vie a la chinoise et je supporte pas les expatries qui s'integrent pas, c'est du rechauffe.
    A un moment donne il est bon de passer a autre chose.
    Et s'il y a trop d'expatries, quel sont les volontaires pour partir?
     
  9. crokette

    crokette Membre Bronze

    Inscrit:
    3 Février 2011
    Messages:
    391
    Ratings:
    +0 / -0
    question de point de vue tout ca


    je trouve que lancer un débat juste pour dire comment les autres devraient vivre leur vie , que c'est mieux comme ca, que c'est dommage comme ca ..
    C'est réellement se faire chier .

    JE PLUSSOIE myself et je rajoute : un mec sa boite lui paye 30 000 rmb son logement , il va prendre un logement a 3000 parce que sinon c'est pas vivre a la chinoise

    ps : je rajoute que ce qui me fait le plus marrer : c'est le mec qui était super fier d'avoir découvert la vrai chine parce qu'il n'avait pas de frigo dans son appart Oo
     
    #9 crokette, 8 Mars 2011
    Dernière édition: 8 Mars 2011
  10. Florian.Gaudel

    Florian.Gaudel Membre Bronze

    Inscrit:
    23 Novembre 2010
    Messages:
    42
    Localité:
    Shanghai, China
    Ratings:
    +1 / -0
    Donc on tombe d'accords sur le fait qu'il n'y a pas de séparation "choc culturel/pas de choc culturel" mais plutôt différentes intensités de chocs culturels en fonction de là où on va.

    Perso, Guangzhou, il y a des expat' mais faut pas se leurrer, on ne parle pas anglais, ni même pas souvent mandarin aux chauffeurs de taxi. Je trouve que c'est super comme expérience de vie de se retrouver plonger directement dans la culture d'un des pays les plus déterminants en ce qui concerne l'évolution du monde économique mais aussi culturel (on sait comme les 2 sont souvent liés).

    Si quelqu'un a un autre avis à donner, n'hésitez pas. :)
     
  11. Equilibrium

    Equilibrium Membre Gold

    Inscrit:
    20 Septembre 2010
    Messages:
    1 046
    Ratings:
    +0 / -0
    Je crois que vous mélanger un peu plusieurs sujets là les jeunes.
    Il s'agir du choc culturel, pas du jugement sur tel ou tel mode de vie. Merci de recentrer. Dont acte.

    Pour répondre à Florian.Gaudel, pour les expats qui cherchent à tout prix à conserver leur mode de vie européen, je ne leur jette pas la pierre. Je considère que c'est dommage mais je ne vais pas les juger.
    Au même titre que lorsqu'on croise des expats dans certaines villes qui pensent qu'il vaut absolument que nous échangions des regards de connivence.
    Comme déjà dit plus haut, l'acceptation de l'expat est propre à chacun. Si pour eux, c'est leur façon de faire, pourquoi pas.

    Pour Avoy, entièrement d'accord, dès que l'on sort de Shanghai, l'on assiste à la "vraie" Chine (et je ne dis pas que Shanghai ça n'est pas la Chine mais on se comprend hein on va développer dix ans). Et franchement c'est assez plaisant d'en prendre plein les mirettes :)
     
  12. Florian.Gaudel

    Florian.Gaudel Membre Bronze

    Inscrit:
    23 Novembre 2010
    Messages:
    42
    Localité:
    Shanghai, China
    Ratings:
    +1 / -0
    Non crokette, moi je suis juste entre Guangzhou et Shanghai, je suis à Guangzhou pour un stage et je vais en université à Shanghai après, et je compte vivre à fond, seulement, je me demandais juste si je ne vivrai pas un "déchoc" culturel, tu vois ? Genre, est-ce que cette ville est complètement différente en termes de culture ? Je demande surtout à ceux ayant déjà voyagé et vécu en Chine. Les points de vue unilatéraux, j'aime pas trop.
     
  13. Myself

    Myself Membre Gold

    Inscrit:
    1 Décembre 2009
    Messages:
    870
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +79 / -6
    J'etais dans le Guangdong plusieurs fois, j'ai toujours parle mandarin avec les chauffeurs de taxi. Idem pour Shanghai. Fujian, Jiangxi etc... Tu crois qu'un chauffeur de taxi peut se permettre de ne pas parler mandarin?
     
  14. Florian.Gaudel

    Florian.Gaudel Membre Bronze

    Inscrit:
    23 Novembre 2010
    Messages:
    42
    Localité:
    Shanghai, China
    Ratings:
    +1 / -0
    Non mais ça d'accord, c'était surtout pour l'anglais. J'avoue j'ai extrapôlé ^^
     
  15. xiexie

    xiexie Membre Silver

    Inscrit:
    11 Mai 2010
    Messages:
    207
    Localité:
    shenyang
    Ratings:
    +0 / -0
    euh question choc culturel je pense que shenyang vaux sont pesant de kuai... en effet il doit n'y avoire que 1000 à 2000 occidentaux (pour la plupart allemand ou us), ensuite les coréen trés nombreux ici (10% à 20% des commerce en double langues) bref... je vais à carrefour, j'ai le sentiments d'etre le seul blanc au millieux ...ha non deux indiens qui semblent perdu...pour prendre un taxi je me debrouille avec mon plan, à chaque epicerie que je fais j'ai le droit à meiguo jen ou alors de guo... non non fa guo... haaaaaaaaa!!! mais très gentil et très polis... lescentre comerciaux, je rentre dans une boutique un acceuil stereophonique parfois 3.1 ou alors 5.1 avec leur message d'accueil je suis meme parfois en train de le dire non non arreter...
    j'ai tenter le coiffeur (deux lavage de cheveux, deux siege massant, et shampoineuse qui ne fais que le shampoing), les achats de vetement (4 à 5 vendeur dispo) le resto ou t'as le poisson qui boue et 1 serveur qui passe remuer et melanger les ingrediant, qui reste dispo rien que pour toi...
    mais la ou j'ai etait le plus bousculer c'est le quartier residentiel des années 50-60 ou il y a une vie de quartier commerce, ou les personne agées sont légion, j'ai etait comment dire reçut comme un pacha, l'amis de la grand mere qui debarque (alors qu'on etait deja nombreux) et bien meme pas elle etais inviter a partager la table... bref c'est peut etre gris et moche mais il y a quant meme de la chaleur humaine dans cette ville...
     
  16. Myself

    Myself Membre Gold

    Inscrit:
    1 Décembre 2009
    Messages:
    870
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +79 / -6
    Cela fait de nombreuses annees que je suis en Chine et je pense que Shanghai c'est la vrai Chine egalement. On peut en discutter des heures mais c'est mon point de vue. Shanghai c'est un concentre de Chine avec des expats, c'est tout.
     
  17. Florian.Gaudel

    Florian.Gaudel Membre Bronze

    Inscrit:
    23 Novembre 2010
    Messages:
    42
    Localité:
    Shanghai, China
    Ratings:
    +1 / -0
    Ok Myself, merci de ton point de vue, ça me rassure, je t'avoue.

    Xiexie, tu as raison, la Chine est vraiment un pays accueillant, c'est ce qui m'a direct plu quand je suis venu pour la première fois. J'avais 14 ans et avec mon frère, mon père et des amis chinois nous sommes allés à Pékin puis un village à côté de Chengdu. J'ai vraiment vécu un bon moment mais c'est clair que les petits villages sont toujours différents des grandes villes (comme partout ailleurs), très chaleureux, amical. C'est depuis ce voyage que j'ai eu envie de passer plus de temps en Chine, la culture de ce pays est très intéressante et je la trouve vraiment attrayante d'où mes questions.
     
  18. Equilibrium

    Equilibrium Membre Gold

    Inscrit:
    20 Septembre 2010
    Messages:
    1 046
    Ratings:
    +0 / -0
    Shanghai a beau être the mégalopole occidentalisée de la Chine, si l'on cherche le choc culturel on le trouve que ça soit dans la vie de tous les jours ou dans certains quartiers (je pense au coin de la magnifique vieille avec toutes ses petites ruelles, ses couleurs, ce bric à brac permanent).
    Où qu'on soit on peut toujours lui courir après au choc culturel et trouvera de quoi nous contenter de ce côté là.
     
  19. Julianos

    Julianos Membre Platinum

    Inscrit:
    9 Avril 2008
    Messages:
    891
    Ratings:
    +37 / -0
    Shanghai n'est pas un concentre de Chine puisque 50% des chinois sont des fermiers ... 50% des shanghaiens ne sont pas fermiers.
    Cela dit Shanghai fait partie de la Chine et en est meme la vitrine.

    Ne t'en fais pas Florian, tu n'auras aucun dechoc culturel a ton arrivee a Shanghai.
     
  20. Equilibrium

    Equilibrium Membre Gold

    Inscrit:
    20 Septembre 2010
    Messages:
    1 046
    Ratings:
    +0 / -0
    Aucun dechoc, mais une plus grande facilité d'adaptation dans le sens autre ville >> Shanghai.
     

Partager cette page