1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Le blues du traducteur

Discussion dans 'Apprendre le Chinois' créé par pascalzh, 20 Août 2016.

  1. pascalzh

    pascalzh Membre Silver

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    80
    Localité:
    Suzhou
    Ratings:
    +49 / -1
    La principale difficulté du travail du traducteur consiste, à mon humble avis, à trouver le mot juste.
    (Et je ne parle pas de traduction littéraire, où là, me semble-t-il, le traducteur a la possibilité de puiser dans le vocabulaire de sa langue maternelle et d'user de son talent littéraire pour restituer dans sa langue, plus ou moins littéralement, le texte source.)
    Je veux parler de traduction technique.
    Si le traducteur comprend a priori le texte qu'il doit traduire (c'est quand même la moindre des choses), trouver le mot correspondant exact n'est pas toujours facile.
    Mais venons-en au titre ci-dessus..

    Il y a quelques jours, je reçois sur mon téléphone un message intitulé 黄色预警 huang2se4 yu4jing3..
    C'était la météo de Suzhou qui annonçait une canicule imminente.
    J'ai d'abord cru qu'il s'agissait d'une "alerte orange", en m'amusant du fait que la couleur orange se disait ici "jaune". Après vérification, je me suis rendu compte de mon erreur : en météorologie, les alertes peuvent être, dans l'ordre croissant de gravité : jaune, orange et rouge.
    Il s'agit donc ici d'un alerte jaune.
    (Les alertes orange et rouge se disent respectivement en chinois 橙色预警 cheng2se4 yu4jing3 et 红色预警 hong2se4 yu4jing3).
    Et quel rapport avec l'alarme, alors ?
    En français, une alerte est un signal qui prévient de l'imminence d'un danger, ce que traduit bien 预警 yu4jing3, 预 yu4 signifient ici "à l'avance" (n'en déplaise à KGa, je soutiens mordicus que les sinogrammes ont un caractère polysémique, c'est pourquoi je souligne ici).
    Une alarme, en revanche, est un signal qui prévient de la présence d'un danger. En chinois, cela se dit 报警 bao4jing3.
    Facile donc : 预警 = alerte, tandis que 报警 bap4jing3 = alarme.

    PS : Pour jeter une pierre dans le jardin déjà bien garni de KGa, signalons au passage que 报警 bao4jing3 signifie aussi, dans un autre contexte, "signaler à la police" :)
     
    • Informatif Informatif x 4
    • J'aime J'aime x 2
  2. pascalzh

    pascalzh Membre Silver

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    80
    Localité:
    Suzhou
    Ratings:
    +49 / -1
    Encore à propos de traduction technique...
    Je traduisais avant-hier un document technique concernant un incident sur un équipement.
    Le document présentait l'équipement en question était une vanne, dont il était expliqué qu'elle était fabriquée par une société coréenne appelée en chinois 三星 san1xing1.
    "Tiens," m'étonnai-je, "Samsung construit aussi des vannes pour l'industrie !"
    Que nenni ! Vérification faite, il s'agit de la société, effectivement coréenne, Samshin Limited Co. qui fabrique des vannes pour l'industrie, notamment nucléaire.
    Comme quoi, les vérifications sont toujours indispensables !
     
  3. mars2012hk

    mars2012hk Ange

    Inscrit:
    24 Septembre 2013
    Messages:
    912
    Localité:
    香港/mer
    Ratings:
    +511 / -12
    Il te dira simplement que "signaler à la police" est synonyme de "donner l'alarme".
     
  4. pascalzh

    pascalzh Membre Silver

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    80
    Localité:
    Suzhou
    Ratings:
    +49 / -1
    A part que dans ce cas, 警 est l'ellipse de 警察 jing3cha2 : police, et ne signifie pas "alarme", ni "alerte"
     
  5. pascalzh

    pascalzh Membre Silver

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    80
    Localité:
    Suzhou
    Ratings:
    +49 / -1
    Je reviens sur ce fameux 三星...
    Je suis allé vérifier sur le site de Samshin : le nom chinois est en réalité 三信 san1xin4.... Il y avait donc simplement une faute d'orthographe dans le document que j'avais à traduire ;)
     
  6. ElodieX

    ElodieX Modérateur Nanjing
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 282
    Localité:
    Xuhui district
    Ratings:
    +168 / -0
    Merci pour ce sujet! C'est sympa d'avoir des explications sur le Chinois surtout venant de quelqu'un qui maitrise la langue en question :)

    Je ne connaissais pas 预警 j'ai appris quelque chose.:)
     
  7. pascalzh

    pascalzh Membre Silver

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    80
    Localité:
    Suzhou
    Ratings:
    +49 / -1
    (A l'attention des modérateurs : s'il faut avoir un sujet unique "Blues du traducteur", il faudrait peut-être supprimer la mention "Alarme et alerte" dans l'initulé du sujet)

    Un autre couple de mots : 心材 xin1cai2 et 边材 bian1cai2...
    Littéralement "matériau central" et "matériau latéral"
    J'ai rencontré des mots en m'intéressant à l'ethnobotanique chinoise, i.e. la branche scientifique qui s'intéresse à l'usage des plantes par les hommes.
    Le "matériau central", ou "matériau du cœur" est la partie du bois qui se trouve au centre de l'arbre, appelée aussi "duramen" (dans l'industrie du bois, on parle plutôt de "cœur"), constituée de cellules mortes, plus dure et plus sombre, et qui est plus ancienne que la partie périphérique du tronc de l'arbre.
    Et inversement, le "matériau latéral" 边材 bian1cai2, c'est l'aubier, de couleur plus claire, qui est constitué des couches de bois qui s'ajoutent (le plus souvent annuellement) sur le pourtour du tronc.

    PS : Attention cependant : 心材 xin1cai2, dans le domaine de l'industrie pharmaceutique, c'est le composant actif des microcapsules de médicaments.
     
  8. why

    why Dieu souverain

    Inscrit:
    26 Décembre 2010
    Messages:
    1 717
    Localité:
    Guangzhou
    Ratings:
    +1 239 / -8
    Enfin un sujet sans prise de tête ni parti pris et qui est surtout enrichissant. Merci @pascalzh !
     
  9. Frank Pierce

    Frank Pierce Membre Platinum

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    334
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +106 / -3
    Traduttore, traditore !
     
  10. pascalzh

    pascalzh Membre Silver

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    80
    Localité:
    Suzhou
    Ratings:
    +49 / -1
    Absolument, notamment en Chine, où la " trahison" en question prend souvent des proportions qui ne cessent de m'étonner...
     
    • J'aime J'aime x 1
  11. pascalzh

    pascalzh Membre Silver

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    80
    Localité:
    Suzhou
    Ratings:
    +49 / -1
    Il y a une chose qui me hérisse le poil quand je reçois des CV de traducteurs chinois, c'est les mentions du genre 中法互译 (traduction français-chinois, chinois-français), ou, pire encore : 中英法互译 (traduction chinois-anglais-français, dans tous les sens).
    Les traducteurs qui disent ça m'inspirent une méfiance assez drue, car c'est le signe soit de malhonnêteté intellectuelle, soit d'incompétence. Donc, dans les deux cas, méfiance méfiance...
    Quand on est traducteur professionnel, la première règle intangible, c'est que l'on ne traduit que vers sa langue maternelle
    Sinon, on risque d'écrire des choses du plus grand comique, comme dans un document que j'ai eu sous les yeux il y a quelques jours, traduit du chinois en français, à propos d'un conflit familial, copnflit dans lequel mari et femme se disputaient le "droit de garde à vue" des mômes (le texte chinois disait à l'origine 小孩的看护权).
    Après un diplôme universitaire de chinois, plus trois ans à Taiwan et plus de dix ans en Chine, je n'ose pas prendre de traductions vers le chinois ! Alors je me demande à quoi pense un traducteur chinois qui a à peine obtenu sa licence de français, et qui n'a jamais mis les pieds hors de Chine..
     
    • Informatif Informatif x 2
    • J'aime J'aime x 1
  12. GuYong

    GuYong Alpha & Oméga

    Inscrit:
    26 Octobre 2009
    Messages:
    4 636
    Localité:
    ZheJiang
    Ratings:
    +2 907 / -16
    J'admire votre sens du professionalisme mais si ca fait 10 ans de Chine, comme beaucoup d'entre nous, je pense que vous connaissez la reponse.. Il s'en fout (et son client aussi)..
    [​IMG][​IMG][​IMG]
     
    • J'aime J'aime x 1
    #12 GuYong, 23 Août 2016
    Dernière édition: 23 Août 2016
  13. Corius

    Corius Membre Gold

    Inscrit:
    16 Novembre 2012
    Messages:
    487
    Localité:
    Ningbo
    Ratings:
    +258 / -3
    C'est ce que je m'évertue à dire à mon patron : quand il me demande une traduction FR ou EN vers CN, je lui dit à chaque fois que je ne peux que traduire l'idée générale et qu'il y aura obligatoirement des imprécisions voir des erreurs. Il y a 3 mois, il m'avait demandé de traduire un contrat EN vers CN (donc verbiage légal EN vers CN)... J'ai insisté pour dire d'abord que je n'étais pas compétent pour ça, qu'il fallait faire appel à une agence de traduction professionnelle (je ne suis ni juriste ni traducteur de formation, ni même diplomé de langue chinoise ou anglaise), mais il n'a rien voulu entendre. J'ai donc fait une traduction, que mes collègues chinois ont retravaillé, et j'ai rajouté en anglais et en chinois une ligne disant que s'il existait une différence de sens entre la version anglaise et la version chinoise c'est la version anglaise qui faisait foi. Bien sûr le client au final n'acceptait pas cette dernière ligne, il a donc fallu au final passer par une agence de traduction (et paf, 2 mois de perdu)
     
  14. Corius

    Corius Membre Gold

    Inscrit:
    16 Novembre 2012
    Messages:
    487
    Localité:
    Ningbo
    Ratings:
    +258 / -3
    J'ai une photo d'un panneau assez spectaculairement mal traduit, genre le chat du traducteur a sauté sur le clavier, si j'y pense je la posterai ce soir
     
  15. totoautibet

    totoautibet Dieu suprême

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    3 044
    Localité:
    Nanning/Guangxi
    Ratings:
    +1 973 / -8
    je n'ai pas la photo mais dans l'école d'anglais de mon petit fils à Nanning, sous les petits boîtiers pour déclencher l'alarme incendie, il y a une petite affichette en anglais qui mentionne: " FRIE ALARM" ... ce n'est pas dénué de sens!:rolleyes:
     
  16. pascalzh

    pascalzh Membre Silver

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    80
    Localité:
    Suzhou
    Ratings:
    +49 / -1
    Et 压 ya1 (comme dans 高压 中压 低压), vous traduisez comment ? Tension ? Pression ?
    Les deux, mon commandant !
    Ça dépend du contexte, bien sûr !
    高压电缆 gao1ya1 dian4lan3 = câble à haute tension
    高压缸 gao1ya1gang1 = cylindre haute pression
    En traduction technique, ça pose vraiment problème, car si on n'est pas spécialiste, c'est souvent ambigu, on a parfois du mal à comprendre si s'agit de tension électrique (电压 [dian4ya1), ou de pression de gaz (气压 qi4ya1).
     
  17. Therugbygirl

    Therugbygirl Déesse

    Inscrit:
    27 Mai 2014
    Messages:
    2 012
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +2 900 / -4
    Dans ma societe, tous les documents techniques sont developpes centralement, en Anglais. Nous avons besoin de les raduire en Chinois pour nos ouvriers qui ne parlent ni n'ecrivent l'Anglais. J'ai demande a mon arrivee si nous utilisions une agence vu la quantite de documents.. Ils m'ont repondu qu'on faisait tout en interne et que nos ingenieurs s'occupaient de la traduction car les agences ne comprenaient pas nos termes techniques et que les essais avaient tous ete negatifs..

    Mais les traduction Anglais-Chinois sont toujours faits par des Chinois

    Quand aux traductions des contrats dans le sens inverse (la partie Anglaise ne sert qu'aux quelques expats comme moi, a pouvoir relire les contrats), elle est aussi faite par nos employes Chinois.. et je ne sais pas ou ils ont appris l'Anglais juridique, mais en general, je les trouve plutot bien faites..
     
  18. pascalzh

    pascalzh Membre Silver

    Inscrit:
    30 Novembre 2008
    Messages:
    80
    Localité:
    Suzhou
    Ratings:
    +49 / -1
    Effectivement, les ingénieurs sont certainement plus qualifiés que n'importe quel linguiste pour traduire de la documentation technique (dans leur domaine, s'entend) ! Maintenant, est-ce que ça vaut le coup de payer un ingénieur pour faire un boulot de traducteur ? En Chine, pourquoi pas, en France, je ne pense pas (cela dit, les ingénieurs français capables de lire couramment un document chinois ne doivent pas être très nombreux ;)).
    Et si une boîte a des gens compétents pour traduire en interne, c'est effectivement la meilleure solution.

    De toutes façons, les linguistes chinois se caractérisent le plus souvent pas un niveau de connaissances générales qui donne une idée assez précise du vide absolu... (En plus d'être souvent incompétents linguistiquement.)
     
  19. parapluie

    parapluie Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Mai 2013
    Messages:
    7 646
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 615 / -6
    on a souvent eu des clients étrangers qui avaient des traducteurs onsite
    truc marrant est que les traducteurs vont pouvoir t'emmener au resto et papoter avec toi, mais ne connaissent aucun mot utilisé pour l'installation donc sont totalement inutile dans la tache pour laquelle ils ont été recrutés

    ils/elles étaient obligés de demander à nos gars qui parlent pas anglais (sauf kkes mots techniques de circonstance qu'ils ont appris quand ils sont tout seul avec un superviseur étranger)
    bref mon homme a appris à ces traducteurs à dire échelle, tournevis (et autres outils) et tous des trucs plus technique d'installation et de connexion

    le traducteur est aussi incapable de traduire les instruction, car même si il connait 90% des mots, il ne comprend pas la tâche à effectuer, il ne sait donc pas comment traduire pour que nos gars comprennent (je sais j'ai eu le même problème sur site au début, t'es obligé de dire "le gars a dit ça, perso je ne sais pas ce que ça implique, est ce que toi tu vois de quoi il parle? oui, ok pas de soucis alors")

    au bout d'une semaine le client finit toujours par parler directement (langage des signes + kkes mots ça et là) à nos gars (quand on n'y a pas de sup anglophone) et ça passe car ils connaissent tous leur boulot et le traducteur reste là à rien faire
     
    #19 parapluie, 24 Août 2016
    Dernière édition: 24 Août 2016
  20. Lil00

    Lil00 Membre Platinum

    Inscrit:
    8 Octobre 2014
    Messages:
    538
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +456 / -0
    Je rejoins la plupart de vos expériences, on a une super traductrice français-chinois, qui est chinoise, qui vit en France et qui comprend toute la technique, qu'on fait venir régulièrement ou qu'on convoque en conf call (assez drôle d'être dans un bureau avec un technicien chinois, et de passer par le téléphone en France pour discuter avec lui).
    Ici, les assistantes font ce qu'elles peuvent en anglais-chinois, certaines sont meilleures que d'autres, les documents en interne sont souvent dans un anglais assez illisible et ça complique pas mal le boulot : j'ai des infos techniques en français, je les traduis (mal) en anglais, le technicien qui comprend encore plus mal l'anglais croit avoir compris, jusqu'au jour où on se rend compte de la boulette... Ou quand on me demande mon avis sur un document, je dois relire 5 fois la même phrase pour entrevoir le sens...
    En ce moment, c'est comme s'il y avait une compet' entre les chinois pour réussir à communiquer avec nous en anglais sans interprète. Ils font donc de gros efforts pour essayer d'écrire des mails en anglais. Le résultat, c'est des trucs totalement incompréhensibles, et je n'ose pas trop les vexer en leur disant de continuer en chinois, parce que c'était finalement plus simple pour moi !
     

Partager cette page