La construction du 3e porte-avions chinois serait déjà bien avancée

  • Auteur de la discussion Orang Malang
  • Date de début
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 174
11 127
178
Hong Kong et Shanghai
Le porte-avions chinois Shandong, deuxième plus important de Chine, a ......
Comme ils n’en ont que 2, on peut aussi dire que c’est le moins important de Chine ... :siffle:
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 945
8 294
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Sachant que le premier était une épave retapée, cela en dit long sur la qualité du matos.
On ne trouve pas de porte avions ou aeronefs d'occasions comme on trouve une clio sur le bon coin !
Les occidentaux ont commences a en construire des les debut du XX siecle et possedent de ce fait une experience indiscutable dans la maitrise de conception , un navire de ce style necessite des etudes specifiques il ne se concoit pas a partir de rien du tout , or la Chine n'avait pas la possibilite de s'en procurer un des rares d'occasion britannique ou francais ( embargo sur les materiels militaires depuis 1989 ) , donc effectivement les chinois ( Macao) on achete a l'Ukraine une unite sovietique incomplete qui aurait du etre feraillee , termine son armement et etudie sa conception ce qui a servi par la suite a mettre en chantier de nouveaux projets .

A ce jour il developpent ou tentent de developper leurs propres unites modernes , mais sachant qu'ils sont partis de la base d'une epave comme tu le precise initialement destinee a etre transformee en casino flottant a Macao , il ne se sont pas si mal debrouilles en 10 ans a peine !

Les Etats Unis sont les leaders incontestes dans ce domaine ( * autour de 80 ans d'experience en conception de porte avions lourds , d'escadres ou d'escortes ) la comparaison est inutile dans l'instant , les besoins chinois ne sont pas les memes...

Document court (1 page) mais interessant

Extraits : GÉOPOLITIQUE DES OCÉANS L’ORDRE DE BATAILLE DES PORTE-AVIONS Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le porte-avions a supplanté le cuirassé comme capital ship. Véritable base aérienne mobile, il permet d’assurer à la fois la maîtrise de la mer et l’action contre la terre. Aujourd’hui, toutes les marines de rang mondial en sont dotées ou prévoient de l’être.

Jusqu’à présent dotées de porte-aéronefs à propulsion conventionnelle, sans catapulte mais avec un tremplin et des brins d’arrêt pour les appontages (les STOBAR3), deux des principales nations maritimes asiatiques optent à présent pour le porte-avions. Alors que la Chine souhaitait devenir une puissance aéronavale avec l’entrée en service en 2012 du Liaoning (60 000t, ex-Varyag soviétique), celui-ci sert avant tout de porte-aéronefs d’essai à ses chasseurs J-15.
Mais la marine de l’Armée populaire de libération ne compte pas s’arrêter là. Si elle a mis à l’eau en avril 2017 la coque du Shandong, son futur premier porte-aéronefs de construction nationale, inspiré du Liaoning, elle travaillerait également sur ses deux premiers porte-avions pour la décennie 2030. Élaborés à partir des plans de l’Oulianovsk soviétique jamais construit, ces bâtiments de 85 000 tonnes disposeraient de chaufferies nucléaires et de catapultes électromagnétiques chinoises permettant à la Chine de peser davantage encore dans le Pacifique.


* Extrait : 11 décembre 1954, lancement du Forrestal; premier porte-avions lourd américain. Le 11 décembre 1954 est lancé le Forrestal, premier porte-avions lourd américain. Genèse du Forrestal La seconde guerre mondiale avait démontrée la suprématie du porte-avions sur le cuirassé. En 1945 la flotte américaine sort du conflit avec une centaine de portes avions de toutes tailles .

...
 
Dernière édition:
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 884
2 268
178
Xuijiahui Shanghai
On ne trouve pas de porte avions ou aeronefs d'occasions comme on trouve une clio sur le bon coin !
Les occidentaux ont commences a en construire des les debut du XX siecle et possedent de ce fait une experience indiscutable dans la maitrise de conception , un navire de ce style necessite des etudes specifiques il ne se concoit pas a partir de rien du tout , or la Chine n'avait pas la possibilite de s'en procurer un des rares d'occasion britannique ou francais ( embargo sur les materiels militaires depuis 1989 ) , donc effectivement les chinois ( Macao) on achete a l'Ukraine une unite sovietique incomplete qui aurait du etre feraillee , termine son armement et etudie sa conception ce qui a servi par la suite a mettre en chantier de nouveaux projets .

A ce jour il developpent ou tentent de developper leurs propres unites modernes , mais sachant qu'ils sont partis de la base d'une epave comme tu le precise initialement destinee a etre transformee en casino flottant a Macao , il ne se sont pas si mal debrouilles en 10 ans a peine !

Les Etats Unis sont les leaders incontestes dans ce domaine ( * autour de 80 ans d'experience en conception de porte avions lourds , d'escadres ou d'escortes ) la comparaison est inutile dans l'instant , les besoins chinois ne sont pas les memes...

Document court (1 page) mais interessant

Extraits : GÉOPOLITIQUE DES OCÉANS L’ORDRE DE BATAILLE DES PORTE-AVIONS Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le porte-avions a supplanté le cuirassé comme capital ship. Véritable base aérienne mobile, il permet d’assurer à la fois la maîtrise de la mer et l’action contre la terre. Aujourd’hui, toutes les marines de rang mondial en sont dotées ou prévoient de l’être.

Jusqu’à présent dotées de porte-aéronefs à propulsion conventionnelle, sans catapulte mais avec un tremplin et des brins d’arrêt pour les appontages (les STOBAR3), deux des principales nations maritimes asiatiques optent à présent pour le porte-avions. Alors que la Chine souhaitait devenir une puissance aéronavale avec l’entrée en service en 2012 du Liaoning (60 000t, ex-Varyag soviétique), celui-ci sert avant tout de porte-aéronefs d’essai à ses chasseurs J-15.
Mais la marine de l’Armée populaire de libération ne compte pas s’arrêter là. Si elle a mis à l’eau en avril 2017 la coque du Shandong, son futur premier porte-aéronefs de construction nationale, inspiré du Liaoning, elle travaillerait également sur ses deux premiers porte-avions pour la décennie 2030. Élaborés à partir des plans de l’Oulianovsk soviétique jamais construit, ces bâtiments de 85 000 tonnes disposeraient de chaufferies nucléaires et de catapultes électromagnétiques chinoises permettant à la Chine de peser davantage encore dans le Pacifique.


* Extrait : 11 décembre 1954, lancement du Forrestal; premier porte-avions lourd américain. Le 11 décembre 1954 est lancé le Forrestal, premier porte-avions lourd américain. Genèse du Forrestal La seconde guerre mondiale avait démontrée la suprématie du porte-avions sur le cuirassé. En 1945 la flotte américaine sort du conflit avec une centaine de portes avions de toutes tailles .

...
Le premier PA était une coque à peine finie et rouillant dans un port rachetée à l’Ukraine.
D’ailleurs la coque devait devenir un casino à Macao. Parce que ce n’était pas autorisé de vendre un PA à la Chine il me semble.
Donc si cette épave retapée est plus importante que leur PA indigène, ça promet.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 945
8 294
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le premier PA était une coque à peine finie et rouillant dans un port rachetée à l’Ukraine.
D’ailleurs la coque devait devenir un casino à Macao. Parce que ce n’était pas autorisé de vendre un PA à la Chine il me semble.
Donc si cette épave retapée est plus importante que leur PA indigène, ça promet.
Bonsoir Breizh
Prend la peine de lire l'integralite de mon post tout y est consigne , rien de plus a ajouter ..
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 945
8 294
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La marine chinoise a mis en service le CNS Nanchang, son imposant croiseur lance-missiles
1579132951219.png
Le 12 janvier, la marine chinoise a mis en service le CNS Nanchang, un imposant destroyer lance-missiles de type 055 [classe Renhai] dont la mise à l’eau avait été faite en juin 2017.

Extrait : Destiné, a priori, à assurer la protection aérienne et sous-marine de l’un des deux [pour l’instant] porte-avions chinois et qualifié de « croiseur » dans la nomenclature de l’Otan, le CNS Nanchang dispose de 112 tubes de lancement vertical [48 à l’avant et 64 à l’arrière] pouvant tirer des missiles anti-aérien HHQ-9 et HHQ-16, des missiles anti-navire YJ-18A et des missiles de croisière CJ-10.

Il est également équipé d’un système anti-aérien de courte portée doté de 24 missiles HHQ-10, que viennent compléter une tourelle H/PJ-38 de 130 mm, un canon automatique à 7 tubes CIWS [Close-In Weapon System] de type 1130, des roquettes anti-sous-marins CY-5 et 6 tubes lance-torpilles de 324mm.

Côté électronique, le CNS Nanchang est aussi bien pourvu, avec un radar AESA [à antenne active] multi-fonctions type 346B, d’un radar de tir AESA X-Band, de brouilleurs, de radars passifs, de lance-leurre type 726-4 et de deux sonars [un, volumineux, de proue, l’autre, à basse fréquence, remorqué]. Il embarque aussi deux hélicoptères Harbin Z9C [une copie du Dauphin français] pouvant assurer des missions anti-sous-marines. En outre, la présence de deux baies de grande dimension suggère qu’il pourrait accueillir des drones de surface et/ou sous-marins.

 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 945
8 294
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La Chine serait devenue le second producteur mondial d’armement

Obtenir des informations sur les industriels chinois de l’armement est un exercice difficile. Au point que, faute de données fiables et recoupées, aucun ne figure dans le classement mondial des 100 principaux groupes du secteur établi chaque année par l’Institut de recherche sur la paix internationale de Stockholm [Sipri].

Extrait :
Cela étant, et malgré ce manque de transparence, le centre de recherche suédois vient de publier une étude [.pdf] selon laquelle la Chine serait désormais le second producteur mondial d’armement, le premier restant les États-Unis. Il s’agit là d’une estimation, le Sipri s’étant surtout concentré sur les ventes des quatres principaux industriels chinois, dont AVIC [aéronautiques], NORINCO [armement terrestre], CETC [China Electronics Technology Group Corporation] et CSGC [China South Industries Group Corporation].

Même en n’ayant pas une « compréhension complète » de l’industrie chinoise de l’armement en raison de l’opacité qui les entoure, « nous pouvons, de façon certaine, dire que la Chine est le deuxième plus grand producteur au monde derrière les Etats-Unis et devant la Russie », a en effet affirmé Nan Tian, le co-auteur du rapport publié par le Sipri.
Ainsi, ce dernier a évalué les montants des ventes réalisées par AVIC à plus de 20 milliards de dollars en 2017, ce qui placerait le groupe chinois au 6e rang du classement des plus importants groupes d’armement. Quant à NORINCO, avec des ventes estimées à 17,2 milliards de dollars, prendrait la 8e place, ce qui en ferait le « plus grand producteur mondial de systèmes terrestres ». Et CETC, avec un chiffre d’affaires estimé à 12,2 milliards, arriverait à la 9e position. Enfin, CSGC serait 19e, avec 4,6 milliards.

1580270949931.png
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 945
8 294
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La marine chinoise veut un avion d’entraînement embarqué pour former plus efficacement ses pilotes

Avec désormais deux porte-avions en service [les CNS Liaoning et CNS Shandong] et un troisième en cours de construction, dont la configuration sera différentes des premiers, la composante navale de l’Armée populaire de libération [APL] doit faire un effort particulier pour recruter des pilotes de chasse embarqués… puis ensuite les former.

Extrait : Or, pour cela, elle dispose notamment d’avions d’entraînement JL-9 « Shanying », lesquels n’ont pas été conçus pour opérer depuis le pont d’un porte-avions. Mais cela pourrait changer, à en croire le quotidien « Global Times », qui suit la ligne du Parti communiste chinois.
En effet, le journal a récemment évoqué des « documents promotionnels » qui, diffusés par Guizhou Aviation Industry Corporation [GAIC] sur les réseaux sociaux, ont suggéré qu’une version navale du JL-9 était en cours de développement.
Et, dans le même temps, l’industriel a assuré de sa détermination à « remporter une nouvelle victoire dans le développement et la production d’une version navale du [JL-9]‘Shanying' ».
Le Global Times a fait valoir que, en raison des ambitions aéronavales de Pékin, la marine chinoise a besoin de former davantage de pilotes de la façon la plus efficace possible. Ce qui passerait donc par l’acquisition d’un avion d’entraînement embarqué. Ce qui ferait gagner du temps… et de l’expérience, toujours précieuse.

Actuellement, la formation des futurs pilotes de la chasse embarquée chinoise se fait sur des tremplins et des maquettes de pont à l’échelle 1:1. En clair, les conditions dans lesquelles ils s’entraînent n’ont rien à voir avec celles qu’ils rencontreront en mer. Outre les difficultés liées à la météorologie, ce genre d’exercice doit prendre plusieurs paramètres liées aux mouvement du porte-avions, comme le pilonnement, le tangage ou encore le roulis.

 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 945
8 294
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La marine chinoise a mis en service deux nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins

_0Gy-hkrzyan4719521.jpg

L’épidémie de Covid-19 ne semble pas affecter outre mesure la composante navale de l’Armée populaire de libération [APL]. Ainsi, le vol inaugural d’une version navale de l’avion d’entraînement JL-9 serait sur les rails, un second exemplaire de l’imposant navire d’assaut amphibie de type 075 a été lancé le 22 avril [alors qu’un incendie s’était déclaré à bord du premier quelques jours plus tôt], les manoeuvres autour de Taïwan se sont poursuivies, de même que celles en mer de Chine méridionale et le groupe aéronaval formé autour du porte-avions CNS Liaoning vient de terminer un exercice.

Extrait :
Et pour que cette liste se complète par la mise en service, fin avril, de deux nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins [SNLE] de type 094 [ou classe Jin] à l’occasion du 71e anniversaire de la marine chinoise, selon le quotidien South China Morning Post.
D’après le dernier rapport sur les capacités militaires chinoises adressé l’an passé par le Pentagone au Congrès , la Chine aurait construit pas moins de 12 sous-marins à propulsion nucléaire au cours des 15 dernières années, dont 6 SNA [sous-marins nucléaires d’attaque de type 093 et 093A] et 6 SNLE de type 094. Mais, selon le document, seulement quatre de ces derniers étaient alors opérationnels.

Pour le Pentagone, les SNLE de type 094 donnent à la marine chinoise une capacité de dissuasion océanique « crédible ». Ce qui n’était pas le cas avec les sous-marins de type 092 qu’ils ont remplacés.

rapport12.jpg
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 945
8 294
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le budget militaire de la Chine annoncé en hausse de 6,6%

Premier pays affecté par l’épidémie de Covid-19, la Chine a vu son produit intérieur brut [PIB] se contracter de 6,8% au cours du premier trimestre 2020, selon des statistiques officiellement dévoilées par Pékin le 17 avril dernier. Une première depuis le début des années 1990.

Extrait :
Aussi, dans ce contexte, les annonces concernant les dépenses militaires chinoises étaient très attendues. Pour rappel, la progression de ces dernières aura été spectaculaire jusqu’en 2015, avec des hausses annuelles annuelles supérieures ou égales à 10%, avant de s’infléchir par la suite.
En 2019, le budget de l’Armée populaire de libération [APL] avait été annoncé en hausse de +7,5% [contre 8,1% un an plus tôt] pour atteindre le montant officiel de 156 milliards d’euros [1.190 milliards de yuans], soit l’équivalent de 1,2 du PIB [et 5% des dépenses publiques]. Ce moindre effort, si l’on peut dire, avait été expliqué par le ralentissement de l’économie chinoise.
Cette année, la progression du budget militaire chinoise sera encore moins forte… Mais elle sera tout de même de l’ordre de +6,6%, selon un rapport du ministère chinois des Finances, publié à l’occasion de l’ouverture de la session annuelle du Parlement, laquelle aurait dû avoir lieu en mars.

Dans le détail, l’APL disposera donc d’un budget de 1.268 milliards de yuans [soit 163 milliards d’euros]. Il s’agit d’un chiffre « officiel », étant donné que le niveau réel des ressources dont disposent les forces chinoises pourrait être bien plus élevé. C’est, du moins, ce que suggèrent le développement de nouvelles armes technologiquement avancées [missiles hypersoniques, canon électromagnétique, drones, avions furtifs, etc] et la mise en service de nombreux équipements ayant gagné en qualité.

 
Dernière édition:
Dgibe

Dgibe

Dieu Supérieur
13 Mai 2016
1 250
595
138
37
Chengdu
Le budget militaire de la Chine annoncé en hausse de 6,6%

Premier pays affecté par l’épidémie de Covid-19, la Chine a vu son produit intérieur brut [PIB] se contracter de 6,8% au cours du premier trimestre 2020, selon des statistiques officiellement dévoilées par Pékin le 17 avril dernier. Une première depuis le début des années 1990.

Extrait :
Aussi, dans ce contexte, les annonces concernant les dépenses militaires chinoises étaient très attendues. Pour rappel, la progression de ces dernières aura été spectaculaire jusqu’en 2015, avec des hausses annuelles annuelles supérieures ou égales à 10%, avant de s’infléchir par la suite.
En 2019, le budget de l’Armée populaire de libération [APL] avait été annoncé en hausse de +7,5% [contre 8,1% un an plus tôt] pour atteindre le montant officiel de 156 milliards d’euros [1.190 milliards de yuans], soit l’équivalent de 1,2 du PIB [et 5% des dépenses publiques]. Ce moindre effort, si l’on peut dire, avait été expliqué par le ralentissement de l’économie chinoise.
Cette année, la progression du budget militaire chinoise sera encore moins forte… Mais elle sera tout de même de l’ordre de +6,6%, selon un rapport du ministère chinois des Finances, publié à l’occasion de l’ouverture de la session annuelle du Parlement, laquelle aurait dû avoir lieu en mars.

Dans le détail, l’APL disposera donc d’un budget de 1.268 milliards de yuans [soit 163 milliards d’euros]. Il s’agit d’un chiffre « officiel », étant donné que le niveau réel des ressources dont disposent les forces chinoises pourrait être bien plus élevé. C’est, du moins, ce que suggèrent le développement de nouvelles armes technologiquement avancées [missiles hypersoniques, canon électromagnétique, drones, avions furtifs, etc] et la mise en service de nombreux équipements ayant gagné en qualité.

Ok visiblement l’augmentation suit plus ou moins la tendance des années précédentes, une augmentation légèrement supérieure à l’augmentation du PIB de l’année d’avant.
Enfin cette année c’est encore plus proche il me semble.

La valeur intéressante sera probablement celle de l’année prochaine. Se calqueront t’ils encore sur le PIB malgré les effets du covid? Espérons surtout qu’ils ne seront pas tentés (et personne d’autre d’ailleurs) de relancer l’économie par l’armement.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 945
8 294
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Ok visiblement l’augmentation suit plus ou moins la tendance des années précédentes, une augmentation légèrement supérieure à l’augmentation du PIB de l’année d’avant.
Enfin cette année c’est encore plus proche il me semble.

La valeur intéressante sera probablement celle de l’année prochaine. Se calqueront t’ils encore sur le PIB malgré les effets du covid? Espérons surtout qu’ils ne seront pas tentés (et personne d’autre d’ailleurs) de relancer l’économie par l’armement.
Bonjour Dgibe
Pour les Etats Unis le budget de la defense 2021 devrait etre de + de 1000 milliards de $ , l'armement a toujours ete un moteur de l'economie surtout en ce moment , si Boeing branche civile est en perdition le gouvernement des Etats Unis va multiplier ses achats a la branche Boeing defense pour equilibrer le tout ,et de ce fait vendre egalement ses materiels tout autour de la planete en propageant des craintes ou en exacerbant les tensions dans des conflits regionaux , Covid-19 ou pas .

* Voir dernierement en Mai 2020 la vente de 1000 missiles par Boeing a l'Arabie Saoudite pour aller kisser l'Iran le cas echeant . Ventes egalement a l'Inde et Thailande entre autres sur ces memes materiels dans ces memes dates !

Tout les pays qui fabriquent des armements procedent ainsi !

* Extraits : C'est une bouffée d'oxygène pour Boeing alors que l'entreprise fait face à d'importantes difficultés économiques. Selon une annonce du Pentagone mercredi, le constructeur américain a décroché deux contrats pour un total de plus de 2 milliards de dollars afin de livrer plus de 1.000 missiles sol-air et anti-navires à Ryad.
Le Pentagone a aussi annoncé un contrat de près de 660 millions de dollars pour livrer une nouvelle version du missile anti-navires Harpoon, dit Block II, dont plus de 400 à l'Arabie saoudite. D'autres seront livrés au Brésil, aux Pays-Bas, au Japon, à la Thaïlande, à la Corée du Sud, au Qatar et à l'Inde. Dans un communiqué séparé, Boeing, qui estime lui les contrats à 3,1 milliards de dollars au total, affirme que ces derniers vont non seulement permettre d'assurer la poursuite de la production du Harpoon jusqu'à la fin 2026, mais aussi permettre de redémarrer la chaîne de production du SLAM ER. Le constructeur précise qu'il a livré son dernier missile de ce type en 2008

 
Dernière édition:
Dgibe

Dgibe

Dieu Supérieur
13 Mai 2016
1 250
595
138
37
Chengdu
Bonjour Dgibe
Pour les Etats Unis le budget de la defense 2021 devrait etre de + de 1000 milliards de $ , l'armement a toujours ete un moteur de l'economie surtout en ce moment , si Boeing branche civile est en perdition le gouvernement des Etats Unis va multiplier ses achats a la branche Boeing defense pour equilibrer le tout ,et de ce fait vendre egalement ses materiels tout autour de la planete en propageant des craintes ou en exacerbant les tensions dans des conflits regionaux , Covid-19 ou pas .

* Voir dernierement en Mai 2020 la vente de 1000 missiles par Boeing a l'Arabie Saoudite pour aller kisser l'Iran le cas echeant . Ventes egalement a l'Inde et Thailande entre autres sur ces memes materiels dans ces memes dates !

Tout les pays qui fabriquent des armements procedent ainsi !

* Extrait : Le Pentagone a aussi annoncé un contrat de près de 660 millions de dollars pour livrer une nouvelle version du missile anti-navires Harpoon, dit Block II, dont plus de 400 à l'Arabie saoudite. D'autres seront livrés au Brésil, aux Pays-Bas, au Japon, à la Thaïlande, à la Corée du Sud, au Qatar et à l'Inde. Dans un communiqué séparé, Boeing, qui estime lui les contrats à 3,1 milliards de dollars au total, affirme que ces derniers vont non seulement permettre d'assurer la poursuite de la production du Harpoon jusqu'à la fin 2026, mais aussi permettre de redémarrer la chaîne de production du SLAM ER. Le constructeur précise qu'il a livré son dernier missile de ce type en 2008

Oui pareil, les États-Unis commencent à me faire de plus en plus peur.

Avec l'initiative pour relancer les essais nucléaires qui vient de s'ajouter, je me demande jusqu'où ils sont prêts à aller pour conserver leur suprématie sur le monde.
Jusquà présent je pensais qu'une guerre EU-Chine était impossible.
Mais s'ils sont prêts à tous et tout en restant seuls au commandes, je ne vois pas trop d'alternative à la guerre.
Autrement le PIB chinois surpassera innevitablement le PIB des EU dans quelques années.

Bon après c'est peut-être Trump et son équipe qui font un peu d'esbroufe pour pouvoir ésperer garder une chance de remporter les élections de novembre.

Perso, je pense que leur seule chance pour garder le plus de contrôle sur la planète serait de resserer les liens avec les autres pays plut que l'inverse. Avec une alliance économique forte États-Unis - Europe - Japon il faudrait encore des décénnies avant que la Chine ne puisse espérer dépasser ce bloc.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 945
8 294
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Nouveau porte-hélicoptères de la marine chinoise, le Type 075 serait sur le point de commencer ses essais en mer

type075-20190927.jpg

Lancé officiellement en septembre 2019, victime d’un incendie plus spectaculaire que dévastateur en avril, le nouveau navire d’assaut amphibie de Type 075 de la marine chinoise va commencer ses essais en mer. C’est en effet ce que suggérent des photographies publiées par des sites Internet chinois, lesquelles ont montré le bâtiment en cours de ravitaillement, aux côtés de remorqueurs.

Extrait :
Selon les précisions avancées par la presse chinoise, le bâtiment de Type 075 se rapproche, de par ses dimensions et son tonnage, aux navires d’assaut amphibie de l’US Navy appartenant à la classe Wasp, avec un déplacement de 35.000 à 40.000 tonnes et une longueur de 205 mètres. Il sera en mesure d’accueillir des aéroglisseurs de débarquement de type 726, qui ressemble aux LCAC américains.
Mais une autre information concerant le Type 075 a été révélée ces derniers jours. Ou du moins devinée. En effet, d’autres photographies du navire ont montré la présence à son bord d’une maquette représentant un drone aérien similaire à l’AR500C, dont le vol inaugural a été annoncé son constructeur, Aviation Industry Corporation [AVIC] en mai dernier.
D’une autonomie de 5 heures, d’une masse au décollage de 500 kg et pouvant voler à la vitesse de 170 km/h cet appareil a été conçu pour mener des vols de reconnaissance et, en fonction de la charge utile emportée, des missions de frappe, de guerre électronique, de transport, de détection de particules radioactive et de désignation de cible.

China-Launches-1st-Type-075-LHD-for-PLAN-3.jpg

 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 945
8 294
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le troisième porte-avions chinois pourrait être lancé d’ici la fin 2020

02.jpg

l’Armée populaire de libération [APL] a lancé la construction d’un troisième porte-avions en configuration CATOBAR [type 002]qui serait, selon les bruits de coursive chinois, à propulsion nucléaire. En outre, il serait doté de catapultes électro-magnétique [EMALS], que l’US Navy a eu toute les peines du monde à mettre au point pour ses nouveaux navires de la classe Gerald Ford.

Extrait choisis :
Visiblement, et comme pour les autres navires de type 075D et 055, le chantier de ce porte-avions progresse assez rapidement. En effet, rapporte le quotidien Global Times, qui suit la ligne du Parti communiste chinoise, il est probable que ce nouveau bâtiment soit lancé [c’est à dire mis à l’eau] d’ici la fin 2020, voire, au pire, au début de l’année prochaine.

A priori, ce troisième porte-avions mesurerait 320 mètres de long [contre 305 mètres pour le CNS Shandong] et afficherait un déplacement de plus de 80.000 tonnes. Pour le reste, on n’a que très peu de détails, si ce n’est qu’il devrait mettre en oeuvre l’avion de guet aérien KJ-600, doté a priori d’un radar à antenne active et à basse fréquence développé par l’Institut 603 de type AESA. Il a été rapporté que ce nouvel appareil venait d’effectuer son vol inaugural en août dernier.

Cela étant, le rapport du Pentagone ne fait pas que s’inquiéter de l’augmentation sensible du nombre de navires militaires mis en oeuvre par la Chine [et encore, il ne s’est pas attardé sur les flottes « auxiliaires », constituées par des navires de pêche ainsi que sur la garde-côtière…]. En effet, il souligne également que la marine chinoise a aussi fait de nets progrès sur le plan qualitatif.

Cette dernière devient « de plus en plus moderne et flexible, après s’être concentrée sur le remplacement de plateformes d’ancienne générations aux capacités limitées par des navires polyvalents. […] Depuis 2019, la marine chinoise est en grande partie composée de plateformes multi-rôles modernes, dotées de capteurs et d’armes ant-navires, anti-aériens et anti-sous-marins avancés », insiste le rapport américain.

1600221157719.png
KJ-600
1600165976185.png
J-15
1600217611908.png
J-31
 
Dernière édition:
LouLou

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
4 329
1 870
188
il est probable que ce nouveau bâtiment soit lancé [c’est à dire mis à l’eau] d’ici la fin 2020, voire, au pire, au début de l’année prochaine.
Il reste encore beaucoup de boulot. Donc je dirais une mise à l’eau pour juin 2021 et une mise en service septembre 2022.
La photo date du 7 septembre.T003.jpg
 
G

guillaumeenchine

Membre Platinum
09 Sept 2019
1 154
224
73
45
Le troisième porte-avions chinois pourrait être lancé d’ici la fin 2020


l’Armée populaire de libération [APL] a lancé la construction d’un troisième porte-avions en configuration CATOBAR [type 002]qui serait, selon les bruits de coursive chinois, à propulsion nucléaire. En outre, il serait doté de catapultes électro-magnétique [EMALS], que l’US Navy a eu toute les peines du monde à mettre au point pour ses nouveaux navires de la classe Gerald Ford.

Extrait choisis :
Visiblement, et comme pour les autres navires de type 075D et 055, le chantier de ce porte-avions progresse assez rapidement. En effet, rapporte le quotidien Global Times, qui suit la ligne du Parti communiste chinoise, il est probable que ce nouveau bâtiment soit lancé [c’est à dire mis à l’eau] d’ici la fin 2020, voire, au pire, au début de l’année prochaine.

A priori, ce troisième porte-avions mesurerait 320 mètres de long [contre 305 mètres pour le CNS Shandong] et afficherait un déplacement de plus de 80.000 tonnes. Pour le reste, on n’a que très peu de détails, si ce n’est qu’il devrait mettre en oeuvre l’avion de guet aérien KJ-600, doté a priori d’un radar à antenne active et à basse fréquence développé par l’Institut 603 de type AESA. Il a été rapporté que ce nouvel appareil venait d’effectuer son vol inaugural en août dernier.

Cela étant, le rapport du Pentagone ne fait pas que s’inquiéter de l’augmentation sensible du nombre de navires militaires mis en oeuvre par la Chine [et encore, il ne s’est pas attardé sur les flottes « auxiliaires », constituées par des navires de pêche ainsi que sur la garde-côtière…]. En effet, il souligne également que la marine chinoise a aussi fait de nets progrès sur le plan qualitatif.

Cette dernière devient « de plus en plus moderne et flexible, après s’être concentrée sur le remplacement de plateformes d’ancienne générations aux capacités limitées par des navires polyvalents. […] Depuis 2019, la marine chinoise est en grande partie composée de plateformes multi-rôles modernes, dotées de capteurs et d’armes ant-navires, anti-aériens et anti-sous-marins avancés », insiste le rapport américain.


S'il y a bien un truc qui est obsolete au 21eme siecle c'est un porte-avion... Le militaire spacial. C'est ca l'avenir.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 945
8 294
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
S'il y a bien un truc qui est obsolete au 21eme siecle c'est un porte-avion... Le militaire spacial. C'est ca l'avenir.
Arrete de regarder Albator , Starwar , Starship Troopers , Moonraker etc ... Nous n'en sommes pas encore la , on a deja des difficultes pour construire une navette fiable pour envoyer 2 pelerins dans l'espace en esperant qu'ils reviennent en un seul morceau afin d'eviter les episodes Challenger et Columbia , et 2 stations orbitales grandes comme des mouchoirs de poche alors des escadrilles de croiseurs galactiques , les marines de l'espace , sur l'air des Walkyries et l'etoile noire comme residence secondaire , ce n'est pas pour tout de suite ... Le rayon de la mort venant de l'espace je ne pense pas non plus ...

Les satellites militaires possedant des armes de destructions existent bel et bien mais ils sont a la merci de tueurs de satellites qui sont la pour leur faire la peau egalement , ainsi que toutes une variete de missiles specifiques sur terre pointes dans leurs directions , satellites spotes a chaque passage par des des centres de detections , car ils sont tous en principe identifies !

Le controle des Oceans est de nos jours la priorite des Nations , et surtout de leurs forces de projections amphibies , sous-marines et aeronavales , les plus grand dangers pour les portes avions restent pour le moment les sous marins a propulsion nucleaire et leurs torpilles et missiles concu(e)s a cet effet ( le plus grand danger ) et des batiments de surfaces equipes de missiles specifiques anti navires , voir des aeronefs mais pour ces derniers nous ne sommes plus pendant la bataille de Midway , et ce n'est pas gagne vu les contres mesures de l'escadre qui accompagne le PA et les defenses de ce dernier .

Les missiles hypersoniques n'ont apportes aucune preuve d'efficacite pour l'instant , un porte avion se deplace rapidement et n'est pas statique en operation , le seul moment ou il serait vulnerable et previsible sur son cap c'est dans sa manoeuvre au moment de catapulter ses appareils et encore rien n'est prouve car les satellites de guidages continuent leurs revolutions et le PA evolue pendant ce temps , envoyer un missile a 9000 kmh sur un timbre poste en mouvement ca n'est pas si simple ...
....
 
Dernière édition:
Naxshe

Naxshe

Dieu Supérieur
05 Jan 2016
1 165
631
138
31
Arrete de regarder Albator , Starwar , Starship Troopers , Moonraker etc ... Nous n'en sommes pas encore la , on a deja des difficultes pour construire une navette fiable pour envoyer 2 pelerins dans l'espace en esperant qu'ils reviennent en un seul morceau afin d'eviter les episodes Challenger et Columbia , et 2 stations orbitales grandes comme des mouchoirs de poche alors des escadrilles de croiseurs galactiques , les marines de l'espace , sur l'air des Walkyries et l'etoile noire comme residence secondaire , ce n'est pas pour tout de suite ... Le rayon de la mort venant de l'espace je ne pense pas non plus ...

Les satellites militaires possedant des armes de destructions existent bel et bien mais ils sont a la merci de tueurs de satellites qui sont la pour leur faire la peau egalement , ainsi que toutes une variete de missiles specifiques sur terre pointes dans leurs directions , satellites spotes a chaque passage par des des centres de detections , car ils sont tous en principe identifies !

Le controle des Oceans est de nos jours la priorite des Nations , et surtout de leurs forces de projections amphibies , sous-marines et aeronavales , les plus grand dangers pour les portes avions restent pour le moment les sous marins a propulsion nucleaire et leurs torpilles et missiles concu(e)s a cet effet ( le plus grand danger ) et des batiments de surfaces equipes de missiles specifiques anti navires , voir des aeronefs mais pour ces derniers nous ne sommes plus pendant la bataille de Midway , et ce n'est pas gagne vu les contres mesures de l'escadre qui accompagne le PA et les defenses de ce dernier .

Les missiles hypersoniques n'ont apportes aucune preuve d'efficacite pour l'instant , un porte avion se deplace rapidement et n'est pas statique en operation , le seul moment ou il serait vulnerable et previsible sur son cap c'est dans sa manoeuvre au moment de catapulter ses appareils et encore rien n'est prouve car les satellites de guidages continuent leurs revolutions et le PA evolue pendant ce temps , envoyer un missile a 9000 kmh sur un timbre poste en mouvement ca n'est pas si simple ...
....
L'important c'est l'aérien, c'est pourquoi les portes avions sont importants. Pouvoir déployer des forces aériennes dans n'importe quel théâtre d'opération est la grand force des US. Sur l'aérien, la Chine a encore du progrès a faire.

Le plus grand danger sont les sous marins car ils peuvent apparaître dans la flottille sans être détecté, et ainsi coulé ou finir des bateaux endommagés.