1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Nouvelles scientifiques diverses et variées

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Pfedac, 28 Octobre 2014.

  1. Pfedac

    Pfedac Dieu Supérieur

    Inscrit:
    1 Mai 2013
    Messages:
    1 691
    Localité:
    Rio de Janeiro
    Ratings:
    +1 543 / -10
    Histoire de redonner un peu de dynamique aux discussions scientifiques sur le forum, voici un nouveau sujet dédié pour succéder au magnifique "Les Américains ne comprennent rien à la Science" et dont le titre devrait permettre d'attirer du monde effrayé par celui du sujet précédent.

    Pour débuter, voici la vidéo de pub qu'à fait l'ESA (l'Agence Spatiale Européenne) pour promouvoir l'exploration spatiale, avec Aiden Gillen, plus connu par les fans de Game of Thrones pour son personnage de Littlefinger.



    http://www.esa.int/Our_Activities/S...ion_to_turn_science_fiction_into_science_fact
    Prend-toi ça dans les dents NASA!!!!
     
    • J'aime J'aime x 5
    • Informatif Informatif x 2
  2. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    Thomas Baginski a réalisé cette petite vidéo... je ne suis pas étonné ; c'est un fan des univers de Philipp Dick (Blade Runner) et Lovecraft. D'où l'ambiance à tendance "darkness" dans cette promo.
    Le choix par l'ESA peut paraître un peu surprenant au départ, mais finalement c'est bien dans l'air du temps.
    Pour ceux qui seraient intéressés par ce réalisateur, il a conçu un paquet d'intros de jeux vidéo ces dernières années (les cyberpunk, witcher, etc..) et on peut aussi voir sur youtube quelques petites merveilles d'animation qu'il a réalisé depuis 15 ans.. - The rain, Cathedrale, Fall Art.. -
     
    • J'aime J'aime x 2
  3. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    A propos de discussion scientifique, j'ai découvert ce week-end dans un documentaire sur les diamants, l'existence du "diamant noir" (carbonado).
    Cette sorte de diamant vient de l'espace, où il se forme dans des conditions de très basses pressions (au contraire du diamant étincelant -晶莹善良钻石-) qui lui nécessite de très hautes pressions pour se constituer.
    On en a récupéré sur terre (transporté par les météorites) des exemplaires énormes, et les applications technologiques qu'on pourrait imaginer à partir de ce matériau compte tenu de ses incroyables propriétés (notamment sa conductivité, sa résistance) permettraient d'entrer dans une nouvelle ère technologique. Reste à maîtriser la technique de fabrication de synthèse..
     
    • J'aime J'aime x 2
  4. Pfedac

    Pfedac Dieu Supérieur

    Inscrit:
    1 Mai 2013
    Messages:
    1 691
    Localité:
    Rio de Janeiro
    Ratings:
    +1 543 / -10
    Je ne connaissais pas, mais s'il se forme effectivement dans l'espace à très basse pression, ça risque d'être difficile à faire sur Terre vu que le vide le plus poussé que l'on arrive à faire sur Terre est largement plus dense que le milieu interstellaire.
     
  5. xulops

    xulops Membre Gold

    Inscrit:
    2 Septembre 2014
    Messages:
    272
    Ratings:
    +227 / -5
    Effectivement. Espace interstellaire : 10^-13 Pa
    Sur terre on parvient à faire du 10^-11 Pa (à grand frais)
     
    • J'aime J'aime x 2
  6. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    - j'ai retrouvé ce reportage : "Aux frontières de la science : les diamants" (la seconde partie est dédiée au diamant noir)
    Il est en différentes versions sur youtube, faciles à trouver.

     
  7. Pfedac

    Pfedac Dieu Supérieur

    Inscrit:
    1 Mai 2013
    Messages:
    1 691
    Localité:
    Rio de Janeiro
    Ratings:
    +1 543 / -10
    • J'aime J'aime x 4
  8. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 668
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 339 / -18
    Un petit article interessant qui redonnera sans doute du baume au coeur des feministes apres les blagues grivoises sur le thread de la globetrotteuse de petite vertu.
    Pour ma part je n'avais pas connaissance de ce phenomene, du moins a part pour le domaine bacterien: Il semblerait qu'un serpent soit parvenu a enfanter spontanement de lui meme, telle la sainte vierge:


    Who runs the world? Chez l'un plus grand serpent du monde, le python réticulé, ce sont visiblement les femelles.

    Normalement, la femelle est fécondée par le mâle et pond ensuite les oeufs qui deviendront les gentils bébés serpents. Normalement.

    Un zoo de Louisville, aux Etats-Unis a remarqué qu'une de ses femelles, Thelma, avait pondu soixante oeufs à l'été 2012, détaille io9. L'équipe du zoo en a incubés quelques-uns et six ont éclos et survécu.


    Le problème, reprend USA Today, c'est ce que Thelma partageait son vivarium avec un seul autre serpent: Louise. Une femelle également, donc.

    Le zoo a envoyé des écailles de Thelma et de quelques-uns de ses bébés au département des sciences biologique de l'université de Tulsa, dans l'Oklahoma pour comprendre. La conclusion a été publiée il y a tout juste quelques mois: les gènes des petits viennent exclusivement de la mère.

    «Nous ne comprenions pas ce que nous étions en train de voir, explique Bill McMahan, le curateur des ectothermes du zoo, à National Geographic. Nous avions attribué cela à du sperme qu'elle aurait conservé au fil des années. J'imagine que parfois la vérité est plus étrange que la fiction.»

    C'est ce qu'on appelle la parthénogenèse, et dans ce cas précis, on parle de parthénogenèse facultative.

    «Vous n'êtes peut-être pas impressionné par le fait qu'un serpent puisse se reproduire de façon asexuelle, reprend io9. Mais, en réalité, c'est un évènement historique. On savait déjà que la parthénogenèse pouvait se produire chez les requins, les serpents, les dragons de Komodo et certains oiseaux (mais aussi de nombreux invertébérés). Cependant, c'est la première fois que l'on voit cela se produire chez un python réticulé.»


    Si les six bébés serpents vont bien pour l'instant dans leur vivarium, Warren Booth, un biologiste de l'université de Tulsa doute de leur capacité à survivre un jour dans la nature.

    Le biologiste estime cependant que de nombreuses découvertes de ce genre sont encore possibles. «C'est quelque chose que nous considérions comme une nouveauté de l'évolution, mais en réalité, c'est beaucoup plus commun que ce que l'on pense.»



    La source: http://www.slate.fr/story/93943/python-reticule-parthenogenese#xtor=RSS-2
     
    • J'aime J'aime x 1
    #8 Dui ni shuo de dui, 30 Octobre 2014
    Dernière édition: 30 Octobre 2014
  9. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    - on ne peut faire plus féministe... Ridley Scott en est certainement tout baba.
     
  10. Pfedac

    Pfedac Dieu Supérieur

    Inscrit:
    1 Mai 2013
    Messages:
    1 691
    Localité:
    Rio de Janeiro
    Ratings:
    +1 543 / -10
    Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire... :rolleyes:
     
  11. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 970
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    Un avis Pfedac ?

    Un chercheur dénonce l’inutilité de nombreux travaux scientifiques

     

    Fichiers attachés:

    • Informatif Informatif x 1
  12. Pfedac

    Pfedac Dieu Supérieur

    Inscrit:
    1 Mai 2013
    Messages:
    1 691
    Localité:
    Rio de Janeiro
    Ratings:
    +1 543 / -10
    Il parle essentiellement de la recherche en médecine et en sciences humaines, pas tant que ça de la recherche en sciences dures. Sur le principe il n'a pas tord, j'ai toujours des difficultés à publier quand je montre que, par exemple, le résultat d'un de mes confrères est suuuuper douteux et que ça pourraît être un artefact numérique, surtout quand je tombe sur un de ses copains en referee (un an à publier mon premier article à cause de conneries que me demandait le referee pour s'assurer qu'il ne serait publié qu'après la deadline des demande de temps d'observation sur le HST).
    Après, son attaque est surtout une attaque contre la mentalité "Publish or perish", qui a cours dans le milieu de la Recherche. La course à la publication empêche pas mal certains de se lancer dans des projets ambitieux qui demandent du temps, et pour les post-doc c'est encore pire vu que notre nombre de publication dépend de nous, mais aussi de la dynamique des collègues qui nous entourent et avec lesquels on est sensés collaborer. Alors c'est sûr, dire qu'on a fait une grosse étude numérique pour savoir quels sont les paramètres qu'on peut vraiment essayer de contraindre vu le modèle et les observations qu'on a, c'est moins glamour que de dire "le fond diffus cosmologique est polarisé", mais moi j'ai pas eu à retirer mes articles au boût de 6 mois.
    Après, étant donné qu'il cite les sciences dures dont les sciences physiques en exemple, c'est soit qu'il ne connait pas la situation, soit qu'elle est pire dans des domaines comme l'économie... Le problème c'est que la publication est limite devenue la "monnaie" du milieu de la Recherche, voire même de manière plus perverse, le "facteur h", ce qui forcément pénalise les domaines qui publient peu et qui mobilisent peu de chercheurs en proportion (typiquement le mien) et réduit leur visibilité pour les recrutements, financements... Bref, tout est devenu une course au pognon et pour l'avoir, il faut publier, et les "vieux" chercheurs qui avaient le temps et le recul pour freiner un peu les jeunes sont surtout occupés à demander les dits financements.

    En gros, je suis d'accord.
     
    • Informatif Informatif x 4
    • J'aime J'aime x 2
  13. Pfedac

    Pfedac Dieu Supérieur

    Inscrit:
    1 Mai 2013
    Messages:
    1 691
    Localité:
    Rio de Janeiro
    Ratings:
    +1 543 / -10
    Si le vendredi après-midi, vous avez envie d'avoir dans les oreilles un truc un peu (beaucoup) moins abrutissant que "Friday" de je-sais-plus-qui, vous avez e-penser, chaîne Youtube dont j'ai déjà parlé avant, mais comme il y a une nouvelle vidéo:
     
    • J'aime J'aime x 2
  14. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    Bonjour Pfedac,
    Eruptions solaires : 3 jours de nuit en décembre selon la NASA ?
    Depuis plus d’un mois, le Soleil connaît une activité explosive. En octobre, 6 éruptions solaires majeures ont été enregistrées à la surface de notre étoile. Pour ne rien arranger, une vidéo de la NASA expliquerait qu’en décembre, une énorme éruption solaire priverait la Terre de lumière pendant 3 jours. Mais qu'en est-il vraiment?
    C'est l'accroche d'un site scientifique pour ados, version web de S&V Junior.

    Bon, donc ceci est un fake, en référence semble-t-il à une coupure d'électricité qui a eu lieu au Québec en 1989 pendant 9 heures, suite à un orage solaire. Néanmoins, à l'instar des prévisions météorologiques (qui sont loin d'être fiables à 100%) est-ce qu'on a potentiellement un jour le risque d'être surpris, sur terre, par les effets d'un orage / d'une éruption solaire aussi subite que violente ?
     
  15. Pfedac

    Pfedac Dieu Supérieur

    Inscrit:
    1 Mai 2013
    Messages:
    1 691
    Localité:
    Rio de Janeiro
    Ratings:
    +1 543 / -10
    (non mais je ne suis pas la seule scientifique sur ce forum hein...)
    Ben écoute c'est marrant que tu demandes ça parce qu'une équipe française vient de faire une importante percée dans la prédiction des éruptions solaires: http://www2.cnrs.fr/presse/communique/3783.htm?&theme1=2

    En fait le premier problème si une éruption solaire arrive jusqu'à la portion de la trajectoire terrestre où la Terre se trouve à ce moment, c'est pour les satellites, protégés bien plus faiblement que le sol par la magnétosphère terrestre (la champ magnétique quoi). Le risque alors c'est 1) que les satellites soient endommagés, 2) qu'on ne puisse plus communiquer avec ces satellites, et là on serait dans la merde parce que sans suivi ni contrôle, ça peut facilement se transformer en jeu de quilles. Sans compter qu'on risquerait à ce moment-là de perdre une partie des satellites GNSS (les satellites de positionnement dont le GPS est l'exemple le plus connu et disposant du réseau le plus dense) donc l'aviation, les militaires... seraient un peu dans la merde (et c'est pour ça que les bâtiments de la marine ont tous un bouquin des éphémérides nautiques des fois que ce genre de chose se produise).
    Si l'eruption en question est très puissante, les installations au sol peuvent aussi être endommagées si elles sont proches d'un pôle magnétique (en fait le champ magnétique redirige les particules vers les pôles magnétiques, c'est pour ça que les aurores boréales et australes n'ont pas lieu à basse lattitude), comme ce fut le cas à Quebec.

    Mais, grâce à l'équipe française dont j'ai parlé au début, on pourra peut-être prévoir ça à l'avenir, vu qu'on observe le Soleil en permanence depuis longtemps, mais de là à savoir y réagir, c'est une autre affaire. On ne sera pas "surpris" parce que les éruptions solaires sont constituées de photons et de particules et ce sont les particules qui nous intéressent et les photons (la lumière quoi) sont beaucoup plus rapides. Donc on la verra venir avant de la subir.
     
    • J'aime J'aime x 1
  16. parapluie

    parapluie Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Mai 2013
    Messages:
    7 647
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 616 / -6
    ça me fait penser à un épisode de la série au delà du réel :p
    http://en.wikipedia.org/wiki/Inconstant_Moon_(The_Outer_Limits)
     
  17. Neuromancer

    Neuromancer Alpha & Oméga

    Inscrit:
    13 Mai 2008
    Messages:
    3 955
    Localité:
    Shanghai, Chine
    Ratings:
    +2 024 / -45
    Le tourisme spatial est-il mort né?
    Le vaisseau SpaceShipTwo de Virgin Galactic, firme du milliardaire britannique Richard Branson, s'est écrasé vendredi dans le désert californien, faisant au moins un mort et portant un sérieux coup au rêve du tourisme dans l'espace.
    SpaceShipTwo est la version commerciale de SpaceShipOne, le premier vaisseau privé qui a atteint la frontière de l'espace en 2004. Plus de 800 personnes ont déjà pris des réservations pour un vol suborbital de quelques minutes en apesanteur à bord de SpaceShipTwo, versant une avance sur les 200.000 dollars que coûte le billet.

    La navette avait effectué son premier test moteur en vol il y a un an et demi.Sir Richard avait alors affirmé qu'il amènerait sa famille dans un des vols pour montrer sa confiance dans la sûreté de ce vaisseau. Le mois dernier, il déclarait encore au Wall Street Journal qu'il comptait sur un premier voyage commercial de Virgin Galactic d'ici Noël.
    http://www.lefigaro.fr/internationa...in-galactic-s-ecrase-en-californie-du-sud.php


    Le milliardaire britannique Richard Branson a promis de poursuivre ses projets de voyages dans l'espace, malgré le crash.

    Aux investisseurs et aux clients, le patron de Virgin Galactic, le milliardaire britannique Richard Branson, qui vit un des plus gros échecs de sa carrière, a immédiatement assuré que son projet de proposer des voyages dans l'espace continuait: «Nous avons toujours su que la route de l'espace était extrêmement difficile - et que tous les nouveaux moyens de transport doivent passer par des jours difficiles au début de leur histoire. (...) L'espace est difficile mais il vaut le coup. Nous allons persévérer et avancer ensemble.»

    Nul doute, après cet évènement, que l'objectif de Richard Branson de démarrer ses premiers vols commerciaux depuis le premier spatioport grand public du monde, Spaceport America (Nouveau-Mexique aux États-Unis), d'ici à la fin de l'année sera encore repoussé.

    Au tout début de l'histoire en effet, quand le projet a été dévoilé fin 2009, il était question de pouvoir démarrer les vols dès... 2011. Il aura fallu finalement attendre avril 2013 pour effectuer le premier test moteur de l'appareil en vol. Puis un deuxième vol-test a eu lieu en septembre 2013, les images sont spectaculaires. Puis un troisième en janvier 2014. Ce n'est finalement qu'en mai dernier que Virgin Galactic a obtenu le feu vert des autorités américaines pour transporter des passagers dans l'espace dans des vols commerciaux. À ce moment-là, Richard Branson vise le premier vrai vol pour fin 2014.
    Pour Marco Caceres, analyste du cabinet spécialisé Teal Group, à cause de cet accident, on ne devrait «pas voir de vols commerciaux de tourisme spatial l'an prochain et probablement pendant plusieurs années». Coup dur pour le secteur entier. Parmi les autres acteurs du tourisme spatial, il y a XCOR Aerospace. Et Bigelow Aerospace, qui entend même commercialiser des séjours dans des hôtels orbitau
    http://www.lefigaro.fr/societes/201...-veut-toujours-croire-au-tourisme-spatial.php
     
    • J'aime J'aime x 1
  18. Pfedac

    Pfedac Dieu Supérieur

    Inscrit:
    1 Mai 2013
    Messages:
    1 691
    Localité:
    Rio de Janeiro
    Ratings:
    +1 543 / -10
  19. MandaRhum

    MandaRhum Dieu souverain

    Inscrit:
    15 Septembre 2012
    Messages:
    2 643
    Localité:
    地中海
    Ratings:
    +2 107 / -16
  20. Pfedac

    Pfedac Dieu Supérieur

    Inscrit:
    1 Mai 2013
    Messages:
    1 691
    Localité:
    Rio de Janeiro
    Ratings:
    +1 543 / -10
    C'est vrai ça, ils sont chiants au CNES ils auraient pû penser aux expats qui ont un décalage horaire plutôt qu'à faire concorder l'ensemble de leurs équipes, la rotation de la comète et l'orbite de Rosetta. :p

    Bon, sinon, pour préciser, il s'agira d'une diffusion en direct de l'acomètissage (neologisme powaaaa!) du module Philae qui se détachera de Rosetta pour se poser à la surface de la comète Churyumov-Gerasimenko.
     
    • J'aime J'aime x 1

Partager cette page