L'humour c'est bien mais pas toujours bien

五毛哥

Alpha & Oméga
04 Fev 2013
3 270
3 545
173
Je profite d'un début de conversation sur un autre sujet pour créer un sujet dédié sur l'humour.
Chinois, français, et que sais-je.

Ouais enfin commence pas à juger un pays par son humour. Parceque bon, les chinois, du moins ceux que je croise, je trouve qu’ils n’ont pas beaucoup d’humour.

La plupart, ils leur faut au moins 2-3 verres de baijiu avant qu’ils ne commencent à se dérider et que le masque de la face tombe un peu. Et ne parlons pas de ceux qui ne boivent pas.

Donc la Chine est un grand pays, avec des milliers de qualités (histoire, écriture, technologie, paysages, bouffe, jolies filles,…), mais niveau humour ils doivent être dans les pire au monde. Il me semble même qu’il n’y avait pas de mot humour en chinois jusqu’à ce qu’il soit importé de l’anglais.

Donc merci de ne pas juger un pays uniquement par son humour, sauf si peut-être tu trouves que la Chine est naze.
Tu as raison, la médiocrité abyssale de l'humour français, je veux dire par là l'industrie de l'humour, n'est qu'une des multiples facettes de la médiocrité générale du pays.
Les humoristes, le cinéma, le théâtre... Personne n'y arrive. Tout le monde semble se forcer à être drôle sans l'être, et face au vide intersidéral de l'offre, le public adopte, rit et pire, paye pour voir ces merdes.
Alors qu'il suffit de regarder une vidéo youtube de Luchini invité quelque part pour voir un type vraiment drôle qui se force même pas à l'être. Et qui est par ailleurs hyper mauvais dès qu'il endosse un rôle, au cinéma ou ailleurs.
Ou lire Houellebecq ou Renaud Camus, qui eux par contre sont aussi drôles à l'écrit qu'à l'écran.

Bref l'excellent humour français existe, mais pas là où on est censés le trouver.

L'humour chinois a exactement le même problème à la différence près que les Chinois savent se remettre en question assez rapidement.
Et puis c'est pas la même nature de médiocrité. Les Chinois n'arrivent pas à être vraiment drôles parce qu'ils ont toujours besoin de se rappeler à eux-même qu'ils sont pas les derniers de la classe. Gros manque de confiance en eux (en tant que nation), qui plombe toute audace. Les Français ne sont pas drôles parce qu'ils sont horriblement empruntés et ne savent pas se remettre en question.

En bref il y a seulement quatre pays qui sont maîtres de l'humour, et voici le classement :
1. USA
2. Angleterre
3. Japon
4. Corée du Sud

Tout le reste est à des années lumières à la traine.

À vos avis.
 
Tu voulais faire de l'humour ? :hum:
C'est raté !!! :siffle:

En bref il y a seulement quatre pays qui sont maîtres de l'humour, et voici le classement :
1. USA
2. Angleterre
3. Japon
4. Corée du Sud
.

J'attends tes vidéos, textes à l'appui de cette affirmation.
(si bien sûr ton post était sarcastique, je m'incline et suis d'accord avec toi : les Américains, les Anglais, les Japonais et les Coréens sont les gens les moins drôles qu'il m'ait été donné de rencontrer ; même les Suisses des cantons primitifs, ou les Bavarois attablés devant leur chope de 2l de bière sont plus drôles...)
 
Tu voulais faire de l'humour ? :hum:
C'est raté !!! :siffle:

J'attends tes vidéos, textes à l'appui de cette affirmation.
(si bien sûr ton post était sarcastique, je m'incline et suis d'accord avec toi : les Américains, les Anglais, les Japonais et les Coréens sont les gens les moins drôles qu'il m'ait été donné de rencontrer ; même les Suisses des cantons primitifs, ou les Bavarois attablés devant leur chope de 2l de bière sont plus drôles...)
Je parlais bien de l'industrie, pas des gens.

1. USA : ils ont développé l'art de la comédie comme aucun autre pays ne l'a fait. Que ce soit au niveau standup que films et séries. Tu trouveras difficilement des humoristes d'autres pays qui puissent rivaliser avec Bill Burr, Louis CK, Key & Peele ou Chris Rock pour ne citer que ceux-là. Il y en a des dizaines d'autres. Le cinéma américain et les séries regorgent de comédies à se rouler par terre, là encore l'équivalent est quasiment introuvable ailleurs.

2. Angleterre : il y a des pointures du niveau US, comme Ricky Gervais, Stephen Merchant, Rowan Atkinson. Même Liam Neeson parvient à être hilarant entouré de ces gars-là.

3. Japon : humour particulier mais assez grandiose. Les Japonais ont l'art de ne pas se prendre au sérieux mais de prendre au sérieux ce qu'ils font. Ça donne Takeshi Kitano avec de l'humour bien noir ou bien léger. Ou alors ça donne Hard Gay, ou ça. Même le porno japonais est drôle et inventif (quelqu'un va quoter ça et dire hihi).

4. L'humour coréen est plus de l'humour de situation, ils sont assez doués pour ça dans le cinéma ou séries. Ils sont aussi très friands d'autodérision dans les émissions et ça fonctionne assez bien.


Donc quand en face t'as Jérémy Ferrari et Les bronzés font du ski, tu tires la tronche...
Et puis y'aura toujours quelqu'un pour dire que "le patron" c'est au choix Dieudonné, Coluche ou Desproges, mais qui n'a aucune idée de ce qui se fait en dehors de France. Le fameux manque de remise en question des Français...
 
Je profite d'un début de conversation sur un autre sujet pour créer un sujet dédié sur l'humour.
Chinois, français, et que sais-je.


Tu as raison, la médiocrité abyssale de l'humour français, je veux dire par là l'industrie de l'humour, n'est qu'une des multiples facettes de la médiocrité générale du pays.
Les humoristes, le cinéma, le théâtre... Personne n'y arrive. Tout le monde semble se forcer à être drôle sans l'être, et face au vide intersidéral de l'offre, le public adopte, rit et pire, paye pour voir ces merdes.
Alors qu'il suffit de regarder une vidéo youtube de Luchini invité quelque part pour voir un type vraiment drôle qui se force même pas à l'être. Et qui est par ailleurs hyper mauvais dès qu'il endosse un rôle, au cinéma ou ailleurs.
Ou lire Houellebecq ou Renaud Camus, qui eux par contre sont aussi drôles à l'écrit qu'à l'écran.

Bref l'excellent humour français existe, mais pas là où on est censés le trouver.

L'humour chinois a exactement le même problème à la différence près que les Chinois savent se remettre en question assez rapidement.
Et puis c'est pas la même nature de médiocrité. Les Chinois n'arrivent pas à être vraiment drôles parce qu'ils ont toujours besoin de se rappeler à eux-même qu'ils sont pas les derniers de la classe. Gros manque de confiance en eux (en tant que nation), qui plombe toute audace. Les Français ne sont pas drôles parce qu'ils sont horriblement empruntés et ne savent pas se remettre en question.

En bref il y a seulement quatre pays qui sont maîtres de l'humour, et voici le classement :
1. USA
2. Angleterre
3. Japon
4. Corée du Sud

Tout le reste est à des années lumières à la traine.

À vos avis.
Ho là ! Ce thread s'annonce pour être un des plus sinistres qui soient !
Tu es beaucoup plus drôle quand tu ne lance pas de diktats sur l'humour...

L'humour est multiple, dans humour il y a humeur, on est pas des machines. On est Jean qui rit et Jean qui pleure dans le même temps.
Les gus que tu cites ci avant, j'en connais pas beaucoup, à part Chris Rock et Atkinson qui d'ailleurs ne m'ont jamais renversé de ma chaise ! Et je ne pense pas avoir besoin de les connaître un jour, on s'en passe très bien...
Il y a suffisamment matière et offre en France pour satisfaire le besoin vital et fondamental de rire, voire de seulement sourire.
Tu ne trouve pas drôle ce qui me fait rire et vice-versa ? La belle affaire, on s'en fout ! Tu imagines si tout le monde aimait le même film ou le même humoriste ?
Bref, jusque là, à part pour Luchini, on est pas d'accord sur grand'chose !
Certains jours et selon l'humeur on pourrait bien trouver une bonne vanne dans Guerre et Paix !
 
Moi je doit etre nul, au boulot je sortais une connerie toutes les 3 minutes, mes collègues chinois ont mis des années avant d’arrêter de me prendre au sérieux.
 
Je profite d'un début de conversation sur un autre sujet pour créer un sujet dédié sur l'humour.
Chinois, français, et que sais-je.


Tu as raison, la médiocrité abyssale de l'humour français, je veux dire par là l'industrie de l'humour, n'est qu'une des multiples facettes de la médiocrité générale du pays.
Les humoristes, le cinéma, le théâtre... Personne n'y arrive. Tout le monde semble se forcer à être drôle sans l'être, et face au vide intersidéral de l'offre, le public adopte, rit et pire, paye pour voir ces merdes.
Alors qu'il suffit de regarder une vidéo youtube de Luchini invité quelque part pour voir un type vraiment drôle qui se force même pas à l'être. Et qui est par ailleurs hyper mauvais dès qu'il endosse un rôle, au cinéma ou ailleurs.
Ou lire Houellebecq ou Renaud Camus, qui eux par contre sont aussi drôles à l'écrit qu'à l'écran.

Bref l'excellent humour français existe, mais pas là où on est censés le trouver.

L'humour chinois a exactement le même problème à la différence près que les Chinois savent se remettre en question assez rapidement.
Et puis c'est pas la même nature de médiocrité. Les Chinois n'arrivent pas à être vraiment drôles parce qu'ils ont toujours besoin de se rappeler à eux-même qu'ils sont pas les derniers de la classe. Gros manque de confiance en eux (en tant que nation), qui plombe toute audace. Les Français ne sont pas drôles parce qu'ils sont horriblement empruntés et ne savent pas se remettre en question.

En bref il y a seulement quatre pays qui sont maîtres de l'humour, et voici le classement :
1. USA
2. Angleterre
3. Japon
4. Corée du Sud

Tout le reste est à des années lumières à la traine.

À vos avis.
J'aime bien notre humour noir moi, dans le genre Gaspard Proust, Devos, etc..
 
Quid de De Caune+Garcia a la grande epoque Canal. Ils etaient tordant.
 
Dans mon message à partir duquel Wumao à lancé la discussion, je parlais des gens en général, pas des humouristes.

Effectivement, l'humour dépend des cultures et des goûts des uns et chacuns. Donc essayer de comparer les humouristes est quelque chose d'ultra subjectif.

Ce que je voulais dire, c'est que les Chinois n'essayent pas d'être drôles ou de faire des blagues dans l'ensemble. Bref il me semble que l'humour n'est pas quelques chose d'important en Chine. Les américains c'est plutôt le contraire. Par exemple, il est bien vu d'insérer des blagues lors de discours, même si c'est plutôt artificiel. Et en France on a le dicton "L'humour c'est comme un parachute, si on en a pas on s'écrase".
 
Ce que je voulais dire, c'est que les Chinois n'essayent pas d'être drôles ou de faire des blagues dans l'ensemble. Bref il me semble que l'humour n'est pas quelques chose d'important en Chine. Les américains c'est plutôt le contraire. Par exemple, il est bien vu d'insérer des blagues lors de discours, même si c'est plutôt artificiel. Et en France on a le dicton "L'humour c'est comme un parachute, si on en a pas on s'écrase".
Il est certain que ce n'est en Chine (je pense) qu'un officiel ferait de l'humour lors d'un service funéraire.

Ou alors qu'un président se tournerait en auto-dérision devant les journalistes
 
Les chinois sont drôles et ça les fait rire. Le crosstalk c'est quand même pas mal (bon je ne comprends pas tout). Beaucoup de vannes sont des calembours basés sur la phonétique des caractères. Faut bien maîtriser et connaître les chengyus avant de se taper le cul par terre.
Je trouve que cette différence culturelle nourrit le débat (particulièrement à l'heure des repas où nous passons notre temps à traduire nos vannes du chinois au français, du breton à l'anglais, et de l'anglais au chinois). On n'est rarement d'accord mais qu'importe.
Je trouve les chinois (les ayis du Xiaoqu, les collègues de ma femmes, les baoAns, les shushu de la belle-famille, les waimais aux feux rouges) assez réceptifs à mes vannes pourries. J'ai même une petite réputation. Les pisse-froids je ne leur cause pas, donc je ne sais pas.
Je ne suis ni sur TikTok ni sur Wechat moments, mais de ce que vois (via ma femme ou les mecs dans le métro), il y a pas mal de vidéos comiques qui ont leurs 15 minutes de gloire.
Donc les mecs ne sont pas des comiques nés, mais en général ils aiment assez rigoler quand même.
Enfin ici comme ailleurs, je déconseille les vannes avec les inconnus ou les chefs au boulot. A moins d'être suffisament sarcastique pour qu'ils ne comprennent pas (attention, ils peuvent comprendre et toi tu ne sais pas qu'ils ont compris. A éviter donc).
Si vous connaissez la chaîne YT du Précepteur (Charles Robin; dispo en podcast également) il avait fait un épisode sur Bergson (c'est de la philo hein) et le rire le mois dernier qui peut être un complément à cet excellent thread.
 
Je ne suis ni sur TikTok ni sur Wechat moments, mais de ce que vois (via ma femme ou les mecs dans le métro), il y a pas mal de vidéos comiques qui ont leurs 15 minutes de gloire.
Ce que j’ai vu sur TikTok, c’est du niveau du gars qui glisse sur une peau de banane, ou du chat qui poursuit la tâche rouge du pointeur laser.
J’ai du mal à appeler ça de l’humour.
 
Ce que j’ai vu sur TikTok, c’est du niveau du gars qui glisse sur une peau de banane, ou du chat qui poursuit la tâche rouge du pointeur laser.
J’ai du mal à appeler ça de l’humour.
Les Hongkongais parlent - ils avec humour? Je ne comprends pas le dialecte de Hong Kong.
 
Ce que j’ai vu sur TikTok, c’est du niveau du gars qui glisse sur une peau de banane, ou du chat qui poursuit la tâche rouge du pointeur laser.
J’ai du mal à appeler ça de l’humour.
C'est pour ça que tu dois étudier Bergson :) Sinon tu crois que Lafoy pense que Guillaume Meurice soit drôle 🤗?
 
C'est pour ça que tu dois étudier Bergson :) Sinon tu crois que Lafoy pense que Guillaume Meurice soit drôle 🤗?
Je ne connais pas l'avis de Lafoy sur Guillaume Meurice ... mais j'ai ma petite idée de l'avis de Lafoy sur @guillaumeenchine ... :eek: :aieuh::mur::marteau::dead::batte::boxe:
 
Ho là ! Ce thread s'annonce pour être un des plus sinistres qui soient !
Tu es beaucoup plus drôle quand tu ne lance pas de diktats sur l'humour...

L'humour est multiple, dans humour il y a humeur, on est pas des machines. On est Jean qui rit et Jean qui pleure dans le même temps.
Les gus que tu cites ci avant, j'en connais pas beaucoup, à part Chris Rock et Atkinson qui d'ailleurs ne m'ont jamais renversé de ma chaise ! Et je ne pense pas avoir besoin de les connaître un jour, on s'en passe très bien...
Il y a suffisamment matière et offre en France pour satisfaire le besoin vital et fondamental de rire, voire de seulement sourire.
Tu ne trouve pas drôle ce qui me fait rire et vice-versa ? La belle affaire, on s'en fout ! Tu imagines si tout le monde aimait le même film ou le même humoriste ?
Bref, jusque là, à part pour Luchini, on est pas d'accord sur grand'chose !
Certains jours et selon l'humeur on pourrait bien trouver une bonne vanne dans Guerre et Paix !
Mais tu me donnes raison en disant tout ça.
J'avais oublié de dire que débattre de l'humour est un tabou en France, on en arrive toujours à ce que tu viens de faire : le relativisme.
Moi je crois en l'existence de l'objectivité, et la subjectivité d'untel ou untel n'est que le baromètre de sa capacité à se rapprocher de l'objectivité.

Si les Américains sont devenus si habiles dans le maniement de l'humour à échelle industrielle c'est justement parce qu'ils savent en discuter, sérieusement, sans s'en référer au relativisme. Dans le cas contraire, dire "caca boudin" pourrait passer pour de l'humour pour qui le revendique. C'est tout ce qu'on reproche au wokisme, la dictature de la minorité. Je reste persuadé qu'il faut un référentiel, qui doit être le fruit de réflexions d'adultes.

Avec ton raisonnement, c'est impossible de déterminer ce qui est drôle ou pas avant de le soumettre à une audience.
Sauf que pour écrire des sketchs drôles, il faut un minimum comprendre ce qui fait rire les gens... et donc comprendre les mécanismes qui déclenchent le rire, et donc quelque part, une recette du rire. Donc on ne s'en fout pas, d'un point de vue industriel.

Je pense que tout le monde devrait aimer Bill Burr, Louis CK ou Ricky Gervais oui, et je t'assure que ça ne rendrait pas le monde triste pour autant.
 
Mais tu me donnes raison en disant tout ça.
J'avais oublié de dire que débattre de l'humour est un tabou en France, on en arrive toujours à ce que tu viens de faire : le relativisme.
Moi je crois en l'existence de l'objectivité, et la subjectivité d'untel ou untel n'est que le baromètre de sa capacité à se rapprocher de l'objectivité.

Si les Américains sont devenus si habiles dans le maniement de l'humour à échelle industrielle c'est justement parce qu'ils savent en discuter, sérieusement, sans s'en référer au relativisme. Dans le cas contraire, dire "caca boudin" pourrait passer pour de l'humour pour qui le revendique. C'est tout ce qu'on reproche au wokisme, la dictature de la minorité. Je reste persuadé qu'il faut un référentiel, qui doit être le fruit de réflexions d'adultes.

Avec ton raisonnement, c'est impossible de déterminer ce qui est drôle ou pas avant de le soumettre à une audience.
Sauf que pour écrire des sketchs drôles, il faut un minimum comprendre ce qui fait rire les gens... et donc comprendre les mécanismes qui déclenchent le rire, et donc quelque part, une recette du rire. Donc on ne s'en fout pas, d'un point de vue industriel.

Je pense que tout le monde devrait aimer Bill Burr, Louis CK ou Ricky Gervais oui, et je t'assure que ça ne rendrait pas le monde triste pour autant.

Que tu penses avoir raison ne changera pas mon point de vue !

Notre approche de l'humour est tellement différente que cela rend le débat inutile, ce qui n'empêche pas de parler bien sûr. D'ailleurs les débats, je ne trouve pas ça drôle !

Le relativisme me conviendra beaucoup mieux, plutôt que me conformer à ton petit manuel du Rire pour les Nuls !

L'objectivité est une chimère... tu le confirmes en parlant de l'individu qui s'épuisera en tentant de s'en approcher alors qu'elle n'existe pas. L'objectivité c'est le Graal !

Que les Américains maîtrisent le business d'un humour industriel codifié, grand bien leur fasse, mais ce tableau me fout un peu le bourdon... Un peu comme le clown blanc dans le cirque... Je suis l'Auguste !

Que « mon raisonnement empêche de déterminer à l'avance ce qui est drôle ou pas ??? » Priceless! Mais cela me comble et le revendique haut et fort ! Et à ton tour tu me donnes raison en disant cela ! « Comprendre les mécanismes qui déclenchent le rire », et allez donc ! Bientôt une I.A en stand up sur scène, à la virgule près, on à pas fini de se bidonner, dans un bel ensemble des plus harmonieux !

Alors oui, je confirme, l'humour industriel si réussi soit-il, ne m'intéresse guère. Après les maîtres à Penser, voici les maîtres à Rire ? Non merci. Je préfère l'humour que l'on découvre au détour du chemin, spontané, inattendu, c'est autrement jouissif...

Pour te répondre, je prend ton raisonnement au premier degré, non sans avoir douté d'une possible provocation de ton cru, mais je crains tout en le regrettant, qu'il n'en soit rien...

J'ai bien ri !
 
Que tu penses avoir raison ne changera pas mon point de vue !

Notre approche de l'humour est tellement différente que cela rend le débat inutile, ce qui n'empêche pas de parler bien sûr. D'ailleurs les débats, je ne trouve pas ça drôle !

Le relativisme me conviendra beaucoup mieux, plutôt que me conformer à ton petit manuel du Rire pour les Nuls !

L'objectivité est une chimère... tu le confirmes en parlant de l'individu qui s'épuisera en tentant de s'en approcher alors qu'elle n'existe pas. L'objectivité c'est le Graal !

Que les Américains maîtrisent le business d'un humour industriel codifié, grand bien leur fasse, mais ce tableau me fout un peu le bourdon... Un peu comme le clown blanc dans le cirque... Je suis l'Auguste !

Que « mon raisonnement empêche de déterminer à l'avance ce qui est drôle ou pas ??? » Priceless! Mais cela me comble et le revendique haut et fort ! Et à ton tour tu me donnes raison en disant cela ! « Comprendre les mécanismes qui déclenchent le rire », et allez donc ! Bientôt une I.A en stand up sur scène, à la virgule près, on à pas fini de se bidonner, dans un bel ensemble des plus harmonieux !

Alors oui, je confirme, l'humour industriel si réussi soit-il, ne m'intéresse guère. Après les maîtres à Penser, voici les maîtres à Rire ? Non merci. Je préfère l'humour que l'on découvre au détour du chemin, spontané, inattendu, c'est autrement jouissif...

Pour te répondre, je prend ton raisonnement au premier degré, non sans avoir douté d'une possible provocation de ton cru, mais je crains tout en le regrettant, qu'il n'en soit rien...

J'ai bien ri !
200% d’accord. Je ne saurais le dire mieux !

J’ajouterais que les séries américaines (même si certaines sont divertissantes), avec leurs sitcoms aux rires préenregistrés (il faut bien indiquer au public quand c’est censé être drôle) ne méritent pas le qualificatif d’humour, et que Mr Bean ne me fait pas rire.
Pour illustrer ce qui constitue ”mon humour” (visiblement pas celui de Wumao), je citerais en vrac : Raymond Devos, Pierre Dac, Pierre Desproges, Sacha Guitry, Nicolas Canteloup, Alphonse Allais, Michel Audiard, Florence Foresti, Michel Guidoni, Gaspard Proust, Stéphane Guillon, Jacques Maillot, Les Inconnus, Les Guignols, Jerome Comnandeur, Bernard Mabille, Jean Yanne, Regis Maillot, Alex Métayer, Tanguy Pastureau, Pierre Palmade, Philippe Geluck, David Castillo Lopes, et tellement d’autres …
 
Je profite d'un début de conversation sur un autre sujet pour créer un sujet dédié sur l'humour.
Chinois, français, et que sais-je.


Tu as raison, la médiocrité abyssale de l'humour français, je veux dire par là l'industrie de l'humour, n'est qu'une des multiples facettes de la médiocrité générale du pays.
Les humoristes, le cinéma, le théâtre... Personne n'y arrive. Tout le monde semble se forcer à être drôle sans l'être, et face au vide intersidéral de l'offre, le public adopte, rit et pire, paye pour voir ces merdes.
Alors qu'il suffit de regarder une vidéo youtube de Luchini invité quelque part pour voir un type vraiment drôle qui se force même pas à l'être. Et qui est par ailleurs hyper mauvais dès qu'il endosse un rôle, au cinéma ou ailleurs.
Ou lire Houellebecq ou Renaud Camus, qui eux par contre sont aussi drôles à l'écrit qu'à l'écran.

Bref l'excellent humour français existe, mais pas là où on est censés le trouver.

L'humour chinois a exactement le même problème à la différence près que les Chinois savent se remettre en question assez rapidement.
Et puis c'est pas la même nature de médiocrité. Les Chinois n'arrivent pas à être vraiment drôles parce qu'ils ont toujours besoin de se rappeler à eux-même qu'ils sont pas les derniers de la classe. Gros manque de confiance en eux (en tant que nation), qui plombe toute audace. Les Français ne sont pas drôles parce qu'ils sont horriblement empruntés et ne savent pas se remettre en question.

En bref il y a seulement quatre pays qui sont maîtres de l'humour, et voici le classement :
1. USA
2. Angleterre
3. Japon
4. Corée du Sud

Tout le reste est à des années lumières à la traine.

À vos avis.

@lafoy-china il est pas drôle des fois.
 
Voici une vidéo de Jerry Seinfeld (et pour ceux qui n'ont jamais regardé la série Seinfeld c'est le moment, probablement la série la plus drôle de l'histoire de la télévision), sur comment écrire une blague :


Évidemment ce n'est qu'une méthode parmi d'autres.