Les autorités chinoises constituent un fichier génétique géant pour contrôler les ouïgours

  • Auteur de la discussion Orang Malang
  • Date de début
totoautibet

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
4 654
3 306
178
Nanning
Voir la pièce jointe 105410
Ca je ne sais pas , mais il n'est pas improbable qu'un nettoyage radical ai ete effectue par les forces speciales chinoises assistes des russes et autres allies ! Nos forces speciales avec l'appui des SF americains ont agit de facon similaire , sans oublier ceux tues en combats traditionnels , sur environ 2400 terroristes partis de France , il ne reste pas grand monde environ 150 terroristes en prison au levant , quelques un eparpilles dans la nature et moins de 250 rentres en France car nous sommes sympas !

En general les terroristes morts ou captures sont depourvus de documents d'identites , d'ou ma reflexion sur les prelevements genetiques etendu a la totalite de la population ! En general les familles savent ce que font leurs proches , surtout dans les milieux radicalises ...

C'est juste une hypothese de ma part ...
.....
Je vous rappelle que concernant les Ouïgours partis combattre en Syrie dans les rangs d'Al qaida, le mot terroriste n'est pas adéquat... Il convient d'utiliser "activistes, séparatistes, dissidents " car ils sont farouchement opposés à toute prise de sang !
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Voir la pièce jointe 105410

Je vous rappelle que concernant les Ouïgours partis combattre en Syrie dans les rangs d'Al qaida, le mot terroriste n'est pas adéquat... Il convient d'utiliser "activistes, séparatistes, dissidents " car ils sont farouchement opposés à toute prise de sang !
Bonsoir Toto
Je m' en excuse et a cet effet j'implore votre grace !

:dieu:
 
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 212
886
168
Une techno est disponible.
Elle est utilisée.

Vous voulez du progrès, en voilà.
Demain, nous serons jugés, par des "IA", en temps réel, à chaque instant de notre vie.

Enfin, demain...
Avec un peu de chance je serais mort avant.;)


La Chine ?
Elle fait comme d'hab, pas de plus en plus vite : elle rattrape son retard en tout ce qui s'évalue en termes techniques.
Elle n'a même pas besoins de projet ou de plan.

Si les USA savent le faire, elle doit savoir le faire.
Si les USA l'on fait, elle doit le faire.

Bien/mal, utile/inutile, c'est secondaire.
On fait et on fera le tri un jour si on a le temps.
C'est dommage, parce que c'est ce qui ferait la différence entre grandeur et puissance.
 
mahu 马虎

mahu 马虎

Comique en carton
10 Avr 2010
8 400
6 208
188
wesh ma couille
Une techno est disponible.
Elle est utilisée.

Vous voulez du progrès, en voilà.
Demain, nous serons jugés, par des "IA", en temps réel, à chaque instant de notre vie.

Enfin, demain...
Avec un peu de chance je serais mort avant.;)


La Chine ?
Elle fait comme d'hab, pas de plus en plus vite : elle rattrape son retard en tout ce qui s'évalue en termes techniques.
Elle n'a même pas besoins de projet ou de plan.

Si les USA savent le faire, elle doit savoir le faire.
Si les USA l'on fait, elle doit le faire.

Bien/mal, utile/inutile, c'est secondaire.
On fait et on fera le tri un jour si on a le temps.
C'est dommage, parce que c'est ce qui ferait la différence entre grandeur et puissance.
tu pars du principe que toutes les nations d'aujourd'hui ont toutes le même conditionnement culturel issu de leur passé respectif, et donc toute chose mondialisée aurait les mêmes aspirations, besoins, finalités.

la chine a un conditionnement culturel basé sur l'ordre de la masse
les usa, c'est le désordre individuel basé sur la communauté

hier, je me suis fait une saucisse frite sauce kebab, mais sans sauce kebab, car j'en n'avais plus
 
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 212
886
168
tu pars du principe que toutes les nations d'aujourd'hui ont toutes le même conditionnement culturel issu de leur passé respectif, et donc toute chose mondialisée aurait les mêmes aspirations, besoins, finalités.
D'accord, toutes les nations n'ont sans doute pas le même comportement.
On parlait du Costa Rica il y a peu...

Par ailleurs énormément de pays n'ont tout simplement aucun espoir matériel d'échapper à la relégation et ne peuvent espérer conserver à terme une petite maitrise de leur destin que par le choix de derrière qui ils s’alignent.

Je ne dis pas que le conditionnement culturel est un mythe, mais qu'on a même pas besoin de lui pour expliquer le comportement des nations.


Mais je partait d'un autre principe, peut-être faux aussi, c'est que la Chine en tant que nation se comporte comme je la vois se comporter tous les jours à toutes les échelles. Une boulimie de ce qui en jette le plus, ce à quoi ça peut servir étant secondaire.


la chine a un conditionnement culturel basé sur l'ordre de la masse
les usa, c'est le désordre individuel basé sur la communauté
Ce qui peut n'exprimer aucune différence. L'ordre de la masse n'a rien d'incompatible avec le désordre individuel basé sur la communauté.
(je ne vois pas très clairement le coté comunautaire des usa, mais je ne connais ce pays que par les films qu'il nous donne à voir, donc c'est normal.)

hier, je me suis fait une saucisse frite sauce kebab, mais sans sauce kebab, car j'en n'avais plus
tu m'en vois ravi
 
五毛哥

五毛哥

Dieu créateur
04 Fev 2013
2 515
2 505
158
China releases white paper on anti-terrorism, de-extremization and human rights protection in Xinjiang

The State Council Information Office on Monday issued a white paper, titled "The Fight Against Terrorism and Extremism and Human Rights Protection in Xinjiang."

The white paper said Xinjiang Uygur Autonomous Region is an inseparable part of China, stressing a severe crackdown on terrorism and extremism in accordance with the law.

It also highlighted taking preventive steps to counter terrorism, calling for more international exchanges and cooperation on the issue.

[...]

Since 2014, Xinjiang has destroyed 1,588 violent and terrorist gangs, arrested 12,995 terrorists, seized 2,052 explosive devices, punished 30,645 people for 4,858 illegal religious activities, and confiscated 345,229 copies of illegal religious materials, said the white paper.

-----


Pauvres Ouighours envoyés en camp de rééducation sur la simple base de leur appartenance ethnique...
 
mahu 马虎

mahu 马虎

Comique en carton
10 Avr 2010
8 400
6 208
188
wesh ma couille

Fichiers joints

Neuromancer

Neuromancer

Alpha & Oméga
13 Mai 2008
5 524
2 981
188
Shanghai, Chine
un rescapé des centres de "rééducation" pour musulmans raconte
Dans les centres de "rééducation" pour les minorités musulmanes de Chine, la journée commence avec des chants patriotiques, avant des séances d'autocritique et des repas à base de porc, dont la consommation est interdite par l'islam, raconte un rescapé à l'AFP. Omir Bekali, un homme de 42 ans au visage grêlé, dit avoir passé plusieurs semaines à l'automne 2017 dans l'un de ces camps à Karamay, au Xinjiang, dans l'ouest de la Chine où vivent plusieurs minorités musulmanes, dont les Ouïghours et les Kazakhs.

Dans cette région placée sous haute surveillance policière, jusqu'à un million de musulmans seraient détenus dans des centres de "rééducation politique", selon des experts et organisations de défense des droits humains. Pékin dément ces accusations, affirmant qu'il s'agit de "centres de formation professionnelle" contre la "radicalisation" islamiste. Des sortes de "campus", a déclaré la semaine dernière le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Le Yucheng.

De ces "campus", Bekali est ressorti traumatisé. Multipliant les conférences à l'étranger, il est l'un des rares rescapés à raconter leur passage dans ces centres. La plupart d'entre eux préfèrent se taire, de peur de mettre en danger leurs proches en Chine. Il décrit un quotidien fait de brimades ayant selon lui un objectif : extirper des internés la moindre parcelle de croyance religieuse. "Chaque matin de 7 heures à 7h30, il fallait chanter l'hymne national chinois. On chantait à 40 ou 50 personnes en faisant face au mur", raconte-t-il en mimant la scène dans le salon de son modeste appartement, dans un quartier populaire d'Istanbul (Turquie). "Je ne voulais vraiment pas chanter. Mais à force de répétition quotidienne, c'est rentré. Ça fait plus d'un an que je suis sorti, mais la musique, elle, résonne toujours dans ma tête", dit-il en réajustant sa calotte.

Né au Xinjiang de parents ouïghour et kazakh, deux des principales ethnies musulmanes vivant au Xinjiang, il a émigré au Kazakhstan en 2006 pour trouver du travail, comme bon nombre de Kazakhs nés en Chine, et obtenu la nationalité de ce pays. Les ennuis commencent pour lui le 23 mars 2017, lorsqu'il est arrêté au Xinjiang après un déplacement d'affaires pour son agence de tourisme kazakhe. Après avoir passé sept mois en prison pour des accusations d'aide au "terrorisme", il est envoyé dans un camp de "rééducation".

"Il y avait des enseignants, des artistes, des vieillards. Etaient-ils des terroristes ?", demande-t-il. Parmi les obligations pour les personnes de tous âges internées : le vendredi, jour saint pour les musulmans, "ils vous forcent à manger du porc", selon lui. Les "étudiants" ont également interdiction de parler une langue autre que le chinois, de prier ou de se laisser pousser la barbe, autant de signes de "radicalisation" pour les autorités. S'il a pu sortir en novembre 2017, pense-t-il, c'est uniquement grâce à l'intervention des autorités du Kazakhstan.

 
E

Elise D

Dieu
15 Mai 2014
732
672
123
Shanghai
Terrorisme au Cachemire : pourquoi la Chine bloque des sanctions contre un islamiste pakistanais :

Ce mercredi 13 mars, le Conseil de sécurité s’est de nouveau opposé au placement de Masood Azhar sur la liste noire onusienne des « terroristes mondiaux ». Ce quinquagénaire est le fondateur du JeM ou Jaish-e-Mohammed, « l’Armée de Mahomet ». Il s’agit de l’organisation radicale impliquée le 14 février dans l’attentat le plus meurtrier** depuis trente ans contre les forces de sécurité indiennes au Jammu-et-Cachemire. Le JeM n’en est pas à sa première attaque retentissante* dans le sous-continent indien. Il figure depuis 2001 sur la liste onusienne des organisations terroristes. Mais l’un des membres permanents du Conseil de sécurité, la Chine, a considéré qu’il n’était pas encore opportun d’aller plus loin. Et d’imposer son véto au nez et à la barbe de ses pairs, dont la France, les États-Unis et le Royaume-Uni.

Citoyen pakistanais, Masood Azhar dirige cette organisation terroriste notoirement proche d’Al-Qaïda, des Taliban afghans et des services de renseignements (ISI) pakistanais. Il est placé depuis une dizaine d’années sur la liste du Département du Trésor américain et en cela fait l’objet d’un régime de sanctions. Le 13 mars, l’Inde, cible principale des velléités terroristes du JeM et de l’agenda violent* de son fondateur, n’a pas masqué sa déception face à cette nouvelle fin de non-recevoir de son voisin chinois, s’émouvant que Pékin puisse une fois encore actionner son droit de véto au sein du Conseil de sécurité au profit d’une cause aussi difficile à justifier. Une tâche dont s’acquitta toutefois, sans vraiment convaincre, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères : la Chine avait besoin de plus de temps pour évaluer en profondeur l’opportunité de placer ou non Masood sur ladite liste.
Apparemment, certains terroristes ont droit à plus d'indulgence et de due diligence que d'autres.
La suite ici :