1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice
  2. Il est important d'être conscient que le statut de stagiaire n'existe pas réellement pour les étrangers dans la plupart des provinces de Chine.

    Pour plus d'infos, voir : Stage en Chine / à Shanghai : légal ? quel visa ?

    Rejeter la notice

Fausse déclaration de salaire

Discussion dans 'Travailler en Chine' créé par xelacel, 12 Oct 2017.

  1. xelacel

    xelacel Nouveau Membre

    Inscrit:
    12 Oct 2017
    Messages:
    2
    Points:
    1
    Ratings:
    +0 / -0
    Bonjour à tous,

    Je dois bientôt partir en VIE en Chine pour le compte d'une entreprise basée en France et ayant un partenaire Chinois qui a accepté de m’accueillir. Je suis actuellement dans la paperasse pour avoir la licence d'emploi (nécessaire à la demande de visa Z). Pour se faire, l'entreprise d'accueil en Chine m'a envoyé un document qu'ils ont rempli et que je dois signer, sur lequel figure toutes mes infos, y compris mon salaire.

    Je me suis rendu compte que le salaire indiqué par l'entreprise Chinoise était bien inférieur au salaire réel (payé par Business France, l'organisme en charge des VIE). L'entreprise Chinoise m'a expliqué que c'était pour payer moins de cotisations salariales.
    Le problème est que compte tenu de la nouvelle politique d'attribution des permis de travail, et son système de points basé, entre autre, sur le salaire, le fait de déclarer un salaire si bas risque de me faire perdre beaucoup de points et donc compromettre mes chances d'obtention du permis de travail.

    Je suis donc dans une situation délicate, je ne peux pas forcer l'entreprise d'accueil a déclarer le montant réel. Auriez-vous des conseils à me donner ?
     
  2. niceal

    niceal Ange

    Inscrit:
    1 Juil 2010
    Messages:
    628
    Points:
    83
    Localité:
    shenzhen
    Ratings:
    +193 / -9
    Dans ta situation je me poserais de sérieuses question sur le fait de partir au bout du monde afin de travailler dans une entreprise pour laquelle il est tout à fait normal de faire des faux (te faisant au passage basculer dans l'illégalité) pour économiser quelques centaines de rmb.
     
  3. Nordiste

    Nordiste Membre Bronze

    Inscrit:
    2 Jan 2017
    Messages:
    113
    Points:
    35
    Ratings:
    +51 / -11
    Le salaire d'un VIE est de 750€/mois environ, le reste correspond à des frais (qui ne rentrent donc pas en compte dans le calcul de la retraite). Cela explique peut-être pourquoi votre employeur a fait une déclaration bien en-deçà de ce que vous allez percevoir.
     
  4. Ronqn

    Ronqn Membre Silver

    Inscrit:
    30 Juin 2010
    Messages:
    56
    Points:
    48
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +12 / -0
    C'est curieux. La société qui héberge le VIE n'a pas à payer les cotisations sociales. C'est à priori la seule exception en ce domaine. Je me trompe ?
     
  5. Nordiste

    Nordiste Membre Bronze

    Inscrit:
    2 Jan 2017
    Messages:
    113
    Points:
    35
    Ratings:
    +51 / -11
    Juridiquement, le VIE est employé par la mission économique de l'ambassade et intervient comme prestataire auprès de l'entreprise qui l'héberge. Il est exonéré d'impôts sur le revenu au même titre que les fonctionnaires internationaux (exception faite en Espagne).
     
    • Informative Informative x 1
  6. xelacel

    xelacel Nouveau Membre

    Inscrit:
    12 Oct 2017
    Messages:
    2
    Points:
    1
    Ratings:
    +0 / -0
    Le volontaire VIE est en effet exonéré d'impôts et de cotisations sociales. En revanche la Chine ne reconnait pas le contrat VIE, si bien qu'un VIE français en Chine doit signer un contrat de travail local, ce dernier étant assujetti aux mêmes cotisations que pour expatrié "classique".
    Cependant le contrat VIE stipule qu'en cas de cotisations sociales dans le pays d'accueil c'est l'entreprise basée dans ce pays qui doit les régler, et en cas d'impôts sur le revenu c'est à l'entreprise basée en France de le prendre en charge.
    Concernant mon cas, après avoir longuement échangé avec l'entreprise chinoise, ils ont finalement accepté de renseigner mon "salaire" réel (soit la totalité des indemnités perçues dans le cadre du VIE).
     

Partager cette page