Elle s’appelle «Fuk-yu» et sa vie n'est pas facile tous les jours

  • Auteur de la discussion charko
  • Date de début
charko

charko

Membre Gold
09 Mar 2012
214
Ratings
113
63
shanghai, changning district
#1
Lors d’un semestre aux États-Unis pour ses études, Natalie Lung Fuk Yu s’est rendue compte que son prénom de naissance Fuk-yu (馥瑜) pourrait devenir un problème au quotidien. Un mois seulement après son arrivée, une simple vérification d’identité s'est transformée en une scène humiliante:

«Elle doit savoir que c’est gênant comme prénom, non?…», s’est amusé un membre du personnel d’une compagnie de bus. Son collège n’a pas tardé pas à se joindre à la blague, incapable de se retenir de rire: «Mais c’est le prénom d’une fille? Ça va me marquer».



«J’étais morte de honte. Pour la première fois de ma vie, on se moquait de moi et ce en dehors de ma zone de confort culturelle. Ces étrangers, deux fois plus âgés que moi, m’ont humiliée», explique Natalie Lung Fuk Yu dans un article pour Quartz.

La romanisation des prénoms: des traductions parfois délicates
Natalie est née à Hong Kong, une ville partagée entre deux langues officielles: le cantonais et l’anglais. Comme l’explique Quartz, la plupart des documents officiels, des panneaux et même des prénoms sont écrits dans les deux langues.

Pour certains habitants de Hong Kong, les prénoms en anglais inscrits sur les documents officiels sont simplement la conséquence de la romanisation –la conversion des caractères chinois grâce à l'utilisation de l’alphabet latin– de leurs prénoms chinois. D’autres personnes préfèrent choisir directement des prénoms en anglais comme Paul ou Mary –l'un des plus célèbres exemples étant Jackie Chan.





https://www.slate.fr/story/160366/fuk-yu-prenom-vie-difficile
 
Vatman

Vatman

Archange
30 Sept 2012
622
Ratings
571
93
#2
La parole, ils sont en sucre ou quoi?
Ici même a Shanghai, pas un jour sans qu'un mec et son groupe de potes de retournent dans la rue en criant ''laowai laowai hallo hallo'' et se gondolent comme des cons...
Sérieux, la pauvre chérie s'est sentie humiliée, bienvenue dans le monde reel où il y a des idiots partout.
 
M

manu

Dieu
17 Déc 2006
1 682
Ratings
393
128
Beijing
#3
La parole, ils sont en sucre ou quoi?
Ici même a Shanghai, pas un jour sans qu'un mec et son groupe de potes de retournent dans la rue en criant ''laowai laowai hallo hallo'' et se gondolent comme des cons...
Sérieux, la pauvre chérie s'est sentie humiliée, bienvenue dans le monde reel où il y a des idiots partout.
C'est souvent en groupe d'ailleurs...
 
ChrisHK

ChrisHK

Dieu suprême
27 Déc 2013
11 181
Ratings
8 950 2
168
Hong Kong et Shanghai
#4
Lors d’un semestre aux États-Unis pour ses études, Natalie Lung Fuk Yu s’est rendue compte que son prénom de naissance Fuk-yu (馥瑜) pourrait devenir un problème au quotidien. Un mois seulement après son arrivée, une simple vérification d’identité s'est transformée en une scène humiliante:

«Elle doit savoir que c’est gênant comme prénom, non?…», s’est amusé un membre du personnel d’une compagnie de bus. Son collège n’a pas tardé pas à se joindre à la blague, incapable de se retenir de rire: «Mais c’est le prénom d’une fille? Ça va me marquer».



«J’étais morte de honte. Pour la première fois de ma vie, on se moquait de moi et ce en dehors de ma zone de confort culturelle. Ces étrangers, deux fois plus âgés que moi, m’ont humiliée», explique Natalie Lung Fuk Yu dans un article pour Quartz.

La romanisation des prénoms: des traductions parfois délicates
Natalie est née à Hong Kong, une ville partagée entre deux langues officielles: le cantonais et l’anglais. Comme l’explique Quartz, la plupart des documents officiels, des panneaux et même des prénoms sont écrits dans les deux langues.

Pour certains habitants de Hong Kong, les prénoms en anglais inscrits sur les documents officiels sont simplement la conséquence de la romanisation –la conversion des caractères chinois grâce à l'utilisation de l’alphabet latin– de leurs prénoms chinois. D’autres personnes préfèrent choisir directement des prénoms en anglais comme Paul ou Mary –l'un des plus célèbres exemples étant Jackie Chan.





https://www.slate.fr/story/160366/fuk-yu-prenom-vie-difficile
J’avais un camarade de classe qui s’appela Jean Bonneau....
Et un ancien PDG de la sté Pernod s’appelait Jean Hémard ... ça ne l’a pas empêché de faire une belle carrière ! :rolleyes:
 
五毛哥

五毛哥

Dieu créateur
04 Fev 2013
2 379
Ratings
2 391 1
153
#5
J'ai éclaté de rire à ce passage :

«À chaque fois qu’on se moque de mon prénom, je le prends comme une attaque directe à mes parents. Pourtant, c’est un beau prénom: Fuk-yu signifie “jade parfumée”. C’est une pierre qui irradie de lumière et qui symbolise un héritage durable», ajoute-t-elle.

La méthode koué.
 
totoautibet

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
4 310
Ratings
3 023
178
72
Nanning
#6
馥瑜 = Fù yú ( google translate)

Il est ou le K ? a part DTC... :rolleyes:
 
mahu

mahu

Comique en carton
10 Avr 2010
7 765
Ratings
5 719
188
anagramme de TEOCALLI
#7
J'ai éclaté de rire à ce passage :

«À chaque fois qu’on se moque de mon prénom, je le prends comme une attaque directe à mes parents. Pourtant, c’est un beau prénom: Fuk-yu signifie “jade parfumée”. C’est une pierre qui irradie de lumière et qui symbolise un héritage durable», ajoute-t-elle.

La méthode koué.
sérieux talu ?
jépalu

slate, c'est pas eux kavédi qu'y connaissaient qu'on connaissait pas la chine ?
slate, c'est l'expertise du monde diplomatique asiatique
 
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 021
Ratings
1 379
168
#8
mahu

mahu

Comique en carton
10 Avr 2010
7 765
Ratings
5 719
188
anagramme de TEOCALLI
#13
On peut en conclure que ta femme parle cantonais, mais ne comprend pas l’anglais...:rolleyes:
En poussant la dialectique un peu plus loin, tu pourrais en conclure également que je ne parle pas cantonnais... :rolleyes:
C’est vrai, sur le plan de la logique... cependant je n’ai jamais soupçonné que tu puisses parler cantonais...:langue:

les gars vous êtes mignons avec votre bagarre de fragiles
je préférais vos double pseudos guyong et yimmyone
 
mamaf

mamaf

Membre Platinum
24 Juin 2012
314
Ratings
155
78
北京
#15
Moi ce qui m'étonne plus,c'est qu'il a fallu qu'elle aille aux Etats-Unis pour que quelqu'un remarque l’homonymie alors même qu'elle vient de Hong-Kong... Si encore elle venait d'un petit village paumé au fin fond du Yunan, ça serait plus facile à croire.
 
yannick_a_pudong

yannick_a_pudong

Dieu Supérieur
11 Juin 2007
661
Ratings
564
138
Changaï
soundcloud.com
#20
«J’étais morte de honte. Pour la première fois de ma vie, on se moquait de moi et ce en dehors de ma zone de confort culturelle. Ces étrangers, deux fois plus âgés que moi, m’ont humiliée»
Quand tu vas aux USA, l’étranger c'est toi, pas les américains...