Question Couple franco chinois : aller vivre en chine ou bien rester en france ?

Coripopo

Nouveau Membre
25 Mar 2020
2
0
1
Est-ce qu'on a vraiment besoin de penser aussi loin à ce stade? Vous avez juste 25 ans, et la vie change vite.

Mon conseille est d'aller en Chine maintenant sans trop réfléchir aux problèmes de logement, éducation des enfants etc. Vous y passez 2-3 ans, verrez comment les choses évoluent, et puis déciderez si vous restez en Chine, ou rentrer en France, ou aller ailleurs. Vous auriez les choix. Mais si vous restez dans votre réflexion sans action, le temps passe, et vous regretterez toujours sur des choses que vous n'avez pas faites.

Si vous êtes dans cette mentalité, la question est plus simple. Maintenant, concentrez vos efforts sur les recherches de travail en Chine.
Il suffit qu'une personne trouve le travail avant d'aller en Chine. Et puis l'autre personne peut profiter du chômage si elle démissionne pour suivre son conjoint.

Vous êtes dans le conseil en marketing. Est-ce que votre cabinet a une filiale en Chine? Si oui, est-ce que vous pouvez demander un transfert? Si non, est-ce que vous pouvez trouver un cabinet international en France qui vous permet de transférer à leur bureau en Chine? A mes connaissances, beaucoup de cabinets ont cette possibilités. Moi-même a suit cette voie.
Au niveau de la rémunération, dans mon cas, étonnement le bureau de la Chine paie mieux que le bureau de la France. Et les collègues là-bas ne travaillent pas plus que les collègues français. Après, c'est sûr qu'on a moins de vacances en Chine. 15 jours dans mon cas, sans compter les vacances nationales.

Bref, la vie est courte, vous êtes à l'âge d'aventure et de découvert. Foncez avec une tête chaude. Bonne chance.
 

Myself

Ange
01 Déc 2009
828
161
88
Shanghai
Comme chacun le sait, c'est sa femme qui va decider, ces discussions basees sur la logique sont vaines.
 

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
5 218
5 137
188
75
Nanning
Comme chacun le sait, c'est sa femme qui va decider, ces discussions basees sur la logique sont vaines.
Ils devront faire des concessions mutuelles comme dans tous les couples... Elle consentira à vivre auprès de sa famille et lui sera d'accord de la suivre en Chine! :chinois:
 
Dernière édition:

Shiruba

Demi-dieu
07 Oct 2007
617
168
108
Est-ce qu'on a vraiment besoin de penser aussi loin à ce stade? Vous avez juste 25 ans, et la vie change vite.

Mon conseille est d'aller en Chine maintenant sans trop réfléchir aux problèmes de logement, éducation des enfants etc. Vous y passez 2-3 ans, verrez comment les choses évoluent, et puis déciderez si vous restez en Chine, ou rentrer en France, ou aller ailleurs. Vous auriez les choix. Mais si vous restez dans votre réflexion sans action, le temps passe, et vous regretterez toujours sur des choses que vous n'avez pas faites.

Si vous êtes dans cette mentalité, la question est plus simple. Maintenant, concentrez vos efforts sur les recherches de travail en Chine.
Il suffit qu'une personne trouve le travail avant d'aller en Chine. Et puis l'autre personne peut profiter du chômage si elle démissionne pour suivre son conjoint.

Vous êtes dans le conseil en marketing. Est-ce que votre cabinet a une filiale en Chine? Si oui, est-ce que vous pouvez demander un transfert? Si non, est-ce que vous pouvez trouver un cabinet international en France qui vous permet de transférer à leur bureau en Chine? A mes connaissances, beaucoup de cabinets ont cette possibilités. Moi-même a suit cette voie.
Au niveau de la rémunération, dans mon cas, étonnement le bureau de la Chine paie mieux que le bureau de la France. Et les collègues là-bas ne travaillent pas plus que les collègues français. Après, c'est sûr qu'on a moins de vacances en Chine. 15 jours dans mon cas, sans compter les vacances nationales.

Bref, la vie est courte, vous êtes à l'âge d'aventure et de découvert. Foncez avec une tête chaude. Bonne chance.
Ca dépend du profil. Si t'es de ceux pour qui les pays sont des hotels alors oui fonce. Si tu veux t'ancrer quelque part et batir une vie stable le plus tot possible alors aller en Chine sera une perte de temps. Les questions que tu te poses me laissent penser que t'es plus du deuxième type. J'ai pas de stats précises à te donner mais au piffomètre l'expatriation en Chine c'est très très souvent du court terme ( moins de 3 ans ), parfois du moyen terme (2-20 ans ), et jamais du très long terme i.e définitif.
 

Max Arnd

Membre Bronze
21 Nov 2012
12
0
36
Strasbourg
Pas de probleme et bienvenu en mode "actif"!

Merci beaucoup pour ta réponse super complète ! Tu as du y passer un certain temps, et ça nous donne pas mal d'éléments pour alimenter notre réflexion :)

Dans quel secteur travaille-t-elle. Acheteur, suivant si on parle d'aeronautique ou de chaise en plastique, ca peut beaucoup changer les choses sur cette notion de "J'aurai plus d'opportunite en Chine" (opportunites interressantes j'entend). Ensuite, attention, je repondrai plus en avant sur les questions ci dessous, mais sois clair avec toi meme; la raison une de cette "idee" c'est que ton epouse veut etre pres de ses parents, sa famille, son environnement culturel. Elle a fait ses 5 ans en France, elle a fait le tour, c'est le syndrome de l'expat standard. Sois conscient que la personne avec laquel tu vies en France ne sera pas la meme en Chine (ni toi pour elle d'ailleurs), il y a un risque a jauger la aussi.

Elle travaille dans une société qui importe des cadeaux promotionnels, donc elle travaille sur des produits textiles, du verre, de la coutellerie... Tout et n'importe quoi en fait. Mais elle ne voudrait pas forcément rester dans l'achat pur, elle est intéressé par tout ce qui est supply chain, et l'éventail serait sûrement plus large en Chine (cadres elle pourrait bosser dans la qualité, la logistique, ou même être commerciale, d'où l'idée des "opportunités") tandis qu'en France elle se sent un peu plus "cantonnée" (sans mauvais jeu de mots !!) à une fonction directement en lien avec l'import, donc avec moins de perspectives d'évolution.
Après je suis d'accord avec le fait que les gens changent et qu'ils sont en grande partie modelés par leur environment : aucun doute sur le fait que je serai différent une fois en Chine, et elle aussi !

Conseil marketing.. Il faut voire ce que tu apportes de plus en Chine... Quel type d'ecole as tu faites (grandes ecoles?) Vu que tu parles chinois couramment (quel niveau HSK?), je suppose que tu parles aussi anglais couramment? Combien d'annees d'XP? Pour etre realiste, des postes il y en a, meme si le secteur du service s'est pris une grosse claque recemment, il y a. Mais si consultant de base, a mon sens ca ne vaut pas le coup. Peut etre viser sales pour une grosse boite chinoise dans ce secteur pour demarcher les groupes etrangers en Chine.. J'essaierai de conseiller plus en avant avec plus de details sur ton dossier.
Je rajouterai aussi de faire attention a la lecture de tes experiences passees en Chine, elles restent tres limitees, et comme je le mentionnais pour ton epouse, c'est un peu le syndrome de l'expat (immigres dans ton cas): ebahissement (tout est super), puis rejet (ca ca et ca ca casse vraiment les couilles), puis, au mieux, whatever same/same (Assimile mais ne t'attend pas a etre plus heureux qu'ailleurs)

Alors j'ai pas fait de grande école, j'ai un niveau bac + 5 avec trois diplômes (BTS, Licence Pro d'IUT et Master de Fac, donc en effet ça ne résonnera pas nécessairement auprès des recruteurs sur place). Je dirai que j'ai un niveau HSK 5 voire 6 (je m'apprêtais à passer l'examen mais il a été annulé à cause du covid), je parle couramment anglais, et j'ai grosso modo trois ans d'xp pro
Je vois que ce fameux "syndrome de l'expat" est un truc qui revient beaucoup dans ce genre de discussions !

Chercher sans etre sur place: loin d'etre gagner, mais deja essaie le reseau de ta belle famille, ton reseau suite a tes stages, linkedin, etc..
Evoluer dans sa carriere: je vais peut etre me faire claquer par d'autres, mais a mon sens, pas dans une boite chinoise. Tu es un immigre sans reel possibilite de situation stable en Chine (ou tres difficilement), et puis tu n'es pas chinois.
Ta femme: comme dit plus haut, besoin de plus de details.
Valoriser son experience francaise: sans etre mechant, tu as quoi? 2-3 ans d'XP donc pas grand chose. Au mieux, presente tes projects et reussite sur un format rapide et lisible.
Situation sociale: Les exceptions c'est pour les expats ou les cadres dirigeants en contrat local, sinon non. Bref, comme ta competition ce sera visiblement des locaux sur les postes que tu as l'air de viser: couverture sante minimale (je suppose que tu connais les hostos chinois?), vacances avec le reste de la troupe, pas d'assurance chomage, pas/peu de retraite, etc..
Je vais rappeler un trait que j'ai fait il y a quelques annees mais qui reste valable. Il faut comprendre que quand tu arriveras en Chine, tu auras le statut de Mourad, qui debarque du bateau. Tu as des diplomes (yeah whatever), tu parles la langues (bilingues tu dits mais pour un chinois tu parleras toujours comme l'epicier arabe du coin), peu d'xp. Bref tu prendras ce que l'on te donneras, et si montes les marches dans une petite boite chinoise, tu finiras peut etre directeur des vents a 40 ans... Boulot, HLM. dodo...
Bref, ca ne regarde que moi, et attendant d'avoir plus de details sur ton profil, si possible, je viserais plutot des boites etrangeres multinationale, cibler au mieux ce qui te plait, et dans la masse, esperer en la chance pour avoir un package acceptable.

De quel "trait" parles-tu ? Est ce que ce sentiment d'être un "citoyen de seconde zone" est si fort ? Je sais bien que je ne serais jamais chinois, mais il me semble globalement que la vie en Chine pour les occidentaux n'est pas la même que pour celle d'un immigré en France... Après je n'ai que très peu vécu en Chine, tu as certainement une vision plus proche de la réalité que moi.
Clairement je viserai des sociétés multinationales, il me semble que c'est dans ce type de boite que j'aurai le plus de perspectives, quand j'y faisait mon stage il y avait justement un certain nombre d'expats qui occupaient des postes à responsabilités..
En ce moment je passe en revue toutes les boites de conseil susceptibles de m'intéresser, il y en a un paquet et je pense vraiment qu'il y a une place pour des profils comme le mien : ces boites là ont vraiment un environment international, elles ont pour clients des sociétés étrangères qui veulent développer leurs produits/services ou piloter leurs activités sur le marché chinois. ma plus value c'est que je m'y connait bien dans les méthodes d'études de marché (qui sont universelles) tout en ayant une mentalité et une expérience exterieures par rapport à un local, et pouvant être plus sur "la même longueur d'onde" avec le client (qui est souvent étranger)

Bienvenu dans la contraction chinoise. Mettons que tu fasses le pari d'acheter a pekin/shangai/canton en 2020, et a moins d'avoir 1million EUR sous le coude, il vous faudra un pret sur 40 ans, pour un bien que tu perdras dans 70 au mieux si non revendu (pas de freehold en Chine, juste du leashold). C'est une solution qui ne te plaiera peut etre pas donc tu feras comme la majorite des chinois, louer cheap, vivre un peu loin du taf dans un truc tres moyen, economiser 10-20 ans comme un fou, acheter un truc au pays, ou petit ici, en saignant au passage tes parents retraites.
D'ailleurs je reviends sur ma note plus haut sur le changement de caractere de ta femme en Chine. Attention les parents, meme si ils disent le contraire (j'insiste!), ne seront pas content de voire leur fille avec un "traine savate" qui n'a meme pas un appart. Je sais que c'est dur a entendre, mais ne te faits pas d'illusion sur le sujet, et cela va fatiguer ton epouse a long terme (sans compter la pression des autres copins/copines..)

En effet c'est assez dur à entendre ! (ou lire !) J'ai l'impression que le logement est bien l'élément le plus problématique dans tout ça car le côté professionnel me parait encore gérable mais là, les prix sont incroyables. Par rapport au "changement de caractère", est-ce l'expérience personnelle qui parle ? De mon point de vue de jeune naïf de 25 ans il me semble que ma femme sait user de raison (c'est surtout elle qui met le holà, et c'est sous son impulsion qu'on mène ces réflexions poussées : si ça ne tenait qu'à moi alors on serait déjà en Chine !)
Il me semble également que j'ai une relation assez saine avec ma belle famille. Mes beaux parents participent d'ailleurs déjà à nos réflexions : ils ne nous poussent pas du tout à venir en Chine coute que coute, mais souhaitent surtout qu'on décide de ce qu'on veut faire en connaissance de cause. Il comprendraient tout à fait qu'on décide de rester en France, par exemple, même si ils préféreraient bien sûr qu'on rentre en Chine. Après j'ai conscience de livrer ici la perception que j'en ai, il se peut qu'ils "édulcorent" leur vision de la situation en face de nous et qu'ils soient plus catégoriques entre eux. Quoi qu'il en soit, je ne suis clairement pas dans une belle famille ultra traditionnelle par rapport à ce genre de questions, je sens quand même qu'il y a beaucoup de place à la réflexion

Cout: deja si tu veux eviter les ecoles sous l'emprise du parti (et l'embrigadement de ton gosse) c'est le prive, maternelle genre 1000-2,000EUR semestre, puis dans les 10-15,000EUR. Mettons que vous trouviez tous les deux des postes a 20,000 RMB (500K annum) (loin, tres loin d'etre gagne, 15,000, 360K annum, serait deja bien, mais sans le details de ton profil dur a dire). Ca fait deja mal, sans compter, les retours occasionels en France (toi aussi tu as de la famille), les assurances, le loyer, economiser pour les vieux jours, economiser pour de l'immobilier, etc..
Et tu as oublie le cote environnemental... grandir ici, pour un gosse, ce n'est pas un cadeau pour les poumons d'un gosse.. Je le sais, je le faits subir au mien...

Par rapport à tout ça j'ai quand même toujours pas mal de questions : Du coup, embrigadement mis de côté, la solution de l'école publique n'est vraiment pas intéressante ? Je veux dire, le rapport coût/qualité de l'enseignement n'est-il pas plus intéressant que dans les écoles privées ? Plus globalement, j'ai l'impression que l'éducation en Chine, ça se résume à une compétition sans fin vers une recherche toujours de "la meilleure école privée", "le meilleur prof de contrebasse ou de erhu", "les cours optionnels en plus après l'école", "les profs particuliers qui viennent enseigner les maths", etc, etc... avec pour résultat des enfants qui se retrouvent à apprendre des listes de trucs sans réfléchir et une certaine désillusion sur la capacité à atteindre son objectif. En fait, je m'interroge surtout sur la question suivante : qu'est ce qui nous pousserait en Chine à vouloir absolument que notre/nos gosses suivent ce schéma ? J'aurais tendance à dire : on s'en fout qu'ils fassent l'école machin chouette ou qu'ils sachent jouer des milliards d'instruments. En plus à priori ils devraient parler (au moins un minimum) français et chinois, c'est déjà pas si mal... Bon je suis toujours le même naïf de 25 ans, peut être (surement) y a t-il un certain nombre de facteurs que j'ai omis de prendre en compte par rapport à cette question !! La pression sociale peut être ? Les beaux parents ?
Après, côté "embrigadement" et environment, là, je veux bien te croire...

Pas de soucis, au plaisr et bon courage, mais prend bien le temps de la reflection. Il y a dix ans j'aurais eu une analyse plus souple, mais aujourd'hui, Il y a plein de solution ou parler Francais, Chinois, et suppose Anglais, avec des experiences chats et marketing, presente deja de plus gros avantages pour la qualite/niveau de vie, les prospects financiers a long termes, et golobalement un futur meilleur (subjectif) que ce que la Chine propose (Canada, Suisse, Australie, Singapore, etc..)

Merci beaucoup pour ta longue et très complète réponse, on prend bien le temps de la réflexion, on va considérer toutes les alternatives et bien peser le pour et le contre pour chacune d'entre elle :)
 

Crimson

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
4 910
5 567
188
Right Behind You
Merci beaucoup pour ta réponse super complète ! Tu as du y passer un certain temps, et ça nous donne pas mal d'éléments pour alimenter notre réflexion :)
Pas de probleme. Le forum est la pour ca, et ca change des discussions de comptoir sur la geopolitique a 2 sous.

Elle travaille dans une société qui importe des cadeaux promotionnels, donc elle travaille sur des produits textiles, du verre, de la coutellerie... Tout et n'importe quoi en fait. Mais elle ne voudrait pas forcément rester dans l'achat pur, elle est intéressé par tout ce qui est supply chain, et l'éventail serait sûrement plus large en Chine (cadres elle pourrait bosser dans la qualité, la logistique, ou même être commerciale, d'où l'idée des "opportunités") tandis qu'en France elle se sent un peu plus "cantonnée" (sans mauvais jeu de mots !!) à une fonction directement en lien avec l'import, donc avec moins de perspectives d'évolution.
Après je suis d'accord avec le fait que les gens changent et qu'ils sont en grande partie modelés par leur environment : aucun doute sur le fait que je serai différent une fois en Chine, et elle aussi !
Beaucoup de ce type de profil bossent au retour en Chine dans les bureaux de centrales d'achat ici. Attention l'El dorado de pour ce type de job est bien derriere nous. Se reconvertir dans la qualite, logistique ou commerciale, pourquoi pas; mais ce sont des metiers tres differents ou elle arrivera sans experience (ie: bas salaire). Maic comme dit par d'autres, vous jeunes, why not.

Alors j'ai pas fait de grande école, j'ai un niveau bac + 5 avec trois diplômes (BTS, Licence Pro d'IUT et Master de Fac, donc en effet ça ne résonnera pas nécessairement auprès des recruteurs sur place). Je dirai que j'ai un niveau HSK 5 voire 6 (je m'apprêtais à passer l'examen mais il a été annulé à cause du covid), je parle couramment anglais, et j'ai grosso modo trois ans d'xp pro
Je vois que ce fameux "syndrome de l'expat" est un truc qui revient beaucoup dans ce genre de discussions !
Bon chinois, mais comme dit avant, on ne te prendra jamais pour un Han. C'est un talent tres secondaire professionalement. Pour le syndrome de l'expat, un medoc global, aucun pays n'est "mieux" que les autres, tout les pays ont les avantages et leurs inconvenients et ou que tu ailles c'est, ou sera a terme, SSDD (same shit, different day). Ne te laisse jamais embarque par un emerveillement emotionel. Apres, bon courage!
N'oublie pas de faire traduire et legaliser tes diplomes avant tout depart.

De quel "trait" parles-tu ? Est ce que ce sentiment d'être un "citoyen de seconde zone" est si fort ? Je sais bien que je ne serais jamais chinois, mais il me semble globalement que la vie en Chine pour les occidentaux n'est pas la même que pour celle d'un immigré en France... Après je n'ai que très peu vécu en Chine, tu as certainement une vision plus proche de la réalité que moi.
Disons que en ses periodes ou on hurle au "racisme" a tort et a travers, sois conscient qu'en Chine c'est un fait institutionaliser sans pour autant etre negatif. Tu n'es pas et ne seras jamais Chinois (a moins que tu es du sand Han?). Ton experience chinoise ne sera legetimiser que par ton mariage ou ton travail. La Chine ne sera jamais ton pays, et les chinois ne seront jamais tes compatriotes. Sois en bien conscient.

Clairement je viserai des sociétés multinationales, il me semble que c'est dans ce type de boite que j'aurai le plus de perspectives, quand j'y faisait mon stage il y avait justement un certain nombre d'expats qui occupaient des postes à responsabilités..
En ce moment je passe en revue toutes les boites de conseil susceptibles de m'intéresser, il y en a un paquet et je pense vraiment qu'il y a une place pour des profils comme le mien : ces boites là ont vraiment un environment international, elles ont pour clients des sociétés étrangères qui veulent développer leurs produits/services ou piloter leurs activités sur le marché chinois. ma plus value c'est que je m'y connait bien dans les méthodes d'études de marché (qui sont universelles) tout en ayant une mentalité et une expérience exterieures par rapport à un local, et pouvant être plus sur "la même longueur d'onde" avec le client (qui est souvent étranger)
Merci, je cerne bien ton profil maitenant. Il y a en effet possiblement des debouches, mais essaies de bien mettre tes rescherches dans une optique de plan de carriere. Il y a de grande chance pour que tu finissent, meme pour des boites internationales, a faire un job de "white monkey". Par la, j'entends que ton premier atout est d'etre occidental et de faire vitrine face aux clients, tu ne seras que peu former et n'apprendra pas beaucoup. Attention a bien discuer ces points avec de potentiels employeurs: vision moyen terme, perspective d'evolution, exemple de personne dans le groupe ayant evoluer, etc..

En effet c'est assez dur à entendre ! (ou lire !) J'ai l'impression que le logement est bien l'élément le plus problématique dans tout ça car le côté professionnel me parait encore gérable mais là, les prix sont incroyables.
Sans compter que ce que tu acheterais en Chine a peu de valeur intrasceque. Mauvais ouvrage, finition bancale, duree de vie limitee, etc.. Mais tu peux economiser (oublies les credits, c'est un outil d'esclave) et acheter dans un autres pays, ce que les chinois peuvent plus difficilement faire.

Par rapport au "changement de caractère", est-ce l'expérience personnelle qui parle ? De mon point de vue de jeune naïf de 25 ans il me semble que ma femme sait user de raison (c'est surtout elle qui met le holà, et c'est sous son impulsion qu'on mène ces réflexions poussées : si ça ne tenait qu'à moi alors on serait déjà en Chine !)
Alors prends soin d'ecouter ce qu'elle te dit. Si quelqu'un connait vraiment la CHine dans votre couple, c'est elle, pas toi, qui connait seulement les reves que cette derniere suscitent.
Perso, non, pas de changement de caractere. Nous nous sommes rencontres en marie en Chine il y a 12 ans. Je savsi tres bie ou je mettais les pieds ;-). Mais tous les exemples de mes connaissances ayant rencontre des chinoises a l'etranger, puis retourner en Chine, on pris un gros backlash a l'horizon de la 2eme annee environ. Ca je peux le confirmer d'experience.

Il me semble également que j'ai une relation assez saine avec ma belle famille. Mes beaux parents participent d'ailleurs déjà à nos réflexions : ils ne nous poussent pas du tout à venir en Chine coute que coute, mais souhaitent surtout qu'on décide de ce qu'on veut faire en connaissance de cause. Il comprendraient tout à fait qu'on décide de rester en France, par exemple, même si ils préféreraient bien sûr qu'on rentre en Chine. Après j'ai conscience de livrer ici la perception que j'en ai, il se peut qu'ils "édulcorent" leur vision de la situation en face de nous et qu'ils soient plus catégoriques entre eux. Quoi qu'il en soit, je ne suis clairement pas dans une belle famille ultra traditionnelle par rapport à ce genre de questions, je sens quand même qu'il y a beaucoup de place à la réflexion
Bon a entendre, il n'ya pas que des pommes pourri. Mais encore une fois, eux ne vous poussent pas a venir en Chine. Cela prete a confusion, dans ton premier message, tu disais que ta femme souhaitait revenir pour s'occuper d'eux..?
Bref, tant mieux si les parents sont ouverts, a comprendre ultra liberal. Il faut comprendre que 90% des chinois sont "ultra traditionel", ce n'est pas une frange a un extreme... Donc, ma mise en garde, comme celle d'autres tiends.. Si ce n'est pas les parents ce sera les copines, les copains, les collegues de travail. Ca peut tenir, j'ai connu une chinoise qui etait comme ca (Pas vouloir de gamins, pas de mariage civil, pas d'appart, etc..), elle a juste acheter un appart a ses parents, a la campagne (moins cher) pour avoir la paix et basta.
Ne sous estimes ce quel'erosion journaliere, incessante peux faire a un esprit quand on te repete jour apres jour, pendant des annees, que tu n'as pas les bons choix, que tu aurais pu epouser un bon chinois comme XXX et VVV et YYY, avec un bel appartement, qui part en vacances ici et la, alors que toi tu es avec ton Francais, ton Zebre (appelation amicale des chinois pour denommer les "batards" = sang mixes), pas d'appart, et travaillant pour des cacahuetes.. Je suis je pousse le trait, mais je te garanti que ce discours elle l'entendra souvent. Apres a toi de faire tes preuves, mais tu n'eviteras pas la bataille sur ce terrain.

Par rapport à tout ça j'ai quand même toujours pas mal de questions : Du coup, embrigadement mis de côté, la solution de l'école publique n'est vraiment pas intéressante ? Je veux dire, le rapport coût/qualité de l'enseignement n'est-il pas plus intéressant que dans les écoles privées ? Plus globalement, j'ai l'impression que l'éducation en Chine, ça se résume à une compétition sans fin vers une recherche toujours de "la meilleure école privée", "le meilleur prof de contrebasse ou de erhu", "les cours optionnels en plus après l'école", "les profs particuliers qui viennent enseigner les maths", etc, etc... avec pour résultat des enfants qui se retrouvent à apprendre des listes de trucs sans réfléchir et une certaine désillusion sur la capacité à atteindre son objectif. En fait, je m'interroge surtout sur la question suivante : qu'est ce qui nous pousserait en Chine à vouloir absolument que notre/nos gosses suivent ce schéma ? J'aurais tendance à dire : on s'en fout qu'ils fassent l'école machin chouette ou qu'ils sachent jouer des milliards d'instruments. En plus à priori ils devraient parler (au moins un minimum) français et chinois, c'est déjà pas si mal... Bon je suis toujours le même naïf de 25 ans, peut être (surement) y a t-il un certain nombre de facteurs que j'ai omis de prendre en compte par rapport à cette question !! La pression sociale peut être ? Les beaux parents ?
Après, côté "embrigadement" et environment, là, je veux bien te croire...
Le cote embrigadement va avec la methode d'etude. la repetition a en vomir de regles et principes. L'important n'est pas de comprendre une regle mais de la connaitre. Construire un esprit critique n'a aucune valeur dans une societe confuceenne.
Pour la pression, cela viens de sparents, chacun ses choix, mais pas rare de voire des gosses de 10 ans, faire leur devoir jusqu'a 22-23 heures en semaine et avoir des activites en plus le week end.
Apres, vu la pression offre demande sur les bonnes ecoles, pas le choix. Ici, en tant que chinois, ton detin est defini par le gaoke, sois tu es dans les meilleurs et tu as un avenir, sois pas, et tu vas en ZEP.
Ca tu pourras l'eviter dans le privee, mais attention a nouveau, c'est cher, compte entre 100KRMB et 200KRMB par an minimum.
Personellement, et a nouveau, ce sont des positions tres personnelles, mon gosse ne fait que du privee, et dans l'optique de faire son education superieur a l'etranger. Mon principale interet est qu'il devellope un esprit critique et sache se construire lui meme.


Merci beaucoup pour ta longue et très complète réponse, on prend bien le temps de la réflexion, on va considérer toutes les alternatives et bien peser le pour et le contre pour chacune d'entre elle :)
A nouveau, you are welcome. Bon courage!
 

Shiruba

Demi-dieu
07 Oct 2007
617
168
108
Au final je suis pas sur de bien comprendre. Dans ton premier post j'avais plutot l'impression que c'était elle qui voulait rentrer en Chine pour raison familiales et que toi tu étais plutot réticent d'ou tes questions ici. Mais dans ton deuxième message tu dis que si ca tenait qu'à toi tu serais déja en Chine mais c'est elle qui calme le jeu. Si t'as envie de venir et elle aussi alors je vois pas ou est le problème.
 

Buyao

Expat à Paris
18 Mar 2014
3 741
2 003
173
35
Ningbo - Shanghai
Tu vas pas t'emmerder chez des vieux à 25ans... aller les voir en vacance serait peut être une meilleur option.
Ta femme je comprends mais vous êtes jeunes. C'est trop de concession à ton âge.

Après vu que le changement en France c'est pas maintenant. L'idée de te barrer est très bonne.
Par contre le point de chute en Chine selon moi , devrait être le plus loin possible. Surtout que tu connais pas ta belle famille... et le jour ou tu fais un marmot tu vas voir le bordel que c'est, tu voudras qu'un truc c'est de te barrer le plus loin possible de tes beaux parents...
Donc avant toute chose... connaitre ta belle famille...

Ensuite tu fais pas les mêmes choses en Chine et en France.. le marketing en chine ca veut dire commercial europe pour toi... si tu veux faire du marketing pur t’intéressera moins de monde et salaire moins bon. Pour ta femme, aucun souci. Elle sera payé le double.

En fait tu peux te mettre homme au foyer... c'est un métier d'avenir.
 

Myself

Ange
01 Déc 2009
828
161
88
Shanghai
Tout l'interet de la Chine, mais tout autre pays dans le monde, pour un mec normal, est bien sur d'y venir celibataire, sinon quel est le but? Bosser dans une boite pour se faire exploiter avec encore moins de vacances et plus de pollution? Je dis non.
Venir avec sa femme chinoise en Chine, c'est comme aller en boite avec sa copine.
Venir avec sa femme chinoise en Chine pour qu'elle soit proche de sa famille, et que en plus tu poses des questions sur l'education des enfants, les anciens le savent, ta cause est deja perdue. Un HSK 23 n'y fera rien.
Heureusement vue le coronavirus te laisse quelques mois en plus pour maturer la question. Et Buhao a raison, situation economique oblige, tu seras homme au foyer, cela est une place digne.
 

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
5 098
2 575
188
Xuijiahui Shanghai
Tout l'interet de la Chine, mais tout autre pays dans le monde, pour un mec normal, est bien sur d'y venir celibataire, sinon quel est le but? Bosser dans une boite pour se faire exploiter avec encore moins de vacances et plus de pollution? Je dis non.
Venir avec sa femme chinoise en Chine, c'est comme aller en boite avec sa copine.
Venir avec sa femme chinoise en Chine pour qu'elle soit proche de sa famille, et que en plus tu poses des questions sur l'education des enfants, les anciens le savent, ta cause est deja perdue. Un HSK 23 n'y fera rien.
Heureusement vue le coronavirus te laisse quelques mois en plus pour maturer la question. Et Buhao a raison, situation economique oblige, tu seras homme au foyer, cela est une place digne.
La voix du sage.
 

maixem

Membre Platinum
12 Fev 2014
306
85
78
le point positif de travailler en Chine pendant 2-3 ans : connaitre mieux le pays de te femme. Et surtout eviter d'avoir des regrets 20 ans plus tard.
Le bon moment pour partir en Chine c'est quand tu as 25 ans pas 40 .
 

Silouane

Dieu souverain
14 Jan 2015
1 026
351
143
上海
Je ne réponds pas au niveau carrière car je ne suis pas de ce monde à ce niveau...
Vous êtes ensemble depuis plusieurs années et si tu es allé plusieurs fois en Chine, habiter en Chine te permettra de connaître la Chine sous un angle différent et ton épouse aussi. Bien comprendre les différences culturelles fait du bien pour la vie de couple.
On est revenu s'installer en Chine en 2002 pour diverses raisons et l'une était : notre fille est née à Paris et on s'était dit que ce serait bien qu'elle aille à l'école élémentaire en Chine pour avoir d'excellentes bases en chinois. Mission réussie, elle est retournée au lycée français en 6e et c'est un grand atout pour elle.
La vie peut être très agréable en Chine. Ca va dépendre aussi de vous, la manière de la construire.
 

Max Arnd

Membre Bronze
21 Nov 2012
12
0
36
Strasbourg
Au final je suis pas sur de bien comprendre. Dans ton premier post j'avais plutot l'impression que c'était elle qui voulait rentrer en Chine pour raison familiales et que toi tu étais plutot réticent d'ou tes questions ici. Mais dans ton deuxième message tu dis que si ca tenait qu'à toi tu serais déja en Chine mais c'est elle qui calme le jeu. Si t'as envie de venir et elle aussi alors je vois pas ou est le problème.

Alors en fait à la base on a envie de revenir en Chine tous les deux : elle d'une part pour s'occuper de ses parents et d'autre part car elle pense avoir plus d'opportunités pro là bas

Moi car c'est un pays et une culture qui me plaisent beaucoup, et j'aimerais bosser dans un environnement 'international' comme on peut en trouver dans beaucoup de boîtes notamment à Shanghai.

Là où je dis que ma femme est réticente, je voulais en fait dire que c'est elle qui me dit : "attention, la Chine c'est pas forcément une partie de plaisir, même si on a plutôt envie d'y aller tous les deux on devrait quand même se poser un certain nombre de questions au lieu de foncer tête baissée", là où moi je me disait "let's go, dès qu'on a un minimum d'xp on y va, on a qu'une vie, autant expérimenter"

Passer en revue tous les aspects pratiques de la vie en Chine fait qu'on remet beaucoup plus en question le fait d'y aller, alors que j'y serais déjà allé si on ne s'était pas posés toutes ces questions :)
 

Max Arnd

Membre Bronze
21 Nov 2012
12
0
36
Strasbourg
Tu vas pas t'emmerder chez des vieux à 25ans... aller les voir en vacance serait peut être une meilleur option.
Ta femme je comprends mais vous êtes jeunes. C'est trop de concession à ton âge.

Après vu que le changement en France c'est pas maintenant. L'idée de te barrer est très bonne.
Par contre le point de chute en Chine selon moi , devrait être le plus loin possible. Surtout que tu connais pas ta belle famille... et le jour ou tu fais un marmot tu vas voir le bordel que c'est, tu voudras qu'un truc c'est de te barrer le plus loin possible de tes beaux parents...
Donc avant toute chose... connaitre ta belle famille...

Mmh je vois. Après dans l'hypothèse où on irait en Chine ma femme ne veut pas être trop près de ses parents non plus. Elle voulait y retourner "pour s'occuper de ses parents au cas où", mais en tous cas l'idée ne serait pas de vivre avec eux.

Ensuite tu fais pas les mêmes choses en Chine et en France.. le marketing en chine ca veut dire commercial europe pour toi... si tu veux faire du marketing pur t’intéressera moins de monde et salaire moins bon. Pour ta femme, aucun souci. Elle sera payé le double.

En fait tu peux te mettre homme au foyer... c'est un métier d'avenir.

En fait je ne travaille pas dans le marketing à proprement parler : je bosse dans une boîte qui vend des études de marché, donc je suis plutôt "consultant marketing"

Tu penses que ma femme serait payée double en raison de son expérience en France ?! Après je ne suis pas sûr de m'épanouir en tant qu'homme au foyer, mais c'est à creuser ^^
 

Max Arnd

Membre Bronze
21 Nov 2012
12
0
36
Strasbourg
Quel niveau d'études as tu ? Bac+3 Bac+5 ? Les visa deviennent de plus en plus difficiles a obtenir.

Pour chercher, linkedin /wechat group ou agence de recrutement.

Merci pour ta réponse !
J'ai un bac+5. Oui en effet, ça me paraît de plus en plus compliqué d'obtenir un visa ! Sais tu si le fait de m'être marié à une chinoise ici en France pourrait me faciliter l'obtention d'un visa de travail en Chine ? J'ai pas mal cherché, pas d'information disponible à ce sujet j'ai l'impression...

Peut être passer par des agences de recrutement spécialisée dans l'expatriation ?
 

Max Arnd

Membre Bronze
21 Nov 2012
12
0
36
Strasbourg
Est-ce qu'on a vraiment besoin de penser aussi loin à ce stade? Vous avez juste 25 ans, et la vie change vite.

Mon conseille est d'aller en Chine maintenant sans trop réfléchir aux problèmes de logement, éducation des enfants etc. Vous y passez 2-3 ans, verrez comment les choses évoluent, et puis déciderez si vous restez en Chine, ou rentrer en France, ou aller ailleurs. Vous auriez les choix. Mais si vous restez dans votre réflexion sans action, le temps passe, et vous regretterez toujours sur des choses que vous n'avez pas faites.

Si vous êtes dans cette mentalité, la question est plus simple. Maintenant, concentrez vos efforts sur les recherches de travail en Chine.
Il suffit qu'une personne trouve le travail avant d'aller en Chine. Et puis l'autre personne peut profiter du chômage si elle démissionne pour suivre son conjoint.

Merci pour ta réponse, ton point de vue est un peu plus positif, ça permet de réfléchir encore plus ^^
Moi je suis plutôt du type que tu décris, j'aime prendre la vie comme elle vient au gré du hasard sans trop me poser de questions et en profitant du présent, c'est d'ailleurs ça qui m'a emmené sur la voie de la Chine au début.

Ma femme est tout le contraire : elle a tendance à toujours vouloir anticiper le futur et à bien peser le pour et le contre dans ses décisions, et à penser long terme. .. C'est d'ailleurs exactement pour cela que c'est sous son impulsion qu'on se pose toutes ces questions : du coup je suis moins dans un délire "whatever Yolo", et je me dis que c'est primordial de bien réfléchir avant de prendre une décision aussi importante !

Du coup si on va en Chine comme ça pour quelques années, ça sera une décision bien réfléchie :) mais c'est en effet une des possibilités, ça pourrait être un compromis intéressant entre une sorte de "stabilité" et un côté "on est jeunes, donc partons à l'aventure sinon on vivra avec des regrets toute notre vie"

Vous êtes dans le conseil en marketing. Est-ce que votre cabinet a une filiale en Chine? Si oui, est-ce que vous pouvez demander un transfert? Si non, est-ce que vous pouvez trouver un cabinet international en France qui vous permet de transférer à leur bureau en Chine? A mes connaissances, beaucoup de cabinets ont cette possibilités. Moi-même a suit cette voie.
Au niveau de la rémunération, dans mon cas, étonnement le bureau de la Chine paie mieux que le bureau de la France. Et les collègues là-bas ne travaillent pas plus que les collègues français. Après, c'est sûr qu'on a moins de vacances en Chine. 15 jours dans mon cas, sans compter les vacances nationales.

Malheureusement mon cabinet n'a pas de filiale / bureaux en Chine. Mais en effet il y a de nombreux cabinet qui offrent cette possibilité donc c'est une piste à étudier, même si ça me prendrais un certain temps de trouver une boîte comme ça et me faire muter en Chine (je pense que c'est qqch qui ne peux pas être immédiat)
Et du côté de ma femme sa boîte est présente à Hong-Kong et Shanghai, donc c'est possible.

Ta situation a l'air très intéressante ! Tu bosses dans quel secteur ?
 

Max Arnd

Membre Bronze
21 Nov 2012
12
0
36
Strasbourg
Comme chacun le sait, c'est sa femme qui va decider, ces discussions basees sur la logique sont vaines.

Ahaha c'est drôle ^^ (disons peut être que nos réflexions, qui sont aidées par nos discussions sur ce topic, vont quand même pouvoir aider ma femme à prendre la décision finale :lol: d'ailleurs pour info elle y lit tous les messages ^^)
 
Dernière édition: