1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice
  2. Il est important d'être conscient que le statut de stagiaire n'existe pas réellement pour les étrangers dans la plupart des provinces de Chine.

    Pour plus d'infos, voir : Stage en Chine / à Shanghai : légal ? quel visa ?

    Rejeter la notice

Comportements au travail...

Discussion dans 'Travailler en Chine' créé par p.n, 3 Septembre 2013.

  1. p.n

    p.n Apprenti

    Inscrit:
    24 Août 2013
    Messages:
    10
    Ratings:
    +3 / -0
    Bonjour,

    Je me pose des questions car ca fait un an et demi que je travaille en Chine (toujours dans la meme entreprise [une startup]) en tant que qu'ingenieure developement et je me pose les questions suivantes:

    • J'ai le sentiment qu'une majorite de mes collegues locaux ne sont pas super travailleurs, non-respect des procedures [je ne suis pourtant pas adepte de la surdocumentation] et une certaine rapidite pour partir lorsque l'heure fatidique est arrivee... les heures sups quand il le faudrait, on peut egalement les oublier.
    • Les bonjours au revoir passes aux oubliettes, ca c'est plus ou moins acquis mais je pense que c'est plus un detail qu'autre chose.
    • J'ai l'impression de toujours devoir pousser pour arriver a obtenir quelquechose lorsqu'une partie de mon travail depend de quelqu'un d'autre.
    • Tant que c'est un peu pres fonctionnel (et donc bancal) c'est ok, pas vraiment de minutie sur le resultat a obtenir... provoquant le besoin de repasser par derriere pour checker que tout soit fonctionnel et montrer quelque chose de propre.
    • Du cote client, comportement souvent puerils, changement des delais toutes les semaines (souvent pour que ce soit encore plus courts...). Changements aleatoires des specifications en cours (meme sur des tres gros points qui ont ete maintes fois discutes au debut du projet avec concertation orale et ecrite et un accord signe).
    • Manque d'implication du client, qui attend de la magie... sans vraiment avoir d'idee de ce qu'il veul, les propositions ne suffisent pas, il faut donner des coups de pied au derrier pour faire reflechir... relancer, relancer sans cesse.
    • Incapabilite / possibilite tres restreinte / non-volonte de voir sur le moyen-terme, le long-terme on n'en parle meme pas.
    • Quand j'ai a traite avec quelqu'un, cote client, qui n'est pas directement en charge du projet c'est des aller-retours pour qu'ils aillent poser des questions a son superieur... (mais qui est bien trop occupe a repondre aux questions de son sous-fifre au lieu de me recevoir directement... car ce serait surement trop efficace).
    • Tendance a tourner autour du pot lors de discussions pour avoir des specifications de depart... (perdre 1 a 2 heures pour des details que de toutes facons le client va oublier tres rapidement et dont tout le monde se fiche eperduement e.g. Charte graphique [pourtant j'aime bien dessiner...]).
    • Difficulte a se remettre en question... toujours raison meme quand tu montres par montre par "a + b" qu'il y a eu un couac de ce cote.
    • A force de voir differentes personnes pour un meme poste j'ai remarque la chose suivante concernant les personnes plus administratives (comptabilite, secretaires, RH, etc): oisivete, discussions a 120 dB sur des conversations plus superficielles les unes que les autres... Je veux bien que la charge de travail soit moindre dans certains cas mais de la a ennuyer tout le monde...
    • En deplacement chez un client (plus ou moins une entreprise a moitie publique-privee), locaux ultra grands, des pieces de 20m2 avec un tout petit bureau au milieu et des employes qui passent leurs journees a a a a.. je vous le donne en mille... regarder des dramas sur l'iPhone (parce que se ruiner pour acheter une marque avec le logo d'une pomme mange par quelqu'un d'autre c'est tellement chic...), surement l'equivalent de nos "grandes" institutions publiques...

    Je me doute que ca doit dependre de l'entreprise, du management applique, du manager de l'equipe, d'un gros facteur chance, de mon comportement, facon d'etre, etc. En aucun cas je pense etre parfaite quand a ma methode de travail et j'ai surement encore a ameliorer, comme tout le monde.

    Ca ne sert rien de generaliser mais je me demandais si certains et certaines d'entre vous avaient recontrees ces tendances-la, est-ce que cela vous choque ou pas specialement, est-ce vraiment culturel, d'ou cela peut-il venir ?

    De memoire il me semble pas avoir rencontre ce genre de comportement dans ma maigre experience professionnelle auparavant ( ou tout du moins pas aussi pousse) et que ce soit en France ou ailleurs.
     
    • J'aime J'aime x 2
  2. helios99

    helios99 Dieu Supérieur

    Inscrit:
    13 Juillet 2009
    Messages:
    2 090
    Localité:
    Shanghagha
    Ratings:
    +527 / -2
    Le mot cle pour faire du bon boulot en Chine: PROACTIF.
    Apres avec du recul c'est pas vraiment pire qu'en France, surtout au "bas" niveau de la hierarchie, peu de gens ont envie de rester apres le horaires. Au final je trouve qu'a part le fait de travailler avec des personnes physiquement differentes, on se retrouve plus ou moins dans les memes situations qu'en France (les syndics en moins :D )
     
  3. Breizh In China

    Breizh In China Dieu suprême

    Inscrit:
    5 Novembre 2009
    Messages:
    2 415
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1 147 / -7
    Honnetement, trop peu de details pour parler ou te conseiller. (boite laowais, management chinois ou laowais, type de travaux, objectifs de la direction etc...)
    Mais beaucoup de point ne sont pas propres à la Chine, c'est le monde de l'entreprise et du management
    Mes remarques en bleu ci-dessous

     
  4. p.n

    p.n Apprenti

    Inscrit:
    24 Août 2013
    Messages:
    10
    Ratings:
    +3 / -0
    Je trouve la reponse un peu rude... tout remettre sur le dos de la communication ca reviendrait a dire que tous les etre humains sont cons si on leur dit rien... il faut savoir egalement se debrouiller un peu par soi-meme... des responsabilites de communication et de formation de la part des managers, je suis d'accord. Mais quand bien meme suivre des ordres a la lettre suffit dans certains cas, faire preuve d'initiative ce n'est de pas refus.

    Effectivement... (mais que au bas de la hierarchie) c'est un des gros points que je n'avais pas cite... et que j'ai retrouve dans bon nombre de posts, la passivite. Pour ce point lors d'un probleme chez le client, la personne qui intervient doit appuyer sur une procedure, pour cela, je suis d'accord et c'est fait dans la majeure partie des cas que j'ai pu rencontrer. Cependant, lorsqu' un probleme nouveau apparait c'est la catastrophe et surtout c'est exactement comme dans ce que j'ai lu, aucune remontee d'information jusqu'au moment ou le probleme est declaree par le client... niveau perte de face, c'est deja pas mal je pense...
     
  5. elmanouch

    elmanouch Demi-dieu

    Inscrit:
    9 Avril 2008
    Messages:
    992
    Localité:
    Shanghai - Jing An
    Ratings:
    +274 / -2
    Pour avoir bosser 5 ans en Chine et avoir du faire pas mal de management d'équipes, de projets et de la négo de contrats, ton analyse est tout à fait correcte.
    Après, je ne connais que les USA (4 ans) et la France, pour lesquels tout est complètement différent, mais en Asie les comportements seront similaires à ceux que tu décris... J'ai eu les même echos sur le Japon / l'Indonésie.

    Après il y a qqes réflex à prendre:
    Si un truc semble louche, vérifier l'ensemble du travail
    Si y'a un truc pas important sur lequel ca ne va pas et que ça risque de partir en discussion interminable, ne pas en parler si on a un truc plus important à discuter
    Si les mecs savent pas faire d'impro au travail, leur faire des beaux standards et une "VRS" vérif du respect du standard
    Si ils savent pas faire du long terme, leur faire écrire un planning (et faire un planning standard pour les aider)
    Si ils savent pas se remettre en question, expliquer ta vision du truc et laisser mûrir (faut qu'il pense que ça vient de lui)

    En gros les chinois sont très pragmatiques, un truc qu'ils jugent qui ne servira pas ils ne le feront pas jusqu'à ce que tu leur montres par a+b que c'est efficace (pour ça c'est comme les français).
     
    • J'aime J'aime x 2
  6. p.n

    p.n Apprenti

    Inscrit:
    24 Août 2013
    Messages:
    10
    Ratings:
    +3 / -0
    Merci pour ta reponse, j'y penserai d'avantage quand la situation s'y pretera :)
     
  7. Breizh In China

    Breizh In China Dieu suprême

    Inscrit:
    5 Novembre 2009
    Messages:
    2 415
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1 147 / -7
    Tes employés sont issus du système éducatif chinois. Et celui ci n'est pas réputé pour inciter les initiatives et autres prises de risques.
    Pour avoir leur diplômes, cela consiste à ressortir ce qu'ils ont lus, pas improviser ou déduire de nouvelles connaissances.
    Exemple: en France, un Expert qualifie une personne connaissant suffisamment un domaine pour pouvoir apporter une réponse si une situation inconnue apparait dans le domaine. En Chine, un Expert est quelqu'un qui connait par cœur le domaine ou la machine, mais il reste incapable d'affronter une situation nouvelle (mon expérience pro perso).

    Et oui la communication est importante. Tu donnes des exemples, je te montre que cela peut changer en te donnant en exemple ce qui se passe dans mon département.
    Mais cela ne s'est pas fait comme cela, cela est le fruit d'une communication quotidienne et ardue.
    Et si tu as un poste de management, la communication est ton principal outil, pas la technique.
     
    • J'aime J'aime x 1
  8. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    - j'ai pensé exactement la même chose que Breizh In China à la lecture de tes doléances de départ..
    Pour moi, c'est du pareil au même en situation française... (mis à part peut-être les heures sup' et les bonjour-aurevoir).
    Pour prendre le contre-pied côté MOA, c'est bien connu que les MOE s'attendent à des réponses instantanées, et que tout le monde bosserait beaucoup mieux si on avait tout bien prévu depuis le début, etc, etc... du grand classique.
    Ce dont tu nous fais part, là, c'est surtout le métier qui rentre. :)
     
  9. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    Oui.... c'est un sujet fleuve...
    Pour ma part, je trouve que les jeunes travailleurs chinois, quand ils ont eu l'occasion de venir étudier à l'étranger au préalable, ont beaucoup moins ce "handicap" du manque d'initiative en cas de situation inconnue, a fortiori quand ils travaillent dans des entreprises internationales, habituées à "challenger" plus facilement les collaborateurs.
    Donc : question d'éducation, peut-être, mais surtout culturelle et comportementale ; quand on démarre le boulot, on est hautement influencé par les collègues autour de soi, et peu à peu, on adopte leur comportement au travail.
    (Genre : pourquoi je m'emmerderais à en faire plus que les autres alors que je gagne moins, et en plus je me fais mettre au ban de l'équipe / du clan par mon comportement..)
     
  10. cogito

    cogito Membre Gold

    Inscrit:
    26 Juillet 2011
    Messages:
    241
    Ratings:
    +238 / -3
    En reprenant l'ensemble des points, on peut très bien transposer ce constat dans une boite localisée dans n'importe quel autre pays, en France par exemple (sentiments des collègues qui n'en br... pas une, démotivation ambiante, client qui change 10 fois de délais, client qui ne sais pas exprimer ce qu'il veut mais qui sans brief clair veut le meilleur, court-termisme, faire et défaire, etc.).

    Ca s'appelle le monde de l'entreprise et du management, cf nombreux livres et films édifiants sur le sujet ("Tu seras un chef" ou "100 mots pour résister aux sortilèges du management" de Gérard Layole, par exemple).

    Oui, ici on est le nez sur son smartphone absorbé par une vidéo ou weixin ou taoboa, comme ailleurs on est sur Twitter, Facebook, ou en pause clop, ou en pause café, ou les deux, ou en store check, ou en déj pro, ou en RV agence "mais je repasserai pas au bureau après", ou super busy today car en train de remplir 24 pages de ppt avec des photos google images et des mots "différenciants" pour justifier une idée piquée à la concurrence parce que "ça l'fait" pour montrer au boss qu'on a bien bossé son sujet, etc.

    Juger de son compotement, de sa productivité, de sa pro-activité, ou de celles des autres, reste un exercice délicat, on est toujours le branleur de quelqu’un…

    (sur le sujet, un article intéressant sur slate.fr : http://www.slate.fr/story/76744/metiers-a-la-con)
     
    • J'aime J'aime x 2
  11. Zéphyr

    Zéphyr Ange

    Inscrit:
    26 Août 2013
    Messages:
    360
    Localité:
    Guangdong - Meizhou
    Ratings:
    +308 / -14
    Ok, sur ce point je suis convaincu. J'ai des souvenirs émus de jeunes chinoises (pas forcément en bas de l'échelle) qui m'expliquait à quel point elles étaient sous l'eau au taff tout en jouant à Age Of Empire sur leur pc.

    En revanche, sur la division du travail, forcer les gens à passer par un subalterne qui n'a pas et n'aura jamais les réponses et qui doit systématiquement en référer à 1 (2, 3, ...) supérieurs qui ne lui répondront pas est un sport national. Et sûrement une invention de satan.
     
  12. Un humain...

    Un humain... Guest

    Ratings:
    +0 / -0
  13. parapluie

    parapluie Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Mai 2013
    Messages:
    7 643
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 615 / -6
    j'ai eu les même problèmes au début

    étape 1:
    gros problème remonté par le client, mon équipe incapable (c'est pas qu'ils peuvent pas c'est qu'ils veulent pas) de me dire le pourquoi du comment et qui a couillé
    solution: développer une certaine confiance, si tu me dis le problème je vais pas te clouer au pilori, on va juste essayer de trouver la meilleure solution

    étape 2:
    gros problème remonté par le client, chef d'équipe qui m'explique directement en tête à tête le pourquoi du comment et qui a couillé
    solution: être proactif

    étape 3:
    vérification quotidienne des points important en demandant si un problème s'est présenté, ou va se présenter...
    prise des devant pour résoudre le problème, ou au pire des cas expliquer le problème au client avant qu'il ne s'en rende compte, en lui présentant la solution (accrochage mais t'inquiète on gère)

    comme dit plus haut c'est le métier qui rentre
     
  14. zen+

    zen+ Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    pas d'accord, ce constat ne ce transpose pas dans n'importe quel pays, et encore moins en France, il ne faut pas avoir comme reference uniquement des lectures ou un formatage bien chinois
    ici en chine ils passent leur temps a regarder des videos au boulot, fait le en France et t'es viré, ici en Chine ils se mettent a 5 pour faire un boulot fait par une personne: efficience zéro, ils sont trop nombreux, ils diluent les taches: l'un tient l'agraffeuse, l'autre le papier le troisieme appuie dessus et le quatrieme supervise l'opération pendant qu'un cinquieme tente de comprendre ce qu'ils font, et effectivement ils deviennent expert pour tenir l'aggraffeuse, tenir la feuille... mais ne savent rien faire d'autre. Apprendre de nouvelles taches est tres difficile pour eux, il faut user de patiente, de pedagogie et de diplomatie. La seule carotte et le salaire, j'accorde des augmentations a ceux qui bossent pas aux autres, et la encore ils trouvent moyen de rouspeter meme si ils branlent les mouches. Dans ma boite ils commencent a 9 heures et les francais a 7h30, je ne parle pas des poses a tout va pour s'etirer dans tous les sens entre deux films tv en salle de reunion, la honte. Le pire: un gars du parti qui dors toute la journee on a tout tenté pour le reveiller sauf le verre d'eau, mais ca me titille, bref il est payé a rien faire. Je vais finir par le prende en photo. Tous partent prendre le bus 17 heures pour rentrer chez eux. Nous on fini a 19 heures pour trouver des solutions aux retards. A mon sens, il faudrait prelever sur leurs salaires quand le travail n'est pas fait: bref paye a la tache et avec des penalites de retard. Ceux qui bossent et cherchent a apprendre ce compte sur un ou deux doigts, et ceux qui comprennent qu'on leur demande de travailler soit ils deviennent experts pour faire les poids morts soient ils démissionnent.
    Dans un pays en crise economique comme la France, les branleurs n'ont pas de boulot, et vous savez qu'ils sont des centaines a attendre de prendre votre poste, les employeurs ont vite fait de vous virer. Esssayer donc de virer un chinois de son poste: reponse assurée: non, ou il est protege, il est du parti.
    la realite se constate sur le terrain et l'experience professionnelle dans plusieurs pays et non dans les livres de management
     
    • J'aime J'aime x 1
  15. zen+

    zen+ Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    je rajoute : le manque d'initiative par respect et peur de la hierarchie, l'incapacite a resoudre des problemes techniques n'ayant pas appris lors de leur scolarite a trouver des solutions a des problemes, formatage oblige. Seuls ceux ayant fait des etudes a l'etranger travaillent efficacement, comprennent et arrivent a avoir une vision d'ensemble et a plus ou moins long terme d'un projet.
    Ah, j'oublie les reunions de dernieres minutes pour des details sans importance. Ils se noyent sous les details comme dans un verre d'eau.
     
  16. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Bonjour Zen

    A vous lire , sans vouloir vous heurter et passer pour un donneur de lecons , le probleme vient du management , de l'encadrement ,et du recrutement de vos employe(e)s , en grande partie , c'est carrement le fourbi chez vous !! Ce n'est pas partout pareil heureusement , malgre il faut le reconnaitre , des habitudes un peu deroutantes de nos ami (e)s , et employe(e)s chinois .

    * Les employe(e)s c'est comme les chevaux , ils detectent immediatement le degre du cavalier , et adaptent ensuite leurs comportements !!

    Cordialement
     
  17. zen+

    zen+ Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Tout à fait d'accord avec votre analyse, nos dirigeants français qui sont ici sur place disent que tout va bien pour être bien vu par la maison mère sur Paris, c'est un peu la politique maison donc les chinois ont vite compris comment la boite fonctionnait,, résultat on rame des qu'il y a le moindre problème et les retards commencent à s'accumuler. Et c'est une bombe à retardement, un sacre fourbi quoi.
     

Partager cette page