1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice
  2. Il est important d'être conscient que le statut de stagiaire n'existe pas réellement pour les étrangers dans la plupart des provinces de Chine.

    Pour plus d'infos, voir : Stage en Chine / à Shanghai : légal ? quel visa ?

    Rejeter la notice

Asefica

Discussion dans 'Travailler en Chine' créé par sokour, 7 Mai 2007.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. sokour

    sokour Membre Bronze

    Inscrit:
    1 Mai 2007
    Messages:
    3
    Ratings:
    +0 / -0
    Bonjour tout le monde,

    Je poste ici pour savoir si certains d'entre vous connaissent cette association :

    http:/ /www.asefica.com/index. htm

    Car je pense passer par eux pour éffectuer un stage.

    MErci
     
    #1 sokour, 7 Mai 2007
    Dernière édition par un modérateur: 8 Mai 2007
  2. Vince_fr

    Vince_fr Alpha & Oméga
    Admin

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    3 133
    Localité:
    Back to homeland apres 4 ans a SH
    Ratings:
    +19 / -0
    Je te conseille d'aller voir sur ce sujet concernant quelques remarques sur les organismes payants. Et au sujet de cet organisme que tu mentionnes, je te renvoie vers ces experiences vecues par des membres du forum: A LIRE.
     
    #2 Vince_fr, 8 Mai 2007
    Dernière édition: 8 Mai 2007
  3. SergentPepper

    SergentPepper Membre Silver

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    25
    Ratings:
    +0 / -0
    Mes deux anciens colocs ont fait appel à cette organisme pour trouver des stages plus logements. Leur seule expérience m'encourage à te dire de chercher un stage pas d'autre moyens...

    Les stages qu'ils avaient trouvé étaient complètement vides et inutiles. L'un était dans une boîte de sourcing chinoise qui ne lui laissait aucune liberté et qui n'était pas vraiment sérieuse (il a eu la chance de trouver quelquechose d'autre et de pouvoir partir dans une boîte française pour commencer un autre stage). Mon autre colloc était dans un boîte de trading sur le forex et ne faisait rien.

    Je passe vite fait aussi sur leur service de recherche de logements qui a vu l'Asefica se faire toute petite quand ils se faisaient ******* par le proprio de l'appart qu'il avait pris...

    Que du négatif en somme
     
  4. sokour

    sokour Membre Bronze

    Inscrit:
    1 Mai 2007
    Messages:
    3
    Ratings:
    +0 / -0
    le stage de trading en forex, c'est quoi le nom de l'entreprise?
     
  5. bert1406

    bert1406 Membre Silver

    Inscrit:
    16 Janvier 2007
    Messages:
    61
    Localité:
    Marseille, Lille, Paris, Kunming, Shanghai
    Ratings:
    +0 / -0
    Un gars de mon ecole est passé par eux aussi et ca c'est tres mal passé vu qu'il est pas du genre a se laisser faire.A tel point que l'ecole s'en est mélé et a menacer de porter l'affaire en justice.

    C'est un organisme ******, il suffit de se ballader sur les forums internet deux minutes pour le voir.
    Tout le monde a vecu a peu pres la meme chose avec eux.

    C'est sur que trouver un stage par ses propres moyens en Chine, c'est dur. Perso j'ai mis 4 mois en m'y consacrant au moins 1h tous les soirs. J'ai eu peu de reponses et lquand j'en avais, c'etait souvent négatif. Mais une boite a fini par ma rappeler pour me dire que finalement il avait quelquechose.

    Mais payer cher en plus pour au final se faire ***********, ca degoute un peu.:mad:

    Allez bonne recherche active, ca fini toujours par payer.
     
  6. OSMOZ

    OSMOZ Membre Bronze

    Inscrit:
    28 Avril 2007
    Messages:
    2
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +0 / -0
    Asefica il me semnle que c'est le meme principe que Shanghai job center. Je me souviens les avoir appeler car j'étais curieux de savoir ce que c'était... j ai trouvé que ca puait l'embrouille honetement. Au premier cotact, un mec t'envoies une plaquette avec des exemples "**********" de stages super alléchants, genre dans le cinéma... bref... En suite il te propose des packages selon tes besoins, le package tout compris pouvant couter très cher.

    J'ai rencontré des gens egallement qui sont passés par un autre organisme, "stages chine " je crois, et tous sont très satisfaits de celle ci... Donc si vraiment t'es e galere et que tu 'as que ca comme solution, je te conseille ces derniers... mais quoi qu'il arrive, pour reprendre les mots de Nicolas ( salut nico, ca fait un bail au fait=) ), la recherche de stage est elle aussi très formatrice... bcp de gens se font catapulter a des postes tops, et pourtant ne sont pas foutus d'écrire une lettre de motivation... Alors le conseil, remonte les manches, arme toi de patience, et bats toi...!!!tnj

    Bon courage!!
    pierre
     
  7. Fati

    Fati Membre Bronze

    Inscrit:
    18 Juin 2007
    Messages:
    3
    Ratings:
    +0 / -0
    J'ai effectué divers stages en Chine. Moi aussi, j'ai eu des déceptions mais d'une certaine manière je pense que le succès ou l'échec d'un stage en Chine est au diapason des
    difficultés à faire des affaires en Chine comme en font part quotidiennement
    des témoignages relatés dans les journaux économiques, Danone et Schneider (La Tribune et les Echos), aussi des ouvrages d'actualité. Effectivement, ce n'est pas toujours simple de comprendre une entreprise chinoise. Pour ce qui est de l'Asefica, je crois savoir que l'entreprise a été repris en mains. D'après ce que l'on m'a dit, l'Asefica collabore étroitement avec le gouvernement chinois qui l'a mandatée auprès d'une centaine d'entreprises chinoises pour organiser l'accueil des étudiants européens et organiser leur venue. Compte tenu des critiques occidentales, le gouvernement chinois souhaite améliorer le management de certaines entreprises, notamment, celles tournées vers l'international, en favorisant le brassage des équipes, en particulier, commerciales. D'après ce qui se dit à l'Agence française pour les investissements internationaux, nombre de ces entreprises devraient prochainement intégrer un projet important en France dans le cadre d'un fonds d'investissement dont l'Asefica serait partenaire pour ce qui se rapporte aux opérations de recrutement.
     
  8. D.original

    D.original Membre Gold

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    359
    Ratings:
    +8 / -0
    Ah ah Fati GM de l'Asefica on t'a reconnu! :D
     
  9. Frank Pierce

    Frank Pierce Membre Platinum

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    330
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +99 / -3
    SEFICA / ASEFICA : une belle ribambelle de clowns

    Voilà un beau sujet qui mériterait un topic à lui seul, non pas sur les organismes proposant des stages en Chine contre espèces sonnantes et trébuchantes, mais sur la SEFICA.

    Qu'est-ce que la SEFICA (ou plutôt qu'était la SEFICA) ? Spécialistes des Echanges Financiers Industriels et Commerciaux avec l'Asie. Rien que le nom ressemble à une partition de flûte de pan. À proposer des stages dans des entreprises ********, ce sont non seulement des bénéficiaires du services qui se sont rebellés (, ici et encore ), mais aussi des employés qui dénoncent l'entreprise (ici). Résultat, la SEFICA est sous le coup de plusieurs procédures auprès de différents tribunaux, et en même temps en liquidation judiciaire. En effet, en consultant leur fiche sur www.societe.com, on voit que plus rien ne bouge depuis 2004. D'ailleurs, leur site web www.sefica.com n'existe plus non plus.

    La SEFICA étant à l'agonie, on se dit que le paysage s'est assainit. Grave erreur. Voilà qu'apparaît l'ASEFICA (www.asefica.com), l'Association Spécialistes des Echanges Financiers Industriels et Culturels avec l'Asie. On note le tour de passe-passe, on rajoute un A pour "Association", et on change "Commerciaux" (comme indiqué dans le registre des sociétés) pour "Culturels". À croire qu'ils nous prennent pour des cons, avant l'ouverture de leur nouveau site web, ils réutilisent leurs bonnes vieilles ficelles et rouvrent un blog sur U-Blog (http://www.u-blog.net/asefica/ et http://www.u-blog.net/sefica/), en reprenant le logo de l'ancienne boîte. Toujours dans les bonnes vieilles ficelles, l'arrosage permanent des forums et des sites de recherches de stage et d'emploi. Un tour rapide sur www.offres-stage.com nous renvoit quand même 5 réponses pour la toute nouvelle ASEFICA, qui semble avoir quelques difficultés à se trouver un siège entre Versailles et Aubervilliers.

    Passons au décryptage du site de l'ASEFICA en lui-même. C'est donc une association qui "offre" des services différents selon les types d'adhérents : spécialistes et simples adhérents. Évidemment, sur le site n'existe que le formulaire pour devenir adhérent simple (sans frais de cotisation avant le 31 aout 2007, quel geste !), les adhérents spécialistes peuvent toujours aller se gratter. Une fois la chance d'avoir été sélectionné, on recoit un dossier avec le tarif des dossiers associés. Sam l'explique bien sur son blog (utilisez un proxy pour accéder à Blogger ces jours-ci). C'est bizarre, une association qui proposent des services payants à ses adhérents gratuits. C'est comme ci ils voulaient créer une société à but lucratif, mais qu'ils voulaient utiliser la facade associative pour se dédouaner des obligations d'une véritable entreprise et bénéficier du crédit de bonne volonté que procure une association...

    On continue, car moi je veux un stage en Chine. Des conseils, et surtout une page d'inscription avec quelques formulaires Word à remplir et renvoyer, dont un test d'anglais, qui sert aussi bien à tester votre anglais, que repérer les futurs emmerdeurs. Tout en bas, de l'info fraîche, ASEFICA organise en effet une conférence mensuelle avec un entrepreneur ayant réussi en Chine...

    Hormis l'utilisation du francais qui se fait hésitante (normal si c'est rédigé par un Chinois, on lui en voudra pas), l'une des meilleures parties du site se situe dans le récit des étudiants... Ces gentils étudiants laissent tous leurs adresses mails, mais bizarrement, certaines adresses renvoient vers michel.hb at esc-pau.fr. Serait-ce le Michel HB qui témoigne en bas de page, ou tout simplement Michel H********-B***********, l'ancien gérant de la SEFICA ??? Une petite recherche sur Google de ce nom nous donnera un apercu du personnage, et on découvrira qu'il a même écrit un livre sur les pratiques du business en Chine... ******* de pauvres étudiants crédules, on voit bien de quel business il s'agit.

    Ensuite, en parcourant le site rapidement on se demande si l'ASEFICA est un tel spécialiste de la Chine qu'il le prétend. Allez faire un tour sur la page Vivre en Chine, et on réalise l'étendue des dégâts. On y apprend que l'aéroport de Pudong n'accueille "que quelques compagnies", qu'une taxe d'aéroport de 90 CNY est à payer au départ (ceux qui sont ici depuis 2004 doivent encore s'en souvenir), que le Crédit Lyonnais et le Crédit Agricole n'ont pas encore fusionné, qu'en Chine les étrangers ne peuvent dormir que dans les Hilton, Sofitel, Sheraton, Swissotel. On apprend même que le consulat de France de Shanghai est à Huahai Zhong lu, ou que la CCIFC de Pékin est toujours au Lufthansa Center, et ca continue comme ca paragraphe après paragraphe. Même le Routard fait mieux.

    Tout sera ne serait pas si grave, si la SEFICA / ASEFICA ne faisait pas de récidive. Lorsque je lis sur les sites de l'ESCEM tout comme sur leur propre site, que l'ASEFICA organise des conférences dans des écoles de commerce et d'ingénieur, lorsque je vois les photos de leur présence sur les forums emploi de l'IFAG, l'IPSA, l'INAPG, PGSM-ESG, je me dis qu'il y a encore un bon paquet d'étudiants qui vont tomber dans le piège de ces charlatans.

    Maintenant, essayons d'identifier rapidement les auteurs de cette escroquerie :
    • W** J******* / Madame W** la présidente de l'association semble avoir plus qu'un régiment de casseroles au cul. À votre place, quitte à réutiliser ma propre identité, j'aurai au moins essayé de changer le nom de l'association. Mais c'est que rajouter un A permettait de faire une économie substantielle sur le logo...
    • F******* de la C*********, le secrétaire général de l'association, rédacteur prolixe d'AgoraVox, sert sans doute d'exemple d'entrepreneur ayant réussi en Chine. Ses sociétés d'investissement et de gestion commerciale semblent aussi fumeuses que ses projets réaménagement d'un quartier historique de Tianjin ou d'importation de voitures chinoises en France. Fumeuses, mais réelles, le mec doit s'etre marié avec la soeur du maire de Tianjin. Et comme on s'emmerde sec à Tianjin les soirs d'hiver, on peut toujours écrire quelques articles sur les OVNI ou les apparitions saintes.
    • Michel H********-B***********, premier fondateur de la SEFICA, il ne semble plus vraiment apparaître dans les récents organigrammes. Peut-être à cause d'une procédure judiciaire ?
    • Le site www.chine-informations.com offre une belle caisse de résonance à tout cette joyeuse bande. On dresse des portraits complaisants des acolytes cités plus haut, on propose des stages en recrachant la même soupe ASEFICA tout en se gardant de la citer, on propose de participer à des appels d'offres, etc... Les mentions récurrentes faites à des personnes de la société China Messengers interpellent... Gageons que ce ne soit qu'une coopération entre webmasters qui ait mal tournée. Après tout, la SEFICA s'est fait une spécialité d'enfiler les gens.
    • C**** Messengers on y revient. C'est donc une société dirigée par notre ami F****** comme l'indique cette présentation. Qu'est-ce donc ? La société pour redevelopper un quartier de Tianjin, mais qui d'après ce l'on peut lire sur internet, peut faire plein d'autres choses, comme proposer des stages par exemple.
    Voilà, on commence à s'apercevoir que la brochette SEFICA-ASEFICA-W** J*******-F******* de la C********-chinoisdefrance.com commence à sentir le cramé.

    On a bel et bien à faire à une ribambelle de ******, qui s'abritant derrière des structures associatives et essaient d'appâter étudiants ou investisseurs dont le point commun semble être la crédulité face à ces soi-disant spécialistes de la Chine.

    Ce petit article réalisé en une matinée mérite une belle enquête journalistique. Avis aux amateurs, beaucoup de pistes figurent ici. Sur le marché de l'emploi chinois réservé aux francais, il reste beaucoup de chose à faire. Dont se débarasser d'eux.

    Libre aux modos d'ouvrir un topic spécifique à cette "association" avec mon post.
     
    #9 Frank Pierce, 19 Juin 2007
    Dernière édition par un modérateur: 4 Octobre 2007
  10. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    15 Octobre 2006
    Messages:
    5 559
    Localité:
    Shanghai, People Square
    Ratings:
    +1 339 / -9
    ^^^^ Je précise que cet article n'engage que son auteur.
    Nous avons modéré des passages hors charte et invitons les personnes postant sur ce sujet à de la retenue et à étayer leurs propos pour éviter toute diffamation.

    Bien évidemment, chaque personne mise en cause bénéficie d'un droit de réponse.

    /end of legal statment :)
     
  11. Dharius

    Dharius Membre Silver

    Inscrit:
    27 Octobre 2006
    Messages:
    41
    Localité:
    Changsha, China
    Ratings:
    +5 / -0
    Réponde

    Bonjour Frank,

    Ton article est intéressant mais fort virulent. Peut-on savoir d'où tu tiens tes sources ? Et peut-on en savoir plus ? Serais-tu un concurrent de ASEFICA ? Je me renseigne simplement car, je ne suis personnellement pas au courant de tout cela. Chine-informations.com est un site personnel et personnellement je ne connais pas Mme Wei : je propose simplement leurs services (gratuitement pour le moment parceque soit disant sur tous les étudiants que je leur ai envoyés, aucun n'est parti... et je devrais toucher une commission sur le pourcentage qui partent vraiment ! Mais Je n'ai pas eu besoin de cet article pour me rendre compte en effet qu'il y avait anguille sous roche).

    J'attendais donc de voir ce que cela donnait. Et les autres informations, ils me fournissent du contenu intéressant et je ne peux pas en enlever une partie, ce serait malvenu pour un article, non ? tu dois savoir cela en tant que journaliste... ;)

    Sinon c'est "marrant" ta façon d'étaler la vie des gens comme ça... Tu as certainement aussi des choses à cacher ;) Pour ton info, je ne choisi pas entre les deux...

    Si tu as du concret, je suis prêt à dénoncer sur le site !

    David
     
    #11 Dharius, 19 Juin 2007
    Dernière édition: 19 Juin 2007
  12. Frank Pierce

    Frank Pierce Membre Platinum

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    330
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +99 / -3
    David:

    Pour te répondre en vitesse, mes sources sont toutes dans mon article, et ton site revient souvent, étant un des seuls à proposer beaucoup de contenu sur la Chine. L'article que j'ai écrit n'est en rien une enquête (quoiqu'un peu :)), et je ne suis pas journaliste. Seulement un francais vivant depuis pas mal de temps en Chine, et constatant que certains organismes (je parle de l'ASEFICA, pas de ton site) font beaucoup de ********* à des personnes qui ont celui d'être un peu trop crédule. En poussant un peu mes recherches lors d'une matinée désoeuvrée, mes trouvailles sentaient un poil trop mauvais pour en épargner la communauté.

    Si tu as besoin de concret, je t'invite à relire l'article, à consulter les liens et à Googler toi-même les pages concernant la (A)SEFICA. Je ne suis pas journaliste, j'ai aucune envie de l'être. Ce sont seulement les merveilles du web qui m'ont donné l'occasion d'écrire ce post, spécialement pour mettre en garde ces milliers de personnes à la recherche d'un travail/stage en Chine.

    En passant par la SEFICA, d'une expérience qui s'annoncait déjà un brin difficile, ils se retrouvent à galérer à cause de compatriotes peu ********. Le résultat, qu'en amateur de la Chine tu dois déplorer autant que moi, est que bon nombre risque de repartir en se faisant une très mauvaise image de notre pays d'accueil. Pas sûr qu'ils apportent la bonne nouvelle à leur retour de Chine.

    Pourquoi ai-je mis ton site en cause ? D'une part parce qu'il promeut avec complaisance les activités de ces personnes. D'autre part, en webmaster qui semble plutôt bien informé sur le net, tu devrais être au courant de leurs pratiques (les premières critiques remontent à 2003, checke sur Google).

    En cherchant un peu sur toi, je tombe sur ton blog et ton post récent sur la "mentalité de chrétien business man", et là je t'avoue je tombe un peu des nues. D'un côté, je vois la pub que tu fais pour des ******** (et qui te rapporte du trafic, Google : stage(s) en chine, t'es 15e ou 18e), et de l'autre ton article ou tu dénonces certaines pratiques un peu trop "business" dans le monde du net chrétien. Je me dis sincèrement qu'il y a un souci. Dis moi si j'ai tort.

    Alors, soit en bon chrétien tu te dois d'aider ton prochain et d'éviter à quiconque de tomber dans le panneau (que tu dresses en partie via ton site), soit tu continues de te répandre comme cela sur ton blog et continues sans arrière-pensée ta pub pour nos amis de la SEFICA. Mais là, je crois que même les plus belles citations de la Bible ne t'aideront pas à garder un semblant de cohérence entre la facon dont tu vis ta religion et la facon dont tu fais ton "business".

    Pour conclure, sache que je n'ai strictement rien contre toi, ni contre les chrétiens (j'en fais partie). Si je te mettais en cause dans mon article, c'est pour la caisse de résonance que tu offres à ces personnes, non pour ta religion ou ta vie privée. Mon allusion à ton blog avait seulement pour but de te faire réagir (16h04-18h09 j'ai réussi mon coup).

    Je vais remanier mon article en ôtant ces allusions personnelles. En échange, j'aimerais seulement que tu prennes conscience de ton partenariat. Libre à toi ensuite de faire les changements que tu jugeras nécessaires, mon but n'est pas non plus de casser ton business. Mais sache qu'il existe d'autre association dont le but est de promouvoir l'emploi comme le fait la SEFICA, qu'ils sont indépendants de leurs offres, et que ces dernières mènent à quelquechose. Le meilleur exemple : www.insert-export.com

    Bien à toi.
     
  13. Dharius

    Dharius Membre Silver

    Inscrit:
    27 Octobre 2006
    Messages:
    41
    Localité:
    Changsha, China
    Ratings:
    +5 / -0
    Merci...

    Oui ce que tu dis est entièrement vrai. Je susi passionné par la Chine et ma femme est chinoise, c'est clair que je ne veux pas que la chine aies une mauvaise image...

    J'ai déjà remis en question ce partenariat. Pour info, voici le mail envoyé récemment :

    Voilà... j'attend la suite des évvènements. Sur la page actuelle de Stages en Chine, je recevais moi-même les mails avant de les renvoyer à ASEFICA afin de vérifier le nombre d'étudiants intéressés...

    David
     
  14. oxyweb

    oxyweb Membre Silver

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    91
    Localité:
    Paris, France et bientôt HK
    Ratings:
    +0 / -0
    Bonjour,

    Je travaille pour un cabinet de recrutement à Shanghai et nous proposons également un service de stage payant.

    Je voudrais juste apporter des précisions sur les stages en Chine.

    Quand vous parlez de recevoir un stagiaire à un entreprise 100% chinoise, il vous regarde avec des grands yeux (enfin relativement grand pour des yeux chinois) et demande :
    Pourquoi prendre un étudiant étranger qui ne parle pas la langue et en plus le rémunérer plus qu'un salarié chinois ?

    A la rigueur gratuitement elles veulent bien en prendre, mais elles n'ont aucune idée des taches qu'il pourra faire. Elles même ne se rendent pas compte du problème de langue avant l'arrivée du stagiaire.
    Et pour un français "glander" pendant un stage c'est énervant mais pour une société chinoise ce n'est pas choquant qu'une partie des salariés n'est rien à faire par "long" moment.

    Les entreprises étrangères par contre, ne sont pas contre, c'est plutôt par manque de temps qu'elle ne le font pas : pas de temps à perdre à rechercher le bon stagiaire et à l'aider dans ses démarches administratives etc...

    Je ne sais pas comment fonctionne les autres sociétés spécialisées dans la recherche de stage, apparemment mal, à la lecture des messages ci-dessus. Mais voici comment nous nous fonctionnons :

    1/ En général une société qui est déjà cliente de nos services de recrutement nous appel pour nous demander de recruter un stagiaire. Il arrive que des sociétés non clientes nous appellent également vu que ce service est "gratuit".

    2/ Une fois le profil établi, la mission, l'indemnité et la durée de stage fixée, nous partons en chasse du candidat idéal. Les méthodes sont presque identique à celle mise en œuvre pour recruter du personnel qualifié à la différence que nous ne chassons pas les stagiaires déjà en stage.

    3/ Nous contactons les candidats potentiels afin de :
    - leur présenter l'entreprise et le stage (comme une offre d'emploi)
    - Vérifier disponibilités, parcours et motivations.

    4/ les profils des candidats pré-selectionnés sont présentés au client.

    5/ Le candidat retenu par le client, passe un entretien (téléphonique si il est à l'étranger) ou à nos bureaux si il ce trouve à Pékin ou Shanghai.
    Cet entretien peut être effectué par nous ou le client.

    6/ Le stagiaire ne paye qu'une fois le contrat tripartie signé entre la société, le stagiaire et notre cabinet. Soit juste avant son arrivée en Chine.

    Pourquoi faire payer les stagiaires et pas les entreprises ?

    Nous préférons offrir ce service à nos clients, mais en contrepartie nous leur demandons de rémunérer le stagiaire correctement, en moyenne 3 000 RMB/mois
    De toute façon, dans le cas contraire, si nous leur demandions de payer ce service, elles renonceraient à prendre un stagiaire.
    De plus, faire payer les stagiaires élimine d’emblée les moins motivés.


    A qui s'adressent les stages que nous proposons ?

    Nous recevons plusieurs dizaines de CV par jour (pas tous les jours heureusement). Il est clair que nous ne pouvons satisfaire toutes les demandes des étudiants souhaitant venir en Chine. Cela n'est pas notre but, nous travaillons avant tout à satisfaire nos clients. Car si un client n'est pas satisfait d'un stagiaire que nous recrutons, il y a de fortes chances que nous le perdions également dans le domaine du recrutement de personnel.
    Nous n'avons pas des centaines d'offres à proposer chaque mois, plutôt entre 5 et 10.
    Nous sommes très pointilleux dans la sélection des candidats, et seuls les meilleurs dossiers sont retenus.

    Quels sont les domaines les plus demandés ?
    Informatique => 50%
    Commerce et marketing => 30%
    Divers, très spécialisés => 20%

    Peut être que ces sociétés spécialisées à 100% dans le placement de stagiaires ont réellement des centaines d'offres par mois mais personnellement j'en doute. Le pratique du stage en Chine et loin d'être aussi généralisée qu'en France.
     
  15. Frank Pierce

    Frank Pierce Membre Platinum

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    330
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +99 / -3
    Quelques liens vers les décus de la SEFICA / ASEFICA

    Je me rends compte avoir mis bien peu de liens vers les voix qui se sont élevées à travers les différents forums. Un petit récapitulatif donc:

    Forum MFE (Ministère des Affaires Étrangères) - section Chine : http://www.mfe.org/forums/forum_posts.asp?TID=184416&PN=1
    Forum MFE (Ministère des Affaires Étrangères) - section Chine : http://expatries.diplomatie.gouv.fr/forums/forum_posts.asp?TID=169872&PN=0&TPN=1
    Forum MFE (Ministère des Affaires Étrangères) - section Asie : http://expatries.diplomatie.gouv.fr/forums/forum_posts.asp?TID=152928
    Forum MFE (Ministère des Affaires Étrangères) - section Asie : http://www.expatries.diplomatie.gouv.fr/forums/forum_posts.asp?TID=136314
    Le forum du blog de la défunte SEFICA (Madame W** a du en perdre les codes d'accès ptdr) : http://www.u-blog.net/sefica/2004/03/25
    Le forum de la rue Montgallet (la rue du matos info pas cher à Paris) : http://forum.rue-montgallet.com/rue...setEtudes/stages/sefica-bien-sujet_2690_1.htm
    Le forum stages d'Etnoka (site étudiant) avec un beau pétage de boulon d'un ami de la SEFICA : http://www.etnoka.fr/forums/view-msg.tcl?msg_id=000X71&page=1&topic_id=602
    Le forum de l'APERAU (une assoce de promotion de...) : http://www.aperau.org/carrefour/messages/4539.html et http://www.aperau.org/carrefour/messages/4586.html
    Le forum du Routard : http://www.routard.com/forum_message/362823/re_stages_en_chine.htm
    Le forum des Langues'O : http://www.ancienseleves-langues-o.net/messages/1040.html
    Le forum PDA France dans lequel FDICC se démarque de la SEFICA: http://www.pdafrance.com/pdaforum/printthread.php?threadid=86509&perpage=8&pagenumber=2

    Et ca continue comme ca. À noter, un certain M*****HB revient souvent avec des posts virulents. Serait-ce notre M***** H********-B*********** cité hier ? En tout cas, sur le site de l'actuelle société de ce dernier, http://www.hbsap.com aucune mention n'est faite aux ****** de l' (A)SEFICA. Il a du retourné sa veste.

    Mais concernant tous les messages des différents forums, il n'y a pas de fumée sans feu...
     
    #15 Frank Pierce, 20 Juin 2007
    Dernière édition: 20 Juin 2007
  16. Cheval

    Cheval Membre Bronze

    Inscrit:
    21 Juin 2007
    Messages:
    2
    Ratings:
    +0 / -0
    Une réponse

    Un ami m’a rapporté que j’étais cité sur le forum.

    J’apporte un début de réponse à mon aimable contempteur.

    Je m’y accomplis en ayant à présent l’esprit le mot François Cheng : « La critique est âpre lorsqu’elle se mérite ! »

    Aussi ai-je à remercier l’auteur pour son commentaire. D’une certaine manière, il me convient. L’alliage inespéré entre la quête d’ondes de vie exogènes et l’univers chinois participe, il est vrai, de mon équilibre. Deux horizons, l’autre lointain, l’un proche, tous deux à l’avenir incertain.

    Pour ma part, je suis convaincu que tout doit être sujet à débat. Ce propos se vérifie chaque jour davantage compte tenu des difficultés croissantes rencontrées par les entreprises de l’hexagone en Chine : imbroglios, différends juridiques, accords en trompe l’œil, etc. A terme, le risque est pris que chacun s’enferme dans son courroux.

    Mieux vaut parler des choses, même le mot sévère. Mieux vaut le faire l’un en face en face l’autre, le regard à vif. « Le dialogue, plutôt que la colère ! » déclare la romancière Wei Wei en racontant le drame des habitants chassés par la construction du barrage des Trois Gorges.

    Si l’auteur du libelle en convient, il peut me joindre sur le champ. Mon mail est à sa disposition : fchevalerie@yahoo.com

    Bien cordialement,

    François de la Chevalerie
     
  17. Matmat

    Matmat Membre Gold

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    587
    Localité:
    Shanghai Stadium
    Ratings:
    +0 / -0
    Tu parles d'une réponse !!!
    Moi qui m'attendais a du concret, c'est pas gagne...

    De toute facon, y'a pas de fumée sans feu et je pense qu'il n'y aurait pas autant de commentaires desagreables sur l'(A)Sefica si tout se etait fait dans les règles !

    Allez, Franck, tu as l'air le mieux renseigne, dévoue toi et appelle une équipe du "Droit de Savoir", y'a de quoi faire un sacre reportage...
     
    #17 Matmat, 22 Juin 2007
    Dernière édition: 22 Juin 2007
  18. kos(t)

    kos(t) Membre Gold

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    235
    Localité:
    Shanghai stadium
    Ratings:
    +0 / -0
    on fonctionne a peu pres pareil. je pense quand c'est du serieux cela se joue au volume de base de donnee des entreprises et les contacts que tu as chez eux.

    alors pour tout le monde: developpez votre reseau et tout se trouve.

    bon courage.
     
  19. honeybaobao

    Inscrit:
    6 Août 2006
    Messages:
    1 115
    Localité:
    Hangzhou et Wuxi
    Ratings:
    +0 / -0
    Ca me rapelle quelque chose un jour je suis tombé sur une pub sympa qui propasais d'être enseignant dans l'humanitaire, je me dis ouah trop cool, peut être je peux enseigner en chine lol pour être près de ma femme, et j'aime aussi aider les autres, donc je matte le site et très interessant je demande une plaquette je vois les prix j'avais compris c'étais du pipeau, 2000 Euros pour te placer ou 2000 euros pour te plumer mon enfant ;)
     
  20. Frank Pierce

    Frank Pierce Membre Platinum

    Inscrit:
    28 Mai 2007
    Messages:
    330
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +99 / -3
    Très cher Francois, je lis avec délice votre début de réponse, qui de réponse n'a que le nom, puisque vide de tout sens. Dommage que vous gâchiez de la sorte votre droit de réponse, la réputation de l'ASEFICA n'en ressort pas vraiment grandie.

    Tout d'abord permettez moi de vous poser une question : l'utilisation si soutenue que vous faites de la langue francaise et le détournement des citations d'auteurs sont-elles autant de techniques pour mieux dissimuler vos méfaits ? L'un des fondements du respect dans une discussion est de se mettre à la hauteur de ses interlocuteurs. Votre "début de réponse" n'est que le contraire, et je dirai même plus, une volonté de brouiller les pistes. Bref, n'est pas non plus chinois qui veut.

    Sachez que je ne suis pas votre contempteur puisque je ne vous méprise pas, je dénonce. Et pour m'opposer à l'écran de fumée permanent que vous nous donnez, laissez-moi faire mienne cette citation, qui dans notre contexte sera bien plus pertinente que les vôtres : "La vérité, je la dirai, car j'ai promis de la dire, si la justice, régulièrement saisie, ne la faisait pas, pleine et entière. Mon devoir est de parler, je ne veux pas être complice." Je citerai l'auteur en fin de message, pour garder un peu de suspens :)

    Trêve de billevesées, passons aux faits. Tâchez au moins de répondre aux questions suivantes:
    Qu'en est-il de votre rôle dans l'association ASEFICA ? ou dans l'ancienne association, SEFICA ?
    Qu'en est-il de la situation judiciaire de la SEFICA ?
    Pourquoi une association, alors que son activité ressemble à celle d'une société ?
    Qu'en est-il de tous ces étudiants ****** auxquels vous opposez une fin de non recevoir lorsque les choses ont mal tournées ?
    Qu'en est-il de vos relations avec M***** H********-B*********** ? Il semble avoir quitté le bateau, mais comme par enchantement, il revient aux manettes du Shanghai Job Center... (les spécialistes feront un WHOIS de l'adresse du site pour en découvrir le propriétaire)

    Je vais vous dire ce qui me gêne avec vous et vos associations et sociétés:
    1. Vous utilisez la ******** et l'********** de la plupart des candidats au départ vers la Chine, le tout à des fins *******.
    2. À toutes les personnes "**********" par vos services, vous leur rejetez la faute en invoquant faiblesse, mauvaise volonté, méconnaissance de la Chine, incapacité à s'adapter ou tout autre argument fallacieux.
    3. L'ASEFICA ne vise que les écoles de 2nde catégorie, en puisant dans l'immense réservoir d'amertume d'étudiants marginalisés par le système élitiste de l'éducation francaise (comprenez ceux qui n'ont pas la chance d'obtenir facilement des stages grâce au nom de leur école)
    4. Vous disposez un véritable miroir aux alouettes pour les entreprises étrangères cherchant à s'installer en Chine, en clamant haut et fort des relations qui n'existent peu ou pas.
    5. Vous vous prétendez spécialiste de la Chine, sans jamais exposer vos accomplissements et réussites sur place (qu'en est-il de la rue francaise de Tianjin ? il semblerait que certains forums se fassent l'écho de l'********** de la société de gestion qui en aurait la charge...)
    6. Vous utilisez des associations pour vos activités, dont vous ******** l'objectif premier à des fins ************.
    7. Vous diffusez de l'information ********** ou obsolète (quelque chose me dit que certaines pages du site de l'ASEFICA sont copiées-collées de site tels que l'Office du Tourisme Chinois en France, oh oh, comme c'est bizarre...)
    8. Vous polluez les forums pour faire votre promotion, signe que la qualité de vos services n'est pas le sujet du bouche à oreille circulant sur l'ASEFICA.
    Et je pourrais continuer des heures comme cela, mais ca me fatigue.

    Sachez qu'en vous répondant ici, aux yeux de tous, cela signifie également que je ne vous contacterai pas par mail. Non pas que je craigne de votre part une tentative d'étouffer amicalement mon article (d'ailleurs qu'y a-t-il vraiment à étouffer ? je concois plutôt cet article comme une chronique ordinaire de la petite délinquance intellectuelle franco-chinoise), mais un forum est une place pour s'exprimer publiquement. Et je pense que tout le monde est en droit de savoir ce qu'est réellement l'ASEFICA : une association mi-**********, mi-**********, qui mériterait un bon coup de Kärcher, révélant au grand jour la relative ********** de ses dirigeants, et surtout leurs *********.

    Pour conclure, je citerai un second passage du J'accuse d'Emile Zola qui résume un peu mon état d'esprit vis-à-vis de votre association :
    "Je n'ai qu'une passion, celle de la lumière, au nom de l'humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur. Ma protestation enflammée n'est que le cri de mon âme. Qu'on ose donc me traduire en cour d'assises et que l'enquête ait lieu au grand jour ! J'attends."

    De l'art de bien utiliser des citations, et de ne pas manier la langue de bois.

    À bon entendeur !
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page