1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

trouvez vous les chinois ouverts ?je ne trouve pas trop!!

Discussion dans 'Canton Sortir, écouter, voir' créé par import32, 23 Avril 2011.

  1. import32

    import32 Membre Bronze

    Inscrit:
    18 Octobre 2009
    Messages:
    49
    Ratings:
    +0 / -0
    bonjour
    je suis à canton depuis une semaine, personnellement je trouve les chinois et les chinoises supers sérieux .C'est quand même assez difficile de rentrer en contact avec eux .J'ai l'impression qu'ils ne pensent à bosser et gagner le max de fric et dépenser leur argent en frime et resto de façon très hautaine.
    quand pensez vous ?
     
  2. jabysz

    jabysz Membre Platinum

    Inscrit:
    28 Octobre 2007
    Messages:
    656
    Ratings:
    +38 / -0
    1 semaine c'est rien pour juger !
    tu mets le doigt sur qq chose tres chinois : la face !
    mais il y a pas que ca..
    sois ouvert, vas vers les chinois ( un simple "hello" suffit souvent) et on verra ca dans qq temps ; )
     
  3. Malyn

    Malyn Dieu

    Inscrit:
    23 Juillet 2010
    Messages:
    2 075
    Localité:
    Canton
    Ratings:
    +485 / -3
    Avec la pression (de la famille) qu'ils ont (surtout dans les grandes villes des zones côtières), ils essayent de gagner de l'argent le plus vite possible. Donc pour cela il faut bosser, bosser, bosser.
     
  4. huno

    huno Membre Gold

    Inscrit:
    15 Février 2009
    Messages:
    641
    Localité:
    Dalian - 大连
    Ratings:
    +10 / -0
    Moi je trouve pas qu'il y ai de problème pour rentrer en contact avec des chinois, ils sont souvent très content de nous parler ( je suis dans le nord, tu es dans le sud, bcp de choses diffèrent mais bon). Moi ce que je trouve plus embêtant c'est plutôt les sujets de conversations...
     
  5. MMF

    MMF Membre Platinum

    Inscrit:
    10 Avril 2007
    Messages:
    391
    Localité:
    Shanghai-BZH
    Ratings:
    +102 / -0
    Essai de parler en Anglais avec un Parisien dan le métro ! Résultat ?
     
  6. Lmv

    Lmv Membre Bronze

    Inscrit:
    10 Octobre 2010
    Messages:
    182
    Localité:
    Partie de Chine...
    Ratings:
    +0 / -0
    Effectivement, 1 semaine c'est peu pour se faire une opinion... C'est partout pareil, il faut se laisser plus de temps pour faire des vraies connaissances. Et surtout, il faut laisser les préjugés de côté et les clichés au placard.

    Quant à parler en anglais avec un parisien dans le métro, :arf: c'est vrai que ça peut être tout un défi:MDR:
     
  7. youbozhi

    youbozhi Membre Bronze

    Inscrit:
    2 Juin 2010
    Messages:
    11
    Ratings:
    +0 / -0
    Je suis assez d'accord avec toi
    Ca fait plus d'un an que je suis en Chine, ca me choque toujours leur volonté de s'enrichir toujours plus, et leur excès dans les dépenses
    Avec ma copine chinoise, c'est pareil...elle veut que je gagne beaucoup d'argent, puis que je dépenses tout d'un coup, pour des choses qui n'en valent pas le coup
     
  8. 何昂湍

    何昂湍 Demi-dieu

    Inscrit:
    10 Janvier 2007
    Messages:
    903
    Localité:
    Binzhou - Qingdao, Shandong
    Ratings:
    +479 / -4
    mai 2002: le FN au 2e tour, mai 2012: probablement le meme scenario,
    j'ai beau etre francais, j'ai quand meme l'impression qu'en terme d'ouverture on a encore des choses a apprendre...

    sinon pour les chinois, deja rien que le fait de poser la question "trouvez-vous les chinois comme ci ou comme ca?" excuses, mais ca me semble deja pas etre un grand signe d'ouverture non plus.
    Perso, moi j'etais a Canton 3 mois pour mon stage de licence, au depart je disais juste "bonjour", "merci" et "est-ce que je peux vous aider?" (je bossais en restauration). j'etais avec 5 camarades qui restaient dans leur chambre d'hotel, regardaient tv5 monde en jouant au tarot, et mangeaient au macdo.... une fois dans la rue y'en a meme un d'eux qui m'a dit "la chine c'est bien, le probleme c'est les chinois...
    de mon cote, j'ai fait connaissance avec un bon nombre de gens, et mon niveau oral de chinois a bien augmente, d'ailleurs mes amis etaient plutot ouverts, car ils faisaient l'effort de me parler en mandarin meme s'ils etaient pour la plupart cantonnais.

    maintenant c'est sur que si t'aborde des sujets comme "taiwan c'est pas la chine", ou "les chinois n'ont aucun droits" ou "la chine veut dominer le marche mondial du fait d'une sous-evaluation de sa monnaie" ou encore "les produits chinois sont tous defectueux et pleins de produits chimiques qui tuent les petits occidentaux", ben ils risquent de se fermer rapidement.

    non moi je dis, te pose pas trop de question sur les chinois, pose toi des questions sur ceux qui bossent avec toi et parmi eux il doit bien y'en avoir un pas trop ferme, le tout est de trouver la bonne maniere de lier connaissance. j'espere que tu te trouveras pleins de potes en tout cas.
     
  9. poissonnerie

    poissonnerie Membre Bronze

    Inscrit:
    10 Janvier 2010
    Messages:
    66
    Ratings:
    +0 / -0
    Tout a fait d`accord avec hantoan.

    En tant qu`un chinois, merci d`avance de me permettre de donner mon avis sous l`angle chinois.

    Un homme sans un esprit ouvert peut-il trouver que le monde lui est ouvert ? je doute....

    En revenche, le probleme que import32 mentionne, existe reellement dans ce pays. Et la situation, me semble-il, est en train de prendre mauvaise tournure. N`est-ce pas que l`on entend souvent que lorsqu`une personne agee tombe par terre personne a l`entour n`a l`intention de lui donner un coup de main? N`est-ce pas que l`on trouve de plus en plus que, surtout dans les grandes villes, les gens ont peur de parler ou repondre a un inconnu pour ne pas etre dupes meme si ce dernier a veritablement besoin d`aide ou est en etat d`urgence? Les chinois ont tire trop de lecon sur ce genre de mauvaise experience, par consequent, eux ils s`averent fermes, prudents, anxieux, beaucoup moins fraternels que ce que l`on n`imagine, mais d`avoir une nature hostile pire que ce que l`on ne previent.

    Pourquoi les chinois travaillent-t-ils tant? La reponse: ils n`ont pas un sentiment d`etre en securite, donc avoir suffisament d`argent( on ne sait jamais comment definir ce "suffisament") peut les aider a faire face a de nombreuses situations soudaines. Pour draguer des <tuyaux>, l`argent est une necessite. Pour regler des problemes, l`argent parait une merveille. Puis, elever les petits et entretenir les parents sont des obligations. La vie est chere en Chine, la remuneration n`etant pas en conformite avec les prix de la vie, en plus, il faut faire face a l`inflation de la monnaie qui est tres violante aujourd`hui. On reproche souvent l`attitude de service a des serveurs chinois: froid, impoli, meme severe, difficile. Mais on ne s`informe peu de la qualite de leur vie dans ces megapoles monstrueuses: travailler 12 heures par jour pour gagner 100 RMB avec quoi on peut acheter soit 2 kilos de porc, soit 10 bols de nouilles. Comment peut-t-on etre souriant quand on est creuve?

    On est decu que les chinois ne soient pas ouverts, et on est perplexe que les chinois soient trop travailleurs. On s`etonne naturellement de l`aspect, apres il fait dechirer le voile: n`etre pas ouvert, c`est a cause d`etre trop blesse, comme une pieuvre se contracte lorsqu`une tentacule s`est fait casser . Travailler, c`est pour vivre ou survivre tout en respectant les regles sociologiques chinoises. Tu ne peux jamais reproche aux fourmis pourquoi elles s`affairent toujours a construire leur taniere et a stocker des graines cerealeres, car elles ne savent pas danser.
     
    #9 poissonnerie, 24 Avril 2011
    Dernière édition: 24 Avril 2011
  10. Shiruba

    Shiruba Membre Platinum

    Inscrit:
    7 Octobre 2007
    Messages:
    559
    Ratings:
    +106 / -2
    Intéressant que le sujet soit posté dans la rubrique Canton. J'ai passé pas mal de temps en Chine. 6 mois à Beijing, et maintenant plus d'un an à Guangzhou. Et j'ai moi observé une assez nette différence.

    Ma copine est cantonaise et j'ai assez de mal à m'intégrer à son cercle d'amis. J'ai mis du temps avant de me rendre compte que TOUS ses amis étaient cantonais, sans exception, et tous les potes de ses potes sont cantonais aussi. A Guangzhou, quand elle sort manger avec des colègues s'est à chaque fois des cantonais. D'ailleurs leur niveau de mandarin montre bien qu'ils l'utilisent pas souvent. Certains même jeunes le parlent très mal.

    A Pékin j'ai fait un stage dans un hotel dont la moitié des employés venaient de Xi'an, et jamais ils ont parlé dans leur dialecte à eux en public contrairement aux Cantonais qui eux s'enferment dans leur langue. Dans ma boite on a pas mal de gens qui viennent du Sichuan et la encore, c'est du mandarin standard.

    Bref je trouve les Cantonais fermés oui, les autres beaucoup plus ouverts. D'ailleurs les "waidiren" (ceux qui ne sont pas originaire de la province) se plaignent souvent du manque de sympathie des Cantonais. Après moi je trouve les locaux plus civilisés que les autres ce qui malheureusement peut-être explique une certaine froideur.
     
  11. mike

    mike Grandmaster M.
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    8 Avril 2006
    Messages:
    8 673
    Localité:
    Canton Powah
    Ratings:
    +4 013 / -6
    Enfin ca parait logique que les cantonnais *A CANTON* parlent cantonnais entre eux. C'est leur langue maternelle. Tu vas parler anglais lorsque tu es en France entre francais ? uh ?
    Maintenant dans le cadre du travail ils vont devoir parler la langue qui leurs est imposée, comme ma femme qui donne ses cours en mandarin puis parle en canto des que la classe est terminee.
    Apprend un peu de canto, tu verras tu vas les trouver plus ouvert lorsqu'ils vont t'entendre parler quelques mots de leur langue ;) (comme partout en fait)
     
  12. iria

    iria Membre Silver

    Inscrit:
    6 Mars 2010
    Messages:
    162
    Ratings:
    +1 / -0
    Merci Poissonnerie pour ton excellent message.

    Pour ma part j'observe une nette difference entre les chinois d'environ 30 ans et plus et les plus jeune d'environ 20 ans et moins. Ceux au milieu ont des idees tres variables.

    Les plus vieux sont bourres de stereotypes et en changeront tres difficilement, meme si vous passez leur temps a leur expliquer des choses.
    Il sont tres peu ouverts lorsque vous leur parler de quelque chose qui dévie de ce qu'ils pensent savoir, voire meme hostile.
    Les rares qui sont curieux le sont seulement pour vous entendre dire que la Chine et ce qui s'y trouve est ce qu'on trouve de mieux. Le reste ils s'en foutent.
    Un de mes amis chinois m'expliquait que c'etait "normal", car selon lui tout ces chinois ont recu une education qui leur a pas developpe le sens critique, l'ouverture d'esprit, la curiosite ect, et pour extrapoler un peu, une education egalement tres pauvre en matiere d'expression des sentiments. En resume, une education qui ne leur a pas donne les moyens de s'epanouir en tant qu'individu.
    Pourquoi ? Vie trop difficile : pas d'acces a la culture, aux soins (pour ceux qui n'habitent pas dans les grandes villes), pas d'argent pour s'amuser, niveau de scolarisation tres tres bas, grosse pression familiale car pas d'intimite, difficulte a avoir son propre appartement ect, et lavage de cerveau du gouvernement tres efficace. (censure, livre d'histoire qui n'en sont pas, television hallucinogene ect) Bref en gros un "bonheur" bien difficile a trouver.


    Les plus jeunes ont eu une education radicalement differente. Choyes par leurs parents, qui en plus se saignent pour leur offrir une bonne scolarite. Le resultat est donc tres different. Ils sont beaucoup plus curieux et beaucoup plus ouvert a un vrai dialogue. C'est a dire qu'ils acceptent d'ecouter l'autre et d'entendre des idees differentes des leurs.
    Meme si un bon paquet reste tres tendu, ou triste des qu'on critique la Chine.
    Mais honnetement, souvent il ne sert pas a grand chose de s'attarder la dessus, de toute maniere les plus jeunes savent tres bien la merde que c'est ici. (et les plus vieux le savent aussi, c'est juste qu'ils ne veulent pas le reconnaitre... et franchement, c'est mieux pour eux sinon ca rendrait leur quotidien encore plus difficile a vivre). Mieux vaut decrire la situation en France (sans deformer la realite qui n'est pas rose), nul besoin de critiquer la Chine directement. Cela leur permet de faire leur propre critique, comparaisons eux meme.
    Une fois qu'ils vous connaissent un peu, vous pourrez tout a fait aborder les sujets sensibles et vous verrez que les jeunes pensent souvent comme vous.

    (pour ceux situes entre 20 - 30 ans, c'est tres divers. On verra une nette difference pour ceux qui ont deja voyage a l'etranger)


    Donc en general je pense que le chinois est assez blesse comme le post de Poissonnerie le fait ressentir, et toujours sur la defensive. Donc assez peu ouvert voir pas du tout aux premiers abords. Encore pire pour ceux que vous ne connaissez pas. (passants dans la rue)

    Mon conseil serait de :
    Eviter les sujets qui fachent avec les plus vieux (plus de 30 ans), s'ils n'ont pas deja voyage a l'etranger. Sauf cas exeptionnel d'esprit erudit particulierement interessant. Il y en a, j'en ai deja rencontre. Et sauf s'il s'agit d'un connard de chinois arrogant qui pensent que sa "culture" est superieure a la votre et qui essaie de vous mettre mal a l'aise : dans ce cas pas de pitie. :langue: (ca ne sera pas bien difficile de le rembarrer ...)
    Avec les plus jeunes, faites connaissance un minimum avant d'eviter les sujets qui pourraient les blesser. Apres une petite confiance d'installee ca sera deja nettement plus envisageable.


    Par contre Poissonnerie, je ne trouve pas que les chinois travaillent beaucoup. Du moins pas plus que les francais, et en plus ils travaillent moins bien et moins vite. Ca concerne tout les types de travail en general.
    Par contre ils vivent souvent en famille elargie pour minimiser les depenses. (comme avant en France). Ce qui est une nessecite car c'est vrai que le salaire en Chine est miserable par rapport au cout de la vie, pour la plupart des metiers. (c'est a dire si on exclut les categories de gratte papiers dans les bureaux qui glandent rien et qui ont un salaire a peu pres correct).


    Et pour terminer, je dirais qu'il est tres facile de se faire des amis chinois. Qui pour la plupart seront "honores" d'avoir un ami etranger et feront tout pour vous mettre a l'aise et vous aider. Je pense qu'il y a beaucoup de chinois qui ont un grand coeur, meme s'ils ne savent pas toujours comment le montrer. (mais sachez tout de meme faire la difference entre ceux qui vous aident ou qui sont aimables avec vous dans le cadre du "guanxi" traduction : par interet, ou pour garder la face (exemple : en "reponse" a une de vos actions envers lui) et les autres qui vous apprecient reellement)
     
    #12 iria, 25 Avril 2011
    Dernière édition: 25 Avril 2011
  13. poissonnerie

    poissonnerie Membre Bronze

    Inscrit:
    10 Janvier 2010
    Messages:
    66
    Ratings:
    +0 / -0
    Iria, j`apprecie beaucoup tes commentaires, merci bien. Je consentis a la plupart de tes points de vue, sauf:

    Je ne sais pas d`ou viennent ces idees resumee du 1er paragraphe(dans la citation), ca me semble assez etrange. Mais bem, je donne ma part au chat et laisse d`autres personnes commenter.

    Le 2eme, quant a lui, s`integre a mon point de vue. Cependant, Iria, je tiens a te rappeler que minimiser les depenses n`est pas la raison la plus importante pour quoi les chinois vivent souvent en famille elargie. C`est plutot parce que vivre avec les parents est une tradition heritee depuis des siecles, ce qui est conforme a l`ethique basee sur la confucianisme. C`est un peu complique pour eclaircir a l`essentiel, car je sais que les explications seront incontournablement deployees autour du point fondamental: la tradition. Et apres ce sera inevitable que tu me fasses des pieds de nez: oui, je sais , c`est comme avant en France. ( j`espere avoir correctement utilise cette expression et ne t`avoir pas donne l`impression que je sois mechant.) Neanmoins, je prend un autre example pour assimiler l`un a l`autre. A ce que l`on dit, le nouvel an chinois est la plus grande fete non religieuse dans le monde ( a verifier), et en meme temps, la plus grande migration humaine du monde( ca c`est certain). Les valeurs familiales convient les deracines, riches ou pauvres, a retourner a la bercail, bien qu`il faille se ronger les sangs: s`installer dans chaque compartiment meme dans les toilettes comme sardine dans la conserve, se lever a 1h du matin puis faire la queue pendant 20 heures etant empaquete dans la couverture afin d`acheter un billet de train avec beaucoup de chance; assez souvent, rien ne vaut mieux qu`un billet non siege dont le parcours dure souvent plus de 15 heures. Tout cela n`est que pour rester avec la famille pendant une semaine ou trois jours. Apres, la meme chose se reproduit, chacun fait partie de la somme de 200 millions de passagers pendant le Chun yun. Ce phenomene spectaculaire ne peut-il vous rappeler les pelerins se rassemblant dans un lieu de devotion? Alors, ca pourra peut-etre t`aider a comprendre pourquoi les chinois vivent en famille.

    Certes, aujourd`hui, beaucoup de jeunes choisissent de ne pas habiter avec leurs parents a mesure que le mode de vie s`evolue avec l`internationalisation. Or, ils ne representent pas la majorite des chinois, ce dont on doit se feliciter et se lamenter a la fois.
     
    #13 poissonnerie, 25 Avril 2011
    Dernière édition: 25 Avril 2011
  14. Shiruba

    Shiruba Membre Platinum

    Inscrit:
    7 Octobre 2007
    Messages:
    559
    Ratings:
    +106 / -2
    Tu compares deux choses totalement différentes, et en plus c'est pas ce que je leur reproche.

    Premièrement: Canton fait partie de la Chine, et la langue officielle en Chine c'est le Mandarin. Donc je pense pas que ca soit trop leur en demander que de parler la langue officielle du pays. (Rien à voir avec des Français à qui on demander de parler anglais chez eux) Évidemment si ils sont entre eux c'est autre chose, mais quand y a des gens autour qui ne parlent que mandarin ca fout franchement les boules de se sentir totalement exclu des débats. Surtout quand on voit le temps qu'on a passé à apprendre le mandarin pour au final être totalement largué parce que eux ne font aucun effort. Si je parlais pas mandarin ca me dérangerait beaucoup moins.

    Deuxièmement: Mon reproche ne va pas sur la langue qu'ils parlent entre eux, deux cantonais qui parlent cantonais rien de choquant, mais sur le fait qu'ils ne soient que entre Cantonais. Je pense pas que ca reflète une grande ouverture d'esprit.

    Et sinon apprendre le Canto, j'ai le bouquin déja :) maintenant le plus dur c'est de l'ouvrir. Mais je pense honnêtement que j'aurais ni la patiente ni le temps d'apprendre cette langue.
     
  15. huno

    huno Membre Gold

    Inscrit:
    15 Février 2009
    Messages:
    641
    Localité:
    Dalian - 大连
    Ratings:
    +10 / -0
    Le FN au 2eme tour n'as rien a voir avec l'ouverture d'esprit, c'est le malaise de la France, et il y a une raison a ce malaise, et non pas le discours poilu des Pierre-Paule-Jacques "les gens sont intolérants blablabla". Arrêtez de jouer les défenseur de l’humanité, c'est lourd.
     
  16. iria

    iria Membre Silver

    Inscrit:
    6 Mars 2010
    Messages:
    162
    Ratings:
    +1 / -0
    Poissonnerie,
    tu ecris : Je ne sais pas d`ou viennent ces idees resumee du 1er paragraphe(dans la citation), ca me semble assez etrange.
    Je pense que tu ne vis pas en France ou que tu n'y a pas travaille. Les francais sont beaucoup plus energiques au travail, tout type de travail. Et beaucoup plus productif. Ca va de celui qui range les rayons en supermarche a ouvrier du batiment, au balayeur en passant par les differents type de boulots en entreprise (un sujet a d'ailleurs ete aborde en details sur ce forum). Ils sont aussi beaucoup plus stresses.
    C'est un comportement totalement different du chinois en general, et ca se retrouve aussi dans la vie en general : on conduit plus vite, on fait les courses plus vite, on fait du sport plus "violemment" (plus a fond quoi), on marche plus vite ect.

    Les seuls travailleurs chinois que j'ai observe qui ete au taquet (traduction : a fond), ce sont les vendeurs de fringues ou d'ordinateur/telephonne. Faut dire vu qu'ils sont tous regroupes dans des immeubles entiers qui ne vendent que ca, la concurrence est rude...

    Bien sur, il y a certains chinois qui font enormement d'heures par jour ... en France aussi hein , faut pas croire. Des cumuls de jobs ou des heures supplementaires en travail a la chaine pour nourrir une famille ca existe aussi chez nous. Meme si cela ne se compare pas a certaines usines a la chaine chinoise avec les salaries qui vivent et dorment dans l'usine, il faut avouer aussi que cela ne concerne qu'une petite minorite de travailleurs en Chine.)

    Et sur la conscience du travail accomplit, ba c'est pareil. En Chine c'est de l'a peu pres, on vit et on fait les choses "a l'arrache" (traduction : un peu n'importe comment, au plus "simple"). En France on est carrement plus exigeant. Cela se ressent partout, dans la societe en general, a tout les niveaux.
    Et pourtant on est toujours en train de se plaindre des branleurs qui dorment au boulot, qui ne foutent rien, et du travail mal fait ect. (et je suis le premier a m'en plaindre car j'aime le travail tres bien fait, quelque soit le boulot), mais quand on va a l'etranger, et pas qu'en Chine, ba on s'appercoit que quand meme, on travaille plutot pas mal en France...

    Et d'ailleurs le monde le sait, sinon les entreprises etrangeres n'investirait plus, hors la France reste une nation privilegiee pour les investissements etrangers. C'est parce que le travailleur francais est un sinon le plus productif des travailleurs en taux horaires, et c'est aussi parce que tout est est super bien organise, ce qui augmente encore la productivite. Merci aux impots et aux services publiques performants qui soutiennent d'ailleurs notre economie et les travailleurs (essentiellement education, sante, securite sociale, transports, meme si la qualite de tout ces services publiques tendent a se degrader voire a disparaitre comme chacun le sait avec des politiciens pourris comme Sarko qui detruisent le pays.
    Fin de la petite extrapolation.

    Pour la deuxieme partie de ton message, je ne suis pas d'accord : si les chinois vivent souvent en famille elargie, ce n'est pas la tradition ou le confucianisme (le peu qu'il en reste) qui peuvent expliquer cette maniere de vivre. La preuve c'est que des qu'un enfant a un travail lui permettant de vivre tout seul il court se louer son appartement pour vivre enfin tranquil. Pour pouvoir "respirer". ... quand il ne choisit pas carrement de chercher du travail dans une ville bien eloignee de celle de ses parents.
    La ou il y a encore la tradition qui peut eventuellement empecher un chinois/e de prendre son appartement alors qu'il a deja un travail correct, c'est de ne pas etre marie. Certains subissent encore la pression des parents qui exigent un engagement serieux pour donner la "permission" a leurs enfants (surtout les filles en general) pour pouvoir partir du domicile parental, mais bon c'est de plus en plus rare. Tu sais tres bien que nombre de couple vivent deja ensemble en Chine sans etre maries. Meme si l'achat d'une maison se fera le plus souvent a l'occasion d'un mariage, histoire de face ect, mais aussi parce que les parents des deux familles peuvent se baser sur un truc un peu plus solide (le mariage) qu'un simple concubinage pour aider leur deux enfants a acheter leur appartement ...
    (meme si "officielement c'est le mari tout seul comme un grand qui aura acheter l'appartement, mais bien sur)

    Donc oui, c'etait comme ca en France avant, par necessite. Mais pour ne pas dire necessite, on disait "par tradition". ...
    Desole d'etre realiste.


    Apres lorsque tu decris les retrouvailles familiales du jour de l'an chinois, encore une fois ... c'est pareil en France.
    La tres large majorite des foyers europeens passent le reveillon de noel en famille. (ou le jour de l'an, au choix, voire les deux),
    Alors tu mets en avant les difficultes pour se faire en Chine. Et c'est vrai. Mais si les chinois sont pret a endurer ca, c'est aussi parce que c'est souvent la seule occasion de l'annee ou ils vont retrouver leur famille.
    Ce n'est encore une fois pas par tradition, mais cette fois c'est par "sentiment". On eprouve de l'envie et du plaisir a revoir sa famille une fois par an. Et si ce moment c'est la periode du jour de l'an chinois, c'est aussi et surtout parce que la Chine entiere est en conge a ce moment, pour une duree qui va de une semaine a 15 jours suivant les entreprises.

    Ce sont les seuls conges dont est sur de la date, et dont on est certain qu'on pourra voir toute la famille parce que tous seront en conge/vacances scolaires.
    Si demain le gouvernement chinois a l'intelligence de bien vouloir faire differentes periodes de vacances avec des zones (comme c'est le cas en France) plutot que de mettre tout le monde en meme temps au jour de l'an, je te parie tout ce que tu veux que les chinois ne feront pas tous le deplacement en meme temps hein... le chinois est pratique. Il fait au plus simple, toujours au plus simple. Surtout si ca peut lui eviter 15 heures de train et de payer des billets un peu plus cher qu'en temps normal.

    Et puis ca fait bien longtemps qu'on ne fait plus la queue dehors pendant 20h pour acheter des billets de train pour les jours de l'an. Deux ou trois heures ok, mais c'est le max. Car les billets sont tres vites tous vendus ... officiellement. A Beijing, les 5 jours precedents le debut des vacances jour de l'an de cette annee, le quota de billets pouvant etre vendu etait atteind chaque jour avant 9h30 du matin (10h maximum)... sachant que les billetteries ouvrent a 9h du matin...
    Et c'est la qu'on passe par des agences illegales qui revendent chaque billet quelques dizaines de yuans plus cher que le prix original. Et la on n'a pas du tout besoin de faire la queue. Un coup de fil pour la reservation et c'est regle. Avec la benediction des autorites bien sur, corruption oblige. Comme d'habitude.


    "Certes, aujourd`hui, beaucoup de jeunes choisissent de ne pas habiter avec leurs parents a mesure que le mode de vie s`evolue avec l`internationalisation. Or, ils ne representent pas la majorite des chinois, ce dont on doit se feliciter et se lamenter a la fois."

    Ils representent la large majorite des chinois qui en ont les moyens...

    Je connais meme de la famille chinoise dont les deux enfants ont chacun leur appartement, les parents aussi, (donc ca fait 3 appartements), et en cas de periode difficile (l'hiver parce que ca caille trop, traduction : fait trop froid), ce sont les parents (un chez la fille, un chez le garcon), qui sont accueillit chez les enfants. (alors que la maison des parents seraient assez grand pour accueillir toute la famille. Mais c'est la moins bien isolee pour la petite histoire).
    Cet exemple illustre le fait que si c'est possible, les chinois font tout ce qu'ils peuvent pour etre chez soi, dans leur appartement, avec de l'intimite et donc un plus grand confort de vie de ce point de vue, au detriment d'un plus grand confort de vie financierement parlant, ou de respect d'une hypothetique "tradition".

    Pour moi, c'est d'avantage la necessite qui explique les choses. Necessite financiere, affective, ou de besoin d'un certain type de confort de vie qui explique les choses. Jamais la tradition... ou si peu. (meme si c'est la "tradition" qu'on balance comme explication a chaque fois parce ca fait mieux ...)
    Si on exclu le tres fort nationalisme, la culture du bordel généralisé et du "tout pour le fric", autant d'aspects qui vont a mon avis aussi bien diminuer avec la nouvelle generation, le seul truc qui subsiste en Chine un peu plus fort qu'ailleurs niveau "tradition" (et je dis bien un peu plus fort parce que c'est aussi un sentiment qu'on retrouve dans tout les pays du monde), c'est l'histoire de "garder la face", pour des situations diverses. Mais meme ca, c'est entrain de disparaitre avec la jeune generation (du moins ceux qui ne pete pas plus haut que leur cul, traduction : qui ne sont pas excessivement pretentieux). Et c'est a mon avis un point positif, notamment pour developper des relations d'avantages basees sur de vrais sentiments. Donc plus saines et plus benefiques a l'etre humain.

    Ps : je ne sais pas comment tu fais pour me comprendre avec mon francais sans accents (a cause de mon clavier) et avec toutes mes expressions (et encore je me modere beaucoup). Tu es vraiment baleze (traduction : super fort) ^^.
     
    #16 iria, 25 Avril 2011
    Dernière édition: 25 Avril 2011
  17. domanlai

    domanlai Membre Silver

    Inscrit:
    26 Janvier 2008
    Messages:
    405
    Ratings:
    +0 / -0
    Ça me fait tellement de peine à chaque fois que je lis ce genre d'opinion.
    On en revient toujours à la problématique de la langue unique vs multilinguisme. Donc il faudrait obligatoirement parler la langue officielle du pays ? Même si ce même pays est encore riche de diverses langues, il faut enterrer les autres pour parler la langue unique et officielle ...
    En plus tout cela est une question de repère : on juge en fonction de ses propres repères. Là tu prends le pays comme repère, ce qui te semble le plus légitime. Pourtant, la Chine - bien sûr un pays (on est bien d'accord là dessus) - est immense et comprend une richesse culturelle et donc linguistique qui équivaut à celle de l'Europe. Imagine un peu (je sais c'est ridicule politiquement mais, bon, ça aide un peu à se décoller de ses propres vérités pour arriver à mieux appréhender celles des autres) que l'Europe soit un peu plus resserrée que la communauté de peuples sans lien actuelle et que l'on exige de ne parler qu'une seule langue ...

    Perso, je pense qu'il est envisageable de reprocher à certains de rester entre eux en excluant les autres : oui, ça existe. Mais d'un autre côté, si celui de l'extérieur arrive en exigeant de se mettre à son niveau à lui au nom de je ne sais quelle légitimité, que dire ? Ne serait-ce pas à lui de s'adapter ? Les limites de 'ladaptation s'arrêteraient-elles au niveau national - hors de ça point de salut ... ?

    Don en fait, on a passé l'époque où l'on reprochait aux chinois de ne pas parler anglais en Chine pour accueillir les étrangers. On trouve désormais normal qu'ils s'expriment en Chinois dans leur pays. Mais on (surtout les français très habitués à la langue unique) ont bcp de mal à appliquer la même logique un cran en dessous avec les langues non officielles. Pourtant la logique est la même. En quoi les individus seraient-ils moins ouverts pour cela.

    Et enfin, je comprends que tu aimerais pratiquer ton mandarin mais tu ne peux pas imposer ta propre vision des choses - qui n'est pas la réalité sur le terrain. La Chine - surtout la Chine du sud dont les dialectes sont en fait quasiment des langues différentes au contraire des dialectes du Nord, du Nord Ouest - est plurilingue. Il faut faire avec.
    T'inquiète, je suis passée un peu par là d'une manière différente de toi puis un jour la lumière fut, j'ai compris que ma belle-famille (qui pourtant parle aussi mandarin même si pas ultra nécessaire dans leur contexte) avait pour langue de vie le cantonais (et non pas le mandarin).
    Tant dans le Guangdong qu'à HK (situations différentes) j'ai rencontré des cantophones qui faisaient les efforts dont tu parles pour parler mandarin si un non cantophone était là. Mais la vie reprend le desus : c'est normal, comment le leur reprocher ?



    Là aussi, ça me choque. faut-il faire des statistiques des relations que l'on se fait pour ré-équilibrer et être politiquement correct ? Si, je prends mon cas, selon les périodes de ma vie, c'est très différent et je prends la vie comme elle vient. Ne pas avoir de relations de telle origine proche de soi ne signifie pas que l'on manque d'ouverture ou que l'on y soit opposé. le cosmopolitisme, c'est bien mais faut pas que ce soit à marche forcée et "dirigée" pour paraître ouvert. je pense avoir rencontré des gens que j'ai trouvés super ouverts et qui, pourtant, étaient dans un environnement très fermé (en tout cas selon ces critères). Ça peut avoir un lien mais c'est loin d'être le seul donc ne pas juger en sens inverse.


    Si tu parles déjà bien mandarin, apprendre des bases de canto ne te sera pas très difficile. Tu y gagnerais beaucoup, je pense. Essaye un peu d'oublier tes apprioris sur le fait qu'ils "devraient parler mandarin" et peut-être tu auras plus de motivation à ouvrir le bouquin. En plus, étudsier une seconde langue chinoise, c'est passionant : c'est un peu comme étudier uen second elangue latine pour un français.
     
    #17 domanlai, 25 Avril 2011
    Dernière édition: 25 Avril 2011
  18. mike

    mike Grandmaster M.
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    8 Avril 2006
    Messages:
    8 673
    Localité:
    Canton Powah
    Ratings:
    +4 013 / -6
    Le mandarin c'est la langue qu'on leur impose, mais ce n'est pas leur langue maternelle. Ils commencent tous a parler canto avant de parler mandarin (qu'ils vont apprendre a l'ecole tot ou tard). Donc evidemment, pour certain leur mandarin sera loin d'etre parfait. Bon apres qu'ils soient entre eux n'est guere surprenant. Les amis d'enfance, les camarades de classe, les cousins etc, ils sont tous né dans le coin, ont tous la meme culture, et donc ils se retrouvent plus facilement ensemble. Je ne pense pas que cela vienne du fait qu'ils ne veulent pas se melanger. Enfin c'est mon impression.
     
  19. iria

    iria Membre Silver

    Inscrit:
    6 Mars 2010
    Messages:
    162
    Ratings:
    +1 / -0
    "la Chine comprend une richesse culturelle et donc linguistique qui équivaut à celle de l'Europe"

    :lol!:
    ... ou ok si on considere que toutes les langues ecrites et/ou parlees ne sont pas que de pales copies du mandarin (meme si quelques systeme d'ecriture ont ete crees par le gouvernement chinois pour aider a perpetuer des anciennes langues orales en perditions). Mais bon c'est quand meme la version officielle. (les vulgaires copies)
    Et meme comme ca, rien a voir avec la diversite en Europe, ni niveau langues ni niveau culture. Faut pas pousser quand meme.
    (et encore pire si on retire certaines provinces "autonomes" qui n'ont franchement rien de chinoises si on excepte les migrations de "hans" massives depuis quelques dizaines d'annees orchestrees par le gouvernement.)
    Ou alors tu parles de la situation sur ce territoire d'il y a 100 ou 200 ans. C'est a dire avant l'apparition de ce qu'on appelle la Chine aujourd'hui, en gros.

    Sinon, d'accord pour dire que ce n'est pas parce qu'on ne maitrise pas une langue qu'on est pas ouvert.
    Les "chinois" de Hong Kong parlent mieux l'anglais que le mandarin ... Par contre ils parlent tres bien le dialecte de Hong Kong. Ca doit pouvoir s'expliquer par le fait que toutes leurs relations parle ce truc, que toutes les musiques, tele et films qu'ils regardent sont dans cette langue.
    Comme pour ceux dont le cantonnais est la premiere langue.
     
    #19 iria, 25 Avril 2011
    Dernière édition: 25 Avril 2011
  20. Shiruba

    Shiruba Membre Platinum

    Inscrit:
    7 Octobre 2007
    Messages:
    559
    Ratings:
    +106 / -2
    Mon but n'était pas de choquer et contrairement à ce que j'ai peut-être pu laisser supposer, je suis tout à faire pour le plurilinguisme. Je viens du Luxembourg, et on y est tous minimum quadrilingue (pour ceux qui y ont grandi du moins), je pense donc connaître un peu le plurilinguisme. Je ne dit pas qu'il faille enterrer les langues locales, je suis pour la coexistance sauf que d'après ce que je vois, j'ai le sentiment que les gens ici ne jouent pas le jeu et s'enferment dans leur langue. Oui j'aimerais apprendre le cantonais d'une pour mieux m'intégrer et de deux pour l'intérêt culturel que ca représente, mais j'en ai clairement pas le temps. Je bosse 40 heures semaines sans compter les heures sup et ma priorité va au perfectionnement du mandarin. J'assimile des mots par-ci par la, je tends l'oreille dans le métro quand les annonces sont faites en mandarin et cantonais, et il m'arrive de comprendre certaines choses basiques, mais avant de pouvoir communiquer il me faudra de nombreuses années je pense.

    A la question, les Cantonais sont-ils ouverts, je réponds qu'ils le sont moins que les Chinois du nord. Mais ca n'est QUE mon ressenti et mon opinion. Je suis dans le sud que depuis un an et j'espère me rendre compte un jour que je me sois trompé.
     

Partager cette page