Tour de france, dopage ou pas?

Buhao

Buhao

Expat à Paris
18 Mar 2014
4 359
1 732
168
34
Ningbo - Shanghai
En fait je demandais si les Français devenaient enfin bon suite à un renforcement des mesures anti-dopage..
Oubien, pensez vous qu'ils sont tous dopés comme d'hab?

 
Neuromancer

Neuromancer

Alpha & Oméga
13 Mai 2008
6 094
3 187
188
Shanghai, Chine
Il manque un sondage (qui aurait été pertinent ici).

Pourquoi toujours la formule "français qui gagne donc suspicion"? Pour la coupe du monde masculine de foot c'etait la même chose, France qui gagne donc adversaire faible. Soyons contents que les français brillent et font honneur au pays.
Y'aura toujours de la suspicion dans le cyclisme de toute façon vu les performances que l'on demande aux cyclistes. Les tricheurs ont été dégagés peut être que ça laisse la place aux français; mais sur ce Tour c'est surtout le forfait de Froome (gravement blessé) qui laisse le champ aux autres.
Ensuite, niveau dopage, je ne trouve pas gênant que les sportifs prennent des produits pour ameliorer leur performance tant que ça reste légal et suivi médicalement.
 
mahu 马虎

mahu 马虎

Ambassadeur de la Sh*tbox
10 Avr 2010
9 486
6 815
188
En fait je demandais si les Français devenaient enfin bon suite à un renforcement des mesures anti-dopage..
Oubien, pensez vous qu'ils sont tous dopés comme d'hab?

tu tu doperais que t'aurais quand même mal au cul au bout de 3km avec ton bide de daron à bières
 
背杀killer

背杀killer

Membre Gold
23 Jan 2013
89
56
58
Yunnan, Kunming
Il manque un sondage (qui aurait été pertinent ici).

Pourquoi toujours la formule "français qui gagne donc suspicion"? Pour la coupe du monde masculine de foot c'etait la même chose, France qui gagne donc adversaire faible. Soyons contents que les français brillent et font honneur au pays.
Y'aura toujours de la suspicion dans le cyclisme de toute façon vu les performances que l'on demande aux cyclistes. Les tricheurs ont été dégagés peut être que ça laisse la place aux français; mais sur ce Tour c'est surtout le forfait de Froome (gravement blessé) qui laisse le champ aux autres.
Ensuite, niveau dopage, je ne trouve pas gênant que les sportifs prennent des produits pour ameliorer leur performance tant que ça reste légal et suivi médicalement.
Prendre des produits, même légaux, pour booster ses performances reste dangereux. Avec la canicule un coup de chaud et le coeur peut lacher. Rappelez vous de l'anglais Tom Simpson du Tour 67. Cocktail alcool amphétamine + chaleur et boum c'était fini. Et à l'époque il n'y avait rien d'illégal et les coureurs étaient suivis.
Pareil aujourd'hui on donne ces poudres qui coupent la sensation de fatigue. C'est un procédé "scientifiquement naturel" et toléré mais ça reste dangereux.
 
Buhao

Buhao

Expat à Paris
18 Mar 2014
4 359
1 732
168
34
Ningbo - Shanghai
J'ai pas mis de sondage comme ça vous devez vous exprimer.
Sinon c'est un click, bonne journée.

Moi je dis juste que soit il faut qu'ils soient tous dopés, soit aucun. La peut être que justement ça profite aux Francais et tant mieux.
Je pense qu'on devrait l'autoriser, avec un médecin qui s'assure que le mec va pas crever.
Ca pousse à la création de nouvelles médecines, de recherche etc.
Aussi pour récupérer plus vite.

Un peu comme une voiture. Chacun son moteur chacun son carburant.
Et puis comme ça les mecs pédaleront plus vite.
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 628
10 566
178
Hong Kong et Shanghai
Dopés, peut-être, mais à l’insu de leur plein gré .....

882A51C2-4643-45CE-9256-BEFF8BCD8950.jpeg
 
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
13 118
8 210
173
法国
Se doper pour aller toujours plus loin, plus vite, plus haut, ... plus con. Et on aime ça.
 
larquen

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
4 025
1 725
178
Suzhou Tiger Hill
Ce que fait Alaphilippe cette année ne me choque pas tant que ça. Ce qu'il fait depuis quelques années, un peu plus :) Le gars est sorti un peu de nulle part il y a 4-5 ans, et il faisait déjà de jolies perfs.
Après le fait d'aller chez les flamishes ne peut que renforcer certaines idées. Les gars du côté d'Ypres, ils mettent quand même des hormones de cheval dans le biberon des petits pour qu'ils soient plus forts au saut à la corde... ça situe les choses :)
Tu mets les docteurs flamishes en prison, et le dopage diminue de 70%, puis 20% de plus avec certains italiens. Il restera 10% à se partager entre les colombiens, 2-3 gars dans les balkans, 1 espagnol et 1 roumain.
 
why

why

Alpha & Oméga
26 Déc 2010
3 089
2 234
173
闵行区
J'ai lu sur Le Monde un bout d'article qui parlait des cétones. (ou "corps cétoniques")
Ce serait le dernier truc à la "mode".
Mais la médecine ne connaît pas ses effets secondaires.

Donc y a débat. Et pour le moment, ce n'est pas considéré comme produit dopant.

Bref, si quelqu'un peut nous mettre l'article histoire qu'on en sache un peu plus et que ça fasse avancer le schmilblik.... ou pas.
 
poochielechien

poochielechien

Alpha & Oméga
05 Déc 2007
3 152
1 663
173
Boire de l'acétone c'est mal
 
larquen

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
4 025
1 725
178
Suzhou Tiger Hill
Yiyuan

Yiyuan

Dieu suprême
16 Avr 2015
5 845
2 454
168
48
je met l'article au cas où...


TOUR DE FRANCE: LES CORPS CÉTONIQUES, CES NOUVEAUX PRODUITS QUI ENVAHISSENT LE PELOTON
Les corps cétoniques (ou cétones) artificiels sont la nouvelle coqueluche du peloton. Pas considérés comme produits dopants par l’Agence mondiale antidopage, ils posent certaines questions éthiques comme de santé publique. Marc Madiot, le manager de Groupama-FDJ, n’y est pas favorable.

Wout Van Aert n’est pas la seule révélation de ce 106e Tour de France. Plus secrets, mais largement dans la lumière depuis la parution du journal L'Equipe mercredi, les corps cétoniques. Naturellement présents dans l’organisme et produits, par exemple, lors d'un entraînement à jeun, ces métabolites, fabriqués en nombre par le foie lorsque le stock de glucides est écoulé (ou qu’il faut le préserver), peuvent être stimulés par un biais médical artificiel qui a largement pignon sur rue dans les équipes du Tour.
Les détracteurs sont déjà nombreux
La pratique, qui n’a (encore) rien de dopante auprès des règlements, connaît donc un accroissement significatif dans le peloton, alors que bon nombre de coureurs du Tour de France y ont désormais recours, sous contrôle des staffs médicaux. A cette heure, les bénéfices connus sont légion: outre leur rôle supplétif au stock de sucres, ces corps tempèrent la montée d’acide lactique, améliorent la contraction du cœur, contrôlent l’appétit… Selon certaines études, ils offriraient aussi une meilleure récupération (très utile sur trois semaines), permettraient une alimentation optimale ou encore gommeraient le risque de surentraînement.
Côté effets négatifs, c’est encore le grand vide. Cette intervention humaine dans la façon dont un organisme consomme de l’énergie n’est pas sans poser bon nombre de questions, éthiques comme de santé publique. Peu d’études existent sur la consommation des corps cétoniques "artificiels" par les sportifs de très haut-niveau. Mais la mise en retrait du rôle des glucides lors de l’effort pourrait, par exemple, avoir des effets sur l’immunité, l’état de certaines muqueuses ou bien encore de la flore intestinale.
A retrouver >>> Tour: le direct commenté de la 12e étape
Madiot milite pour l’interdiction
Dans le peloton, de nombreuses équipes assument leurs bons rapports avec les corps cétoniques, à commencer par la Jumbo-Visma, lauréate de quatre étapes depuis le départ de la Grande Boucle. La Deceuninck-Quick Step de Julian Alaphilippe ne passe pas son tour. A l'instar du Mouvement pour un cyclisme plus crédible (MPCC), Marc Madiot, le manager de Groupama-FDJ, ne cache pas sa méfiance. "Les cétones, nous, on n’y touche pas, a tonné le Mayennais au micro de RMC Sport ce jeudi. Le médecin et le nutritionniste (de l'équipe) n’y sont pas favorables, dans la mesure où on ne connaît pas les effets secondaires", rappelle-t-il.
"C’est perturbant dans la mesure où si ce produit a les qualités qu’on lui prête, réelles ou supposées, c’est quand même pour le moins ambigu. Ce n’est pas à l’ordre du jour chez nous". Et de proposer. "Je pense qu’on gagnerait à s’éviter ce genre de polémique en interdisant tout simplement pour régler l’affaire". Cela ne sera pas simple, d'autant que le produit n’est pas interdit par l’Agence mondiale antidopage. "Les études réalisées sur ce sujet n’ont pas montré d’augmentation de la performance", justifie l’agence, dans des propos rapportés par L’Equipe.
L’UCI délègue à l’AMA
Du côté de l'Union Cycliste Internationale, le flou est encore de mise. Face à l’emballement médiatique, David Lappartient, le président de l’UCI, a joué la montre. "Je ne vais pas vous donner aujourd’hui une position de l’institution internationale, explique le dirigeant à RMC Sport. C’est quelque chose que l’on regarde, j’ai saisi le directeur médical de l’UCI sur le sujet. Il faut aussi que ce soit appréhendé à une plus grande échelle, celle de l’Agence mondiale antidopage notamment. Est-ce un produit dopant ou pas? Est-ce que ça remplit les critères et les conditions? Est-ce que c’est dangereux pour la santé?", s'interroge le président français. Qui exige d’en savoir davantage sur cette nouvelle pratique avant d'avancer ses pions. "Aujourd’hui, il faut évaluer si les cétones en question ont une incidence négative et dangereuse sur la santé des athlètes. Dans ce cas, on pourrait intervenir."

 
mahu 马虎

mahu 马虎

Ambassadeur de la Sh*tbox
10 Avr 2010
9 486
6 815
188
je met l'article au cas où...


TOUR DE FRANCE: LES CORPS CÉTONIQUES, CES NOUVEAUX PRODUITS QUI ENVAHISSENT LE PELOTON
Les corps cétoniques (ou cétones) artificiels sont la nouvelle coqueluche du peloton. Pas considérés comme produits dopants par l’Agence mondiale antidopage, ils posent certaines questions éthiques comme de santé publique. Marc Madiot, le manager de Groupama-FDJ, n’y est pas favorable.

Wout Van Aert n’est pas la seule révélation de ce 106e Tour de France. Plus secrets, mais largement dans la lumière depuis la parution du journal L'Equipe mercredi, les corps cétoniques. Naturellement présents dans l’organisme et produits, par exemple, lors d'un entraînement à jeun, ces métabolites, fabriqués en nombre par le foie lorsque le stock de glucides est écoulé (ou qu’il faut le préserver), peuvent être stimulés par un biais médical artificiel qui a largement pignon sur rue dans les équipes du Tour.
Les détracteurs sont déjà nombreux
La pratique, qui n’a (encore) rien de dopante auprès des règlements, connaît donc un accroissement significatif dans le peloton, alors que bon nombre de coureurs du Tour de France y ont désormais recours, sous contrôle des staffs médicaux. A cette heure, les bénéfices connus sont légion: outre leur rôle supplétif au stock de sucres, ces corps tempèrent la montée d’acide lactique, améliorent la contraction du cœur, contrôlent l’appétit… Selon certaines études, ils offriraient aussi une meilleure récupération (très utile sur trois semaines), permettraient une alimentation optimale ou encore gommeraient le risque de surentraînement.
Côté effets négatifs, c’est encore le grand vide. Cette intervention humaine dans la façon dont un organisme consomme de l’énergie n’est pas sans poser bon nombre de questions, éthiques comme de santé publique. Peu d’études existent sur la consommation des corps cétoniques "artificiels" par les sportifs de très haut-niveau. Mais la mise en retrait du rôle des glucides lors de l’effort pourrait, par exemple, avoir des effets sur l’immunité, l’état de certaines muqueuses ou bien encore de la flore intestinale.
A retrouver >>> Tour: le direct commenté de la 12e étape
Madiot milite pour l’interdiction
Dans le peloton, de nombreuses équipes assument leurs bons rapports avec les corps cétoniques, à commencer par la Jumbo-Visma, lauréate de quatre étapes depuis le départ de la Grande Boucle. La Deceuninck-Quick Step de Julian Alaphilippe ne passe pas son tour. A l'instar du Mouvement pour un cyclisme plus crédible (MPCC), Marc Madiot, le manager de Groupama-FDJ, ne cache pas sa méfiance. "Les cétones, nous, on n’y touche pas, a tonné le Mayennais au micro de RMC Sport ce jeudi. Le médecin et le nutritionniste (de l'équipe) n’y sont pas favorables, dans la mesure où on ne connaît pas les effets secondaires", rappelle-t-il.
"C’est perturbant dans la mesure où si ce produit a les qualités qu’on lui prête, réelles ou supposées, c’est quand même pour le moins ambigu. Ce n’est pas à l’ordre du jour chez nous". Et de proposer. "Je pense qu’on gagnerait à s’éviter ce genre de polémique en interdisant tout simplement pour régler l’affaire". Cela ne sera pas simple, d'autant que le produit n’est pas interdit par l’Agence mondiale antidopage. "Les études réalisées sur ce sujet n’ont pas montré d’augmentation de la performance", justifie l’agence, dans des propos rapportés par L’Equipe.
L’UCI délègue à l’AMA
Du côté de l'Union Cycliste Internationale, le flou est encore de mise. Face à l’emballement médiatique, David Lappartient, le président de l’UCI, a joué la montre. "Je ne vais pas vous donner aujourd’hui une position de l’institution internationale, explique le dirigeant à RMC Sport. C’est quelque chose que l’on regarde, j’ai saisi le directeur médical de l’UCI sur le sujet. Il faut aussi que ce soit appréhendé à une plus grande échelle, celle de l’Agence mondiale antidopage notamment. Est-ce un produit dopant ou pas? Est-ce que ça remplit les critères et les conditions? Est-ce que c’est dangereux pour la santé?", s'interroge le président français. Qui exige d’en savoir davantage sur cette nouvelle pratique avant d'avancer ses pions. "Aujourd’hui, il faut évaluer si les cétones en question ont une incidence négative et dangereuse sur la santé des athlètes. Dans ce cas, on pourrait intervenir."

ces connards.sses danslerespectdetongenre de journalistes qui peuvent pas plutôt aller faire ierch l'équipe de branlecouilles lrem car fo vraiment prendre des trucs louches pour être aussi cons.
 
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
13 118
8 210
173
法国
ces connards.sses danslerespectdetongenre de journalistes qui peuvent pas plutôt aller faire ierch l'équipe de branlecouilles lrem car fo vraiment prendre des trucs louches pour être aussi cons.
Oh mahu, tu t es cru sur jeuxvideos.com ?