1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

TOP 20 des films à voir pour mieux connaître la Chine (selon Le petit journal)

Discussion dans 'Culture Chinoise' créé par Searogers, 7 Novembre 2014.

  1. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    PS : lepetitjournal.com se présente comme le media des français et des francophones à l'étranger

    http://www.lepetitjournal.com/shang...20-films-a-voir-pour-mieux-connaitre-la-chine

    Je me permets de remettre l'article ci-dessous..

    Après notre revue littéraire ayant rencontre un vif intérêt auprès des lecteurs, nous souhaitions continuer sur notre lancée culturelle et vous donner quelques conseils pour enrichir votre vidéothèque en classiques chinois et occuper ainsi quelques soirées hivernales !

    Léger
    [​IMG]
    Shanghai Calling
    (2012) C’est une comédie romantique à voir en famille lorsqu’on débarque à Shanghai. Un jeune avocat new yorkais d’origine chinoise est envoyé par sa société à Shanghai, il y découvre la ville et ses coutumes plutôt différentes !! Anecdotes que vous avez vécues, quartiers que vous connaissez (certaines scènes ont même été filmées dans le compound de Vizcaya à Jinqiao) et situations comiques que vous avez rencontrées, vous feront passer un excellent moment.

    Shanghai Baby (2007) Tiré du livre éponyme et controversé de Wei Hui dite Coco , une jeune Shanghaienne déjantée qui vit une aventure passionnée avec un expatrié allemand, tout en essayant de sauver son petit ami chinois de l’emprise de la drogue. Ce film montre le côté moins glamour mais réel de Shanghai, ses risques et ses turpitudes. Pour adultes !

    Frenchy
    Shanghai Blues (2013) Nous avions présenté ce film tourné pour Arte par Fréderic Gascon et dans lequel Clément Sibony incarne un architecte français venu chercher fortune en Chine. Un point de vue intéressant qui évoque une histoire comme celles que l’on peut voir de plus en plus à Shanghai : des Français qui préfèrent une vie un peu plus difficile à l’étranger plutôt que d’affronter l’échec en France…

    Primés récemment
    [​IMG]Touch of Sin (2013) "Grand film, puissant et noir qui a obtenu le prix du meilleur scénario au Festival de Cannes en mai 2013. Il met l’accent sur les tensions économiques et sociales, souvent violentes, de la société chinoise contemporaine. Il évoque les grandes migrations des travailleurs chinois qui vont passer quelques jours dans leur famille, souvent très loin de leur lieu de travail. Les migrants souffrent de l’isolement affectif, du mépris de l’employeur ou du client (la scène au sauna est remarquable quand le client "plein de fric" frappe la réceptionniste avec une liasse de billets)." Commentaires d’un lecteur

    [​IMG]
    Le Promemeur d’oiseau
    (2014) Le Promeneur d’oiseau du réalisateur français Philippe Muyl (Cuisine et dépendances, Le Papillon…) a été sélectionné pour représenter la Chine aux Oscars 2015 dans la catégorie Meilleur film étranger. Ce splendide film, infiniment poétique, produit d’une coproduction franco chinoise inédite, raconte l’histoire simple et touchante de la complicité, patiemment reconstruite, entre un grand père et sa petite fille. Le film de se passe dans Chine urbaine et branchée de Pékin, et dans une campagne paisible des environs de Guilin (retrouvez notre article).

    Documentaires
    [​IMG]Last Train Home (2009) Le réalisateur suit une famille désunie par la loi de l’argent, les parents partant à des milliers de kilomètres pour travailler dans les usines et laissant les enfants avec les grands parents à la campagne. A l’occasion du Nouvel An chinois, la famille tente de se recomposer le temps de quelques jours. On y découvre le chaos lorsque les 130 millions de travailleurs migrants essayent de trouver les places de train ou de bus, et on comprend le tragique de ces familles séparées qui ne savent même plus se parler.

    [​IMG]
    Les trois sœurs du Yunnan
    (2012) Film documentaire chinois réalisé par Wang Bing, montré pour la première fois en septembre 2012 à la Mostra de Venise où il reçoit le prix Orizzonti. Trois jeunes sœurs vivent dans les montagnes de la Province du Yunnan, une région rurale et isolée, loin du développement des villes. Alors que leur père est parti en ville pour chercher du travail, Ying, 10 ans, s’occupe seule de ses sœurs Zhen, 6 ans, et Fen, 4 ans. La caméra de Wang Bing observe et accompagne durant plusieurs mois leur vie quotidienne. Ce film a été plébiscité particulièrement en France pour sa beauté et sa force. "Il brosse le tableau terrible de la Chine telle qu’elle évolue, à marche forcée en même temps qu’il offre à notre empathie des personnages inoubliables, … ode magnifique à l’obstination humaine." Source : Magazine du cinéma bordelais Utopia numéro 149, mai 2014

    China Triumph and Turmoil (2012) Niall Ferguson, journaliste et réalisateur anglais, a voyagé en Chine, rencontré de nombreuses personnalités pour nous proposer ce riche et long documentaire en trois épisodes. Il essaye de répondre aux questions suivantes: arrivons-nous dans le “siècle de la Chine” ? Devons-nous être inquiets ou le dragon rouge va t-il se brûler les ailes ?

    Mao une histoire chinoise de Philip Short pour ARTE France Ce film exceptionnel dresse le portrait d'un homme visionnaire et despotique et, à travers lui, celui sans compromis de la Chine des années Mao. Qui fut cet homme dont Richard Nixon dira qu'il a "transformé la Chine et changé le monde" ? A partir d'images d'archives absolument inédites divulguées pour la première fois et d'interviews exclusives de survivants de la famille de Mao, d'hommes politiques et de cadres attachés à son bureau privé, cet exceptionnel documentaire de 4 heures, fruit de plusieurs années d'enquête, retrace la vie de Mao et dresse un portrait sans concession de la Chine et de ses bouleversements.

    Shanghai Années 1900[​IMG]
    Cinquante cinq jours de Pekin (1963) avec Charlton Heston, Ava Gardner et David Niven. Le 20 juin 1900, avec la bénédiction de l'impératrice de Chine, les Boxers attaquent les étrangers à Pékin. Retranchées dans la Concession internationale, des milliers de personnes organisent la résistance. Cette épopée se laisse regarder, surtout pour le regard troublant d'Ava Gardner.

    [​IMG]
    Le dernier empereur
    (1987) réalisé par Bernardo Bertolucci, retrace la vie de Pu Yi de 1908, où il monte à trois ans sur le trône impérial à 1967, la fin de sa vie où il devient jardinier du parc botanique de Pékin, en passant par la farce de l’état de Mandchoukouo où il est berné par ses concitoyens. 17 prix et 10 nominations dont l’oscar et le césar du meilleur film en 1988, pour ce film majestueux, nous gardons tous en tête la scène du petit garçon vêtu de rouge, devant lequel s’agenouillent des milliers de fidèles dans la grande cour de la Cité interdite.

    Tragiques
    [​IMG]Epouses et concubines (1991) film chinois réalisé par Zhang Yimou En Chine du nord dans les années 1920, la fille d'une famille ruinée, Songlian, 19 ans, devient la quatrième épouse du riche maître Chen Zuoqian. Il a 50 ans et déjà trois épouses. Chaque soir, une lanterne rouge est allumée devant la porte de l'épouse qui aura les faveurs du maître. La favorite de la nuit régentera, le jour, la vie de la maison. Songlian s'initie peu à peu aux rites du clan et, au fil des saisons, découvre les intrigues que les femmes se livrent entre elles pour asseoir leur pouvoir au sein de la maison, à tout prix. On gardera tous en tête l’image de la jolie cour intérieure pavée avec ses lanternes rouges, qui n’est autre qu’une prison. Gong Li y est une fois de plus époustouflante.

    [​IMG]
    Adieu ma concubine
    (1993) film chinois réalisé par Chen Kaige 1924, Douzi et Shitou se rencontrent à l’académie de l’opéra de Pékin. Ils y apprennent les rôles principaux de l’opéra "Adieu ma Concubine" qu’ils interprèteront durant toute leur vie. Inséparables, ils traverseront de nombreuses péripéties durant le demi-siècle qui changea la Chine à jamais. Intéressant entre autre pour comprendre l’opéra traditionnel chinois, cet art atypique où les acteurs jouent toujours le même rôle, un art totalement codifié où rien n’est laissé au hasard. Chaque acteur revêt une tenue et un maquillage définissant son caractère. Palme d’or 1993, ex-aequo avec La Leçon de Piano de Jane Campion !

    Shanghai années trente
    [​IMG]Shanghai (2010) avec John Cusack, Gong Li. A la fin des années 1930, un Américain arrive à Shanghai, alors sous occupation japonaise, afin de rechercher son meilleur ami, espion, disparu. Mais il découvre qu'il a été assassiné. Menant sa propre enquête, il va mettre à jour une vaste conspiration, mêlant le gouvernement américain lui-même! De jolies scènes dans la ville, scénario et jeux d’acteurs de qualité. Gong Li est divine, comme à chaque fois !

    Shanghai Express (1932) film de Josef von Sternberg avec Marlène Dietrich. En pleine guerre civile, à bord du Shanghai Express, une aventurière de renom, Shanghai Lily, est l'objet d'une vénérable attention. Le capitaine Harvey, son ancien amant, et le négociant chinois Henri Chang, homme mystérieux et raffiné, se disputent son cœur. Sans prétention, mais avec Marlène Dietrich tout de même !

    [​IMG]
    Lust Caution
    (2007) Adaptation d'une nouvelle éponyme de 1950, écrite par Eileen Chang, qui affirme être l’héroïne de l’histoire. Le film d'Ang Lee a été présenté pour la première fois à la 64ᵉ Mostra de Venise en 2007 où il a remporté le Lion d'or du meilleur film. En 1938, à Hong Kong, pendant l'occupation de la Chine par les Japonais, cinq étudiants idéalistes complotent pour assassiner le politicien Yee, qui collabore avec l'occupant. C’est la jeune Wong Chia Chi, qui doit devenir la maîtresse de Yee pour l'attirer dans un guet-apens, et le faire assassiner, une première fois à Hong Kong, puis trois ans plus tard à Shanghai. Très beau jeu d’acteur, on se plonge dans l’ambiance de Shanghai, dangereuse à cette époque, où tout le monde se méfie et épie tout le monde. Le film est bien mieux que le livre, plus explicite plus émouvant. Certaines scènes ne sont pas tout public.

    [​IMG]
    L’empire du soleil
    (1987) réalisé par Steven Spielberg en 1987, avec Christian Bale et John Malkovich. En 1941, dans la Chine occupée par les Japonais, un jeune garçon européen, jusque-là choyé, découvre en quelques jours la peur, la faim, la violence et la mort. Bientôt emprisonné dans un camp, il transforme sa détention en aventure, se rend indispensable à tous, et quatre ans plus tard, à la fin de la guerre, est prêt à entrer dans le monde des adultes. Le film entraîne le spectateur dans la tourmente de l'invasion de la Chine par le Japon au lendemain de Pearl Harbor. Certaines scènes ont été tournées à Shanghai, en extérieur (sur le pont Waibaidu par exemple), Spielberg était le premier réalisateur étranger à avoir obtenu l’autorisation de filmer dans la ville.

    Pour les enfants
    [​IMG]
    Le Roi des masques
    (1996) film hongkongais réalisé par Wu Tianming . En Chine centrale, au début du siècle, un vieux maître de l'opéra a choisi de vivre dans la rue, en saltimbanque. Il est montreur de masques et son habileté à en changer devant des spectateurs qui n'y voient que magie l'a fait surnommer le roi des masques. Le vieil homme veut transmettre son art et décide d'adopter un garçon. Il se prend d'affection pour l'enfant qu'il adopte et qui suit son enseignement avec un vif intérêt. Jusqu'au jour où le vieil homme découvre qu'on lui a vendu une fille, ce qui rend impossible son héritage puisque seuls les héritiers mâles peuvent exercer ce métier. Emmenez d’abord les enfants dîner au Sichuan Folk, restaurant spectacle puis regardez le film en famille !

    [​IMG]Magnifique, mon coup de coeur
    Coming Home (2014) film chinois réalisé par Zhang Yimou, prix du public Festival de Cabourg, nommé à Cannes en mai 2014. Lu Yanshi, prisonnier politique, est libéré à la fin de la Révolution Culturelle. Lorsqu’il rentre chez lui, il découvre que sa femme souffre d’amnésie. Elle ne le reconnait pas et chaque jour, elle attend le retour de son mari, sans comprendre qu’il est à ses cotés. Ambiance feutrée des intérieurs pékinois, relations mère fille, amour traversant la maladie et les années, splendide, et toujours Gong Li éblouissante….

    Pour rire, de la part de mon amie Françoise Les "Liaisons dangereuses" version chinoise, à Shanghai avec un château au milieu des vignes, …. non d'une plantation de thé ! Les décors, costumes, jeux d'acteurs sont bluffants, ... Votre maîtrise du chinois vous permettra sans aucun doute de ne pas regarder les sous titres en anglais ! A regarder sur youtube (nécessite un V-P-N).

    Vous pourrez trouver ces films pour la plupart dans les boutiques de DVD (pour certains un peu cachés en bas des rayons) ou par d’autres moyens informatiques. A bientôt pour une prochaine séance !

    Carole COLOMB lepetitjournal.com/shanghai – Vendredi 7 novembre 2014
     
    • Informatif Informatif x 1
  2. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    Personnellement, je trouve ce classement pas trop mal.... j'ai juste "un désaccord" sur "Les 55 jours de Pékin" parce que c'est une super-production hollywoodienne qui s'appuie sur un fait historique comme prétexte ç raconter une histoire où les gentils sont bien sûr les occidentaux. En 2015, on devrait avoir dépassé "ce cap" pour proposer autre chose comme film évoquant des références historiques.
    En plus, à chaque fois que je vois Charlton Heston maintenant, je ne peux m'empêcher de penser à "Bowling for Columbine" :p

    Par contre, j'ai eu une vrais bonne surprise en découvrant le "Shanghai" de Halfstrom, avec John Cusack. Et tous les autres films cités sont aussi de bons moments de cinéma.
     
  3. MandaRhum

    MandaRhum Dieu souverain

    Inscrit:
    15 Septembre 2012
    Messages:
    2 643
    Localité:
    地中海
    Ratings:
    +2 107 / -16
    Last Train Home, c'est la preuve matérielle qu'un documentaire peut être une œuvre d'art. Personne n'aurait pu écrire ou mettre en scène un film pareil.
     
    • J'aime J'aime x 1
  4. Busko

    Busko Dieu Supérieur

    Inscrit:
    9 Décembre 2012
    Messages:
    1 206
    Localité:
    Alsace - Shanghai - Hunan
    Ratings:
    +729 / -13
    Pour ma part j'aurais très certainement inclu dans cette liste, le très émouvant film :

    "Balzac et la petite tailleuse Chinoise"

    (issue du roman de Dai Sijie qui réalisea lui-même le film)
     

Partager cette page