1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Souriez, vous êtes filmés...

Discussion dans 'Informatique et Nouvelles technologies en Chine' créé par C-E, 17 Janvier 2012.

  1. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    Nouveau siècle publié le 9 janvier, No. 2 2012
    Couverture : la divulgation importante d’informations sur les usagers de l’internet :helpsos:

    Fin 2011, on a assisté à l’« incident de la plus grande divulgation d’informations confidentielles dans toute l’histoire de l’Internet chinois ». Des sites sociaux ou de jeux aux portails du commerce électronique, voire certains sites bancaires ou gouvernementaux sont tous impliqués. Selon les statistiques publiées par le CNCERT (National Computer Network Emergency Response technical Team), jusqu’au 29 décembre, il semble que 26 bases de données aient été divulguées dont plus de 278 millions de numéros de compte et de mots de passe. Après cet incident grave, les services gouvernementaux concernés ont démarré tout de suite un plan d’urgence pour évaluer l’impact et élaborer des contre-mesures.

    Mais en réalité, les informations des bases de données concernées avaient déjà été volées par les hackers il y a quelques années, les derniers incidents de divulgation ne sont qu’un dévoilement général. Une « chaine noire » du trafic des données s’est formée il y a longtemps. Mais par rapport à la protection des informations individuelles confidentielles, le gouvernement s’attache plus à la promotion du système des informations réelles en ligne. Dans un contexte où les bases de données des sites et les informations personnelles sont étroitement liées, si la sécurité ne peut pas être garantie, le système du nom réel en ligne est plein de risques. Et au niveau technique, le système traditionnel de cyber-sécurité apparaît insuffisant pour lutter contre ces attaques.

    (revue de presse ambafrance)
     

Partager cette page