Quand les laowais sont en groupe, rien ne va plus.

  • Auteur de la discussion Xelium
  • Date de début
Xelium

Xelium

Membre Gold
24 Fev 2010
130
Ratings
35 15
63
#41
Je me pose juste une question. On doit bien être à 10 millions à Suzhou (je n'ai pas compté tout le monde hein) dont 6 de waidis (des mecs du Subei, et de l'Anhui principalement, qui ont bien entendu toute l'estime des locaux). Parmi ces 6 millions de chinois donc, JEJEStat m'indique qu'à peine 1% parlent le Suzhouhua. Leur intégration est-elle remise en cause ? peut-on parler à leur encontre de "racaille" ? quid de ces waidis qui parlent Putonghua (avec souvent un accent pourri de l'Anhui) à leur compagne Suzhou bendi (en même temps, elles ne sont pas nombreuses à épouser les mecs de l'Anhui...) ? Cette question vaut aussi bien pour tous les coins de Chine où les locaux ont leur propre langue ou dialecte. Elle vaut même pour ma patrie natale.
Ils sont chinois.
 
WuKong

WuKong

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
5 670
Ratings
3 965 2
188
Right Behind You
#43
Parler chinois apporte peu professionnellement et personnellement.
Comment peux-tu écrire une merde pareille et ne pas instantanément te mettre une grande baffe dans la gueule franchement ?
Je pensais que le trolling sur les forums était une habitude d'antan.
Boy...was I fucking wrong.
Nan mais c'est pas grave, pour en etre la ou tu en es dans la vindicte/frustration, on a l'impression que ca doit faire un moment que tu te plantes, et sur un paquet de truc... Je ne juge pas , ca arrive aux meilleurs..

Mais je maintiens, je parle et comprends le mandarin, enfin le Wu du nord zhejiang plutot, mais bon passons.. et ce n'a que peu d'impact sur ma vie ici ou l'appreciation que les gens ont de moi (vu que je ne l'utilise quasi pas, sauf imperatif). J'essaie de briller par un peu plus qu'en faisant mon DaShan de banlieu a chaque rencontre.
Et non, pour comprendre la chine, Ho terre si complexe et ancienne, avec ses traditions mysterieuses, sa riche histoire et culture millenaire, meme gracieusement dynamitee au temps moderne, parler chinois n'est pas LE pre requis... Par contre etre bon psychologue, patient, curieux, ouvert d'esprit, bienveillant et serieux, avec un bon sens de l'humour.. alors oui, ca, ca paie.. Parceque je vais te dire un secret, les chinois ne sont pas a part, ce sont juste des homo sapiens comme les autres, rien de vraiment special...

Apres si tu es persuade du contraire, et que tu es sur d'etre plus expert d'un truc "a part" que ceux qui n'ont pas tes outils ne peuvent comprendre, ni meme percevoir.. bah ecoute.. grand bien t'en fasse.. Mais, a te lire, il mets d'avis que tu as investi beaucoup dans ce beau pays, peut etre pas sur les bons chevaux, et qu'aujourd'hui ca te saoule de voire que ceux qui ont miser differemment, et en non conformite avec tes avis moraux, s'en sortent mieux ou en tout cas aussi bien, et en plus se permette de critiquer..

Bref, je te souhaite le meilleur. Have fun! C'est le principal sur cette terre.
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
3 260
Ratings
1 692 1
173
Xuijiahui Shanghai
#44
Ce moment quand tu penses que pouvoir parler la langue du pays n'est pas utile. This made me giggle. Then cry. 无法理解中文 = 无法理解中国 Après tu peux toujours te persuader du contraire si ça peut t'aider à avaler le fait que tu fais partie de ce groupe de sous-évolués laowais qui ne se sont jamais fait chier à apprendre la langue et pensent tout savoir.
Le gouvernement chinois s'en tamponne complètement du niveau de chinois pour délivrer les permis de travail.
 
五毛哥

五毛哥

Dieu créateur
04 Fev 2013
2 440
Ratings
2 441 5
153
#45
Mais je maintiens, je parle et comprends le mandarin, enfin le Wu du nord zhejiang plutot, mais bon passons.. et ce n'a que peu d'impact sur ma vie ici ou l'appreciation que les gens ont de moi (vu que je ne l'utilise quasi pas, sauf imperatif). J'essaie de briller par un peu plus qu'en faisant mon DaShan de banlieu a chaque rencontre.
Reconnais que tu décris un milieu quand même très particulier qui est celui des Chinois anglophones.
Forcément dans ta situation tu n'en as pas besoin puisque l'environnement ne l'exige pas. Mais ce genre de milieu n'est pas aussi répandu que tu le sembles le croire, et le fait de parler chinois n'est pas pour "briller en faisant son DaShan de banlieue", c'est un peu réducteur. Quand t'as besoin de discuter avec des non anglophones, c'est quand même pratique de parler chinois sans passer par un interprète... Passé un certain niveau, tu parles naturellement et tu perds ce self-awareness qui te ferait croire que t'es en train d'exhiber tes compétences. Les gens te parlent d'égal à égal et non en cherchant à s'adapter à toi. Ça change beaucoup de choses psychologiquement.
De même savoir utiliser l'internet chinois est un accès à des connaissances dont on se prive lorsqu'on ne parle qu'anglais.
Et puis ça va au delà de l'aspect purement pratique...

Et non, pour comprendre la chine, Ho terre si complexe et ancienne, avec ses traditions mysterieuses, sa riche histoire et culture millenaire, meme gracieusement dynamitee au temps moderne, parler chinois n'est pas LE pre requis... Par contre etre bon psychologue, patient, curieux, ouvert d'esprit, bienveillant et serieux, avec un bon sens de l'humour.. alors oui, ca, ca paie.. Parceque je vais te dire un secret, les chinois ne sont pas a part, ce sont juste des homo sapiens comme les autres, rien de vraiment special...
Tu peux pas nier qu'être bon psychologue, patient, curieux, ouvert d'esprit, bienveillant et sérieux avec un bon sens de l'humour n'est faisable que s'il y a communication. Donc à moins encore une fois d'attérir dans un environnement anglophone, tu peux pas exercer toutes ces compétences en milieu sinophone.
Il faut pas oublier que parler chinois est avant tout un outil, et un outil ça permet d'ouvrir des portes.

L'idée n'est pas de contester le fait qu'on puisse s'épanouir en milieu anglophone mais contester l'idée que c'est suffisant pour comprendre le milieu sinophone (et donc une grosse partie de la Chine).

Apres si tu es persuade du contraire, et que tu es sur d'etre plus expert d'un truc "a part" que ceux qui n'ont pas tes outils ne peuvent comprendre, ni meme percevoir.. bah ecoute.. grand bien t'en fasse.. Mais, a te lire, il mets d'avis que tu as investi beaucoup dans ce beau pays, peut etre pas sur les bons chevaux, et qu'aujourd'hui ca te saoule de voire que ceux qui ont miser differemment, et en non conformite avec tes avis moraux, s'en sortent mieux ou en tout cas aussi bien, et en plus se permette de critiquer..
Je te rejoins sur l'aigreur inutile de Xelium qui dessert un peu son propos, mais dans le fond il a raison, c'est idiot de nier que parler chinois apporte énormément de choses personnellement et professionnellement.
 
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 884
Ratings
8 236 6
188
32
Shanghai
#46
Tu peux pas nier qu'être bon psychologue, patient, curieux, ouvert d'esprit, bienveillant et sérieux avec un bon sens de l'humour n'est faisable que s'il y a communication. Donc à moins encore une fois d'attérir dans un environnement anglophone, tu peux pas exercer toutes ces compétences en milieu sinophone.
Il faut pas oublier que parler chinois est avant tout un outil, et un outil ça permet d'ouvrir des portes.
Pas necessairement.
Je vais raconter ma life, mais par exemple, en 2007 dans le fin fond du henan, je venais d'arriver et je parlais pas un mot de chinois. Inutile de preciser que la bas y avait personne qui parlait anglais non plus a des kilometres a la ronde. Et pourtant je me suis jamais ennuye, ca m'a pas empeche de communiquer avec les gens et de passer des supers bons moments avec les locaux, peut etre bien parmi les meilleurs en je ne sais combien d'annees en Chine d'ailleurs. L'humour ca marche meme quand tu parles pas la langue, le comique visuel et le comique de situation existent et ont l'avantage d'etre a peu pres universels. Curieusement on comprend les grandes lignes de ce qu'essaient de dire les gens.

Le tout c'est de reussir a se faire comprendre, y a pas besoin d'etre bilingue pour ca. T'as les gestes, les mimiques, les sons de base, des objets, bref tu fais avec ce que t'as.
Autre exemple, mon frangin est venu en Chine, lui aussi ne parlait pas un mot de chinois, eh ben rien qu'avec le contexte il comprenait la plupart du temps de quoi on discutait et arrivait egalement a se faire comprendre. Moi qui parlais chinois deja tres bien a ce moment la j'etais completement impressionne qu'il puisse piger de quoi on parle, mais en fait a la reflexion j'etais a peu pres pareil.
Je pense que vous avez juste oublie comment ca a du probablement egalement se passer pour vous, le cerveau humain est assez impressionnant quand il s'agit de se demerder, y a pas absolument besoin de parler la langue. Mais encore une fois, s'il faut le redire (et apparemment il le faut pour certains), ouais, ca rend les choses plus faciles. Simplement "facile" et "indispensable" sont deux mots differents.
 
totoautibet

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
4 402
Ratings
3 113 1
178
Nanning
#47
Un jour à Nanning, dans une petite shop d'articles pour beaux arts je voulais acheter un couteau à palette d'une forme particulière... Les traductions que m'avait proposé ma femme m'auraient plus aidé pour acheter une pelleteuse... Alors je me suis pointé au magasin avec le dessin au crayon de l'objet convoité. Bingo, la patronne voulait m'acheter mon petit dessin qui faisait l'admiration de la clientèle. Alors j'ai eu l'idée de monter un petit business et tout doucement, je me suis mis à vendre tout plein de petits dessins de couteaux à palette... des dessins... des dessins... je croulais sous des tonnes de dessins et puis je me suis réveillé, en sueur de cet horrible cauchemar, juste à temps, j'avais failli devenir un gros enculé de capitaliste.
Chaque jour qui passe désormais, je savoure à chaque instant le bonheur d'avoir pu conserver le le statut de pauvre con que la providence m'avait réservé !

Je déconne... mais pour le dessin c'est vrai !
 
Dernière édition:
Neuromancer

Neuromancer

Alpha & Oméga
13 Mai 2008
5 307
Ratings
3 187
188
Shanghai, Chine
#49
l'OP : "les étrangers qui traitent les chinois comme de la merde, c'est mal"
l'OP : traites les membres qui ne sont pas d'accord avec lui comme de la merde

On a un winner la
C'est pas le retour du chti ?
 
Xelium

Xelium

Membre Gold
24 Fev 2010
130
Ratings
35 15
63
#50
l'OP : "les étrangers qui traitent les chinois comme de la merde, c'est mal"
l'OP : traites les membres qui ne sont pas d'accord avec lui comme de la merde

On a un winner la
Awww. On se sent délaissé ? Tu veux un biberon et une petite tape dans le dos peut-être ?

Pose délicatement une sucrerie sur le bord de la table.
 
FabChine

FabChine

Dieu créateur
08 Fev 2012
2 380
Ratings
1 224 1
158
35
Jingan, Shanghai
#51
Awww. On se sent délaissé ? Tu veux un biberon et une petite tape dans le dos peut-être ?

Pose délicatement une sucrerie sur le bord de la table.
c'est dommage parce que ton attitude méprisante fait passer tous tes arguments, même ceux qui ont une quelconque valeur, complètement en arrière plan
et là on est plus du tout dans la linguistique...
 
why

why

Dieu suprême
26 Déc 2010
2 815
Ratings
2 113 12
163
闵行区
#52
Le débat aurait pu être intéressant... Est-il vraiment nécessaire de parler chinois pour bien s'intégrer ?

D'un côté, ceux qui comme Wumao ne jurent que par une maîtrise de la langue chinoise,...
De l'autre, Dui, Wukong, Mike, moi-même et d'autres sur ce forum qui pensent que ce n'est pas un prérequis.
 
P

pedrodeo

Membre Silver
05 Fev 2012
70
Ratings
13 2
43
Shanghai ChangNing
#53
Edit : Il semblerait même qu'il existe une communauté de francophones qui ne juge pas nécéssaire d'apprendre le mandarin, trouvant ça, je cite "obsolète et inutile au niveau personnel et professionnel". Ca va super loin...clairement flippant. (Source : certaines réponses dans ce thread. Accrochez-vous à vos slips, il y a du très lourd)
.
Perso je suis ici depuis 18 mois on va dire, et je ne trouve pas nécessaire d'apprendre à parler couramment le mandarin, je vis avec une chinoise qui parle couramment le français, je travail dans une boite française donc ça parle français et anglais, donc le chinois je ne le pratique jamais et je n'ai que des bases.

Est ce que je suis un trou duc toxique ? non je ne pense pas, je n'insulte pas les chinois, je n'organise pas de rassemblement entre français pour cracher sur le pays (pour dire je ne fréquente pas les endroits où il y a des étrangers)... j'aime découvrir la culture, essaye de la comprendre, goûte à tout, ai envie de voir le pays, mais je n'ai clairement pas le temps ni l'envie de m'investir dans l'apprentissage complet de la langue qui ne me servirais presque pas, sachant que je compte rentrer en France dans quelques années.
 
Xelium

Xelium

Membre Gold
24 Fev 2010
130
Ratings
35 15
63
#54
c'est dommage parce que ton attitude méprisante fait passer tous tes arguments, même ceux qui ont une quelconque valeur, complètement en arrière plan
et là on est plus du tout dans la linguistique...
C'est très clair effectivement. Je n'ai que du mépris pour les gens qui ne parlent pas la langue du pays après de nombreuses années d'expatriation et pour ceux qui pensent qu'apprendre le chinois est obsolète. Je n'ai ni à montrer de compassion ni à accepter ça.

C'est un niveau de stupidité que même la stratosphère ne saurait contenir.

Après, je ne suis pas surpris, ça rejoint complètement mon post d'origine et l'attitude plus que limite de certains ressortissants étrangers.
 
Xelium

Xelium

Membre Gold
24 Fev 2010
130
Ratings
35 15
63
#55
Perso je suis ici depuis 18 mois on va dire, et je ne trouve pas nécessaire d'apprendre à parler couramment le mandarin, je vis avec une chinoise qui parle couramment le français, je travail dans une boite française donc ça parle français et anglais, donc le chinois je ne le pratique jamais et je n'ai que des bases.

Est ce que je suis un trou duc toxique ? non je ne pense pas, je n'insulte pas les chinois, je n'organise pas de rassemblement entre français pour cracher sur le pays (pour dire je ne fréquente pas les endroits où il y a des étrangers)... j'aime découvrir la culture, essaye de la comprendre, goûte à tout, ai envie de voir le pays, mais je n'ai clairement pas le temps ni l'envie de m'investir dans l'apprentissage complet de la langue qui ne me servirais presque pas, sachant que je compte rentrer en France dans quelques années.
Tu vas donc rester des années en Chine et revenir en France sans être capable de parler la langue et ça ne te perturbe pas ? Personnellement, je trouve ça lamentable. Et...au passage...jamais tu ne seras capable de vraiment comprendre ta compagne chinoise si tu es incapable de comprendre sa langue d'orgine. Même si cette dernière parle français.
 
Sparadrap

Sparadrap

Dieu
15 Oct 2013
791
Ratings
572 3
123
38
#56
Bon, Messieurs les modos-trop-sympa-que-je-kiffe-grave, il est peut-être temps de clore ce sujet, vu que @Xelium déverse à tout-va son fiel et ses quignons de pain.
Ou alors renommez-le "Est-ce indispensable de parler chinois en Chine ?", que ce soit moins à couteaux tirés ;-)
 
why

why

Dieu suprême
26 Déc 2010
2 815
Ratings
2 113 12
163
闵行区
#57
C'est très clair effectivement. Je n'ai que du mépris pour les gens qui ne parlent pas la langue du pays après de nombreuses années d'expatriation et pour ceux qui pensent qu'apprendre le chinois est obsolète. Je n'ai ni à montrer de compassion ni à accepter ça.

C'est un niveau de stupidité que même la stratosphère ne saurait contenir.

Après, je ne suis pas surpris, ça rejoint complètement mon post d'origine et l'attitude plus que limite de certains ressortissants étrangers.
Moi aussi j'ai du mépris pour ceux qui comme toi nous prennent pour de la merde sans savoir qui nous sommes IRL.
Tu parles chinois ? Je suis content pour toi.
Je parle 6 langues, le chinois en HSK 3/4, et pourtant j'en ai rien à battre qu'un participant comme toi vienne me casser les :censure: avec des considérations genre ah mais méchants laowai, suceurs de richesses... (oubliant au passage qu'on paye nos impôts ici en Chine, hint: ils sont prélevés à la source).

Donc niveau connerie et stupidité, tu nous démontres à ton corps défendant le contraire de ta thèse intiale. C'est ballot...
Surtout que dans le lot, on a essayé de t'expliquer que nous commes des managers qu'on a plus d'expérience que toi qui ne voit que des expat un peu particuliers...
Pour la petite histoire: quand j'étais au fin fond du Yunnan et que j'ai pu discuter avec des gens de l'ethnie Yi, ils ne parlaient pas putonghua... Donc, arriver à comprendre leur histoire, leur culture, ce n'est pas à travers le putonghua.
Donc, si on suit ta logique foireuse, pour comprendre correctement la logique, il faudrait parler TOUTES les langues de toutes les ethnies... Bon courage...
 
Xelium

Xelium

Membre Gold
24 Fev 2010
130
Ratings
35 15
63
#58
genre ah mais méchants laowai, suceurs de richesses... (oubliant au passage qu'on paye nos impôts ici en Chine, hint: ils sont prélevés à la source.
Ce moment quand tu mets des mots dans la bouche des autres parce que tu n'es pas d'accord avec eux et que le débats est teinté avec de faux arguments jamais stipulés.

Et redescends un peu garçon.

Laisse un quignon de pain bien mérité sur le bord de la table.
 
P

pedrodeo

Membre Silver
05 Fev 2012
70
Ratings
13 2
43
Shanghai ChangNing
#60
Tu vas donc rester des années en Chine et revenir en France sans être capable de parler la langue et ça ne te perturbe pas ? Personnellement, je trouve ça lamentable. Et...au passage...jamais tu ne seras capable de vraiment comprendre ta compagne chinoise si tu es incapable de comprendre sa langue d'orgine. Même si cette dernière parle français.
Alors, t'inquiètes pas pour ma compagne elle a largement le niveau pour se faire comprendre. Et l'avantage d'une compagne, c'est qu'elle t'accompagne, donc quand on voyage, elle est la pour m'expliquer et me faire découvrir de nouvelles choses.

C'est pas parce que quelqu'un ne souhaite pas investir son temps dans l'apprentissage de la langue que ça en fait un tocard irrespectueux qui crache sur le pays et sa culture ! Et si c'est ce que tu penses, alors tu ne t'es pas entouré des meilleurs personnes, ou alors c'est que tu as de gros préjugés.

Perso je m'intéresse à tous, mais j'ai un métier, j'ai des activités, j'ai une vie de couple, un moment donné faut faire des choix et prioriser, j'ai pris des cours pour avoir des bases et pouvoir m'en sortir tout seul mais je n'irais pas plus loin.

Enfin bref, pète un coup et évite de mettre tous les gens dans le même panier en te basant sur un unique critère.
 
Dernière édition: