1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Ne pas perdre la façade [2 partie 2/2]

Discussion dans 'Culture Chinoise' créé par fake chinese, 29 Avril 2011.

  1. fake chinese

    fake chinese Apprenti

    Inscrit:
    27 Avril 2011
    Messages:
    2
    Ratings:
    +0 / -0
    Ne pas perdre la façade [2e partie 2/2]

    Les écoles sont devenues des centres privés où il faut payer et donc seuls les riches ont droit à l’éducation et à la potentielle lutte des classes qui est bien loin désormais (enfin si mais lutte des classes entendant compétition interne féroce). Dans le même registre et exemple du libéralisme à son paroxysme, les hôpitaux sont devenus de véritables centres commerciaux où l’on y fait des promotions spéciales, où à la fin d’une visite on vous remet des sacs identiques à des boutiques de luxe. Ou encore il existe un « service clientèle » (« customer service »). Des pharmacies appartiennent aux hopitaux eux-mêmes ce qui en fait des systèmes intégrés type « trust » (ayant un monopôle car verticalement intégré). Ce même « trust » duquel il est très difficile d’avoir confiance offre des prix beaucoup plus chers que les pharmacies indépendantes. Mais les ordonnances sont de véritables formules magiques ou hiéroglyphes que seule cette pharmacie peut décrypter et de là on annihile toute forme de concurrence. Tout comme l’éducation même question où est passée la médecine traditionnelle chinoise (plus préventive que curative) si performante et qui semble avoir disparu au profit des « neo liberopitaux ». Cette nouvelle société semble être gérée comme une entreprise.
    Le pays est rongé par la corruption. Les contrats locaux sont souvent concédés par commission au détriment des zones constructibles par exemple où l’on ne respecte pas les règles de sécurité de base afin de réduire les coûts. Mais c’est autant macrocosmique que microcosmique car qui donne l’exemple. Le gouvernement devant tant de paiements non déclarés a été contraint de mettre en place des systèmes de motivation financière pour influencer les gens à demander des reçus officiels (des additions) afin que des taxes puissent être ponctionnées. Cette corruption à différents étages de la société ronge celle-ci et la paralyse par ce biais. C’est l’individu qui scie la branche sur laquelle il est assis. On a entre bon nombre d’autres exemples ces scandales de détournements des dons liés aux sinistrés du tremblement de terre en 2008 dans le Sichuan. Cette société sclérosée est polluée par cette corruption et du coup tout le monde (les locaux et au delà le monde entier) en pâtit. On peut établir un parallèle très symbolique et vital avec l’eau. L’eau semble en aspect acceptable mais elle est extrêmement polluée en plomb, en fer… tant les canalisations sont endommagées, car peu entretenues. Mais ça c’est en dessous de la réalité visible, ce sont les égouts de la Chine ce que personne n’est en mesure de voir or ce qui compte comme on l’a vu c’est la façade, pour ne pas perdre la face.

    La Chine est au bord de l’implosion et de là se cantonne à ce qu’elle semble avoir mais jusqu’à quand? Tout le monde est unanime de manière microcosmique, à savoir individuelle (quand l’éducation l’a permis). Le gouvernement chinois est perçu comme le grand père acariâtre qui délire et que l’on laisse parler par pudeur ou respect des anciens sachant pertinemment qu’il a tord et que ses jours sont comptés. Par là on se refuse à lui couper la parole ou pire le contredire. On a vu en 2010 la censure des réseaux sociaux qui se sont vus interdits (face book ou youtude, google limité, la page 404 en guise de rappel à l’ordre)… On pourrait ironiquement dire que pour ne pas perdre la face le gouvernement a interdit facebook mais que de fait il en a perdu la facebook car personne n’est dupe et l’effet engendré a été pis. Il n’a fait que se décrédibiliser. Mais jusqu’à quand? Vu que la question n’est pas si cela va continuer comme tel indéfiniment mais surtout comment? Comment opérer ce changement qui de facto se voit être inévitable… Jusqu’ à présent le gouvernement sauve les meubles de cette bâtisse qui s’affaisse et pour laquelle aucune mesure de restauration concrète n’est prise. Cette société se voit aller droit dans le mur (into the wall but not the Great Wall, cette fois).
    La censure est prévalente sur beaucoup de sujets. Par exemple le prix nobel de la paix 2010 Liu Xiaobo est un dissident chinois selon Pékin et pour ces raisons il est en prison depuis plus de 6 ans. Ayant reçu le prix vituellement à Oslo, une chaise vide avait été préparée en guise de symbolisme. Du coup des expressions comme « chaise vide » s’étaient immédiatement vues censurées, les sms bloqués. Cela montre la puissance et la portée du gouvernement. Ou encore après le 11 mars 2011, il était interdit de parler d’une menace de radiation nucléaire en Chine afin d’éviter tout mouvement de panique. Du même ordre, la vague de contestation qui a sevi dans bon nombre de pays arabes était surveillée de près par le gouvernement qui craignait une contagion. Cette même vague était aussi voire pire que les conséquences du tsunami et d’une certaine manière un plus grave et « réel cataclysme potentiel » pour ce même gouvernement. Et de fait s’en est suivi une vaste répression qui a d’ailleurs été extrêmement peu relatée dans la presse internationale. Le gouvernement a gagné en quelque sorte sa guerre de desinformations et a reussi à étouffer l’affaire, ou plutôt les affaires. En terme de symbolisme cynique on a réussi à faire disparaitre les corps encombrants mais attention à ce que les cadavres ne remontent pas à la surface. Et oui tout ne peut pas être fait non plus sans conséquences. Par exemple début avril l’artiste Ai Weiwei a été incarcéré pour ses contestations du gouvernement. Comment cela peut-il être possible. La population est indignée mais seul Hong Kong n’a pu faire des manifestations.
    Alors on a des V-P-N (Virtual Private Network), des serveurs extérieurs qui font qu’on est censé se connecter d’ailleurs, de l’extérieur de l’empire du milieu. Du coup grâce à cet outil mais aussi cette arme de destruction massive pour le gouvernement on a accès aux restes du monde. Il s’agit d’une belle hypocrisie car pourquoi dans ce cas ne pas interdire tout accès à de tels téléchargements. Le gouvernement a mis en place des cellules pour lutter contre cette menace et de même il s’agit d’un jeu du chat et la souris. Un V-P-N existe jusqu’à ce qu’il soit identifié puis neutralisé. Le cas échéant un autre vient le remplacer. C’est une lutte perdue d’avance. Le pouvoir essaye juste de se voiler la face pensant la perdre mais une fois de plus ce n’est que de façade. Il est juste question de montrer que le Big Brother chinois est partout et travaille activement dans l’ombre à mettre en lumiere tout abus dans le but d’un maintien de l’ordre pour la sécurité individuelle de la population. Mais pourquoi cette énergie n’est-elle pas plutôt réorientée vers la lutte des contrôles de qualité dont les manquements nuisent plus à la santé de son peuple ?
    Les problèmes liés au Tibet, Taiwan, le Turkestan ne sont que les prémices de ce qui peut arriver car il n’existe pas de Chine mais bien des Chines sur un plan sociologique. La Chine compte 56 ethnies différentes. Mao a justement apporté une illusion d’unité à travers notamment l’union de la langue: « Putong Hua » la « langue standard » censée être véhiculaire. D’ailleurs étymologiquement un synonyme du « mandarin » est « Hanyu » ce qui signifie la « langue des Hans ». Au passage rappelons juste que ces derniers sont majoritaires puisqu’ils représentent plus de 80% de la population totale. Et quelque part sur ce simple fait, on pourrait émettre l’hypothèse d’un certain impérialisme Han sur les autres communautés minoritaires qui en nombre sont de facto majoritaires (55). Mais en pratique il n’en est rien un exemple parmi tant d’autres, on parle plus le Wenzhounais à Wenzhou ou Cantonnais à Canton (et ce même si dans cet exemple ce sont des Hans), à la différence de son voisin et frère ennemi l’Inde qui compte tant de langues et pour laquelle l’anglais supplante sur un plan pratique et quotidien l’Hindi. La France « Faguo » à savoir de manière littérale, le « pays de la loi » est perçue comme un eldorado. A juste de titre « pays de la loi » car c’est le premier peuple à avoir pris les rennes de son destin en destituant l’autorité en place. A titre d’exemple la masse peut tout et surtout créer un ras de marée et ce même si elle est désarmée. Si une personne démoniaque et psychotique dans un stade de 80 000 (comparable au stade de France) personnes, est armée d’une calachnicofe à munitions infinies. Que va-t-il se passer? Bien sûr il tuera une grande partie mais à un moment les balles ne seront pas aussi rapides que la marée humaine déferlant sur lui. Celui-ci se verra vite submergé et destitué de son arme et ce même si aucun individu ne possède rien de plus que ses propres mains nues.

    Quand je dis la Chine est au bord de l’implosion, on pourrait établir un parallèle avec le « syndrome chinois » en physique (expression que l’on doit à Ralph Lapp). Celui-ci décrit un scenario en cas d’explosion ou fusion d’un réacteur d’une centrale nucléaire. L’énergie dégagée serait telle que cette centrale se verrait en théorie se replier sur elle- même et traverser la terre d’une extrémité à l’autre. C’est ce que risque la Chine et le monde à aujourd’hui dans sa condensation sur tous les plans: humains, productifs etc ce qui fait courir un énorme péril à l’humanité entière.
    Quelque part on peut penser non pas « qu’on » a crée un monstre mais que celui-ci est le fruit de la mondialisation (globalisation en anglais étant plus évocateur) avec toutes les limites que demontrent ce systeme mondial qui a crée un monstre. On pourrait comparer ce phénomène à l’image de Frankenstein dont le créateur n’arrive plus à controller celui-ci. Le système international libéral a fait de la Chine un être incontrolable qui semble en roue libre car qui controle la Chine : ce gouvernement, les marchés ? ...
    Mais une révision semble être inévitable. Il faut tout de même noté que le premier ministre Wen Jiabao est l'un des seuls dirigeants chinois à se prononcer en faveur d'une réforme politique. Et vu que le gouvernement est assez pragmatique finalement (s’il ne veut pas perdre la face) cette révision de la société se doit d’être structurée, raisonnée, douce (dans le pacifisme et non leurs heurs, ni l’anarchie qui l’annihilerait de facto). Enfin elle se doit d’être progressive en prenant le temps nécessaire. Ce changement ou cette transition se doit d’être douce car il n’est pas question qu’une autre société ambrionaire ne naisse de celle-ci en tant que clone déguisé (un « neo fake système » ou un « fake neo système »).

    Où est passée la Chine d’antan si brillante qui a tant apporté à l’humanité à travers la sagesse liée au Confucianisme, au Taoïsme, à la découverte des techniques agraires, de la roue, du boulier, de la médecine traditionnelle…etc. Cette révision de la société chinoise ne doit-elle pas puiser dans ses propres racines et son histoire si prestigieuse ?

    Bien sûr je suis conscient que la Chine évolue à son rythme pour vivre au centre de l’empire du milieu au quotidien et de surcroit dans le commerce (l’échange). Je vois cette population malgré tout délicieuse et qui souffre. Je vois cette Chine si séduisante des années 2000 perdre son aura au profit (avec et sans jeu de mots) d autres comptoirs tels le Bangladesh, le Vietnam & co (.co, .com, worldwide dimension oblige). Je me réjouis que d’une certaine manière la production parte de Chine sous pression de revendications salariales qui font que la Chine est moins compétitive car sa masse se défend et même ses travailleurs veulent profiter de cet essor. Ils aspirent à un meilleur niveau de vie, bien souvent ils retournent dans leur campagne au nouvel an et ne reviennent plus. Bon nombre d’usines se voient aussi paradoxal que cela puisse paraître en sous effectif et peinent à recruter et garder leurs employés. Le gouvernement a investi depuis 2010 grâce à des subventions, pour développer des usines dans les provinces de la Chine intérieure afin d’officiellement désengorger le littoral surpeuplé et dont la condensation économique est extrême. Officieusement il est question de conserver une productivité forte et optimisée.

    A aujourd’hui en Chine a-t-on le droit d’écrire ce que j’écris? A-t-on le droit de le penser? Ça rappelle vaguement à titre de comparaison le joueur de tennis McEnroe. Ce dernier à l’époque avait tellement d’amandes à dire ce qui pensait en tant qu’insulte qu’une fois il fit la chose suivante. En désaccord comme à l’accoutumée avec un arbitre, il avait dit: « je n’ai pas le droit de vous dire que vous êtes un con sinon je vais avoir une pénalité, n’est-ce pas? » La réponse de l’arbitre était sans appel « bien sur ». Du coup lui, avait rétorqué « alors je ne vous le dis pas sachez que je le pense profondément »…

    Je ne m’extériorise aucunement de cet ensemble ni de cette société de laquelle comme tout le monde je profite. La Chine « the place to be », le nouvel elordorado qui semble a priori si appréciable si l’on fait abstraction du fond (et que le monde semble toucher aussi). Je ne suis rien d’autre qu’un pion ou un acteur de cet ordre établi qui est bien plus qu’un problème local mais un problème planétaire. C’est une sorte de constat évident de cette globalisation qui n’est qu’un échec. Ce qui me differencie peut être c’est cette prise de conscience des failles du système global dans lequel nous vivons et duquel il est impossible de s’extraire. Alors c’est certain que mener une vie d’expat est delicieux en Chine. Dans ce pays où l’on ressent le monde des possibles, les Etats Unis d’il y a quelques décennies et où l’on est si loin de la morosité ambiante et de la sinistrose morale et économique de la « vieille Europe »... Au delà de cette avalanche de critiques en rappelant que « critique » (« crisis ») signifie « trier », bien sûr aussi que je suis conscient de ses avantages multiples. Ne serait-ce qu’un seul primordial à mon sens qui est, à travers ceux qui la façonne au quotidien à savoir son peuple. De manière globale les Chinois sont très gentils, accessibles. Il existe chez eux une veritable proximité, une simplicité délicieuse et une ouverture malgré tout sur l’étranger dans son sens le plus large.

    Je suis né en Chine en 1981 (l’année ou Deng Xiaoping est arrivé au pouvoir et a lancé sa politique d’ouverture de l’empire du milieu au reste du monde. Ce dernier qui a étudié et vécu en France à l’époque selon Wikipedia avait « comme mission d'apprendre de l'occident pour sauver la Chine en prise à d'importants troubles ») et y ai grandi jusqu’à l’âge de 8 ans. Mes parents ont décidé de quitter leur pays en 1989 (au même moment où ce grand acteur de la Chine d’aujourd’hui Deng Xiaoping mais aussi dicident de Mao qui l’avait fait incarcérer à trois reprises, quittait le pouvoir) et ne parlent quasiment pas francais. Personnellement j’y suis retourné pour y vivre depuis quelques temps même si je me sens français à part entière mais au delà citoyen du monde. Or j’ai mal à ma Chine (comme d’autres pourraient dire sur certains points et dans une dimension différente j’ai mal à ma France). Je dis cela car je suis chinois or si j’étais français ou americain ou peu importe mon message serait perçu differemment. J’adore mon pays mais mon pays est malade et a besoin que son peuple mais au delà l’humanité le guérisse afin qu’il retrouve sa propre humanité perdue… C’est vrai que sur la masse je ne suis rien qu’un chinois de plus, 1 sur 1,387 milliards mais nous sommes individuellement tous (au dela de la mer de Chine) une goute dans l’océan de l’humanité or une goute de lait dans le café ne fait-il pas en sorte que celui ci change d’aspect?

    Einstein disait « le monde est dangereux à vivre non à cause de ceux qui font le mal mais a cause de ceux regardent et laissent faire ».

    To be continued (à suivre, a suivre de prés, mais en anglais « à être continué, à continuer »).
     
  2. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    Soigne l'homme et la Chine (l humanité ) sera soignée. Ouvre un peu les yeux, sors tes bouquins d histoire et regarde comment l humanité s'est faite...

    Exemple : les quotas que l'on veut imposer en France dans le foot pour diminuer le nombre d'africains et arabe, il est beau le pays des droits de l homme...anim_bravo
     
  3. jabysz

    jabysz Membre Platinum

    Inscrit:
    28 Octobre 2007
    Messages:
    656
    Ratings:
    +38 / -0
    il y a une coquille "calachnicofe" ?
     
  4. vds

    vds Membre Silver

    Inscrit:
    1 Janvier 2011
    Messages:
    308
    Ratings:
    +1 / -0
    Oui il est beau notre pays, même s'il laisse parfois des gens dire beaucoup de bétises sur Internet
     
  5. Francoislebonfrancais

    Inscrit:
    3 Juin 2011
    Messages:
    2
    Ratings:
    +0 / -0
    Personnellement j’ai été sidéré par ce texte (j’ai vécu 3 ans en Chine) . Mais en fait ce qui me sidère le plus c’est évidemment la profondeur et la vision de ce texte (je ne sais pas s’il s’agit d’un plagiat, ou si l’auteur est bien ce Français d’origine chinoise), mais au-delà ce qui m’a beaucoup choqué c’est l’absence totale d’intérêt a priori pour celui-ci. Quand je vois le nombre d’ouverture du 1er texte (quasiment 1000, ce qui ne veut pas dire qu’il ait été lu) contre le nombre du second moins de 300. Cela veut dire que seul un tiers a priori ont poursuivi. Cela me choque car j’ai trouvé le 1er texte très accrochant et le 2e si touchant. Soit c’est trop long soit c’est trop compliqué (cf la remarque pertinante qui dit « vous reflechissez trop les copains! ») ? mais quelque part ça m’attriste : les thèmes du genre en « ironisant » : « pour ou contre les pick pockets», « les Chinois sont-ils méchants », « les Chinois sont-ils bien éduqués »,… extrêmement poussés font des records d’affluence et d’intérêt. Quelque part c’est sûr que ça sollicite moins de neurones. Ça me donne envie de dire de manière subtile « NE JETEZ PAS VOS PERLES DEVANT LES PORCS ».
    Ou sinon le pire c’est les quelques posts dénués de contenu comme celui-ci qui reproche la forme du texte juste avant en disant que c’est mal écrit et lourd, en disant « il y a du vrai et du moins vrai » (magnifique répétition, en effet belle leçon de rhétorique).
    Ou encore le pauvre aigris qui se sent le besoin de défendre « sa » Chine (enfin sa petite vision de la Chine, il doit y vivre depuis 5-6ans du coup c’est Le « patriarche des expat », le stakhanoviste-defenseur de Sa culture chinoise), point par point avec des exemples tellement plats ou spécieux : « comme tu dis que la Chine en terme d’insécurité est l’un des pays les plus sûrs au monde »et lui rétorque « la Chine est loin d'être un pays aussi sûr que tu ne le dis, la délinquance est en augmentation chaque année». Alors que oui on le sait tous mais de manière absolue malgré cette croissance, la Chine reste beaucoup plus sûre que la France, la Grande Bretagne (exemples pour l’Europe), le Brésil, le Mexique (l’Amérique), la Côte d’Ivoire ou l’Afrique du Sud (pour l’Afrique) les Philippines (pour l’Asie)… La chute est d’ailleurs à l’image de tout le déroulé « on est là comme le lion, chacun pour sa poire prêt à bouffer l'autre... ». Mais d’une manière globale sans reprendre points par points les siens ce qui est risible c’est de tout comparer à la France : en disant en France « aussi c’est comme tel… ». L’auteur n’est pas obligé de taper sur la France en parallèle pour critiquer la Chine ça n’a rien à voir, surtout que celui-ci est chinois et a vécu en France (il a donc une double culture et a priori plus d’objectivité).
    Du coup j’ai juste envie de témoigner toute ma sympathie à celui-ci en lui signifiant et je l’espère que les non manifestations sont car ils acquissent et que c’est si complet qu’il y a peu à rajouter sans quoi cela peut sembler fade.

    En tout cas bravo et respect…
     
  6. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    La Chine est un pays moins sur que le Japon, la Corée du Sud et du Nord, la Malaisie...je te laisse le soin de compléter la liste, ça a l air de t amuser...
    Ben non, tout n est que subjectivité, si tu veux être objectif, il te faut faire des rapports avec des stats et tout le tintouin...
    Le texte est d une banalité affligeante, ça doit en lasser qqns...
     
  7. Enigme Way

    Enigme Way Apprenti

    Inscrit:
    26 Août 2011
    Messages:
    4
    Ratings:
    +0 / -0
    Ces 2 textes sont absolument remarquables autant sur le fond que la forme et méritent d'être lus dans leur intégralité je trouve.




    Je suis moi même journaliste (et écrivain à mes heures).
    [FONT=arial, sans-serif]
    [/FONT]Ce genre de texte écrit par un Chinois m'inspire 2 choses:
    La 1er est que le mimetisme crée un individu nouveau, il n est plus 100% Chinois ni pour autant 100% Français mais plusieurs...

    La 2e, ça me rassure et me réconforte de voir un jeune Chinois aussi fin dans la pensée. Il représente une exception qui fait qu'on ne peut être exclusif. J'ai vécu 11 ans en Chine (au delà, au Liban, en Angola, en Egypte, au Brésil donc ai sur le long terme expérimenté differentes cultures) et peux dire que de manière générale les Chinois (pas tous mais beaucoup) sont profondément stupides, individualistes, égoïstes, sans savoir vivre, bourrus, beaufs sans culture (g) ni ouverture et quelle que soit les classes sociales (en haut de la pyramide se sont la plupart du temps des nouveaux riches encore plus beaufs et déstables se croyant les rois du pétrole).... bref ils m'effraient de part leur néant, j'écrivais à ce sujet la chose horrible:"Je vois dans les yeux des Chinois les limites du néant... ces trous noirs imbibés de vide semblent aspirer tout sur leur passage en créant par abnégation et un centralisme exacerbé et pour lesquels au delà (de cette concentration de masse) on ne sait ce qu'il s'y cache, et où s'y aventurer nous ferait nous perdre nous même"). Je suis conscient que c'est extrême j'ai 60 ans et ai vécu dans des mondes si différents sans problème aucun et sorti du contexte ce genre de propos semble fasco, réact.... mais après 11ans de Chine et d'analyse profonde de cette culture c'est ce qui me reste. C'est dramatique, j'y ai côtoyé tellement peu d'intellectuels, de cérébraux... malgré ma profession, cette société est profondément pathétique autant par ceux qui la gouvernent que les moutons écervelés qui la composent....), je n'ai jamais rencontré un peuple si déshumanisé, et aussi stupide (même si je suis conscient bien sûr qu'il n'y a pas de conséquences sans causes mais bon le constat est objectif...). Pas besoin de comparer à je ne sais quel autre pays.... ce n'est pas le sujet.


    En tout cas merci aux 2 textes et à l'auteur qui me fait reprendre espoir sur le fait qu'il y ait des exceptions qui peut être un jour petit à petit feront changer la face de ce pays à la dérive et lui fera perdre la face dans le bon sens...


     
  8. jeanyves1123

    jeanyves1123 Membre Bronze

    Inscrit:
    2 Décembre 2009
    Messages:
    21
    Localité:
    Wuhan, province de Hubei, Chine
    Ratings:
    +0 / -0
    Après avoir lu ces deux articles je dit un grand bravo a l'auteur pour sa lucidité et la pertinence de son analyse; j'ai presque envie de reprendre espoir pour l'avenir de ce pays, je cite cite enigme way car mon point de vue rejoint tout a fait le sien. Pourtant je suis métis chinois et je suis en chine depuis plus de 4 ans maintenant donc je connais bien ce pays de certains de mes "ancêtres".
    C'est avec une grande joie que je découvre qu'il reste encore des chinois qui refuse de vivre dans l'illusion ambiante qui règne dans ce pays et qui peuvent cerner les réalités de cette société.
     
  9. sabakekutete

    sabakekutete Membre Gold

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    287
    Ratings:
    +0 / -0
    Tellement vrai tout ce qui est dit...n'en deplaise aux Amoureux de la Chine.

    L'implosion viendra d'elle meme, et le compte a rebours est lance.
     
  10. jeanyves1123

    jeanyves1123 Membre Bronze

    Inscrit:
    2 Décembre 2009
    Messages:
    21
    Localité:
    Wuhan, province de Hubei, Chine
    Ratings:
    +0 / -0
    Je voudrais aussi profiter de l'occasion pour joindre ce témoignage de Yan Linqing qui m'a beaucoup marquer par la justesse de son point de vue sur la société chinoise paru sur Rue89:

    « Aujourd'hui, la société et le caractère des Chinois sont complexes parce que les gens n'ont plus de véritables points de repères. Ils ont été brisés au moment de la Révolution Culturelle. Les Chinois d'autrefois avaient des traditions, des valeurs. Ils étaient polis et ne profitaient pas des autres pays : au XVe siècle, le célèbre amiral Zheng He a sillonné les mers pour explorer de nouveaux pays et faire du commerce, pas pour faire la guerre.


    La société chinoise actuelle, elle, ne repose plus sur une base solide. Aujourd'hui les gens ont de l'argent, mais ils sont comme ahuris. En dehors de l'argent, les Chinois ne voient plus rien. Ils sont aussi de plus en plus froids, indifférents. C'est en partie, je pense, à cause du contrôle des naissances.

    Les enfants des grandes familles chinoises d'autrefois se querellaient souvent, mais ils connaissaient la solidarité. L'enfant unique des familles d'aujourd'hui est très égoïste. Il n'a aucune notion de ce que signifie l'entraide, l'envie d'offrir sans contrepartie. C'est difficile pour une société d'être confrontée à une jeunesse comme celle-là.

    Même lorsque les Chinois parlent “d'attitude civilisé” (wenming), comme ils l'ont beaucoup fait à l'occasion des Jeux Olympiques, il s'agit d'une politesse superficielle. Quand quelqu'un se lève pour laisser la place à une personne âgée dans un bus, c'est parce que c'est la règle et qu'il n'a pas le choix. C'est rarement un geste qui vient du cœur.

    Un autre trait de caractère me déçoit aujourd'hui : la manière qu'ont les Chinois, notamment ceux qui vivent à l'étranger, de se vanter à tout bout de champs de la richesse et de la splendeur de notre culture millénaire. Je crois surtout que s'ils ne pouvaient pas s'appuyer sur le passé, ils n'auraient plus aucun moyen de savoir qui ils sont, ni de cacher leur propre médiocrité.


    Heureusement, il y a aussi un grand nombre de gens ici qui sont compétents et lucides. Ceux-là savent qu'il est temps de réfléchir à ce que la Chine veut faire de son avenir. Pour moi, la première chose à faire serait d'appréhender la vie avec plus d'objectivité. Aujourd'hui, les Chinois arrivent à compliquer des situations simples parce qu'ils sont trop subjectifs.
    Certains l'ont fait au printemps dernier en appelant au boycott des magasins Carrefour pour protester contre le soutien des Français aux Tibétains. A cause de leur subjectivité nationaliste, la logique était devenue : “ si je vais faire mes courses chez Carrefour, je n'aime pas mon pays ”. Quand on prend un peu de recul, cela n'a pas beaucoup de sens.


    Pour progresser, nous avons aussi besoin de remettre en question certaines certitudes. L'expression “ruhu tianyi” par exemple, qui signifie que lorsque on ajoute des ailes d'oiseaux à un corps de tigre, la puissance de l'animal est décuplée. Les Chinois utilisent souvent cette image pour décrire la Chine actuelle : ils considèrent que la culture traditionnelle représente le corps du tigre, et que l'argent représente les ailes.


    Je pense que pour que la Chine soit vraiment forte un jour, il faudrait plutôt inverser les choses. Il faudrait que les Chinois façonnent un nouveau corps de tigre, c'est-à-dire qu'ils aient une meilleure compréhension du monde actuel et adoptent des valeurs adaptées à ce contexte. Une fois ce nouveau corps constitué, il suffira d'ajouter les ailes que représente notre culture traditionnelle…
     
  11. winnipeg

    winnipeg Membre Gold

    Inscrit:
    16 Octobre 2009
    Messages:
    161
    Ratings:
    +27 / -0
    avoir une pensée fine pour un chinois, c'est être capable d'écrire un texte qui ravira le lecteur occidentale, en y ajoutant une touche de 'je suis chinois et j'aime la chine" pour se démarquer des banalités agressives qu'on a l'habitude d'entendre sur ce pays quand on est en france.

    la suite de ton texte est tellement minable et en contradiction avec l'esprit d'ouverture que tu t'attribues, qu'elle te décrédibilise direct !
     
  12. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    Pour 2012, patience...

    Pour Jean yves et kes autres, je ne le réécrirais jamais assez, lire les témoignages occidentaux d'avant l'ère Mao , vous seriez surpris du comportement chinois...si idéaliste ...
     
  13. Enigme Way

    Enigme Way Apprenti

    Inscrit:
    26 Août 2011
    Messages:
    4
    Ratings:
    +0 / -0
    Bison Ravi: dixit “Merci aux 2 textes qui me font prendre conscience de l'arrogance de certaines personnes, tout en me réconfortant sur la nature pestilentielle de l'homme...
    Bison Ravi: dixit “Pour Jean yves et kes autres, je ne le réécrirais jamais assez, lire les témoignages occidentaux d'avant l'ère Mao , vous seriez surpris du comportement chinois...si idéaliste...”



    L'arrogance je ne sais pas, s’ il s’ agit de moi quant à "les autres"? Tu sais j'aurais pu te parler de mes 6ans passés à couvrir la guerre du Liban (en tant que reporter) durant notamment les heures sombres du massacre de Sabra et Chatila en 1982 (si ça ne te parle pas un conseil regarde le film "Valse avec Bachir"), ou quand j étais basé au Brésil pendant 5ans dans les années 70 lors de l'opération Condor et tous ces assassinats (orchestrés en toile de fond par la CIA pour maintenir les dictatures sud américaines) "j'en passe et des pires" dois-je défoncer le gouvernement israélien, américain etc... pour critiquer la Chine (et ce même s'ils méritent autant)?? Dois-je aussi parler des heures sombres de la France et encore aujourd'hui du nombre de dérives. Quant au peuple intrinseque dois je dire que de manière globale les français sont raleurs, critiques etc (j’en suis la preuve vivante). Aucun pays ne constitue d'eldorado mais on se doit de pouvoir les critiquer. Parfois dans ces fora on a l'impression que dès qu'on touche à la Chine, il y a un lever de boucliers de certains ayatollahs de la Chine qui la défendent aveuglément. Ne pas la critiquer c'est comme de ne pas reprendre un enfant capricieux, ce n'est pas lui rendre service et ce n'est aucunement du prosélytisme occidental (loin de là car je pense que certaines sociétés tels que certaines tribues en Amérique latine et en Afrique pour avoir vécu avec pendant plusieurs mois sont hautement plus avancées sur le plan de la pensées et des valeurs que la plupart des occidentaux), tous les Chinois ayant vécu à l'étranger s'accordent à le dire (car en restant en Chine le système fait en sorte que le peuple ne remet rien en question c'est tout).

    Nous savons tous sans conteste que le passé pluriséculaire de la Chine est remarquable, c'est justement la raison pour laquelle il est difficile d'accepter cette nouvelle société (fruit du capitalisme et similaire au monde entier certes), mais quelque part c'est comme l'Egypte (j’ y ai vecu 4ans), l'Egypte actuelle n'a rien à voir avec l'ère des pharaons et leur science si avancée (leur dimension métaphysique...), de même pour la Grèce antique (regardez la Grèce d'aujourd'hui et leur système au bord du gouffre, de même fruit de l'aspect systémique des économies certes). Il va sans dire que je le regrette profondément. Mais quelque part heureusement qu'il nous reste le passé, la mémoire. Car la grandeur de la Chine c'est son passé aucunement son passé proche, encore moins son présent (et ce dans l’absolu, pas en comparaison des USA ni de l’Europe…). Je pourrais aussi parler du Portugal qui à travers la saudade (regret) et le fado pleure le passé et la grandeur perdu de l'épopée du 16e où ils ont ouverts les portes du monde à l'occident (non sans mal pour les peuples découverts) (et qu'on retrouve dans les Lusiades de Camoes). C'est comme un brillant penseur ou humaniste qui après un accident perd la mémoire et toute abilité en devenant un légume: il ne la recouvrera peut être jamais, il n'est alors plus ce grand penseur humaniste, il l'était c'est tout: il ne sert aux autres que grâce à ses textes... C'est comme moi sans me venter et justement pour preuve en tant qu'autodérision, j'ai bourlingué dans bon nombre de pays et ai vécu un fragment de l'histoire avec des rencontres si riches et finalement pour quoi? pour être à 60 ans, ni plus ni moins qu'un vieux con (a priori aigri, quel gâchis)... (clin d'oeil à Winnipeg car je sais que tu as raison...).

    Winnipeg dixit: “avoir une pensée fine pour un chinois, c'est être capable d'écrire un texte qui ravira le lecteur occidentale, en y ajoutant une touche de 'je suis chinois et j'aime la chine" pour se démarquer des banalités agressives qu'on a l'habitude d'entendre sur ce pays quand on est en france.
    la suite de ton texte est tellement minable et en contradiction avec l'esprit d'ouverture que tu t'attribues, qu'elle te décrédibilise direct !”

    100% d'accord avec toi, je sais que c'était purement de la provoc pour susciter des réactions mais quelque part si j'avais écrit l'inverse: la plupart des Chinois sont intelligents, avec un sens de l'organisation, de l'anticipation (vs stupides), altruistes (vs individualistes-égoïstes), extrêmement polis et avenants (vs sans savoir vivre-bourrus), raffinés et très cultivés, intéressants avec beaucoup d'esprit d'initiative, de réflexion, se posant beaucoup de questions existentielles, de connaissances sur le monde (vs beaufs sans culture) tu penses que ça aurait été crédible? Honnêtement? Je n'ai pas dit "tous" mais la plupart, beaucoup (et sais que c'est une question d'éducation). Si je m'insurge c'est que j'aime ce pays malgré tout et ceux qui le composent mais il y a des choses qui me révoltent (et ne suis pas le seul a priori quand je lis les différents messages mais au delà certains artistes et intellectuels, voir l'article posté sur ce site au sujet d'Ai Weiwei: http://www.bonjourchine.com/f129/f130/70279-ai-weiwei-p%E3%A9kin.html au passage resté sans commentaires) et c'est la raison pour laquelle le texte initial en 2 volets me paraissait si intéressant car il mettait le doigt sur des points sensibles sans agressivité mais tout en dénonçant (avec une certaine sagesse, à mon sens) et que le fait qu'il soit Chinois (comme il le dit à la fin du texte) me donne du baume au coeur (en clin d'oeils à ses jeux de mots et non pas du beau moqueur).

    JeanYves1123: merci pour le texte qui est très puissant, suis 100% d'accord, j’apprécie beaucoup tes interventions de manière générale (ici et ailleurs).
     
  14. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Et a Marseille ,combien de temps avez vous sejourne , svp ?? ...

    Merci ...

    Cordialement
     
  15. jeanyves1123

    jeanyves1123 Membre Bronze

    Inscrit:
    2 Décembre 2009
    Messages:
    21
    Localité:
    Wuhan, province de Hubei, Chine
    Ratings:
    +0 / -0
    Enigme Way: Je suis ravie que le texte vous ais plu et j’apprécie également vos commentaires qui sonnent toujours très juste.

    Je pense aussi qu'il n'y a aucun mal a apporter une critique constructive sur les dérives et les maux de la société chinoise. Nous vivons dans ce pays et sommes les témoins a des degrés plus ou moins différents de ce qui s'y passe réellement, il n'y aucune raison de taire ce que toutes personnes censées vivant dans ce pays ne peut que constater. Au vue du petit nombre de commentaire sur ce post je me rend bien compte que la plupart des gens sont soit las de disserter sur ce sujet ou n'en ont cure trop occuper qu'ils sont par leurs propres déboires. A ce propos j'ai souvent entendus la même excuse de la part de mes amis chinois: "la vie est déjà bien compliquer comme ça, pourquoi perdre son temps a ce genre de considération...","je suis trop occuper par mon boulot, ou avec mes amis, je vis pas si mal, pourquoi me soucier d’étiques et de politiques...", "personne n'y peut rien, c'est comme ça et faut l'accepter, avec le temps ça s’arrangera tout seul, faut être patient..." et ainsi de suite les excuses sont sans fins.

    Je comprend le point de vue des chinois, ils ont souffert, ont été humiliés et tout; ceci dit cette attentisme, cette résignation, cette faillite morale et intellectuelle ne peut être que très difficilement comprises sinon pas du tout. Les gens se targuent d’être de mieux en mieux éduqués, plus riche, d'avoir plus de confort et plus d’opportunités; mais aux lieux de mettre ces acquis au services du bien commun ils deviennent encore plus lâches, plus cupides et plus résignés. C'est a n'y rien comprendre.

    Il est encourageant que de temps en temps des personnes courageuses osent s'insurger a leurs risques et périls contre les injustices et les abus, mais il n'y a aucun signe d'un réel vent de changement et aucune volonté d’espoir, juste cette fuite effrénée en avant vers des - illusions.

    Ce que je viens de dire a déjà été vue et revue mais je ne m'y lasse jamais, a chaque fois il est passionnant de disserter sur ce sujet, contrairement a une énième discussions sur les filles chinoises, enfin c'est mon avis personnel.
     
  16. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    Tu dois bien comparer à qqn (toi?)ou qqch pour trouver que le chinois est d'une stupidité sans fin ou peut être qu'une définition dans un dico aide à éclairer...
    De plus étaler ton CV sous un pseudo (qui lui a réellement couvert des guerres sans être à l'abri d'une couverture) n'a pas vraiment d'intérêt...
    La Chine comme toutes les grandes civilisations s'est construite sur l'horreur et actuellement on en vit le prolongement, that s all. Comment est née la dynastie Ming (une des plus importante selon bp) sur la persécution , la torture et j'en passe des meilleurs alors pourquoi être choqué aujourd'hui, moi je relativise et ça me va bien , ça m'évite les grandes diatribes à 2 francs six sous.
    Construire sur du vent? Hemingway sur wikipédia : "Les carnages dont il est témoin le convainquent de la vacuité et du mensonge du langage abstrait."
    La plupart des participants de ce forum sont français et sont en Chine pour faire du biz, si demain les chinois ont le même salaire que les français , ils prendront leurs cliques et leurs claques pour aller au plus offrant alors l'esclavage, les problèmes de censure et autres , ils s'en tamponnent le coquillard. Pour les chinois, ils ont bien compris qu'il fallait des armes pour changer la donne et non des mots ou des fresques écrient ou faites par des millionnaires, de plus en voyant le régime Syrien flinguer les rebelles , ça ne les encourage pas plus que ça...
    Ce ne sont pas des excuses mais la réalité. Que fais-tu pour ton pays (peut être la france?) Jeanyves donneur de leçon à ces pauvres chinois égarés quand on sait dans quel bourbier les pays européens vivent depuis un certain temps.
    L'espoir , il est dans l'argent qui amène le confort (études et tout le tintouin) en quoi est ce mal d'avoir de l'argent?
    C'est pas disserter mais c'est se "répéter", m'enfin c'est mon avis...
     
    #16 bison ravi, 7 Septembre 2011
    Dernière édition: 7 Septembre 2011
  17. family c

    family c Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Enigme Way, JeanYves 1123 bravo pour cette discussion qui élève un peu le niveau de réflexion de certains sujets.
    Ce que vous décrivez sur la Chine d'aujourd'hui confirme ce que je constate aujourd'hui malheureusement. Quelle déception! depuis quelques mois nous sommes expatriés en Chine: la réalité est très décevante. La chine telle que je la concevais n'existe plus depuis des millénaires, ce qui ne m'empêche nullement d'aimer ce pays et d'espérer qu'il sorte du bourbier dans lequel il s'enfonce. L'implosion je n'y crois pas , ils courbent trop la tête depuis des millénaires: respect de la hiérarchie... trop individualiste, l'argent rien que l'argent... Enigme Way ta description du chinois grossier, malpoli, malpropre est très réaliste et n'a malheureusement rien de subjectif.

    Les critiques ascerbes et non constructives de Bison ravi on s'en passe: poubelle!
     
  18. jeanyves1123

    jeanyves1123 Membre Bronze

    Inscrit:
    2 Décembre 2009
    Messages:
    21
    Localité:
    Wuhan, province de Hubei, Chine
    Ratings:
    +0 / -0
    A bison ravi: le commentaire acerbe de Enigme Way n’étais qu'une provocation assez limite peut-être pour certaine personnes(mais renfermant un fond de vérité c clair) comme il l'a mentionner par la suite, après si tu ne peut pas comprendre ce genre de subtilité je ne peut rien pour toi...

    Concernant les intervenants sur ce forum, pour avoir parcourus déjà pas mal de sujets intéressant traitant d'autres choses que de "biz" je ne suis absolument pas de ton avis, au contraire, je ne citerais pas toutes personnes qui ont poster des sujets ou commentaires digne d’intérêts de peur d'en oublier plusieurs, mais ce sont elles qui me font aimer ce forums.

    Que fais-je pour mon pays, eh bien je ne reste pas les bras croiser comme un lâche, je fais honneur a mes devoirs de citoyen(impôts, vote, refus catégorique de toutes formes de corruption...), j'ai manifesté avec mes concitoyens pour la défense de mes droits les plus élémentaires, je cultive sans arrêts mon attachement pour la Liberté, l’Égalité et la Fraternité qui ne sont pas de vaines valeurs pour moi(je ne suis pas le seul ça me rassure) et surtout j'essaye comme je peut de venir en aide a ceux qui en ont besoin dans la mesure de mes moyens(étant en chine, dons aux victimes du tremblement de terre dans le Sichuan, d'ailleurs j'ai toujours garder une carte de remerciement qui m'avait été remise a l’époque, l'obole souvent a tant handicapés qui mendient dans les rues, il y en a beaucoup mais on ne les montre jamais dans les media...). Ceci étant, je ne dit pas cela pour paraitre mieux ou passer pour un bon samaritain, le fait et que je ne veut juste pas aller a l'encontre de mes valeurs morales et chrétiennes et ce sont des choses qui me semble tout a fait naturelles.
    La situation dans les grandes villes chinoises n'est plus celles de l’époque de Mao, pour moi avec le niveau de développement et d’éducation qu'on y voit, les chinois n'ont aucune excuse, absolument aucun argument valable pour justifier l’incivilité, la corruption, la faillite morale, la cupidité sans bornes et le manque de manières.
    Tu critique les sociétés occidentales, mais malgré toutes les dérives et les inégalités croissantes il reste malgré tout un fond de moralité et de valeurs au sein de leurs populations, il reste une réminiscence bien vivace de ce qui a fait la grandeur de la civilisation occidentale. Ceci dit je ne sais dans quel milieu intellectuel tu a vécu et comment sont les gens que tu côtoient donc peut-être n'a tu qu'un reflets négatifs de nos sociétés et tu n'as que faire des considérations culturelles et historiques.

    Au vue de ton rapport face a l'argent je comprend mieux ton raisonnement, j'avoue que je n'ai jamais manquer de rien et je vis confortablement, certaines personnes disent que la politesse et l’éthique sont un luxe, mais dans ce cas pourquoi toutes cette classe moyenne chinoise grandissante et tout ces nouveaux riches n'ont en toujours pas une once?!! C'est selon moi parce qu'ils cautionne de vivre ainsi dans ce délabrement morale et culturel(je répète souvent le mot "morale" car ce n'est pas un vain mots selon moi, c'est une valeurs essentielle), dans cette société inégalitaire et autoritaire.

    Prendre les armes dites-vous? Les révolutions arabes vous donnent tort a ce sujet(j'exclue le cas lybien car c'est une autre histoire), tout comme plusieurs exemples dans l'Histoire, je citerais la lutte pour les droits civique en Amérique, la révolution pacifique de Gandhi, etc... Après il est vrais que la Chine est un pays a part avec une histoire riche et complexe, mais je reste persuadé que le changement que tant de Chinois espère peut ce faire d'une manière pacifique si seulement ils se décident enfin a briser ce carcan qui les oppresses et qui a termes les mèneras dans le mur.

    Il y beaucoup de chinois francophone sur ce forum, je les invitent a réagir sur ce sujet pour en apporter peut-être plus de substance avec leurs point de vues. En tout les cas si cette discussion pouvait en pousser un a méditer sur ce sujet ça sera déjà ça de pris contre le bourrage de crane auquel ils sont assujettis en permanence.
     
  19. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    Heu... Désolé de te décevoir, mais cette Chine n'a jamais existé !

    ------
    @les autres : en effet, certains, dont moi, ne commentent plus ce genre de sujets, fatigués qu'ils sont des digressions pseudo-intellectuelles, des thèses basées sur les articles de Rue89, des petits tyrans qui assoient leurs théories en s'autoproclamant "expert de la Chine", et j'en passe.
    Je me rappelle d'un sinologue répondant à un journaliste : "Comment voulez-vous que je vous dise ce qui se passera dans un an. J'ai déjà du mal à voir ce qui arrivera dans trois jours..." A bon entendeur.
     
  20. jeanyves1123

    jeanyves1123 Membre Bronze

    Inscrit:
    2 Décembre 2009
    Messages:
    21
    Localité:
    Wuhan, province de Hubei, Chine
    Ratings:
    +0 / -0
    A Chine-experience: En effet il est si commode d'ignorer ces posts o combien inspirés qui nous font réfléchir sur la condition de ce pays, de faire abstraction de ces considérations et de suivre tranquillement nos existences médiocres et confortables d’expatriés; si commode d'ignorer cette personne portant un chapeau de paille, aux vêtement usées et salis qui nettoie les rues, a construit tous ces beaux centre commerciaux, résidence cossus et autres, qui ne peut même plus envoyer son enfant a l’école qui vient d’être fermer(les personnes bien informer savent a quoi je fais allusion...) et qui continuera a vivre comme un habitant de seconde zone.

    Il est si facile quand on a la vie facile de tourner le regards ailleurs quand des choses révoltantes se déroule sous nos yeux et de ne pas perdre son temps a s'interroger ou a chercher a comprendre, si simple de se cacher derrière sa condition d’étranger et d'ignorer le combat de chinois courageux pour les droits les plus élémentaires, comme il est pratique de rester neutre et insensible a la lecture ce sujet poignant et tellement vrais(écrit par un chinois) et serait-ce pour mieux masquer leurs propres lâchetés que tant de gens se plaisent a dénigrer les commentaires d'autrui?! Pour avoir le droit de dénigrer encore faut-il savoir et qui peut connaitre le parcours de chacun, son vécu, ses expériences et ses convictions profondes sur ce forums?!

    Personnes n'est omniscient alors un peu de respect et de courtoisie pour l'avis des autres ne ferait pas de mal je pense, enfin ça n'engage que moi, chacun se fera sa propre opinion.
     

Partager cette page