L'evolution culturelle en Chine

  • Auteur de la discussion Mi-Nicolas
  • Date de début
Mi-Nicolas

Mi-Nicolas

Ange
29 Jan 2015
759
344
88
Xiamen
Comme tout pays emergent, une (R)evolution a souvent un impact sur la culture du pays concerne du a son developpement rapide. Comme le titre l'indique, et surtout grace a votre experience en Chine, j'imagine que vous avez plus ou moins assiste a une evolution culturelle en Chine.

J'aimerais connaitre vos points de vue sur ce changement que connait la Chine, aussi bien au niveau liberte d'expression (on le voit avec les reseaux sociaux pour les jeunes qui tentent de contourner les restrictions) mais aussi les mentalites (pensez vous qu'ils font un peu plus attention a l'environnement? La derniere fois, j'ai apercu une petite ecoliere ramasse une bouteille pour la mettre dans la poubelle..)
Il est vrai que le pays se modernise aussi, les infrastructures, les moyens de communication, de transports..bref, tout va vite, tres vite meme et peut etre un peu trop.

Malgre ca, il y a certe des points positifs mais aussi des mauvais cotes..dans mon quartier,(il y a presque 2 ans de ca lors de ma premiere experience en Chine) il y avait pleins de petits restaurants traditionnels, (ok l'hygiene etait pas top, mais pour moi c'est la meilleure cuisine que je puisse trouver) et malheureusement pas mal d'entre eux disparaissent ou se trouvent remplacer par des chaines de restaurant. (plus propre certe, mais moins bon et souvent plus cher, et puis le cote bouiboui chaleureux me manque.)

Quand pensez vous? Je suis vraiment en admiration devant ce pays et sa culture, on aime ou on aime pas, mais on ne peut pas y rester indifferent!
 
Dernière édition:
Yiyuan

Yiyuan

Dieu créateur
16 Avr 2015
4 099
2 022
158
47
il y avait pleins de petits restaurants traditionnels, (ok l'hygiene etait pas top, mais pour moi c'est la meilleure cuisine que je puisse trouver) et malheureusement pas mal d'entre eux disparaissent ou se trouvent remplacer par des chaines de restaurant. (plus propre certe, mais moins bon, et puis le cote bouiboui chaleureux me manque.)
les petits bouiboui existaient aussi en France il y a 60 ans mais les normes d'hygiènes sont passées par là. En Chine il commence à faire pareil. C'est bien domage car comme tu le dis c'est bon, pas chère et c'est sympa comme tout. Mais ils ne vont disparaitre du jour au lendemain car les chinois mangent beaucoup à l'extérieur et rarement chez eux (car il faut faire à manger!! et le côté repas de "famille" le soir pour discuter n'existe pas; ils sont tous sur leur téléphone à wechater à fond. Perso quand ma femme commence ça, je lui dis soit de couper le tel soit de sortir de table. Un minimun de savoir-vivre et aussi de montrer l'exemple au fiston ;))
 
- Résistons -

- Résistons -

Dieu suprême
30 Août 2014
12 564
7 858
168
法国
Les evolutions sur 10 ans: Subjectif

Liberte d expressions... Pas vue de changement. La censure veille. Internet n est plus anonyme, ni meme les cartes sim telephones.
Environnement: Les chiffres montrent que c est toujours aussi pollue. Les intentions sont la.
Hygiene/securite alimentaire: La encore, pas vue de gros changement sauf l apparence et le discours.
Corruption: Toujours confrontes au quotidien. (Les procedes ont evolues par contre). Le discours est la aussi.

Niveau des mentalites: ca fait son chemin mais on devrait sectoriser:
Esprit critique vis a vis des dirigeants, cela a toujours ete le cas pour beaucoup.
Le "savoir vivre": Y a Shanghai, les autres villes et les campagnes. Cette ville est vachement civilise :). La campagne, certainement les endroits ou solidarites, attentions et convivialites ont encore un sens et sont legions.

Infrastructures: Exemple du train, ca va vite tres vite mais on a perdu en confort. De plus en plus de monde sur les routes, des bouchons de plus en plus grands. et frequents (C est simple, par exemple, Shanghai y a dix ans, y avait pas de bouchons sauf exception style yan'an lu fermee. Des raletnissements oui, des bouchons, non. Aujourd hui, c est l enfer.)

Scolarite: Beaucoup d inegalites. Beaucoup trop pour parler d evolution. Les programmes n ont pas l air de changer des masses. Les outils, voir les inegalites.

Sante: Toujours les meme contraintes... Dans les villes comme Shanghai ou les sections VIP sont autorisees: Des pompes a fric.

Urbainisme: C est certainement le principal changement notable. Des quatiers entiers rases.

Logement: Toujours pas isoles, les meme design de residences/maisons...

Travail et conditions: Amelioration dans beaucoup de secteurs mais la encore... Grandes villes/municipalites sont concernees, ailleurs, ce n est pas si flagrant.

Acces au travail: Les chiffres du chomage se font rare mais semblent tres eleve. Ca vivote.

Acces a la creation d entreprise: J ai l impression que les plus belles annees sont derrieres.

Salaires: Ont augmentes un peu partout en Chine, plus ou moins en fonction des regions/municipalites/provinces.

Pouvoir d achat: Beaucoup de familles vivent a credit. Les prix augmentent. Pas forcement evident. Bien que beaucoup ne sont pas dans la privations et manquent de rien.
 
Dernière édition:
Mi-Nicolas

Mi-Nicolas

Ange
29 Jan 2015
759
344
88
Xiamen
Dans la vie de tous les jours, j'imagine que le traffic (routier) a du enormement changer, enfin c'est pas pour rien qu'ils essaient de limiter le nombre de voiture dans les villes maintenant (bon aussi pour la pollution peut etre ;))
Les evolutions sur 10 ans: Subjectif

Liberte d expressions... Pas vue de changement. La censure veille. Internet n est plus anonyme, ni meme les cartes sim telephones.
Pour ce qui est de la censure, je suis d'accord avec toi, mais on peut quand meme remarque que de plus en plus de chinois essayent de contourner celle-ci, ils cherchent a s'informer autrement, veulent essayer nos reseaux sociaux, il y a une veritable ouverture qui est en train de se creer avec la nouvelle generation. (ce n'est que mon humble avis)
 
A

ANUSTART

Guest
J’ai noté quelques points positifs mais évidemment plus de négatives. Je les listes comme ça sans diviser en catégories :

Positives:

1- La société est de plus en plus éduquer, ce qui se reflète positivement sur pas mal d’aspect. Il commence à voir un savoir-faire par exemple au travail. Des technos sont mieux adapter en Chine qu’ailleur.

2- Pour un étranger, ça devient de plus en plus facile de s’intégrer. Ceci peut être aussi vu comme un point négatif.

3- Les gens pensent de plus en plus à se marier tard ; au moins dans les grandes villes. Mais bien sûr la pression des parents reste dominante.

4- Il y a des opportunités de travail ; ainsi que pour crée son propre business. A voir si ça va survivre la crise actuelle.


Négatives :

1- L’écart entre les pauvres et les riches devient de plus en plus important ; voir la classe moyenne se divise aussi.

2- Il y a une inflation de malade sur quasiment tout.

3- Je suis très critique de cet aspect « nouveau riche » specialement chez ceux qui commencent à avoir de l’argent. Les gens veulent se montrer capables de dépenser juste pour se montrer riche en rentrant à leurs petites villes ou villages.

4- Les riches à eux ; ben c’est 100000fois pire.

5- Le racisme entre les divers Provences est toujours existant. Ca va du pire en pire vue l’écart entre le niveau de vie entre les divers Provences.

6- L’anglais reste toujours un facteur principal qui définit le niveau de salaire. C’est un point important sur lequel les chinois dépensent des fortunes juste pour être éduquer par des étrangers.

Niveau université, je n’ai pas les chiffres actuels des frais mais j’imagine c’est en monte comme tout. Déjà la note a l’examin officiel ainsi que le Hukou décident ou tu pourras étudier.

7- La croissance sur un long terme donne l’impression aux gens que ça restera comme ça pour toujours. Du coup les gens investissent sur pas mal de produits spécialement l’immobilier et donc des crédits a de long termes. Au travail ils sont indifférents de leurs actions même si ça coule la boite.

8- Il y a de l’infrastructure sur certaines villes, mais les cerveaux qui conduisent les véhicules ne sont pas à niveau. Les gens ne savent même pas garer leurs voitures sans l’assistance des gardes de l’immeuble. La mode actuel c’est conduire son scooter en regardant son portable.

9- Le guanxi est toujours existant dans toutes les institutions. Dans le cas d’un accident, le plus fort gagne. Pour cela des gens conduisent-en contre sens sans aucuns soucis.

10- Niveau pollution, je ne pense pas que ça va mieux. Quand on trouve des cochons morts dans la rivière ; ça montre l’indifférence des gens.

11- Les hôpitaux chinois sont blinder de monde et les services VIP font en sorte que si tu es plus riche alors tu passes plus vite. Les hôpitaux prives (même chinois) c’est plus rapide mais aussi c’est une arnaque.

12- Sexualité : Dans une ville comme Shanghai, un homosexuel n’a pas beaucoup de problème, mais ailleurs c’est toujours difficile. En plus Je n’ai toujours pas l’impression que la protection contre les maladies sexuelles soit plus rependant que précédemment malgres que les jeunes sont plus actifs. Et le pire c’est qu’il y a toujours de la discrimination contre ceux qui ont des maladies, même l’hépatite.
 
Dernière édition par un modérateur:
Yiyuan

Yiyuan

Dieu créateur
16 Avr 2015
4 099
2 022
158
47
mais les cerveaux qui conduisent les véhicules ne sont pas à niveau. Les gens ne savent même pas garer leurs voitures sans l’assistance des gardes de l’immeuble. La mode actuel c’est conduire son scooter en regardant son portable.
Pour cela des gens conduisent-en contre sens sans aucuns soucis.
J'adore tellement c'est vrai :bravo:

Par contre, juste pour contre-dire, aujourd'hui j'ai vu, en emmenant mon fils à l'école ce matin les bus et les voitures ne pas s'enquiller comme des cons dans le carrefour en bloquant toute la circulation!! Je me suis dit "p'tain ils ont compris, alléluia !!!! (sauf les scooters qui en profitaient pour griller les feux tout en télephonant :mad:
Et cet après-midi en allant le rechercher, ben ils étaient en vrac dans le carrefour et les scooters toujours aussi cons avec leur téléphone :(. Bon ils n'ont pas tous compris :(.
 
Mi-Nicolas

Mi-Nicolas

Ange
29 Jan 2015
759
344
88
Xiamen
@ANUSTART
Je retrouve pas mal de points communs avec ce que je pensais. Le point positif sur le mariage (comme quoi ils se marient plus tard) comme tu le soulignes, c'est surtout dans les grandes villes. Moi personellement, sur Xiamen, la plupart de mes amis sont sur le point de se marier a 25-27 ans, quand je leur dis que nous en France, nous sommes rarement presse de passer le cap avant les 30 ans, ils me regardent avec de sacres yeux mais au fond, beaucoup d'entre eux me disent que nous avons de la chance, car la pression des parents est moindre comparativement a eux.
 
A

ANUSTART

Guest
@ANUSTART
Je retrouve pas mal de points communs avec ce que je pensais. Le point positif sur le mariage (comme quoi ils se marient plus tard) comme tu le soulignes, c'est surtout dans les grandes villes. Moi personellement, sur Xiamen, la plupart de mes amis sont sur le point de se marier a 25-27 ans, quand je leur dis que nous en France, nous sommes rarement presse de passer le cap avant les 30 ans, ils me regardent avec de sacres yeux mais au fond, beaucoup d'entre eux me disent que nous avons de la chance, car la pression des parents est moindre comparativement a eux.

Oui c’est sure que les jeunes ont toujours de la difficulté à dire non à leurs parents, et même sur Shanghai ce n’est pas aussi rependu que ça non plus.

Par contre il y a de plus en plus de personnes vers les trentaines qui disent honnêtement qu’ils n’ont pas envies de se marier et qu’en gros ils ne donnent pas le choix aux parents. Ils ont souvent des blind dates obligatoir et ils font en sorte que ca se termine du premier jours. Bien sûr c’est plus avec des mecs, mais il y a aussi des femmes.

Apres sur le long terme, ils ont du mal, même les hommes. J’en connais un qui a 38 ans et qui en gros n’a aucun soux de cotes a part sa voiture. Il admet que même s’il veut se marier, il n’attirera pas que des personnes dans sa situation.
 
Shiruba

Shiruba

Ange
07 Oct 2007
620
140
88
J'ai noté quelques différences depuis mon premier voyage en ici en 2006.

Je trouve que leur regard à l'égard des étrangers a changé. Ils étaient surement moins habitués à en croiser avant mais j'ai quand meme senti qu'on était mis sur un pied d'estale du peut-etre à un complexe d'infériorité. Aujourd'hui le nationalisme gagne du terrain et on sent une fièreté en leur nation et nationalité. Le discours de chinois que je cotoie depuis une paire d'année change, la compairaison entre la Chine et le reste du monde tend de plus en plus en faveur de la Chine, surtout pour ceux qui ont une bonne assise financière. Reste à voir jusqu'ou ca va aller.

Ensuite l'autre révolution à laquelle j'ai assisté c'est l'éclosion des smartphones et la rapidité à laquelle toute la population est devenue addict, aussi bien les jeunes que les moins jeunes. Je compte plus les tables au resto ou des groupes de personnes ou couples sont scotchés sur leur téléphone sans quasiment jamais parler entre eux. Ca donne vraiment l'impression qu'ils se font bien chier dans leur vie. C'était peut-etre le cas avant mais la ca devient visible.
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
3 650
1 765
173
Xuijiahui Shanghai
Ils appliquent une technique très bonne:
Ils vous donnent des espoirs (mes collègues ont compris!!!) pour lever au maximum votre mental et là : bammm ils écrasent votre espérance naissante. Et vous voila au fond du tonneau. Malin n'est-il pas.
 
larquen

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
3 626
1 616
173
Suzhou Tiger Hill
La principale évolution culturelle est quand même liée au pouvoir d'achat (matérialisme) et aux technologies (réseaux sociaux). Sinon une ouverture aux habitudes occidentales, en matière de bouffe (ou malbouffe) , vin rouge, café...

Sent from my MI PAD using Tapatalk
 
M

manu

Dieu
17 Déc 2006
1 726
403
128
Beijing
les petits bouiboui existaient aussi en France il y a 60 ans mais les normes d'hygiènes sont passées par là.
Bah maintenant, il y a les 'restaurants' turcs, avec les kebabs.
J'allais dire, qu'il y a aussi les 'traiteurs' rapides chinois, wenzhou, etc.

En Chine il commence à faire pareil. C'est bien domage car comme tu le dis c'est bon, pas chère et c'est sympa comme tout. Mais ils ne vont disparaitre du jour au lendemain car les chinois mangent beaucoup à l'extérieur et rarement chez eux (car il faut faire à manger!! et le côté repas de "famille" le soir pour discuter n'existe pas; ils sont tous sur leur téléphone à wechater à fond. Perso quand ma femme commence ça, je lui dis soit de couper le tel soit de sortir de table. Un minimun de savoir-vivre et aussi de montrer l'exemple au fiston ;))
Moi, les bouiboui, j'aime aussi, mais mon estomac n'aime plus.

Wechat, c'est une drogue.
 
M

manu

Dieu
17 Déc 2006
1 726
403
128
Beijing
Bonjour,

Evolutions notables (court) depuis 2003 (Beijing) :
- on m'appelle beaucoup moins 'laowai' dans la rue;
- Les gens crachent moins par terre;
- Les gens sont de mieux en mieux habillés;
- De plus en plus de gens parlent anglais.


Comme tout pays emergent, une (R)evolution a souvent un impact sur la culture du pays concerne du a son developpement rapide. Comme le titre l'indique, et surtout grace a votre experience en Chine, j'imagine que vous avez plus ou moins assiste a une evolution culturelle en Chine.

J'aimerais connaitre vos points de vue sur ce changement que connait la Chine, aussi bien au niveau liberte d'expression (on le voit avec les reseaux sociaux pour les jeunes qui tentent de contourner les restrictions) mais aussi les mentalites (pensez vous qu'ils font un peu plus attention a l'environnement? La derniere fois, j'ai apercu une petite ecoliere ramasse une bouteille pour la mettre dans la poubelle..)
Il est vrai que le pays se modernise aussi, les infrastructures, les moyens de communication, de transports..bref, tout va vite, tres vite meme et peut etre un peu trop.

Malgre ca, il y a certe des points positifs mais aussi des mauvais cotes..dans mon quartier,(il y a presque 2 ans de ca lors de ma premiere experience en Chine) il y avait pleins de petits restaurants traditionnels, (ok l'hygiene etait pas top, mais pour moi c'est la meilleure cuisine que je puisse trouver) et malheureusement pas mal d'entre eux disparaissent ou se trouvent remplacer par des chaines de restaurant. (plus propre certe, mais moins bon et souvent plus cher, et puis le cote bouiboui chaleureux me manque.)

Quand pensez vous? Je suis vraiment en admiration devant ce pays et sa culture, on aime ou on aime pas, mais on ne peut pas y rester indifferent!
 
Sparadrap

Sparadrap

Dieu souverain
15 Oct 2013
1 064
710
143
39
Le titre de la discussion mentionne la culture mais la plupart des contributions ont choisi l'angle des mentalités, et pourquoi pas après tout.

Pour m'en tenir à la vie culturelle, je dirais qu'elle est très limitée. Si on parle de consommation culturelle comme dans les grandes villes internationales (expos, théâtres, cinoches), le ratio par tête de pipe à Shanghaï est rachitique. Et même si on prend une définition plus large de la culture (littérature et musique au sein de la famille, fêtes traditionnelles, par exemple), c'est là encore pas brillant et on ne décolle pas du diptyque bouffe + télé.

Les raisons sont bien connues : des structures sociales phagocytées par le système politique (c'est pas un parti, à mon sens) et une société particulièrement vulnérable aux messages consuméristes (puisque celle-ci a connu une libéralisation économique sans les garde-fous qui s'étaient établis ailleurs sur des décennies).

Un exemple au hasard : la musique pop. C'est quoi la musique pop chinoise aujourd'hui ? Une guimauve indigeste qui n'a d'indigène que les paroles (et encore). L'instrumentation, la composition, l'orchestration, l'interprétation... tout vient d'ailleurs et le format des télé-crochets réduit encore le champ des possibles en contraignant les chanteurs(-euses) à imiter avec plus ou moins de réussite le modèle gospel.
 
Yiyuan

Yiyuan

Dieu créateur
16 Avr 2015
4 099
2 022
158
47
Bah maintenant, il y a les 'restaurants' turcs, avec les kebabs.
J'allais dire, qu'il y a aussi les 'traiteurs' rapides chinois, wenzhou, etc.
Certe oui, mais ils respectent les règles d'hygiènes.

Wechat, c'est une drogue
c'est clair et en plus elle rend vraiment très con. Sans compter qu'elle détruit toute forme de communication "normale" (
Je compte plus les tables au resto ou des groupes de personnes ou couples sont scotchés sur leur téléphone sans quasiment jamais parler entre eux.
)
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Pour m'en tenir à la vie culturelle, je dirais qu'elle est très limitée. Si on parle de consommation culturelle comme dans les grandes villes internationales (expos, théâtres, cinoches), le ratio par tête de pipe à Shanghaï est rachitique. Et même si on prend une définition plus large de la culture (littérature et musique au sein de la famille, fêtes traditionnelles, par exemple), c'est là encore pas brillant et on ne décolle pas du diptyque bouffe + télé.
Bonjour Sparadrap
Ca depend du milieu ou tu evolues et de tes frequentations , les familles Pierrafeu et Bidochons sont nuees sur la planete ce n'est pas un phenomene chinois mais universel !
La consommation culturelle commence par celle dont on veut bien se doter soi meme , a commencer par une bibliotheque digne de ce nom .
Apres ceux qui pensent que la chine est un vide culturel et artistique , libre a eux mais ce n'est pas du tout mon avis .

Bonne journee a toutes et a tous
 
Dernière édition:
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
3 650
1 765
173
Xuijiahui Shanghai
Pour m'en tenir à la vie culturelle, je dirais qu'elle est très limitée. Si on parle de consommation culturelle comme dans les grandes villes internationales (expos, théâtres, cinoches), le ratio par tête de pipe à Shanghaï est rachitique. Et même si on prend une définition plus large de la culture (littérature et musique au sein de la famille, fêtes traditionnelles, par exemple), c'est là encore pas brillant et on ne décolle pas du diptyque bouffe + télé.

Les raisons sont bien connues : des structures sociales phagocytées par le système politique (c'est pas un parti, à mon sens) et une société particulièrement vulnérable aux messages consuméristes (puisque celle-ci a connu une libéralisation économique sans les garde-fous qui s'étaient établis ailleurs sur des décennies).

Un exemple au hasard : la musique pop. C'est quoi la musique pop chinoise aujourd'hui ? Une guimauve indigeste qui n'a d'indigène que les paroles (et encore). L'instrumentation, la composition, l'orchestration, l'interprétation... tout vient d'ailleurs et le format des télé-crochets réduit encore le champ des possibles en contraignant les chanteurs(-euses) à imiter avec plus ou moins de réussite le modèle gospel.
Ce n'est pas parce que tu ne connais pas que cela n'existe pas.
Dire que la culture chinoise est rachitique c'est faux. Elle n'est pas structuré de la même façon. Mais elle est existe.
 
Sparadrap

Sparadrap

Dieu souverain
15 Oct 2013
1 064
710
143
39
Ca depend du milieu ou tu evolues et de tes frequentations
Très juste, Maître Lafoy. Je me situais du point de vue du péquin moyen à Shanghaï uniquement (la réceptionniste, l'ouvrière à la retraite).
Dire que la culture chinoise est rachitique c'est faux. Elle n'est pas structuré de la même façon.
Le sujet est l'évolution de la culture chinoise, et non l'évaluation de la culture chinoise en général (je m'en garderais bien). Je parlais de mon ressenti sur son évolution récente.

Il est contradictoire de dénoncer les ravages de WeChat et de nier le rétrécissement de la culture en Chine. WeChat n'occupe pas une place laissée auparavant vacante ! Ça a pris la place notamment de tout un tas d'activités sociales (mahjong, conversations en famille ou au travail, débats...).
 
Lyka

Lyka

Demi-dieu
30 Juil 2014
890
666
118
28
Shanghai
Bonjour Sparadrap
Ca depend du milieu ou tu evolues et de tes frequentations , les familles Pierrafeu et Bidochons sont nuees sur la planete ce n'est pas un phenomene chinois mais universel !
C'est juste, mais généralement une famille ne décide pas d'elle même d'être bidochon ou non. L'environnement influence beaucoup l'accès à la culture, et en l'occurrence, en Chine, ça favorise pas vraiment un accès plus large à la culture (toute activité culturelle est souvent payantes, pas d'associations,...). C'est un peu de ce dont on parle ici.

La maxime "quand on veut, on peut" est parfois utile, mais souvent certaines personnes ont été éduquées de telle sorte qu'elle ne veulent pas et parfois même si elles veulent elle ne peuvent pas. Ici, certains chinois n'ont clairement pas les moyens de s'acheter une bibliothèque et la plupart d'entre eux ne veulent pas, ils préfèrent utiliser cet argent pour l'éducation de leurs enfants ou autre.

Du coup la vraie question est la suivante : l'augmentation du pouvoir d'achat des chinois a-t-il contribué à de plus grandes dépenses pour la culture ?
Et vu que tout ne s'achète pas : Les chinois accordent-ils plus temps qu'avant aux activités culturelles ?

Si on inclut les drama coréens, les soap opéras, la pop chinoise et les émissions télés, oui. Dans le cas contraire je suis un peu plus sceptique.

Ce n'est pas parce que tu ne connais pas que cela n'existe pas.
Dire que la culture chinoise est rachitique c'est faux. Elle n'est pas structuré de la même façon. Mais elle est existe.
Tu pourrais développer un peu ? De quelle façon est-elle structurée?