1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice
  2. Il est important d'être conscient que le statut de stagiaire n'existe pas réellement pour les étrangers dans la plupart des provinces de Chine.

    Pour plus d'infos, voir : Stage en Chine / à Shanghai : légal ? quel visa ?

    Rejeter la notice

Le meilleur endroit pour commencer sa carrière

Discussion dans 'Travailler en Chine' créé par youmeiyou, 6 Décembre 2013.

  1. youmeiyou

    youmeiyou Ange

    Inscrit:
    2 Juillet 2013
    Messages:
    877
    Localité:
    Paris
    Ratings:
    +514 / -0
    Bonjour,

    Etant jeune diplômé, en pleine recherche d'emploi, je me pose réellement la question de partir à l'étranger, ou du moins, de quitter Paris.

    Pourquoi?

    Beaucoup de raisons, mais si je ne devais en donner que 2, ça serait :
    1) Parce que niveau logement, même avec un bon salaire de jeune cadre à Paris, sans garants, tu ne peux que louer un placard dans une maison des années 50, alors qu'ailleurs pour le même prix, on peut avoir un 40m2 avec super vue, etc. (Etant particulièrement casanier, c'est une raison importante).
    2) Parce qu'on ne confie que rarement des postes à responsabilité aux jeunes diplômés, et le salaire ne suit pas. L'évolution de carrière se fait au ralentit (c'est du moins le ressenti que j'ai).

    Donc je lance ce sujet, pour poser cette question : selon vous, quelle est la meilleure destination pour débuter sa carrière? (j'entends par là booster son évolution de carrière et si possible, le salaire)

    Pour les intéressé, voici un extrait d'un article que j'ai lu à ce sujet, qui donne notamment des conseils pour les jeunes diplômés désireux de s'expatrier :

    "
    Lorsqu'on les rencontre, les jeunes diplômés, pour ceux d'entre eux qui ont pu se sensibiliser ou se former durant leur cursus à l'international sont très volontaires pour s'installer dans un autre pays et y prendre leurs premières responsabilités. (...)
    Spontanément, leurs motivations sont par ordre d'importance décroissant (1) :

    • quitter la France pour un pays plus "dynamique" et y "faire sa vie"
    • prendre des fonctions internationales dès que possible parce que c'est un "plus" dans une "carrière"
    • mettre en application les "acquis internationaux" de son cursus
    • acquérir l'expérience et la culture d'un autre pays qui exerce un fort lien de "séduction"
    (...)

    10 recommandations pour les jeunes diplômés
    I - Etre intéressé par la fonction ... et tout le reste (accompagnement, perspectives, visibilité)
    II - Prévoir de passer plus de 2 ans et moins de 4 dans cette 1ère fonction
    III - Ne pas surestimer sa "valeur de marché" au terme de cette 1ère expérience
    IV - Etre intéressé par la fonction, sa rémunération... et investir aussi sur la protection sociale et la fiscalité
    V - Partir du principe que dans 99 % des cas, on reviendra en France
    VI - Entretenir son réseau dans son pays d'origine, malgré la distance, le manque de temps, le décalage...
    VII - L'intérêt du poste immédiatement et à 3 ans prime sur ses conditions matérielles
    VIII - Prospecter les grands groupes... et les PME
    VIII - Connaître la valeur de son diplôme à l'étranger et ne pas la surestimer/sous-estimer
    IX - S'attendre à être évalué sur ses résultats opérationnels
    X - Connaître les politiques RH de l'entreprise... et continuer de piloter directement sa carrière
    "


    Lien : http://lexpansion.lexpress.fr/jeune...ar-l-etranger_179081.html#M1eKt2hLJHieSlKL.99
     
  2. helios99

    helios99 Dieu Supérieur

    Inscrit:
    13 Juillet 2009
    Messages:
    2 090
    Localité:
    Shanghagha
    Ratings:
    +527 / -2
    Pas de destination ideale, ma promo s'etait dispersee a 70% en France, le reste a l'etranger.
    Parmis ceux qui sont reste en France, 1/3 Paris, 1/3 Lyon (beaucoup en sont originaires) et 1/3 reste de la France.
    Pour l'etranger souvent UK, US, Ge et Suisse. Peu en Chine, d'un parce qu'il y a de moins en moins de postes "interessants" proposes aux jeunes diplomes, de deux parce que c'est loin et ca fait un grand saut dans l'inconnu.
    Travailler dans des pays en voie de dev. peut etre une bonne solution, on se retrouve souvent avec des postes de chef de projets ou d'equipe, difficile a avoir en France.
    Si tu comptes rester en France miser sur les PME, il y a souvent de tres bons postes a responsabilite, avec des salaires raisonnables. Je suis moins chaud pour les grosses boites, on se retrouve souvent bloque par le processus d'evolution...
     
    • J'aime J'aime x 1
  3. youmeiyou

    youmeiyou Ange

    Inscrit:
    2 Juillet 2013
    Messages:
    877
    Localité:
    Paris
    Ratings:
    +514 / -0
    Merci pour cette réponse Helios99,
    Effectivement, il semblerait que la Suisse, L'Allemagne ou la Belgique soient des pays bien meilleurs que la France pour débuter une carrière. J'en profite pour partager les informations que j'ai trouvé ces derniers jours :

    - En Suisse, plusieurs domaines dont les technologies médicales sont au top, du coup il y a des postes très intéressants avec le salaire qui va avec. Le seul problème est le logement, l'arc lemanique est tout simplement saturé, c'est encore plus difficile qu'à Paris de se loger ;

    - En Belgique la situation a l'air pas mal non plus, les opportunités sont nombreuses et on peut espérer en moyenne 39K euros par an pour un ingénieur débutant, d'après mes infos.

    Et effectivement les pays en développement semblent intéressants, pour ma part je m'intéresse à la Thaïlande et à la Malaisie.
     
  4. Malyn

    Malyn Dieu

    Inscrit:
    23 Juillet 2010
    Messages:
    2 075
    Localité:
    Canton
    Ratings:
    +485 / -3
    Il faut faire attention avec ce que les journaux et émissions TV racontent.

    Exemple : mon frère est parti avec un visa tourisme/travail (je crois) pour l'Australie. Tout le monde disait que c'était super pour les jeunes.

    Problème : il est parti trop tard (2 ans trop tard). Maintenant il y a plein de monde, pas de taf (CDI) et il prévoit de rentrer en France.

    Il faut donc faire attention aux pays et éviter ceux qui sont déjà surexposés car trop d'étrangers y sont déjà présents et les places se font rares : Chine, Canada, Australie...
     
  5. tinchodoc

    tinchodoc Membre Gold

    Inscrit:
    30 Avril 2011
    Messages:
    374
    Localité:
    Shanghai-Xuhui
    Ratings:
    +136 / -0
    Bonjour,
    si cela peut t'aider dans ta démarche, que je trouve fort mature pour ton âge, une piste ce serait de chercher d'entreprises en France avec des filiales/partenaires à l'international. Tu commencerais en France et tu prouverais à tes supérieurs ta valeur "sur place", ce qui pourrait les inciter à te confier des missions importantes et ainsi faire évoluer ta carrière plus rapidement que si tu restais qu'en France. A ce propos, il faut bien les faire savoir que tu es prêt à évoluer à l'international, leur montrer ta motivation, mais aussi, chose importante surtout quand on débute, savoir patienter. Cela a été mon cas, et l'opportunité est arrivée moins de deux ans après prise de fonction.
    Bonne chance!
     
    • J'aime J'aime x 2
  6. Marsupi leng mian

    Marsupi leng mian Membre Gold

    Inscrit:
    18 Février 2008
    Messages:
    688
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +94 / -0
    La France, y compris la province, c'est bien pour commencer. Tu peux apprendre les bases de ton métier dans de bonnes conditions sans trop de difficultés annexes (visa, langue, administratif, famille...etc). Après un ou deux ans, des compétences, un peu d'argent de côté, des contacts dans ta boite et des bonnes références, tu peux envisager continuer ailleurs. Je pense que c'est la voie la plus "safe".

    Juste un conseil, ça parait évident mais ça ne l'est pas vraiment quand t'es jeune diplômé: ne te focalises pas sur le salaire pour le premier poste (sans te brader). Pars du principe que tu n'as rien appris à l'école / université et c'est ton premier poste qui t'apprendra le plus. Pareil pour les responsabilités, dans un milieu technique (tu es ingénieur) je trouve que c'est une erreur de chercher des responsabilités style manager ou chef de projet à la sortie de l'école.
     
    • J'aime J'aime x 1
  7. maelroy

    maelroy Dieu

    Inscrit:
    23 Juillet 2013
    Messages:
    1 538
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +914 / -0
    Moi je dirais essais de chercher du boulot un peu partout et choisi en fonction des réponses!
    après aux niveau des pays je dirais que c'est par affinitée.
    Enfin comme il a déjà été dis la patience est très importante pour une carrière vouloir aller trop vite c'est parfois se brûler les ailes et foutre en l'air des opportunitées en Or!
    Enfin c'est toute la difficulté de chercher du travail.
    Regarde qui te prend, fait tes preuves et ton experience! le reste viendras tout seul!
     
  8. Marsupi leng mian

    Marsupi leng mian Membre Gold

    Inscrit:
    18 Février 2008
    Messages:
    688
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +94 / -0
    Si tu veux te lancer direct à l'étranger, pour un ingénieur en informatique (si c'est ta spécialité) c'est les Etats Unis qui te donneront le meilleur boost de salaire tout en ayant des possibilités d'évolution plus rapides qu'en France. Mais ça a un coût: sélection impitoyable, préférence nationale / résidents et un contrat local souvent "fil du rasoir".
     
  9. YvesYR

    YvesYR Membre Bronze

    Inscrit:
    16 Octobre 2013
    Messages:
    146
    Ratings:
    +20 / -0
    Bonjour Youmeiyou,

    Ahh je connais bien cette problematique - J'y etais moi-meme pas si longtemps...
    Faudra savoir ce que vous comptez faire? Quelles sont vos connaissances, les langues que vous parlez?

    Alors ne vous trompez pas quant à l'ALL et la BE... Deja de 1- Ils n'aiment pas les FR (j'ai vecu en ALL, frontiere BE, je parle fluent german) et de 2-c'est toujours la même chose, après tout c'est l'Europe, si ca bloque en FR c'est pareil dans la plupart des autres pays... En allemand en dit (je traduis) "la merde pue dans toutes les couleurs", donc j'ai pris cette décision de quitter l'UE pour travailler ailleurs, tenter ma chance...

    Ne croyez surtout pas que c'est facile... l'UE a beaucoup d'avantages, l'accord Schengen, Lisbon, systeme bancaire et securite sociale... Faut s'habituer à ne pas l'avoir à l'étranger.
    Point de vue carrière: C'est individuel... Peut etre que votre collègue a de la chance, trouve un bon poste, a beaucoup de succès (peu importe l'endroit) et vous pas? Il n'y pas de procédure modele, faut y aller et voir, non?


    Mslts, Yves
     
    • J'aime J'aime x 1
  10. youmeiyou

    youmeiyou Ange

    Inscrit:
    2 Juillet 2013
    Messages:
    877
    Localité:
    Paris
    Ratings:
    +514 / -0
    Tout d'abord, merci à tous pour vos réponses!
    J'approuve ce que dit Malyn, certains pays sont surchargés en employés étrangers.

    Dans mon domaine : le génie biomédical et les sciences de la vie, le marché semble difficile en France, alors que dans d'autres pays comme la Suisse, ils recrutent beaucoup plus. Exemple récent vécu : j'ai postulé à un emploi un dimanche après-midi, le lundi matin on m'appelait pour un entretien téléphonique (dont j'attend des nouvelles depuis).

    Merci @tinchodoc , @Marsupi leng mian , @maelroy . Mon but est de faire carrière en Chine plus tard (quoique vu les gros problèmes de pollution, peut-être que je me rabattrai sur un autre pays asiatique), du coup mon objectif est d'avoir une expérience la plus significative possible pendant deux ans afin d'avoir plus facilement un poste à responsabilité en Chine. C'est pourquoi je me disais qu'un autre pays francophone était peut-être plus adapté pour se voir confier plus de responsabilités en tant que jeune diplômé. Mais vous avez raison, il ne faut pas non plus vouloir trop brûler les étapes, je vais me remettre en question là dessus.

    @YvesYR : Merci pour votre témoignage. Pour la Belgique je suis assez étonné, de par mon expérience là bas, en général l'entente est cordiale entre français et belges (même si on se chamaille avec des blagues ^^). En tout cas vous avez raison de souligner tout le bouclier social que l'on perd lorsque l'on quitte l'UE. Pour ma part, je me suis préparé à l'assumer
     
    • J'aime J'aime x 2

Partager cette page