La construction du 3e porte-avions chinois serait déjà bien avancée

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 179
9 975
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Les conceptions chinoises d’attaque dans la profondeur par Joseph Henrotin Rédacteur en chef du magazine DSI (Défense & Sécurité Internationale). Chargé de recherches au CAPRI et à l'ISC, chercheur associé à l'IESD.
27 octobre 2020

Si le développement de l’A2/AD (Anti Area/Access Denial) chinois a focalisé l’attention des analystes ces quinze dernières années, une autre évolution conceptuelle a été moins remarquée. Elle touche aux conceptions d’attaque dans la profondeur et aux aptitudes chinoises à mener des opérations offensives à longue distance, que ce soit au sein de la force aérienne ou de la Force de Missiles Stratégiques (FMS).

Extrait :
Historiquement, la Chine a été peu encline à développer de telles conceptions. D’une part, les missions de la force aérienne se centraient sur la supériorité aérienne et la reconnaissance, avec une attention moindre portée sur l’attaque au sol. Ce n’est qu’assez récemment que ses capacités d’appui aérien rapproché ont été développées plus avant, tout comme celles d’interdiction, a fortiori de nuit, ce dont elle était encore incapable dans les années 1980. D’autre part, la priorité en matière de capacités balistiques, au sein de ce qui était encore la Deuxième Artillerie, renvoyait d’abord à la dissuasion nucléaire et assez peu aux frappes dans la profondeur du champ de bataille.

Le tournant des années 1990

La donne a changé à partir des années 1990 et l’impératif de « gagner les guerres locales dans les conditions de haute technologie (1) ». Sur le plan stratégique, la vision émergente de l’emploi des forces aériennes restait alors centrée sur la défense active, mais elle connaissait une inclination vers la prise en compte d’actions offensives. Une campagne aérienne reposait sur la succession de la défense stratégique, de l’impasse stratégique (les forces amies et ennemies se trouvant en situation d’équilibre) et de la contre-attaque stratégique. La force aérienne était alors susceptible de mener ses opérations de manière coordonnée avec les autres armées, ou de manière indépendante (2). Reste que si cette vision valait partiellement pour les deux premières phases des campagnes aériennes – l’intégration des capacités de défense aériennes des trois armées est alors faible –, la réaliser en contre-attaque semblait, conceptuellement et matériellement, moins évident.

1604094578841.png

Suite de l'analyse >>>

October 21, 2020
Les analyses de monsieur Henrotin sont toujours interessantes ... A noter toutefois l'acquisition recente par Taiwan de missiles AGM 84 Slam ER & Harpoon ...

 
Dernière édition:

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
3 717
2 186
188

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 260
212
108
46

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 179
9 975
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Tant mieux. Qu'ils continuent a investir leur argent dans des engins militaires obsolete.
Avant de raconter n'importe quoi fait comme lafoy documente toi et instruit toi ( car je suis loin d'avoir la science infuse dans ce domaine ,comme dans beaucoup d'autres egalement ) , un porte avion ( et son escadre )a une utilite et des taches bien precises et notamment la projection et a assurer la suprematie sur les mers en temps de paix ou de conflits regionaux , meme si les missiles dont nous avons deja longuement evoques sur ce fil le danger qu'il representent , ils sont a ranger dans la categorie des armes nucleaires , en cas d'utilisations ca serait la 3 eme guerre mondiale et personne n'a vraiment envie d'en arriver a de telles extremites ...

Apres si tu as envie de te couvrir de ridicule va faire un expose sur tes theories aux diffferents ministeres de la defense qui doivent etres des abrutis complets pour en concevoir des nouveaux a 10 milliards l'unite . Les portes avions evoluent en fonctions de menaces et seront adaptes dans le futur dans des tonnages inferieurs , mais nous n'en sommes pas la ...
* Coffret 20 dvd sur les forces de projections des Etats Unis . * + divers autres dvd specifiques . * Aviation embarquee * les ouvrages specifiques " Carrier " on deja ete poste sur un autre fil , apres il y a le web pour les nouvelles technologies ... Pour les moyens de projections de la Chine c'est trop recent ma documentation est maigrelette .

Voila ...

DSCN9816.JPG
 
Dernière édition:

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 347
13 082
183
Hong Kong et Shanghai

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 347
13 082
183
Hong Kong et Shanghai
Bonsoir Chris
C'est lourdingue a la fin sur tout les sujets !
Je suis d'accord avec toi !

Comme il s'était proclamé "le Trump du Forum", on pourrait envisager d'utiliser le 25eme amendement, ou une procédure de destitution .... Ou suivre l'exemple de Twitter, Facebook, YouTube, Reddit, et autres ... :siffle:
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 179
9 975
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Je suis d'accord avec toi !

Comme il s'était proclamé "le Trump du Forum", on pourrait envisager d'utiliser le 25eme amendement, ou une procédure de destitution .... Ou suivre l'exemple de Twitter, Facebook, YouTube, Reddit, et autres ... :siffle:
Il est bien sympa quand meme ! De plus comme le vrai Trump ne nous amuse plus au quotidien avec ses divagations , ce sera son interimaire honoraire ! ;)
 

niceal

Demi-dieu
01 Juil 2010
779
353
108
shenzhen
Comme il s'était proclamé "le Trump du Forum", on pourrait envisager d'utiliser le 25eme amendement, ou une procédure de destitution .... Ou suivre l'exemple de Twitter, Facebook, YouTube, Reddit, et autres ...
Je trouve pourtant cela inintéressant d'avoir une fenêtre ouverte sur le monde fantastique dans lequel s'imagine tout un pan de la population.
Nous sommes bien forcés de partager notre oxygène avec ces gens là qui forment une part non négligeable de nos sociétés.
En se confrontant à leur vision (délirante) du monde et en la contrant de façon claire et argumentée avec des éléments solides nous aidons aussi à ce que les esprits hésitants (pour notre Trumpinet c'est cause perdue) ne se laissent pas séduire par ce tas de fumier de taureau. En la censurant nous la laisserions se développer sans contradiction sur d'autres supports, renforçant encore la polarisation des opinions.
 

Naxshe

Dieu souverain
05 Jan 2016
1 147
637
143
32
Je suis d'accord avec toi !

Comme il s'était proclamé "le Trump du Forum", on pourrait envisager d'utiliser le 25eme amendement, ou une procédure de destitution .... Ou suivre l'exemple de Twitter, Facebook, YouTube, Reddit, et autres ... :siffle:
Ahah j'ai eu la même idée !
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 260
212
108
46
Je suis d'accord avec toi !

Comme il s'était proclamé "le Trump du Forum", on pourrait envisager d'utiliser le 25eme amendement, ou une procédure de destitution .... Ou suivre l'exemple de Twitter, Facebook, YouTube, Reddit, et autres ... :siffle:

Comme d'hab je vois que la tolerance des donneurs de lessons a pensee unique a ses limites. D'ailleurs, c'est souvent eux qui lancent la premiere pierre... :siffle:
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 260
212
108
46
Avant de raconter n'importe quoi fait comme lafoy documente toi et instruit toi ( car je suis loin d'avoir la science infuse dans ce domaine ,comme dans beaucoup d'autres egalement ) , un porte avion ( et son escadre )a une utilite et des taches bien precises et notamment la projection et a assurer la suprematie sur les mers en temps de paix ou de conflits regionaux , meme si les missiles dont nous avons deja longuement evoques sur ce fil le danger qu'il representent , ils sont a ranger dans la categorie des armes nucleaires , en cas d'utilisations ca serait la 3 eme guerre mondiale et personne n'a vraiment envie d'en arriver a de telles extremites ...

Apres si tu as envie de te couvrir de ridicule va faire un expose sur tes theories aux diffferents ministeres de la defense qui doivent etres des abrutis complets pour en concevoir des nouveaux a 10 milliards l'unite . Les portes avions evoluent en fonctions de menaces et seront adaptes dans le futur dans des tonnages inferieurs , mais nous n'en sommes pas la ...
* Coffret 20 dvd sur les forces de projections des Etats Unis . * + divers autres dvd specifiques . * Aviation embarquee * les ouvrages specifiques " Carrier " on deja ete poste sur un autre fil , apres il y a le web pour les nouvelles technologies ... Pour les moyens de projections de la Chine c'est trop recent ma documentation est maigrelette .

Voila ...

Pfff le porte-avion Charle de Gaulle n'a meme pas ete necessaire pour les frappes francaise au Mali (qui est pourtant un grand pays). De nos jours, la projection des forces aeriennes se fait via des accords avec pays tiers. Franchement dans un monde qui se veut "agile", je ne vois pas l'interet d'un porte avion. Mettre 40 avions qui vallent 200 millions chacun sur une coque en ferraille qui se deplace a 50 kmh en plein millieu de l'ocean et qui peut etre coulee par n'importe quel missile derniere generation, franchement, niveau strategie militaire on fait mieux.
 

Dgibe

Dieu souverain
13 Mai 2016
1 552
683
143
38
Chengdu
Pfff le porte-avion Charle de Gaulle n'a meme pas ete necessaire pour les frappes francaise au Mali (qui est pourtant un grand pays). De nos jours, la projection des forces aeriennes se fait via des accords avec pays tiers. Franchement dans un monde qui se veut "agile", je ne vois pas l'interet d'un porte avion. Mettre 40 avions qui vallent 200 millions chacun sur une coque en ferraille qui se deplace a 50 kmh en plein millieu de l'ocean et qui peut etre coulee par n'importe quel missile derniere generation, franchement, niveau strategie militaire on fait mieux.
Pour la Chine un des objectifs est probablement le contrôle total des mers de Chine. Avec quelques portes avions bien placés, cela doit permettre de pouvoir intercepter/intimider n'importe quel navire en quelques minutes avec les avions.

Crois moi que dans une dizaine d'années, on ne verra plus de navires millitaires américains ou autre dans ces zones.
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 260
212
108
46
Pour la Chine un des objectifs est probablement le contrôle total des mers de Chine. Avec quelques portes avions bien placés, cela doit permettre de pouvoir intercepter/intimider n'importe quel navire en quelques minutes avec les avions.

Crois moi que dans une dizaine d'années, on ne verra plus de navires millitaires américains ou autre dans ces zones.

Ah bon? Les americains ont des bases dans quasiment tous les pays en mer de Chine: Coree du Sud, Japon, Taiwan, Philipines, Thailande, etc. C'est autrement moins submersible que des portes-avions.

base closure artcile.jpg
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 179
9 975
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Pfff le porte-avion Charle de Gaulle n'a meme pas ete necessaire pour les frappes francaise au Mali (qui est pourtant un grand pays). De nos jours, la projection des forces aeriennes se fait via des accords avec pays tiers. Franchement dans un monde qui se veut "agile", je ne vois pas l'interet d'un porte avion. Mettre 40 avions qui vallent 200 millions chacun sur une coque en ferraille qui se deplace a 50 kmh en plein millieu de l'ocean et qui peut etre coulee par n'importe quel missile derniere generation, franchement, niveau strategie militaire on fait mieux.
Il y a des bases aeriennes francaises en Afrique ou des accords de disponibilites avec les pays concernes c'est exact , nul besoin de porte avion ... Mais ils sont necessaires dans d'autres parties du globe ... Mais bref je n'insiste plus ...
Un rafale ne coute pas 200 millions ... Ne confond pas le cout du programme par appareil qui n'est pas rentabilise , et son prix de vente ou on gagne peau de zobi dessus ou presque .

Extrait : Les journalistes ont également été au contact de chacun des aéronefs des détachements REAPER, Mirage 2000, C160 et C135 engagés au sein de la force Barkhane. Au passage, ils ont pu apprécier les capacités d’un A400M en renfort temporaire avant de poser pour une photo de groupe afin de fixer un souvenir cette visite.

 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 179
9 975
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Ah bon? Les americains ont des bases dans quasiment tous les pays en mer de Chine: Coree du Sud, Japon, Taiwan, Philipines, Thailande, etc. C'est autrement moins submersible que des portes-avions.

Voir la pièce jointe 115501

Ne melange pas les moyens de frappes classiques et nucleaires avec les unites des flottes des Etats Unis en projection mis a part les sous marins cela n'a rien a voir avec la navy. Les Etats Unis n'ont pas une dizaine de porte avions lourds de classe Nimitz et Roosevelt et une multitude de batiments d'escadres pour faire joli dans le paysage ... Dont le dernier !

Extrait : Avec 332,8 mètres de long, 40,8 mètres de large et près de 100.000 tonnes, l’USS Ford est le nouveau plus grand porte-avions au monde. Il peut accueillir 75 avions et hélicoptères. A partir de 2020, il accueillera le F-35C, la version aéronavale du célèbre chasseur multirôle américain, ce qui va coûter 800 millions de dollars ...

The US Navy carrier strike group as a system of systems​

Extrait : A US Navy carrier strike group (CSG) is an important element of US policy projection through military assets. The CSG is a system of systems (SoS) representing both an organisation of people and a collection of ships, aircraft, and support equipment designed to support US global interests. The CSG is a metasystem composed of a number of separate subsystems (vessels, air wing, and staffs), and it fits the classic definition of a SoS proposed by Maier (1999). Command, control, communications, computers, intelligence, surveillance, and reconnaissance (C4ISR) subsystems in a carrier strike group (CSG) are a SoS supporting the larger CSG. This paper will introduce the reader to the US Navy CSG. It will include a summary of components in the CSG SoS, the SoS's mission, a description of the component systems, how the SoS is organised, and how the metasystem is purposefully directed by its command, control, communications, computers, intelligence, surveillance, and reconnaissance (C4ISR) subsystems. The paper serves as an introduction to this issue's following papers that will use emerging system of systems engineering (SoSE) principles and methods to provide a more holistic frame of reference for understanding CSG C4ISR as a SoS.

1599602124680.png\​
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 179
9 975
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Armement hypersonique : des progrès notables par Philippe Langloit / Chargé de recherche au CAPRI (Centre d'Analyse et de Prévision des Risques Internationaux).

12 janvier 2021

La fin de l’année 2019 et l’année 2020 ont été marquées par une série d’annonces et d’essais concernant des systèmes hypersoniques, en Inde, en Chine, mais aussi en Russie. Le développement de ces armements, que nous avions anticipé, est donc bien avéré (1). Mais où en sont ces différents acteurs ?

Extrait : Si la Chine a procédé a des essais de missiles balistiques DF‑21D et DF‑26 au cours de l’année, peu est connu des caractéristiques de ses missiles DF‑17 et DF‑100, tous deux présentés au public pour la première fois en octobre 2019. Le premier utilise le planeur hypersonique DF‑ZF dont les analystes estimaient initialement qu’il devait équiper des missiles balistiques intercontinentaux ; en réalité, l’engin présenté en octobre semble plutôt être un booster de missile à moyenne portée DF‑16. Sa portée, supérieure à 1 500 km, en fait un engin dont les cibles potentielles sont régionales, dans un contexte où la Corée du Sud, le Japon et Taïwan cherchent à disposer de systèmes antimissiles balistiques – qui doivent être contrés par les systèmes de planeurs hypersoniques – lorsqu’ils n’en sont pas déjà équipés. Selon le CSIS américain, le pénétrateur a volé à au moins neuf reprises de 2014 à 2017, permettant de valider ses caractéristiques de vol – et sachant que les systèmes présentés par la Chine au cours de ses défilés sont réputés être en service opérationnel.

Le deuxième système est nettement plus discret. Deux missiles DF‑100 sont installés sur un TEL (Tracteur-érecteur-lanceur) à cinq essieux. Sa dénomination de « DF‑100 » suggérerait un engin balistique, mais les commentaires du défilé d’octobre 2019 évoquaient un système de la famille CJ – soit un missile de croisière. Le Bulletin of the Atomic Scientists évoquait quant à lui un CJ‑100. En l’occurrence, le missile apparaît comme nettement plus long que le CJ‑10, et d’un diamètre supérieur. Quelques secondes d’une vidéo publiée en septembre 2019, et dont la séquence sera ensuite supprimée, montraient un tir du système qui pourrait s’avérer être un hybride balistique/de croisière. Concrètement, un booster propulserait le missile à la verticale, avant que la propulsion de ce dernier ne prenne le relais, lui permettant de voler à très haute altitude et à des vitesses égales ou supérieures à Mach 5. Reste que la fonction précise du missile fait toujours l’objet de supputations. Il pourrait ainsi être affecté à des fonctions antinavires ou, plus classiquement, de frappe terrestre à des distances supérieures à 1 500 km. Pratiquement donc, Beijing disposerait de deux systèmes hypersoniques – l’un utilisant la formule du planeur, l’autre celle du missile de croisière – en plus de missiles plus conventionnels, mais dont la trajectoire terminale est également plus prédictible.

Lien retiré

Lien retiré
Analyse connexe ( post 101 )
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 179
9 975
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Que savons-nous des missiles les plus récents de la Chine ? By Ma Xiu and Peter W. Singer / Ma Xiu is an analyst currently researching the PLA Rocket Force at BluePath Labs, LLC / P.W. Singer is Strategist at New America and the author of multiple books on technology and security
March 19, 2021

On peut glaner beaucoup d'informations à partir de sources ouvertes, des annonces officielles aux biographies en ligne des commandants.

Extrait : Alors que la "compétition entre grandes puissances" devient la lingua franca de la stratégie américaine, les décideurs et les analystes américains doivent se familiariser davantage avec les systèmes stratégiques chinois qui inquiètent de plus en plus les commandants de combat et qui joueraient un rôle essentiel dans toute crise indo-pacifique.

La situation est analogue à celle de la guerre froide, lorsque la connaissance des ICBM soviétiques n'était pas limitée aux soviétologues. Pourtant, contrairement au siècle dernier, une grande quantité d'informations sur ces systèmes est disponible pour être analysée. Au lieu d'attendre les défilés du 1er mai à Moscou, nous pouvons glaner beaucoup d'informations sur les systèmes et leurs déploiements grâce à tout, des annonces officielles au suivi sur les médias sociaux en passant par les biographies des commandants d'unité.

Depuis 2017, la Force des fusées de l'Armée populaire de libération, le service responsable des missiles conventionnels et nucléaires de la Chine, a ajouté 10 brigades - soit une augmentation de plus d'un tiers - et déployé un éventail de nouvelles armes redoutables. Ces nouveaux systèmes comprennent le missile balistique DF-26 à portée intermédiaire, les missiles balistiques intercontinentaux DF-31AG et DF-41, le missile de croisière CJ-100 et le véhicule hypersonique DF-17. Une nouvelle variante du DF-21 à armement nucléaire, que l'on suppose être le DF-21E, pourrait également avoir été déployée, mais n'a pas encore été officiellement dévoilée.

Nous connaissons surtout le DF-26, qui serait capable de frapper des cibles terrestres et navales jusqu'à environ 4 000 kilomètres. Révélé publiquement en 2015, cet IRBM est rapidement devenu l'un des systèmes les plus largement déployés du FAPR, équipant au moins cinq brigades à ce jour. Ces brigades sont largement dispersées géographiquement, avec une dans le nord-ouest, le nord-est et le centre de la Chine, et deux autres dans le sud-est, ce qui indique la centralité du DF-26 sur une grande variété de théâtres et de missions. Le ministère de la Défense a indiqué que le FAPL possède déjà environ 200 lanceurs de DF-26 - un chiffre étonnamment élevé - et que la Chine continue d'en fabriquer de nouveaux. Il est donc probable que le nombre de brigades DF-26 soit appelé à augmenter encore.

Suite de l'analyse en anglais >>>

Dossier connexe et complet post 101 /page 6
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 179
9 975
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le nouveau porte-avions chinois est dans la même ligue que la classe Ford de l'US Navy
15 avr 2021
Chinese-Navy-Type-003-Aircraft-Carrier.jpg
La marine chinoise modernise radicalement ses capacités. Au premier rang de celles-ci figure une flotte de porte-avions. Une nouvelle image satellite montre clairement le porte-avions Type-003 qui prend forme à Shanghai, et c'est le plus grand à ce jour.

Article : Un nouveau porte-avions en cours de construction à Shanghai est nettement plus grand que les deux actuellement en service dans la marine chinoise (PLAN - People's liberation Army Navy). Combiné à la configuration CATOBAR attendue, où les avions à réaction sont lancés par une catapulte et récupérés à l'aide d'un dispositif d'arrêt, il devrait également être en mesure de transporter des avions plus lourds. Cela devrait encore accroître sa puissance, sa capacité de survie et la portée de la PLAN.

Le Type-003 est, dans l'ensemble, d'une taille similaire à celle des super-porteurs de la marine américaine.

Le pont d'envol sera beaucoup plus grand, mais nous ne pourrons obtenir des mesures qu'une fois qu'il sera construit. Toutefois, sur la base des dimensions de la coque inférieure, nous pouvons affirmer avec certitude que le nouveau porte-avions est, dans l'ensemble, d'une taille similaire à celle des navires américains. Il est peu probable qu'il soit aussi grand, de sorte qu'ils resteront les plus grands navires de guerre de toutes les marines. Mais ce ne sera pas loin, du moins jusqu'à ce que la France construise son porte-avions PANG.

L'image satellite ci-dessus nous permet d'estimer sa longueur à la flottaison à environ 300 mètres (985 pieds). C'est un peu moins que les 317 mètres de la classe Ford, mais plus long que les porte-avions précédents. Les porte-avions chinois Type-001 Liaoning et Type-002 Shandong mesurent environ 270 mètres (885 pieds) à la flottaison.

Le décollage par catapulte représentera une amélioration des capacités des porte-avions chinois existants. Ces derniers utilisent un système de décollage court mais de récupération arrêtée (STOBAR) avec une proue à saut de ski. Il semble probable que, sans catapulte, les deux premiers ne seront pas en mesure d'utiliser le nouvel avion KJ-600. Cet avion d'alerte précoce et de contrôle (AEW&C) est l'analogue chinois de l'E-2D Advanced Hawkeye. Il promet d'améliorer considérablement la connaissance de la situation du groupe de combat du porte-avions. Avec cet avion, le Type-003 fera de la PLAN l'une des trois seules marines disposant d'un AEW basé sur un porte-avions à aileron fixe, rejoignant ainsi l'US Navy et la Marine Nationale (Marine française).
Une différence importante par rapport à la classe Ford est que le Type-003 ne devrait pas utiliser la propulsion nucléaire. Il devrait néanmoins disposer d'un système de propulsion plus moderne que les turbines à vapeur de l'ère soviétique qui équipent le Liaoning et le Shandong. Il reste cependant à savoir s'il utilise un système de propulsion électrique avancé, connu sous le nom de propulsion électrique intégrée. Bien que l'absence de propulsion nucléaire puisse limiter son rayon d'action opérationnel, des navires de ravitaillement en mer l'accompagneront pour le maintenir à flot.

Une autre technologie avancée dont on parle souvent à propos du Type-003 est l'EMALS (système de lancement électromagnétique des avions). Ce système remplace la catapulte à vapeur traditionnelle. Il est mécaniquement plus simple et, en théorie, permettra des décollages plus rapides. Cependant, le premier système au monde, à bord de l'USS Ford, aurait connu des problèmes de démarrage. Il est difficile de savoir si la PLAN réserve une surprise. En général, la marine chinoise fait les choses à sa manière et va de l'avant, acquérant sans cesse une précieuse expérience en mer.

Les porte-avions chinois ne seront pas seulement comparés à la marine américaine. Peut-être en réponse au programme de porte-avions de la PLAN, le Japon est en train de convertir deux de ses porte-hélicoptères actuels pour transporter des avions à réaction. Et la Corée du Sud prévoit également un porte-avions. Des porte-avions plus grands provenant d'autres pays pourraient également commencer à faire leur apparition dans la région. Les porte-avions de la classe Queen Elizabeth de la Royal Navy devraient opérer dans le Pacifique.

Mais l'équivalent le plus proche, en termes de taille et de configuration, sera probablement le prochain porte-avions français. Le PANG (Porte-avions de nouvelle génération) aura une longueur à la flottaison de 305 mètres (1 000 pieds). Son pont d'envol sera toutefois plus court, avec 300 mètres (984 pieds). Contrairement au porte-avions chinois (mais comme le porte-avions qu'il remplacera, le Charles de Gaulle), le PANG sera à propulsion nucléaire. Mais, pour le reste, leurs tailles sont à peu près similaires.
L'assemblage du Type-003 est assez rapide maintenant et d'autres super-modules peuvent être vus du côté du quai sur l'image satellite. Bientôt, le pont d'envol commencera à prendre forme et nous pourrons avoir une vision plus claire de ses dimensions finales.

cv-001a-image02-m.jpg
1618709094107.png
Rien de bien nouveau sous le soleil , article un tant soi peu approximatif , mais le site de monsieur Sutton recele des informations interessantes notamment en ce qui concerne les sous marins !
 
Dernière édition: