La Chine surclasse technologiquement les États-Unis dans la plupart des domaines, selon un think tank australien

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
22 005
12 825
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing -
Le très sérieux groupe de réflexion Australian Strategic Policy Institute estime que la Chine est en tête dans 37 des 44 technologies de pointe étudiées dans un rapport paru ce jeudi.

Communique : La Chine est-elle en train de remporter la course aux technologies de pointe ? Selon un rapport publié par le très sérieux groupe de réflexion Australian Strategic Policy Institute, relayé par le Guardian , Pékin domine dans 37 des 44 technologies étudiées, laissant les États-Unis et les principaux pays occidentaux en retard. La Chine serait ainsi en train d'établir un monopole dans les domaines des batteries électriques, de l'hypersonique ou encore des communications radiofréquence avancées telles que la 5G et la 6G.

D'après cette étude, les États-Unis ne disposent d'une supériorité que dans une poignée de domaines, comme les vaccins, l'informatique ou les systèmes de lancement spatial. Les résultats sont basés sur des recherches à «impact élevé» dans des domaines technologiques critiques et émergents.

Principaux instituts de recherche et importation des talents

«Nos recherches révèlent que la Chine a jeté les bases pour se positionner comme la première superpuissance scientifique et technologique mondiale», assument les auteurs du rapport. Les dix principaux instituts de recherche mondiaux seraient ainsi basés en Chine, et généreraient «neuf fois plus d'articles de recherche à fort impact» que les États-Unis. Dans la plupart des 44 technologies de pointe énumérées, l'Académie chinoise des sciences s'est classée première ou deuxième.

En outre, la Chine est en passe d'établir un monopole sur plusieurs domaines dominés jusqu'ici par les États-Unis, comme la fabrication à l'échelle nanométrique, l'hydrogène et l'ammoniac pour l'énergie et la biologie synthétique. Selon le groupe de réflexion, la Chine brille également dans le domaine de l'importation des talents. Ainsi, «un cinquième des articles à fort impact sont rédigés par des chercheurs ayant suivi une formation» aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Enfin, concernant l'armement, l'Australian Strategic Policy Institute indique que les progrès fulgurants de la Chine en matière de missiles hypersoniques à capacité nucléaire étaient prévisibles. «Selon notre analyse des données, au cours des cinq dernières années, la Chine a généré 48,49% des articles de recherche à fort impact», à ce sujet. Sept des dix meilleurs instituts de recherche du monde dans ce domaine sont d'ailleurs établis en Chine.


Source

1677655244610.png
Cela expliquerai en partie une certaine nervosite ? :hum:
 
Dernière édition:
Le groupe de réflexion "indépendant" ASPI, à l'origine de l'augmentation des dépenses de défense, engrange des honoraires de conseil.

IMG_0262.jpg
1 juillet 2020

Extrait : Financé par le ministère de la Défense, l'Australia Strategic Policy Institute collecte des millions d'euros supplémentaires pour promouvoir le récit de la "menace chinoise". Comme le rapporte Marcus Reubenstein, alors que l'ASPI est l'expert de référence des médias pour les commentaires publics, l'ASPI est remarquablement timide pour révéler toutes ses sources de financement.

Le jour où le Premier ministre Scott Morrison a annoncé un plan de dépenses de défense de 270 milliards de dollars, le ministère de la Défense a versé à l'Australian Strategic Policy Institute (ASPI) un contrat de 214 500 dollars pour des " services de conseil en gestion ".
Il y a exactement un an aujourd'hui, l'ASPI a obtenu un contrat similaire de "services consultatifs de gestion" pour un montant considérablement plus élevé de 614 536 dollars.

L'ASPI a fortement insisté sur l'augmentation des dépenses de défense, en particulier sur l'amélioration des capacités de l'Australie en matière de missiles.

Le gouvernement affirme qu'il dépensera 800 millions de dollars pour le missile antinavire à longue portée AGM-158C de fabrication américaine, fabriqué par Lockheed Martin, qui a donné à l'ASPI 135 909 dollars de fonds de parrainage en 2018-19.

Un groupe de réflexion incontournable sur la Chine

L'Australian Strategic Policy Institute est le think tank incontournable pour les médias grand public à la recherche d'une "voix indépendante" pour donner du sens à la période troublée avec la Chine.

Ses analystes sont bien informés et s'expriment clairement, et ils sont toujours prêts à présenter des recherches sur la menace stratégique que représente la Chine.



Suite du reportage qui de mon avis est tres instructif en 110069-16493e11e8bbcca379d8a650f0ed7776.png
Il faut toujours chercher a comprendre
, ce qui est mon cas ... ;)
 
Dernière édition:
La Chine dispose peut-être d'un grand nombre de technologies noires que les gens ne peuvent pas imaginer, c'est-à-dire des technologies qui ne sont pas normales, comme celles qui concernent la matière noire et l'énergie noire. La culture traditionnelle chinoise soutient la réalisation de ces possibilités.

😝 :grin:
 
C'est ma technologie noire, ma guitare gourde, créative ?

:grin:😝
 

Fichiers joints

  • IMG_20190413_233547.gif
    IMG_20190413_233547.gif
    1,1 Mo · Vues: 27
Tu as réussi?

C'est un grand jour aujourd'hui alors. Félicitiations!!!! :jumproll:
Il faudrait pouvoir écouter ce que ça donne en termes de sonorité.
 
Le très sérieux groupe de réflexion Australian Strategic Policy Institute estime que la Chine est en tête dans 37 des 44 technologies de pointe étudiées dans un rapport paru ce jeudi.

Communique : La Chine est-elle en train de remporter la course aux technologies de pointe ? Selon un rapport publié par le très sérieux groupe de réflexion Australian Strategic Policy Institute, relayé par le Guardian , Pékin domine dans 37 des 44 technologies étudiées, laissant les États-Unis et les principaux pays occidentaux en retard. La Chine serait ainsi en train d'établir un monopole dans les domaines des batteries électriques, de l'hypersonique ou encore des communications radiofréquence avancées telles que la 5G et la 6G.

D'après cette étude, les États-Unis ne disposent d'une supériorité que dans une poignée de domaines, comme les vaccins, l'informatique ou les systèmes de lancement spatial. Les résultats sont basés sur des recherches à «impact élevé» dans des domaines technologiques critiques et émergents.

Principaux instituts de recherche et importation des talents

«Nos recherches révèlent que la Chine a jeté les bases pour se positionner comme la première superpuissance scientifique et technologique mondiale», assument les auteurs du rapport. Les dix principaux instituts de recherche mondiaux seraient ainsi basés en Chine, et généreraient «neuf fois plus d'articles de recherche à fort impact» que les États-Unis. Dans la plupart des 44 technologies de pointe énumérées, l'Académie chinoise des sciences s'est classée première ou deuxième.

En outre, la Chine est en passe d'établir un monopole sur plusieurs domaines dominés jusqu'ici par les États-Unis, comme la fabrication à l'échelle nanométrique, l'hydrogène et l'ammoniac pour l'énergie et la biologie synthétique. Selon le groupe de réflexion, la Chine brille également dans le domaine de l'importation des talents. Ainsi, «un cinquième des articles à fort impact sont rédigés par des chercheurs ayant suivi une formation» aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Enfin, concernant l'armement, l'Australian Strategic Policy Institute indique que les progrès fulgurants de la Chine en matière de missiles hypersoniques à capacité nucléaire étaient prévisibles. «Selon notre analyse des données, au cours des cinq dernières années, la Chine a généré 48,49% des articles de recherche à fort impact», à ce sujet. Sept des dix meilleurs instituts de recherche du monde dans ce domaine sont d'ailleurs établis en Chine.


Source

Voir la pièce jointe 130151
Cela expliquerai en partie une certaine nervosite ? :hum:

C'est ca oui. Ce sont les champions du monde de la technologie et ils utilisent encore des ballons pour espionner leurs ennemis :siffle:
 
On a aussi vu l'avance de la Chine sur les vaccins... De toutes facons, un pays, c'est un tout. Pas un departement R&D. Si le Danemark et la Norvege trustent les premieres place a l'indice de developement humain, c'est pas parcequ'ils envoient des satelites autour de Jupiter. C'est parcequ'ils ont une organisation societale complete et inclusive.
 
On a aussi vu l'avance de la Chine sur les vaccins...
Parfois tu devrais lire un peu les articles avant de t'exciter immediatement pour les commenter juste apres avoir lu le titre: c'est ecrit dedans que c'est un domaine dans lequel ils sont en retard.

"D'après cette étude, les États-Unis ne disposent d'une supériorité que dans une poignée de domaines, comme les vaccins, "
 
Parfois tu devrais lire un peu les articles avant de t'exciter immediatement pour les commenter juste apres avoir lu le titre: c'est ecrit dedans que c'est un domaine dans lequel ils sont en retard.

"D'après cette étude, les États-Unis ne disposent d'une supériorité que dans une poignée de domaines, comme les vaccins, "
Ca ne serait plus Guillaume... Il a régulièrement accomplit l'exploit de poster des articles qui disaient le contraire de ce qu'il soutenait...
 
C'est ca oui. Ce sont les champions du monde de la technologie et ils utilisent encore des ballons pour espionner leurs ennemis :siffle:
Comme ils volent beaucoup moins haut que les satellites, un même équipement d’espionnage emporté par un ballon donné des “images” beaucoup plus détaillées et précises que s’il était à bord d’un satellite
PS : désolé “d’expliquer” encore une fois, mais tu as l’air de tellement rien y comprendre…
 
Comme ils volent beaucoup moins haut que les satellites, un même équipement d’espionnage emporté par un ballon donné des “images” beaucoup plus détaillées et précises que s’il était à bord d’un satellite
PS : désolé “d’expliquer” encore une fois, mais tu as l’air de tellement rien y comprendre…

Pfff le B-A-BA de l'espionage etant de voir sans se faire voir, il vaut 1000x mieux utiliser des satelites que des ballons. Gros malin.

istockphoto-870926202-612x612.jpg
 
Dernière édition:
Il n'y a rien à espionner dans ta cervelle en effet, grâce à cet événement il y a un bon paquets d'information qui expliquent les avantages et inconvénients des ballons, satellites et avions. Sois rationnel.
 
Comme ils volent beaucoup moins haut que les satellites, un même équipement d’espionnage emporté par un ballon donné des “images” beaucoup plus détaillées et précises que s’il était à bord d’un satellite
PS : désolé “d’expliquer” encore une fois, mais tu as l’air de tellement rien y comprendre…

Les satellites ont une resolution proche du centimetre, donc l'interet n'est pas vraiment la, une presicion au millimetre n'apporterait pas grand chose d'utile.
L'avantage est principalement qu'il peut rester stationnaire si besoin et peut se manoeuvrer relativement facilement. C'est egalement plutot difficile a reperer au radar (du moins ca l'etait jusqu'a ce que l'armee s'en rende compte et modifie le filtrage) et ca peut changer de trajectoire pour brouiller les pistes, contrairement a un satellite qui est plus ou moins verouille sur des trajectoires definies et previsibles.

Aussi (surtout?) ca coute nettement moins cher qu'un satellite, au bas mot dix fois moins cher.
 
Chemins de fer chinois et chemins de fer américains

Voir la pièce jointe 130187

Tu veux qu'on parle de la qualite des hopitaux dans les deux pays? La Chine ferait mieux d'investir dans les hopitaux plutot que dans des projets tape-a-l'oeil genre trains grande vitesse qui vont nulle part et gratte-ciels a moitie vide (Shanghai Tower par exemple...).