Hong Kong 1997 /2017 - 20 ans deja !

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
FLAG.jpg

hk11.jpg

hk history.jpg

hk10.jpg

hk14.jpg

hk6.jpg

HK 97.jpg

hk8.jpg


hk 4.jpg
1997 last governor Chris Patten

hk1997.jpg

china.jpg

hk 1.jpg

La rétrocession de Hong Kong à la Chine (chinois : 香港回归 ; pinyin : Xiānggǎng huíguī ; littéralement : « Retour de Hong Kong ») est, le 1er juillet 1997, la fin du bail de 99 ans établi entre la Dynastie Qing et l'Empire Britannique, au sein de trois traités inégaux, dont le premier eût lieu à la fin de la première guerre de l'opium (1839 - 1842). Il s'agit du Traité de Nankin (29 août 1842), limité à l'île de Hong Kong, de la Convention de Pékin (24 octobre 1860), à la fin de la seconde guerre de l'opium (1856 - 1860) y ajoutant la péninsule de Kowloon, et de la Convention pour l'extension du territoire de Hong Kong (9 juin 1898), y ajoutant les Nouveaux Territoires, suite à la défaite de l'Empire Qing dans la Guerre sino-japonaise (1894-1895), repoussant à chaque fois la fin des 99 ans du bail.


La Déclaration commune sino-britannique sur la question de Hong Kong, signée le 19 décembre 1984, confirme la fin de ce bail et signe un calendrier de rétrocession progressive de Hong Kong à la Chine sur une période de 50 ans. Il s'agit de la politique dite « un pays, deux systèmes » et Hong Kong devient la première région administrative spéciale chinoise, quelques années avant son voisin Macao, rétrocédé le 20 décembre 1999 par le Portugal. L'événement donne lieu à une cérémonie retransmise dans le monde entier en présence du prince Charles, héritier de la couronne britannique.


Source : Wikipedia
 
Dernière édition:
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 147
9 652
173
Hong Kong et Shanghai
La rétrocession de Hong Kong à la Chine (chinois : 香港回归 ; pinyin : Xiānggǎng huíguī ; littéralement : « Retour de Hong Kong ») est, le 1er juillet 1997, la fin du bail de 99 ans établi entre la Dynastie Qing et l'Empire Britannique, au sein de trois traités inégaux,
Le bail ne portait que sur les Nouveaux Territoires. L’île de Hong Kong et la péninsule de Kowloon avaient été cédées de manière définitive.

Bien que difficilement faisable d'un point de vue pratique, le Royaume Uni aurait en théorie pu ne rétrocéder que les Nouveaux Territoires, et conserver l’île de Hong Kong et Kowloon.
Mais c'est amusant d'essayer d'imaginer ce que serait devenu HK sans les NT (donc sans aéroport, à moins de conserver Kai Tak, sans centrale électrique, avec un approvisionnement en eau limité à Tai Tam Reservoir et quelques autres petit réservoirs, ...), ou comment il aurait été possible d’ériger une frontière entre Kowloon et les Nouveaux Territoires ...
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Le bail ne portait que sur les Nouveaux Territoires. L’île de Hong Kong et la péninsule de Kowloon avaient été cédées de manière définitive.

Bien que difficilement faisable d'un point de vue pratique, le Royaume Uni aurait en théorie pu ne rétrocéder que les Nouveaux Territoires, et conserver l’île de Hong Kong et Kowloon.
Mais c'est amusant d'essayer d'imaginer ce que serait devenu HK sans les NT (donc sans aéroport, à moins de conserver Kai Tak, sans centrale électrique, avec un approvisionnement en eau limité à Tai Tam Reservoir et quelques autres petit réservoirs, ...), ou comment il aurait été possible d’ériger une frontière entre Kowloon et les Nouveaux Territoires ...
Bonjour Chris
C'est en effet tres complique , mais c'est ainsi !
De toutes facons les videos fantasmagoriques du Chti ,ou les discussions abracadabrantes d'illumines , les fuites de lavabos et autres chiens ecrases rencontrent beaucoup plus de succes sur le forum que les sujets historiques ...


Bon weekend
 
Dernière édition:
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 125
11 167
198
常熟,江苏
Capture d’écran 2017-07-01 à 10.17.37.png Capture d’écran 2017-07-01 à 10.17.58.png Capture d’écran 2017-07-01 à 10.18.08.png Capture d’écran 2017-07-01 à 10.18.18.png
 
Alplob

Alplob

Dieu créateur
21 Avr 2010
1 995
1 237
158
Xujiahui
Le témoignage de William Lawton, un américain qui travaillait comme conseiller pour le gouvernement chinois à ce moment là: https://www.linkedin.com/pulse/behind-scenes-return-hong-kong-china-1997-william-lawton?trk=mp-reader-card

Je copie/colle l'article car a priori il faut un compte LinkedIn pour pouvoir y accéder:
Behind the Scenes on the Return of Hong Kong to China in 1997

July 1, 2017 is the 20th anniversary of the return of Hong Kong to China from the United Kingdom. I was lucky enough to have a behind the scenes seat on the China side in the run up to that historic event and wanted to share a few of my personal experiences and observations.

It was an amazing achievement for the politicians on all sides to negotiate the peaceful return of Hong Kong back to China from the United Kingdom after the Brits had been there for over 100 years.

It was a bittersweet event for the UK. Many in the UK decried the event and dubbed it the “end of the British Empire.” On the other hand, Britain recognized the new realities of the rise of mainland China and that it was in Britain’s long-term best interest to return HK to China which would engender a tremendous amount of goodwill and future economic benefits to the UK as China continued to grow.

The politicians concluded the treaty, but on the financial side there were a lot of questions. Would the Hong Kong dollar remain independent? Would the historical hard link to the US dollar be maintained? What about investment coming into and out of Hong Kong? Would capital controls be imposed? Would people be able to take money out of Hong Kong? Would the mainland slowly strangle Hong Kong and move the financial center of China to Shanghai, the historical financial center of China? What about contract law and trading? Stock market investments and other investments? Would Hong Kong dollar bonds be allowed? Would banks continue to operate as usual? These and many more technical financial market issues had to be answered.

To handle the financial side of the handover China assigned the Deputy Governor of the People’s Bank of China (PBOC, China’s central bank), Mr. Chen Yuan to smoothly implement the financial related issues of the treaty. I had been working with Mr. Chen Yuan as an investment and financial advisor to PBOC since 1993. When Mr. Chen was given this supervisory role in Hong Kong he summoned me to meet with him in Beijing to go over the strategy and implementation of the financial parts of the handover in late 1996.

Mr. Chen knew there were many risks in the execution and implementation of the handover. There would be the inevitable comparison of British rule to the new China oversight. Some of the risks had been defused by having some provisions take effect over a multi-year period. But there were clear immediate financial market risks in the run up and right after the actual handover operationally.

Mr. Chen explained to me that one of his biggest concerns was the stability of the exchange rate between the US dollar and the Hong Kong dollar. He wanted to make sure that currency speculators did not attack the Hong Kong dollar and force a depreciation right at the time of the handover. Little known to the speculators was the fact that China would do absolutely everything in its power to insure a smooth financial transition because they wanted to show Taiwan how smooth things would be when Taiwan rejoined the China fold.

We both were concerned that hedge funds and other currency speculators would take the opportunity to challenge the strength of the Hong Kong dollar and China’s resolve as a newly emerging power in international markets.

Mr. Chen asked me to provide currency and bond market condition reports and forecasts to traders at the PBOC daily, and especially focus on market activity in the Hong Kong dollar and interest rate markets.

At Mr. Chen’s office at PBOC headquarters in Beijing there was a credenza behind his desk. On top of the credenza was a single phone. Mr. Chen handed me a card with a phone number on it and said, “This is the number to my private phone (he pointed to the phone on the credenza). Call me anytime on my private line if there is any important market activity or information that you think I need to know personally.” I felt privileged and trusted to be given private access to Mr. Chen.

As 1997 started, the Asian Financial Crisis was developing. Countries around Hong Kong were having their currencies repeatedly attacked by speculators in an attempt to force the currencies lower in value. Many countries in Asia had made a fundamental funding mismatch mistake of funding local projects in US dollars. As their local currencies devalued the cost of repaying the dollar borrowings skyrocketed, which caused more currency attacks.

During the months in the run-up to the July 1st handover, Mr. Chen was becoming increasingly concerned of the negative impact of an attack on the Hong Kong dollar as the Thai baht, Malaysian ringgit, Indonesian rupiah and other currencies got hit. I was getting more concerned as well. The timing of the handover from a financial point of view could not have been worse. There was financial panic all around Asia, and HK was in the middle of it.

My analysis for PBOC was that HK was in a much less vulnerable position than many Asian countries because the amount of currency mismatch was less, HKMA reserves to defend the HK dollar were adequate, and interest rates could be used to punish attackers. Still, as currency after currency unraveled, the speculators became increasingly bold.

My market intel sniffed out a number of complex threats to the Hong Kong dollar. Some funds were in fact building short Hong Kong dollar positions. Others were using clever anti-HK arbitrages. But Mr. Chen and PBOC, along with the Hong Kong Monetary Authority had built in defenses to repel most attackers. PBOC’s trading desk used my reports to help keep markets stable through their daily operations.

I used the “PBOC Chen Hotline” once before July 1. I got through to Mr. Chen and recommended that he have a senior official in Beijing communicate to markets that Beijing stood 100% behind the Hong Kong Monetary Authority and would provide the HKMA with all resources necessary to support the HK dollar.

Shortly thereafter, Mr. Chen and other officials became publicly more vocal in their support of Hong Kong by Beijing as a way of facing down the speculators.

The attacks were rebuffed in the currency markets through market intervention, pushing up short-term interest rates, using reserves to support HK’s equity market and psychological ploys and strategies (the least expensive and most fun of all our techniques). The crisis did not spread throughout Hong Kong financial markets.

July 1st came and went smoothly and Hong Kong was returned to China without a serious political or financial market glitch. A testament to all parties involved.

Now 20 years later one can see the wisdom of the actions of the United Kingdom, China and Hong Kong. China continued to power ahead and in the process raised the standard of living for hundreds of millions of people. The UK has benefitted in a number of ways through trade and investment in China’s development. And Hong Kong, after a brief hang-over from the handover remains one of the wealthiest and most important financial centers in the world.

In 1998, partly based on his adept handling of the smooth transition of HK back to China, Mr. Chen was promoted to be the head of China Development Bank. In that role Goldman Sachs called him “the most important person in finance in the world.” For me, it was a career high point to be behind the scenes and play a small part as positive history was made by great historical figures.

Today, short side speculators are again poking at the Hong Kong dollar. They have asked me what I think. Given 15 years of behind the scenes experience with PBOC my answer is to find out what China wants to do, and then bet with China.
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 125
11 167
198
常熟,江苏
Capture d’écran 2017-07-01 à 12.55.08.png Capture d’écran 2017-07-01 à 12.55.18.png Capture d’écran 2017-07-01 à 12.55.26.png Capture d’écran 2017-07-01 à 12.55.36.png
 
HKDN

HKDN

Membre Bronze
05 Fev 2017
179
16
33
38
www.nevastopinc.com
Pekin semble contrôler la majeur partie de la politique Hong kongaise .En espérant que la spécificité «Un pays, deux systèmes» et que les libertés publiques à Hong Kong seront toujours de mise dans les années a venir .
 
totoautibet

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
4 695
3 337
178
Nanning
Pekin semble contrôler la majeur partie de la politique Hong kongaise .En espérant que la spécificité «Un pays, deux systèmes» et que les libertés publiques à Hong Kong seront toujours de mise dans les années a venir .
C'est pas interdit de rêver... en même temps il ne faut pas tout mélanger et bien réaliser ce que "rétrocession" veut dire! les mots ont un sens.
 
mahu 马虎

mahu 马虎

Comique en carton
10 Avr 2010
8 412
6 217
188
wesh ma couille
1997.06.28 maître lafoy china arrive à hk
1997.06.29 Repos
1997.06.30 RTT
1997.07.01 rétrocession
1997.07.02 premier camion construit et vendu
1997.07.03 naissance de David-China
1997.07.04 dieu se reposa
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
1997.06.28 maître lafoy china arrive à hk
1997.06.29 Repos
1997.06.30 RTT
1997.07.01 rétrocession
1997.07.02 premier camion construit et vendu
1997.07.03 naissance de David-China
1997.07.04 dieu se reposa
Bonjour mon bon et fidele Mahu
Et des le milieu des annees 80 , sur un aeroport digne des aventures D'Indiana Jones ! :D

 
Neuromancer

Neuromancer

Alpha & Oméga
13 Mai 2008
5 563
2 990
188
Shanghai, Chine
Merci pour vos articles.

en 2047 donc le PCC débarque a Hong Kong et ce territoire (re)devient définitivement une province chinoise comme une autre?
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Merci pour vos articles.

en 2047 donc le PCC débarque a Hong Kong et ce territoire (re)devient définitivement une province chinoise comme une autre?
Bonjour Neuro
Hong Kong sera en Chine ce qu'est Monaco a la France de mon point de vue idem pour Macao ...

Le gouvernement chinois est present a Hong Kong depuis le 1 Juillet 1997 et depuis rien n'a change dans la vie de tout les jours pour les Hongkongais et Hongkongaises et expatries , les traditions , vie courante et habitudes administratives heritees de l'Empire Britannique perdurent avec bien sur l'omnipresence de l'appartenance a la culture chinoise .

Il n'y a qu'une poignee d'illumines manipules par les forces des tenebres ( soros ,falun gong & consorts ) qui essayent de semer le chaos et d'influencer la jeunesse , mais personne n'est dupe a Hong Kong , les habitant(es) ont vu les resultats des revolutions recentes ( Arabes et autres ) censees apporter la democratie occidentale et son bonheur assorti , et l'aneantissement total subit par ces populations , et on peut dire que c'est la population de Hong Kong qui a ramene ces jeunes ecerveles a la raison et depuis tout est rentre dans l'ordre des choses .

Comme aurait pu dire Grand Mere Lafoy "un tiens vaut mieux que deux tu l’auras " ;)

Une petite video qui traite de Hong Kong ...


Bon Dimanche a toutes et a tous
 
Dernière édition:
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 147
9 652
173
Hong Kong et Shanghai
Il n'y a qu'une poignee d'illumines manipules par les forces des tenebres ( soros ,falun gong & consorts ) qui essayent de semer le chaos et d'influencer la jeunesse , mais personne n'est dupe a Hong Kong , les habitant(es) ont vu les resultats des revolutions recentes ( Arabes et autres ) censees apporter la democratie occidentale et son bonheur assorti , et l'aneantissement total subit par ces populations , et on peut dire que c'est la population de Hong Kong qui a ramene ces jeunes ecerveles a la raison et depuis tout est rentre dans l'ordre des choses .
A nuancer tout de même :

Aux législatives de septembre 2016, en pourcentage des suffrages exprimés (entre parenthèses 2012)
Partis Pro-Pékin : 40,17% (42,66%)
Partis Pro-Démocratie : 36,02% (56,24%)
Partis indépendantistes : 19% (NA)
Non alignés : 4,81% (1,10%)

Soit pour les 35 députés élus au suffrage universel :
Partis Pro-Pékin : 16 (17)
Partis Pro-Démocratie : 13 (18)
Partis indépendantistes : 9 (0)
Non alignés : 0 (0)

Et les 35 députés "désignés" :
Partis Pro-Pékin : 24 (26)
Partis Pro-Démocratie : 10 (9)
Partis indépendantistes : 0 (0)
Non alignés : 1 (0)

Entre 2012 et 2017, il y a quand même eu l'apparition de 411 893 (=19%) d'écervelés d’indépendantistes ... :hum:


Sources :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Élections_législatives_hongkongaises_de_2016#R.C3.A9sultats

https://en.wikipedia.org/wiki/Hong_Kong_legislative_election,_2012#Results
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
A nuancer tout de même :

Aux législatives de septembre 2016, en pourcentage des suffrages exprimés (entre parenthèses 2012)
Partis Pro-Pékin : 40,17% (42,66%)
Partis Pro-Démocratie : 36,02% (56,24%)
Partis indépendantistes : 19% (NA)
Non alignés : 4,81% (1,10%)

Soit pour les 35 députés élus au suffrage universel :
Partis Pro-Pékin : 16 (17)
Partis Pro-Démocratie : 13 (18)
Partis indépendantistes : 9 (0)
Non alignés : 0 (0)

Et les 35 députés "désignés" :
Partis Pro-Pékin : 24 (26)
Partis Pro-Démocratie : 10 (9)
Partis indépendantistes : 0 (0)
Non alignés : 1 (0)

Entre 2012 et 2017, il y a quand même eu l'apparition de 411 893 (=19%) d'écervelés d’indépendantistes ... :hum:


Sources :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Élections_législatives_hongkongaises_de_2016#R.C3.A9sultats

https://en.wikipedia.org/wiki/Hong_Kong_legislative_election,_2012#Results
Bonjour Chris
Ce que je souhaite comme indique dans mon post est bien stipule des le debut de celui ci , que tout reste en place comme aujourd’hui !
Rien de plus , et pour le moment force est de constater que rien n'a change depuis 1997 !

La preuve la population peut exprimer son opinion en votant pour le candidat de son choix ... ;)

Bonne apres midi
 
Dernière édition:
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 167
1 261
168
Y avait-il déjà en 1997 des disparitions d'opposants du côté HK ?
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 147
9 652
173
Hong Kong et Shanghai
La preuve la population peut exprimer son opinion en votant pour le candidat de son choix ... ;)
La preuve la population peut exprimer son opinion en votant pour le candidat de son choix ... et Pékin peut designer un autre candidat au poste de Chief Executive ... :grin:
 
mahu 马虎

mahu 马虎

Comique en carton
10 Avr 2010
8 412
6 217
188
wesh ma couille
La preuve la population peut exprimer son opinion en votant pour le candidat de son choix ... et Pékin peut designer un autre candidat au poste de Chief Executive ... :grin:
Sincèrement, tu vaux pas un stephen
 
mars2012hk

mars2012hk

Dieu souverain
24 Sept 2013
1 139
699
143
香港/mer
mars2012.hk
Et les 35 députés "désignés" :
Partis Pro-Pékin : 24 (26)
Partis Pro-Démocratie : 10 (9)
Partis indépendantistes : 0 (0)
Non alignés : 1 (0)
Une précision: les députés que tu nommes "désignés" ne le sont pas par Pékin, ce sont des représentants des différentes industries de Hong Kong (finance, hôtellerie, construction, etc.). Ils sont élus au suffrage universel par les hongkongais qui travaillent dans ces différents secteurs, ils forment donc une espèce de représentation syndicale qui assure que les lois concernant les secteurs d'activités en question ne sont pas n'importe quoi, et que les intérêts économiques de HK ne sont pas complètement bouleversés par la volonté de quelques députés un peu trop zélés qui ne connaissent rien au business... Un risque somme toute fort dans une assemblée qui n'a que 70 membres!

La preuve la population peut exprimer son opinion en votant pour le candidat de son choix ... et Pékin peut designer un autre candidat au poste de Chief Executive ... :grin:
Pékin n'a absolument pas ce droit.

Entre 2012 et 2017, il y a quand même eu l'apparition de 411 893 (=19%) d'écervelés d’indépendantistes ... :hum:
Tu peux aussi considérer que ça arrange bien le pouvoir en place d'avoir une opposition un peu "extrême" qui étouffe la voix des pro-démocrates modérés. On est dans la même situation que la gauche en France en 88, qui a très habilement su effacer du jeu politique les idées de la droite et du centre, en mettant les projecteurs sur le FN.
 
Dernière édition:
mars2012hk

mars2012hk

Dieu souverain
24 Sept 2013
1 139
699
143
香港/mer
mars2012.hk
Bonjour Chris
Ce que je souhaite comme indique dans mon post est bien stipule des le debut de celui ci , que tout reste en place comme aujourd’hui !
Rien de plus , et pour le moment force est de constater que rien n'a change depuis 1997 !
La preuve la population peut exprimer son opinion en votant pour le candidat de son choix ... ;)
Si HK veut survivre, il faut absolument que les règles changent. Rester dans l'immobilisme, alors que la Chine et le monde se transforment à toute vitesse, est suicidaire... Après je ne dis pas qu'il faut qu'on laisse derrière nous les choses les plus essentielles.

On a 30 ans devant nous pour nous assurer que la trajectoire des deux côtés du delta évolue de telle sorte que d'ici à 2047 - et au delà - il soit de l'intérêt de tout le monde qu'on ne "répare pas quelque chose qui marche". Cela laisse également beaucoup de temps pour diffuser les valeurs de HK en mode 'soft power' dans le delta (ça a déjà commencé), sans pour autant s'y diluer totalement et perdre toute sa spécificité.
 
Dernière édition: