1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Etudier le chinois en France ou en Chine ?

Discussion dans 'Etudier en Chine' créé par victor41, 16 Mai 2007.

  1. victor41

    victor41 Membre Silver

    Inscrit:
    16 Mai 2007
    Messages:
    76
    Localité:
    cambodge
    Ratings:
    +0 / -0
    mis a part apprendre le chinois dans un cadre local, pouvez vous me dire vous francais debutant en chinois pourquoi vous parter dans une fac ou ecole en chine alors qu'il y plusieurs inconvenient ;

    _les cours sont chinois/anglais et donc je pense qu'il est difficile d'apprendre une langue etrangere a partir d'une autre langue etrangere...
    _parfois les prix des fac ( ex DBLU de pekin) sont parfois bien plus cher qu'un stage intensif chez berlitz a paris a l année.....

    si vous pouvez me faire changer d'avis avec des exemple concrets......

    merci
     
  2. Ceven

    Ceven Ange

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    2 829
    Localité:
    Shenzhen
    Ratings:
    +2 / -0
    Ou tu aimes ou tu n'aimes pas. Si franchement l'experience de vivre quelque chose d'original ne te tente pas, reste en france etudier chez berlitz. Ca te coutera moins cher. parce que si tu ne parles que le franco-francais, oui tu auras quelques souci de communications. Alors mon conseil : apprends d'abord l'anglais ensuite tu passeras de l'anglais au chinois! Berlitz te fera un bon prix comme tu seras un bon client!
     
  3. victor41

    victor41 Membre Silver

    Inscrit:
    16 Mai 2007
    Messages:
    76
    Localité:
    cambodge
    Ratings:
    +0 / -0
    reponse tres sarkostique lol.....

    non, je ne suis pas franco-francais et je pense ne pas etre une vache espagnole en anglais...mais j'avoue etre plus que sceptique devant la methode " cours en anglais pour apprendre le chinois"....deja que les methodes de chinois francaise sont parfois un poil compliqué......mais bon, c'est vrai que cela fait partie du challenge.....

    car en fait je debute un master de recherche sur l'indochine francaise et je souhaite apres rester dans la meme zone d etude car j' ai deja travaille sur la chine de 1840 a 1918.
     
  4. ElodieX

    ElodieX Modérateur Nanjing
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 281
    Localité:
    Xuhui district
    Ratings:
    +168 / -0
    Juste comme ça au passage sans rentrer dans le débat du bon ou mauvais plan: les cours de chinois que j'ai eu à l'université de Nanjing étaient tout en chinois.

    Je ne sais pas comment ça se passe dans les autres universités, je n'ai pas la prétention de toutes les connaîtres. Mais à Nanda, c'était comme ça. Alors oui tu comprends pas forcément tout du début, mais tu finis pas t'habituer et bien comprendre. Tout est bien expliqué, répété plusieurs fois...
     
  5. Ceven

    Ceven Ange

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    2 829
    Localité:
    Shenzhen
    Ratings:
    +2 / -0
    Faut que tu m'expliques le jeu de mots la:confused: Je ne savais pas que je copiais sur Sarko...

    Bon tu es elligible pour venir etudier en chine

    Pour etre encore plus sadique, certains professeurs ne parlent pas anglais, ou a peine anim_grin.

    Je ne parlerais pas de challenge mais de motivations, si tu aimes et motive par ce que tu fais ca vient tout seul, puis si tu es doue pour les langues c'est encore mieux. Il y a des personnes qui peuvent apprendre pendant 10 ans mais s'ils n'aiment pas le chinois ils ne l'apprendront pas.

    Je ne vois pas de correlation entre un master de recherche sur l'indochine et apprendre a parler le chinois. Un ancien DEA de langue et civilisation etrangere?
     
  6. les 4

    les 4 Ange

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 358
    Localité:
    Chartres... no longer chineese
    Ratings:
    +0 / -0
    En apprenant le chinois en Chine, tu en apprends autant dans la rue que dans l'amphi...et dans la rue c'est gratis !!!!
     
  7. victor41

    victor41 Membre Silver

    Inscrit:
    16 Mai 2007
    Messages:
    76
    Localité:
    cambodge
    Ratings:
    +0 / -0
    merci de vos reponses...

    dsl pour le jeu de mot entre sarcastique et sarkostique....

    pour te repondre, a propos de la correlation indochine- chine, c'est que aujourd'hui dans les etudes d'histoires il faut multuplier ses competences ( comme dans toutes etudes) donc meme si normalement, je suis plus dans l indochine, rien ne m interdit de passer des frontieres.....open mind !!

    dommage par contre que les prix des cours soit au semestre et non a l'année....je ne suis pas oncle picsous mais il faudrait un moins un tarif degressif au nombre d 'annee que l on passe ( si cela existe, merci de m en faire part car je n en nai lu nul par fait mention...)....

    mais pour eviter de me retrouver dans un nid a occidentaux, je vais plus me tourner vers les fac eloigne de shangai and co....
     
  8. Ceven

    Ceven Ange

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    2 829
    Localité:
    Shenzhen
    Ratings:
    +2 / -0
    Les universites pratiquent les prix a l'annee egalement. Si tu leur files des sous pour une annee, ils te feront une ristourne. Faut leur demander.
     
  9. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    15 Octobre 2006
    Messages:
    5 559
    Localité:
    Shanghai, People Square
    Ratings:
    +1 339 / -9
    Deja plus on monte en niveau moins il y a d'anglais en cours... A part en grand débutant tu ne parles pratiquement que chinois.

    Ensuite l'immersion change tout car tu mets en pratique ce que tu apprends de facon immediate. Ca aide donc a apprendre mais surtout ca te donne une spontanéité d'expression que tu ne peux pas avoir en France.

    Par contre perso je recommenderais 1 semestre à l'université pour les bases et ensuite des cours particuliers pendant 6 a 8 mois quitte à alterner avec quelques cours de groupe. Car l'université c'est trop rigide comme enseignement et tu te retrouve avec trop de japonais qui écrivent les hanzi comme toi le pinyin...
     
  10. bei

    bei Ange

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 363
    Ratings:
    +2 / -0
    les japonais sont tres bons dans les etudes de chinois, ils bossent le soir mais pretendent qu'ils ne revisent qu'un peu
     
  11. Ceven

    Ceven Ange

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    2 829
    Localité:
    Shenzhen
    Ratings:
    +2 / -0
    C'est comme pour les Coreens aussi. Faut pas etre degoute pour ca.
    En attendant si vous arrivez a trouver en chine, un japonais ou un coreen qui parlent super bien anglais, avec un anglais impeccable, prevenez moi. J'en ai toujours pas trouve. Ils sont pires que les chinois en langue. Mais je sais qu'il en existe.
    Bref les francais en chine ont la particularite d'etre deja bilingue anglais, c'est deja pas mal. Si en plus on maitrise le chinois, ahahaha!:MDR:
     
  12. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    15 Octobre 2006
    Messages:
    5 559
    Localité:
    Shanghai, People Square
    Ratings:
    +1 339 / -9
    Non mais quand en fin de semestre tu te retrouves etre le seul laowai de la classe et que les bouquins sont en Hanzi only, le rythme devient vite difficile à soutenir dans certains cours...

    Y en a, generalement ils ont alors étudié au Canada ou aux USA quelques années mais c'est vrai que beaucoup de coréens et japonais étudiant le chinois en Chine ne parlent pas anglais ou à peine.
     
  13. Ceven

    Ceven Ange

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    2 829
    Localité:
    Shenzhen
    Ratings:
    +2 / -0
    Oui pour avoir cotoye des chinois, coreen, japonais aux USA, ils sont super bon en anglais. Comme la plupart sont nes la bas aux states. C'est les ABC (American Born Chinese or ABK, ABJ) leur anglais est ce qui se fait de mieux en terme de prononciation. En revanche la plupart comme natifs de la bas leur culture, langues d'orignes en a prix un sacre coup. Je connaissais beaucoup de ABC ne parlant pas chinois, mais bon ca c'est un autre debat.
     
  14. Ceven

    Ceven Ange

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    2 829
    Localité:
    Shenzhen
    Ratings:
    +2 / -0
    Certaines se font une certaine image de la chine, peut etre un peu trop ideale, trop cliches. Finalement une fois arrive sur place, ils se rendent compte que c'est tres loin de ce qu'ils avaient en tete. Ils reviennent en france decus de ce qu'ils ont vecu en chine.
    Je rappelle que la Chine n'est pas fait pour tout le monde. Il ne suffit pas d'etre un passionne de films Kung fu, de temples shaolin, d'aimer la culture asiatique et sa gastronomie, pour se dire je vais definitivement m'installer la bas.discours
     
  15. Damien en Chine

    Damien en Chine Membre Gold

    Inscrit:
    10 Avril 2007
    Messages:
    349
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +2 / -0
    En France puis en Chine

    Coucou

    Pour répondre à ta question je pense que le mieux est de commencer en France et expérimenter sur le terrain, je vais te donner ma ptite expérience :
    En France, l'enseignant est assez linéaire, tu bosses, tu révises, tu fais des textes, tu écoutes tes professeurs qui te parlent dans un chinois parfait et tes camarades lors des dialogues avec une prononciation de français. Ensuite t'arrives en Chine, pas un mec parle comme l'autre, ils parlent vite et prononcent moins bien. J'en suis en ce moment où tu dois reprendre ton étude de la langue par les fondamentaux, arreter de s'intéresser à des champs lexicaux qui ne servent pas et se concentrer sur le vital (bouffe, dormir, négocier, transports, se diriger, recevoir...). Enfin c grisant de pouvoir expérimenter tout de suite dans la rue !!!
    A toi de voir,

    A +
     
  16. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    15 Octobre 2006
    Messages:
    5 559
    Localité:
    Shanghai, People Square
    Ratings:
    +1 339 / -9
    Oui c'est pour cela que perso je conseillerais de venir en Chine direct si t'es dispo car au moins tu auras 6 mois pour tout evaluer : la langue, le pays, ses habitants, sa culture... et en sortant de ces 6 mois tu seras pas un pro de la Chine mais tu pourras au moins te projeter sur l'avenir et conclure si tu es pret a poursuivre l'aventure ou pas...

    Prendre quelques lessons en France c'est utile, surtout si tu as d'autres activités par ailleurs. Mais etudier des mois en France le chinois a temps complet je n'en vois pas l'interet tant d'un point de vue efficacité (en Chine tu apprends la Chine, le Chinois et les Chinois au quotidien) que d'un point de vue economique (la vie d'etudiant meme a shanghai reste tellement moins chere qu'a Paris). En plus du fait des differences d'enseignement, il y a beaucoup de francais qui ont fait du chinois en france et se retrouvent dans les memes groupes que ceux qui n'en ont jamais fait ou a peine. Ca donne un avantage au debut, mais en fin de semestre les differences tendent a s'estomper.

    Bien evidemment etudier le chinois en Chine peut s'averer plus complique si tu ne parles pas bien anglais... mais est ce sage de te lancer dans l'apprentissage d'une langue aussi compliquée que le chinois si tu n'as pas deja un anglais courrant...

    L'anglais courant est un minimum requis pour 90% (ou plus) des offres a destination des laowai en Chine. Le chinois est generalement plus un atout supplémentaire ou un outil de selection... qu'une absolue nécessité (ca depend des postes et ca tend à évoluer).

    De toute facon, pour pouvoir se servir du chinois en business de facon courrante (lu ecrit parlé), il faut bien 2 à 3 ans de chinois minimum en partant de 0 si tu n'es pas familier avec d'autres langues asiatiques/dialectes...

    Maintenant il y a des gens qui font du business en Chine sans parler Anglais ni Chinois mais ils sont pas nombreux et ca limite leurs perspectives et leur autonomie...

    Voila pour les tendances... ensuite chaque parcours est individuel...
     

Partager cette page