1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

En Chine, la folie du « partage » fait les affaires des jeunes pousses

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 18 Juin 2017.

  1. Yiyuan

    Yiyuan Dieu souverain

    Inscrit:
    16 Avr 2015
    Messages:
    3128
    Points:
    148
    Ratings:
    +1620 / -13
    faut attendre Mahu et Jeje, ce sont eux les sponsors et producteurs :grin::grin:
     
  2. ChrisHK

    ChrisHK Dieu suprême

    Inscrit:
    27 Déc 2013
    Messages:
    10702
    Points:
    168
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Ratings:
    +8795 / -65
    Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. :endesaccord:

    L’idée de départ n’est pas mauvaise (le Velib parisien a montré l’intérêt du concept).
    :francais:

    Mais 3 facteurs principaux ont contribué à transformer une bonne idée en désastre:

    - la course effrénée à la part de marché, à tout prix, à n’importe quel prix. Comme je l’avais déjà expliqué (https://www.bonjourchine.com/threads/ofo-le-velo-chinois-qui-ringardise-mechamment-le-velib.143947/page-2#post-713150) le but n’est pas de bâtir une activité rentable, mais de capter la part de marché la plus importante possible, pour ensuite, a) pour les petits acteurs, se revendre aux plus gros en réalisant un bon profit b)pour le/les plus gros, s’introduire en bourse, avec un bon profit, avant que le ballon de baudruche n’explose. Avec un tel objectif, les décisions absurdes ne peuvent que s’accumuler: mise à disposition d’un nombre extravagant de vélos, discounts à outrance, voire quasi gatuité, non entretien du parc, ...

    - l’absence de réglementations (ou non application de celles-ci) par les autorités: n’importe quelle startup peut (ou pouvait) déverser ses tombereaux de vélos où bon lui semble ; pas d’espaces délimités pour le stationnement des vélos, ou pas de sanctions en-cas de non respect des emplacements ; pas de sanctions pour les vélos abandonnés...

    - l’incivilité d’une partie des utilisateurs qui abandonnent les vélos n’importe où, qui les vandalisent...

    Pourtant les solutions existent, et sont simples:
    - limiter le nombre d’opérateurs
    - limiter le nombre de vélos
    - infliger des amendes pour chaque vélo (abandonné, cassé) récupéré par les services de voirie
    - interdire, à l’aide de la géolocalisation, la restitution du vélo en dehors des zones prévues à cet effet (c’est ce que fait Qianxi, le loueur des vélos électriques de couleur verte : impossible de restituer un vélo en-dehors des zones désignées; si l’utilisateur essaie de laisser un vélo ailleurs, la facturation continue)
    - imposer (sous peine d’amende) aux opérateurs de retirer les vélos mal garés, de retirer ou réparer les vélos abîmés, bref de gérer leur parc normalement

    Bref, les consommateurs ne sont, pour la grande majorité d’entre eux, pas responsables de la pagaille actuelle. ;)
     
    • Like Like x 1
  3. Breizh In China

    Breizh In China Alpha & Oméga

    Inscrit:
    5 Nov 2009
    Messages:
    3010
    Points:
    173
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1556 / -47
    Pour ceux qui se demandaient pourquoi autant de compagnies se crééent.
    Juste pour les revendre:

    upload_2018-4-4_20-58-32.png
     

    Fichiers attachés:

    • Informative Informative x 3
  4. Zéphyr

    Zéphyr Ange

    Inscrit:
    26 Août 2013
    Messages:
    381
    Points:
    88
    Localité:
    Guangdong - Meizhou
    Ratings:
    +317 / -14
    Tu te dis "ils ont du prevoir qu'il y aurait trop de velos, pas de structure ou de place pour les accueillir et beaucoup de degradation." Bah nan.

    Pour ceux qui bossent dans des grand groupes Chinois, c'est surtout typiques de la mentalite et de leur facon de planifier leur croissance. Pas le temps de penser aux consequences, ou d'anticiper sur le long terme: on lance, on inonde et si des problemes se posent on les reglera. Ou pas.

    Parfois ca marche, parfois....
     
    • Like Like x 1
    #164 Zéphyr, 5 Avr 2018
    Dernière édition: 9 Avr 2018

Partager cette page