1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Culture du thé en Chine?

Discussion dans 'Culture Chinoise' créé par Lyka, 7 Septembre 2014.

  1. Lyka

    Lyka Membre Platinum

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Messages:
    718
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +510 / -5
    Je savais pas trop où poster ce sujet, du coup je le mets ici.

    Étant un grand amateur de thé, je me suis pas mal réjouit en arrivant en Chine en ce qui concerne les boissons ; je préfère le thé à la bière, une des raisons pour lesquelles je suis passé de l'Allemagne à la Chine :p
    Mais avec un peu de recul (quelques mois passés à Shanghai), je m'aperçois que la culture du thé (l'aspect culturel, pas le fait de le cultiver) est plus pauvre que ce que je pensais.

    Et ce pour plusieurs raisons:
    • Je n'ai pas vu de chinois se soucier de la préparation du thé, la plupart du temps ils mettent des feuilles de thé en vrac dans leur thermos et laissent ça infuser toute la journée comme des barbares.
    • Dans la plupart des restaurants, excepté le thé parfois offert directement, il n'y quasiment pas possibilité de commander un bon thé nature. C'est facile de trouver du thé avec du lait (à la hong kongaise il me semble, mais à vérifier), parfois on reçoit du thé en sachet et dans un café (bon, ok c'était un truc européanisant) ils proposaient du thé anglais mais pas de thé chinois... Mais c'est rarement traditionnel. Il reste plus facile de trouver tous les sodas que un bon thé nature (ou très légèrement parfumé).
    • Le dernier point qui m'a le plus surpris est le suivant: en Europe c'est dans la culture que d'avoir des bars. C'est un des lieux permettant de rassembler les gens, d'où une place assez importante dans les relations sociales. Naïvement, j'aurais cru qu'en Chine cette place aurait été occupée partiellement par les salons de thés. J'ai bien compris que la nourriture était très importante, c'est donc plus les restaurants qui permettent aux gens de se réunir, mais ça soulève ma principale question: Y a-t-il beaucoup de salons de thé en Chine? (j'en ai personnellement vu très peu) Et quelle est leur place dans la société chinoise moderne? Est-ce uniquement un repère pour amateur de thés ou bien un lieu d'interactions sociales?
    Quelle place a le thé en Chine de nos jours?

    Dans mon entourage direct (pas très large je dois dire), j'ai vu peu de personnes s'y intéresser/ s'y connaître. Est-ce juste une attraction pour touristes? (voire arnaque :p)

    Si vous avez quelques avis sur le sujet, n'hésitez pas à répondre. Et si quelqu'un connaît un bon salon de thé sur Shanghai (pour l'instant j'ai pas encore cherché), je suis intéressé par l'information ;)
     
  2. mahu

    mahu Modo en carton

    Inscrit:
    9 Avril 2010
    Messages:
    5 887
    Localité:
    You give me fever
    Ratings:
    +4 430 / -77
    la culture des c*uls ?
    nécessite de creuser des trous profonds.
     
    • J'aime J'aime x 1
  3. Lyka

    Lyka Membre Platinum

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Messages:
    718
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +510 / -5
    Zut. Pas moyen d'éditer le titre?

    Sinon à propos de "cul"uture, quelqu'un a essayé le café de caca de singe? Euh, j'ai oublié le nom, mais à Shanghai il y a une chaîne de magasins qui vend du café dont les grains ont été digérés au préalable par une espèce particulière de singe, donnant une saveur particulière. je n'ai pas testé moi-même.

    Leur description sur la devanture du magasin est assez épique: ils utilisent plusieurs fois le qualificatif "magique" pour éviter d'avoir à dire que leur café a été chié par un singe.
     
  4. mahu

    mahu Modo en carton

    Inscrit:
    9 Avril 2010
    Messages:
    5 887
    Localité:
    You give me fever
    Ratings:
    +4 430 / -77
    en haut à droite de ton premier post
    "
    Outils de la discussion

    mais si tu l'édites, mon post précédent n'aura alors ni queue ni tête... comme moi.
    dédicace @wanbatin le banned.
     
  5. Lyka

    Lyka Membre Platinum

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Messages:
    718
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +510 / -5
    Merci pour l'info.

    Tant pis pour la cohérence ;)

    Un truc que j'ai aussi remarqués: en Chine il y a très peu de thé aromatisés contrairement à l'europe.
     
  6. Busko

    Busko Dieu Supérieur

    Inscrit:
    9 Décembre 2012
    Messages:
    1 209
    Localité:
    Alsace - Shanghai - Hunan
    Ratings:
    +733 / -13
    Salut l'ami,

    Alors, j'ai la chance de connaître des personnes qui sont fin connaisseurs de l'esprit et de l'élégance de la culture du thé ! J'ai un peu cherché sur internet pour te trouver un article expliquant brièvement les étapes et les procédés pour le déguster. C'est chose faite, ci-dessous. Perso, du bon thé, et les bonnes méthodes qui vont avec, je l'ai vu quotidiennement dans la province du Hunan (table a thé, préparation eau chaude, cassage du bloc de thé avec le tournevis, tasse "une gorgée" etc... L'aventure est en place pour découvrir toujours de nouvelles choses, je suis persuadé qu'ici à Shanghai il y a de vrais salon de thé !

    Les différentes étapes de la préparation du thé à la chinoise, « gongfu » :
    (recette empruntée à la "Maison des trois thés")

    1- Préparation des différents ustensiles comme suit :


    [​IMG]

    2- Rinçage : À chaque fois que le thé est préparé, la première étape est toujours de rincer tous les navires avec de l’eau chaude. Le rituel de la fabrication de thé a commencé en épurant le pot, le nettoyant de la poussière, de résidu, le préparant pour recevoir le thé. Il permet par la même, de chauffer les navires, puisque l’eau chaude est alors versée dans le pichet de portion et de là dans les tasses d’échantillon. On fait cela parce qu’à la température ambiante le teaware en céramique est habituellement tout à fait froid, donc peu adapté à brasser les thés fins dont la température doit être soigneusement commandée. Après rinçage, l’eau doit être jetée dans le plateau s’écoulant, ou une cuvette d’eaux résiduaires.

    3- Feuilles de thé : Les feuilles de thé doivent être préparées à l’avance, et prêtes à être placées dans le pot dès qu’il sera chaud. Un chariot de thé ou « un navire de présentation de thé », est recommandé à cette fin, de même qu’un ensemble approprié d’outils de thé. Approximativement une à deux cuillères à café de feuille est une bonne quantité.Disposer les feuilles de thé dans la théière, verser ensuite l’eau bouillante et mettre rapidement le couvercle. Vider immédiatement dans le pot à thé avant que le thé n’infuse, pour rincer et hydrater les feuilles. Verser le contenu du pot à thé dans le bateau à thé afin de réchauffer la théière et les tasses.

    4-Infusion : Il faut désormais agir rapidement, en près de 10 secondes, pour réussir l’infusion tant convoitée. Verser l’eau bouillante jusqu’au débordement afin de chasser l’écume, puis recouvrir. Arroser la théière pour la réchauffer. Laisser infuser le temps nécessaire, de quelques secondes à trente secondes selon le type de thé. Verser l’infusion dans le pot à thé en laissant le contenu de la théière s’égoutter afin que les feuilles ne marinent pas dans un fond d’eau qui deviendrait rapidement amer. On en profite pour vider le bateau à thé dans la poubelle de table.

    5-Dégustation : Verser maintenant l’infusion contenue dans le pot à thé, dans la tasse à sentir, et apprécier les premiers parfums dans la tasse à sentir pleine, puis la transvaser dans la tasse à boire. Humer profondément et longuement les parfums successifs qui se dégagent dans la tasse à sentir vide. Enfin, déguster l’infusion par petites gorgées dans la tasse à boire. Entre chaque gorgée, humer les parfums qui évoluent, tandis que la tasse à sentir refroidit. Selon le même procédé, on pourra répéter plusieurs fois l’infusion sur les mêmes feuilles avant de vider la théière.

    Bonne dégustation à tous !
    (source: http://www.buddhachannel.tv/portail/spip.php?article348)
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Informatif Informatif x 1
  7. Therugbygirl

    Therugbygirl Déesse

    Inscrit:
    27 Mai 2014
    Messages:
    2 012
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +2 900 / -4
    Bonjour
    Merci pour cette description tres detaillee.

    J'aime beaucoupe le the, et d'habitude, quand je voyage, j'emmene mes sachets, car en general, on ne trouve que du Lipton dans les bureaux (et c'est un the que j'ai beaucoup de mal a boire). Cette fois, venant en Chine, je n'en ai pas pris.. Amener du the en Chine?? le premier jour, j'arrive au bureau.... et je ne trouve que du the Lipton!!:cry:
    Depuis, j'ai achete plusieurs sortes et au moins, j'ai des thes super bons dans mon bureau, mais toujours pas dans les salles de reunion.. etc.

    Sinon, comme tu as l'air de bien connaitre, sais-tu ou on peux avoir une ceremonie du the a Shanghai, en Anglais, et qui ne soit pas une arnaque a touristes?

    Bonne soiree
     
  8. Pierre266

    Pierre266 Membre Platinum

    Inscrit:
    10 Janvier 2011
    Messages:
    356
    Localité:
    Dafen Oil Painting Village in Shenzhen
    Ratings:
    +186 / -1
    On voit bien que vous êtes à SH...
    Partout où je vais, on me sert du thé, presque comme dans la recette de @ed.jusko, sauf que le plus souvent on lave le tout avec la première infusion (10 secondes maxi.) et pas à l'eau chaude. Et qu'en général on se passe de tasse à sentir, on a soif, on déguste pas pour acheter... sauf peut-être dans des magasins de thé à SH ou BJ. En tout cas, le plus paysan des Chinois me sert du thé avec sa culture, et ne me l'a jamais fait payer !
    Salon de thé (au sens français du terme), c'est comme les café-bar-brasserie, ça n'existe pas en Chine ! Ou alors, ça s'appelle Starbucks...
    Par contre, il n'y a pas un bureau de patron ou logis famillial qui n'ait pas un salon (sofas ou canap' en cuir) avec sa table à thé ! Et on n'y boit que les Tie Guan Yin, Pu Er (Shou Pu et l'autre, Sheng Cha), Hong Cha, Wu Long (Olong tea), Nong Cha ou éventuellement Hua Cha (le seul parfumé, à la fleur, d'où plusieurs goûts [rose, chrysanthème, camomille...]). Après, il existe aussi des infusions de végétaux, parfois associés à quelques feuilles de thé en MTC ou pour le fun.
    Bref, bien sûr que la Chine a une culture de 5000 ans d'écrits, mais surtout 5000 ans de buvage de thé !
     
    • J'aime J'aime x 3
  9. Pfedac

    Pfedac Dieu Supérieur

    Inscrit:
    1 Mai 2013
    Messages:
    1 691
    Localité:
    Rio de Janeiro
    Ratings:
    +1 543 / -10
    J'ai envie de dire un peu la même chose que Pierre266, ce n'est pas vraiment dans les grandes métropoles que l'on va avoir accès aux traditions d'un pays. Combien de bars à Paris brassent leur propre bière? Ben ici, c'est un peu pareil. Il est possible de trouver des boutiques de thé qui font des dégustations et des démonstrations de préparation, mais c'est toujours dans l'optique de faire acheter le client. J'avoue que les seules fois où j'ai lu dans la même phrase "maison de thé" et "Shanghai", c'est pour la fameuse arnaque à touristes.
    Bref, tout ça pour dire que si par miracle vous connaissez un vrai, bon salon de thé à Shanghai, il y a des amateurs qui attendent les bonnes adresses. Sinon, il faut acheter le matos et le préparer soit-même (*troll pour puristes* je m'en tire pas trop mal avec deux mugs, un de rinçage et un pour boire, et ma fontaine à eau).
    Quant à l'absence de thé parfumés aux fruits... c'est le même principe qui veut que la bière HelloKitty ne se trouve pas en Belgique ou en Allemagne.
     
    • J'aime J'aime x 2
  10. Lyka

    Lyka Membre Platinum

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Messages:
    718
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +510 / -5
    Merci pour le retours.

    Ça confirme plus ou moins ce que je pensais. Bon bah, va falloir persister un peu avant de trouver un bon salon de thé.
     
  11. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    A Shanghai, il suffit d'aller se promener à 豫园 (Yu Garden) et d'avoir la curiosité d'entrer dans une des (nombreuses) échoppes qui vendent du thé pour commencer son instruction : même pas besoin de sortir de la métropole. Génial, non ?
    J'ai commencé comme cela, il y a une dizaine d'années, lors de mon premier voyage.
    Et effectivement, j'ai beaucoup appris avec les animatrices qui organisent la dégustation (selon la méthode traditionnelle, bien sûr). En plus, ces demoiselles sont rompues à l'anglais, donc pas de difficultés pour se faire comprendre. J'en ai même rencontré une qui avait travaillé dans une exploitation de thé dans sa province d'origine, le FuJian : une mine d'or !

    Et depuis, partout où je suis allé en voyage en Chine, j'ai découvert diverses sortes de thé.. en écoutant diverses sortes de gens expliquer leur métier, ou leur passion pour ce breuvage.

    En fait, la Chine n'est pas Wikipedia, et, comme beaucoup de connaissances réellement intéressantes à découvrir, il faut d'abord faire le pas d'aller vers l'autre, dialoguer avec lui, accepter de le connaître, pour ensuite avoir le plaisir de partager son savoir. Et c'est pas une question de fric.. même ici.

    Prends-toi par la main, va découvrir une de ces échoppes de dégustation, et pose des questions intéressantes, tu auras des réponses à la hauteur de tes attentes... :)
    (en plus, tu n'es pas du tout obligé d'acheter, et si tu prends quelques sachets d'un thé que tu as bien aimé, tout le monde sera content)

    PS : le thé Lipton qu'on trouve en Chine provient pour une partie de sa production de la région de Hefei, c'est à dire...l'AnHui, terre de culture bénie pour le thé !
     
    • J'aime J'aime x 5
    #11 Searogers, 10 Septembre 2014
    Dernière édition: 10 Septembre 2014
  12. Fa-Lice

    Fa-Lice Dieu

    Inscrit:
    30 Août 2011
    Messages:
    722
    Localité:
    Guangzhou
    Ratings:
    +616 / -5
    J'avais lu un article (désoler je me souviens plus ou...) qui précisait que le "même thé" acheter en Europe ou en Chine ne contenait pas les même doses de pesticides du fait des normes CEE plus sévères que les normes chinoises.

    Ce qui voudrait dire, par exemple, qu'un thé Lipton acheter en Chine dans un carrefour, métro... contient plus de pesticide que le "même" thé acheter dans un carrefour en France.

    Concernant les infusions nous les importons de France car il est plus difficile d'en trouver en Chine et les choix sont plus restreints.
     
  13. Pfedac

    Pfedac Dieu Supérieur

    Inscrit:
    1 Mai 2013
    Messages:
    1 691
    Localité:
    Rio de Janeiro
    Ratings:
    +1 543 / -10
    C'est ce que je fais aussi, mais des fois, quand on est avec des amis, on n'a pas forcément envie de venir squatter une boutique de thé, on veut simplement se poser ensemble autour d'une table, discuter tranquillement entre nous de nos petites affaires, sans nécessairement vouloir que quelqu'un rentre dans notre "bulle" (comprenons-nous bien, nous ne sommes pas associaux, mais des fois, on n'a pas forcément envie d'une personne extérieure). Et dans ces cas-là, quand on aime le thé, ça peut être frustrant de se dire qu'on doit aller chez quelqu'un, ou qu'on ne doit pas boire du bon thé et aller au Starbucks ou autres.
    Mais je suis tout à fait d'accord qu'on fait des découvertes fabuleuses dans ces échoppes. Avant de venir ici, j'étais sûre de ne pas aimer le Lapsang Souchong (goûté une fois un du palais des thés, ça m'avait suffi, j'avais l'impression de boire du jambon (trop) fumé), j'ai découvert qu'en fait, je n'avais pas trouvé celui qu'il me fallait.
     
  14. Pierre266

    Pierre266 Membre Platinum

    Inscrit:
    10 Janvier 2011
    Messages:
    356
    Localité:
    Dafen Oil Painting Village in Shenzhen
    Ratings:
    +186 / -1
    Pour être sûr de ne pas boire de pesticides, il suffit de ne boire que du Pu Er de 50 ans ou plus... Un bon thé d'il y a 100 ans ne contient pas de produits chimiques inventés plus récemment. Mais il faut compter quelques centaines de milliers de yuans... Et attention aux arnaques ! XA`QY_G`]BDX1ZI5M)X4{%1.gif
     
  15. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    - oui, bien sûr, prendre le thé entre amis, c'est difficile à faire dans les boutiques de dégustation.. là-bas, c'est plutôt pour apprendre et découvrir, et puis acheter, ensuite si y'a des bonnes sensations gustatives..
    Il manque peut-être aux chinois le concept de "bar à vins" décliné au thé...? :p

    Personnellement, je te rejoins sur le Lapsang Souchong, qui est aussi un de mes thés préférés ; s'il est de bonne qualité, il n'est jamais amer, quel que soit le temps d'infusion.

    Enfin, ce qui est formidable dans la dégustation du thé, c'est de ressentir la variation des arômes au fur et à mesure de l'utilisation des mêmes feuilles avec lesquelle on prépare le breuvage ; pour cela, il faut également des thés de bonne qualité.

    Et ensuite, prévoir des toilettes pas trop loin pour se soulager... ;)
     
  16. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    - oui... là, mon expérience personnelle m'a rendu plus dubitatif : les Pu'Er plus anciens sont plus chers, mais je n'ai pas été convaincu par leur "meilleur goût".

    Par exemple, un Pu'Er de 10 ans d'âge m'avait donné de meilleures sensations que le Pu'Er du même domaine de 25 ans d'âge (dont j'avais trouvé qu'il sentait surtout la poussière).
    La loi du "vieillissement=bonification" n'est peut-être pas la même pour tous les produits... je me suis alors demandé dans quelle mesure cette envolée des prix sur les thés plus anciens n'était pas une tentation se basant simplement sur du business...
    (en référence au vin : plus vieux = plus cher => adaptons-nous au marché en fixant des prix psychologiques)
    Ce n'est qu'un simple avis, je manque d'expériences gustatives dans ce domaine précis des "vieux Pu'Er"... quelqu'un a peut-être plus de lumières ?
     
  17. Therugbygirl

    Therugbygirl Déesse

    Inscrit:
    27 Mai 2014
    Messages:
    2 012
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +2 900 / -4
    Je suis d'accord avec Pfedac. J'ai fait deja plusieurs degustations dans des boutiques (a chaque fois je decouvre des nouveaux thes, et ma collection commence a se remplir), mais je cherchais plutot un endroit a emmener mes amis/visiteurs/famille.

    Entre temps, je me suis achete un set, et je m'essaie a le faire moi meme, mais dommage, je n'ai pas les commentaires (chaque the semble avoir des vertues propres, ce qui ajoute au charme de la ceremonie) . Les explications de El-jusko vont m'aider a m'ameliorer - pour le moment, c'est assez brouillon, mon truc..
     
    #17 Therugbygirl, 11 Septembre 2014
    Dernière édition: 12 Septembre 2014
  18. Marko

    Marko Dieu Supérieur

    Inscrit:
    5 Décembre 2013
    Messages:
    1 754
    Localité:
    Hangzhou
    Ratings:
    +598 / -10
    Sur Hangzhou il y a des salons de thé autour du lac à côté des cultures de thé. Ils sont fabuleux avec le cérémonial décrit précédemment ! :)
     
  19. Lyka

    Lyka Membre Platinum

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Messages:
    718
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +510 / -5
    Aujourd'hui j'ai fait un tour à la Tianshan Tea City (520 Zhongshan Xi Lu, near Wuyi Lu) à Shanghai. Pour les amateurs de thé, c'est le paradis: que des magasins de thé et accessoires sur trois étages. Plein de petites boutiques et le tout dans un très grand calme (au moins au moment où j'y ai été).

    J'ai pas essayé de demander s'il y avait moyen de boire une thé sur place, mais ça doit sans doute être possible.

    Vous pouvez aussi y trouver des objets traditionnels et ça a l'air bien moins touristique que aux alentours de Yuyuan garden.
     
  20. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Bonsoir,

    De mon point de vue et étant un buveur de thé moyen,

    - Boire le thé est un prétexte pour faire bouillir l'eau, et la rendre salubre, avant de la boire.
    - Il y a plein de thés et infusions, le tout a des prix qui varient très fortement. C'est comme le tabac, ceux qui boivent du thé cher l'on reçu en cadeau. Le commun des mortels boit un thé entrée / moyen de gamme.
    - "Viens boire le thé" et "Est ce que tu connais ce thé?" est une excuse toute prête pour engager la conversation.
    - Le plus important dans le thé en Chine n'est pas le produit mais la convivialité, la table a thé, le confort des sièges et les ustensiles. Pour la théière, la glaise sableuse est grandement préférée a la porcelaine qui est complètement hermétique par exemple;
    - Pour les buveurs réguliers, beaucoup vont préférer les infusions au thé proprement dit, surtout lorsque l'on entre dans le domaine du "xia huo 下火“ faire baisser la température interne (mon préféré sont les germes de lotus)
    - Si "cérémonie" il y a c'est surtout par rapport a l'eau et non au thé en lui même. On fait déborder la théière en la remplissant, on jette les 3 premières infusions de Pu Er, la fin de la bouilloire n'est pas mis dans la théière mais versée sur la table etc,. Je devrai me replonger dans mes bouquins, mais c'est en lien avec les dragons chinois qui crachent de l'eau, qui sont des puits de connaissance et de longévité.

    Finalement, la feuille de thé est la chose la plus insignifiante dans le thé. Le plus important c'est celui qui boit.

    Bonne Nuit,
     
    • J'aime J'aime x 1

Partager cette page