1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Bureaux pour entrepreneurs / starts ups à Shanghai : les meilleures options

Discussion dans 'Business en Chine : Conseils' créé par Alexish, 25 Juillet 2012.

  1. Alexish

    Alexish Demi-dieu

    Inscrit:
    3 Janvier 2009
    Messages:
    1 688
    Localité:
    Shanghai, China
    Ratings:
    +192 / -0
    Salut tout le monde,

    Au travers de mon blog sur l'entrepreneuriat en Chine, je lance deux opérations pour tous les entrepreneurs de Shanghai!

    1. une série d'articles dans lesquels je vais tester toutes les possibilités de bureau qui s'offrent à nous (travailler à la maison, au starbucks, en bureau partagé, en serviced office, en creative space, dans un incubateur, posséder son bureau..)

    puis

    2. une série d'articles dans lesquels je vais tester tous les évènements dispo pour les entrepreneurs et start-ups à Shanghai.

    Histoire d'orienter un peu tout le monde. Par contre, désolé, j'écris en anglais pour étendre la portée de mes articles et je n'ai pas le temps de traduire en français...

    Voilà le premier article : travailler à la maison ou au Starbucks. Ça vous parle? n'hésitez pas à réagir !

    During the past 4 years as an entrepreneur in Shanghai, I've been trying various working spaces. Today, I'm rating them all for you ! Part 1 is dealing with the most basic solutions, D.I.Y offices !

    1- Work from home

    [​IMG]

    Some entrepreneurs and very little start-ups begin their journey with a great idea, but a very limited capital (and sometimes none). The first idea coming to their minds is to work from home. Here are the pros and cons :


    + It's "Free" (one rent for the price of two!),
    + You can forget about the daily trip to the office : you're living in it,
    + You save a lot of money, eating pasta every day.


    - It gets pretty tight once you start hiring people,
    - Forget about it if you live with roommates,
    - Self management is freaking hard. When you loose your entrepreneur's mojo, you can't escape, and working from home will make it harder to get back on track. (You can still read this post from True Ventures' blog : http://www.trueventures.com/2010/08/12/an-entrepreneurs-guide-to-self-management if you need some help with that)
    - No frontier between your work place and your personal space = hard to feel relaxed.


    Clearly, that's the cheapest option, but you won't stand it for more than a couple of months. Rate : 2/10



    2- Work from Starbucks

    [​IMG]

    Once you get bored with the work-from-home situation, you'll be tempted to move to a local coffee shop (not necessary the one I quoted up there). Great atmosphere but what about productivity ? Let's check it out.


    + These places are designed to feel like you're home. Atmosphere is cosy, and you feel pretty relaxed there,
    + When you're working there with your MacBookAir, you look way cooler than any average customer,
    + It's almost free (1 Cappucino a day keeps the waiter away)
    + Since you're not the only one doing that, it's a real networking opportunity between entrepreneurs.


    - It can get pretty noisy and there's nothing you can do about it. It's hard to have a clear Skype conversation in this case,
    - There will be a "power source" war in the most popular locations,
    - It may get pricey since you're being constantly tempted by all kind of cool drinks,
    - You can't have a private conversation, and many people around you will hear and understand what you're saying (maybe even comment).


    Working in a coffee shop may seem to be a great way to escape your apartment, but It will be hard for you to focus and achieve real work. I'd recommend to keep the best locations in mind, and use them for breakfast or 2PM meetings. But not for work. Rate : 3/10



    Sadly, these D.I.Y options don't seem to be that interesting if you're aiming at good & efficient work. In the next part, I'll check out some shared offices and serviced offices in Shanghai, and I'll rate them all ! Prices and different criteria will be part of it.


    Until then, If you wish to share your D.I.Y working space experiences, feel free to do so by commenting this post ! As well, if you want me to visit specific working spaces, contact me and I'll make sure to check it out !
     
    #1 Alexish, 25 Juillet 2012
    Dernière édition: 25 Juillet 2012
  2. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Bonjour AlexiSH,

    Bonne Initiative. Je n'ai pas connaissance d'incubateur ou pépinière en Chine. Pour ce qui est du Serviced Office, le véritable avantage est la possibilité d'enregistrer son activité auprès de la l'administration (a confirmer auprès de son agent tout de même.)

    Bonne Continuation,
     
  3. Alexish

    Alexish Demi-dieu

    Inscrit:
    3 Janvier 2009
    Messages:
    1 688
    Localité:
    Shanghai, China
    Ratings:
    +192 / -0
    Hello et merci pour le commentaire :)

    Il y a plusieurs incubateurs et pépinières à Shanghai et Pékin, mais c'est un cercle assez fermé fréquenté par les VC, les chinois orienté web / tech et les américains du type Silicon Valley. C'est donc le but de mon prochain article, d'ouvrir un peu tout ça aux français!

    Ensuite pour les serviced office, je démarre ma tournée cette semaine, et je confirmerai cette possibilité (je n'y crois pas trop, car pour enregistrer une WOFE par exemple, il faut un bail + certains documents du proprio du building + une classe spécifique de batiment + un bureau fermé). A confirmer en fin de semaine !

    Encore une fois si vous connaissez des serviced office, envoyez moi les adresses et j'irai vérifier :D
     
  4. Caprice

    Caprice Membre Platinum

    Inscrit:
    13 Avril 2011
    Messages:
    1 796
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +98 / -3
    Ah super merci Alexis!!
    Pour l'instant je suis dans l'option 1.... no comment!!!
     
  5. j wel

    j wel Membre Bronze

    Inscrit:
    18 Juin 2011
    Messages:
    37
    Ratings:
    +0 / -0
    article intéressant, perso je trouve que bosser chez soi est plus productif que starbucks mais intéressé de lire la suite
     
  6. Alex59

    Alex59 Membre Actif

    Inscrit:
    8 Septembre 2011
    Messages:
    16
    Ratings:
    +1 / -0
  7. Alexish

    Alexish Demi-dieu

    Inscrit:
    3 Janvier 2009
    Messages:
    1 688
    Localité:
    Shanghai, China
    Ratings:
    +192 / -0
    Hello, l'article suivant prend un peu de retard car semaine chargée, mais ça ne va pas tarder à être publié ;)

    Alex, je vais regarder le TED. Je ne connaissais pas le bureau d'Ambroise mais je connais un peu les mecs de Michel et Augustin (Notre boîte, Dagobear, est incubée à l'EM Lyon). Le concept à l'air sympa, mais le site est pas très mis à jour. Je vais creuser pour en savoir plus, effectivement ça peut être sympa de mettre ça en place (je réfléchis actuellement à une création d'incubateur gratuit ou presque pour les entrepreneurs français à Shanghai)
     
  8. mam721

    mam721 Membre Silver

    Inscrit:
    28 Février 2011
    Messages:
    262
    Localité:
    Wuhan 武汉
    Ratings:
    +33 / -0
    Alex:

    Un copain avait fait un petit résumé sur travail à la maison. Voici sa conclu :

    _____________________________________________________________________________________________________________________________

    Les 8 avantages :

    1. Plus de temps de transport


    L’un des plus gros avantages est certainement celui-là. Fini le temps passé à se déplacer sans raison. Lorsque vous pratiquez le télétravail, les temps de transport ne sont qu’un lointain souvenir. Même si vous choisissez d’avoir un bureau à l’extérieur de la maison, vous avez la liberté de choisir un local près de chez vous et à une distance raisonnable à pied.
    C’est souvent la raison principale qui pousse les gens à opter pour ce mode de travail.
    J’adore ne plus avoir à faire parti des charrettes de métro de 9h et 19h. Mieux que ça, si je suis quand même amené à me déplacer pour rencontrer des gens, je choisis alors des horaires pour éviter la ruée du matin et du soir. 10h, 15h sont parfait.
    Le temps de transport gagné peut être énorme chaque jour, de 30 minutes à 3 heures. Autant de temps dont il faudra disposer !
    En tous cas, j’apprécie énormément le fait de ne plus avoir à me poser de questions sur le trajet quotidien vers le bureau.

    2. Pauses et siestes à discrétion !

    J’ai eu cette discussion maintes et maintes fois dans mon ancien boulot.
    - « Vous savez qu’une sieste de 15 minutes après le repas permet d’éviter le coup de barre de 14h ? »
    - « Oui mais on ne vous empêche pas de le faire »
    Seulement voilà, dans les faits, ça ne se fait pas. Les bureaux sont rarement adaptés et les discours timides ne poussent pas à croire que la pratique est acceptée. Au mieux, vous passez pour un original, au pire pour quelqu’un de démotivé.
    Pire, si vous ne fumez pas, vous vous êtes surement déjà demandé pourquoi les fumeurs pouvaient prendre 10 minutes de pause 3 ou 4 fois par jour et pas vous. Ben oui, que feriez-vous devant l’entrée des locaux sans rien dans les mains ?
    Finie tout ces discussions stériles.
    En télétravail l’objectif c’est l’efficacité. Il n’y a pas vraiment de raisons de chercher à remplir ses 8 heures chaque jour ou de faire semblant d’être occupé : personne ne vous surveille ! Alors si une pause est nécessaire vous avez vraiment le choix de la prendre ou non. Idem pour une petite sieste.
    Rappelez-vous que vous êtes un sprinter, pas un marathonien. Un sprinter est plus efficace sur de courtes distances et s’aménage des pauses entre les courses. Le marathonien ne prend pas de pauses, ça fait plaisir à son chef. Par contre, il ne faut pas attendre qu’il batte un record de vitesse.

    3. Moins de contact humain

    Au risque de passer pour un asocial, l’un des avantages que je trouve au télétravail c’est de limiter les contacts humains. Au bureau, il y a assez peu de gens que l’on souhaite vraiment voir ou que l’on apprécie. La plupart du temps, j’ai de bonnes relations avec tout le monde mais il n’y a qu’ une petite partie des gens avec lesquels je suis proche. Un petit jeu, amusez-vous à compter le nombre de cons dans votre entreprise.
    Le bureau oblige les gens à cohabiter. « Pas de sentiments au travail » il parait.
    En télétravail, j’ai l’avantage de limiter les contacts humains inutiles. Honnêtement, il y a vraiment beaucoup de temps perdu dans des discussions entre collègues à propos du chef, de l’entreprise ou d’un autre collègue.
    La distance élimine tout ça naturellement.
    Temps gagné estimé par jour : 30 minutes.

    4. Moins d’interruptions et de frictions

    Les 2 sources principales pour anéantir la dynamique d’une journée sont : les interruptions et les frictions.
    En télétravail, il est beaucoup plus facile de contrôler ça. Même si au bureau vous pouvez organiser votre espace de travail (mettre un casque sans musique comme le suggère Tim Ferriss) et limiter les interruptions, c’est un effort non négligeable. La partie la plus difficile étant d’éduquer vos collègues à ne pas attendre une réponse dans le quart d’heure à leurs emails.
    Pire les frictions peuvent ruiner une journée. Il suffit que votre chef vienne vous faire une remarque sur votre travail ou qu’un collègue se moque de vous pour vous mettre en rogne. Difficile de bien travailler après…
    En télétravail, vous pouvez organiser votre « indisponibilité ». Peu de gens vont attendre une réponse dans l’heure d’un télétravailleur. Aucun collègue ne prendra le téléphone pour se moquer de vous (ou alors enregistrez la conversation et avertissez -le pour que ça n’arrive plus!).
    Efficacité reste l’objectif. Le télétravail reste l’une des meilleures organisations pour ça.
    Temps gagné estimé par jour : 1 heure.

    5. (Presque) plus personne à accuser

    C’est un sport dans les entreprises où la confiance est faible (c’est à dire la plupart des entreprises malheureusement) : trouver quelqu’un à accuser pour ses problèmes. Consciemment ou pas.
    Même si je m’efforcais de ne pas entrer dans ce jeu, il peut être facile de laisser son esprit divaguer et commencer à accuser untel ou untel de son retard ou de ses problèmes.
    La distance limite énormément cette possibilité. C’est un excellent moyen de prendre vraiment la responsabilité de ce que l’on fait. Même si vous travaillez avec des gens, c’est à vous d’encadrer la relation et de faire en sorte que ça se passe bien. Vous vous sentirez plus responsable de votre temps. Perdre une heure au bureau est une chose, perdre une heure à la maison n’est pas amusant du tout.

    6. Où es-tu ? Ben, au bureau !

    L’un de mes avantages préférés. Je vous recommande de choisir un boulot en télétravail qui vous permet de vous déplacer assez facilement. Personnelement, j’adore l’idée de pouvoir travailler d’à peu près d’où je veux.
    Si un jour je déprime à la maison, je peux aller passer la matinée dans un café ou allez bosser chez un ami ou un proche. Si je souhaite partir quelques temps, je peux me déplacer et continuer à travailler.
    C’est peut être l’une des plus grandes libertés que le télétravail procure.

    7. Vive la chaleur humaine

    Avec la raréfaction des interactions, l’être humain peut redevenir un sujet d’étonnement. Il est clair que je croise beaucoup moins de gens qu’avant. L’avantage c’est que chaque rencontre est plus importante pour moi. Je me sens plus à l’écoute.
    La distance redonne plus d’intérêt aux autres.

    8. Des horaires plus souples, l’autodiscipline à l’épreuve

    Les horaires sont un beau sujet de discussions stériles dans les organisations. La plupart des entreprises contraignent les gens à respecter des plages horaires « standard » 9h – 19h. Si ça marche bien pour vous tant mieux. En télétravail vous pouvez adapter vos horaires à votre style de vie. Bien souvent il faudra être en phase avec vos clients et il sera rarement possible de travailler la nuit (sauf si vraiment c’est ce que vous voulez!). Mais de bonnes adaptations sont possibles.
    Personnellement, je garde des horaires similaires à mon activité précédente : réveil à 7 heures, fin de la journée vers 19/20h. J’ai cependant ajouté la liberté de prendre un moment pour un rendez-vous. J’en parlerais plus précisément bientôt.
    Le télétravail aiguise l’autodiscipline. C’est l’une des chose qui fait le plus peur aux gens : vais-je arriver à travailler toute la journée ? Vais-je arriver à faire ce que je dois faire et ne pas allumer me PS3 ou ma Wii ?
    En fait, vous allez pensez ça si vous vous imaginez en train de faire tous les trucs chiants que vous faites actuellement au bureau sans les distractions du bureau. Ce que je veux dire, c’est que si vous faites quelque chose qui vous plait, vous n’aurez pas (trop) de tentations.


    Les 7 inconvénients :

    1. Solitude de la journée

    Incontestablement l’un des inconvénients qui freine beaucoup de gens. Le télétravail est souvent synonyme de solitude plus importante.
    C’est un fait à prendre en compte. Parfois des entreprises proposent du télétravail 2 ou 3 jours par semaine ce qui permet de palier à ça.
    Le contact humain se fera un peu plus rare et c’est avec surprise que vous vous surprendrez à discuter le bout de gras avec le commerçant du coin pour pleurer en cœur sur le chiffre d’affaire qui baisse ou les températures en dessous des normales saisonnières !
    Au-delà de ce stade, il faudra recréer des conditions pour rencontrer des gens. C’est souvent pour ça que les gens qui pratiquent le télétravail sont souvent très content de rencontrer d’autres personnes (sauf les ermites).
    Peut-être que vous essaierez de joindre vos parents à la maison et serez surpris de découvrir que non, ils ne sont pas présents à 15h.
    Pour l’instant je ne suis pas trop frappé par le phénomène. Je travaille avec mon amie et nous arrivons à voir d’autres personnes en dehors de la maison. J’ai la chance d’avoir 2 amis (Gaëlle et Javi) qui viennent s’installer à Berlin et nous serons surement amené à travailler ensemble régulièrement. Autre moyen pour conjurer le sort, participer à des clubs (langue, musique, sport…). Je commence en janvier !
    Si vous dépendez énormément des autres, le télétravail n’est pas fait pour vous.

    2. Sédentaire ++

    Et voilà, l’inactivité est magnifiée. Si aller au bureau était déjà un effort, vous allez aimer ne plus bouger. La sédentarité poussée à son extrême vous guette. Vous allez peut-être même vous mettre à imaginer comment réduire un peu plus vos déplacements en achetant des télécommandes pour tous les objets de la maison. Oui mais voilà, il faudra aller acheter la télécommande ! Comme résoudre ce dilemme ?
    « Moins on en fait, moins on en fait » est un peu devenu votre slogan.
    Je pense qu’il est très important d’envisager le télétravail comme un gros risque sur ce plan là autant d’un point de vue mental que physique !
    Aussi, si vous aviez des activités (dans ce cas extrême, la pétanque et le golf seront considérés comme des activités) gardez-les. Surtout, essayez d’en trouver de nouvelles.

    3. Toujours à la maison

    C’est peut-être une évidence pour vous mais ça risque de vous surprendre lorsque vous faites le grand saut : vous êtes tout le temps à la maison !
    Vous n’allez plus avoir à vous habiller (je vous recommande cependant de garder une certaine hygiène), prendre votre voiture ou le bus/métro, marcher et vous rendre au bureau, manger le midi et faire le trajet retour. Ce que continueront à faire vos amis et votre conjoint.
    Pendant tout ce temps, vous resterez à la maison. Après tout, vous l’avez voulu, non ?
    Pire que ça, l’un des effets que je ressens c’est une fatigue beaucoup moins importante en fin de journée. Lorsque vos amis/conjoint rentreront (parfois à bout de souffle), vous allez être là, à sautiller de partout pour sortir aller boire un verre ou se promener (l’image de votre animal de compagnie préféré est malheureusement très adaptée ici).
    Alors gardez en tête que ça ne sera pas toujours possible et prévoyez un plan B pour vos activités (voir point 1).
    Essayez de trouver un bureau en dehors de la maison peut être intéressant. Faites en sorte d’avoir un environnement de travail aussi agréable que possible. Essayer d’avoir une pièce dédiée à votre travail (ce qui est rarement possible…).

    4. …. et toujours au boulot

    C’est la conséquence du point 3. La frontière entre travail et boulot se fera plus fine. Imaginez que vous vivez au bureau et il vous sera impossible d’en décrocher véritablement.
    Si vous aviez tendance à travailler beaucoup, le télétravail ne résoudra pas le problème, bien au contraire. Pire, si vous êtes indépendant, il y aura toujours un truc à faire.
    J’aimais bien le sentiment de partir en week-end lorsque j’étais salarié. Le fait de laisser son boulot ailleurs et de décrocher complètement n’est plus vraiment possible. Du moins, pas de la même manière. C’est une contrainte importante. Je pense que c’est la raison principale pour laquelle j’ai autant attendu avant de me lancer. Il faut être prêt à accepter que votre boulot, c’est votre vie. Dit comme ça, ça peut paraitre effrayant mais l’avantage de cette chose c’est que vous maitrisez mieux les choses. Vous n’allez pas vous envoyer un mail un matin pour vous signifier votre licenciement (ou alors il faut consulter rapidement).
    Rien n’est gratuit dans ce bas monde !
    Ainsi je me surprends à gérer mes finances pour me détendre en fin de journée… Essayer de garder des activités qui permettent de décrocher, voir point 1.
    Dans votre projet pour devenir riche (pas seulement indépendant), réfléchissez à tout ce que vous faites pour voir si l’investissement (en temps) est intéressant. Il est encore plus facile de perdre son temps à la maison lorsque personne ne vous surveille. Ouvrez-l’œil. Le but n’est pas de travailler plus mais mieux. Le but est de profiter de l’absence de contraintes organisationnelle pour optimiser votre activité.

    5. Tout est la pour vous distaire

    Dans le désordre :

    • Friends
    • Guitare
    • livre de développement personnel
    • livre de SF
    • films
    • Nintendo DS
    • Sim city 4
    • Warcraft 3
    Lorsque vous êtes tout le temps à la maison, vous avez tout le temps à portée de main tous vos loisirs préférés. C’est un moment d’autodiscipline fort.
    Je pense que tous vos jouets ne doivent pas entamer votre confiance en vous. Chaque fois que vous allez arrêter de travailler pour vous distraire, vous allez baisser votre confiance en vous. En ne tenant pas une promesse que vous vous faites, vous diminuez votre estime personnelle. Il est important de l’entretenir en planifiant vos loisirs. Je sais que ça peut paraitre un peu rigide mais lorsque votre semaine est un océan bleu et qu’il n’y a presque aucune contrainte c’est à vous de poser les limites. Autant il faut poser les activités professionnelles, autant je vous recommande de poser les loisirs. Il est important de s’amuser dans la vie et le télétravail peut vous faire passer à côté de ça. Jugulez le côté envahissant.
    Aucun problème pour prendre une matinée à jouer à un jeu mais il vaut mieux que ça soit prévu dans votre emploi du temps de la semaine.

    6. Pas de routine

    Cela peut paraitre comme un avantage mais c’est aussi un incovénient. Planing libre. Pas de contraintes. Le manque de routine peut être déstabilisant. Le plus dur, c’est de se retrouver lundi matin, 9h devant son ordinateur et ne pas savoir quoi faire ni par quoi commencer. Pire, ça peut être à 8 h de se demander pourquoi exactement vous devez vous lever.
    Définissez votre routine, celle qui vous convient et qui est compatible avec votre activité. Ne laissez pas trop votre activité dicter ses règles. Le but n’est pas de faire du télétravail et de ramener tous les inconvénients du métier à la maison.

    7. Personne ne vous dira quoi faire

    Être passager c’est sympa. Pendant que le conducteur réfléchit au parcours, applique le code de la route et pilote la voiture vous pouvez admirer le paysage et penser à ce que vous aller manger ce soir.
    En télétravail, surtout en tant qu’indépendant, c’est fini. C’est vous qui conduisez. C’est vous qui décidez quoi faire. Qui appeler, quel projet accepter, quand faire ceci ou cela.
    C’est un grand saut. Je vous recommande de commencer à prendre le volant avant d’être en télétravail.
    C’est là aussi qu’entre en jeu toutes les interruptions liées au télétravail : société de démarchage, parents à la retraite qui appelent, conjoint qui vous demande de faire « juste un truc parce que tu es à la maison »…
    Je vous prédit un truc : soit vous allez apprendre à dire non gentiment, soit vous allez devoir reprendre un travail… ailleurs qu’à la maison !
    Il est donc important de contrôler et de choisir ce que vous faites.

    ___________________________________________________________________________________________


    Je viens de voir que son boulot est aussi sur http://esprit-riche.com/8-avantages-du-teletravail/
     
    #8 mam721, 10 Août 2012
    Dernière édition: 10 Août 2012
  9. Alexish

    Alexish Demi-dieu

    Inscrit:
    3 Janvier 2009
    Messages:
    1 688
    Localité:
    Shanghai, China
    Ratings:
    +192 / -0
    Hello Mam, merci pour l'article, il montre qu'il est quand même possible de bosser chez soi... mais avec beaucoup de limites à se fixer.

    Du coup je continue mon exploration, j'ai contacté la plupart des "Serviced Office" de Shanghai en leur posant deux questions :

    - Can I come over to check out your space?
    - Can I stay a full day in order to experience your service?

    J'ai déjà booké trois jours la semaine prochaine, chez Flexcube, Servcorp, et The Executive Center. Si vous connaissez des serviced offices intéressants à aller visiter, je prends !

    L'article sortira fin de semaine prochaine je pense.
     
  10. mike

    mike Grandmaster M.
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    8 Avril 2006
    Messages:
    8 673
    Localité:
    Canton Powah
    Ratings:
    +4 011 / -6
    Juste un petit point : il ne faut pas forcement croire que ca coute bcp moins cher de bosser chez soit car en été, la clim tourne a fond jour et nuit. Tu doubles facilement ta note d'electricité, ce qui, sur le moment, te fait presque regretter de ne pas bosser ailleurs. (l'été dur quasi 6mois dans le sud).

    Cela dit, je pense que ca depend aussi du type de travail. Dans mon cas je suis vachement plus efficace quand je bosse de chez moi.
     
  11. Alexish

    Alexish Demi-dieu

    Inscrit:
    3 Janvier 2009
    Messages:
    1 688
    Localité:
    Shanghai, China
    Ratings:
    +192 / -0
    C'est pas faux, ce que tu économises en nourriture, tu le repaies en clim.

    Juste par curiosité, quel est ton boulot?
    Pour ma part, comme la plupart de ma team est en France, j'aime alterner maison et bureau, mais je suis plus souvent au bureau que je partage avec une autre boîte. J'aime bien quand il y a de l'animation autour de moi, ça me motive (mais ce n'est pas le cas de tout le monde, surtout qu'on est en mode open space, donc il faut prévoir un casque audio pour être tranquile)
     
  12. mike

    mike Grandmaster M.
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    8 Avril 2006
    Messages:
    8 673
    Localité:
    Canton Powah
    Ratings:
    +4 011 / -6
    je suis webdesigner, en freelance depuis 2004.
    Sinon je pense que ca depend aussi du statut de chacun. Quand on est celibataire et qu'on vit seul, il est clair que c'est vite deprimant de bosser seul chez soit.
    Mais quand on vit en couple (ou en colloc), voir avec des enfants, c'est finalement plus facile a gerer, et tu as une vie plus saine et plus organisée.
     
  13. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 184
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Bonsoir

    Les clients n'apprecient pas beaucoup en general d'etre recu dans un centre d'affaires ou dans un appartement en Chine ,ca n'inspire absolument pas confiance a des gens qui vous confient des sommes importantes ,ils aiment bien le concret , de toutes facon a Dongguan on doit avoir un bail privatif au nom de la ste dans un immeuble en classe A .

    Les client qui viennent chez moi c'est ou pour piller le bar et casser la croute , voir dormir .

    A HK j'ai une domiciliation commerciale comme la majorite d'entre nous ,mais aussi un petit bureau dans les NT c'est modeste et cher , mais c'est necessaire ,meme si il ne sert a rien du tout .

    Mais bon tout depend des activites c'est evident .

    Bonne soiree a toutes et a tous
     
    #13 lafoy-china, 23 Août 2012
    Dernière édition: 23 Août 2012
  14. deonela

    deonela Membre Gold

    Inscrit:
    2 Février 2009
    Messages:
    536
    Localité:
    shanghai-Jinan
    Ratings:
    +51 / -0
    Je profite de ce sujet pour avoir votre avis sur les bureaux de ERAI a Shanghai (bao tun lu)
    Je crois que c'est un open space mais combien de bureaux ?
    Comment se passe l'accueil des clients dans ce type de structure ?
     
  15. Alexish

    Alexish Demi-dieu

    Inscrit:
    3 Janvier 2009
    Messages:
    1 688
    Localité:
    Shanghai, China
    Ratings:
    +192 / -0
    Tout à fait, ça doit être plus sympa d'être avec ses enfants que de bosser comme un malade au bureau et de les voir le weekend only... Mais on s'aperçoit donc que ça marche mieux pour une activité composée d'une seule personne.

    Pour Shanghai, c'est la meme chose, il faut un grade A pour une WOFE ou Bureau de Rep., ou bien un grade B spécial. Je vais donc profiter de mes visites pour demander si il est possible d'y enregistrer une société. D'ailleurs, au point de vue de la loi, je me demande si il est possible d'avoir la maison mère dans un grade A, puis une "branche" dans un serviced office. Je demanderai à un avocat à l'occasion.

    Pour ce qui est de recevoir des clients dans un serviced office, ça dépend. Si on occupe un seul poste au milieu d'un open space, oui ça peut faire bizarre. Maintenant, il est aussi possible il me semble d'avoir un bureau privatif dans ces endroits, ce qui permet d'éviter de s'engager sur un contrat de plusieurs années et d'être plus flexible...tout en travaillant dans un espace de luxe aussi entretenu qu'un hôtel.. mais cela a un coût.

    Aucune idée, je vais les contacter pour le savoir. Mais je pense que les bureaux font partie d'une prestation d'accompagnement des PME de la région Rhône Alpes en Chine. Il doit s'agir d'un package tout compris payé au prix fort, donc pas forcément abordable pour des entreprises ne disposant pas des fonds ou d'un projet de grande envergure.
     

Partager cette page