1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).

quelles difficultés pour enfants lors intégration école américaine ?

Discussion dans 'Shenzhen pratique' créé par bluesky, 17 Mai 2012.

  1. bluesky

    bluesky Guest

    Apres un an au sein d'une école française ou on a du suppléer quotidiennement aux déficiences des enseignants tant en primaire qu'au collège,icon_mad2 nous allons suivre les conseils de la direction de l'école : "si vous n'êtes pas content, vous n'avez qu'a changer d'école !". Ne supportant plus de recevoir des mails insultants de la part de cet individu, meme si il quitte ses fonctions (mails conserves précieusement), nous avons décide d'inscrire nos enfants en école américaine.

    Opportunite pour les enfants de parler couramment anglais, la barrière de la langue nous semble malgres tout difficile a franchir. Combien de temps faut il pour un collégien et un enfant ayant de 8-9 ans pour surmonter cette difficulté ? doit on des maintenant leur donner des cours d'anglais intensif ?

    Autre problème, la réintégration du système scolaire français dans quelques années. Comment cela se passe t il ?

    Merci de nous faire part de vos expériences.
     
  2. Malyn

    Malyn Ange

    Inscrit:
    23 Juillet 2010
    Messages:
    1 639
    Localité:
    Pékin
    J'ai un ami qui avait passé 3 ans dans un système anglophone en Malaisie (petite classe). A son retour en France, ses parents ont du le faire redoubler car il n'avait pas le niveau suffisant en français.

    Changer de système d'enseignement trop fréquemment n'est pas bon car d'un système à l'autre on apprend pas les mêmes choses au même âge.
     
  3. Cyril.G

    Cyril.G Archange

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    1 554
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Si tes enfants n'ont pas un niveau minimum ça risque d'être très dur pour eux... ils vont parler en frenglish... Pourquoi ne pas changer pour une être école française ?
     
  4. bluesky

    bluesky Guest

    le problème est qu'il n'y a pas d'autre école française ici sur Shenzhen, je connais des expats qui pensent en créer une, mais d'ici quelle fonctionne nous ne seront peut être plus la.

    Nous avons de la chance que nos enfants aient de très bon résultats a l'école, c'était deja le cas avant d'arriver en Chine, et je me suis aperçu qu'ils réussissaient mieux quand je les ai a la maison avec le système CNED que quand ils sont en classes ou ils n'avancent pas et ne bénéficient pas des explications des profs qui estiment que les enfants doivent être autonomes et se débrouiller seuls. Ils passent a la leçon suivante du livre du CNED meme si les notes sont mauvaises et la leçon non comprise. C'est le système CNED, les enfants travaillent seuls sur leurs livres et les "profs" appelés répétiteurs font simplement office de surveillants.

    Seule la prof de français est super et fait un vrai travail avec les enfants, les corrigeants.... Je n'envisage vraiment pas de faire classe a la maison. Je connais des expats français et anglais qui ont opte pour cette solution et font appel a des profs prives.
    Nos enfants ayant de bon résultats, il nous semblait être une opportunite pour eux d'être en école americaine. Mais effectivement cela n'a pas d'intérêt si ils parlent franglais et si ils ont des difficultés pour réintégrer le système français.
     
  5. Malyn

    Malyn Ange

    Inscrit:
    23 Juillet 2010
    Messages:
    1 639
    Localité:
    Pékin
    J'ai fait la moitié de mon CE1 et CE2 avec le CNED et ma mère comme prof en étudiant que les maths et le français et je n'ai pas eu de problème pour suivre ensuite une scolarité normale. Cela reste toujours une bonne solution mais il faudra vraiment être derrière eux.
     
  6. bluesky

    bluesky Guest

    quoiqu'il en soit meme avec l'école française actuellement on est oblige d'être derrière, tous les soirs apres le gouter ils ont jusqu'à 2 heures de travail
    je me demande si il ne serait pas plus utile d'avoir simplement un prof d'anglais une fois pas semaine
     
  7. solvianne

    solvianne Nouveau Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2013
    Messages:
    2
    Bonjour,
    Je suis maman de deux garçons en collège et il se peut que nous partions en expatriation à Shenzhen en septembre 2013. Votre post m'a un peu affolée car nous scolariserions nos enfants dans la section française de l'école canadienne. Pouvez-vous me donner plus d'informations sur la manière dont se passent les cours au collège? Les enfants sont-ils par classe de niveau ou sont-ils tous mélangés? Combien sont-ils par classe? Les professeurs doivent-ils surveiller plusieurs matières en même temps ou peuvent-il consacrer une heure à chaque matière comme ils le feraient en France? Ont-ils des cours en anglais supplémentaires avec des professeurs anglais?
    Si vous avez un écho un peu positif sur cette école, merci de me rassurer car la scolarité de mes enfants est pour moi une priorité!
     
  8. nuit blanche

    nuit blanche Guest

    Bonjour,

    Avec l'arrivee du nouveau directeur a l'ecole francaise les choses ont bien change. L'ecole n'a plus rien a voir avec ce qui se passait l'annee passee. Nous avons de nouveaux enseignants et maintenant en nombre suffisant. On a desormais un veritable professeur d'histoire geographie qui plus est, est super, bien plus diplome pour un simple poste d'enseignant. Passionne par son metier (il ecrit des livres) il adore visiblement enseigner et mes enfants sont enthousiastes. La professeur de francais qui etait deja la l'annee passee est tres tres bien et j'insiste, elle s'adapte aux difficultes de chaque eleve faisait vraiement des cours individuels. Le professeur de physique passionne les enfants avec ses experiences documentaires diffusees par video. Seul en mathematiques les eleves ont du mal a comprendre les explications du nouveau professeur, et en SVT il tarde a corriger les interros.


    Globalement, nous nous sommes battus pour l'amelioration de la qualite de l'enseignement au sein de cette ecole, nous avons rencontre bien des obstacles car il n'ai jamais agreable pour d'entendre dire ce qui ne va pas a une epoque ou seul le "tout va bien" est de rigueur.

    Les enfants au colleges et au lycees recoivent les cours du CNED sur lesquels ils travaillent en classe avec l'aide des enseignants qui cette annee etant plus nombreux ne font pas que de la surveillance mais de veritables cours individuels quand on sait que les enfants ne sont que 5 a 9 par classes. Les enfants ne sont pas tous melanges, les 6em entre eux, les 4emes idem... cette annee les enseignants ne surveillent pas plusieurs matieres en meme temps. Les enfants ont des cours d'anglais au sein de l'ecole canadien avec des profs canadiens. Mais c'est encore un point a ameliorer, car si il y a des professeurs natifs canadiens, certains eleves ont des professeurs d'anglais chinois ce qui n'est pas ideal. Les cours de sport sont en anglais tout comme la musique.
    Les enfants doivent travailler a la maison les cours d'anglais du Cned, l'art plastique, l'education civique. Pour ces matieres les devoirs sont fait a la maison et donnes a l'ecole qui les renvois en France. Cela demande un travail regulier. Les corrections par le CNED restent toujours tardivent. Mais les enseignants font une precorrection.

    Pour les autres matieres les devoirs sont fait en classe sous la surveillance des enseignants. Cette annee, les eleves n'ont plus acces aux sujets des devoirs sur le site du CNED comme c'etait le cas l'annee passee avec les tricheries que vous pouvez imaginer. Visiblement, certaines eleves (lyceennes connues des autres eleves) continuent de tricher s'etant procurer les sujets de l'annee passee, les sujets du CNED restent les memes pendant 5 ans. C'est un peu lamentable de la part des parents. Les eleves qui ne trichent pas se decouragent un peu.

    Tous les eleves en debut de scolarisation doivent apprendre a travailler et acquierent beaucoup d'autonomie et apres un an parle bien anglais.

    Je tenais a vous rassurer car cette annee l'ecole fonctionne tres bien a mon avis, et je considere que c'est une experience tres enrichissante pour les enfants. Il a a certes encore des choses a ameliorer mais je sais pouvoir compter sur notre directeur qui s'investie enormement et sur les mamans qui sont pretent a apporter leur soutien.
     
    Dernière édition par un modérateur: 1 Février 2013
  9. solvianne

    solvianne Nouveau Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2013
    Messages:
    2
    Ouf! Merci beaucoup pour ce message très positif!! et tous ces précieux détails! Il est vrai que le site de l'école élide un peu la section "française" et que la pêche aux informations est difficile.
    Penses-tu que les enfants tirent un réel profit du fait qu'ils soient hébergés dans une école anglophone? Est-ce que ça a un effet notoire sur leur niveau d'anglais (équivalent à une classe européenne en France)?
     
  10. nuit blanche

    nuit blanche Guest

    Bonjour,

    Je ne dirais pas cela. Simplement, il est vrai que le niveau d'anglais des enfants c'est bien amélioré, ils comprennent bien et s'expriment en anglais. Mais en aucun cas, ils ne parleront couramment anglais pour cela il faut une immersion complète.
    Au debut de cette année scolaire, mon fils m'a dit regretter de ne pas avoir plus de cours en anglais et de ne pas parler couramment anglais. Il nous a demande d'intégrer l'école américaine, mais nous sommes tributaires de l'école d'entreprise.

    Nous avons discuté entre nous des avantages et des inconvénients des systèmes scolaires Français, Canadien, Américain pour en arrive a la conclusion que les enfants scolarises en écoles canadiennes ou américaines sont bien plus épanouis et bien dans leur peau. Cela reste une opinion personnelle.
    Un exemple, une jeune fille d'expat est a l'université sur Hong Kong, les élevés anglais créent déjà leurs entreprises, mettent en oeuvre leurs projets spontanément. En France nous restons engoncés dans notre système scolaire tuant toute initiative et toute créativité pointant du doigts la faute soulignée en rouge, le mauvais élève. Vous pourrez constater que les professeurs de l'école canadienne encouragent constamment les éleves, les félicitant et les valorisant.

    Pour notre petit dernier, si nous repartons en expatriation, nous le mettrons en école américaine.
     
  11. Lmv

    Lmv Membre Bronze

    Inscrit:
    10 Octobre 2010
    Messages:
    182
    Localité:
    Partie de Chine...
    Bonjour,

    Juste pour confirmer que pour l'anglais, effectivement, rien ne vaut l'immersion complète. Nos filles sont à QSI Shekou et même si au début, j'ai regretté qu'elles ne puissent intégrer la section française (pas la bonne compagnie), je suis très contente... de tout: des cours, des profs, de l'ambiance de l'école, des résultats. Des élèves qui avaient dû quitter l'école pour intégrer la section française d'ISNS l'année scolaire précédente, ont noté la différence et d'après les échos que j'en avais eu, ont regretté le transfert. Ceci dit, c'était la première année et pas facile "d'inaugurer". Si c'est mieux aujourd'hui, tant mieux.
     
  12. nuit blanche

    nuit blanche Guest

    Oui c'est bien Grace a notre nouveau directeur.
    Et bonne nouvelle, de nouveau enseignants devront etre recruter en raison de départs programmes. Ce ne pourra etre que mieux. Je n'en dirais pas plus. Laissons l'année se terminer dans la sérénité.

    Personnellement j'ai découvert qu'en expatriation on ne peux compter que sur soi meme.
     

Partager cette page