Xi et Poutine assistent au lancement d'un projet commun d'énergie nucléaire, une coopération Chine-Russie de haute qualité renforcée

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
1621481417485.png
Chinese President Xi Jinping and his Russian counterpart Vladimir Putin witness the ground-breaking ceremony of a bilateral nuclear energy cooperation project, Tianwan nuclear power plant and Xudapu nuclear power plant, via video link in Beijing, capital of China, on May 19, 2021.​

Le président chinois Xi Jinping et son homologue russe Vladimir Poutine ont assisté mercredi par liaison vidéo à la cérémonie de pose de la première pierre d'un projet bilatéral de coopération en matière d'énergie nucléaire, la centrale nucléaire de Tianwan et la centrale nucléaire de Xudapu.

Extrait : Xi est arrivé au lieu principal du Grand Hall du Peuple vers 17 heures, heure de Pékin, et a salué Poutine, qui l'avait rejoint depuis le lieu principal du Kremlin.
He Lifeng, vice-président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois et chef de la Commission nationale du développement et de la réforme, a coprésidé la cérémonie avec le vice-Premier ministre russe Alexander Novak.

Les chefs des départements concernés, les responsables locaux et les représentants des constructeurs de Chine et de Russie ont assisté à la cérémonie depuis le site secondaire de la centrale nucléaire de Tianwan dans la ville de Lianyungang, dans la province du Jiangsu (Chine orientale), le site secondaire de la centrale nucléaire de Xudapu dans la ville de Huludao, dans la province du Liaoning (Chine du Nord-Est), et deux sites secondaires russes. Les chefs d'entreprise des deux pays ont rendu compte de l'avancement du projet aux deux chefs d'État.

Suite de l'article en anglais >>>

 
Dernière édition:

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 657
239
113
46
Il me semble que la hantise de Macron qui etait que la Russie se raproche de la Chine est en train d'arriver. Ca se confirme dans l'espace et maintenant dans le nucleaire. Mais bon, il fallait pas s'attendre a autre chose. Entre une alliance avec des pays impotents et moralisateurs et une alliance avec une dictature pragmatique, il me semble que les Russes ont tranche.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Il me semble que la hantise de Macron qui etait que la Russie se raproche de la Chine est en train d'arriver. Ca se confirme dans l'espace et maintenant dans le nucleaire. Mais bon, il fallait pas s'attendre a autre chose. Entre une alliance avec des pays impotents et moralisateurs et une alliance avec une dictature pragmatique, il me semble que les Russes ont tranche.
C'est bien anterieur au president Macron !
L'OCS est l'un des fers de lance de la géopolitique de la Russie dont le tournant vers l'Asie, amorcé dès 1996, est amplifié par Vladimir Poutine dans les années 2010 !
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 657
239
113
46
C'est bien anterieur au president Macron !
L'OCS est l'un des fers de lance de la géopolitique de la Russie dont le tournant vers l'Asie, amorcé dès 1996, est amplifié par Vladimir Poutine dans les années 2010 !

Enfin, quoi qu'il en soit, les Russes vont se faire couilloner. La Chine va leur pomper leur technologies et ils vont se retrouver les partenaires junior d'une alliance ou ils ne vont plus servir a grand chose...
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Enfin, quoi qu'il en soit, les Russes vont se faire couilloner. La Chine va leur pomper leur technologies et ils vont se retrouver les partenaires junior d'une alliance ou ils ne vont plus servir a grand chose...
Le president Poutine n'est pas un idiot ( Eltsine ) il a besoin de la Chine car isole de l'occident ! Le president XI est un stratege et il sait egalement que la Russie a besoin de lui et qu'il a besoin de la Russie , ce qui permet a cette alliance de regner du detroit de Bering aux confins de la Baltique , en ayant decisions ou pressions sur les pays en Asie centrale , tout en ajoutant une puissance militaire affirmee , et la quete se poursuit en Afrique par les 2 protagonistes ... Tout n'est certes pas rose entre la Russie et la Chine , mais c'est une sacree performance pour 2 pays en confrontations depuis des siecles ... La grande erreur de l'Europe est de ne pas avoir integre la Russie dans son Giron ! Mais cette Europe serait devenue trop influente geopolitiquement et geographiquement aux yeux de Etats Unis ! C'est mon point de vu ....
 
Dernière édition:

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 657
239
113
46
La grande erreur de l'Europe est de ne pas avoir integre la Russie dans son Giron ! Mais cette Europe serait devenue trop influente geopolitiquement et geographiquement aux yeux de Etats Unis ! C'est mon point de vu ....

Bah non. La Russie aurait eu un poids bien trop important dans l'Europe et ni la France, ni l'Allemagne, ne l'aurait tolere.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Bah non. La Russie aurait eu un poids bien trop important dans l'Europe et ni la France, ni l'Allemagne, ne l'aurait tolere.
A l'epoque d' Eltsine l'alcoolique la Russie etait en complete decomposition voir a l'agonie dans tout les domaines , et en quasi revolution , les Etats Unis avaient bien pige le systeme , le president Clinton savait que l'effondrement etait accompli ! Mais l'os dans le potage "Poutine " a vite mis le hola !

1621489365058.png
Extrait : Dans la genèse d’un nouveau pouvoir autoritaire en Russie, on occulte trop souvent un épisode-clé. Dès 1993, la population mesure les effets de la « thérapie de choc » imposée après l’effondrement de l’URSS par les idéologues du marché. Une majorité de députés tente d’imposer une autre voie. Mais, fort du soutien des gouvernements occidentaux, le président Boris Eltsine lance l’assaut contre le Congrès.
 
Dernière édition:

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 459
824
168
La coopération en matière de construction de centrales nucléaires est une coopération économique et technique. Il est favorable à la solution des problèmes énergétiques de la Chine, à la réduction de la production d’électricité à partir du charbon et à la protection de l’environnement. Il n’y a pas la soit-disante alliance que vous analysez et imaginer. A l’inverse, la technologie nucléaire française est bonne, vous pouvez aussi venir travailler avec la Chine pour la construire, c'est sans aucune restriction. Pourquoi donc la France ne vient -t-elle pas travailler avec la Chine? Cette affirmation ne tient pas debout! :grin: :rolleyes:
 

Lil00

Dieu
08 Oct 2014
683
756
128
Normandie
Pourquoi donc la France ne vient -t-elle pas travailler avec la Chine?
Si si, les acteurs français du nucléaire travaillent en Chine : 15 des 50 réacteurs chinois sont de conception française : la première mise en service de deux réacteurs EDF/Framatome a eu lieu en 1993. En 2018 et 2019, les deux premiers EPR français sont entrés en service à Taishan.
L'usine de combustible nucléaire de Yibin, dans le Sichuan a été construite en partenariat Framatome/CNNC.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
L Il n’y a pas la soit-disante alliance que vous analysez et imaginer.

Mais oui mon petit poulet ! :ptdr:Mais comme precise tout n'est pas toujours rose !

27 septembre 2020

I. Des relations d’une intensité croissante…..​

Sur le plan politique, la très forte proximité, voire « L’alchimie » personnelle, entre Poutine et Xi Jinping, sont étayées par leur animosité commune à l’égard des États-Unis et de l’Occident, « coupables » de mener une politique d’hostilité et de sanctions contre leurs pays respectifs.
Les deux dirigeants se sont rencontrés près de trente fois en six ans et Xi Jinping est devenu le « meilleur ami » de Poutine.
Cette impulsion personnelle a été essentielle dans le rapprochement entre les deux pays et dans le « turn to the East » (« povorot na Vostok ») de la Russie, surtout vers la Chine.
Le simple « axe de convenance » s’est transformé ces dernières années en une « quasi-alliance » (formule de Poutine), mais que les deux pays ne souhaitent pas formaliser en alliance sur le modèle du pacte de Varsovie .
Moscou et Pékin tiennent, en effet, à conserver leur souveraineté et les marges de manœuvre diplomatiques et poursuivre des relations indépendantes avec les États-Unis et l’Union européenne.
Le schéma retenu rappelle plutôt les rapports que l’Union Soviétique entretenait avec les Alliés occidentaux pendant la Deuxième Guerre mondiale [7].
S’agissant des relations économiques et commerciales, Vladimir Poutine a donné une impulsion décisive en 2012 en déclarant dans une interview aux « Moskovskie Novosti » que la croissance économique chinoise était « une chance de gonfler les "voiles" de l’économie russe… » [8]
D’une moyenne de 5 à 6 Mds$ dans les années 1990, les échanges commerciaux ont atteint 64 Mds$ en 2015 puis presque doublé en 2019, passant à 110,79 Mds$.
L’ambition est d’atteindre 200Mds$ d’ici cinq ans.
En 2014 la Chine est devenue le premier partenaire commercial de la Russie, devant l’Allemagne.
Les hydrocarbures représentent 75% des exportations russes vers la Chine (42,11 Mds$ en 2018, auxquelles il convient d’ajouter le bois et ses dérivés pour près de 6 Mds$). La part des matières énergétiques et premières non transformées est donc écrasante [9].

Les hydrocarbures sont acheminés en Chine par les moyens suivants :

. Pétrole : depuis 2009, la Russie et la Chine sont reliées par une dérivation de l’oléoduc « Eastern Siberia Pacific Ocean –ESPO ».
Ouverte en janvier 2011, sa capacité annuelle est de 15 MT pendant une période de 20 ans [10].
Pour le financer, la Chine a accordé à la Russie un prêt de 15 Mds$ [11].
. Gaz naturel : en décembre 2019 le gazoduc « Power of Siberia » a commencé à acheminer les 38 milliards M3 annuels prévus contractuellement pendant 30 ans. Sa pleine capacité est prévue en 2025 et la quantité totale de gaz livré dépassera les mille milliards M3.
. Gaz liquéfié dans la péninsule de Yamal, dans le Grand Nord russe (dont les réserves s’élèveraient à plus de 4 milliards de barils équivalent pétrole).
Ce gigantesque projet a été lancé fin 2013 par Total (20% de participation) en partenariat avec la société privée russe Novatek (50,1 %) et les chinois CNPC (20 %) et Silk Road Fund (9,9 %).
Le GNL est embarqué tout au long de l’année, dans des conditions extrêmes, sur des méthaniers brise-glace [12] pour être acheminé, sans l’aide de brise-glace classiques, vers les marchés étrangers, principalement asiatiques.
Quinze de ces navires ont été commandés, dont le premier d’entre eux, le « Christophe de Margerie », a déjà rallié la Corée du Sud par la route maritime du Nord.
Là aussi, le financement de 27 Mds$ a été assuré par la Chine [13].
Exportations russes d’armes
La Russie n’estime plus depuis le début des années 2000 que la Chine représente une menace majeure pour sa sécurité [14] et considère que la vente d’armes ne se pose plus qu’en termes commerciaux [15] .
En 2014 elle a levé les dernières restrictions empêchant l’acquisition de matériels de haute technologie. Elle a accepté de vendre deux batteries du système anti-missiles S-400 (3 Mds$) et 24 chasseurs SU-35 (2,5 Mds$), tout en continuant à prendre des précautions contre la contrefaçon (cf. le chasseur chinois J 11, copie du chasseur russe SU-27/30, fourni sous licence à la fin des années 1990 [16]).
La Russie souhaite même proposer à la Chine l’appareil très avancé SU-57 [17] et le président russe a confirmé en 2019 que Moscou allait aider Pékin à créer un système d’alerte précoce anti-missile [18].
Coopération technologique
La technologie parapétrolière chinoise a supplanté la technologie allemande dans le projet Yamal [19].
La coopération russo-chinoise se renforce également dans la 5G. La Russie s’appuie fortement sur Huawei, qui a créé plusieurs centres de R&D en Russie où elle envisage d’ici 2024 de recruter 2000 ingénieurs russes.
Coopération régionale
La coopération régionale concerne surtout l’Asie centrale. Composée des cinq républiques ex-soviétiques devenues indépendantes en 1991, cette région est restée une zone d’influence privilégiée de la Russie.
Il y existe une « division du travail » entre la Russie et le Chine, la première « se spécialisant » dans la sécurité et la défense et la seconde dans l’économie.
Pour renforcer leur coordination, les deux puissances ont créé en juin 2001 l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) [20].
Outre sa nature économique, l’OCS coordonne la coopération sécuritaire dans la lutte contre les « trois maux », terme chinois désignant « le terrorisme, le séparatisme et l’extrémisme .
L’autre région de coopération russo-chinoise est l’Arctique. Le réchauffement climatique et l’ouverture des routes maritime du Nord ont conduit la Russie à réaffirmer sa prééminence dans « la zone arctique de la Fédération de Russie ». D’une superficie de 9 millions de Km2 , celle-ci génère entre 12 et 15% de son PNB. 80% de son gaz, mais aussi le nickel, les diamants et les terres rares, y sont extraits.

La Chine, bien que non riveraine de l’océan Arctique, s’est proclamée « État proche de l’Arctique (Near-Arctic state) ». Les ressources naturelles (investissements dans Yamal) ainsi que la route maritime l’intéressent au plus haut point pour son développement économique et ses ambitions globales

28 décembre 2020
( Dossier) Avril 2021
Xi et Poutine félicitent la 9e réunion du mécanisme de dialogue Chine-Russie entre les partis au pouvoir
 
Dernière édition:

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 459
824
168
J’ai le sentiment que ce type de coopération dans les grands projets est le meilleur moyen de renforcer la compréhension et l’amitié entre les peuples et les pays, et que, au travail, on peut passer de l’incompréhension, de la méconnaissance, voire de l’antinomie, à la compréhension mutuelle, à l’entraide et à l’appréciation des mérites de l’autre. Cela peut contribuer à la construction d’un monde stable et en développement! :)
Une autre chose plus importante est que tout le monde gagne de l’argent! :grin:
 

Crimson

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
4 916
5 571
188
Right Behind You
J’ai le sentiment que ce type de coopération dans les grands projets est le meilleur moyen de renforcer la compréhension et l’amitié entre les peuples et les pays, et que, au travail, on peut passer de l’incompréhension, de la méconnaissance, voire de l’antinomie, à la compréhension mutuelle, à l’entraide et à l’appréciation des mérites de l’autre. Cela peut contribuer à la construction d’un monde stable et en développement! :)
Une autre chose plus importante est que tout le monde gagne de l’argent! :grin:
1621511528162.png
 

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 459
824
168
Tu es d'accord avec moi? :grin:
Laisser la politique de côté, on s'en fou! quelle que soit la politique, pensez d’abord au développement de l’économie, à l’augmentation de la chance de l’emploi et des revenus, et faites en sorte que tout le monde soit à l’aise, avec autant de papier (billet) qu'on aime bien la poche, ce sera le meilleur!:grin::D
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Tu es d'accord avec moi? :grin:
Laisser la politique de côté, on s'en fou! quelle que soit la politique, pensez d’abord au développement de l’économie, à l’augmentation de la chance de l’emploi et des revenus, et faites en sorte que tout le monde soit à l’aise, avec autant de papier (billet) qu'on aime bien la poche, ce sera le meilleur!:grin::D
Je pense que tu ne comprend pas vraiment ce qui se passe au niveau Geopolitique, Geostrategique , et bien sur Geoeconomique ! ;)
 

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 459
824
168
Trop souvent, ces facteurs comme Geopolitique, Geostrategique , et Geoeconomique sont aussi source de contradictions et de bouleversements! :grin: :D
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 657
239
113
46
Le president Poutine n'est pas un idiot ( Eltsine ) il a besoin de la Chine car isole de l'occident !

Ahah parceque la Russie aura certainement son mot a dire dans une alliance avec la Chine.... Moi au contraire, je crois que Poutine est un idiot. Au lieu de trouver une alliance win-win avec les pays europeens, il s'aventure dans une alliance tres improbable avec la Chine. Notre ami Poutine devrait lire la fable du loup et de l'agneau. La moralite etant: la raison du plus fort est toujours la meilleure.
 

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 459
824
168
Ahah parceque la Russie aura certainement son mot a dire dans une alliance avec la Chine.... Moi au contraire, je crois que Poutine est un idiot. Au lieu de trouver une alliance win-win avec les pays europeens, il s'aventure dans une alliance tres improbable avec la Chine. Notre ami Poutine devrait lire la fable du loup et de l'agneau. La moralite etant: la raison du plus fort est toujours la meilleure.
Bonjour, la Chine est un loup? ou un panda?
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 657
239
113
46

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 459
824
168
Ahah parceque la Russie aura certainement son mot a dire dans une alliance avec la Chine.... Moi au contraire, je crois que Poutine est un idiot. Au lieu de trouver une alliance win-win avec les pays europeens, il s'aventure dans une alliance tres improbable avec la Chine. Notre ami Poutine devrait lire la fable du loup et de l'agneau. La moralite etant: la raison du plus fort est toujours la meilleure.
c,est l,Europe, NATO, vous meme, ont pousse le camarade Poutine dans le bras de Chine. vous avez mis de l,armee en Ukraine.c,est pas la Chine.
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 657
239
113
46
c,est l,Europe, NATO, vous meme, ont pousse le camarade Poutine dans le bras de Chine. vous avez mis de l,armee en Ukraine.c,est pas la Chine.

L'occident croit en l'autodetermination des peuples. Si les Ukrainiens, Bielorusses, Moldaves, Serbes, etc. en ont marre de la Russie et veulent un rattachement a l'Europe, c'est pas de notre faute. Meme chose pour les millions d'africains qui revent de fuir les conditions miserables dans leurs pays pour traverser la mediterranee.

Si j'ai un conseil a Poutine, se serait de mieux s'occuper de son peuple au lieu de s'embarquer dans des aventure geostrategiques sans lendemain. Pourquoi par exemple, la majorite des dose de vaccin Spoutnik V on ete distribuee a l'etranger et non en Russie? Quel chef d'etat autre que Poutine donne la priorite aux etrangers sur son propre peuple???