1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Vu dans un blog : "Expats In China Don’t Need To Make Chinese Friends"

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par benjiemingG, 5 Mars 2010.

  1. beannecy

    beannecy Membre Gold

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    129
    Localité:
    Shanghai (Pudong)
    Ratings:
    +0 / -0
    Lors de mes 3 années d'expatriation à Shanghai je me suis fais deux amis chinois, une femme et un homme.
    Je pouvais appeler Jason à n'importe quel moment de la journée et de la nuit en cas de problème ou lorsque j'avais besoin qu'il explique à un taxi où m'emmener, ou ...idem pour Jennifer..
    Jason gagnait bien sa vie selon les standards chinois...Jennifer était étudiante mais avec aucun des deux je n'ai senti de pression "financière" peser sur moi.
    Je suis rentrée 1 an en France et Jason a immigré au Canada..Jennifer est toujours à Shanghai..mais nous sommes toujours restés en contact...
    En juillet dernier je suis allée au Canada et j'ai rendu visite à Jason à Toronto...Et bien il a tenu à venir me chercher à l'aéroport en personne et m'a raccompagné le jour de mon départ...pour cela il avait pris deux jours de congé ! Au Canada on a pas autant de jours de congé que cela...
    je Reviens à Shanghai le 20 avril ..et Jennifer m'a annoncé qu'elle prenait un jour de libre pour venir me chercher à l'aéroport ...(elle travaille à présent).
    Les chinois ont le sens de l'amitié...Je sais que leur amitié est pour la vie et qu'elle est tout à fait désintéressée .
     
  2. Sun4u

    Sun4u Banned

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    29
    Localité:
    in the world: Belgium for the moment
    Ratings:
    +0 / -0

    Bonjour la tolérance alors ! En fait, si je comprends bien, le fait que ton interlocuteur possède une différence ( morale ou philosophique) par rapport à toi-même, tu ne peux pas te comporter de façon identique envers lui que s'il partageait tes opinions ou idées ? Si tu penses cela, tu es plus français que Chinois, excuse-moi, mais on voit que tu as vécu en France ( sorry pou les français) !

    Quand j'ai dit plus haut que j'étais une miette décue de ne pas avoir une amitié avec un chinois telle qu'on définit ce sentiment en Europe, je ne parlais pas d'intolérance mais d'une manière d'exprimer ses sentiments.

    Un chinois qui a vécu pendant 30 ans en Chine et qui débarque en Europe a tendance à te dire qu'il est ton ami, alors que dans le fond tu es quelqu'un qu'il apprécie parce que tu lui files un coup de main pour son business ou que tu es gentil avec. J'aurais la même attitude avec un français, il ne réagit pas de la même façon car comme dans notre société tout le monde (U.E) ne pense qu'à soi, le fait d'aider un de ses compatriotes peut créer l'amitié . Le chinois, lui , n'a pas regardé mon charisme mais le fait que je lui rende service ou mon statut. Le fait que nous devions faire un effort pour nous comprendre (langue) n'a pas été un problème ni notre différence de culture ! Par contre, le fait de sympathiser dans un autre milieu, hors de son business, cela n'a pas l'air de l'interesser. Il veut rester avec sa famille, l'Européen est pour lui une source de revenus. rien d'autre. C'est dommage.

    C'est à cause des comportements des uns et des autres que se créent les ghettos: A paris et à Bruxelles, il y a des quartiers chinois; à Shangaï ou à Pékin, des quartiers français; à Canton, des quartiers Anglais ... Tout cela ne devrait pas exister, nous sommes aux 21ème siècle et certains se comportent encore comme au Moyen âge !
     
  3. minh

    minh Archange

    Inscrit:
    29 Mars 2008
    Messages:
    1 810
    Localité:
    Paris
    Ratings:
    +31 / -0
    Je suis bilingue chinois/francais et je peux te dire que je ne partage pas les memes choses avec mes amis chinois et francais.
    Pareil pour mes amis qui parlent anglais.

    T'auras beau te cacher derriere de beaux discours, la barriere de la langue existe.

    Sinon je ne suis pas d'accord avec toi, les chinois ne voient pas les europeens come une source de revenu.


    P.S.:
    amusant comme certain pensent que je suis trop chinois et d'autres trop francais...dans le meme sujet.
     
  4. Julianos

    Julianos Membre Platinum

    Inscrit:
    9 Avril 2008
    Messages:
    891
    Ratings:
    +37 / -0
    Tout a fait d'accord
     
  5. GuiZm0

    GuiZm0 Membre Platinum

    Inscrit:
    9 Juin 2008
    Messages:
    1 019
    Localité:
    Beijing, Tuanjiehu Lu
    Ratings:
    +0 / -0
    Bon j'ai pas lu jusqu'au bout car ca n'a aucun intérêt....

    Oui quel intérêt a choisir ses amis selon leur nationalité ?
    Pendant une période en France, je n'ai eu aucun amis Français de souche (tous issu de l'immigration).
    Je veux dire vous devenez pas amis avec quelqu'un car il est chinois ou pas...

    Tout les amis que j'ai c'est parce que nous avons une connexion, nous communiquons etc....
    Les chinois sont beaucoup plus ouverts que l'on peut le penser.... Perso, j'arrive a parler de tout avec eux (ok en anglais).
    Le point est que la nationalité ou le niveau social.... on s'en fiche un peu.

    La vrai barrière est celle de la langue. Si nous sommes incapable de communiquer, on ne peut créer un lien profond et durable selon moi.
    Avoir un amis chinois avec qui on dit juste salut ca va ? tu as mange ? C'est bon ? tu veux boire ? C'est bon ? comment on dit ca en français ?
    Bref on fait vite le tour...

    Il faut avoir des intérêts en commun, un échange sinon la relation est bancale selon moi. Et meme c'est frustrant d'avoir quelqu'un et de ne pouvoir lui dire tout ce qu'on veut, de ne pas comprendre ce qu'il nous raconte...

    Je pense que ce debat n'a pas vraiment lieu d'etre pour une fois. Enfin c'est juste mon avis ;)
     
  6. Sun4u

    Sun4u Banned

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    29
    Localité:
    in the world: Belgium for the moment
    Ratings:
    +0 / -0
    Alors Minh, explique moi pourquoi en Europe et surtout en France, en Belgique, en Italie, En Espagne etc... les restaurants chinois poussent comme des champignons, presque tous les jours, 4 sur la même avenue parfois, malgré la crise économique ( ceci n'a rien avoir avec le sujet, mais en tant qu'européenne ( à 1/2) je me dois de répondre quelque chose à ton affirmation !

    NB: Ben t'es comme les bananes, Minh, blanc à l'intérieur et jaune à l'extérieur, mais je ne vais pas me permettre de peler le fruit ! Je me contente de "Beaux discours" histoire de mettre de l'engrais dans ta plantation, mais je peux changer de marque si tu veux, j'en ai d'autres "cachées" dans mon placard ! :discours:
     
  7. minh

    minh Archange

    Inscrit:
    29 Mars 2008
    Messages:
    1 810
    Localité:
    Paris
    Ratings:
    +31 / -0
    En suivant ta logique, tout le monde voit tout le monde comme une source de revenu...ce qui n'est pas faux en fait.

    Bon d'accord, je te concede ca: tout le monde voit tout le monde comme une source de revenu.

    Mais ca n'empeche pas l'amitie.
    Tu fais quoi comme boulot ?
    Si tu dis que tu as une boutique en France, ca veut dire que tu vois les francais comme une source de revenu et pourtant tu as des amis francais non ?

    Au fait, apparement pour toi "Banane" est une insulte alors que je l'assume parfaitement.
     
  8. jump

    jump Membre Gold

    Inscrit:
    22 Octobre 2009
    Messages:
    196
    Ratings:
    +1 / -0
    Hors sujet (les resto chinois en france sont tenus par des francais de l'immigration, pas forcement chinois d'origine). Je sens une sorte de rancune derriere...

    Minh, tout a fait d'accord. on ne peut pas en general avoir les meme sujets de discussion avec les amis chinois que les amis francais. On s'adapte a la culture .
     
  9. GuiZm0

    GuiZm0 Membre Platinum

    Inscrit:
    9 Juin 2008
    Messages:
    1 019
    Localité:
    Beijing, Tuanjiehu Lu
    Ratings:
    +0 / -0
    On peut pas avoir les memes sujets de conversation car les chinois ne connaissant pas Les Nuls, les Inconnus, Les Muscles, Gad Elmaleh etc .... :D
     
  10. Feuerfrei

    Feuerfrei Membre Silver

    Inscrit:
    4 Avril 2008
    Messages:
    765
    Localité:
    La Gresle
    Ratings:
    +0 / -0
    Donc le bilan de la conversation est : il est difficile de fonder une véritable amitié à cause du turn over spécifique aux expat (2-3 ans). Ca peut arriver mais c'est rare. La question culture/salaire/langue ne rentre en ligne de compte qu'après! Pas la peine de faire monter la mayonnaise.
    Perso, je ne prends mes vacances qu'en France pour voir mes potes et ma bécane. :chapeau: (et parents bien sur!!!)
     
  11. jump

    jump Membre Gold

    Inscrit:
    22 Octobre 2009
    Messages:
    196
    Ratings:
    +1 / -0
    lol. on parle alors d'helene et les garcons :p
     
  12. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 661
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 315 / -18
    C'est marrant ces gens qui viennent 2 fois en Chine, parlent 2 mots de chinois et prétendent tout connaître. Si il y a bien quelqu'un à qui je ferais confiance sur ce genre de sujets, c'est plutôt Minh. Déjà il est billingue, il vit en Chine et il dit avoir des potes chinois.

    Tu as explicitement fait comprendre que tu n'avais pas d'ami chinois trois posts plus haut (en affirmant d'ailleurs que les chinois avaient une mauvaise définition du mot amitié, en gros qu'ils n'y comprenaient rien) et maintenant tu veux donner des leçons sur l'amitié franco chinoise à la Terre entière...

    ...enfin, après tout, comme on l'a dit plus haut, la philosophie de comptoir est une spécialité française!:lol:
     
  13. huno

    huno Membre Gold

    Inscrit:
    15 Février 2009
    Messages:
    641
    Localité:
    Dalian - 大连
    Ratings:
    +10 / -0
    Ahhh la fameuse question des relations amicales. Je ne pense pas que ce soit "une mauvaise définition du mot amitier".
    Je vais vous parler de l’expérience que j’ai eu en corée, vu que je n'ai AUCUN ami chinois et que je ne cherche pas à m’en faire. Et je suis certains qu'on peut calquer ça sur votre expérience chinoise (mis a part des exceptions bien entendu).

    J'ai longtemps côtoyé les japonais (que je ne supporte plus) et vécu en corée, où j'avais beaucoup d'"amis" mais la définition comme certain l'on dit est bien différente de celle qu’on à en occident.

    Je sortais bcp en corée et rencontré bcp de monde. Il faut déjà faire 2 groupes, les filles et les garçons.
    Les filles sont de loin les plus intéressantes. J'ai passé des journées entière à discuter de nombreux sujet, et je garde contact avec la plus part d'entre elles, on s'écrit, on se revoit même quand je voyage en corée ou en France si elles sont de passage. Je pense que les chinoises sont du même genre. Pas de problème de ce coté là.

    Pour les garçons c'est très différent.
    J'avais des "amis" coréen avec qui je sortais pratiquement tous les soirs, quand on était ensemble c’en était presque fraternel. Mais je n'ai jamais réussi à être aussi proche d'eux que je pourrai l'être avec un de mes amis occidental. Et non ce n'est pas la barrière de la langue comme le dit guizmo car 1 cela s'appliquerai aussi aux filles, et 2 même entre eux, leur relations sont très limité. Je sortais avec 2 gars qui se connaissent depuis très longtemps (c'est un exemple parmi tant d'autre). Et j'ai passé bcp de temps avec eux, même entre eux on sent qu'il y a un mure, ils n'ont pas l'échange que nous pouvons avoir entre nous (français ou autre occidentaux). Ce sont surtout des amis de beuverie, ils sont marrant mais inintéressant sur le plan relationnel. Quand on veut creuser un peu la conversation, ils ont des grandes lignes sur la vie que nous développons à l'adolescence et ça leur suffit. Ils parlent de filles, tjs les mêmes conversations, de sortir en boite boire si tu ne bois pas tu t'exclus automatiquement etc...
    Je suis parti de corée, plus aucun contact (et ce n’est pas faute d'avoir essayé de mon coté) je les ai revu 6 mois après en visite surprise, rien n'avait changé, ils n’étaient même pas vraiment curieux de ma nouvelle vie en chine à part "oh tu a une copine tu va te marier ?" et "ça marche bien le business ?". Bref mon meilleurs ami en corée fut un coréen-américain puis un français (et j'étais plutôt du style à fuir les français là bas). C'est devenu quelqu'un que j'aime bcp et avec qui j'ai bcp échangé, et jamais j'ai eu ce genre de relation avec aucun coréen, et je sais que jamais j'en aurai.

    Quand je dis que je suis français et qu’ils commencent à dire « oh Zidane, champ Elysée, sarkozy » (coréen comme chinois ils font pareil) je sais qu’on va boire ensemble, lancer les dés et que ça n’ira pas plus loins.
    Je vois déjà les réponses que j’ai lu 10milles fois : « Pourquoi vivre en Asie si c’est pour s’enfermer, ou voir que les étranger » ; « Tu ne comprends pas la culture blabla » ; « moi j’ai plein d’amis chinois c’est toi qui est fermé ». Je suis très sociable, loin d’être fermé sur des préjugé ou autre, j’aime rencontrer les gens et plus si affinité. C’est une remarque sur ce que j’ai vécu et bcp partage mon avis, alors peut être que nous ne cherchons pas les mêmes choses, au même degré mais parfois je lis sur ce forum des remarques comme quoi il faut se faire des amis chinois en chine, parce qu’on est en chine et qu’il faut vivre intégré, ou que quelqu’un vit dans un cocon d’expat à shanghai.
    Je comprends ces personnes, et je ne vois pas pourquoi il faudrait se faire des amis chinois si on ne veux pas, on dirait que vous parler de "amis chinois" comme gage. Mais si les chinois nous apportent pas ce qu'on recherche dans une relation où est le mal de ne pas avoir d'amis chinois ?
    C’est surement la différence culturelle qui fait ça. Je (et bcp d’entre vous j’en suis sure) recherche pas ce qu’ils ont à me donner et ce n’est pas le faite de faire des efforts dans l’approche qui changera ça. Les chinois sont comme ils sont, ça plait à certain, pas à d’autre.
     
    #33 huno, 8 Mars 2010
    Dernière édition: 8 Mars 2010
  14. mike

    mike Grandmaster M.
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    8 Avril 2006
    Messages:
    8 669
    Localité:
    Canton Powah
    Ratings:
    +4 004 / -6
    Personne n'a dit qu'il fallait se faire des amis chinois, chacun fait ce qu'il veut. On reagissait par apport a l'article qui sous-entend que l'on ne peut pas avoir d'ami chinois (pour diverses raisons). Hors on est plusieurs a avoir des vrais amis chinois, mais comme disait gizmo je crois, ce n'est pas une question de nationalite, mais de feeling.
     
  15. johnnythefunnyguy

    johnnythefunnyguy Membre Platinum

    Inscrit:
    27 Janvier 2008
    Messages:
    915
    Localité:
    Shanghai - Yongjia /Taiyuan
    Ratings:
    +30 / -0
    FYI
    Les restaurants chez moi en Belgique sont détenus à 95% par des vietnamiens donc rien à voir, c 'est juste le concept
     
  16. huno

    huno Membre Gold

    Inscrit:
    15 Février 2009
    Messages:
    641
    Localité:
    Dalian - 大连
    Ratings:
    +10 / -0
    ouai c'était juste mon sentiment par rapport à plusieur remarque que j'ai lu ci et là comme quoi j'ai l'impression que certaine personne on l'air de juger ou de pas comprendre ceux qui ne sont pas intéresser par les chinois.

    sinon c'était aussi pour réagir a minh et développer ce qu'il à dit:
    "j'ai des amis expats et des amis chinois mais la relation n'est pas la meme car la culture n'est pas la meme.
    On partage pas la meme chose quand on parle une langue etrangere a la sienne tout simplement."

    Mais je ne pense pas que ce soit vraiment une question de langue. Ca peut être une des raison mais pas la principal.
     
    #36 huno, 8 Mars 2010
    Dernière édition: 8 Mars 2010
  17. mike

    mike Grandmaster M.
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    8 Avril 2006
    Messages:
    8 669
    Localité:
    Canton Powah
    Ratings:
    +4 004 / -6
    Je pense que tout joue un peu : La langue, la culture, et le feeling. Ce n'est pas parce que l'on est tous francais que l'on peut tous devenir potes. ;)
    Parce qu'au final, les vrais amis sur lesquels on peut reellement compter, ils sont guere nombreux. Et pourtant on a tous vecu la plus grande partie de notre vie en france, a cotoyer uniquement des francais (pas de probleme de langue donc), avec meme culture etc...
    Alors evidemment, avec des chinois ou autre asiatique, c'est quand meme un peu plus dur.
     
  18. tite chinoise

    tite chinoise Membre Silver

    Inscrit:
    29 Juin 2008
    Messages:
    327
    Ratings:
    +0 / -0
    Pas d'accord, mes vraies amis, je les ai connus en Chine. Je ne m'en suis pas fait 36, car je ne me reconnais pas dans la plupart des expats, mais la CHine a eu l'interet de me faire vite reconnaitre mes semblables (nos qualites et defauts ressortent plus vite et forts dans ce genre de contexte), et je peux t'assurer que si on ne se voit pas tous les jours, on se retrouve a chaque fois comme quand on s'est quittes.
     
  19. BaOab

    BaOab Membre Gold

    Inscrit:
    18 Juillet 2007
    Messages:
    675
    Ratings:
    +3 / -0
    Pas mal de chinois, amis de ma copine (chinoise pour ceux qui ne suivent pas) m'ont dit : "nous les garçons, en Chine, on parle soit du business soit des filles", donc effectivement ça limite grandement les conversations, d'ailleurs je ne parle que très rarement avec eux. Je pense que c'est différent avec les chinois qui ont connu autre chose que la Chine, ils sont curieux dans beaucoup plus de domaines. Les filles elles sont de nature plus curieuse généralement je trouve et n'hésitent pas à venir (je parle toujours des amies de ma copine) me voir et à entamer certaines discussions intéressantes, après c'est clair que la barrière de la langue, dans mon cas, est bien réelle, 5/600 caractères ne suffisent pas pour avoir de vraies conversations (il y a toujours l'anglais mais tout le monde ne le parle pas). Maintenant je me dis que si je parlais couramment chinois, on aurait peut être des discussions plus approfondies, surement même.

    Je suis de ceux qui ont du mal à croire en une grande amitié, si j'étais dans une situation délicate, je pense qu'à part ma famille et ma belle famille, personne ne viendrait m'aider, mais ce n'est pas une fatalité, ça ne me parait pas anormal. Je pense que dans l'amitié, tant qu'on a quelque chose en commun, qui nous maintient en relation on a pleins d'amis, mais la vie fait qu'on fait des choix différents, et au fur et à mesure, on se perd toujours de vue. Petit aparté et avis pessimiste sur le sujet.
     
  20. Julianos

    Julianos Membre Platinum

    Inscrit:
    9 Avril 2008
    Messages:
    891
    Ratings:
    +37 / -0
    On pourrait peut etre resumer la conversation en disant que le chinois moyen et le francais moyen n'ont a priori pas d'atomes crochus pour se lier d'amitie, cela dit une amitie est possible.

    Y a des cons partout ...
    On peut se faire des amis partout dans le monde, question de feeling ...
    icon_angel
     

Partager cette page