Un jour, une histoire

  • Auteur de la discussion - Résistons -
  • Date de début
phitheb

phitheb

Dieu créateur
08 Déc 2013
4 485
2 976
153
50
6 Octobre 1789: La foule ramène Louis XVI à Paris. Fin de la Royauté à Versailles

Tout commence le 5 octobre, quand la foule se réunit, puis envahit l'Hotel de Ville pour protester contre la disette du pain dont est victime Paris, et pour demander à ce que ceux qu'on accuse de bloquer l'arrivée du pain sur Paris (meuniers, accapareurs, etc...) soient "punis" et empêchés de "nuire". Plusieurs milliers de personnes (surtout des femmes), emmenant avec elles des canons pris en place de grève, se mettent ensuite en marche pour Versailles pour présenter leurs revendications au Roi (et aussi à l'assemblée constituante, qui siège également à Versailles). Elles arrivent en fin d'après-midi au chateau, et un petit groupe envahit tout d'abord l'Assemblée nationale. La foule se grossit de plus en plus avec l'arrivée de d'homme armés, notamment des membres de la milice nationale.
L'assemblée cède aux revendications et adopte un décret de "subsistances" et décide de le faire signer par le Roi, et de forcer par la même occasion celui-ci à signer la déclaration des droits de l'homme et la constitution. Une délégation de députés et une douzaine de femmes vont alors voir le Roi, qui accepte les revendications et fait préparer des charrettes de pain pour envoyer à Paris. Mais, quand la délégation revient devant la foule, celle-ci l'accuse de lui mentir (on demande même la pendaison des femmes membres de la délégation) et réclame une preuve écrite de la part du Roi. Le Roi, voyant le tour agité que commencent à prendre les évènements, finit par ratifier par écrit les décrets.
Lafayette et la Garde Nationale débarquent en fin de soirée et font part au Roi d'une demande de retour sur Paris. Louis XVI remet au lendemain toute décision.
Mais le matin du 6, les choses s’enveniment, la foule pénètre dans la cour du chateau, tue 2 gardes et met leur tête au bout d'une pique, et se rue vers les appartements royaux. La Fayette parvient à calmer le jeu. Mais la foule restée dehors réclame de voir le Roi au balcon. Quand celui-ci apparait, avec Marie-Antoinette et son fils, les cris de "à Paris, à Paris!" retentissent. Le roi cède et promet son retour sur Paris dans la journée même, ce qu'il fait quelques heures plus tard: à 13h le Roi quitte Versailles pour Paris, et l'assemblée décide de lui emboîter le pas. Le retour du Roi est accompagné d'un cortège de 30 000 hommes (Gardes Nationaux, femmes escortant des chariots de blé et des canons, etc...), et la foule scande "Nous ramenons le boulanger, la boulangère et le petit mitron !".
Le maire Bailly accueille le roi à l'entrée de Paris à 20h sous les applaudissements de la foule et le carrosse royal n'arrive finalement aux Tuileries qu'à 22h.

Plus jamais le Roi, ni ses successeurs de la Restauration, ne retourneront à Versailles.
A_Versailles,_à_Versailles_5_octobre_1789.jpg
 
Dernière édition:
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
12 821
8 040
173
法国
S ils savaient que pas grand chose n a évolué et qu au fond, nous sommes toujours sous une monarchie :(
 
phitheb

phitheb

Dieu créateur
08 Déc 2013
4 485
2 976
153
50
S ils savaient que pas grand chose n a évolué
...c'est sur que ces famines massives, ces expulsions de Juifs et de Protestants, ces impôts uniquement payés par les plus pauvres, ce clergé qui possède tant de terres et récolte la dîme, il faut que cela cesse ;) (en souhaitant qu'on arrive à éviter, cette fois-ci, l'étape où des milices autoproclamées empalent les têtes des "traitres" sur des piques ou massacrent quelques milliers de prisonniers dans leurs cellules, ou bien où quelques dizaines de milliers d'autres "traîtres" soient guillotinés ou noyés dans la Loire)
non, j'déconne et je fais de la provoc' pure...
et qu au fond, nous sommes toujours sous une monarchie :(
Par contre, c'est clair qu'il y a un côté monarchique sous la Vè République. Perso, je n'ai jamais trop compris le bien fondé de la Vè, de cette avalanche de pouvoirs donnés à un seul homme, et de cette dévaluation du parlement. A la limite pendant une guerre, mais maintenant? On ne pourrait pas avoir un régime "normal", où il y a un seul "vrai" chef du gouvernement, élu et contrôlé par le parlement? Avec, à la limite, un chef de l'état symbolique et sans réel pouvoir (type Présidents allemand ou italiens, ou monarques scandinaves ou du Benelux).

EDIT: ...mais je digresse
 
Dernière édition:
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
12 821
8 040
173
法国
...c'est sur que ces famines massives, ces expulsions de Juifs et de Protestants, ces impôts uniquement payés par les plus pauvres, ce clergé qui possède tant de terres et récolte la dîme, il faut que cela cesse ;) (en souhaitant qu'on arrive à éviter, cette fois-ci, l'étape où des milices autoproclamées empalent les têtes des "traitres" sur des piques ou massacrent quelques milliers de prisonniers dans leurs cellules, ou bien où quelques dizaines de milliers d'autres "traîtres" soient guillotinés ou noyés dans la Loire)
non, j'déconne et je fais de la provoc' pure...
Comme d hab', tu grossis un simple constat qui a la base porte sur le comportement de notre politique...
 
phitheb

phitheb

Dieu créateur
08 Déc 2013
4 485
2 976
153
50
Comme d hab', tu grossis un simple constat qui a la base porte sur le comportement de notre politique...
mouaih.... je ne suis vraiment pas sur que la Foule d'octobre 1789 protestait contre le "comportement" de leur politique; là c'est plutôt toi qui essaye de projeter ta révolte actuelle sur la foule d'alors. Ils avaient surtout faim et cherchaient avant tout des coupables (les meuniers, les "accapareurs").... je pense que "s'ils savaient' notre situation aujourd'hui de ce point de vue là (manger à notre faim), ils seraient plutôt contents pour nous

EDIT: la foule de 1789 ne cherchait absolument pas à en finir avec la monarchie. Ils voulaient juste avoir le Roi de leur côté.
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
19 520
11 500
198
常熟,江苏
Cela aurait pu être aujourd'hui ou n'importe quel autre jour de l'année, mais on prendra aujourd'hui par défaut ... :D

14590303_1076878352427123_2852110623282599932_n.jpg
 
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
12 821
8 040
173
法国
mouaih.... je ne suis vraiment pas sur que la Foule d'octobre 1789 protestait contre le "comportement" de leur politique; là c'est plutôt toi qui essaye de projeter ta révolte actuelle sur la foule d'alors. Ils avaient surtout faim et cherchaient avant tout des coupables (les meuniers, les "accapareurs").... je pense que "s'ils savaient' notre situation aujourd'hui de ce point de vue là (manger à notre faim), ils seraient plutôt contents pour nous

EDIT: la foule de 1789 ne cherchait absolument pas à en finir avec la monarchie. Ils voulaient juste avoir le Roi de leur côté.
L essentiel des plaintes ou autres discours du peuple a l epoque portait sur les privilèges du pouvoir de l époque...

Concernant Octobre, wiki offre un article et des sources :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Journées_des_5_et_6_octobre_1789
 
phitheb

phitheb

Dieu créateur
08 Déc 2013
4 485
2 976
153
50
L essentiel des plaintes ou autres discours du peuple a l epoque portait sur les privilèges du pouvoir de l époque...

Concernant Octobre, wiki offre un article et des sources :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Journées_des_5_et_6_octobre_1789
Yep, je l'ai lu cet article avant de faire mon post (je lui ai même volé une ou deux phrases, honte à moi), ainsi que les 2 tomes de la "Révolution" de Furet et quelques autres bouquins. Et pour les journées d'octobre, il me semble bien que tout confirme qu'il s'agissait avant tout de demandes frumentaires, liées à la pénurie de pain qui régnait à Paris depuis début septembre (les exigences politiques, par ex. sur la ratification des droits et de de la constitution venaient, elles, plutôt de l'Assemblée, et en particulier de Mounier. Les manifestants voulaient, eux, avant tout "du pain pour Paris"). Ce côté frumentaire étant confirmé, si besoin était, par la célèbre devise des manifestants à propos du "boulanger", de la "boulangère" et du "petit mitron".
 
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
12 821
8 040
173
法国
Yep, je l'ai lu cet article avant de faire mon post (je lui ai même volé une ou deux phrases, honte à moi), ainsi que les 2 tomes de la "Révolution" de Furet et quelques autres bouquins. Et pour les journées d'octobre, il me semble bien que tout confirme qu'il s'agissait avant tout de demandes frumentaires, liées à la pénurie de pain qui régnait à Paris depuis début septembre (les exigences politiques, par ex. sur la ratification des droits et de de la constitution venaient, elles, plutôt de l'Assemblée, et en particulier de Mounier. Les manifestants voulaient, eux, avant tout "du pain pour Paris"). Ce côté frumentaire étant confirmé, si besoin était, par la célèbre devise des manifestants à propos du "boulanger", de la "boulangère" et du "petit mitron".
Penurie de pain dont on ne connait pas l origine, les recoltes etant bonnes, dixit wiki...

On ne peut pas résumer cette période en une seule phrase (ou paragraphe concernant ta remarque). Et ma réaction au départ, je me répète, portait sur le comportement d une élite, voir de certaines institutions.
 
totoautibet

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
5 239
3 722
188
Nanning
le 6 octobre 1969 George Harrison à pour la première fois le privilège de voir une de ses chansons figurer sur la face A d'un 45 tour des Beatles...
c'était "Something"
 
totoautibet

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
5 239
3 722
188
Nanning
le 6 octobre 2016, Pandix et Phitheb ont joué au ping pong... ou au jeu de paume!:rolleyes:
 
phitheb

phitheb

Dieu créateur
08 Déc 2013
4 485
2 976
153
50
le 6 octobre 1969 George Harrison à pour la première fois le privilège de voir une de ses chansons figurer sur la face A d'un 45 tour des Beatles...
c'était "Something"
avec "Come Together" en Face B, ça faisait un sacré 45T!
 
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
12 821
8 040
173
法国
phitheb

phitheb

Dieu créateur
08 Déc 2013
4 485
2 976
153
50
7 Octobre 1337: Début de la Guerre de cent ans

Le 7 octobre 1337, un archevêque est envoyé à Paris pour jeter le gant à « Philippe, qui se dit Roi de France » au nom d'Édouard III, roi d'Angleterre, qui dénonce par cet acte l'hommage qu'il a prêté à Philippe VI de Valois pour ses possessions françaises (la "Guyenne", soit en gros l'Aquitaine actuelle) et revendique par ailleurs la couronne de France.

Les causes du conflit sont multiples: manoeuvres des Français pour récupérer la Guyenne tenue depuis Henri Plantagenet par les rois d'Angleterre, ralliement du Comte de Flandres au roi de France (et pression fiscale qui va avec) qui révolte les marchands flamands dont tout le commerce dépend de l'Angleterre, et puis conflit dynastique autour de la couronne de France: les 3 fils de Philippe le Bel étant morts sans héritiers mâles, la couronne est passée à leur cousin Philippe de Valois, alors que Edouard, fils d'Isabelle de France, prétend être un prétendant plus légitime car descendant direct de Philippe le Bel.

La guerre connaîtra de multiples phases et péripéties (Crécy, Poitiers, Azincourt, Jeanne d'Arc, Castillon, etc...) et ne prendra officiellement fin qu'au traité de Picquigny en 1475, même si on peut considérer qu'elle s'achève de fait en 1453, quand les Anglais quittent définitivement la France (sauf Calais, qu'ils ne rendront qu'un siècle plus tard)

A noter que le terme "Guerre de cent ans" est assez récent, puisqu'il date du début du XIXè siècle.
 
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
12 821
8 040
173
法国
Video youtube, Pierre Lefranc, ancien chef de cabinet de De Gaulle


" Que reste il de la construction et de l œuvre de Charles De Gaulle ? "
...
" Nous sommes sous une république quasiment monarchique"...
...
"Ce régime présidentiel qu on nous impose aujourd hui n a rien a voir avec la V eme république de De Gaulle. " ...
 
phitheb

phitheb

Dieu créateur
08 Déc 2013
4 485
2 976
153
50
Video youtube, Pierre Lefranc, ancien chef de cabinet de De Gaulle


" Que reste il de la construction et de l œuvre de Charles De Gaulle ? "
...
" Nous sommes sous une république quasiment monarchique"...
...
"Ce régime présidentiel qu on nous impose aujourd hui n a rien a voir avec la V eme république de De Gaulle. " ...
J'aurais tendance à dire exactement l'inverse: même si il est clair que la Vè d'aujourd'hui est encore très monarchique (au sens de "une personne" dispose de beaucoup de voir), elle l'est quand même moins que sous de Gaulle, qui avait un très fort penchant pour tout ce qui pouvait court-circuiter le parlement (referendum) et sous lequel le parlement avait, de fait, un rôle encore plus faible qu'aujourd'hui.
Il me semble que sous de Gaulle nous étions vraiment dans une espèce de situation où il y avait d'un côté un homme, et de l'autre la nation
 
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
12 821
8 040
173
法国
C est vrai que la gestion d un referendum de nos jours est plus respectueuse... :siffle:
C est vrai aussi que le discours d investiture d Hollande a ete respecte durant son mandat. Pour memoire, Mai 2012 :
" Président de la République, j assumerai pleinement les responsabilités exceptionnelles de cette haute mission (c est bien ce qui m embête du reste, car oui c est une très haute mission mais il n est pas a la hauteur). je fixerai les priorités mais je ne déciderai pas de tout, ni a la place de tous (Ah bon?) ... Le parlement sera respecte dans ses droits." (Ah ouais... c est sur que pression de partis, pression sur individu pour voter telle ou telle ou loi, arrangements entre "amis" ...C est respecter le parlement)
Chercher a limiter l expression de l opposition (pas l opposition de façade bien sur), comme par exemple ces nouvelles règles sur les parrainages et si les règles ne changent rien sur certains, on passe aux menaces pour sucrer les éventuelles subventions a venir en cas de mauvais choix dans le parrainage...
Et cette liste est malheureusement longue.

Il pourrait au moins changer le nom de V eme République tant ce qu a voulu et fait De Gaulle est insulte/utilise/déformé... de nos jours.
 
Alplob

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 399
1 392
168
Xujiahui
J'aurais tendance à dire exactement l'inverse: même si il est clair que la Vè d'aujourd'hui est encore très monarchique (au sens de "une personne" dispose de beaucoup de voir), elle l'est quand même moins que sous de Gaulle, qui avait un très fort penchant pour tout ce qui pouvait court-circuiter le parlement (referendum) et sous lequel le parlement avait, de fait, un rôle encore plus faible qu'aujourd'hui.
Il me semble que sous de Gaulle nous étions vraiment dans une espèce de situation où il y avait d'un côté un homme, et de l'autre la nation
Je trouve assez bizarre de dire dans un sens plutôt négatif que le parlement etait cour-circuité sous pretexte qu'il avait un referendum... C'etait justement pour debloquer des situations, pour trancher, pour avancer en fait. Maintenant, il n'y a plus de referendum et le pays est pour le moins bloqué (et pourtant il y en a des debats et des navettes parlementaires cf loi du travail).
Par ailleurs, De Gaulle n'était pas si puissant que ça puisqu'il a du composer avec le MRP (pro Europe) pour pouvoir gouverner. Sans eux, la France aurait arrêté depuis très longtemps la construction américaine européenne..
 
phitheb

phitheb

Dieu créateur
08 Déc 2013
4 485
2 976
153
50
Je trouve assez bizarre de dire dans un sens plutôt négatif que le parlement etait cour-circuité sous pretexte qu'il avait un referendum... C'etait justement pour debloquer des situations, pour trancher, pour avancer en fait. Maintenant, il n'y a plus de referendum et le pays est pour le moins bloqué (et pourtant il y en a des debats et des navettes parlementaires cf loi du travail).
Par ailleurs, De Gaulle n'était pas si puissant que ça puisqu'il a du composer avec le MRP (pro Europe) pour pouvoir gouverner. Sans eux, la France aurait arrêté depuis très longtemps la construction américaine européenne..
Ah mais ma constatation que le parlement était court-circuité n'était pas faite pour souligner que c'était une bonne ou une mauvaise chose (ça c'est un autre débat). C'était juste un fait, et je répondais simplement au post de Pandix qui suggérait que le gouvernement était moins "monarchique" du temps de de Gaulle qu'aujourd'hui, c'est tout.
Et là quand même, si on s'en tient à la définition standard de la monarchie ("Régime dans lequel l'autorité politique est exercée par un individu et par ses délégués", cf. Larousse), il me parait assez évident que la France de de Gaulle était bien plus monarchique que celle d'aujourd'hui. La France de Gaulle était, en exagérant à peine, un tête à tête entre un homme et une nation (avec son application politique: le référendum, outil dont était également friand Napoléon), ce qui est un des traits caractéristiques d'un gouvernement monarchique (le "mono" de monarchique). Quant au "arke" de monarchie, il suffit simplement de se poser la question: à l'époque de Gaulle, un seul homme avait il une plus grande emprise sur la marche du pays qu'à l'époque de Hollande? (et je ne parle même pas, bien sur, du contrôle total de l'audio visuel par le pouvoir. Encore une fois, cher @Alplob, je t'invite à consulter, sur les archives de l'INA, les incroyables "interviews" du Général par Michel Droit, avec un caractère flagorneur digne de la cour de Versailles (Mourouzi et Mitterrand feraient presque figure de petits joueurs à côté). Autre aspect "monarchique" du pouvoir de de Gaulle, sa volonté maintes fois répétée de se placer en dehors (ou "au dessus") des partis et ses tentatives de passer outre ceux ci dès que c'était possible (ta remarque sur le MRP est peut-être valable, mais de Gaulle me semble quand même avoir été beaucoup moins dépendant du MRP que Chirac ne l'a été du RPR ou Hollande du PS.

Maintenant, une fois que j'ai dit ça, je suis prêt à reconnaître qu'en situation de crise ou d'impasse un gouvernement plus "monarchique" peut avoir ses bons côtés. Mais contester que la France était plus monarchique sous de Gaulle qu'aujourd'hui me semble quand même être un sacré révisionnisme historique.
 
Dernière édition: