Un forum d'intérêt planétaire ?

Ian Mansour de Grange

Membre Actif
22 Août 2022
43
1
15
69
C'est pas un coup de René? Moi, il m'avait fait partir en Grèce.Voir la pièce jointe 126391
Il y a contribué, certes. Mais pas que lui...
Écrit une douzaine d’années après mon entrée en islam, un de mes premiers livres s’appelle « Petite chronique d’autre regard ». Il débute par une citation de Tsun Zi : « L’unité de pensée, voilà la méthode »… Un autre, consacré à des réflexions sur l’astrologie occidentale, propose en exergue un conseil de Tchouang-Tseu : « La nasse sert à prendre le poisson. Quand le poisson est pris, oubliez la nasse. »
Tout ceci mis bout à bout – ou plutôt en continuité circulaire… – de mes attaches à René Guénon et Guy Debord devrait te permettre de distinguer une vision plus complète de ma démarche. Autour de l’incontournable interrogation : même si nous serions voués à ne jamais goûter la saveur du Principe Unique, Fondamental, Unique, totalement Libre dont nous pressentons tous variablement la nécessité – elle fonde notre conscience du relatif… – qu’aurions-nous à gagner à cesser d’y tendre ? Si « le Tao qu’on peut nommer n’est pas le Tao véritable », il n’en demeure pas moins que « la voie est le but »… Cours, camarade, le vieux monde n’est peut-être pas derrière toi !
 

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 560
10 609
188
36
Shanghai
Moi j'dis que Ian Mansour de la Grange il va convertir Wumao.
 

Silouane Rédemption

Membre Silver
19 Jan 2022
494
160
50
Il y a contribué, certes. Mais pas que lui...
Écrit une douzaine d’années après mon entrée en islam, un de mes premiers livres s’appelle « Petite chronique d’autre regard ». Il débute par une citation de Tsun Zi : « L’unité de pensée, voilà la méthode »… Un autre, consacré à des réflexions sur l’astrologie occidentale, propose en exergue un conseil de Tchouang-Tseu : « La nasse sert à prendre le poisson. Quand le poisson est pris, oubliez la nasse. »
Tout ceci mis bout à bout – ou plutôt en continuité circulaire… – de mes attaches à René Guénon et Guy Debord devrait te permettre de distinguer une vision plus complète de ma démarche. Autour de l’incontournable interrogation : même si nous serions voués à ne jamais goûter la saveur du Principe Unique, Fondamental, Unique, totalement Libre dont nous pressentons tous variablement la nécessité – elle fonde notre conscience du relatif… – qu’aurions-nous à gagner à cesser d’y tendre ? Si « le Tao qu’on peut nommer n’est pas le Tao véritable », il n’en demeure pas moins que « la voie est le but »… Cours, camarade, le vieux monde n’est peut-être pas derrière toi !
Tu piques ma curiosité avec ton livre sur l'astrologie occidentale, où peut-on le trouver? J'ai pas mal travaillé le sujet pendant une période "guénonienne", a long time ago.
 

Silouane Rédemption

Membre Silver
19 Jan 2022
494
160
50
En l'an de grace 1965 (12 avril 1965 ), la Fee Sylvie Vartan et le Feetard Johnny Hallyday se marient à * Loconville , et se penche par la suite sur le berceau du nouveau ne fraichement eclos Silouane comme le veut la tradition , afin de lui apporter et insuffler toutes les capacites intellectuelles et de reflexions dont il pourra disposer au cours de son existence , en guise de present ... ( a prendre au second degre ) ... ;)

* Ce n'est pas une desinformation ou un trait d'humour de ma part , c'est bien reel ... :)
Ché pa traup ske tou veuse dire? Moi Komprende first degrais, pas plous.
 

五毛哥

Dieu suprême
04 Fev 2013
2 917
3 303
168
Et je préfère "entré en islam" plutôt que "converti" qui suggère une mutation. Certes, avoir franchi cette porte a modifié sensiblement mon regard mais cela s'est fait peu à peu, avec notamment de singulières perspectives sur mes racines...
Disons que ça sonne un peu Sophie Pétronin, ou Anakin Skywalker.
Je veux bien que t'aies des racines musulmanes mais visiblement tu avais la chance de pas avoir le fardeau de l'islam sur le dos. Et tu sautes les deux pieds joints dedans puis tu chantes comme un pinson. Ça me dépasse donc ça m'intéresse. Mais le plus triste dans cette histoire est qu'il ne te reste de choix que la soumission ou l'apostasie.

C'est comme si une femme séquestrée dans une cave disait : je suis entrée en cave. Et qu'elle l'ait fait volontairement.
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 143
11 504
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Disons que ça sonne un peu Sophie Pétronin, ou Anakin Skywalker.
Je veux bien que t'aies des racines musulmanes mais visiblement tu avais la chance de pas avoir le fardeau de l'islam sur le dos. Et tu sautes les deux pieds joints dedans puis tu chantes comme un pinçon. Ça me dépasse donc ça m'intéresse. Mais le plus triste dans cette histoire est qu'il ne te reste de choix que la soumission ou l'apostasie.

C'est comme si une femme séquestrée dans une cave disait : je suis entrée en cave. Et qu'elle l'ait fait volontairement.
Bonjour 5
Chaque individu est libre de pratiquer la religion de son choix , nous n'avons pas a critiquer ses croyances du moment ou elles n'envahissent pas le domaine public par des preches fondamentalistes haineuses , imposant de ce fait une doctrine ou doxa dans nos contrees par le biais de la radicalisation .... :)
 

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 560
10 609
188
36
Shanghai
Bien sur qu'on peut critiquer les croyances des autres, ca porte meme un nom: on appelle cela debattre.
Ce qu'on doit eviter de faire dans la mesure du possible c'est de les insulter.
 

Ian Mansour de Grange

Membre Actif
22 Août 2022
43
1
15
69
Disons que ça sonne un peu Sophie Pétronin, ou Anakin Skywalker.
Je veux bien que t'aies des racines musulmanes mais visiblement tu avais la chance de pas avoir le fardeau de l'islam sur le dos. Et tu sautes les deux pieds joints dedans puis tu chantes comme un pinson. Ça me dépasse donc ça m'intéresse. Mais le plus triste dans cette histoire est qu'il ne te reste de choix que la soumission ou l'apostasie.

C'est comme si une femme séquestrée dans une cave disait : je suis entrée en cave. Et qu'elle l'ait fait volontairement.
Je parlais de mes racines bretonnes, celtiques, préchrétiennes qui ont retrouvé une singulière vigueur dans mon périple en islam. Mais, dans ton commentaire, tu sembles enfermer le mot "musulman" dans des considérations "ethniques". Ça réduit beaucoup la conversation… D'autant plus que les poncifs semblent avoir beaucoup plus d'influence sur ton point de vue que la vie directe des gens. Je ne connais pas Sophie-Maryam mais je crois la comprendre et admire son courage. A défaut d'entendre sa foi en Dieu, peut-être pourrais-tu saluer sa foi en elle-même...