Tensions Internationales en Mer de Chine

Un cas de situation similaire a celle du golfe du Tonkin ou cela a degenere ?

  • Oui !

    Votes: 13 38,2%
  • Non !

    Votes: 21 61,8%

  • Nombre total d'électeurs
    34

Dgibe

Dieu souverain
13 Mai 2016
1 743
749
143
39
Chengdu
A force de chercher miseres il est ineluctable qu'un serieux incident se produise un de ces quatres matins ! :hum:
En même temps difficile de dire qui est a blâmer dans ce cas.

Autant dans le détroit de Taiwan, pour des raisons historiques bien établies, il semble logique que la Chine cherche à retrouver sa souveraineté.

Autant dans les parages des îles ci-dessus, la légitimité est beaucoup plus discutable. Il me semble que la Chine se base de façon unilatérale sur une poignée d'anciennes cartes chinoises sur lesquelles apparaissent les 9 traits. Les îles sont a des milliers de kilomètres du continent et les revendications ont été déboutées par la cours pénale internationale.

Bref je pense qu'ici les 2 partis sont en tort connaissant les répercutions que ça pourait avoir.
 

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
9 317
3 969
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Autant dans les parages des îles ci-dessus, la légitimité est beaucoup plus discutable. Il me semble que la Chine se base de façon unilatérale sur une poignée d'anciennes cartes chinoises sur lesquelles apparaissent les 9 traits. Les îles sont a des milliers de kilomètres du continent et les revendications ont été déboutées par la cours pénale internationale.

Que des pays asiatiques discuttent la position de la Chine pourquoi pas... mais la legitimité des americains en mer de chine et la noblesse de leurs intentions...

Ce qui est marrant c'est qu'ils ont laché les afghans et avant ca les kurdes pour se repositionner en asie... mais en faisant cela ils ont envoyé un message clair a leurs alliés dans la zone qu'ils les jeteraient comme de vulgaires kleenex le moment venu que ce soit un democrate ou un republicain au pouvoir.
 

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
5 258
5 186
188
75
Nanning
Que des pays asiatiques discuttent la position de la Chine pourquoi pas... mais la legitimité des americains en mer de chine et la noblesse de leurs intentions...

Ce qui est marrant c'est qu'ils ont laché les afghans et avant ca les kurdes pour se repositionner en asie... mais en faisant cela ils ont envoyé un message clair a leurs alliés dans la zone qu'ils les jeteraient comme de vulgaires kleenex le moment venu que ce soit un democrate ou un republicain au pouvoir.
Message clair, soit ! mais pour le temps d'une génération seulement ! Chaque nouvelle génération amène son lot de gogos tous frais qui va pouvoir à son tour s'indigner du nouveau clash et dans le même temps, découvrir le précédent qui était presque tout pareil... Dans une sorte de mouvement perpétuel de l'Histoire ! C'est amusant ! :chinois:
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Rapport sur la concurrence entre les États-Unis et la Chine en mer de Chine orientale et méridionale

10 septembre 2021

Ce qui suit est le rapport du 8 septembre 2021 du Congressional Research Service intitulé U.S.-China Strategic Competition in South and East China Seas : Background and Issues for Congress.

Extrait du rapport : Au cours des dernières années, la mer de Chine méridionale (SCS) est devenue une arène de la compétition stratégique entre les États-Unis et la Chine. Les actions de la Chine dans la mer de Chine méridionale - y compris les vastes activités de construction d'îles et de bases sur les sites qu'elle occupe dans les îles Spratly, ainsi que les actions de ses forces maritimes visant à affirmer les revendications de la Chine face aux revendications concurrentes de voisins régionaux tels que les Philippines et le Vietnam - ont accru les inquiétudes des observateurs américains quant à la prise de contrôle effective par la Chine de la mer de Chine méridionale, une zone d'importance stratégique, politique et économique pour les États-Unis et leurs alliés et partenaires. Les actions des forces maritimes chinoises sur les îles Senkaku, administrées par le Japon, dans la mer de Chine orientale , constituent une autre source de préoccupation pour les observateurs américains. La domination chinoise de la région proche de la mer - c'est-à-dire la mer de Chine orientale et la mer de Chine centrale, ainsi que la mer Jaune - pourrait affecter de manière substantielle les intérêts stratégiques, politiques et économiques des États-Unis dans la région indo-pacifique et ailleurs.

Les objectifs généraux potentiels des États-Unis en matière de concurrence stratégique entre les États-Unis et la Chine dans la mer du Sud et la mer Jaune comprennent, sans s'y limiter nécessairement, les éléments suivants : le respect des engagements de sécurité des États-Unis dans le Pacifique occidental, y compris les engagements du traité envers le Japon et les Philippines ; le maintien et le renforcement de l'architecture de sécurité dirigée par les États-Unis dans le Pacifique occidental, y compris les engagements du traité envers le Japon et les Philippines. Le maintien et le renforcement de l'architecture de sécurité dirigée par les États-Unis dans le Pacifique occidental, y compris les relations de sécurité des États-Unis avec les alliés et les États partenaires, le maintien d'un équilibre régional des forces favorable aux États-Unis, à leurs alliés et à leurs partenaires, la défense du principe de la résolution pacifique des différends et la résistance à l'émergence d'une autre approche des affaires internationales fondée sur la loi du plus fort, la défense du principe de la liberté des mers, également appelée parfois liberté de navigation, l'empêchement de la Chine de devenir un hégémon régional en Asie de l'Est, et la poursuite de ces objectifs dans le cadre d'une stratégie plus large des États-Unis pour la concurrence stratégique et le développement durable. La poursuite de ces objectifs s'inscrit dans le cadre d'une stratégie américaine plus large de concurrence stratégique et de gestion des relations avec la Chine.

Objectifs spécifiques potentiels des États-Unis en matière de concurrence stratégique entre les États-Unis et la Chine dans la région du sud-est de la mer et en Asie de l'Est . Chine dans la mer du sud-est et la mer du nord-est incluent, sans s'y limiter nécessairement, les objectifs suivants dissuader la Chine de mener des activités supplémentaires de construction de bases dans la SCS, de déplacer du personnel, des équipements et des fournitures militaires supplémentaires vers des bases sur des sites qu'elle occupe dans la SCS, de lancer des activités de construction d'îles ou de bases sur le haut-fond Scarborough dans la SCS, de déclarer des lignes de base droites autour des caractéristiques terrestres qu'elle revendique dans la SCS, ou de déclarer une zone d'identification de défense aérienne (ADIZ) au-dessus de la SCS ; et encourager la Chine à réduire ou à mettre fin aux opérations de ses forces maritimes dans les îles Senkaku de la ECS à mettre un terme aux actions visant à faire pression sur les sites occupés par les Philippines dans les îles Spratly, à permettre aux pêcheurs philippins d'accéder plus facilement aux eaux entourant le haut-fond Scarborough ou dans les îles Spratly, à adopter la définition américano-occidentale relative à la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales. États-Unis/occidentale concernant la liberté des mers, et accepter et respecter la sentence du tribunal de juillet 2016 dans l'affaire d'arbitrage SCS impliquant les Philippines et la Chine.

La question pour le Congrès est de savoir si la stratégie de l'administration pour concurrencer stratégiquement la Chine dans le SCS et l'ECS est appropriée et correctement dotée en ressources, et si le Congrès devrait approuver, rejeter ou modifier la stratégie, le niveau des ressources pour la mettre en œuvre, ou les deux. Les décisions prises par le Congrès sur ces questions pourraient affecter considérablement les intérêts stratégiques, politiques et économiques des États-Unis dans la région indo-pacifique et ailleurs.

* South China Sea (SCS) * East China Sea (ECS)

U.S.-China Strategic Competition in South and East China Seas: Background and Issues for Congress / Pdf 132 pages
1599602124680.png
La vision hegemonique , geoeconomique , geostrategique et geopolitique des Etats Unis et surtout de ses propres interets pour etre concis , dans les zones concernees ! :)

Nb : Concernant le pdf , les 132 pages paraissent impressionantes , mais ce n'est pas le cas , c'est tres aere et truffes de ref sources en annexes , quelques cartes ou presentations ! En fait ces rapports sont toujours les memes au fil du temps , seules les mises a jour sont effectives ... Globalement une fois que l'on a lu un , on les as tous lu ... Pour les moins courageux ou ceux limites cerebralement a 6 lignes car ils n'ont pas ete beaucoup a l'ecole vu que cela ne sert a rien , le resume suffit voir le gros titre ! :)
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Les revendications de la Chine sur les mers de Chine méridionale et les eaux adjacentes sont étayées à la fois par des faits historiques et par les règles du droit international relatives à l'acquisition de territoires. et les règles du droit international relatives à l'acquisition de territoires .

1632120150033.png

China's Sovereignty over the South ChinaSea Islands: A Historical Perspective/ Pdf 64 pages
1599602124680.png

1632121291082.png
1632124741412.png
On en cause souvent sur ce fil ,mais sait-on de quoi l'on cause ? :hum: Document a consulter ne serait-ce que par simple curiosite historique ( Pdf ) !
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Asie du Sud-Est : les principales menaces terroristes

27 sept. 2021
Un haut responsable malaisien de la lutte contre le terrorisme a déclaré que l'extrémisme religieux et ethnique violent était la menace terroriste la plus importante à laquelle le pays était confronté.

Communique : Dans le même temps, le principal danger pour l'Indonésie, les Philippines et Singapour est représenté par des groupes liés à al-Qaïda et à l'État islamique, comme le rapporte le South China Morning Post, le 23 septembre. Les commentaires de responsables et d'analystes des pays en question sont venus en réponse à une recherche "This Week in Asia" dans laquelle les agences de sécurité de la région ont été interrogées sur les menaces terroristes les plus graves auxquelles elles sont confrontées vingt ans après le 11 septembre.

La réponse de la Malaisie était très différente des autres pays du sud est asiatique et a attiré l'attention sur les questions délicates d'ethnicité et de religion qui ont pris une importance croissante dans la rhétorique politique du pays ces dernières années. Un responsable anonyme des Forces antiterroristes malaisiennes a déclaré que la plus grande menace terroriste en Malaisie peut être qualifiée d'"extrémisme religieux et ethnique violent". Selon lui, ce genre de menace déclencherait « des divisions ethnico-nationalistes susceptibles de conduire à des épisodes violents ». Par conséquent, le responsable a déclaré qu'il n'était pas circonspect de la part des dirigeants politiques du pays de tirer parti des lignes religieuses et ethniques, même si c'est peut-être ce que leurs électeurs aimeraient entendre. L'effet de résonance créé par de tels politiciens aurait radicalisé leur public et créé davantage de formes d'extrémisme, ce qui ne serait pas bon signe pour la Malaisie, qui est un pays multi-confessionnel et multiracial. Pour le responsable, cette question, si elle n'est pas abordée, sera préjudiciable à l'unité nationale et à "l'édification de la nation dont la Malaisie a tant besoin".

Les questions ethniques, raciales et religieuses ont été exploitées par des groupes islamiques en Malaisie, en Indonésie et dans le sud des Philippines pour radicaliser et recruter des individus. Un professeur au National War College de Washington, Zachary Abuza, a déclaré que les groupes terroristes exploitent les problèmes sociaux préexistants et les divisions sectaires et créent des situations de crise lorsque l'État n'agit pas, sous le prétexte de la défense de la religion. Abuza s'est dit préoccupé par la Malaisie, où, a-t-il dit, toute attaque de masse perpétrée dans le pays pourrait provoquer des tensions et déclencher une réponse excessive. Parmi les analystes cités par le South China Morning Post, on craint que la Malaisie ne soit menacée d'attaques par l'Etat islamique. Mohamed Faizal, un membre en visite à l'Institut ISEAS-Yusof Ishak à Singapour a déclaré que le retour au pouvoir des talibans en Afghanistan, qui a été salué par le Parti islamique pan-malais (PAS), exposerait la Malaisie à la menace de l'Etat islamique puisque le groupe est un ennemi des talibans. PAS est actuellement membre de la coalition au pouvoir en Malaisie dirigée par le Premier ministre Ismail Sabri.

En Indonésie, en revanche, les analystes considéreraient le groupe Jemaah Islamiyah (JI) lié à Al-Qaïda comme la plus grande menace terroriste en Indonésie. JI a organisé sa dernière attaque en 2011 lorsqu'un kamikaze a fait exploser un engin explosif dans une mosquée fréquentée par des policiers à Cirebon, dans l'ouest de Java. L'organisation JI est égalemnt responsable de l'attentat terroriste qui, en 2002, a fait plus de 200 morts sur l'île de Bali. En 2007, suite à des affrontements avec la police, JI a failli disparaître après l'arrestation de plus de 40 de ses militants. Al'heure actuelle, c'est l'organisation liée à l'État islamique Jamaah Ansharut Daulah (JAD), qui est l'organisation la plus active en termes d'attentats terroristes dans le pays.

La police indonésienne a arrêté le chef de JI Para Wijayanto en 2019 et a découvert qu'à partir d'un groupe financé par des dons et des vols, JI est devenu une organisation ayant des intérêts commerciaux dans les plantations de palmiers à huile, les hôtels, les gymnases et d'autres secteurs.
Abuza du National War College a déclaré qu'à ce jour, le sud des Philippines reste le maillon faible de la sécurité régionale en Asie du Sud-Est. La gouvernance de l'État dans la région serait faible et une grande partie de la région serait mal administrée. Un autre problème serait du à la corruption au sein des forces de sécurité philippines. Rommel Banlaoi, président de l'Institut philippin pour la recherche sur la paix, la violence et le terrorisme, a déclaré que les plus grandes menaces viendraient des groupes pro-Etat islamiue, en particulier le groupe Abu Sayyaf.

Abu Sayyaf est une organisation islamique séparatiste et terroriste des Philippines, un pays à majorité catholique. Le mouvement islamique a été fondé par Abdurajak Abubakar Janjalani, en 1991. Le groupe a mené sa première attaque à Zamboanga City, le 4 avril 1991, tuant deux évangélistes de nationalité américaine. Le 10 août 1997, Abu Sayyaf a été inséré sur la liste des organisations terroristes étrangères aux États-Unis. Actuellement, l'organisation est basée dans la province de Sulu, qui fait partie de la région autonome de Mindanao, une région majoritairement musulmane. Il est souvent impliqué dans la piraterie, les enlèvements et les attaques terroristes. Toujours aux Philippines, dans la province du Sultan Kudarat, une menace croissante serait représentée par le groupe Hassan Salahuddin qui a juré allégeance à l'Etat islamique et par les cellules toujours actives du groupe Maute, pro-Etat islamique, qui avait pris le contrôle de la ville. de Marawi sur l'île de Mindanao en 2017, déclenchant un conflit armé qui a duré cinq mois.

Le Department of Homeland Security (ISD) de Singapour s'attend à ce que les médias sociaux continuent de jouer un rôle clé dans la radicalisation et le recrutement d'individus dans les zones de conflit à l'étranger, y compris en Afghanistan. L'ISD a déclaré que la nation insulaire n'hésiterait pas à prendre des mesures contre toute personne impliquée dans le terrorisme et la violence armée.


Je met cette information sur ce fil , vu que tout ce petit monde a les pieds dans l'eau dans cette zone et qu'il sagit bien de tensions internationales ... :)
 

Pautal

Membre Platinum
23 Déc 2006
438
83
73
Shanghai
Asie du Sud-Est : les principales menaces terroristes
C'est en effet une menace particulièrement préoccupante:


Le groupe terroriste islamiste qui sévit dans le sud des Philippines est une ramification extrémiste de l'insurrection séparatiste musulmane qui a fait plus de 100 000 morts depuis les années 1970 dans ce pays d'Asie du Sud-Est composé à très grande majorité de catholiques fervents. Considéré comme une organisation terroriste par Washington, il a été fondé au début des années 1990 avec des financements du réseau Al-Qaïda.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/34548-philippines-otage-allemand-decapite-abou-sayyaf
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
C'est en effet une menace particulièrement préoccupante:


Le groupe terroriste islamiste qui sévit dans le sud des Philippines est une ramification extrémiste de l'insurrection séparatiste musulmane qui a fait plus de 100 000 morts depuis les années 1970 dans ce pays d'Asie du Sud-Est composé à très grande majorité de catholiques fervents. Considéré comme une organisation terroriste par Washington, il a été fondé au début des années 1990 avec des financements du réseau Al-Qaïda.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/34548-philippines-otage-allemand-decapite-abou-sayyaf
Bonsoir Pautal
Tres complique la zone Asie Pacifique niveau Islamiste , Extremiste & Terrorisme , on en entend tres peu parler en Occident a part dans des cas d'attentats importants contre des etrangers , il sont pourtant bien present voir beaucoup plus dangereux car larves au sein de la societe ou calfeutres dans des quantites d'iles qui sont toutes interconnectees entre elles par les reseaux islamistes et autres rebelles qui se livrent egalement a la piraterie maritime , ou bien encore se tapissant dans des jungles inextricables et de ce fait invisibles , la est le reel danger .... Autant chercher une aiguille dans une meule de foin !

1632829743287.png1632829878056.png
 
Dernière édition:

Pautal

Membre Platinum
23 Déc 2006
438
83
73
Shanghai
Re-
Je ne me rappel plus si c'est en indonesie ou aux philipines, mais au infos TV il y as 2 ou 3 ans j'ai souvenir de combat dur sur plusieurs mois pour encercler des groupes terroristes, qui a l’époque m'avait fait découvrir que l'islamisme radical était présent en Asie. ( sans prendre en compte les attentas qui ont eu lieu en Chine dont on se rappel tous).