Tensions Internationales en Mer de Chine

Un cas de situation similaire a celle du golfe du Tonkin ou cela a degenere ?

  • Oui !

    Votes: 12 36,4%
  • Non !

    Votes: 21 63,6%

  • Nombre total d'électeurs
    33

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 260
808
168
vZ9weA.gif
ou sont partis les dents de ce Monsieur? Il faut un dentiste pour lui arracher son dernier dent. :grin:
 

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 745
14 940
198
常熟,江苏

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 745
14 940
198
常熟,江苏

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 184
9 976
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Voir la pièce jointe 116887

Bonjour Orang
Merci pour l'info , quelle armada impressionante et gigantesque sur la photo ! :eek:
La Chine ne peut pas rester insensible a une telle menace , les chantiers navals chinois s'activent pour faire front !:ptdr:

1620272340401.png
 

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
5 024
2 554
188
Xuijiahui Shanghai
Voir la pièce jointe 116887

Le Vietnam veut monter une milice, donc pas déjà fait sinon le journaliste aurait écrit le Vietnam à une milice.
Donc on a encore le temps. La vitesse à laquelle cela se fera montrera la vrai volonté du Vietnam.
 

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 745
14 940
198
常熟,江苏
Bonjour Orang
Merci pour l'info , quelle armada impressionante et gigantesque sur la photo ! :eek:
La Chine ne peut pas rester insensible a une telle menace , les chantiers navals chinois s'activent pour faire front !:ptdr:

Junk : something of poor quality ?

ou

Junk : any of various ships of Chinese waters

Je pencherai pour la première définition car c'est alors un pléonasme, car par défaut junk implique que cela est chinois, donc pas besoin de répétition ...
 

Crimson

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
4 860
5 550
188
Right Behind You
Junk : something of poor quality ?

ou

Junk : any of various ships of Chinese waters

Je pencherai pour la première définition car c'est alors un pléonasme, car par défaut junk implique que cela est chinois, donc pas besoin de répétition ...
C'est aussi un synonyme de bite, ce qui est aussi possible comme interpretation, vu le type de concours auquel le pays s'acharne a vouloir participer dans toutes ses communications.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 184
9 976
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Junk : something of poor quality ?

ou

Junk : any of various ships of Chinese waters

Je pencherai pour la première définition car c'est alors un pléonasme, car par défaut junk implique que cela est chinois, donc pas besoin de répétition ...
J'en ai profite pour en rechercher les origines ! :) C'est toujours interessant ...

Jonque (n.1)
Milieu du 14e siècle, junke "vieux câble ou cordage", coupé en morceaux et utilisé pour le calfeutrage, etc., un mot nautique d'origine incertaine, peut-être de l'ancien français junc "jonc, roseau", également utilisé au sens figuré comme un type de chose de peu de valeur, du latin iuncus "jonc, roseau" (mais l'OED ne trouve "aucune preuve de connexion").

Le terme a été étendu aux "vieux déchets de bateaux et de navires" (années 1660), puis aux "articles vieux ou jetés de toute sorte" (1884), généralement avec une suggestion de réutilisation. Le sens de "viande salée utilisée lors de longs voyages" date de 1762. Le sens de "stupéfiant" date de 1925. La malbouffe date de 1971, l'art de la malbouffe de 1961, le courrier de la malbouffe de 1954 et les obligations de la malbouffe de 1979.

Jonque (n.2)
"Grand voilier chinois de haute mer", années 1610, du portugais junco, du malais (austronésien) jong "navire, grand bateau" (13e siècle), probablement du javanais djong. En anglais, 16e siècle, giunche, iunco.

Jonque (v.)
1803, "couper en morceaux", de junk (n.1). Le sens "jeter comme un déchet, mettre au rebut" date de 1908. Relatif : Jeté ; junking.
Les nouveaux colons (qui devraient toujours être là le plus tôt possible au printemps) commencent à couper le bois où ils ont l'intention d'ériger leur première maison. Au fur et à mesure que les arbres sont coupés, les branches doivent être coupées, et les troncs coupés en longueurs de 12 ou 14 pieds. C'est ce qu'ils appellent le débitage ; s'ils ne sont pas débités avant l'application du feu, ils sont bien pires à débiter par la suite. Lettre datée de Charlotte Town, 29 novembre 1820, dans " A Series of Letters Descriptive of Prince Edward Island ", 1822].

 

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 745
14 940
198
常熟,江苏
Capture d’écran 2021-05-20 à 07.48.33.png

6Courrier International_20 Mai 2021.jpg
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 184
9 976
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
la "conciliation" avec la Chine est une politique perdante. Ils ne connaissent que la loi du plus fort.
" En causant de loi du plus fort "
C'est une histoire longue et compliquee avec les Philippines et l'influence des Etats Unis dans la region de nos jours ! :) Je vais preparer un dossier !

1621492361558.png
Extrait : Le 1er mai 1898, les Américains coulèrent la flotte espagnole des Philippines dans la rade de Manille. L’escadre de Cuba devant Santiago connut le même sort, le 3 juillet. En août, le gouvernement espagnol se résigna à demander la paix par l’intermédiaire de la France. Selon les termes du traité de paix, signé à Paris le 10 décembre 1898, l’Espagne cédait non seulement Cuba, mais Porto Rico, les Philippines et l’île de Guam, et recevait une indemnité de 20 millions de dollars (pour la «vente» des Philippines). Cuba obtint une indépendance théorique, car l’île devint en fait un protectorat américain, tandis que Porto Rico, les Philippines et Guam devinrent des colonies américaines. Au passage, les Américains avaient réussi à annexer Hawaï. Ainsi, prenait fin l’empire colonial espagnol, alors que les États-Unis, qui avaient commencé une guerre de libération, venaient de jeter les bases de leur propre empire colonial.
La caricature politique, publiée en 1898 par la Philadelphia Press, célèbre l'expansion de la domination impériale américaine à travers le continent et à l'outre-mer, des Philippines à Porto Rico. En bas à droite, la caricature met en contraste l'étendue de la domination américaine en 1898 avec une carte plus petite de l'Amérique telle qu'elle existait en 1798. Dans la légende, on y lit: "Ten thousand miles from tip to tip" («Dix mille milles de bout en bout»).

https://www.axl.cefan.ulaval.ca/amsudant/guerre_hispano-americaine.htm

The Spanish-American War, 1898

The Philippine-American War, 1899–1902

Secretary of State John Hay and the Open Door in China, 1899–1900

Japanese-American Relations at the Turn of the Century

Roosevelt Corollary to the Monroe Doctrine, 1904

The Treaty of Portsmouth and the Russo-Japanese War, 1904–1905

The Chinese Revolution of 1911

Dollar Diplomacy, 1909–1913

The Washington Naval Conference, 1921–1922

The London Naval Conference, 1930

The Mukden Incident of 1931 and the Stimson Doctrine

Occupation and Reconstruction of Japan, 1945–52

The Chinese Revolution of 1949

Korean War and Japan’s Recovery

The Laos Crisis, 1960–1963

U.S. Involvement in the Vietnam War: the Gulf of Tonkin and Escalation, 1964

 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 184
9 976
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Rapport sur la concurrence entre les États-Unis et la Chine en mer de Chine orientale et méridionale
16 juillet 2021
Dans un environnement de sécurité internationale décrit comme une compétition renouvelée entre grandes puissances, la mer de Chine méridionale (SCS) est devenue une arène de compétition stratégique entre les États-Unis et la Chine.

Extrait du rapport : Les actions menées par la Chine en mer de Chine méridionale ces dernières années - notamment les activités de construction d'îles et de bases sur les sites qu'elle occupe dans les îles Spratly, ainsi que les actions menées par ses forces maritimes pour affirmer les revendications de la Chine face aux revendications concurrentes de voisins régionaux tels que les Philippines et le Vietnam - ont accru les inquiétudes des observateurs américains quant à la prise de contrôle effective par la Chine de la mer de Chine méridionale, une zone d'importance stratégique, politique et économique pour les États-Unis, leurs alliés et leurs partenaires. Les actions des forces maritimes chinoises sur les îles Senkaku, administrées par le Japon, dans la mer de Chine orientale (CCE), constituent une autre source de préoccupation pour les observateurs américains. La domination chinoise de la région proche de la mer - c'est-à-dire la mer de Chine orientale et la mer de Chine centrale, ainsi que la mer Jaune - pourrait affecter de manière substantielle les intérêts stratégiques, politiques et économiques des États-Unis dans la région indo-pacifique et ailleurs.

Les objectifs généraux potentiels des États-Unis en matière de concurrence stratégique entre les États-Unis et la Chine dans la mer du Sud et la mer Jaune comprennent, sans s'y limiter nécessairement, les éléments suivants : le respect des engagements de sécurité des États-Unis dans le Pacifique occidental, y compris les engagements du traité envers le Japon et les Philippines ; le maintien et le renforcement de l'architecture de sécurité dirigée par les États-Unis dans le Pacifique occidental, y compris les engagements du traité envers le Japon et les Philippines. Le maintien et le renforcement de l'architecture de sécurité dirigée par les États-Unis dans le Pacifique occidental, y compris les relations de sécurité des États-Unis avec les alliés et les États partenaires, le maintien d'un équilibre régional des forces favorable aux États-Unis, à leurs alliés et à leurs partenaires, la défense du principe de la résolution pacifique des différends et la résistance à l'émergence d'une autre approche des affaires internationales fondée sur la loi du plus fort, la défense du principe de la liberté des mers, également appelée parfois liberté de navigation, l'empêchement de la Chine de devenir un hégémon régional en Asie de l'Est, et la poursuite de ces objectifs dans le cadre d'une stratégie plus large des États-Unis pour la concurrence stratégique et le développement durable. La poursuite de ces objectifs s'inscrit dans le cadre d'une stratégie américaine plus large de concurrence stratégique et de gestion des relations avec la Chine.

Les objectifs spécifiques potentiels des États-Unis en ce qui concerne la concurrence stratégique entre les États-Unis et la Chine dans la SCS et la ECS sont, sans s'y limiter, les suivants Chine dans la SCS et la ECS comprennent, sans s'y limiter nécessairement, les objectifs suivants : dissuader la Chine de mener des activités supplémentaires de construction de bases dans la SCS, de déplacer du personnel, des équipements et des fournitures militaires supplémentaires vers des bases sur des sites qu'elle occupe dans la SCS, de lancer des activités de construction d'îles ou de bases sur le haut-fond Scarborough dans la SCS, de déclarer des lignes de base droites autour des caractéristiques terrestres qu'elle revendique dans la SCS, ou de déclarer une zone d'identification de défense aérienne (ADIZ) au-dessus de la SCS ; et encourager la Chine à réduire ou à mettre fin aux opérations de ses forces maritimes dans les îles Senkaku , à mettre un terme aux actions visant à faire pression sur les sites occupés par les Philippines dans les îles Spratly, à permettre aux pêcheurs philippins d'accéder plus facilement aux eaux entourant le haut-fond Scarborough ou dans les îles Spratly, à adopter la définition américano-occidentale relative à la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales. États-Unis/occidentale concernant la liberté des mers, et accepter et respecter la sentence du tribunal de juillet 2016 dans l'affaire d'arbitrage SCS impliquant les Philippines et la Chine.

La question pour le Congrès est de savoir si la stratégie de l'administration pour concurrencer stratégiquement la Chine dans le SCS et l'ECS est appropriée et correctement dotée en ressources, et si le Congrès devrait approuver, rejeter ou modifier la stratégie, le niveau des ressources pour la mettre en œuvre, ou les deux. Les décisions prises par le Congrès sur ces questions pourraient affecter considérablement les intérêts stratégiques, politiques et économiques des États-Unis dans la région indo-pacifique et ailleurs.


126 pages , pas encore lu ! A lire en diagonales de toutes facons et stopper sur les points interessants , notamment les cartes ... :)
 
Dernière édition:

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 260
808
168
Un simple coup d’œil sur les sources montre immédiatement que l’Indonésie, la Thaïlande, la malaisie, Singapour et d’autres pays insulaires du pacifique, où 50 à 80% de la population est d’origine ancêtre chinoises. Il est tout à fait normal qu’ils soient plus proches de la Chine sur le plan psychologique et culturel et qu’ils appartiennent au même cercle culturel de la grande Chine.
Bien sûr, on ne peut pas les inclure dans le territoire chinois, mais maintenir la stabilité et le développement dans les zones maritimes autour de la Chine est un espoir sincère de ces pays. Aucun pays ne veut que la paix dans la région soit perturbée par l’intervention d’autres forces extérieures.La Chine est la locomotive de la région, elle est le moteur du développement.
La Chine a une population nombreuse, elle en a besoin de ces mers, ce qui sont aussi des eaux territoriales de la chine. l’histoire l’a montré, et encore plus aujourd’hui! :grin:
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 184
9 976
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Un simple coup d’œil sur les sources montre immédiatement que l’Indonésie, la Thaïlande, la malaisie, Singapour et d’autres pays insulaires du pacifique, où 50 à 80% de la population est d’origine ancêtre chinoises. Il est tout à fait normal qu’ils soient plus proches de la Chine sur le plan psychologique et culturel et qu’ils appartiennent au même cercle culturel de la grande Chine.
Bien sûr, on ne peut pas les inclure dans le territoire chinois, mais maintenir la stabilité et le développement dans les zones maritimes autour de la Chine est un espoir sincère de ces pays. Aucun pays ne veut que la paix dans la région soit perturbée par l’intervention d’autres forces extérieures.La Chine est la locomotive de la région, elle est le moteur du développement.
La Chine a une population nombreuse, elle en a besoin de ces mers, ce qui sont aussi des eaux territoriales de la chine. l’histoire l’a montré, et encore plus aujourd’hui! :grin:
En fait combien y-a t'il de Paul qui participent au forum? :oops: Il y a un truc qui ne tourne pas rond dans cette histoire ? On passe de gribouillons incomprehensibles , a des paragraphes construits assortis de mots assez compliques pour un neophyte non natif ! :hum:
 
Dernière édition:

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 260
808
168
En fait combien y-a t'il de Paul qui participent au forum? :oops: Il y a un truc qui ne tourne pas rond dans cette histoire ? On passe de gribouillons incomprehensibles , a des paragraphes construits assortis de mots assez compliques pour un neophyte non natif ! :hum:
En fait, un seul Chwpaul sur ce forum, c'est moi, et vous trouvez que mon style d'ecrit a changé, plus incisif et plus clair, et c’est parce que j’ai bu un peu de vin fait par moi-meme la nuit hier. :grin: :drunk:
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
3 263
212
108
46
En fait combien y-a t'il de Paul qui participent au forum? :oops: Il y a un truc qui ne tourne pas rond dans cette histoire ? On passe de gribouillons incomprehensibles , a des paragraphes construits assortis de mots assez compliques pour un neophyte non natif ! :hum:

Ce qui est sur, c'est qu'il n'y a qu'un seul Lafoy et c'est tres bien comme ca :grin:
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 350
13 083
183
Hong Kong et Shanghai

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 184
9 976
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
De même qu’il n’y a qu’un seul @guillaumeenchine , et c’est au moins un de trop :grin::grin:
Bonjour Chris
Ce n'est pas tout a fait exact il a un frere jumeau ( le Guillaumeenfrance ) ,qui a pris sa succession a la tete du troupeau a la ferme familiale ! Depuis le renard se saisi de beaucoup moins d'oies ! Il n'a pas beaucoup ete a l'ecole non plus mais c'est un bon garcon . un peu rustre certes ! :)
1626681004863.png