Tensions Internationales en Mer de Chine

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début

Un cas de situation similaire a celle du golfe du Tonkin ou cela a degenere ?

  • Oui !

    Votes: 10 34,5%
  • Non !

    Votes: 19 65,5%

  • Nombre total d'électeurs
    29
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 855
7 771
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
On arrive à faire circuler l'idée que le virus est d'origine américaine avec beaucoup de relais dans les réseaux sociaux et les médias, sans compter certains personnels dans les hôpitaux qui commencent à le dire à leurs patients. Une partie de la population y croit même si ce n'est pas forcément la réalité.
Bonsoir Silouane
Si de ton cote tu doutes egalement ? Ou allons nous ! :)
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 855
7 771
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Allo Lafoy,

Si tu te réfère à l'origine du virus, quand on voit que les scientifiques ne sont pas d'accord entre eux, moi, qui suis loin d'être un scientifique, comment je pourrais avoir un avis catégorique sur le sujet? De là à croire qu'il vient des Etats-Unis, je suis très loin de cette position.
Non a tes mots " pas forcement " je ne me refere a rien d'autre vu que ma theorie * reste celle du pangolin ou eventuellement celle de la chauve souris , voir des deux !

''Roti de pangolin farci chair de chauve souris " :Faim:

*Et ce depuis le 21 Janvier 2020 , il y a eu depuis des analyses recentes evoquants egalement la possible contamination par des dejections de chauve souris sur des aliments , ce qui m'avait ete indique a cette date du 21 d'ou mon hypothese du moment , mais bon on n'en saura peut etre jamais les causes reelles !

1587579287291.png
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 855
7 771
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Un peu de transparence aurait évité toutes les spéculations!
Avec le raz de marée qui se passe au sein du ministère de la sécurité publique avec l'arrestation de Sun Lijun, envoyé spécial à WH pour encadrer la stabilité sociale, un tourbillon commence à tout agiter. On se doute que l'affaire tourne autour de Wuhan et de l'épidémie. Ca ne fera rien avancer.
Nous pouvons egalement observer la situation vis a vis de la presumee citation de la Chine devant un tribunal international pour responsabilite devant cette pandemie , cela permettrait a tous les dirigeants occidentaux de se refugier dans la presomption d'innocence et de ce fait echapper a toutes poursuites judiciaires ou sanctions populaires dans l'apres crise , et comme nous savons tous que ce genre de proces peut durer 20 ou 30 ans d'ici la , la majorite des protagonistes aura fini ses jours ou en voie de les finirs paisiblement installes dans des fauteuils , le tout a la fin pour accoucher d'une souris !

" Responsables mais pas coupables " On connait tous le refrain !
....
 
J

jabysz

Membre Platinum
28 Oct 2007
673
41
73
Avec le raz de marée qui se passe au sein du ministère de la sécurité publique avec l'arrestation de Sun Lijun, envoyé spécial à WH pour encadrer la stabilité sociale,
ah bon ? il a été arrêté ?
 
J

jabysz

Membre Platinum
28 Oct 2007
673
41
73
Bonsoir Jaby
Tout du moins sous enquete pour grave manquement a sa fonction !

" Le vice-ministre chinois de la Sécurité publique, chargé entre autres de la région semi-autonome de Hong Kong (sud), a été placé sous enquête par la commission nationale anti-corruption."
d'accord merci ! sacrée nouvelle !
 
G

guillaumeenchine

Membre Platinum
09 Sept 2019
1 049
145
70
45
d'accord merci ! sacrée nouvelle !

Bah c'est toujours des histoires de Wang accusant Ping d'avoir corrompu Zhang dans un contrat avec Wu qui l'aurait dit a Li qui couchait avec Yang ... Bref on y comprend rien et en fait on s'en fout.
 
G

guillaumeenchine

Membre Platinum
09 Sept 2019
1 049
145
70
45
Ca fait le buzz au grand maximum 48 h , ensuite a part pour les concernes ca passe a la trappe direct comme partout ca n'interesse personne !

Ah voila. Pour une fois on est d'accord.
 
poochielechien

poochielechien

Alpha & Oméga
05 Déc 2007
3 308
1 712
173
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 917
2 152
178
Xuijiahui Shanghai
La ville vietnamienne de Hai Phong ordonne à une entreprise chinoise de démolir une passerelle qui ressemblerait à la Nine-Dash Line vue du ciel
Il faut vraiment avoir cette Nine-Dash Line en travers de la gorge pour la voir. Comme quoi, il y a des petites tensions entre ces deux beaux pays.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 855
7 771
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Selon des simulations du Pentagone, les États-Unis perdraient une guerre navale contre la Chine

Que se passerait-il si, par une « erreur de calcul », la Chine et les États-Unis en arrivaient à s’affronter militairement dans la région Indo-Pacifique en 2030? Pour répondre à cette question, le Pentagone s’est livré à des « jeux de guerre » [War Games], c’est à dire à des exercices visant à examiner des scénarios possibles [voire improbables] sous toutes les coutures. Et, selon le quotidien The Times, le résultat est sans appel : les forces américaines seraient « écrasées ».

Extrait :
« Toutes les simulations menées sur la menace que représente la Chine d’ici 2030 se sont toutes soldées par la défaite des États-Unis », a confirmé Bonnie Glaser, directrice du projet China Power au Center for Strategic and International Studies de Washington, dans les colonnes du quotidien britannique. Et d’ajouter que le cas le plus problèmatique est celui de Taïwan, car il pourrait dégénérer en guerre, sachant que le président chinois, Xi Jinping, ne fait pas mystère de ses intentions au sujet de l’île, considérée à Pékin comme une « province rebelle ».

Dans un récent entretien, le général Qiao Liang, co-auteur de l’essai « La Guerre hors limites » a évoqué ce point. « Nous devons aussi nous demander si la question de ‘l’indépendance de Taïwan’ ne risque pas de nous entraîner trop loin si nous envisageons la guerre pour résoudre cette question. Face au soutien des États-Unis et des pays occidentaux, pouvons-nous seulement faire quelque chose? Pas nécessairement. Pour freiner ‘l’indépendance de Taïwan’, en plus des options de guerre, davantage d’options doivent être prises en considération. Nous pouvons penser à des moyens d’agir dans l’immense zone grise entre la guerre et la paix, et nous pouvons même envisager des moyens plus particuliers, comme lancer des opérations militaires qui ne déclencheront pas de guerre, mais qui peuvent consister en un usage modéré de la force modérée pour dissuader ‘l’indépendance de Taïwan' », a-t-il expliqué.

 
Dgibe

Dgibe

Dieu Supérieur
13 Mai 2016
1 195
523
138
37
Chengdu
Selon des simulations du Pentagone, les États-Unis perdraient une guerre navale contre la Chine

Que se passerait-il si, par une « erreur de calcul », la Chine et les États-Unis en arrivaient à s’affronter militairement dans la région Indo-Pacifique en 2030? Pour répondre à cette question, le Pentagone s’est livré à des « jeux de guerre » [War Games], c’est à dire à des exercices visant à examiner des scénarios possibles [voire improbables] sous toutes les coutures. Et, selon le quotidien The Times, le résultat est sans appel : les forces américaines seraient « écrasées ».

Extrait :
« Toutes les simulations menées sur la menace que représente la Chine d’ici 2030 se sont toutes soldées par la défaite des États-Unis », a confirmé Bonnie Glaser, directrice du projet China Power au Center for Strategic and International Studies de Washington, dans les colonnes du quotidien britannique. Et d’ajouter que le cas le plus problèmatique est celui de Taïwan, car il pourrait dégénérer en guerre, sachant que le président chinois, Xi Jinping, ne fait pas mystère de ses intentions au sujet de l’île, considérée à Pékin comme une « province rebelle ».

Dans un récent entretien, le général Qiao Liang, co-auteur de l’essai « La Guerre hors limites » a évoqué ce point. « Nous devons aussi nous demander si la question de ‘l’indépendance de Taïwan’ ne risque pas de nous entraîner trop loin si nous envisageons la guerre pour résoudre cette question. Face au soutien des États-Unis et des pays occidentaux, pouvons-nous seulement faire quelque chose? Pas nécessairement. Pour freiner ‘l’indépendance de Taïwan’, en plus des options de guerre, davantage d’options doivent être prises en considération. Nous pouvons penser à des moyens d’agir dans l’immense zone grise entre la guerre et la paix, et nous pouvons même envisager des moyens plus particuliers, comme lancer des opérations militaires qui ne déclencheront pas de guerre, mais qui peuvent consister en un usage modéré de la force modérée pour dissuader ‘l’indépendance de Taïwan' », a-t-il expliqué.

Merci pour cet article intéressant. L'inconnue qui demeure tout de même est le niveau des soldats chinois étant donné qu'ils n'ont participé à aucun conflit depuis des années.

Mais comme le préconnise le général, on ne devrait pas tarder à voir des opérations militaires en dehors de frontières. Si je me souviens bien dans son article, il citait les États-Unis comme modèle dans le domaine. Grâce a leur poids économique, il peuvent se permettre d'intervenir sans trop de conséquences.

À mon avis quand la Chine deviendra première puissance mondiale, les feux d'artifices seront de sortie. Mais cel ne dębouchera pas sur une guerre. Il y aura toujours trop à perdre de tous les côtés. Et en cas de guerre, les États-Unis devraient pouvoir compter sur leurs alliés (Corée, Japon), donc il faudra attendre encore pour que la domination chinoises soit incontestée dans la région.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 855
7 771
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Merci pour cet article intéressant. L'inconnue qui demeure tout de même est le niveau des soldats chinois étant donné qu'ils n'ont participé à aucun conflit depuis des années.

Mais comme le préconnise le général, on ne devrait pas tarder à voir des opérations militaires en dehors de frontières. Si je me souviens bien dans son article, il citait les États-Unis comme modèle dans le domaine. Grâce a leur poids économique, il peuvent se permettre d'intervenir sans trop de conséquences.

À mon avis quand la Chine deviendra première puissance mondiale, les feux d'artifices seront de sortie.
Bonjour Dgibe
Nous ne sommes plus a l'epoque de la guerre de Coree ou les soldats chinois couraient en espadrilles dans la neige par des temperatures extremes avec un fusil pour 3 , ni a l'epoque de la guerre du Vietnam avec des bicyclettes et en tongs assorti de materiels heteroclites , de nos jours ca ce reglera a distance a coups de missiles dans toutes les gammes possibles et adaptees et de satellites , on cale la cible et on envoie la sauce apres tout depend de l'efficacite de defense niveau contre mesures des cibles , la guerre sous marine et la lutte anti sous marine a egalement son importance mais ca fait des decennies qu'ils n'y a eu d'engagements significatifs , plus personne dans toutes les marines du monde n'a l'experience du combat a part les entrainements et les patrouilles . Les porte avions sont depasses en cas de conflit dans ces zones car trop exposes , un amiral americain avait declare qui si l'ordre d'engager son escadre dans le detroit de Taiwan etait donne il desobeirait aux ordres car personne n'en sortirait intact , et ce il y a deja plusieurs annees ...

Un site interessant concernant les divers types de missiles dans le monde et en particulier ceux de la Chine ( gamme conventionelle ) dans cette zone pacifique .
Apres niveau missiles hypersoniques anti porte avions ca reste assez complexe !

1589944068346.png


24 juin 2019
Extrait : Voici le pendant américain du dossier paru il y a désormais près de cinq ans sur les navires français. Même si la Chine tente de rattraper son retard les États-Unis détiennent toujours la première flotte de surface de la planète. Et à l’instar de ses alliés et ennemis ils possèdent aussi bien des bâtiments ayant la capacité d’accueillir de manière permanente des aéronefs autant que des navires qui peuvent seulement les recevoir temporairement mais sûrement pas les remiser. Dans ce second cas les machines en question sont des hélicoptères.

 
Dernière édition: