1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

SMIC, 35 heures, jours fériés : le détail des propositions du patronat

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Panda Rebel, 15 Septembre 2014.

  1. Fizz

    Fizz Dieu créateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 537
    Localité:
    Nouvel arrivant a Auxerre
    Ratings:
    +1 325 / -3
    Ça dépend, certains prennent l’hypothèse d'un demi RU de la naissance aux 18 ans.
     
  2. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 712
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 105 / -80
    Et de 18 a 36 ans, ça s'appelle un RhUm. :drunk:
     
  3. Jean7

    Jean7 Dieu créateur

    Inscrit:
    28 Juin 2007
    Messages:
    1 651
    Ratings:
    +594 / -3
    Je pense que ça dépendra donc surtout de l'intérêt de leur job hors salaire.
    En tout état de cause, on peut imaginer qu'ils ne vont pas faire baisser leur revenu, donc coté impôt, l'effet sera nul.
    Du coup, les enfants en question pourraient bénéficier de parents plus disponibles, d'un habitat mieux tenu, d'un meilleur suivit...
    De l'argent pas perdu !
     
  4. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 015 / -64
    Bonjour Jean

    - Camarade, si tu avais deux maisons, tu en donnerais une à la révolution ?
    - Oui ! répond le camarade
    - Et si tu avais deux voitures de luxe, tu en donnerais une à la révolution ?
    - Oui ! répond de nouveau le camarade.
    - Et si tu avais un million sur ton compte en banque, tu en donnerais la moitié à la révolution?
    - Bien sur que je le donnerais ! répond le fier camarade.
    - Et si tu avais deux poules, tu en donnerais une à la révolution ?
    - Non ! répond le camarade.
    - Mais .... pourquoi tu donnerais une maison si tu en avais deux, une voiture si tu en avais deux, 500 000 si tu avais un million........et que tu ne donnerais pas une poule si tu en avais deux ?
    - Mais parce que les poules, je les ai !!!!

    Moralité : "Il est toujours facile d' être socialiste avec la propriété et le travail des autres !" ;)
     
    • J'aime J'aime x 1
  5. Jean7

    Jean7 Dieu créateur

    Inscrit:
    28 Juin 2007
    Messages:
    1 651
    Ratings:
    +594 / -3
    Bonjour Lafoy,

    Bonne blague intéressante et réaliste.

    Mais quel rapport avec notre famille et leurs trois enfants ?

    Je ne vois pas non plus le rapport entre un socialiste et un révolutionnaire.

    Bref, bonne blague, mais pas bien à propos il me semble.

    Et puis c'est avec le travail des autres qu'ont été crées ces richesses que d'aucun admirent comme des objets sacrés.
    Je ne vois pas trop d'exemple ou de grandes richesses ont été crées par le travail de ceux qui les détienne et avec ce qui leur appartenait avant d'être riches...

    Raisonnons en joule/euro pour rigoler un brin.

    Et surtout,
    Je ne crois pas que cet aspect du débat présente un intérêt quelconque.
    Le but est de sortir de l'ornière.
    Si Arpagon préfère qu'on crève tous parce qu'il s'accroche à sa cassette, ben il ne faudra pas qu'ils se la joue Calimero "bhooou, pourquoi personne ne m'aime, on devrait m'admirer tellement je suis riche et chercher à m'imiter !"...

    Hé, on est en train de chercher des solution pour pas les pendre avec leurs tripes quand même, ne l'oublions pas !
    :))
    Ben oui, le but est aussi d'éviter de passer par une phase de révoltes violentes.
    Parce qu'elles font toujours régresser l'homme. Pas pour en protéger les victimes.
     
  6. Fizz

    Fizz Dieu créateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 537
    Localité:
    Nouvel arrivant a Auxerre
    Ratings:
    +1 325 / -3
    Pour aller plus loin: http://www.lefigaro.fr/vox/economie...le-smic-est-mort-vive-le-revenu-universel.php

    Extraits:
    Le SMIC est mort, vive le revenu universel

    "Plus aucun salarié ne peut aujourd'hui signer un contrat de travail avec la croyance naïve que le cadre dans lequel il entre à un moment donné ne bougera plus jusqu'à la fin de sa carrière. Cette banalisation de la métamorphose économique permanente est le facteur premier qui a mis à mort l'idéal du CDI (que certains syndicats continuent à promouvoir sans s'apercevoir que le monde a changé)."

    "Le principe d'un salaire minimal est l'une des victimes collatérales de ce bouleversement. Dans un monde où le travail rémunéré est rare, l'enjeu d'une rémunération minimale de ce travail devient beaucoup moins crucial que l'enjeu d'un revenu minimal pendant les périodes non travaillées. D'une certaine façon, le sujet majeur de notre société n'est plus de réfléchir à ce qu'on doit gagner en travaillant, mais plutôt à ce qu'on doit ne pas perdre en ne travaillant pas."

    "On peut en effet raisonnablement admettre que le mythe d'un plein emploi reposant sur des CDI figés n'est pas compatible avec une mutation profonde comme celle que la technologie numérique produit aujourd'hui. "

    "Il faut donc trouver une sorte d'assurance collective contre les aléas des bouleversements économiques durables, et cette assurance s'appelle le revenu universel."

    "L'unanimité qui existe autour de cette idée est curieuse, car le revenu universel est soutenu par deux «écoles» qui obéissent à des logiques très différentes. Une école disons «de gauche» voit dans le revenu universel une façon de résoudre la question de la pauvreté, et trouve donc une certaine logique à fixer le montant de ce revenu autour du seuil de pauvreté."

    "Une autre école, qu'on appellera libertarienne, aboutit au même résultat monétaire, mais en adoptant une logique très différente. Celle-ci repose sur une volonté d'allouer les ressources collectives de la façon la plus durable possible. En l'espèce, il s'agit d'affecter à chacun le produit de son travail. Or, une part grandissante du produit intérieur brut provient de l'exploitation d'un patrimoine matériel ou immatériel collectif et non individuel."
     
    • J'aime J'aime x 1
  7. Jean7

    Jean7 Dieu créateur

    Inscrit:
    28 Juin 2007
    Messages:
    1 651
    Ratings:
    +594 / -3
    Je suis surpris non pas que des libéraux ait compris ça mais qu'ils le reconnaissent !
    En tout cas, belle pierre à l'édifice...
     
    • J'aime J'aime x 1
  8. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 941
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 139 / -35
    Pierre Gattaz : « oui, il est possible de créer un million d'emplois »

    LE MONDE du 24 septembre 2014

    Négociation d'entreprise, durée du travail, smic etc. : dans son entretien au Monde, le président du Medef, Pierre Gattaz, expose son projet de refondation d'un modèle économique et social qu'il juge « à bout de souffle ». « Il n'y a pas de fatalité au chômage de masse », ajoute-t-il, persuadé qu'il est possible de recréer une dynamique forte de créations d'emplois.

    http://pan.baidu.com/s/1dD1oSKD
     
  9. Fizz

    Fizz Dieu créateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 537
    Localité:
    Nouvel arrivant a Auxerre
    Ratings:
    +1 325 / -3
    Posture toujours très idéologique du MEDEF. Pierre Gattaz se trompe en disant que le retour au plein-emploi devrait être la priorité number one.
    C'est un objectif inatteignable a court et même a moyen terme. D'ailleurs je ne pense pas qu'il croie lui-même a ce qu'il dit.
    Il faut faire avec: sans innovation de nos entreprises, sans adaptation du système éducatif, sans changement majeur de nos lois de finance (impôts et redistribution), le chômage ne pourra qu'augmenter avec le temps.
    Les mesures - rustines - que le MEDEF préconise n'auront qu'un effet transitoire sur le chômage, mais un effet non négligeable dans les poches des actionnaires/dirigeants.
    Qu'il y ait 7% de chômage (objectif atteignable) n'est pas si terrible que ça, du moment que ce ne soit pas toujours les mêmes qui sont au chômage. Si tous les actifs passaient par la case chômage une fois dans leur vie, sur une carrière de 42 ans cela équivaudrait a une durée de chômage moyenne de 3 ans (par exemple 3 fois 1 an, ou 6 fois 6 mois). C'est pas la mer a boire.
    Le problème actuellement c'est qu'on est dans une société duale ou certains sont en CDI quand d'autres multiplient les contrats courts et les périodes de chômage. Et au final personne n'est heureux car ceux en CDI ont l’impression de cotiser pour les autres (assistes), quand les autres se lamentent de ne pas décrocher un CDI.
    Il faut oxygéner tout ça, notre société est trop sclérosée.

    Je préfère les propositions de la CGPME, beaucoup moins dogmatique que le MEDEF, même si encore ce ne sont malheureusement que des rustines:
    http://www.capital.fr/carriere-mana...-des-mesures-d-exception-pour-l-emploi-963733
    La CGPME propose des "mesures d'exception" pour l'emploi
     
  10. Jean7

    Jean7 Dieu créateur

    Inscrit:
    28 Juin 2007
    Messages:
    1 651
    Ratings:
    +594 / -3
    Pierre Gattaz : « oui, il est possible de créer un million d'emplois »

    Et même 10 millions.
    Facile.
    Tu casse 20 millions de CDI et tu crées facilement 10 millions de CDD...

    Avec des gars qui ont tous les culots et ne prennent aucun engagement, peut-on attendre mieux ?
     

Partager cette page