1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Securite sociale Francaise le desatre ...

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par lafoy-china, 8 Septembre 2011.

  1. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 042
    Ratings:
    +1 106 / -17
    Ce sont les allemands et les italiens qui ont le plus a perdre d'un changement de regime, tu m'etonnes qu'ils y vont a reculon... C'est pas un hasard si BP et Total, euh pardon, si la Grande-Bretagne et la France ont pousse a l'intervention, ce sont eux qui ont le plus a gagner.

    Faut pas dire ca, les rafales, ca sert a recuperer le petrole libyen, c'est bon pour la France. Mais vu que Total ne paie que 13% d'impots, va falloir acheter des actions pour en profiter!
    Et pis voila, ca sert aussi de choisir un president aux ivoiriens. On a le choix entre un mechant qui menace de nationaliser le cacao (ah le salaud!) et un gentil ancien du FMI. Bah le choix est vite fait. Il suffit d'envoyer quelques helicopteres bombarder a doite a gauche, d'envoyer des commandos sur place (tiens donc, les rebelles ivoiriens qui ont pris le palais presidentiel d'assaut sont blancs?? Curieux...)

    Mais on s'eloigne la... On partait de "la dette sociale, c'est une vaste arnaque".
     
  2. moa

    moa Membre Gold

    Inscrit:
    5 Mars 2009
    Messages:
    928
    Localité:
    GuangZhou, Shanghai, Wuhan, Beijing.... bref
    Ratings:
    +25 / -0
    tu a totalement raison Legume28,

    je vais me flageller de ce pas...pinguin2:fouet:
     
  3. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    Oui mais quand Sarkozy nous joue la carte de l'unité européenne à fond les manettes autant aller au bout de la logique, surtout quand on se vante de sa présidence européenne. C'est vrai que c'est tellement bandant d'avoir son armée qui fait beaucoup de dégâts surtout en Afghanistan où l'on pleurniche nos morts à grand renfort de commémorations. J'ai l'impression que pour bp de gens, l'armée est ce ce qu'il nous reste de mieux (on nous a tellement rabâché qu'on avait le meilleur avion du monde c'est peut être vrai maintenant)pour exister aux yeux du monde...

    En parlant conversation de bistrot (tu devrais y aller histoire de te détendre au lieu de vouloir jouer à la géguerre) c'est qu'elle est dite et redite par des économistes et des conseillers qui vraisemblablement ne servent à rien à l’Élysée comme toi sur ce thread.
    La marge de manœuvre justement c'est de taper dans les niches fiscales, ce que prévoit de faire le gouvernement actuel (ainsi que la gauche si elle passe en 2012) mais pour financer quoi, ça on le sait pas très bien vu qu'à chaque fois on nous parle de dettes, tu vois c'est pas si compliqué que ça même pour toi.


    Quand tu as 4 fois moins d'hommes que la France et sous armé, normal qu'elle soit inefficace.

    Pourquoi d'une manière honteuse? Quand on a plus d'argent pour financer , tu fais quoi toi, vu ta logique tu taperais dans le budget éducation.

    La fin du monde pour 2012, une guerre nucléaire généralisée, le dernier blockbuster de Breizh in China., hâte de le voir.

    C'est pas un peu contradictoire là? Tu nous parles de la Côte d'Ivoire , de l'Irak des armes et tout le tintouin et tu nous sors que justement nous n'avons pas accompagné les US et l'Angleterre dans leur carnage. Ce qui a été très mal perçu par les habitants peuplant ces 2 magnifiques pays (voir les insultes envers les français, genre tite bite, trou du cul, va te faire voir chez les Grecs et autres politesses sur les forums). Comme quoi on peut rester tranquillos à la maison et d'aller tranquillement s'en jeter une au troquet du coin. De plus pour la Côte d'Ivoire , on est pas intervenu militairement comme quoi, ça marche hein (pas besoin de dire si si les licornes sont intervenus à Abidjan). Si qqn avait une vidéo de Sarkozy recevant des valises de Ouattara, je suis preneur!

    anim_pint A la vôtre, économiste, militaire, patron , ouvrier et je ne sais quoi d'autre!!!
     
  4. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    15 Octobre 2006
    Messages:
    5 634
    Localité:
    Shanghai, People Square
    Ratings:
    +1 403 / -10
    Je ne pense pas que ce soit tant une question d'égo que cela mais plutôt une question d'intérêt stratégique.

    On était à la ramasse sous l'air Kadafi et la proactivité de Sarkozy sur le sujet devrait nous permettre d'être bien placé pour des contrats.

    Ce sont ces mêmes intérêts stratégiques qui ont fait hésiter l'Allemagne et l'Italie qui eux ont tout à perdre comme ils étaient bien connectés avec l'ancien pouvoir.

    BTW offtopic mais si tu quote quelqu'un peux tu svp remplir la premiere balise quote avec quote=sonpseudo
    Ca sera plus simple à lire pour savoir à qui tu t'adresses sans revenir x pages en arrière.
     
  5. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    Je croyais que Total ne payait pas d'impôts (encore une niche fiscale), m'aurait on menti?
     
  6. Fennec

    Fennec Membre Silver

    Inscrit:
    1 Juin 2010
    Messages:
    177
    Ratings:
    +2 / -0
    Avant d'avoir une armée européenne il faudrait avoir une diplomatie européenne...

    Vous savez, histoire de savoir à qui l'armée européenne va faire la guerre....
     
  7. boriso

    boriso Membre Bronze

    Inscrit:
    22 Juin 2011
    Messages:
    140
    Ratings:
    +0 / -0
    La France n'est pas pauvre, ni en difficulté économique.
    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/la-dette-ou-la-vie-100500
    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/un-systeme-bancaire-reforme-ou-100490

    (il y a des tonnes de pages qui explique cette réalité, à commencé par le blog de grande qualité dont j'ai mis le lien au début du fil)

    De plus les problèmes financiers que l'on rencontre peuvent très facilement être résolu : il suffit de séparer les banques d'investissement des banques de dépot/crédit.
    On taxe les premières comme on taxe les jeux d'argents, ceux qui veulent prendre des risques en prennent sans menacer de faire plonger tout le monde.
    Et les secondes proposent de vraies garanties aux citoyens qui y ont placé leur argent sereinement.

    Dans l'idéal, on nationalise les banques de la deuxième espèce. Comme c'était le cas il a 40 ans (et même plus récemment pour les dernières banques privatisées par DSK), et ces banques peuvent à nouveau prêter à l’État avec des taux d'intérêt à zéro %.

    Le budget ''intérêts de la dette'', qui représente actuellement le deuxième budget des dépenses de l’État français financé par nos impôts peut être ré-investit ailleurs. Etant donné que cela représente plus de 50 milliards d'euros en 2011, c'est pas du pipi de chat.

    Si c'est le secteur public qui crée la monnaie: elle peut être émise sur des critères d'intérêt collectif, sans nécessité absolue d'être assorti ni d'une échéance, ni d'un intérêt, mais même dans ce cas, cet intérêt reviendrait à la collectivité et participerait au bien commun. :
    http://www.dettepublique.org/

    Si on n'avait pas eu à payer ces fameux intérêt illégitimes qui s'accumulent depuis fin 70, l'endettement de la France serait bien plus faible. :http://alternatives-economiques.fr/...-andre-jacques-holbecq-sur-la-dette-publique/
    résumé : Retenir que, en euros constants valeur 2010 :

    - Les soldes primaires (sans intérêts) des budgets des Administrations publiques sont sensiblement en équilibre moyen sur la période 1980 – 2008.
    - Les déficits presque systématiques des budgets des Administrations publiques sont dus aux intérêts qu’il a fallu payer et qui représentent maintenant le second poste budgétaire après l’enseignement.
    - Fin 1979, la dette, déjà injustifiable, était de 243 Md€ (21% du PIB); Fin 2010, la dette s’établit à 1591 Md€, 82% du PIB !
    - Entre 1980 et 2010 la dette a augmenté de 1348 Md€
    - Nous avons, sur cette période, payé 1 408 Md€ pour les seuls intérêts: 125 millions par jour en moyenne!
    - Ces intérêts (que nous avons du emprunter) ont, par effet boule de neige, grossi la dette.


    Si nous n’avions pas eu à payer ces intérêts la dette publique serait plus faible aujourd’hui qu’en 1979 : 194 Md€, 10% du PIB !


    Résumé du résumé : de problème il n'y a que les politiciens et leur démagogie. Les solutions sont là, il suffit de les (ré)appliquer ... et d'accepter devoir engranger moins de pots de vin. :siffle:
     
    #27 boriso, 14 Septembre 2011
    Dernière édition: 14 Septembre 2011
  8. Fennec

    Fennec Membre Silver

    Inscrit:
    1 Juin 2010
    Messages:
    177
    Ratings:
    +2 / -0
    Pour en revenir au desastre de la sécurité sociale. La France a financé les rebelles en Libye et va récolter en échange 25% du pétrole Libyen (enfin en théorie, on verra).

    A votre avis, le prix à la pompe va-t-il diminuer?

    Non bien sur. La seule chose qui va changer c'est le bénéfice obscène de Total. Maintenant je pense que le concept de trou de la défense prend son sens. Meme quand l'armée pourrait être une source de revenus ou di'amélioration du niveau de vie, ses bénéfices ne seront répartis que parmi les plus riches.
     
  9. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    A Matthieu : pour l'égo , je parlais des français en général , la position de la France , ils s'en foutent comme de l'an 40.

    On était en 6ème position qd même, on verra si on fera mieux, de plus pour une guerre démocratique (http://prismacanal.blogs.nouvelobs....nue-un-futur-eldorado-des-entreprises-fr.html), ça sent mauvais quand même , voir la réaction des français face à cette guerre. Avec Sarko quand le coup des mallettes ne fonctionnent plus , on balance des bombes.

    Pour les positions allemandes et italiennes, pas sûr que les multinationales aient besoin tant de ça des politiques pour s'en sortir, ça se saurait. La Chine a t elle perdue tant que ça, c'est elle qui a le poignon, les coût les moins chers, je la vois pas perdante du tout. Les Libyens sont comme les français , ils ne voient que leur intérêt en premier (corruption et tout le tintouin), c'est celui qui aura la plus grosse mallette qui gagnera. J'imagine la conversation suivante : Sarko "Bon les gars, on en a balancé du missile pour que vous puissiez avoir vos puits maintenant abouler les contrats" , Libyen (on ne sait pas qui sera le vrai patron vu qu'il faudra un vote pour le désigner) " Euh tu proposes combien pour la reconstruction, j'espère que tes tarifs sont moins chères que la concurrence chinoise, ils ont déjà proposé gratuitement 2 hôpitaux sans compter la mallette qui va avec".

    Sarko a t il apporté plus de contrats que son prédécesseur? Pour l'instant , la Libye c'est une victoire militaire mais encore loin d'être une victoire politique, on verra l'après guerre...

    A ton avis , est que la guerre en Libye aura des répercussions positives ou négatives sur le trou de la sécurité sociale? Pourra t on mieux la financer , si les contrats que tu espères seront là?

    Boriso ne jamais cité Alternatives Eco, ils perdent leur temps , de plus ils n'ont pas de prix Nobel.
     
    #29 bison ravi, 14 Septembre 2011
    Dernière édition: 14 Septembre 2011
  10. Breizh In China

    Breizh In China Dieu suprême

    Inscrit:
    5 Novembre 2009
    Messages:
    2 413
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1 147 / -7
    Une banque nationalisé, c'est une banque étatique. Qui prête à l'Etat à 0% ???
    C'est pas très très objectif ca, ce serait pas un délit d'initié? .... Se prêter de l'argent qui vient des économies d'autres personnes à 0%, et donc qui perd de sa valeur à cause de l'inflation, n'est pas très fairplay.... Au final, je dirai même que c'est du vol.

    Mais bon, c'est moi qui doit avoir du mal, il y a tellement de cerveau sur ce forum...
     
  11. indica

    indica Ange

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 019
    Localité:
    DTC
    Ratings:
    +9 / -0
    a voir qui sait!!!
    si ils butent kadafi bah la secu ne paiera plus ses frais d'hospitalisation.
     
  12. boriso

    boriso Membre Bronze

    Inscrit:
    22 Juin 2011
    Messages:
    140
    Ratings:
    +0 / -0

    Des choses t'interpellent, tu poses des questions, c'est normal. Mais pas la peine d'être énervé.

    Alors toutes les banques des pays riches ont toujours fonctionné comme cela jusqu'à fin des années 70, où les décideurs se sont mis à observer le fait qu'il serait bien plus rentable pour eux que les Etats empruntent à des banques privées; car on pourrait se sucrer avec des intérêts.
    Alors qu'une banque nationale qui fait payer des intérêt à son propre Etat cela ne rime à rien, et cela n'engraisse personne.

    C'est beaucoup plus fair play que d'emprunter à des banques privées. Pourquoi : si délit d'initié il y a, il aura toujours lieu avec des banques privées, voir même d'avantage, si on concède le fait que dans une démocratie (pas comme aux USA) une banque nationale doit faire preuve de plus de transparence que les banques privées. Et surtout, comment rembourse -t- on les emprunts ? Par les impôts des français. Il est donc normal que l'argent d'un emprunt remboursé par les français retourne dans les caisses publiques, et non dans les caisses de banques privées.

    Les délits d'initiés c'est tout le temps et partout. Mais dans un cas comme celui-ci, ce dont tu parles ne profiterais à personne, puisque ce sont les français qui se font crédit à eux même. En quelque sorte. Voilà toute la différence.
    Et si un Etat fait trop mumuse à faire varier le cours de sa monnaie, ses partenaires économiques le lui feront ressentir.

    Dans le cas présent, on doit rembourser des intérêts, ces taux d'intérêts sont en plus fluctuants et dépendent en partie des notes des agences de notations ...
    Hors le taux auquel les banques prêtent à la France oscille en moyenne entre 3 et 4%. Grâce à ce système, les banques se font donc sur le dos des français de belles marges de 2 ou 3%. Sur des sommes qui se comptent en millions ou en milliards, c’est un placement particulièrement lucratif !

    Quand on se rappelle que durant la crise de 2008, toute l’économie était en récession, seules les banques s’en sont sorties avec des bénéfices records, on comprend pourquoi.
    Pour un pays comme la Grèce, les banques n’exigent pas 3% comme la France, mais un taux de 18% pour les obligations de 2 ans, pour le Portugal un taux de 12% etc …
    Et il ne faut pas aller chercher plus loin les raisons de la crise en Grèce, ou qui s’annonce dans les autres pays comme l’Espagne l’Italie ou le Portugal, car aucun pays ne peut soutenir sa dette actuelle à un taux de 12 ni même de 18%. Si la France devait payer 18% d’intérêts et non pas 3%, elle devrait payer chaque année 300 milliards d’euros d’intérêts, et non pas 50. Ce qui est impossible.
    Et qu’est ce qui justifie que les banques se prennent de telles marges alors que comme avant 1973 l’état pourrait très bien directement emprunter à la banque centrale à 1% voir sans payer d’intérêts ? Fournissent-elles un service ou un travail en échange pour mériter tout cet argent ? Absolument pas … Comme tous les spéculateurs d'une manière générale, ce sont comme des parasites …
    Ce système a été mis en place à l’occasion de la construction européenne, et il n’y a jamais eu de débat publique sur ce sujet, personne n’a demandé leur avis et encore moins leur consentement aux citoyens.
    Il aurait été parfaitement légitime pourtant de se demander pourquoi il fallait mettre en place un tel système qui finalement s’est avéré être si couteux au point de faire exploser la dette publique et qui finalement on le voit finit par plonger toute l’Europe dans une crise des finances publiques ?
    Par exemple si la Grèce pouvait emprunter directement à la banque centrale européenne au lieu de devoir emprunter à 18% sur les marchés financiers, la crise qu’elle subit serait immédiatement résolue !
    Qu’est ce qui a motivé les politiciens en 1973 à adopter cette réforme de la Banque de France et en particulier cette interdiction pour l’état d’emprunter à sa banque centrale, puis ensuite ceux qui ont continué à construire et à mettre en place le système financier européen, pour aboutir en 1993 au traité de Maastricht ?
    L’intérêt financier pour les spéculateurs, et en particulier pour les banques est évident. Et quand on comprend que ce sont des banquiers qui ont conseillé nos politiciens pour mettre en place tout ce système monétaire et financier au niveau européen, le conflit d’intérêt est lui aussi évident.


    tiré du deuxieme lien que j'ai mis du commentaire du dessus. L'as tu lu ??

    En plus, grâce aux jeux d'écritures, dès qu'un crédit est accordé, la banque peut ''investir'' (faire mumuse en bourse) avec de l'argent virtuel non encore encaissé correspondant à la somme du crédit ... voire énormément plus si on utilise des effets de levier.
    Et qui payent les pots cassés lorsque ces banques se foirent ? Encore les citoyens français. Et qui s'engraissent lorsque cela fonctionne ? Pas les citoyens français qui ont placé leur argent dans ces banques, et qui payent les impôts remboursant les crédits contractés par la France.

    Enfin tout les Etats ne jouent pas le même jeu, par exemple les Etats Unis ou la Chine disposent toujours de leur propre banque centrale, et peuvent emprunter sans passer par les banques privées. Ils peuvent faire les deux en fait. La situation des Etas Unis est un cas exceptionnel, en faisant marcher la planche à billet et en profitant du fait que leur monnaie soit apprécié à la hausse du fait de son utilisation comme monnaie internationale d'échange. De cette manière, ils disposent d'un pouvoir d'achat largement augmenté, alors que pour tout autre pays toute mise en circulation aussi abusive de monnaie aurait conduit l'effet inverse. (bon en ce moment ils ont décidé de faire baisser la valeur du dollars eux même).

    Comme tu le vois, chacun fait à sa sauce.


    Séparer les intérêt purement spéculatifs des placements personnels et investissements à but public est nécessaire. Pour t'en convaincre tu peux lire ceci :
    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/goldman-sachs-la-grande-machine-a-59168
    Et disposer de banque nationale est aussi nécessaire, pour éviter de devoir injecter l'argent du contribuable dans des circuits privés qui ne servent à rien pour les français, et pour éviter de donner aux banques trop de puissance, comme tu pourras le constater en lisant le lien ci-dessus qui est assez hallucinant.
    Nous avons payé, je le réécris, plus de 1400 milliards en seul paiement des intérêts de la dette entre 1980 et 2008. 1400 milliards qui n'auront servi à RIEN pour la France et ses citoyens.


    La solution est dans les urnes l'année prochaine. Et elle ne se situe pas avec les même guignols habituels complices de ce système que sont Aubry/Hollande/Sarko et (lire notamment la fin de ce dernier lien) assimilés. Il faudra la chercher ailleurs, exemple : Montebourg, Eva Joly (autres?) ... ou aller dans la rue, mais pas pour faire de la figuration.
    On obtient rien sans rien. Ils ne vont pas gentiment renoncer à leur privilèges et revenus considérables, officiels et cachés.
     
    #32 boriso, 14 Septembre 2011
    Dernière édition: 14 Septembre 2011
  13. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    Un des débuts de la fin :

    C'est bien de le reconnaître...
     
  14. Breizh In China

    Breizh In China Dieu suprême

    Inscrit:
    5 Novembre 2009
    Messages:
    2 413
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1 147 / -7
    ....
    Tu connais le principe de l'inflation?
    On prête au minimum au taux de l'inflation, sinon, concrètement l'argent que tu as prêté aura perdu de la valeur.

    Désolé de te décevoir, les banques privées existent depuis des siècles. Si Venise était devenu un royaume puissant, c'était grâce aux nombreuses banques privées du royaume.
     
  15. Breizh In China

    Breizh In China Dieu suprême

    Inscrit:
    5 Novembre 2009
    Messages:
    2 413
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1 147 / -7
    Sortir un post long comme le bras, en citation, mais en mettant pas le lien...

    Et surtout en etant hors propos, vu que je repondais à la notion de pret à 0%
    Dans ta jolie citation, ils précisent bien que le prêt est avec intéret.
     
  16. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    Attention je crois qu'il y a mélange entre délit d'initié et conflit d'intérêt. Sinon merci pour ton post, continue à poster car ce sont des infos importantes et une vue de la situation qu'il est important de faire connaître aux français, et le net est le meilleur moyen pour ça.
     
  17. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    On peut dire que si une banque d'état prête à 0% , elle détruira de la monnaie , ce qui régulera l'inflation voir justement l'échange que j'ai donné où l'on peut se retrouver avec des taux négatifs. Les banques d'état de Boriso ne sont là que pour réguler that s all par pour concurrencer les banques privées , pas sûr que Boriso soit anti banques privées que ça, je pense qu'il veut l'équilibre.

    Pour les banques privées , oui elles existent depuis des siècles avec les désastres qui les accompagnent. Pour l'empire Vénitien il s'est fait bien avant les banques, et l'empire romain n'a pas eu besoin de banques pour être ce qu'il a été (p'tain ça c'est bon comme phrase).
    En relisant l'Histoire, on voit qu'on nationalise les banques en même temps que les avantages sociaux surgissent telle que la sécurité sociale...coïncidence?


    Non justement il explique bien la différence :
    Ben normalement.
    Sinon quand tu regardes des affaires de délit d'initié comme par hasard tu retrouves toujours une banque ou un ex banquier sur le banc des accusés, coïncidence?

    Pour Kaddhafi justement il payait cher ses soins, ce qui enrichissait des cliniques et des médecins mais qui devaient pas en remettre bp à l'état vu que ça devait être payé en billet vert , pôvre sécu personne ne veut te financer mais tt le monde a besoin de toi, moi non vu que j'ai le troquet à côté de chez moi.
     
  18. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    L'erreur a d'abord été faite par Breizh ici. La reprise du même terme par boriso devrait en toute logique rendre sa phrase soit incorrecte (réutilisation du mauvais mot dans le bon contexte), soit hors-sujet (utilisation du bon mot dans le mauvais contexte, dans ce cas il aurait fallu répondre sur conflit d'intérêt et non sur délit d'initié),

    Peut-être aussi est-ce moi qui ai l'esprit tordu, en l'occurrence c'est pas très grave. Et de toutes façons le reste du post est très intéressant.

    PS: WP - "Le délit d'initié [étant] un délit boursier que commet une personne qui vend ou achète des valeurs mobilières en se basant sur des informations dont ne disposent pas les autres".
     
    #38 Legume28, 14 Septembre 2011
    Dernière édition: 14 Septembre 2011
  19. boriso

    boriso Membre Bronze

    Inscrit:
    22 Juin 2011
    Messages:
    140
    Ratings:
    +0 / -0
    Légume28, non on parle de délit d'initiés, puisque certains sont au courant et la large majorité ne l'est pas. Un conflit d'intérêt c'est lorsque qu'une personne fait profite de sa position pour faire passer ses intérêts privés avant la défense des intérêts publics. Bien sûr, parfois cela peut coïncider... mais en général nan évidemment. Comme ça par exemple :
    http://clubdeleurope.wordpress.com/...tion-les-4-freres-sarkozy-conflits-dinterets/
    http://pharmacritique.20minutes-blo...ondation-de-cooperation-scientifique-mai.html
    http://www.marianne2.fr/Autoroutes -des-profits-a-fond-la-caisse-grace-a-l-Etat_a202438.html
    on peut en voir ici aussi : http://www.marianne2.fr/sarkofrance...ent-de-l-UMP-la-vengeance-de-Chirac_a129.html
    et là : http://www.marianne2.fr/sarkofrance...ISF-les-tartufferies-de-Sarkozy_a422.html?com
    ou encore ici : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/libye-sarkozy-gueant-takieddine-98343
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/sarkozy-cie-takieddine-encore-et-99311
    http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-4174.html
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/un-temoin-a-affirme-a-la-juge-99874
    pour ces derniers cas, on parlera plutôt de corruption et/ou d'abus de pouvoir, ce qui est assez proche du conflit d'intérêt en fait. Et le délit d'initié s'observe aussi souvent dans les affaires de conflit d'intérêt bien sûr. Tout est lié.

    Merci Bison ravi pour ton aide.
    Tu as très bien répondu à ma place, et bien sûr que non je ne suis pas contre les banques privées. Je suis pour qu'un Etat puisse emprunter directement à sa banque central publique (ce qu'en fait la plupart des Etats dans le monde peuvent toujours faire), et que l'on recré des banques publiques de détails, comme ça a toujours été le cas. A coté des banques privées, permettant aux gens de choisir. En gros détruire le travail de DSK http://wikistrike.over-blog.com/article-qui-est-dsk-73945826.html et de VGE/Pompidou http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_n°73-7_du_3_janvier_1973_sur_la_Banque_de_France
    La seule justification de cette loi de 1973 serait qu'elle permet de mieux lutter contre l'inflation, ce qui est archi faux. Cela ne change rien en France comme dans les pays qui ont gardé leur banque centrale.

    Cela serait mieux également de séparer les banques d'investissements à but purement spéculatif des banques de dépots/crédits, comme je l'ai déjà écrit. Mais si on ne le fait pas, au moins permettre aux gens de se tourner vers un acteur sûr, et laisser couler les autres qui auront fait n'importe quoi.
    un petit résumé sur ce dont on a parlé ici :

    Remettre en perspective notre endettement

    Les auteurs soulignent de manière intéressante le choix du terme « service » de la dette en lieu et place du terme « intérêt ». Ils critiquent le catastrophisme des opposants de tout bord à la dette publique en soulignant plusieurs points importants. Tout d’abord, ils soulignent la myopie de leur analyse, qui oublie de prendre en compte le patrimoine de l’Etat. En effet, l’analyse de la situation financière de quiconque impose d’avoir une vue globale et comparative.

    Or, un tel examen (déjà évoqué ic i) donne une autre perspective, qui explique pourquoi notre pays conserve son AAA. Tout d’abord, notre endettement brut est dans la moyenne. Ensuite, notre pays a davantage d’actifs que les autres. Fin 2009, le solde entre les actifs et les dettes des administrations publiques était positif de plus de 400 milliards d’euros. Et si on prend uniquement en compte les actifs financiers, notre dette nette était de 44% du PIB, contre 58% dans la zone euro…



    Le vrai problème

    Les auteurs déplace alors le débat : « ce qui est immodéré dans la dette, c’est moins son montant (lequel a permis la création de richesse) que la part des intérêts dans ce montant ». Et cela est d’autant plus vrai que le privilège de la création de monnaie, bien collectif, a été abandonné aux banques commerciales. Les auteurs réalisent alors le fameux calcul qui commence à s’imposer dans le débat public et qui remet quelques idées en place sur les implications de la loi de 1973.

    De 1979 à 2009, la dette publique est passée de 240 à 1490 milliards d’euros (de 21 à 78% du PIB), soit une augmentation de 1250 milliards. Entre temps, nous avons payé pour 1340 milliards d’euros d’intérêt. En clair, depuis 30 ans, l’augmentation de la dette publique est plus qu’intégralement la conséquence du paiement d’intérêts. Dès lors, comme en monétisant un pays n’a pas à payer d’intérêt, cela pose clairement la question de cette privatisation de la création monétaire.

    En outre, tout ceci pose de nombreux problèmes. Tout d’abord, cela rend les Etats dépendants des marchés (alors qu’aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne ou au Japon, la monétisation est courante). Et cela limite considérablement les moyens de financement des Etats à un moment de chômage de masse et de défi écologique. Ils dénoncent également « la tendance actuelle (…) à amputer les ressources publiques, ce qui implique de transférer sur le privé, petit à petit tous les services ».



    Les auteurs exhument une belle citation de Tocqueville : « préoccupés du seul soin de faire fortune, les hommes n’aperçoivent plus le lien étroit qui unit la fortune particulière de chacun d’eux à la prospérité de tous ». En fait, le débat est ancien : il a eu lieu le 22 juillet 1981 à l’Assemblée Nationale quand une quarantaine de députés ont défendu un projet de loi qui aurait permis à nouveau de mettre la création monétaire au service de la collectivité.


    Les auteurs citent également Maurice Allais pour qui « toute création monétaire doit relever de l’Etat et de l’Etat seul » et qui assimilaient les banques commerciales à des « faux-monnayeurs ». Le « prix Nobel d’économie » était favorable à des taux de change fixes et révisables, un équilibre des balances des paiements, l’interdiction de la spéculation pour les banques.

    Ils proposent une banque centrale indépendante, seule créatrice de la monnaie (qui ne peut être qu’un bien collectif), un budget de fonctionnement de l’Etat équilibré excepté en période de récession économique ainsi qu’une séparation des banques privées en trois types : les banques de dépôts, les banques de prêts et les banques d’affaires. Ils évoquent la proposition de 1995 de Jean-Marcel Jeanneney « d’émettre de la monnaie ex nihilo pour sortir notre économie de son anémie ».

    La privatisation de la création monétaire est un accident de notre histoire économique. Mais il est encore plus incroyable que les Etats d’Europe continentale ait renoncé à son émission publique. Merci aux auteurs pour ce livre qui éclaire d’une perspective stimulante un des débats du moment.


    texte : http://www.marianne2.fr/Holbecq-et-Derudder-remettre-en-perspective-notre-endettement_a209408.html

    Avec ce petit texte tout est dit. Dommage je ne l'avais pas trouvé avant, c’eut été un gain de temps. anim_grin
    Et donc pour en revenir au commencement, 30 milliards d'euros de déficit de la sécu, c'est vraiment risible et du foutage de gueule que cela soit encore le cas.
    Le but de nos politiciens c'est de faire peur, pour mieux privatiser et réduire les dépenses sociales, afin que l'argent des Français attérisse directement dans la poche du privé (pour une qualité de service moindre et un coût toujours plus cher) et d'allouer le budget de ses dépenses publiques à d'autres secteurs qui leur permettent d'engraisser leurs collabosrateurs.
    C'est simple :)
     
    #39 boriso, 15 Septembre 2011
    Dernière édition: 15 Septembre 2011
  20. Breizh In China

    Breizh In China Dieu suprême

    Inscrit:
    5 Novembre 2009
    Messages:
    2 413
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1 147 / -7
    Ce qui revient à appauvrir le pays. Pas vraiment une bonne idée. A mon avis.

    L'etat romain a emprunté. A des riches particuliers, mais c'est le même principe qu'une banque privée.
    Les banques privées sont des outils. La façon dont on les utilise ne remet pas en cause leur utilité.
    Un couteau peut te trancher la gorge, et ce depuis des millénaires. Ils ne sont pourtant pas interdit car ils sont utile pour couper la viande.
    Il me semble pas qu'on n'a pas nationalisé les banques en 1936, durant les congés payés, qui sont un vrai avantage social. Hausse de salaire, 2 semaines de congés payés, le temps de travail qui passe de 48hà 40h. Et ce sans contre-partie. La banque de France ne fut pas nationalisée, mais mis sous tutelle renforcée.
    La SECU est juste un système de répartition et d’assurance obligatoire, ce n'est pas un avantage car tu paies pour cela. Pas vraiment un avantage en tant que telle.
    Dans les procès pour mal façon dans le bâtiment, on trouve toujours des architectes, maçons ou autres plombiers. Coïncidence?
    Dans les procès de mal bouffe, on trouve tjrs des paysans, ou industries agroalimentaires, coïncidence?
    Dans les procès médicaux, on trouve tjrs des hôpitaux, médecins, infirmiers et autres industries phama, coïncidence?
    Plus sérieusement, pour avoir délit d'initié, il faut être dans la place, dans le domaine.
    Et le conflit d'intérêt aussi, il faut être dans le domaine.

    Tout à fait d'accord. La secu c'est bien. Il suffit de regarder le système de santé suisse (tout privé), ils paient un maximum pour une couverture minimum.
    Apres, il faut juste que la société en général accepte de payer le juste prix pour ces services.
    Kaddhafi, on s'en tappe un peu.
     
    #40 Breizh In China, 15 Septembre 2011
    Dernière édition: 15 Septembre 2011

Partager cette page