Sans téléphone ou sans smartphone, impossible de vivre dans l'Empire du Milieu?

tkr

Nouveau Membre
14 Mai 2024
7
2
3
23
Next sort un article qui fait couler de l'encre, l'attache commençant à être problématique à wechat..

les chinois et touristes sont ils simplement "obligés" de smartphone en Chine?

alors qu'ailleurs dans le monde la réticence prends (très doucement) de l'allure, chez certains (une minorité), pour ne plus avoir de smartphone (voire de tel du tout), la Chine semble aller vers le contraire absolu : l'ultra connecté

qu'en pensez vous?

 
Pour visiter la Cité interdite à Pékin, par exemple, il faut installer WeChat. Or, explique Inès, une étudiante, « le problème, c'est qu’en Chine, je ne peux installer aucune application sur mon téléphone, parce que j’utilise le store de Google qui ne marche pas ici », au point de l'empêcher d'acheter un ticket, et pas seulement :
https://weixin.qq.com/ permet bien de telecharger l’apk sans passer par le google store
Et la plupart des marques ont leur propre store avec un store en chine. Ex le store samsung fonctionne bien en chine.
SI ton tel n’a pas de store tu peux telecharger celui de tencent ou baidu (sans doutes bien d’autres)

« Sans les applications locales Wechat ou Alipay, la vie est un cauchemar en Chine. Il est quasi impossible de payer dans un magasin, de prendre un taxi
Faut pas exagerer... on peut payer en cash. Par contre oui c’est plus pratique de payer par wechat ou alipay car tout le monde n’aura pas forcement de quoi te faire de la monnaie.
Chaque pays a ses usages.

De plus, WeChat n'aurait pas été traduit en anglais, retirer de l'argent liquide ou changer du cash s'avère lui aussi très compliqué, et de nombreux sites web sont bloqués.

Mon wechat est en francais...
Ensuite les contenus eux sont en chinois... assez logique puisque tu es en Chine... tu as une traduction des messages integrée et pour les mini programmes il suffit de faire des captures d’ecran et d’utiliser la traduction d’image d’alipay ou baidu.
Si tu as un forfait free mobile tu as 35go sans blocages de sites en chine et les autres operateurs proposent des forfaits roaming payants.

Bref oui la Chine est un pays qui a des usages differents mais pas besoin de les exagérer pour du putaclick...
 
Quel genre de con vit sans smartphone de nos jours ? J'ai jamais compris cette hype autour de la "déconnexion", un peu comme si c'était libérateur de se couper l'électricité.
 
Quel genre de con vit sans smartphone de nos jours ? J'ai jamais compris cette hype autour de la "déconnexion", un peu comme si c'était libérateur de se couper l'électricité.
Tu as quand même une belle différence entre vivre sans smartphone et vivre sans électricité.
La déconnexion c’est surtout le fait de dire après les horaires de travail ou en congés, n’attendez pas de réponse de ma part. En Chine difficile de déconnecter de wechat. Les gens sont dessus à longueur de journée donc les autres s’attendent à ce que tu répondes de suite.
Après en occident, les personnes du 3eme âge n’ont pas la même appétence pour les portables. Il y a une vie sans les portables. Pas étonnant que les touristes aient des problèmes en Chine si ils n’ont pas les bonnes applications et si ils ne savent pas les utiliser correctement.
 
je crois qu'il y a un petit business à faire avec des kits de préparation pour touristes en Chine :) Je vais me lancer dans ça en plus de la gestion de belle-mère chinoise.
 
Quel genre de con vit sans smartphone de nos jours ? J'ai jamais compris cette hype autour de la "déconnexion", un peu comme si c'était libérateur de se couper l'électricité.

les cons vous remercient ;) ;)

blague à part :
celui qui ne souhaite pas "faire plaisir à sa banque" lui permettant de réduire ses couts en se contentant d'une appli bancaire
pareil pour celui qui ne veut pas de whatsapp, ou qui ne supporte pas les gafam au sens large


moi je comprends parfaitement cette ""tendance"" autour de la déconnexion... cela doit être un droit fondamental.
l'outil électronique, numérique, est très bien, meme parfait : mais il est censé rester outil complémentaire, pour proposer une alternative aux procédures traditionnelles.
c'est ce que l'on redoute de disparaitre aujurd'hui... et les personnes dans mon cas préfèrent généralement être laissées sur le banc de touche que de signer "pour faire plaisir aux autres"....

allez, quelques petits exemples :
[*] sylvain tesson (n'a jamais possédé de mobile)
[*] l'astrophysicien Roland Lehoucq (idem)
[*] christopher nolan (interdit les téléphones sur les tournages et n'en possède pas)
[*] christopher walken (ni portable ni ordi, ne possède pas d'email personnel)
[*] dalai lama, qui ne possède aucun appareil mobile

2. Pas de smartphone non plus pour Alexandre Gilbert, 43 ans, directeur de la galerie Chappe à Montmartre (Paris). « Le smartphone, c'est un monde qui m'effraie car je vois son inefficacité, lâche-t-il d'emblée. Les groupes WhatsApp, c'est 72h de discussion pour se donner rendez-vous, quatre semaines pour se mettre d'accord sur une destination d'anniversaire qui n'aura finalement pas lieu. » Lui a carrément opté pour vivre sans téléphone.
[..]
Margaux, elle, a bien un téléphone basique.« Pour lire mes mails et la presse, je vais à la bibliothèque de mon quartier », confie celle qui a décidé de ne pas avoir Internet chez elle.

Les réseaux sociaux ? Je n’ai pas le temps !, s’exclame Célestine. J’ai un boulot à plein temps, trois enfants, j’adore lire, aller au théâtre, écouter de la musique...» Cette journaliste de 42 ans fait partie des très rares Français – à peine 3% – qui ne possèdent pas de téléphone portable. «Je trouve anxiogène d’être joignable tout le temps, surtout quand il y a un souci. Si on veut me parler, je suis au bureau. Ma fille de 13 ans non plus n’a pas de téléphone. Elle doit être la seule de sa classe et elle ne m’en a jamais demandé. On voudrait que nos enfants soient autonomes et indépendants, mais le mobile est comme un fil à la patte», remarque-t-elle. Même discours de Jean-Christophe, un marchand d’art de 47 ans, qui s’est vu «contraint» de s’équiper d’un mobile depuis six mois. «Mais attention, mes amis n’ont pas mon numéro ! C’est professionnel : il est “ouvert” de 9 heures à 19 heures et après, je ferme boutique. Quand je n’en avais pas, je me souviens avoir eu toutes les peines du monde à joindre ma femme. Où sont passées les cabines téléphoniques ?», s’interroge-t-il, mi-amusé, mi-contrarié. Inutile de dire que vous ne le trouverez pas sur les réseaux sociaux qu’il abhorre.
[..]
«Avant, on faisait les choses à 100%. Maintenant, on n’est qu’à moitié là», regrette Peter, un musicien de 53 ans. «Je constate, soupire Célestine, que les gens ne fixent plus de rendez-vous. Tout est flottant. J’ai une amie, chercheur, qui n’a pas de portable non plus. Quand on a rendez-vous, on ne revient pas dessus ! Certains ont des difficultés à être posés, décidés. Si leur téléphone sonne au restaurant, ils répondent. C’est invivable.»
[..]
Steve Jobs, le saint patron des hyperconnectés, ne laissait pas ses enfants approcher ses iPad. «C’est l’exemple parfait, s’amuse Jocelyn Lachance. Ils sont au fait des dérives de l’hyperconnexion et en font un usage plus tempéré.»
. 3% des Français ne possèdent pas de téléphone portable


des comme ca, on en trouve des tonnes.. qu'on s'étonne pas des quelques dizaines de milliers de membres du #dumbphone, sur rumeuresx :)

pas de téléphone? pas de smartphone? le gvt fait tout pour vous mettre votre CNI dessus.. donc ils vous obligera à vous équiper, à l'instar des banquiers qui passent une soufflante à leurs clients qui n'en sont pas démunis, surtout si c'est une question de choix!


surtout que les premiers à vous engueuler seront .. vos proches, votre entourage : comme lit sur rumeuresx, "prends un dumbphone et fais pas c***!"


avoir un téléphone aujourd'hui, c'est avant tout apporter du confort aux autres, aux autres.


sachant qu'aujourd'hui, les smartphonéisés s'en donnent à coeur joie pour faire culpabiliser les non smartphonéisés voire sans tel/abonnement du tout, pour qu'ils soient dans le rang... vous ne l'être pas? vous serez pointés du doigt comme un lycéen sans téléphone, toute l'année.
 
je crois qu'il y a un petit business à faire avec des kits de préparation pour touristes en Chine :) Je vais me lancer dans ça en plus de la gestion de belle-mère chinoise.

à lire les réponses de Next, les avis varient :
je pense que peu s'amuseront à passer par ce type de business, d'autant que certains commentateurs (ou ailleurs) ont déjà réfléchi à la chose :
-les gens que ca emmerde, mais qu'ont les capacités/énergie de le faire, prendront un appareil temporairement : vacances, expat, VIE, dédié à la chose.. ca les emmerdera mais ils prendront sur eux, avec soit un appareil temporaire revendu, et numéro résilié en rentrant, soit... la même chose, mais à la charge complète de leur employeur (une amie qui n'a pas de smartphone mais un tel classique, a du s'y résoudre quelques mois, mais n'a rien dépensé et a tout rendu à son retour)
-les autres personnes : abdiqueront ; à moins qu'il soit possible de vivre en chine, ou d'y résider pour des vacances, sans aucun smartphone, les vrais réticents s'emmerderont pas : ils décideront de ne jamais s'y rendre.
un peu comme pour la russie, qui se voit boycottée pour une toute autre raison ; mais vous imaginez des personnes partisanes des droits de l'homme, partir en iran, ou d'autres pays très peu respectueux? la réponse sera évidemment négative avant le départ...

donc par ces deux raisons, j'ai aucun doute : une telle initiative entrepreneuriale ne prendra jamais.. mais la blague n'était pas si mauvaise :D
 
Dernière édition:
En Chine sans smartphone, vous vous compliquez enormement la vie. C'est un choix. Mais la Chine a fait le choix du smartphone. Un etranger qui refuse le smartphone ne devrait probablement pas venir en Chine.
Wechat fonctionne tres bien en anglais (probablement en francais aussi). la traduction integree fonctionne aussi tres bien et c'est tres utile pour les gens qui ne parlent pas chinois.
Commander un taxi (didi en anglais fonctionne aussi tres bien, avec meme des messages pre-ecrits a envoyer au chauffeur: "je ne parle pas chinois, merci de ne pas m'appeler"); payer les commercants et meme les mendiants qui ont leur QR code (vu a Shanghai il y a quelques mois).
 
C'est de partout sans smartphone ou telephone socialement vous etes un marginal voir un SDF, essayez de trouver un emploi , un logement , de vous enregistrer dans une admnistration , d'ouvrir un compte en banque , de prendre un rdv , etc...Que ce soit a Beijing , Paris , Tombouctou ou Petaouchnok , c'est kif kif ... Vous n'existez pas ...

Apres moi aussi je connais des gens fortunes qui disent sur moi le tel jamais , je n'utilise pas , ce qu'il oublient de preciser c'est qu'ils ont toujours 1 ou 2 collaborateurs ou proches , qui en ont 2 ou 3 sur eux ... :)
 
Dernière édition:
Personnellement, pour le côté pas pratique pour les touristes, je pense que ça n'a rien à voir avec l'usage du smartphone en Chine. C'est tout simplement dû à la quasi-absence de touristes (et de résidents étrangers en général). Par conséquent, il est logique que les entreprises et applis ne pensent pas aux étrangers et ne traduisent même pas le contenu, puisque l'investissement n'est pas justifié financièrement.

Par contre je salue l'initiative d'Alipay qui (en plus d'avoir traduit son interface, comme Wechat) a mis en place un outil de traduction contextuelle permettant d'avoir une traduction automatique instantanée du contenu sans avoir à prendre des screenshots pour aller ensuite les traduire sur une appli tierce.
 
C'est de partout sans smartphone ou telephone socialement vous etes un marginal voir un SDF, essayez de trouver un emploi , un logement , de vous enregistrer dans une admnistration , d'ouvrir un compte en banque , de prendre un rdv , etc...Que ce soit a Beijing , Paris , Tombouctou ou Petaouchnok , c'est kif kif ... Vous n'existez pas ...

Apres moi aussi je connais des gens fortunes qui disent sur moi le tel jamais , je n'utilise pas , ce qu'il oublient de preciser c'est qu'ils ont toujours 1 ou 2 collaborateurs ou proches , qui en ont 2 ou 3 sur eux ... :)
ca complique bien plus sur l'aspect pratique, c'est vrai.
mais ca permet de :
-ne pas avoir un objet plus volatile que les clés de voiture, dont s'occuper tout le temps (notifications, charge, etc)
-ne pas être tracé dans sa vie perso
-filtrer énormément les vraies demandes de contact (sans message vocal, c'est mort pour rappeler) et d'avoir un entourage de qualité
-de ne pas céder à la pression générale exigeant d'entrer dans le rang

=> l'informatique est un super outil pour compléter, proposer une alternative. En faire une obligation, et vous aurez de plus en plus de réticents. On va tout droit vers ça, et j'en connais certains qui s'en éloignent de plus en plus, quitte à faire une croix sur des loisirs, des services, etc.

la dernière fois c'était il y a deux ans, une amie voulait utiliser airbnb sans smartphone, leur srevice lui ont répondu "c'est pas possible, d'ailleurs on perd beaucoup de clients pour ça - ben vous venez d'en perdre une nouvelle!"

j'en connais pas mal de mon entourage qui se restreignent énormément en services en ligne depuis qu'ils apportent davantage d'obligations que de confort... et faut pas s'en étonner : si tout était facultatif, complémentaire, non obligatoire, les gens sauteraient dessus.. mais comme c'est presque une obligation sociale, certains y prennent des distances, ce qui se comprends, surtout pour un objet qu'on controle si peu.

ce qui m'étonné également énormément : d'ordinaire cette habitude de ne pas avoir de smartphone (voire aucun portable du tout) est quelque chose d'anodin ; seuls les personnes ultra connectées et ne comprenant pas ce rejet du smartphone, s'offusquent.. mais ces premiers n'ont aucun problème à voir leurs congénères pianoter sur leur téléphone, et ne leur en font pas la remarque :)
 
sylvain tesson (n'a jamais possédé de mobile)
Alcoolisé, il est tombé d'une gouttière alors qu'il venait d'escalader un bâtiment lors d'une soirée avec des amis avec lesquels ils célébraient la sortie de son livre Bérézina. Après dix jours dans le coma, l'écrivain se réveille et apprend qu'il a les vertèbres et le crâne en miettes.

C'est sur que c'est un modele d’equilibre a suivre qui sait se simplifier la vie :)

[*] dalai lama, qui ne possède aucun appareil mobile
il a une multitude d'assistant dont un doit bien avoir un/des tels mais surtout il a lancé sa propre appli sur iphone

surtout pour un objet qu'on controle si peu
Je vois peu d’objets aussi parametrables qu’un telephone... outre les permissions les modes dnd, les criteres sur qui peut te contacter quand... tu as meme un mode avion et un bouton off...
 
ca complique bien plus sur l'aspect pratique, c'est vrai.
mais ca permet de :
-ne pas avoir un objet plus volatile que les clés de voiture, dont s'occuper tout le temps (notifications, charge, etc)
-ne pas être tracé dans sa vie perso
-filtrer énormément les vraies demandes de contact (sans message vocal, c'est mort pour rappeler) et d'avoir un entourage de qualité
-de ne pas céder à la pression générale exigeant d'entrer dans le rang

=> l'informatique est un super outil pour compléter, proposer une alternative. En faire une obligation, et vous aurez de plus en plus de réticents. On va tout droit vers ça, et j'en connais certains qui s'en éloignent de plus en plus, quitte à faire une croix sur des loisirs, des services, etc.

la dernière fois c'était il y a deux ans, une amie voulait utiliser airbnb sans smartphone, leur srevice lui ont répondu "c'est pas possible, d'ailleurs on perd beaucoup de clients pour ça - ben vous venez d'en perdre une nouvelle!"

j'en connais pas mal de mon entourage qui se restreignent énormément en services en ligne depuis qu'ils apportent davantage d'obligations que de confort... et faut pas s'en étonner : si tout était facultatif, complémentaire, non obligatoire, les gens sauteraient dessus.. mais comme c'est presque une obligation sociale, certains y prennent des distances, ce qui se comprends, surtout pour un objet qu'on controle si peu.

ce qui m'étonné également énormément : d'ordinaire cette habitude de ne pas avoir de smartphone (voire aucun portable du tout) est quelque chose d'anodin ; seuls les personnes ultra connectées et ne comprenant pas ce rejet du smartphone, s'offusquent.. mais ces premiers n'ont aucun problème à voir leurs congénères pianoter sur leur téléphone, et ne leur en font pas la remarque :)
Je trouve ce discours aussi délirant que ce couple qui "ne contracte pas" à la République française.

Voici ce que le smartphone nous a apporté en 15 ans d'existence :
1719292291000.png

C'est aussi con de refuser le smartphone que de refuser de conduire une voiture parce que les chevaux t'emmènent aussi d'un point A à un point B.
Et cet argument du traçage bon sang, faut arrêter... C'est à cause de gens comme vous que 100% des sites ont maintenant 50 popups de merde qui te demandent si tu acceptes les cookies. À la seconde où on se connecte sur n'importe quel site, on est de toute façon identifiable et ce sans besoin de cookies :

Donc soit vous allez vivre dans une grotte et vous vous déconnectez pour de bon, vous ne contractez plus.
Soit vous "entrez dans le rang". On nage en plein délire quand-même là... Ouin-ouin google sait que j'ai visité marmiton.org à 17:04 et ikea.com à 17:06 c'est la fin de ma vie. GOOGLE S'EN BRANLE DE VOS VIES ! Personne ne va venir vous faire chier parce que vous avez acheté des culottes sales en ligne.

Quitte à se couper des loisirs et services ? Et vivre comme des Amish ?
Ok mais là on est à quel niveau de boboïtude, quel niveau de confort qui permet de se faire chier au point de ne plus vouloir de confort ?
Bien-sûr qu'on s'offusque. Quand quelqu'un fait quelque chose d'immensément absurde, de profondément idiot, de radicalement con, quand on insulte l'intelligence de l'homme, le génie de notre espèce, tout ça parce qu'on ne veut pas "être tracé" et qu'un agent de la NSA découvre que le PQ qu'on a acheté à Leclerc coûte le double des frites surgelées de Lidl achetées la veille, oui je m'offusque.

Oui, on peut questionner l'éthique des mouchards type Alexa, Google Home, ou autres IA embarquées. On peut refuser de les utiliser et se contenter de l'essentiel.

Non, on ne peut pas se déconnecter et se plaindre ensuite de ne pas avoir accès à une qualité de vie incomparable avec la vie de merde que l'on mène.
 
Dernière édition:
les cons vous remercient ;) ;)

blague à part :
celui qui ne souhaite pas "faire plaisir à sa banque" lui permettant de réduire ses couts en se contentant d'une appli bancaire
pareil pour celui qui ne veut pas de whatsapp, ou qui ne supporte pas les gafam au sens large


moi je comprends parfaitement cette ""tendance"" autour de la déconnexion... cela doit être un droit fondamental.
l'outil électronique, numérique, est très bien, meme parfait : mais il est censé rester outil complémentaire, pour proposer une alternative aux procédures traditionnelles.
c'est ce que l'on redoute de disparaitre aujurd'hui... et les personnes dans mon cas préfèrent généralement être laissées sur le banc de touche que de signer "pour faire plaisir aux autres"....

allez, quelques petits exemples :
[*] sylvain tesson (n'a jamais possédé de mobile)
[*] l'astrophysicien Roland Lehoucq (idem)
[*] christopher nolan (interdit les téléphones sur les tournages et n'en possède pas)
[*] christopher walken (ni portable ni ordi, ne possède pas d'email personnel)
[*] dalai lama, qui ne possède aucun appareil mobile

2. Pas de smartphone non plus pour Alexandre Gilbert, 43 ans, directeur de la galerie Chappe à Montmartre (Paris). « Le smartphone, c'est un monde qui m'effraie car je vois son inefficacité, lâche-t-il d'emblée. Les groupes WhatsApp, c'est 72h de discussion pour se donner rendez-vous, quatre semaines pour se mettre d'accord sur une destination d'anniversaire qui n'aura finalement pas lieu. » Lui a carrément opté pour vivre sans téléphone.
[..]
Margaux, elle, a bien un téléphone basique.« Pour lire mes mails et la presse, je vais à la bibliothèque de mon quartier », confie celle qui a décidé de ne pas avoir Internet chez elle.


Dalai Lama a pourtant +20 Million de followers sur Twitter...

Aussi une belle collection de montres...
 
Je suis également de ceux à trouver un peu dommage qu'on crache d'office sur une technologie qui est quand même quasiment miraculeuse.
Et les gens, dans leur immense majorité, sous-utilisent vraiment le smartphone et toutes les possibilités offertes.

Aujourd'hui on a littéralement l'intégralité du savoir de toute l'histoire de l'humanité à portée de main, et si on a la flemme de taper deux mots sur Google ou Wikipédia, on peut simplement ouvrir ChatGPT et poser n'importe quelle question (vocalement bien sûr si on a la flemme).
On peut engager une conversation en live avec n'importe qui grâce à un traducteur instantané qui, bien qu'imparfait, permet de communiquer de manière plutôt satisfaisante avec n'importe quel individu dans le monde entier.
D'ailleurs les distances ont été éradiquées dans les modes de communication, qui sont désormais instantanés.

Peut-être que ça ne vous fait ni chaud ni froid, mais de mon côté j'apprécie tout de même d'avoir tout ça à portée de main pour un coût vraiment modique.
 
Je trouve ce discours aussi délirant que ce couple qui "ne contracte pas" à la République française.
En même temps ca a toujours existé... c'est même la définition de l'adolescence que de former son identité par opposition à ce qui t'entoure...

Les faux rebelles de pacotille avant se sentaient exister en revendiquant "nous à la maison nous ne regardons pas la télévision"...

Aujourd'hui c'est le refus du smartphone qui donne à certains un sentiment d'identité... je préfère ca que les autres formes de séparatismes incarnés par les Zadistes & co même si malheureusement ces mouvances se rejoignent trop souvent... et paradoxalement tu en as qui tiennent des groupes sur les réseaux sociaux sur ces sujets car ils n'auraient pas de smartphone mais ont quand même des ordinateurs :)
 
Steve Jobs, le saint patron des hyperconnectés, ne laissait pas ses enfants approcher ses iPad. «C’est l’exemple parfait, s’amuse Jocelyn Lachance. Ils sont au fait des dérives de l’hyperconnexion et en font un usage plus tempéré.»
A la pointe de l'actualité !!!

(Steve Jobs est mort en 2011, nous sommes en 2024 .....)
 
C'est de partout sans smartphone ou telephone socialement vous etes un marginal voir un SDF, essayez de trouver un emploi , un logement , de vous enregistrer dans une admnistration , d'ouvrir un compte en banque , de prendre un rdv , etc...Que ce soit a Beijing , Paris , Tombouctou ou Petaouchnok , c'est kif kif ... Vous n'existez pas ...

Apres moi aussi je connais des gens fortunes qui disent sur moi le tel jamais , je n'utilise pas , ce qu'il oublient de preciser c'est qu'ils ont toujours 1 ou 2 collaborateurs ou proches , qui en ont 2 ou 3 sur eux ... :)

la marginalisation numérique est un choix :)
bien que le thème sdf soit à vomir, il est bon de noter, l'interview de JB Kempf, président de VLC : parmi les personnes pronant une souveraineté nationale, s'éloigner des gafam, les frenchies sont en première ligne en europe..

et cette étape, passe par certains, à ne plus avoir de smartphone, voire de numéro.

c'est un choix, c'est étonnant de voir la guerre thermo-nucléaire des ultraconnectés vs les minimalistes, on se croirait à un stade de foot envahi de hooligans ;)

Je trouve ce discours aussi délirant que ce couple qui "ne contracte pas" à la République française.
c'est illégal de pas avoir de smartphone/numéro?





Donc soit vous allez vivre dans une grotte et vous vous déconnectez pour de bon, vous ne contractez plus.
Soit vous "entrez dans le rang". On nage en plein délire quand-même là... Ouin-ouin google sait que j'ai visité marmiton.org à 17:04 et ikea.com à 17:06 c'est la fin de ma vie. GOOGLE S'EN BRANLE DE VOS VIES ! Personne ne va venir vous faire chier parce que vous avez acheté des culottes sales en ligne.

quel rapport?

Quitte à se couper des loisirs et services ? Et vivre comme des Amish ?
ils n'ont pas de pire vie que les ultras connectés :)

et de plus en plus de stages "déconnexion" ont un certain tabac en france :) :)

Ok mais là on est à quel niveau de boboïtude, quel niveau de confort qui permet de se faire chier au point de ne plus vouloir de confort ?
le portable et le smartphone sont là pour le confort des autres : être joignable, installer les applis pour les autres.

le confort du smartphone de 2010 n'est plus entre les mains de l'abonné depuis bien longtemps :)

Non, on ne peut pas se déconnecter et se plaindre ensuite de ne pas avoir accès à une qualité de vie incomparable avec la vie de merde que l'on mène.
il faut savoir faire des concessions, mais rien ne va pas sans l'autre, l'ami :) :)

En même temps ca a toujours existé... c'est même la définition de l'adolescence que de former son identité par opposition à ce qui t'entoure...

Les faux rebelles de pacotille avant se sentaient exister en revendiquant "nous à la maison nous ne regardons pas la télévision"...

Aujourd'hui c'est le refus du smartphone qui donne à certains un sentiment d'identité... je préfère ca que les autres formes de séparatismes incarnés par les Zadistes & co même si malheureusement ces mouvances se rejoignent trop souvent... et paradoxalement tu en as qui tiennent des groupes sur les réseaux sociaux sur ces sujets car ils n'auraient pas de smartphone mais ont quand même des ordinateurs :)


merci pour nous ;)

le problème n'est pas l'outil, mais d'ne faire une obligation sociale.
j'ai un ordinateur et il est mille fois plus utile qu'un smartphone pour une raison toute simple : je le controle.
un smartphone, google ou apple en a les rênes ;)

A la pointe de l'actualité !!!

(Steve Jobs est mort en 2011, nous sommes en 2024 .....)

l'actu reste intemporelle comme qualité de référence :) :)
 
Donc tu passes ta vie à étudier le code source de ton ArchLinux pour vérifier qu'il n'y a pas de mouchard qui s'y trouve et à passer en revue manuellement tous les logiciels que tu installes, parce que tu es un control freak qui ne fait confiance à personne et surtout pas aux méchants GAFAMs qui veulent inscrire ton nom à la liste des gens qui préfèrent les slips aux boxers.

Le problème n'est pas chez Google ou Apple mais dans le fait que tu penses que ton existence même est une machine à fric pour ces entreprises. Ils contrôlent tout, l'heure à laquelle tu te couches, tes rêves, l'heure de te lever, contrôlent tes achats, passent tes rendez-vous, payent tes factures, tu n'as plus aucun libre arbitre, tu es un zombie à partir du moment où tu utilises un smartphone, ou par extension un Macbook ou un ordinateur sous Windows. Il te faut le contrôle absolu, les millions de lignes de code à portée de main. Il te faut pouvoir éditer le kernel et le recompiler si quelque chose ne te sied pas. Le smartphone te cache tout, te simplifie la vie avec des gros boutons, tu détestes ça. Tu ne veux pas de boutons, tu ne veux même pas d'interface, tu veux un terminal. D'ailleurs tu n'as pas de souris et tu utilises emacs même pour lire tes mails.

Et sinon tu as le droit de vivre comme les gens normaux.
 
surtout que les premiers à vous engueuler seront .. vos proches, votre entourage : comme lit sur rumeuresx, "prends un dumbphone et fais pas c***!"
Heu, personne dans mon entourage ne se vexe si je ne leur réponds qu'après quelques jours, voire quelques semaines...
avoir un téléphone aujourd'hui, c'est avant tout apporter du confort aux autres, aux autres.
Je crois quand même que c'est 50/50.
le problème n'est pas l'outil, mais d'ne faire une obligation sociale.
Ben voilà, tu as tout dit : je suis très contente d'avoir un smartphone, et je sais très bien l'éteindre ou le laisser de côté quand je suis en mer, quand je ne suis pas d'astreinte ou quand j'ai autre chose à faire.
Bref, effectivement, c'est un outil ultra-riche, utile et précieux. Je ne comprendrai jamais comment, en se donnant des possibilités supplémentaires, on peut perdre en liberté ! On s'ouvre des possibilités, pas des contraintes.

Ca me fait penser aux végétariens qui prétendent que leur cuisine est plus variée... Ben non, mathématiquement, je peux manger plus varié qu'un vegan, de même qu'avec mon smartphone je peux trouver des infos et des contacts plus vite que sans connexion.

'tain, voilà que je suis d'accord avec Wumao, voilà qui n'arrive pas tous les jours !
 
Dernière édition: