1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice
  2. Il est important d'être conscient que le statut de stagiaire n'existe pas réellement pour les étrangers dans la plupart des provinces de Chine.

    Pour plus d'infos, voir : Stage en Chine / à Shanghai : légal ? quel visa ?

    Rejeter la notice

Retour en France et accueil pro

Discussion dans 'Travailler en Chine' créé par remi/huanhuan, 19 Juin 2013.

  1. remi/huanhuan

    remi/huanhuan Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    804
    Localité:
    Pyrénées
    Ratings:
    +827 / -5
    Bonjour,

    Je ne dois pas étre le 1° qui a des difficultés pro en rentrant, si qqun a eu une expérience similaire j'aimerais en discuter pour réfléchir à mon reclassement.

    Aprés 5 ans en Chine, et comme il ya avait de moins en moins de boulot pour moi sur place (perte de contrats), je suis rentré en France début 2013.
    Etant en CDI français détaché tous les 6 mois, dans une boite qui n'est pas une PME, en ayant averti 1,5 ans à l'avance, je pensait que ma réintégration en France ne poserait pas de probléme. Pour que je prolonge un peu, et finisse les dossiers en cours, mon boss m'avait fait qques mails qui m'assuraient de la chose. J'ai fait un gros effort, y compris sur ma vie de famille, pour tenir mes objetifs, sachant que c'était temporaire.

    Grosse surprise en rentrant:
    - Puisque jamais au bureau, personne n'a pensé à moi pour les postes qui sortaient.
    - Mon boss ne m'a pas représenté, de toute façon il change de service cet année, il était juste bien content que je force pour finir avant de rentrer et que je gére la partie chinoise de l'activité.
    - Le nouveau n'assume pas les accords du précedent, j'ai fait des efforts dans le vide.
    - La DRH ne comprend pas que je sois rentré: je suis depuis longtemps dans le pays, marié sur place avec un enfant, parlant la langue... D'aprés son expérience, les gens comme moi ne rentre pas, et s'installe dans le pays au bout d'un moment.(pour faire quoi? importateur de pins parlants? )

    Proposition aprés avoir trainer 2 mois au bureau: repartir en Afrique noire où c'est chaud niveau sécurité, sans ma famille (pas assurée, logement chantier...), pour continuer mon boulot (pas d'évolution).

    On a fini sur une sépartion date d'effet 1° aout, avec un accord financier et réintégration secu. J'ai un peu l'impression de m'étre fait avoir.....

    La situation est maintenant la suivante:
    - J'ai l'impression que ça va étre difficile de reprendre le rythme local.
    - Je suis rentré dans ma région d'origine (Toulouse) sans connaitre les posibilités actuelles de boulot.(la derniére fois que j'ai cherché du boulot c'était en 2007)
    - J'ai démarré les démarches de visas résidents pour ma femme (cours de français, Ofii....), je suis bloqué pour au moins 1 an.
    - J'ai les assedics et un peu d'argent de coté pour voir venir.

    Je me pose maintenant beaucoup de questions:
    - repartir en Chine, seul ou attendre de trouver un poste depuis la metropole?
    - Combien de temps pour retrouver un boulot en France? Mon expérience à l'étranger est un atout ou un boulet?
    - est-ce que j'ai fait un erreur en m'investissant professionnellement dans un pays qui n'est pas le mien avec une situation peu stable sur la durée?
    - Partir loin de la base longtemps est-il mauvais car on perd le contact/réseau que peut avoir les autres collégues?

    Merci de partager vos expériences.
    En espérant que ça serve aussi à ceux encore détachés et qui pensent rentrer un jour: ne pas faire confiance,"loin des yeux, loin du coeur".

    Rémi
     
  2. TonyTruant

    TonyTruant Membre Bronze

    Inscrit:
    1 Juin 2012
    Messages:
    216
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +1 / -0
    Bonjour Remi,

    Je suis pour ma part toujours en Chine mais comme beaucoup de monde, je compte bien rentrer à moyen terme donc les réponses et expériences qui pourront être postées ici m'intéressent. Le problème est bien de valoriser au final ces 5 années passées en Chine, qu'elles n'aient pas été vaines aux yeux d'un recruteur. Elles doivent te permettre d'apporter un gros plus comparé à quelqu'un qui serait resté en France.

    Je ne connais pas ton parcours professionnel ni les études que tu as faites, mais pour compléter ton cursus, tu peux envisager une VAE (Validation des Acquis de l'Experience): ça te permettrait de valider par un diplôme ces 5 années en Chine et donc de gagner en visibilité aux yeux d'un éventuel recruteur. C'est plus facile d'expliquer ce que ça t'a apporté quand ces 5 années t'ont effectivement apportées un diplôme supplémentaire.

    Après bien sûr de ce que tu as fait avant et pendant ton séjour en Chine... Si tu étais docteur en biochimie moléculaire et que tu as fait du trading, je doute que valider cette expérience t'apporte quoi que ce soit :)

    En revanche si tu avais un diplôme d'ingénieur mais que ton travail ici avait par exemple plus une partie commerciale, ça peut être intéressant de valider ça par un diplôme dans une école de commerce ou à l'université en rapport avec cette nouvelle expérience.

    En tous cas je te souhaite bonne chance et je reste persuadé qu'une expérience à l'étranger, si elle a été cohérente, apporte énormément tant au plan professionnel que personnel. La seule difficulté c'est d'arriver à le démontrer quand on rentre mais les mentalités changent de plus en plus et des profils comme le tien sont toujours intéressants.

    Sinon à part ça, comme s'est passé le retour au pays? Pas trop dur de se remettre dans le bain de la vie française?
     
  3. jabysz

    jabysz Membre Platinum

    Inscrit:
    28 Octobre 2007
    Messages:
    656
    Ratings:
    +38 / -0
    5 ans en chine..ca fait long en effet. clairement ta boite te voyait la bas..
    pour tes question :

    -- J'ai l'impression que ça va étre difficile de reprendre le rythme local. non si tu arretes de regretter ; )
    - repartir en Chine, seul ou attendre de trouver un poste depuis la metropole? ou est ta famille ? reste avec eux
    - Combien de temps pour retrouver un boulot en France? Mon expérience à l'étranger est un atout ou un boulet? 3-5mois ..je dirais plutot un boulet.
    - est-ce que j'ai fait un erreur en m'investissant professionnellement dans un pays qui n'est pas le mien avec une situation peu stable sur la durée? non pas d'erreur. continue a t'investir !
    - Partir loin de la base longtemps est-il mauvais car on perd le contact/réseau que peut avoir les autres collégues? 5 ans oui en effet..

    tu bosses dans le TP pour aller en Afrique Noire sur chantier j'imagine ..a toulouse je pense pas qu'il y ait beaucoup de plans..peut etre eiffage ?
     
  4. Zhu Li An

    Zhu Li An Ange

    Inscrit:
    9 Mai 2007
    Messages:
    1 302
    Localité:
    洛里昂
    Ratings:
    +22 / -0
    après 5 ans en Chine en cumulé, expérience différente de la tienne puisque je suis arrivé en temps d'étudiant la première fois et avec stage non rémunéré... j'ai gravi une à une les marches, stage payé au lance pierre, stage très bien payé, contrats locaux, puis V.I.E. dans un grand groupe international... Seulement après une longue réflexion, j'ai choisi de quitter la Chine pour plusieurs raison.

    Je pensais aussi que cela allait être difficile de revenir en France... hors j'ai trouvé du boulot en 15 jours, super poste de direction commercial de la zone Asie dans un groupe industriel de plus de 5000 personnes à la pointe de son domaine technologique...avec des avantages et un salaire presque indécent en " cette période de crise"

    Pour moi, il ne faut juste pas s'apitoyer sur ton sort, le simple fait que tu puisses penser que 5 ans d'expérience là bas puisse être un boulet en dit long sur ton état d'esprit... Car oui clairement tu ne seras pas attendu, la situation économique est ce qu'elle est en France, c'est donc à toi de prendre les devants et d'aller vendre cette expérience aux recruteurs... et quoi qu'en dise les médias, la situation n'est pas aussi mauvaise que ça, Il y a du boulot pour ceux qui veulent bosser!
     
    #4 Zhu Li An, 20 Juin 2013
    Dernière édition: 20 Juin 2013
  5. remi/huanhuan

    remi/huanhuan Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    804
    Localité:
    Pyrénées
    Ratings:
    +827 / -5
    Merci pour les réponses.

    Oui effectivement je suis ingénieur, et je bossais sur des installations gros équipements electriques neufs (centrales).
    C'est pas trop loin des TP, je passe juste aprés eux.
    1° vrai boulot aprés mes études, 5 ans de chine au total, avec aussi 6 mois d'afrique et 6 mois d'amérique du sud en intercaller.

    Reprise d'études:c'est une piste pour m'aider dans la recherche de boulot.
    J'ai passé des oraux la semaine derniére pour faire un master "chef de projet à l'international", à voir mais pas forcément super à l'aise.
    J'étais le plus vieux et le seul qui avait déjà occuper un poste sur la durée.
    Pour ceux qui y pense, ça a aussi un cout à prévoir.
    Sinon je me pose la question de valider le chinois en passant un petit diplome (tous les samedis matins).

    Vie en France:
    les plus :
    - ma famille voit mon fils.
    - mon épouse et le bébé se mettent au français. Le petit a accés au systéme français (créche, médecin...)
    - je les vois tous les jours (donc oui je souhaite rester avec eux).
    les moins:
    - perte d'autonomie et de boulot pour mon épouse :au début je devais l'aider à prendre le métro et traduire pendant les courses à carrefour...
    Petite déprime et engueulade. Si vous rentrez avec une chinoise il faut bien la préparer, c'est un peu rude pour elle.
    Ca va mieux mais il faut étre solide. c'est surtout elle qui a des regrets.
    - Cout de la vie+perte des primes et du salaire de ma femme+ taxes: pour ne pas bouffer les économies, il faut changer de rythme rapidement (vacances, resto....)
    - beaucoup de démarches administratives pour se réinstaller.
    - perte d'une partie mes amis: ils ont évolué sans que je sois sur place, on a plus grand chose à se dire.

    Bilan provisoire de ma période à l'étranger:
    les plus:
    - j'ai eu accés à des responsabilités et des équipements tecniques que je n'aurais pas eu en restant.
    - Je sais travailler en autonomie, on m'a laché au milieu de la brousse avec un tournevis, les plans et une équipe de villageois, on a quand méme sorti qqch.
    - J'ai découvert une culture différente.
    - je me suis marié et j'ai eu un bébé.
    - J'ai mis de l'argent de coté.
    les moins:
    - j'ai l'impression de recommencer ma carriére, je ne connais plus personne sur le plan pro.
    Je connais des chefs chinois dans la prod elec mais je suis pas sur qu'ils puissent me pistonner pour EDF....
    C'est dans ce sens que je parle de boulet.
    Mixte:
    - Je me sens un peu en décallage avec mes collégues qui sont restés.
    Je n'ai pas acheté un pavillon en lointaine banlieue à crédit sur 25 ans avec 2 salaires que je regagne chaque soir en scénic diesel en calculant mon évolution de carriére à l'ancienneté.
    Je n'ai aucune idée de l'endroit où je vais finir, ma femme est inemployable pour un petit moment, mais j'ai une vie peut-étre plus riche.

    Si c'était à refaire, je ne partirais pas plus de 3 ans, et je rentrerais avant d'avoir un enfant pour éviter la réinstallation avec un bébé.

    Selon l'expérience de Zhu Li An, en se bougeant on y arrive.
    Donc je vais me bouger.

    Rémi
     
  6. Zhu Li An

    Zhu Li An Ange

    Inscrit:
    9 Mai 2007
    Messages:
    1 302
    Localité:
    洛里昂
    Ratings:
    +22 / -0
    Bon courage et en France on a quand même un cadre de vie sympa! pour élever un enfant c'est quand même mieux que la Chine ou la pollution ne fait qu'empirer... il faut voir le bon coté des choses!
     
  7. artthurontheweb

    artthurontheweb Membre Gold

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    322
    Localité:
    Nanchang-JiangXi
    Ratings:
    +0 / -0
    Je travaille aussi dans ce secteur... balance un CV en MP, on sait jamais !
     
  8. zzu

    zzu Membre Silver

    Inscrit:
    30 Juillet 2012
    Messages:
    270
    Ratings:
    +73 / -2
    D'accord avec toi, mais le problême, sa femme sans sa famille et amis, ça risque d'être dur. Autant nous, on peut arriver à se détacher un peu plus de sa famille, pour les chinois c'est plus dur. Ou alors il faut que toute la famille de sa femme vienne en France.


    la pollution ne fait qu'empirer... pas sûr, enfin comment vraiment savoir. Il y a des projets d'usines polluantes qui ont été annulés par les habitants. Mais peut être déplacés ailleurs...
     
  9. zzu

    zzu Membre Silver

    Inscrit:
    30 Juillet 2012
    Messages:
    270
    Ratings:
    +73 / -2
    Tu pars juste au moment où tu pouvais demander la carte de résident permanent.
     
  10. remi/huanhuan

    remi/huanhuan Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    804
    Localité:
    Pyrénées
    Ratings:
    +827 / -5
    Bonjour,

    Pour la difficulté de ramener une chinoise en France: oui c'est dur pour elle mais elle savait des le début que je ne suis pas chinois, rien qu'avec mon visage... I.E: il ya un risque pour que je ne reste pas en Chine à coté de chez maman.
    C'est un point qu'il faut aborder trés rapidement sinon ça peut faire trés mal: il ya réguliérement des discussions sur la partie "amour asiatique". Mon épouse devrait réusir mais il faut étre patient et bien avoir expliqué à tout le monde des le début.

    Pour le visa résident: non car j'ai beaucoup travaillé en visa F et il ya eu des trous de qques mois... C'est pas moi qui ai choisi. J'ai facilement un visa conjoint mais qui ne permet pas de travailler.

    Pour les enfants: je ne suis pas contre élever des enfants en Chine si tu as accés à une qualité équivalente à la France.
    Ca implique une grande ville pas trop polluée (pas Pékin), payer ou se faire payer l'école qui va bien, un salaire qui permet de bien vivre (contrat local à 7000 yuans, c'est non) et effectivement ne pas vivre sur une veine de charbon avec l'usine polluante et ses centrales pour la faire tourner au bout de la rue.

    Rémi
     
  11. monsieur pumbelton

    monsieur pumbelton Membre Silver

    Inscrit:
    29 Juillet 2010
    Messages:
    131
    Ratings:
    +5 / -0
    Cher Rémi

    Moi je ne vois que du positif dans ton histoire

    Tu as quitté une boite de cons, une boite qui laisse comme ca partir un type qui a une connaissance de plusieurs marchés stratégiques ( CHine, Amerique du sud et Afrique), qui s'est formé dans la boite ( i.e qui leur a couté de lárgent) , c'est une poltique RH absurde

    Donc je dirais que tu as un brelan de rois entre les main, aprés il faut le transformer en carré.

    Plusieurs aspects:

    -Tu parles Chinois ( meme si pas terrible avec ta femme tu pourras t'y mettre, perso je m'en fait un peu tous les soir au repas et ca fait pas de mal), ca c'est strategique, certains le bredouillent mais trés peu le parle.
    -Tu connais les ficelles de la chine ( ou du moins avec ton Pedigree un employeur est en droit de le croire)
    - T u connais des marchés en expansion ( dit plus haut)
    - Tu es ingé donc sauf erreur adaptable
    - Heureusement tu n'as pas acheté le pavillion a credit et tu profiteras de l'éclatement de la bulle ;-)

    Je te donnerais ces conseils:

    Avec ce pédigree tu devrait beaucoup intéresser les agence de recrutement : Walter/Michael page/ etc... ( voire meme pour travailler pour eux, ils cherchent des gens technique parlant mandarin!!!)
    Et puis le monde ne s'arrette pas aux grands groupes, moi j'ai commencé en grand groupe et maintenant pour rien au monde je choisirais autre chose q'une PME dynamique.

    Le manque de réseau on s'en tape, si ton réseau c est la pourriture qui t'a fait trimer pour te laisser dans la merde ou celui qui n'a pas tenu les engagement du précédent franchement vaux mieux etre seul.
    On peut trés bien s'en sortir sans réseau. ( aprés il en faut, mais pour moi je pense que c'est plus dans tes clients/ fournisseurs / prestataires/ contacts que par tes collégues que tu auras des opportunités oublie ces cons bas de plafond qui te tuerai pour passer sous-chef)

    Aprés les amis c'est clair que c'est dur, pour moi j'ai mis un an pour le surpasser, c'est hard de voir des gens que tu as cotoyé a qui tu n'a plus rien a dire , ou alors pour raconter des truc de ouf qui te sont arrivés et qui vont les ennuyer.
    En faisant d'autres activités tu trouveras des nouveaux amis et a toulouse comme dans les grandes villes les activités ne manquent pas! Regarde OVS tu verra c'est sympa aussi.
    Maintenant dans mes amis il y a beaucoup de couple mixte comme moi, et du coup on a beaucoup de chose à partager...

    Demande à ta femme de regarder le forum ZhangFa c'est un forum d'entraide de chinois en France , elle y trouvera des conseils et peut etre des amis pour vous.

    Et pour ton enfant , franchement , tu voulais qu'il grandisse avec du lait melaminé, sans avoir vu le ciel bleu, du porc peint en rouge et une belle famille qui lui tape fort dans les mains devant son visage?
    Vaut mieux un bon vieux plat de lasagne au boeuf francais ;-)

    Si tu as besoin d'autres conseil n'hésite pas

    Mes Amitiés

    Mr Pumbelton
     
  12. remi/huanhuan

    remi/huanhuan Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    804
    Localité:
    Pyrénées
    Ratings:
    +827 / -5
    Bonsoir,

    Merci pour les encouragements, méme si je ne suis pas aussi optimiste sur mon profil....
    Je vais retrouver du boulot: je suis jeune (i.e pas trop chére) et j'ai un diplome négociable.

    La priorité actuellement est de réinstaller toute la famille (intégration de ma femme, nouvelle vie sociale...).
    On en profitera pour ustiliser le systéme français (je me fais opérer en aout d'un truc que j'avais laissé trainer trop longtemps).
    Pour info, tu as le nom du forum pour ma femme en chinois?

    Le but de mon poste, en plus de me défouler un peu, était de dionner un retour d'expérience.
    Pour les gens qui bosse en Chine avec un objectif moyen termes de retour en france, il faut calibrer la durée d'expétriation (plus c'est long, plus c'est dur),garder un lien avec la base et réflechir aux conséquences d'un investissement dans la pays (femme chinoise, collégues et clients/fournisseurs locaux, habitude du KTV du samedi et du bol de nouille à 7 kuais).

    En espérant que le message est passé

    Rémi
     
  13. Fizz

    Fizz Dieu créateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 537
    Localité:
    Nouvel arrivant a Auxerre
    Ratings:
    +1 325 / -3
    Merci Remi/Huanhuan pour ce témoignage intéressant, et ZhuLiAn aussi.

    J’aimerais décrire ma situation :

    J’ai 2 enfants, une femme chinoise, nous habitons à Shanghai et je suis sans emploi depuis 3 mois.
    Je bossais à Shanghai depuis 10 ans et je suis ingénieur de formation.
    J’aimerais rentrer en France pour différentes raisons :

    • pour les enfants, à cause de la pollution et aussi de leur éducation (l’école française coute très cher ici)
    • pour me rapprocher de ma famille
    • pour recentrer ma carrière vers l’industrie française, et pourquoi pas repartir a l’étranger quelques années plus tard en tant que « vrai » expat (j’ai toujours été embauché localement en Chine)
    • il me parait de toute façon difficile d’envisager de rester à vie en Chine sans passer par l’entreprenariat, et je ne suis pas sur de vouloir prendre cette direction-la

    Donc, en parallèle à ma recherche d’emploi en Chine (je garde l’espoir de me faire embaucher par un Groupe Français qui, après quelques années, m’impatrierait en France – espoir déçu avec ma boite précédente), j’ai donc commencé à regarder les petites annonces sur l’APEC ou Pole Emploi, et je me suis rendu compte que les entreprises françaises cherchent souvent le mouton a 5 pattes (au niveau expérience/compétences), avec des salaires pas franchement mirobolants. A ce jour, pas vu d’annonce faisant référence à une expatriation antérieure comme étant nécessaire ou appréciée.

    Sur les salaires
    J’ai calcule que pour vivre de manière raisonnable en France (dites-moi si je me trompe, je suis totalement déconnecté…), il nous fallait 4000 euros net par mois (65 k-Euros bruts/an ?), en prenant en compte le fait que ma femme aura surement besoin d’au moins 2 a 3 ans pour trouver un emploi sérieux, et donc que je serai le seul a rapporter des sous a la maison, et que nous devrons vivre en location au moins les premières années.
    Peu d’offre d’emploi a ce niveau de salaire malheureusement. Je suis quelque peu déconnecté âpres avoir passe 10 ans ici, y a-t-il des postes payes comme cela, pour un jeune trentenaire qui en veut, efficace et bosseur ? Bon, a la limite ce n'est pas le plus important, mais je ne peux pas me permettre de perdre de l'argent pendant les 10 prochaines annees et attendant que mon salaire augmente doucement tous les ans.

    Sur les entretiens d’embauche
    Je n’ai aucun point de chute en France, rendant très risquée (financièrement) une arrivée en France de toute ma petite famille en même temps, tout en étant sans emploi.

    Est-il possible de décrocher des entretiens d’embauche en France tout en vivant en Chine ? Passés les 1ers entretiens d’embauches sur Skype, comment se passe l’étape de l’entretien final en face à face, est-ce que l’entreprise paie le billet d’avion A/R ? (mon expérience passée étant plutôt que les entreprises espèrent que tu viennes passer des vacances en France, pile au moment de l’entretien, histoire que tu paies le billet toi-même…). Je pourrai bien sur rentrer seul, loger chez des proches, jusqu'a trouver un poste et ensuite faire venir tout le monde, mais ce n'est pas l'ideal.


    Si quelqu’un était dans une situation analogue à la mienne et a réussi à rentrer en France avec toute sa famille, merci d’avance pour votre témoignage, car je me pose pas mal de questions.
    Je suis preneur de tout conseil bien évidemment !
     
  14. monsieur pumbelton

    monsieur pumbelton Membre Silver

    Inscrit:
    29 Juillet 2010
    Messages:
    131
    Ratings:
    +5 / -0
    Et Pumbelton y va se faire f..... ?
     
  15. Zhu Li An

    Zhu Li An Ange

    Inscrit:
    9 Mai 2007
    Messages:
    1 302
    Localité:
    洛里昂
    Ratings:
    +22 / -0
    Il est tout à fait possible de passer un premier entretien sur Skype, c'est ce que j'ai fait... en revanche, très difficile de se faire embaucher sans un autre entretien face à face sur place et à moins d'avoir un profil très recherché, je ne pense pas qu'une boite te payera un billet d'avion... mais la société qui m'a embauché en France, rembourse jusqu'à 400 euros de frais de déplacement pour un entretien... ça fait déjà la moitié d'un billet d'avion entre la Chine et la France!

    Je ne sais pas quel est ton parcours ou ta spécialité mais entre 30 ou 35 ans avec 10 d'expérience significative en Chine, trouver un job à 65K euro / annuel brute en France me parait très largement jouable, le tout est de trouver la bonne boite et de savoir se vendre...(n'hésite pas à mentir un peu si on te pose la question à savoir combien tu gagnais auparavant...)

    Je ne peux pas t'aider pour le coté famille de la situation, vu que je suis célibataire... néanmoins je comprends que l'idée de laisser toute ta famille derrière toi ne soit pas l'idéal, cependant dit toi que certains expats arrivant en Chine vivent la même chose, ils arrivent seuls, leur femmes et enfants arrivent plusieurs mois après (par exemple la prise de poste a lieu en pleine année scolaire et du coup la femme reste en France avec les enfants jusqu'aux vacances d'été...)

    Vu que tu es déjà sans boulot depuis 3 mois, tu peux essayer de cumuler 2 ou 3 entretiens en France sur la même période, puis t'y rendre et continuer à chercher sur place, si jamais tu n'as pas de bol et décroche aucun poste sur le coup... Et si jamais tu as du bol, tu peux être embauché 15 jours après ton retour...
     
  16. Fizz

    Fizz Dieu créateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 537
    Localité:
    Nouvel arrivant a Auxerre
    Ratings:
    +1 325 / -3
    OK, c'est deja ca de pris.


    Merci du conseil, c'est jouable avec un peu de chance. Et pour le coup de viser un poste en Chine pour une boite francaise et leur disant franco que ce que je veux c'est qu'ils me fassent rentrer en France d'ici 2-3 ans, vous pensez que c'est faisable? Ah j'oubliais de remercier Mr Pubalgie anim_grin. Si d'autres personnes ont des temoignages a donner, n'hesitez pas. J'imagine que beaucoup d'entre nous vivant en Chine doivent avoir le projet de travailler ailleurs (pas forcement en France je le concede) dans quelques annees, comment vous y preparez-vous?
     
  17. Zhu Li An

    Zhu Li An Ange

    Inscrit:
    9 Mai 2007
    Messages:
    1 302
    Localité:
    洛里昂
    Ratings:
    +22 / -0
    hum... ce n'est que mon avis personnel, mais dévoiler cela me parait très risqué! Cela jouera contre toi dans le recrutement... Une boite recrute en France parce qu'elle a un besoin souvent immédiat ou dans le court terme sur place! Alors qu'elle est l'intérêt pour elle de t'embaucher d'abord en Chine??? Surtout qu'il y a souvent une période d'intégration plus ou moins longue et qui sera meilleure pour toi et ta carrière si elle se fait au siège de la société ou l'un de ses principaux centres de production... Et si ton souhait est de rentrer en France pourquoi reculer pour mieux sauter? ou autre façon de présenter les choses, tu ne peux pas avoir le beurre, l'argent du beurre et baiser la crémière!

    Tu peux essayer de tâter le terrain durant l'entretien, mais déguise bien tes questions, moi aussi au départ j'espérais rentrer pour mieux repartir, j'ai timidement aborder le sujet et ai vite compris que je devais abandonner l'idée pour avoir une chance d'être retenu pour le poste... La boite a fait ses comptes et a préféré avoir un directeur de zone basé en France reportant directement au directeur de division du groupe, mais faisant la navette pour passer 50% de son temps dans les filiales de sa couverture géographique, pour remplacer le précédant directeur de zone qui était en contrat expat depuis 7 ans en Chine...
     
  18. remi/huanhuan

    remi/huanhuan Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    804
    Localité:
    Pyrénées
    Ratings:
    +827 / -5
    Bonsoir Fizz,

    Suite à ton témoignage, qques retours puisque je suis déjà en France et que j'ai commencé les 1° étapes.
    J'ai pris l'option on rentre en France et on voit car j'avais des contracts chantiers à partir d'un CDI français (je suis en récup payée et j'ai les asssedic en back up a partir du mois prochain)

    Reinstallation familiale:
    Je suis d'accord avec Zhu li AN, il vaut mieux rentrer dans un 1° temps seul pour préparer.
    J'avais pris 1,5 mois seul, ça a fait court.
    Ca va te couter de l'argent (7000 euros en 5 mois pour l'instant).
    - trouver un appart (T4) pour tout le monde (frais agences, caution...), vive la bulle immo française (loyer 1000 euros en province).
    - frais équipement enfant (lit, jouet) et maison (electroménager) pour minimum. Renvoyer depsui la Chine par la poste ce qu'on a peut-étre un bon plan ( 2mois de délais)
    - Frais de femme étrangére qui a du mal: l'épicerie de quartier n'est pas le bon endroit pour faire les courses de la semaines.
    - Frais de garde de bébé quand ta femme ira au cours de français: ça coute un bras et les cours sont obligatoires pour le visa + frais de visa (250 euros)
    - si tu as déclaré en revenus étrangers en France ce que tu gagnais en Chine pour avoir un avis d'impot, peu d'aides (APL, PAJE.....) car tu dépasses les plafonds méme si tu as une perte de revenus.

    Il va falloir étre trés disponible (donc difficle d'étre vraiment la téte au boulot):
    - En Chine tu partages la gestion de la maison avec ta femme, ici c'est toi qui fait toutes les démarches (le 1° mois il faut l'accompagner pour les sorties simples....)
    - tu n'auras pas d'aide des services de gestion des immigrés qui seront bien contents de te trouver pour gérer ta compagne: il faut l'accompagner aux RDV si le niveau de français/anglais n'est pas top, traduire les convocations, expliquer le process...
    - elle va se sentir seul, à bien doser pour étre présent sans se marcher dessus. Si elle ne travaille plus, elle aura tout loisir de réfléchir et ca peut partir trés vite en couille.

    Reinstallation Pro:
    -
    Je ne conseille pas de pendre un poste en Chine avec une promesse de rapatriation: c'est comme ça que je me suis fait avoir. Ils ne connaissent pas les besoin sà 3 ans de la boite et les promesses ne les engagent pas.
    - salaire: j'ai moins d'expérience (6 ans, INP) mais sur des profils techniques avec petite gestion d'équipe (3 personnes) c'est 45/50 keuros en province.
    Si tu as un profil + management (chef de projet...) les 65 keuros sont possibles.
    - Je suis seul à travailler, et ils nous faut 3000 nets par mois à 3 avec le loyer en faisant attention. Il ya une perte de niveau de vie en rentrant (dur pour ton épouse).


    Puisque j'ai un spécialiste sous la main:
    J'ai commencé à chercher et j'ai peut-étre une possibilité en Chine: contrat local avec un brut équivalent à la France (45 keuros) sur Nanjing.
    J'ai pas disucter les conditions, mais au pire en payant par moi-méme le full package CFE (y compris retraite), je me retrouve à combien en net?
    Quel est le prix de l'école française?
    Mon épouse valide le poste .....

    a bientot
    Rémi
     
  19. parapluie

    parapluie Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Mai 2013
    Messages:
    7 647
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 616 / -6
    La VAE c'est bien, mais mes connaissances qui l'ont fait m'ont dit que ça prend déjà 10 mois entre dépôt de dossier pour demande de VAE et la lettre d'admission/refus dans la VAE... et après il faut encore une année pour monter tout son dossier et présenter devant le jury.
    Donc la VAE oui, mais savoir que ça prend du temps (donc pas solution cours terme)
    ça coûte une fortune aussi (environ 6 000 euros), vaut mieux être parrainé par son entreprise
     
    #19 parapluie, 16 Juillet 2013
    Dernière édition: 7 Janvier 2014
  20. Fizz

    Fizz Dieu créateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 537
    Localité:
    Nouvel arrivant a Auxerre
    Ratings:
    +1 325 / -3
    Excuse-moi, j'etais justement en France pour des petites vacances bien meritees...Concernant le petit calcul: 45 000 Euros bruts/an => 365 000 RMB bruts/an. Si le contrat est bien ecrit, avec des allowances nettes d'impots, tu peux t'en tirer avec un taux d'imposition global de 18% => 300 000 RMB nets/an. Maintenant la CFE te coutera (hypothese: 1ere categorie, reduction jeune,pas d'options particulieres) 525 Euros/trimestre pour maladie et 1560 Euros/trimestre pour retraite. Cela vaut 8340 Euros/an => 68 000 RMB. Il te reste donc avant ecole 232 000 RMB. L'ecole francaise (hypothese: 1 enfant, maternelle, cursus classique, a Shanghai...gros hic mas je ne pense pas qu'il existe une ecole francaise a Nanjing, ce qui ferait dans le pire des cas que ta femme et ton bebe habiteraient a Shanghai) coute 71 000 RMB/an. Il te reste pour vivre 13 500 RMB/mois => 1650 Euros/mois. Ca me parait faible, surtout si tu paies ton loyer (tes loyers...) toi-meme. Si tu ne peux pas negocier plus, je zapperais la cotisation retraite si j'etais toi. De toute facon, il est logique qu'a brut egal, tu sois perdant en Chine a cause de l'ecole et l'assurance sante/retraite qui sont a payer de ta poche alors qu'en France ton employeur participe par le biais des cotisations patronales... J'espere ne pas m'etre plante dans mes calculs... Je te remercie de tes conseils, pour l'instant je commence un CDD de qques mois a Shanghai, je vais utiliser cette periode pour rechercher un poste en France. Vu mon age et ma situation familiale, je prefere rentrer.
     

Partager cette page