Rentre en France ou pas

  • Auteur de la discussion eduparis
  • Date de début
1
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 036
Ratings
812
168
#21
Guiyang est dans le sud de la Chine, c'est la capitale du Guizhou.

Pour le boulôt, ça ne doit pas être compliqué de faire prof de Français car il n'y en a pas beaucoup.
On me propose 100 RMB de l'heure pour 20h par mois. Je trouve que c'est trop peu pour moi. S'ils ne montent pas le prix, ça sera un poste vacant et ils ont un réel besoin. Est-ce que ça t'intéresserait ?
 
F

fille

Membre Bronze
27 Mai 2007
4
34
#22
Je quitterai la Chine c'est sur, je n'en peux plus de la foule et de la polution. Je veux des vaches, des oiseaux et des fleurs sauvages

Priez pour qu'ils ne nous envoient pas à Mexico :lol:
:rendeer: Il y a des provinces en Chine, là bas on a des vaches, des oiseaux, des fleurs sauvages et des gens sympas, en plus il n'y a pas de polution. Si tu veux, tu peux trouver des villes comme tu imagines.

Et bonne chance pour ne pas aller à Mexico!:lol:
 
ets

ets

Membre Gold
23 Oct 2005
553
61
JingAn district
#24
Pour Mathieu,
Je te trouve bien pessimiste sur les 50 ans.
Oui, j'exagère toujours un peu... C'est mes 10 ans passés à Marseille qui ressortent!

Tu as de plus en plus de choix dans les produits que tu peux consommer, tant en terme de variété qu'en terme de provenance meme bio ou autre via les Carrefour, Freshmart et autres... Biensur cela a un cout, mais en France aussi ces produits étaient 30 a 40 plus chers que les produits classiques au début (je ne sais pas ce qu'il en est maintenant).
Ca, en revanche, je ne suis pas d'accord... Fais un tour du côté du CitySuper de HK et tu verras la différence de variétés et de qualité...
... différence de prix, je te l'accorde aussi!

Pour themessier,
Excuses acceptées, moi aussi de temps en temps, je suis de mauvaise humeur et je rentre dans le lard de quelqu'un...
...mais...
le point de vue colonial et paternaliste
Si tu me connaissais, et si tu avais lu d'autres posts concernant justement le sujet des colonisations, de la Chine en général, tu te garderais bien de penser ça...

Ce que je veux dire dans mes propos que tu sembles avoir pris pour une agression néo-colonialiso-anti-chinois et qui n'en n'est pas une, c'est que tout le monde a des exigences différentes. La vie en Chine a des inconvénients indéniables qui sont surmontables pour certaines personnes, et pas pour d'autres.... De la même façon qu'en France ou dans tout autre pays! Pour moi, et particulièrement depuis que j'ai un enfant, la qualité des produits que j'achète est importante, et il faut reconnaître que la Chine n'est pas encore mûre pour ça. Cela me désole surement autant que toi que les meilleurs produits soient réservés à l'exportation car ce sont les pays occidentaux qui poussent à respecter certaines normes, alors que Cherry (cf. le post sur les crash tests...) continuent de produire des cercueils roulants pour le marché domestique.

Bref, le sujet du post était une demande d'avis personnel, j'ai donné mon avis personnel... Et comme tu peux le voir sur l'ensemble des autres réponses, c'est un avis très minoritaire, mais, pitié ne fais pas de raccourcis rapides.

Et preuve que je n'ai rien contre la Chine, Les 4, je suis prêt à prendre ta place à Hong Kong immédiatement!!!!!
 
B

bei

Ange
23 Oct 2005
1 362
Ratings
2
83
#25
Pour moi, et particulièrement depuis que j'ai un enfant, la qualité des produits que j'achète est importante, et il faut reconnaître que la Chine n'est pas encore mûre pour ça.
l'offre suivant la demande. les consommateurs chinois voudraient bien aussi beneficier des conditions europeennes mais avec un budget comme le leur il est difficile de faire la fine bouche. avec un salaire d'un peu plus de 1000 RMB (100 euros) il est delicat de boucler ses fin de mois alors les normes...
avec le temps et avec le niveau de vie en hausse constante dans les grandes villes comme shanghai, guangzhou, pekin et quelques autres verront apparaitrent les memes standards que l'on trouve ailleurs et ce avant 2020.

le haut niveau de vie de hong kong est aussi finance par la richesse de ces habitants parce que une bonne qualite de vie en ville ca se paye.

alors que Cherry (cf. le post sur les crash tests...) continuent de produire des cercueils roulants pour le marché domestique.
n'est ce pas plutot la brillance ?
http://www.bonjourchine.com/f129/f130/14139-voitures-chinoises-europe.html

tu avais ecris d'ailleurs ceci sur ce sujet :
Mes collègues chinois refusent d'acheter des marques chinoises (Cherry,...) et préfèrent mettre 100 000 RMB de plus pour une volkswagen, une buick ou une peugeot.
ces collegues sont payes combien de fois le salaire moyen d'un chinois ? parce que des chinois qui peuvent mettre 100 000 RMB de plus dans un voiture je pense qu'il n'y en a pas beaucoup (quant ils peuvent s'en payer une).

enfin tout ca pour dire que tu es peut-etre venu ici un peu trop tot ;) mais heureusement que tu n'etais pas venu 10 ans auparavant parce que la ,par exemple, il n'y avait quasiment rien surtout pour les etrangers (voitures, grandes surfaces, loisirs...) :toutseul:voir le post scriptum.
la chine en general est toujours un pays pauvre (une forte croissance de pas grand chose reste encore pas grand chose) et pour encore un certain temps (ex: 56 % de la population est encore paysanne).

PS : le magasin de l'amitie lieu incontournable dans le passe pour les etrangers en chine.
Le « youyi » 友谊 avait été cree afin de distribuer à une élite étrangère ou des apparatchik, des petits volumes de biens rares et chers. Jusqu’à l’aube des années ’90, c’était le seul endroit en ville où trouver beurre, caviar, mais aussi poisson, fruits et légumes. On réglait ses emplettes dans une monnaie spéciale pour étrangers, qui alimentait un très vif marché noir et n’avait cours nulle part ailleurs, le « FEC ». Le magasin était militairement gardé, moins pour protéger la sécurité des acheteurs, que pour interdire l’accès à ces produits de luxe, hormis aux ayants droit.
http://www.leventdelachine.com/vdlc.php?id=200324
 
Dernière édition:
#26
Dans les campagnes chinoises, il y a surement des vaches, des oiseaux et des fleurs sauvages...mais pas de boulot.
Et la campagne chinoise, elle est loin tres loin (Depuis le centre de Shanghai, tu peux rouler 100 km sans trouver des fleurs sauvages !!!!

Nous bossions en Ile de France...et vivions dans la foret ! Je veux des arbres !
 
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 036
Ratings
812
168
#27
avec le temps et avec le niveau de vie en hausse constante dans les grandes villes comme shanghai, guangzhou, pekin et quelques autres tu verras apparaitre les memes standards que l'on trouve ailleurs et ce avant 2020.
ce présage semble bon pour certains, je le trouve inquiétant :
la facture humaine sera lourde. 260 000 000 personnes au moins vont déserter les campagnes pour chercher l'argent dans les villes car la vie leur sera devenue insupportable là où ils ont leurs racines.
a eux aussi on posera la question : "rentrer au pays ou pas ?"

je détestais ces magasins de l'amitié et ses jolis billets tout neuf imprimés en anglais. c'était d'un froid et d'un triste déprimant. mais on nous y canalisait, le joyeux bazar des marchés de rue nous étant refusé sans un encadrement serré.

vous êtes tous sensibles à la pollution et à la misère.
je dirais que jusque là, tout va bien.
la Guiyang dont Bei nous a aimablement offert une photo actuelle était en 1986 un vaste bourbier a l'atmosphère quasiment irrespirable tellement le souffre du mauvais charbon vous prenait à la gorge. Trois charrettes à bras suffisaient à faire un embouteillage. Aujourd'hui, elle résonne des klakson des automobiles et les échappements des bus puent la combustion mal réglée, mais on peut prendre plaisir à marcher dans les rues.
Il y a toujours des mendiants et sans abri, mais ils dorment sur des trottoirs propres et trouvent même du carton pour se couvrir.
Alors oui, jusque là, tout va bien.

Mais où allons-nous ?
Guiyang est une petite ville, les innombrables jardins qui constituent ce que l'on appelle l'agriculture du Guizhou peuvent encore aisément l'approvisionner en aliments de qualité. Mais les jardiniers tirent la langue. Ils veulent pour les enfants de leurs enfants la bonne éducation qui est la source de toute prospérité. C'est en tout cas le premier motif qu'ils évoquent avant de conclure que leurs enfants doivent quitter le pays dès que possible. Lesdits enfants, eux, pensent souvent surtout à s'amuser et picoler entre copains (ça, c'est pour les garçons, les filles sont beaucoup plus responsables (mais comme le pouvoir semble être un mot masculin même dans ce pays...)).

Alors il faudra trouver le moyen pour nourrir 260 000 000 citadins de plus avec 260 000 000 paysans de moins.
Que penser de ces fameux "standards" qui apparaîtront alors en 2020 ?
Car si ce brave consommateur sait parfaitement faire la différence entre une belle mécanique de belle couleur avec des beaux trucs qui brillent, luisent et obéissent au doigt et à l'oeil, il est déjà perdu pour ce qui est d'estimer la qualité d'un aliment. Il se nourrira d'apparences, rejetant le fruit qu'un insecte a goûté pour celui qu'aucun animal n'a pu approcher sans mourir.

Il faut savoir ce que l'on aime !...
 
Dernière édition:
B

bei

Ange
23 Oct 2005
1 362
Ratings
2
83
#28
la Guiyang dont Bei nous a aimablement offert une photo actuelle était en 1986 un vaste bourbier a l'atmosphère quasiment irrespirable tellement le souffre du mauvais charbon vous prenait à la gorge. Trois charrettes à bras suffisaient à faire un embouteillage.
guiyang en 1985 :
proxy.php?image=http%3A%2F%2Fwww.gytouch.com.cn%2Fenglish%2Fguiyang%2Fimages%2Fgy15.jpg&hash=d067f8b8eb90debf71f4587acf1e085f

 
Dernière édition:
san antonio

san antonio

Membre Gold
23 Oct 2005
420
61
46
Yindu Fuckin' Lu
#29
La provence en 1985....y a pas photo...yuk
proxy.php?image=http%3A%2F%2Ffarm1.static.flickr.com%2F56%2F129698235_ecbbf9a983.jpg%3Fv%3D0&hash=46f8e9b6bdde27bb7278c7d6a2d25b1c


doh peuchere va!
 
Vince_fr

Vince_fr

Alpha & Oméga
Admin
#30
Pour répondre et dans la lignée de ce que disait Ets, quand on est ici avec des enfants: que leur offre t'on ?
- Un très bon niveau de qualité d'éducation (ça va dépendre des enseignants - mais en tout cas mon fils en CP a l'école française en une top),
- un enseignement des langues qui leu seront utiles demain s'ils envisagent de l'international (le chinois et l'anglais)
- une ouverture d'esprit qu'ils n'auraient pas eu si on était reste en France (c'est notre 1ere expatriation) : Il y a très peu d'écoles en province en France qui dispense un enseignement des langues étrangères des le CP. On essaie un peu des de leur faire découvrir la Chine et cette partie du monde (mais un peu, parce que a 5 c'est tout de suite un budget!).
- Un niveau de vie confortable (grande maison, Ayi, cours de musique, sport...).
- Une sécurité quotidienne (peu de risque de voir son gamin enlevé quand il va jouer chez le petit voisin dans le compound; la pedophilie semble etre encore peu répandu sans être parano par rapport a la France...), aussi car nos hôtes chinois adorent les enfants.

En contrepartie:
- des exemples quotidiens qui vont a contrario de notre éducation: politesse (svp, merci, etc...), comportement (bousculade, sur la route)
- une certaine insecurite: routiere deja, et comme le soulignait Ets, alimentaire, sanitaire (pollution et les diverses alertes: SARS, fievre aphteuses, porcines, grippe aviaire, etc...).

Au bilan sur le long terme, quel est le mieux pour eux ?:hum:

Je suis preneur de LA bonne réponse a cette question. On me demande de prolonger pour le boulot et ça fait partie de ce qui pèse plus lourd de la balance.
Car cote professionnel, je sais déjà ce qui m'attend: compensation permanente du manque d'anticipation de mes collègues chinois. Je ne le critique pas, je le constate. Mais ça c'est dans la culture ou plutôt le résultat de leur histoire des 20-30 dernières années. Et ÇA c'est usant... Ça c'est pour le cote négatif bien sur.

Ca fait plus de 3 ans que nous sommes ici. L'achat d'une voiture l'année dernière (sept.2006) a été une bouffée d'oxygène (au propre, comme au figuré) car nous permet de bouger de Shanghai et d'aller voir la "vraie Chine", celle dont Zhouliwei parle (bonne annee mon ami ;) ) de temps en temps. Et celle-la ca vaut le coup de la voir. Je ne suis pas un passionne de la Chine comme lui, ce n'est pas ce qui a motive notre venue et donc ce n'est pas ce qui motive notre choix de rester en Chine ou pas.
 
ets

ets

Membre Gold
23 Oct 2005
553
61
JingAn district
#31
Tout à fait Vince_fr,

Je rajouterais qu'il faut penser que tout le monde ne vit pas son expatriation de la même façon. Je ne pense pas être un cas unique en disant que mon expatriation en Chine (voir même l'ensemble de mon expatriation!) n'a jamais été une profonde envie. Je suis venu ici (et au préalable dans d'autres pays) uniquement par opportunité professionnelle, et sans a priori (ni positif, ni négatif) de ce pays.

De plus (et sans vouloir déclencher une polémique sur la bonne ou la mauvaise façon de vivre une expatriation), il faut prendre en considération que certains expats (dont moi):
- n'ont pas de copine / femme chinoise
- fréquentent principalement (uniquement) d'autres expats
- ne voient leurs collègues chinois qu'au boulot, ou lors de très rares activités extra-professionnelles

Il est évident que ce type de personnes n'auront pas le même affect / les mêmes attaches vis à vis de ce pays.
 
mike

mike

Grandmaster M.
Membre du personnel
Admin
08 Avr 2006
9 363
Ratings
4 906 3
298
Canton Powah
www.supadezign.com
#32
Oui donc pourquoi alors venir vivre si loin de chez soit, si ce n'est que pour faire la meme chose que ce que l'on peut faire en france ?
Je ne dis pas qu'il faut absolument vivre a la chinoise, mais je trouve ca tres dommage, de ne meme pas essayer de s'adapter un minimum. Si ce n'est que pour vivre a la francaise, ne frequenter que des francais...quel est donc l'interet d'aller a l'etranger ?
C'est quand meme dommage de venir vivre dans un pays si different, si ce n'est que pour finalement, ne pas faire l'effort de le comprendre.
 
LouLou

LouLou

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
14 Juil 2007
4 128
Ratings
1 724
188
#33
Bonjour

Partir, rester, sommes-nous pas tous citoyens du monde, notre chez-nous est un peu partout, la ou l`on se sent bien un moment ou toute une vie: L’herbe n’est pas plus verte ailleurs, elle est juste d’un autre vert.

Partir, rester ?? Pour répondre a une telle question ,il faudrait connaitre la réelle raison d`être venu ici ,pas la raison camouflée sous certains arguments-bateau que l`on donne souvent pour ne pas perdre la face devant certains, mais la vraie envie de le faire ou de l`avoir fait .Lorsque l`on quitte son pays natal il est toujours difficile de la faire ,mais c`est parfois une nécessitée pour comprendre le pourquoi du comment et croire ou penser que la vie nous donnes le libre-arbitre..

Au fond nous quittons la France, a cause d`un job mieux payer ici en Chine.Mais pour combien de temps ? Nous sommes ici pour une femme, un homme par amour, par mariage raté, mais pour combien de temps ??…oui je sais a lire ceci on devrait rien faire …non je ne le pense pas, l`action est plus bénéfique que l`inertie .Un nouveau départ dans un nouveau pays cela est bien, car ça permet, de voir, de comprendre et de vivre autre chose de différent, et de ne jamais regretter ce choix ou n`importe le quel …. Ensuite le retour pour certains, cela reste personnel, les raisons sont multiples..

Alors une immigration, une émigration, ou une expatriation..dans touts les cas les raisons sont nombreuses comme tout être humain nous recherchons la différence, le petit plus pour une qualité de vie, une meilleur reconnaissance professionnelle, un pouvoir d`achat élevé, une relation du couple loin des mauvais souvenirs, de la famille, des amis, des non-dits..Fuir le passé que l`on rêve d`effacé de sa mémoire et de celles des autres,…. Mais au bout du compte sommes- nous pas tous des insatisfaits de la vie, des rouspéteurs de bonheur, des enfants a la recherche du pays enchanté …………nous sommes tous cela, car nous sommes des hommes et des femmes qui depuis la nuit des temps voyageons, découvrons et s`installons ici ou la, afin de construire un rêve….son rêve
 
#34
Mike, soyons trivial mais soyons clair
Une partie d'entre nous sont ici,( ou à Kinshasa, ou à Mexico,... )pour les zéros avant la virgule ! D'autres, même ,sont là parce que ce n'est pas drôle de pointer aux ASSEDIC.

Il n'y pas que des amoureux de la Chine. Il y a aussi des opportunités qui ne se refusent pas. Tu vas là où la vie t'amène, tu vis,tu fais ton trou, tu fais contre mauvaise fortune bon cœur... et puis un jour tu rentres chez toi.

...ou pas ! J'oubliais la catégorie des "l'herbe est toujours plus verte ailleurs"

A ma première expat, je ne comprenais pas ma voisine qui ne faisait aucun effort pour s'adapter, apprendre la langue... Aujourd'hui , je ne trouve plus rien à redire, mes enfants ne savent même plus où c'est "chez eux "

!!!!! Désolée Loulou, je répondais à Mike sans t'avoir lu !!!! (tu le fais bien mieux que moi )
 
Dernière édition:
mike

mike

Grandmaster M.
Membre du personnel
Admin
08 Avr 2006
9 363
Ratings
4 906 3
298
Canton Powah
www.supadezign.com
#35
Que ce soit pour l'argent, je le comprend parfaitement, mais c'est quand meme beaucoup plus agreable si on apprecie un minimum le pays ou l'on vit. Si c'est pour gagner plus, mais se plaindre tout le temps du manque d'hygiene, manque de bons produits etc, quel est, encore une fois, l'interet ??? A part depenser 3 fois plus car les produits locaux ne plaisent pas, du coup, est-ce que ca vaut vraiment le coup de venir ? Qu'elle est l'avantage alors, s'il y a tant de choses qui ne plaisent pas ?

Je ne juge et vise personne, je cherche juste a comprendre.
 
#36
Ne t'inquiete pas, on apprecie "un minimum" le pays, à certains moment plus qu'à d'autres... et l'idee que nous ne sommes pas là pour toujours nous permet de tenir jusqu'à la prochaine fois.

D'ailleurs, je ne sais pas ce que je fais sur ce topic. Moi mon truc ce n'est pas de rentrer en France, c'est d'aller elever des moutons en Nouvelle Zelande !!! LOL
 
LouLou

LouLou

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
14 Juil 2007
4 128
Ratings
1 724
188
#37
Bonjour
Si je peux répondre ,je dirais ceci mais c`est juste mon point de vue ce n`est pas une généralité
Oui donc pourquoi alors venir vivre si loin de chez soit, si ce n'est que pour faire la meme chose que ce que l'on peut faire en france ?
La curiosité je pense , mais surtout le besoin de bouger ,de voir plus loin .. .
Je ne dis pas qu'il faut absolument vivre a la chinoise, mais je trouve ca tres dommage, de ne meme pas essayer de s'adapter un minimum. Si ce n'est que pour vivre a la francaise, ne frequenter que des francais....
l`adaptation est un jeu très difficile a élaboré, l`esprit humain n`est pas toujours prêt a accepter certaines différences vis-à-vis d`un autre pays ou d`une autre race même si la plus part y arrive , pour nombreux cela reste impossible a faire .
quel est donc l'interet d'aller a l'etranger ?
Dix mille raisons toutes valables les unes des autres, restent seulement a définir les concrètes ,des phantasmes .
C'est quand meme dommage de venir vivre dans un pays si different, si ce n'est que pour finalement, ne pas faire l'effort de le comprendre.
Comprendre cela est facile et a la portée de tous et beaucoup d`expatriés comprennent la vie des chinois ou en décèlent des parties, la chose la plus difficile est d`accepter .
 
Vince_fr

Vince_fr

Alpha & Oméga
Admin
#38
Question a Mike, comment veux tu t'adapter ? Ou plutot dans quelle mesure ? De mon point de vue je me suis adapte. Exactement la meme situation que Ets: comment frequenter ses collegues en dehors du boulot ? Les amener a la maison pour leur faire une bouffe ? Je l'ai fait, et mon collegue a eu l'honnetete de me dire qu'il se sentait mal a l'aise: Maison de 200 m2 qui est paye par la boite qui lui file 2500 RMB par mois. J'ai pris des cours de chinois et arrive a suivre une discussion generale a l'ecoute tout du moins. Je mange/boit a peu près de tout. Quand je ne parle pas, j'observe et j'apprends. Mike as tu travaille dans une entreprise ici et essayer de lier des relations hors boulot ?
Les voisins ? Dans notre compound, ils font partie de l'élite, ont des belles, grosses voitures et on les intéresse pas (ne répondent pas aux "bonjour" par ex.).

J'ai ete etudiant en Angleterre et pareil la bas, mon adaptation a eu ses limites: me bourrer la gueule au pub du coin ou en boite, meme etudiant, 2 fois par semaine ca faisait beaucoup pour moi.

Maintenant comme le suggere Lou&Lou, trouver pourquoi on est venu.
"Aventure", changement, experience: je les ai eu.

Personne n'a LA reponse a la question ?
 
mike

mike

Grandmaster M.
Membre du personnel
Admin
08 Avr 2006
9 363
Ratings
4 906 3
298
Canton Powah
www.supadezign.com
#39
A vous entendre, on a l'impression que les chinois n'existent qu'au boulot ;)
Les collegues, c'est comme les voisins, c'est juste une question d'affinite. Que ce soit en france ou ici, soit on s'entend bien, soit on se limite a un bonjour, soit on s'ignore.
J'habite un immeuble 100% chinois (enfin 99% vu que j'y vis aussi ;) ), et il y a vraiment de tout. Ceux qui mattent et ne disent pas un mot, ceux qui me sourient, me disent hello ou ni hao, les enfants qui essayent de communiquer avec moi, des vieux qui me disent thank you quand je leur tient la porte, ou ceux qui m'ignorent completement...je ne peux meme pas generaliser, ils sont tous bien differents.

Quand je parle d'effort d'adaptation, c'est par example chercher justement a rencontrer des locaux, autre qu'au boulot. Certain font des rencontres dans des pubs, d'autres en faisant du sports ou d'autres activites. C'est loin d'etre facile c'est clair, car il y a aussi la barriere de la langue. Et ca ne veut pas dire non plus qu'on devient tous des potes pour la vie ;)
 
LouLou

LouLou

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
14 Juil 2007
4 128
Ratings
1 724
188
#40
"Aventure", changement, expérience: je les ai eus.
La question que je pose, si tu le permets :As tu été satisfait pleinement par ces trois éléments. ?
Personne n'a LA reponse a la question ?
Je pense sincèrement q`il n y a pas une réponse, mais des réponses.Chacun l`adapte a la question selon son point de vue, nos divergences sont très souvent liées a notre statut ou confort social ou a notre vision d`un certain monde.Dans l`ensemble les expatries apprécient la Chine pour ce qu`elle offre en diversités culturelles, sociales et économique, mais peu d`entre eux ressentent le besoin d`un certain mimétisme (adapatation )avec la population locale.
 
Dernière édition: