« Prospérité commune », le virage de la Chine

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
5 258
5 186
188
75
Nanning
Oui ne pas confondre les causes et conséquences. Les problèmes d'Evergrande ne sont pas "créés pour" plus de régulation mais plutôt "créé par" plus de régulation.
En gros fini la fête du slip avec des modèles à la limite de la pyramide de Ponzi en construisant toujours plus avec toujours plus de crédit en se disant que l'acheteur lui aussi aura toujours un crédit vu que tout le monde parie sur des hausses sans fin des prix.
Mais si l'on arrête de construire, ou même si l'on ralenti le rythme, le logement devient progressivement plus rare et en conséquence plus cher, non?
 

TonyLI38

Ange
20 Jan 2011
412
215
88
41
Grenoble
www.flickr.com
Mais si l'on arrête de construire, ou même si l'on ralenti le rythme, le logement devient progressivement plus rare et en conséquence plus cher, non?
Pas forcément, c'est une question d'offre et de demande. Combien de cités fantomes dans des villes de tier 3 ou 4 ?
Combien de malls abandonnés ?

Dans les grandes villes on a effectivement jamais assez de logements semble-t-il et les prix continuent d'être tirés vers le haut mais est-ce le cas partout, je ne crois pas.
De plus, si on regarde la démographie on voit bien que la population va cesser de croitre voire décroitre. Dans le même temps on a un nombre non négligeables de jeunes qui ne peuvent accéder à la propriété de toute manière vus les prix actuels et les conditions d'accès à la propriété si on a pas de hukou local.
 

Manu Degois

Membre Bronze
25 Août 2021
119
-2
23
58
Oui ne pas confondre les causes et conséquences. Les problèmes d'Evergrande ne sont pas "créés pour" plus de régulation mais plutôt "créé par" plus de régulation.
En gros fini la fête du slip avec des modèles à la limite de la pyramide de Ponzi en construisant toujours plus avec toujours plus de crédit en se disant que l'acheteur lui aussi aura toujours un crédit vu que tout le monde parie sur des hausses sans fin des prix.
Toujours à chercher des excuses à la Chine.....bien sûr que c'est la même chose !

"Les problèmes d'Evergrande ne sont pas "créés pour" plus de régulation mais plutôt "créé par" plus de régulation.""" ???????

Evergrande a emprunté trop d'argent. Construire plus, emprunter toujours plus. Business is business AUSSI en Chine.
Et les consequences sont les même en tout cas pour le peuple qui n'a que ses yeux pour pleurer.
 

TonyLI38

Ange
20 Jan 2011
412
215
88
41
Grenoble
www.flickr.com
Toujours à chercher des excuses à la Chine.....bien sûr que c'est la même chose !

"Les problèmes d'Evergrande ne sont pas "créés pour" plus de régulation mais plutôt "créé par" plus de régulation.""" ???????

Evergrande a emprunté trop d'argent. Construire plus, emprunter toujours plus. Business is business AUSSI en Chine.
Et les consequences sont les même en tout cas pour le peuple qui n'a que ses yeux pour pleurer.
Je vois quelles excuses je cherche à qui. Je dis que les régulations qui sont en train de se mettre en place sont à la source des problèmes d'Evergrande et non l'inverse.
C'est un fait qu'Evergrande comme d'autres a profité des largesses du système dans le passé et a clairement abusé. Il y a maintenant un gros tour de vis pour des raisons économiques d'une part mais aussi pour reprendre la main. L'immobilier n'est qu'un domaine parmi d'autres où c'est le cas.
 

znort

Dieu créateur
13 Avr 2012
1 265
975
158
Kunshan
Pas forcément, c'est une question d'offre et de demande. Combien de cités fantomes dans des villes de tier 3 ou 4 ?
Combien de malls abandonnés ?

Dans les grandes villes on a effectivement jamais assez de logements semble-t-il et les prix continuent d'être tirés vers le haut mais est-ce le cas partout, je ne crois pas.
De plus, si on regarde la démographie on voit bien que la population va cesser de croitre voire décroitre. Dans le même temps on a un nombre non négligeables de jeunes qui ne peuvent accéder à la propriété de toute manière vus les prix actuels et les conditions d'accès à la propriété si on a pas de hukou local.
Je suis assez d'accord avec ton analyse globale. L'Etat chinois ne pouvait laisser ce secteur d'activité en roue libre. Mieux vaut tenter d'intervenir et controler avant qu'il n'implose de lui même. Si certaines grandes villes demeurent attractives et verront le prix de l'immo continuer de croitre, inévitablement avec l'exode rural, il y aura un effet de syphon de la richesse dans ces zones qui seront les premières impactées par la décroissance démographique.
Ils doivent aussi regarder d'un oeil attentif le modèle du voisin japonais dont la campagne est en cours de désertification accélérée avec ses villages fantomes....
 

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
9 317
3 969
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Une audience publique pour présenter la nouvelle structure tarifaire des taxis de la ville sera organisée par la Commission de développement et de réforme de Shanghai le 5 novembre, alors que la ville optimise ses infrastructures de transport et améliore les services de taxi.

Il existe trois principaux ajustements tarifaires selon un projet : le kilométrage, les frais d'attente et les frais de vacances.

Chaque tick du mètre pour la distance peut coûter 2,7 yuans (42 cents US), contre 2,5 yuans actuellement.

Les frais d'attente peuvent passer de 2,5 yuans à 4,05 yuans toutes les quatre minutes. Et les passagers peuvent pour la première fois devoir payer aux chauffeurs de taxi 10 yuans par trajet pendant les jours fériés nationaux, y compris la fête nationale, la fête du printemps et la fête du Travail.

Le prix de base, supplément longue distance pour les trajets de plus de 15 kilomètres, ne changera pas, pas plus que le supplément de nuit pour les trajets commençant entre 23h et 5h du matin.

Les tarifs augmenteront généralement légèrement : par exemple, un trajet de 10,1 kilomètres passera de 43 yuans à 49 yuans.

Les revenus supplémentaires devraient améliorer la qualité des travailleurs et des services dans l'industrie.