1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice
  2. Il est important d'être conscient que le statut de stagiaire n'existe pas réellement pour les étrangers dans la plupart des provinces de Chine.

    Pour plus d'infos, voir : Stage en Chine / à Shanghai : légal ? quel visa ?

    Rejeter la notice

Profs de FLE, quelles sont vos méthodes... (c'est aussi pour les autres profs...)

Discussion dans 'Travailler en Chine' créé par 奥利文, 29 Octobre 2011.

  1. 奥利文

    奥利文 Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mai 2011
    Messages:
    649
    Ratings:
    +0 / -0
    voila donc un nouveau sujet...
    les méthodes des profs, trucs , astuces et conseils...
    peut etre aussi pouvons nous mettre en commun fiches pédagogiques et bons plans (sites etc)

    ma méthode

    -sur le fond:
    je donne des cours axés sur l histoire contemporaine de la france et de la construction europeene (je ne suis pas francais)a partir de la guerre. pour donner une "assise a cette connaissance" j ai commencé par enseigner l époque de francois premier et la renaissance (naissance des idées modernes)

    sur la forme:
    on (les etudiants) peut faire des fautes d orthographe (dans la limite du compréhensible)
    mais pas se tromper sur le sens au risque de faire passer une mauvaise
    information.
    c est aussi valable pour le prof!!!!!
    c'est primordiale lorsque on enseigne une langue a des gens issus d un systeme civilisationnel, culturel et surtout linguistique totalement different du notre...

    ;pour les plus jeunes, deuxieme année et débutants :du classique...
    prononciation, écoute, (utilisation du sacro-saint reflets) les faire parleer en faisant des sketches...

    (sorry pour les accents, mais je jongle tous les jours avec un azerty, un clavier de portable et un qwerty...donc a la fin je mélange...)
    ceci pour ceux qui seraient plus concernés par la forme que par le fond

    déja un lien possible
    http://www.vizavi-edu.ro/fr/ressources/fiches-pedagogiques/61.html

    ;a vous..
     
  2. billcarson

    billcarson Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Aucun problème..tu as un email, j aime bien filer mes fiches pédagogiques.
    Pour les sites edufle ou le point du FLE ont de bonnes bases de données...

    En ce qui me concerne, je fais de l éducation aux médias et à la vie politique française,je fais un cours d audio visu avec ce satané REFLETS et je travaille aussi à partir de films en faisant mes propres fiches pédagogiques.Pour les films, je met les sous titres en français et je travaille beaucoup avec des vieux films...enfin je fais un cours de rédaction qui est l équivalent d un atelier littéraire car mon but à la fin du semestre est de faire écrire des petites nouvelles.

    À l alliance, du classique à savoir la méthode ALter EGo..Méthode que je n aime pas car les débutants se découragent vite avec : elle est trop dense....TAxi est pas mal

    Toi qui enseigne l histoire , comment sont tes étudiants ? car malgré le fait que je sois dans une fac dans le haut du panier du classement national, les élèves sont assez ignorants : mur de Berlin, Shoah et j en passe....un éleve m a fait l éloge d hitler, un homme droit etc

    En ce qui concerne reflets,mes étudiants adorent reflets 2 car cela se passe en Provence....tu utilises le 1 ou le 2...?
     
    #2 billcarson, 29 Octobre 2011
    Dernière édition par un modérateur: 29 Octobre 2011
  3. James5107

    James5107 Membre Bronze

    Inscrit:
    22 Juin 2011
    Messages:
    89
    Ratings:
    +0 / -0
  4. 何昂湍

    何昂湍 Demi-dieu

    Inscrit:
    10 Janvier 2007
    Messages:
    903
    Localité:
    Binzhou - Qingdao, Shandong
    Ratings:
    +479 / -4
    En ce qui me concerne, je fais les deux plus grosses "erreur" de la theorie du FLE : 1- je leur parle souvent en chinois
    2- Je leur parle souvent de grammaire

    a mon avis cela n'est pas une erreur dans le contexte d'enseignement dans lequel je me situe car
    1-ils sont grand debutants et ca me permet de faire passer des messages, des instructions etc. plus simplement, donc c'est plus pratique pour leur faire comprendre plus en profondeur et dans les details, d'ailleurs face a des classes entre 20 et 40 eleves, ca permet d'avoir l'attention de la majorite. ca permet egalement d'etablir une discipline sans avoir a monter le ton, et cerise sur le gateau, ca permet de raconter des blagues, donc de donner une dynamique optimiste et agreable a la classe.
    le fait de bien connaitre leur langue me permet de pointer du doigt les erreurs a ne pas comettre, avant meme qu'ils aient le temps de la comettre (exemple tout con : en anglais et en chinois, l'adverbe est souvent place entre le sujet et le verbe, ce qui est une abomination en francais) (autre exemple qui explique que les etudiants chinois confondent souvent le "nous" = Women en chinois et le "vous" = Nimen en chinois, et prennent souvent le "tu" pour un "il" car l'equivalent dans leur langue les poussent a comettre l'erreur).
    d'ailleurs, vu que je suis en chine et que les chinois sont super nationalistes pour la plupart, parler en chinois permet d'acquerir un certain respect et une credibilite, et egalement de briser une certaine barriere interculturelle, car parler leur langue signifie qu'on est plus dans l'optique du colon qui vient instruire l'indigene, mais dans l'optique de l'humain qui vient decouvrir un pays et parler du sien


    2- certains bannissent le métalangage comme la peste, mais je l'accepte de fait et sans me refugier derriere, je l'utilise afin d'etablir des connexions entre leur langage et le mien, d'ailleurs toutes les langues du monde ont des elements en commun. en gros je met un point d'honneur a ce qu'ils aient des le depart une vue d'ensemble des differents mots de la phrase ainsi de leurs relations, et la meme chose pour les fonctions de la phrase. a mon avis c'est important de leur donner une vue d'ensemble des le depart, afin de leur permettre par exemple d'apprendre le genre a chaque fois qu'ils apprennent un nouveau nom, et aussi de ne pas conjuguer un verbe lorsqu'il n'est pas "predicat". Pour faire mieux assimiler des concepts assez rebarbatifs, je leur explique en faisant des comparaisons qu'ils peuvent comprendre grace a des analogies amusantes.

    bref, je me permet de vous poser la question, d'apres vous dans quelle mesure peut-on parler en chinois et dans quelle mesure peut-on parler de grammaire?

    autre question : avez-vous trouve un bon moyen de leur faire perdre l'influence des 10 annees d'anglais qu'ils se sont tapes avant et qui fait qu'ils prononcent le "e" comme un satane "i" et le "i" comme un "aie" de mes c...lles?

    Sinon, j'utilisais "tout va bien" jusqu'a cette annee ou j'ai pris le nouveau Taxi, plus simple et mieux adapte a mon public de non specialiste.
     
  5. billcarson

    billcarson Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    c 'est pas vraiment " une faute" dans la theorie du FLE que de parler chinois....ici à l'alliance, les débutants ont un prof chinois....et puis comme tu le dis, parler chinois permet 1) une meilleure relation avec les élèves, cela brise la glace 2) cela peut être une roue de secours lorsque malgré les explications, les dessins les étudiants ne comprennent toujours pas.

    en ce qui concerne tes problèmes de prononciation, je n'ai jamais eu ton problème car je me bat avec les " N' qu'il prononce" L" et aussi "B" et "C"..
     
  6. flopper84

    flopper84 Membre Bronze

    Inscrit:
    14 Avril 2011
    Messages:
    178
    Localité:
    Yangzhou
    Ratings:
    +0 / -0
    Il faut voir comment on leur enseigne l'Histoire à l'école déjà. Si on leur explique le concept de dictateur, ils vont commencer à se poser des questions légitimes sur le statut de Mao.

    Je n'ai jamais compris le succès de Reflets en Chine. Ce bouquin est de loin le moins bien adapté à un public asiatique. On dirait même qu'il a été spécialement conçu pour des Européens. En plus elle donne des images de la France plutôt négatives (chômage, sexisme, délinquance, discriminations) au jeune débutant : super motivant pour l'apprentissage. Enfin bon, vu que tu es obligé de l'utiliser j'imagine, toutes mes condoléances.

    Jamais eu ce cas, d'habitude au niveau phonétique, c'est surtout l'influence de la langue maternelle qui ressort : difficultés à discerner et produire g=>k, b=>p, d=t. Pour faire prendre conscience de cette différence, il faut demander aux étudiants de se toucher la gorge quand ils essaient de produire ces sons, ils se rendront compte que g,b et d vibrent (sonores), et pas les autres (sourdes).
     
  7. mehdi

    mehdi Membre Gold

    Inscrit:
    23 Mars 2007
    Messages:
    286
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +0 / -0
    Personnellement mon manuel favori est "connexions", Reflets ça fait assez longtemps que j'ai abandonné, je déconseille vivement Tandem.En cours de classe, mes élèves apprennent le français comme deuxième langue vivante. donc vu le nombre d'heures hebdomadaire je suis force de parler chinois. Pour les cours particuliers, chaque élèves n'a pas du tout le même cours, j'adapte en fonction de leurs capacités et leurs points forts.
    A mon avis pour être un bon professeur un esprit synthétique est très important.Et enfin je continue d'apprendre d'autres langues étrangères car il serait un peu paradoxal pour un professeur de langue étrangère de ne pas aimer l'apprentissage des langues et aussi pour comprendre de mieux en mieux les mécanismes du langages, toujours dans un esprit de synthèse.
     
  8. 奥利文

    奥利文 Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mai 2011
    Messages:
    649
    Ratings:
    +0 / -0
    pour moi c est difficille de leur faire perdre l influence de l anglais car ils etudient l amglais en meme temps que le francais et une partie de leurs cours sont en anglais...
    tous sont au courant que je parle le chinois, mais ils savent que je ne le parle jamais au cours...
    par contre ca me donne lavantage de biencomprender si ils ont compris ou pas...
    d ici quelques semaines je leur parlerai en chinois...mais au début, je le fais toujours en francais
     
  9. 奥利文

    奥利文 Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mai 2011
    Messages:
    649
    Ratings:
    +0 / -0
    l histoire...je sais bien comment on leur enseigne l histoire ici...
    justement question a 100 balles:
    ici, durant le mois de novembre on aura la visite des inspecteurs du ministere de pekin...
    ZUMC est das ses petits souliers: on repare les classes, on nettoie les facades, on repeint les grilles...bref on se prépare...
    on a briefé lesanglo saxons parait ils (pas de religion etc)
    pour moi (et la pof chinoise) rien...on a juste dit que des mecs qui parlent pas un mot de francais allaient assister au cours...donc pas de quoi fouetter un chat
    mais, mais
    on est en chine alors je suis quand meme un peu inquiet pour les sujets de dans deux semaines...

    j aimerais bien leur faire "découvrir" la construction européenne...
    pour cela je pars de la guerre 40 (je me contente de leur expliquer la débacle de mai 40; l exode , vichy, je dirai quelques mots sur les juifs et la shoah, le gaullisme (ca ca fait partie du programme officiel) pour arriver sur la construction européenne...
    pour le moment, on en est a l analyse d un teste narratif sur l exode. le cours suivant (qui est dans deux semaines, a cause des exams , la semaine prochaine) j attaquerai les explications:la débacle, le vichysme, la résitance, les collabos, les suites du traité de versailles en 19 etc...et comme je suis historien et belge, rien ne me retient d'etre objectif quand au comportement des francais dans la guerre...donc on va forcémemt emplyer les termes de communisme, fachisme, collaboration , présenter le gouvernement de paul reynaud et ensuite celui de vichy sous un mauvais jour...

    donc ma question est: pensez vous que ce soit judicieux de ma part de continuer ce sujet pendant l'inspection ou vaut il mieux intervertir et donner le sujet sur kyoto et l environnement prévu pour plus tard...

    je joins les pieces...jugez en
    ah oui derniere chose: le doc "la france dans la seconde geurreà est tiré du site officiel du général de gaulle...et j en ai déja expurgé les termes qui pourraient etre les plus "mal interpretés"

    vos avis...
    alors comme c est trop lourd, je les colle dans une autre réponse
     
  10. 奥利文

    奥利文 Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mai 2011
    Messages:
    649
    Ratings:
    +0 / -0
    le texte narratif surl exode
    [FONT=&quot][​IMG][/FONT]​
    [FONT=&quot] [/FONT]
    [FONT=&quot]Exode de mai-Juin 1940 :[/FONT]
    [FONT=&quot]témoignage de Edmée et Paul ARMA, qui quittent la région parisienne pour fuir l' avance allemande en direction de Châteauneuf-sur- Loire pour essayer de traverser la Loire : [/FONT]
    [FONT=&quot]

    Nous sommes exténués. Mon esprit et mon corps ne supportent plus l’ahurissante situation qui est la nôtre, à tous.
    Je ne comprends pas comment Paul peut encore conduire. [/FONT]
    [FONT=&quot]Des soldats compatissants nous ont donné de l'essence : comme je suis enceinte, il m’a suffit d’arriver près d’une voiture militaire, en déroute elle aussi, un bidon à la main, pour qu’on partage avec nous.

    Nous quittons la route et nous nous arrêtons dans un hameau vide où nous trouvons une ferme ouverte et déserte. Je peux enfin m' étendre sur un lit, pendant que Paul veille. Nous regrettons de ne pas savoir traire, car des vaches errent, meuglant avec leurs pis trop lourds. Nous nous nourrissons d'oeufs que nous tirons des nids, nos provisions sont épuisées et enfin nous buvons de l'eau fraîche : jusque là, nous navons eu que de l’infecte eau tiède vendue fort cher ou du vin que les soldats nous offraient avec l'essence.

    Nous voulons prolonger notre repos, dans un champ, à l'ombre d’une haie. Le calme est un miracle. [/FONT]
    [FONT=&quot]Nous somnolons, à demi conscients du silence, de la chaleur, de la lumière qui rendent l' air palpable au-dessus des graminées que nous écrasons. L' odeur des tiges brisées et des feuilles meurtries nous environne, puissante, stagnante, dans la touffeur de ce midi d’été.

    Brusquement, de tous côtés, nous entendons tirer. [/FONT]
    [FONT=&quot]Non loin d’un parc, s'élève la fumée épaisse d’un château en feu.[/FONT]
    [FONT=&quot]Il nous faut partir, retrouver sur la route d'autres fuyards avec des voitures de plus en plus démantibulées ; des soldats à pied à la recherche de l' intendance. Nous en transportons sur les marchepieds de la voiture miraculeusement intacte. [/FONT]
    [FONT=&quot]Nous traversons Bellegarde où nous assistons au spectacle écoeurant du pillage de boutiques éventrées. [/FONT]
    [FONT=&quot]
    Les gens sortent des magasins les bras chargés de tout ce qui peut se voler et entassent leur butin : chaussures, vêtements, quincaillerie – il y a longtemps que la nourriture a été emportée – dans ce qu' ils poussent ou traînent et qui s’effondre un peu plus loin. [/FONT]
    [FONT=&quot]On vide les voitures tombées en panne : celle d’un représentant est délestée de centaines de brosses à dents, de tubes de dentifrices, de savonnettes et même de tracts publicitaires… Tout devient insensé. [/FONT]
    [FONT=&quot]
    A la tombée du jour, dans les champs qui précèdent la forêt d’Orléans, on voit çà et là un soldat sénégalais qui déchaussé, s’agenouille sur son tapis de prières. Je vis ces heures comme un cauchemar. Paul garde toujours son étonnant sang-froid. [/FONT]
    [FONT=&quot]Le bombardement devient intense autour de nous. Nous nous arrêtons à l'orée de la forêt et attendons le jour, éveillés et muets, abrutis de fatigue, d’émotion, de crainte, dans l' énorme vacarme qui nous environne.

    Souvent, je pose la main sur mon ventre car je pense que l'enfant ne supportera pas plus longtemps cette épreuve ; un seul espoir : atteindre Chateauneuf sur Loire et passer le fleuve… [/FONT]
    [FONT=&quot]Lundi matin, c' est le 17 juin, nous sommes en chemin depuis cinq jours.

    Nous entendons derrière nous des bruits de bataille qui se rapprochent. Une voiture militaire se fraye un passage au milieu de la cohue, transportant à son bord un officier en uniforme français qui, à l’aide d’un porte-voix, crie :
    - « Ecartez-vous pour laisser passer le Génie qui doit déminer la forêt. Arrêtez-vous sur les côtés de la route, laissez passer le Génie. Il y a danger ! »
    Docilement, par un reste de discipline, et surtout par peur, chacun obéit. Tout se range comme c’est possible sous les arbres. … Nous attendons les… soldats français du Génie et nous voyons arriver… des voitures allemandes, des militaires allemands, des camions allemands… Le tour a été admirablement joué ! Nous n’atteindrons jamais la Loire mais les convois allemands, grâce à cette ruse, y parviendront vite ![/FONT]
    [FONT=&quot]
    La vue des uniformes allemands fige la foule désordonnée et la rend muette. Seuls bougent des jeunes gens qui se glissent sous les charrettes, les camions, et des soldats français qui s’égaillent sous le couvert de la forêt. Les hommes en vert de gris dédaignent ce gibier : Ils n’ont qu’un objectif : avancer le plus facilement et le plus rapidement possible. Je ne cesse de répéter : « Que va-t-il arriver maintenant ? ». « Que va-t-il arriver maintenant ? », prise de panique en songeant surtout à Paul que j' imagine, dans mon désarroi, emmené à l' instant même.
    Par un curieux réflexe de prudence, je déchire en menus morceaux sa carte de combattant volontaire et l' enfouis sous un buisson.[/FONT]
    [FONT=&quot] [/FONT]
    [FONT=&quot] Un soldat allemand crie en français :
    « Le Maréchal Pétain a demandé cette nuit de cesser le combat. Vous navez rien à craindre. Vous devez rester sur place jusquà ce qu’il vous soit ordonné de faire demi-tour et de retourner chez vous. Une distribution de vivres va se faire dans une heure. Un membre de chaque famille peut se présenter ».

    Un camion de ravitaillement de l'armée française a été abandonné non loin de là, des soldats allemands distribuent des rations à ceux qui, déjà font la queue. A six heures, l' ordre est donné de prendre la route dans l’autre sens et cette fois il y a presque de l' organisation dans la remise en marche du troupeau hébété.

    Des morts isolés, qu' entourent des familles, gisent çà et là dans les fossés. Je n' oublierai jamais le visage blême et figé dune jeune fille en robe d’été allongée dans l' herbe, éclairée de boutons d’or.[/FONT]
    [FONT=&quot]La Paix[/FONT][FONT=&quot] est pour ces morts, pour eux seuls.

    Reprenant à l' envers le chemin parcouru si péniblement, nous décidons de dépasser Bellegarde et de nous réfugier dans la ferme que nous avons quittée la veille. [/FONT]
    [FONT=&quot]Elle est encore déserte et, après avoir abrité la voiture dans une grange, nous nous couchons, exténués, dans le lit accueillant de la grande chambre. Nous passons encore une journée et une nuit dans la maison qui échappe ainsi au pillage, celui-ci continuant malgré les circonstances, et nous voyons revenir les propriétaires, de retour d’un long vagabondage, bien aises de retrouver leur bien intact.

    Combien de Français, ce mardi 18 juin 1940 que nous vivons rompus dans une ferme de Montliard, les oreilles encore pleines du bruit de la bataille ; combien de Français entendent-ils un certain de Gaulle lancer un appel qui deviendra célèbre ?
    Qui, hormis les sages qui ont résisté à la panique, ouvre son poste de T .S. F. ?
    Ils se diront des milliers, plus tard, oubliant que ce jour-là ils étaient quelque part au bord d’un fossé, sur une place de village, dans une forêt, à la recherche d' un enfant, d' un aïeul égarés, les mains vides ou trop pleines de rapines. Nous n'entendons pas de Gaulle, et nous rentrons chez nous pour un avenir plus qu’incertain. [/FONT]
     
  11. 奥利文

    奥利文 Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mai 2011
    Messages:
    649
    Ratings:
    +0 / -0
    le texte explicatif sur la guerre
    [h=2][FONT=&quot]La France[/FONT][FONT=&quot] dans la Seconde Guerre mondiale[/FONT][/h] [FONT=&quot] [/FONT]
    [FONT=&quot]En septembre 1939, la France déclare la guerre à l'Allemagne. (« drôle de guerre »)[/FONT]
    [FONT=&quot]Le 10 mai 1940, l'armée allemande passe à l'attaque à travers la forêt des Ardennes. Les Français sont surpris et refluent. En juin, le front est rompu. [/FONT]
    [FONT=&quot]Une partie des troupes françaises se replient sur Dunkerque. [/FONT]
    [FONT=&quot]Le général de Gaulle, (qui était membre du gouvernement Reynaud) rejoint la Grande-Bretagne le 15 juin 1940. [/FONT]
    [FONT=&quot] [/FONT]
    [FONT=&quot] [/FONT]
    [FONT=&quot]Les troupes de la ligne Maginot sont encerclées sans avoir combattu. Le gouvernement français est obligé de se déplacer à Bordeaux, le 10 juin. Les civils ne sont pas épargnés par les difficultés : des millions de Français et de Belges ont fui leur domicile (c'est l'Exode). [/FONT]
    [FONT=&quot] [/FONT]
    [FONT=&quot] [/FONT]
    [FONT=&quot]Le 14 juin, les troupes allemandes entrent dans Paris. Paul Reynaud, président du Conseil des minisrtres ( nous sommes sous la III ème République), remet sa démission le 16 juin. Le maréchal Pétain devient le nouveau chef du gouvernement. Le 17 juin, dans son message radiodiffusé, Pétain annonce qu'il va demander aux allemands les conditions de l'armistice.[/FONT]
    [FONT=&quot] [/FONT]
    [FONT=&quot]Alors que Charles de Gaulle lance sur les ondes de la BBC son fameux Appel du 18 juin appelant les Français à poursuivre le combat contre les Allemands, le nouveau gouvernement (appelé aussi gouvernement de Vichy car il siège dans la ville de Vichy) s'apprête à signer un armistice avec le Reich…[/FONT]
    [FONT=&quot]
    Le régime de Vichy[/FONT]

    [FONT=&quot] [/FONT]
    [FONT=&quot]Après la démission de Paul Reynaud, le maréchal Pétain convaicu de l’impossibilité de vaincre les allemands, appelle les Français à se soumettre à la victoire nazie (appel du 17 juin 1940)[/FONT]
    [FONT=&quot]Il signe le 22 juin à Rethondes un armistice avec l'Allemagne. [/FONT]
    [FONT=&quot]Vaincue par les Allemands, la France est divisée en deux par une ligne de démarcation au nord de laquelle s'installe l'occupation allemande[/FONT].
    [FONT=&quot]Le gouvernement mis en place par Pétain se caractérise par son style autoritaire : Pétain obtient les pleins pouvoirs, devient chef de " l'Etat français " et met en place un culte de la personnalité entretenu par la propagande. Les partis et les syndicats sont suspendus, la presse censurée. Avec les chefs successifs de son gouvernement, Pétain cherche à faire appliquer sa doctrine : " Travail, famille, patrie ". Le modèle de société qu'il propose est fondé sur la discipline, l'autorité, la famille, l'Eglise et l'encadrement de la population. La démocratie et l'égalité sont bafouées. Le caractère policier du régime de Vichy s'affirme au fil du temps : la Milice traque les résistants.[/FONT]
    [FONT=&quot]
    Le régime de Vichy affiche très tôt son caractère antisémite : plusieurs lois amènent à l'exclusion des Juifs de la société française puis à leur déportation.[/FONT]
    [FONT=&quot]
    Le gouvernement de Vichy s'illustre enfin par sa politique de collaboration avec l'Allemagne, qui va souvent plus loin que les exigences formulées par l'occupant. En 1943, le Service du travail obligatoire (STO) oblige des millions de jeunes à aller travailler en Allemagne. Les policiers de l'Etat français organisent des rafles de Juifs. Le régime de Vichy s'occupe de leur déportation vers les camps allemands. Par conséquent, il est complice dans la réalisation de la " Solution finale ".[/FONT]
    [FONT=&quot] [/FONT]
    [FONT=&quot]La vie en France pendant la guerre[/FONT][FONT=&quot][/FONT]
    [FONT=&quot]
    Les conditions de vie de la majorité de la population sont difficiles.[/FONT]
    [FONT=&quot] Beaucoup de familles sont marquées par l'absence d'un proche, fait prisonnier au cours de l'offensive allemande ou, plus tard, envoyé en Allemagne pour le STO. Les habitants des régions voisines de l'Allemagne ont souvent quitté leur domicile en voyant arriver les chars nazis, suivant l'exode des populations vers le sud.[/FONT]
    [FONT=&quot]
    Pour ceux qui ont pu rester chez eux, l'existence est marquée par la pénurie : les prélèvements effectués par l'Allemagne sur l'économie française et le ralentissement des échanges à cause de la guerre provoquent une baisse de la production. Les Français manquent de denrées alimentaires, mais aussi de cuir, de papier, de charbon. Les achats se font désormais avec des cartes de rationnement. Le quotidien est marqué par l'attente devant les magasins, par la réduction des rations caloriques et par le marché noir.[/FONT]
    [FONT=&quot]En outre, le caractère policier du régime de Vichy, la présence de la Gestapo et des militaires allemands sur le territoire limitent les libertés des Français. [/FONT][FONT=&quot]La propagande est intense, les seuls journaux autorisés sont ceux qui sont favorables au gouvernement.[/FONT]
    [FONT=&quot]
    Parmi la population, certaines catégories subissent plus encore la dureté des années de guerre. Les Juifs, exclus dès 1940 de certains métiers puis de certains lieux, soumis au port de l'étoile jaune à partir de 1942, sont bientôt victimes de rafles et envoyés en déportation.[/FONT]
    [FONT=&quot]
    La Résistance[/FONT]
    [FONT=&quot]
    Une minorité de Français refuse les conditions imposées par Vichy et entre en résistance contre ce régime et contre l'occupation allemande. L'acte de naissance de la Résistance est l'appel lancé le 18 juin 1940 par le général de Gaulle. Autour de lui se construit peu à peu une résistance dite " extérieure ", car elle se forme en dehors de la métropole, autour d'un gouvernement provisoire en exil. Elle se dote d'une armée et d'un emblème. Elle bénéficie du soutien parfois hésitant des Alliés et de celui de certaines colonies françaises, et participe à de nombreux combats en Afrique du Nord, Italie, France…[/FONT]
    [FONT=&quot]
    Parallèlement se développe une résistance dite " intérieure ", car située sur le sol même de la métropole française. Là, répondant à l'appel de De Gaulle ou à leur propre conscience, des Français entrent en lutte clandestine contre les Allemands. Ces hommes et ces femmes se regroupent dans des mouvements, en zone sud et nord, pour braver la censure, écouter la BBC, diffuser des informations clandestinement, saboter les voies de communication utilisées par les Allemands, perpétrer des attentats contre l'occupant. Traqués par la Milice et par la Gestapo, 30 000 résistants sont fusillés au cours de la guerre, et 60 000 déportés.[/FONT]
    [FONT=&quot]
    Au cours de la Guerre, Charles de Gaulle œuvre au rapprochement de la résistance extérieure et de la résistance intérieure. Il confie à Jean Moulin le soin de cette unification. C'est chose faite en mai 1943 avec la création du Conseil national de la Résistance, qui participe activement à la Libération.[/FONT]
     
  12. 奥利文

    奥利文 Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mai 2011
    Messages:
    649
    Ratings:
    +0 / -0
    suite desexplications sur l exode (celle la ils l ont déja recu)
    [FONT=&quot]L’éxode de 1940, Les départs en chemin de fer :[/FONT]
    [FONT=&quot][/FONT]
    [FONT=&quot][​IMG][/FONT]
    [FONT=&quot]Du 8 au 13 juin, 198 rames de voyageurs, 97 de marchandises avaient quitté Paris. Les conditions de transport étaient parfois atroces. On cite l’exemple d’une accompagnatrice enfermée avec cent enfants orphelins dans un wagon à bestiaux sans possibilité d’ouvrir les portes fermées de l’extérieur. Elle était partie le 10 juin. [/FONT]
    [FONT=&quot][​IMG][/FONT]
    [FONT=&quot]La surcharge des wagons était toujours à la limite de l’insécurité, les gens voyageant entassés, assis dans les couloirs, les toilettes, les filets à bagages, les soufflets et jusque sur les marchepieds. Les détourages étaient fréquents, en raison des attaques de la Luftwaffe sur les voies et les gares. On passait par Saint-Pierre-des-Corps pour se rendre à Montluçon, par Chartres pour gagner les villes du Sud-Ouest.[/FONT]
    [​IMG][FONT=&quot]
    La pression de la foule dans les gares déchaînait la violence : un témoin, Foville, raconte l’embarquement à la gare de Lyon, le 11 juin. En neuf heures d’attente, il avance seulement de trois cents mètres dans la queue interminable. Des vieillards s’engueulent et se rouent de coups avec une haine bestiale, explique Foville. Les enfants hurlent (ils n’ont pas été tous évacués, et de loin), les femmes perdent connaissance. Des malades et des femmes enceintes tombent. Comme il n’y a plus d’ambulances, les agents les traînent à l’écart, les giflent et les arrosent d’eau, à l’ombre d’un parapluie. Le soleil est brûlant. La soif nous tourmente, mais il est impossible de sortir de la queue sans perdre sa place. [/FONT]
    [FONT=&quot]Dans la foule un mot s’élève avec obstination, revient toujours, accusant Je ne sais qui : Trahison ! Les étrangers, les Juifs, les Anglais, les Allemands, les riches, les politiciens, les banques…[/FONT]
    [FONT=&quot] [/FONT]
    [FONT=&quot]L’importance des départs en chemin de fer, malgré les violences, les retards, les insuffisances, explique le chiffre très élevé de la population évacuée en un temps record : sur les trois millions d’habitants présents dans Paris vers le 10 mai, il ne restait dans la capitale, le 13 juin, que le tiers environ des habitants. La SNCF et ses agents avaient accompli des miracles pour entraîner hors des murs le plus grand nombre possible de réfugiés. [/FONT]
     
  13. 奥利文

    奥利文 Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mai 2011
    Messages:
    649
    Ratings:
    +0 / -0
    ALTERNATIVE 1 KYOTO ET L ENVIRONNEMENT

    [TABLE="class: MsoNormalTable"]
    [TR]
    [TD="width: 385"]
    Titre L'homme, le plus grand ennemi de la planète
    Niveau AR 23.3
    Date 03.02.2007
    Thème Société / Environnement

    [/TD]
    [/TR]
    [/TABLE]

    - probablement: qui a de grandes chances de se produire – "J'essaierai de venir, je viendrai donc probablement."
    - exclu, exclue: rejeté, chassé, éliminé – "Justin ne peut plus participer au jeu. Il est exclu."
    - un glacier: champ de glace dans les montagnes et dans les régions polaires – "Avant d'atteindre le sommet de cette montagne, les alpinistes doivent franchir un glacier dangereux."
    - réduire : rendre moins important – "Ralentis! Il faut réduire la vitesse ici."

    Les mots en italique sont à comprendre par le contexte ou un mot connu.
    article: ------------------------------------------------------------------------------------------------
    [h=6]L'homme, le plus grand ennemi de la planète[/h]
    [​IMG]
    La responsabilité de l'homme dans le réchauffement climatique ne laisse aucun doute'. Voilà la conclusion d'un congrès de climatologues qui s'est tenu à Paris et dont le résultat a été publié vendredi 2 février 2007. Le résumé expose que " l'essentiel de l'augmentation constatée des températures moyennes depuis le milieu du 20[SUP]e[/SUP] siècle est très probablement dû à l'augmentation des gaz à effet de serre produits par l'homme. Dans le langage des scientifiques du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) 'très probablement' signifie 'avec une certitude supérieure à 90 %'. Le document précédent (2001) précisait encore que ' l'essentiel du réchauffement constaté
    [​IMG][​IMG]

    pendant les cinquante dernières années est probablement dû à l'augmentation des gaz à effet de serre'. On est ainsi passé de 'probablement' (une certitude supérieure à 66 %) à 'très probablement' et l'expression 'produits par l'homme' a été ajoutée.
    [​IMG]Les conclusions du rapport sont claires: si la concentration de gaz carbonique (CO[SUB]2[/SUB]) continue d'augmenter, les températures augmenteraient de 1,8 à 4°C d'ici 2100. Un réchauffement inférieur à 1,5°C serait 'très improbable' tandis que des valeurs supérieures à 4,5°C ne pourraient 'être exclues'. Les valeurs les plus extrêmes vont d'ailleurs de 1,1 à 6,4°C, alors qu'elles étaient encore de 1,4 à 5,8°C dans le rapport de 2001.
    Les climatologues ont par ailleurs précisé un grand nombre de données. Ainsi, la concentration de gaz carbonique dans l'atmosphère 'dépasse de loin' ce qui a été constaté depuis 650 000 ans. Même constatation pour le méthane, un autre gaz à effet de serre. Le réchauffement actuel du climat est sans pareil. Les glaciers de montagne fondent peu à peu ainsi que ceux du Groenland, tandis que le niveau de la mer s'élève plus rapidement qu'avant. D'ici la fin du siècle, le niveau des mers devrait s'élever de 18 à 59 cm.
    Le message des scientifiques est clair: pour éviter la catastrophe, la concentration de gaz carbonique devrait être réduite de plus de 30 %. Maintenant, la question n'est plus essentiellement scientifique mais politique: comment les sociétés humaines vont-elles – ou non – changer leur fonctionnement pour réduire la concentration de gaz à effet de serre et éviter un réchauffement qui signifierait peut-être la fin de l'humanité?
    Source: LeMonde.fr
    Questions

    1. Quelle a été la conclusion d'un congrès de climatologues qui s'est tenu à Paris?
    2. À quoi le réchauffement de la terre est-il dû essentiellement?
    3. Que signifient 'probablement' et 'très probablement' dans le langage des scientifiques du GIEC?
    4. De combien de degrés les températures augmenteraient-elles, en moyenne, d'ici 2100? Et dans le cas le plus extrême?
    5. Il y a surtout deux gaz à effet de serre qui sont responsables du réchauffement de la planète. De quels gaz s'agit-il?
    6. D'ici la fin du siècle on pourrait aussi constater une hausse du niveau des océans et des mers. À combien cette hausse des eaux s'élèverait-elle, en moyenne? Comment expliquer cette hausse du niveau des eaux?
    7. Quel est le message des scientifiques?
    8. D'après les scientifiques, que devraient faire les hommes pour sauver l'humanité?


    Discussion

    9. "La responsabilité de l'homme dans le réchauffement climatique ne laisse aucun doute." Êtes-vous du même avis? Pourquoi (pas)? Expliquez.
    10. "L'essentiel de l'augmentation constatée des températures moyennes depuis le milieu du 20[SUP]e[/SUP] siècle est très probablement dû à l'augmentation des gaz à effet de serre produits par l'homme." Pouvez-vous expliquer ce que c'est qu'un gaz à effet de serre? Comment un gaz pareil est-il produit?
    11. Un réchauffement de la terre de quelques degrés peut avoir des effets catastrophiques, pensez à la hausse des eaux. D'après vous, quels autres effets une hausse des températures pourrait-elle avoir sur les hommes et sur l'environnement?
    12. "Le message des scientifiques est clair: pour éviter la catastrophe, la concentration de gaz carbonique devrait être réduite de plus de 30 %." D'après vous dans quels domaines et comment pourrait-on réduire la concentration de gaz carbonique? Donnez quelques exemples et expliquez.
    13. Qu'est-ce que vous pouvez faire, vous, pour réduire la concentration de gaz carbonique? Donnez quelques exemples et expliquez.


    Pour présenter oralement ou par écrit
    (Votre professeur précisera la portée exacte de chaque tâche.)

    14. Sur Internet, cherchez des renseignements sur 'Les normes Kyoto'. Puis présentez le résultat de vos recherches oralement ou par écrit.
     
  14. 奥利文

    奥利文 Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mai 2011
    Messages:
    649
    Ratings:
    +0 / -0
    ou alors
    je commence directement le cours sur la construction européenne en commencant par leur montrer une vidéo du dessous des cartes...mais on y parle du pacte de varsovie et de l orogine de la creation du benelux et de la ceca en réaction face a la peur du communisme...
    et ca ce sera dit au moment ou les inspecteurs seront la...
     
  15. billcarson

    billcarson Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    tu pourrais envoyer tout cela par mail car là , à lire sur le forum, c'est assez indigeste...
     
  16. meleo33

    meleo33 Membre Gold

    Inscrit:
    11 Octobre 2012
    Messages:
    457
    Localité:
    Taipei
    Ratings:
    +211 / -0
    Je déterre la discussion, car elle est intéressante. J'aurai bien aimé la voir avant d'ailleurs !

    Vous êtes globalement mécontents des méthodes que l'on vous impose... j'en ai une bien bonne, je suis très mécontente de ne pas avoir de méthode du tout !

    Premier poste en Chine, première fois à l'université, première fois à gérer des classes aussi grosses (minimum 35 élèves max 42) et pas de programme, pas de manuels, pas d'objectifs et aucune info sur ce qu'a fait mon prédécesseur les deux dernières années.
    Seule et unique réponse à toutes mes questions : "Tu fais comme tu veux".
    Mouais, ils sont gentils, mais bon...

    Bref après deux mois ici je découvre également que mes élèves ne connaissent rien de l'occident, qu'ils sont pétrifiés s’ils n'ont pas de manuel sur lequel se reposer, et que les méthodes FLE françaises ne sont pas vraiment adaptées à ce public...
    Par contre pour la phonétique je n'ai pas de problème, ils ont eu des cours en béton avec les profs chinois, des heures de phonétique à coup de répétitions laborieuses en première année... mais les résultats sont là ! À part quelques rares élèves qui me font parfois des R bizarres, sinon rien à redire.

    Mais grosse découverte : les cours de civilisation à la chinoise...
    Vous prenez n'importe quel manuel de civi FLE, on vous parlera de la politique, du travail, de la famille, bref de la France moderne en faisant un petit topo rapide sur l'Histoire française (et encore).
    J'ai découvert avec stupéfaction (grâce à mes élèves, pas à mes collègues) que l'ancien prof leur avait fait la préhistoire jusqu'au Moyen-Âge.
    Du coup avec mes manuels de civi FLE, j'ai l'impression d'être complètement à côté de la plaque niveau objectifs.

    Si vous aussi vous enseignez la civi en fac, pourriez-vous me dire votre programme (si vous en avez un) ou les manuels que l'on vous fait utiliser ?
    Ça me donnera peut être enfin une idée de ce que je suis censée faire...

    Sinon pour l'écrit, voilà un livre pas mal du tout: Cours de rédaction de Julien Portier, fait spécialement pour le public chinois universitaire.
    http://www.amazon.com/Writing-Frenc...&qid=1383993448&sr=8-1&keywords=9787513516204
     
  17. Welyna

    Welyna Membre Bronze

    Inscrit:
    18 Juin 2013
    Messages:
    36
    Localité:
    Hubei
    Ratings:
    +30 / -0
    Je connais aussi ce problème de : pas d'objectifs, pas de programmes, pas d'infos sur ce qu'ils ont fait avant.
    Pour ma part, on m'a donné Reflet pour les cours mais je reste libre ou non de l'utiliser. Au début, je suivais le livre, surtout que les étudiants étaient très perturbés dès qu'on faisait une activité annexe au livre. Mais en fait, ça n'allait pas : je dois donner des cours en expression orale donc Reflet n'est pas du tout adapté. (pour l'anecdote, au début, on m'a dit "Oral", j'ai demandé "compréhension et expression orale ?", on m'a dit "ben Oral quoi. Fais comme tu veux. Le livre, c'est Reflet.", donc pour moi c'était "compréhension et expression orale", sauf que j'ai appris au bout d'un mois par une collègue chinoise qu'en fait, mon cours ce n'était que "expression orale" et que les étudiants se demandaient pourquoi on faisait aussi beaucoup de compréhension orale >.< )
    Maintenant, j'élabore mes cours à partir d'exercices d'oral en contexte : ils travaillent la partie "compréhension orale" du livre avec leur professeur chinois, puis ils font les parties "prononciation" et "expression" avec moi. Je complète par des activités annexes issues d'internet ou de mon imagination. Peu à peu, les étudiants se sont habitués à faire autre chose que "le livre".
    Pour le problème des étudiants pétrifiés s’ils n'ont pas de manuel sur lequel se reposer, pour ma part j'y remédie en leur distribuant des feuilles photocopiées contenant le cours, histoire qu'ils aient toujours un support pour se rassurer. Voir même, juste la promesse de leur envoyer les diapos (power point) utilisées pendant le cours par mail, ça leur suffit pour les cours d'Oral, et ils s'habituent peu à peu à sortir le nez de leur manuel et à prendre des notes par eux-mêmes.

    E mon côté, je dois donner des cours sur la Francophonie (présentation des différents pays francophones) et pour ce cours on m'a donné un livre de civilisation française, donc autant dire qu'il ne me sert à rien. Cependant, je l'ai feuilleté et -si on ôte quelques stéréotypes et que l'on rajoute quelques illustrations annexes- il me semble convenable pour des cours de civilisation.
    Il s'agit de 法国概况 Regards sur la France :
    [​IMG]

    Son sommaire :
    La géographie
    L'histoire
    Les partis politiques et institutions
    L'économie
    Le système éducatif
    L'organisation du sport
    La religion
    Le droit français et le protection sociale
    Les fêtes
    La politesse
    La mode et l'habillement
    A table
    La famille
    La culture et les arts
    La langue française
    Problème de société
    La francophonie
    L'Union Européenne
     
    • J'aime J'aime x 1
    #17 Welyna, 9 Novembre 2013
    Dernière édition: 9 Novembre 2013
  18. mcline

    mcline Archange

    Inscrit:
    6 Septembre 2011
    Messages:
    687
    Ratings:
    +317 / -2
    Merci beaucoup Meleo 33 d'avoir déterré ce sujet très utile pour un futur prof de FLE et aux autres membres pour le partage de leurs expériences.
     
    • J'aime J'aime x 1
  19. meleo33

    meleo33 Membre Gold

    Inscrit:
    11 Octobre 2012
    Messages:
    457
    Localité:
    Taipei
    Ratings:
    +211 / -0
    Le bon point de mon côté c'est que j'ai réussi à clarifier ça dès le premier jour; on m'avait aussi dit : "Tu fais des cours d'écrit et d'oral" sans plus de précisions, mais en fait ce n'est que production.
    Il semble en effet que les élèves fassent de la compréhension orale avec les profs chinois (notamment avec Reflets) sauf que les résultats ne sont pas là...
    Ils ne sont JAMAIS exposés à des documents authentiques (journal TV, clip, extraits de films) ils ont donc une compréhension moyenne pour ce qui est des documents pédagogiques fabriqués qui ont un débit non naturel et sont complètement perdus dès que tu leur passes un extrait de la télé, avec des vrais gens qui parlent normalement...
    Donc du coup, j'essaie d'introduire au maximum des documents authentiques divers pour entraîner leurs oreilles à comprendre les natifs. Au début c'était incroyablement difficile pour eux (après 3 ans de français ! incompréhensible !) mais maintenant ils s'y habituent, ça va beaucoup mieux.
    Pour l'oral, avec les 2e j'utilise "Taxi!" mais ce n'est pas très complet, il n'y a pas de vocabulaire et il faut rajouter des exercices à côté. Taxi ! est une méthode générale de français, donc l'oral y est pas mal présent mais n'est pas le seul but du manuel.
    Au passage, je pense que c'est la seule méthode FLE-France qui soit à peu près adaptée à ce public car très structurée, avec une progression claire. Comme dit plus haut, Alter Ego c'est tout fouilli, alors en plus pour des Chinois qui sont habitués à avoir des manuels hyper traditionnels carrés, ça ne marche pas. Mais ça reste loin d'être idéal.
    http://www.amazon.fr/Le-Nouveau-Taxi-Méthode-français/dp/2011555515/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1384048110&sr=8-2&keywords=taxi ! fle

    Pour les 3e et 4e, j'utilise beaucoup la méthode "Dites-moi un peu" qui est très bien faite (le seul bémol c'est que le livre est trop court pour faire toute une année universitaire).
    http://www.amazon.fr/Dites-moi-peu-Karine-Ulm/dp/2706115653/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1384048134&sr=8-1&keywords=dites moi un peu fle

    Je suis actuellement en recherche d'un manuel pour les 1ere année (je les aurai le semestre prochain) j'ai repéré ça qui m'a l'air pas mal, quelqu'un l'utilise ?
    http://www.amazon.fr/Expression-orale-Niveau-1CD-audio/dp/2090352035/ref=sr_1_fkmr0_1?ie=UTF8&qid=1384048434&sr=8-1-fkmr0&keywords=expression orale fle


    Ce livre est aussi utilisé par les profs chinois ici. Ce qui renforce mon opinion que l'Histoire (tout ce qui est avant la Deuxième Guerre mondiale) ne devrait pas faire partie des objectifs.
    N'est-ce pas ?

    Je vais faire la Francophonie dans mes cours de civi prochainement. C'est vrai qu'il y a beaucoup à dire, mais toute une année de Francophonie ? Ça fait beaucoup ! ;)
     
  20. mamaf

    mamaf Membre Silver

    Inscrit:
    24 Juin 2012
    Messages:
    207
    Localité:
    北京
    Ratings:
    +98 / -0
    Je trouve ce livre pas trop mal, loin d'être parfait, mais pour un cours d'expression orale c'est pas mal. Par contre, pour la compréhension orale, il n'y a pas grand chose (en plus j'ai jamais eu le cd faut dire :D), et pour la compréhension écrite, il y a quasiment rien. C'est principalement un livre d'exercices d'expression orale, les exercices sont dans l'ensemble pas trop mal, même s'il y en a au milieu qui ne mérite pas forcement qu'on s'attarde dessus. C'est pas mal pour les étudiants en cours de kouyu A1/A2. Il existe un "Expression Orale Niveau 2 aussi, pour le A2/B1.

    Chaque thème est traité en 3 doubles pages (donc 6 pages en tout), sur un schéma : Répétition, Compréhension, Utilisation.
     
    • J'aime J'aime x 1

Partager cette page