Prof de maths LFIP Pékin

TonyLI38

Dieu créateur
20 Jan 2011
1 298
775
158
44
Grenoble
www.flickr.com
Bonjour à tous,

Un prof de maths du lycée français de Pékin m'a indiqué que le lycée avait du mal à trouver des profs de maths pour la rentrée prochaine. Du coup il m'a demandé si je pouvais faire passer le message autout de moi. Etant donné l'urgence et le manque de candidat, le lycée pourrait être assez ouvert sur les profils: master ou même licence en sciences et maîtrise du français.
Je n'ai pas plus de détails mais si des gens sont intéressés ils peuvent se rapprocher du lycée pour plus d'informations.

Voilà c'est un peu une bouteille à la mer mais on ne sait jamais.
 
Le prof de math doit necessairemen etre francais?
 
Au lycée français de Canton, on a des nationalités différentes au primaire et collège. Les personnes étrangères sont francophones sauf pour les enseignants d'anglais de la maternelle et du primaire.
 
Bonjour à tous,

Un prof de maths du lycée français de Pékin m'a indiqué que le lycée avait du mal à trouver des profs de maths pour la rentrée prochaine. Du coup il m'a demandé si je pouvais faire passer le message autout de moi. Etant donné l'urgence et le manque de candidat, le lycée pourrait être assez ouvert sur les profils: master ou même licence en sciences et maîtrise du français.
Je n'ai pas plus de détails mais si des gens sont intéressés ils peuvent se rapprocher du lycée pour plus d'informations.

Voilà c'est un peu une bouteille à la mer mais on ne sait jamais.
Bon courage :)
 
On a bien des profs d'anglais en France qui en sont pas anglais...
Est-ce que pour un prof français on mettrait "maîtrise du français" ? Si il y a cette mention, c'est bien que des étrangers peuvent postuler à condition de parler de français.

Et le cas des profs de langue sont quand même très différents d'un prof de maths ou de physique.
 
Est-ce que pour un prof français on mettrait "maîtrise du français" ? Si il y a cette mention, c'est bien que des étrangers peuvent postuler à condition de parler de français.

Et le cas des profs de langue sont quand même très différents d'un prof de maths ou de physique.

C'est aussi ce que je pensais.
 
Pourquoi ne pas accepter un prof de maths qui ferait cours en anglais ? On ferait d'une pierre deux coups : les élèves progresseraient en anglais et en ,aths en parallèle. Et puis il y a bcp de vocabulaire très similaire. Mais je pense que le prof doit maîtriser le français surtout pour comprendre les directives du ministère et de l'administration française :)
Je serais intéressé par connaître l'origine de cette difficulté de recrutement : COVID ? crise structurelle des vocations ? réduction du nombre d'expats français en Chine ? Concurrence des autres écoles ?
 
Pourquoi ne pas accepter un prof de maths qui ferait cours en anglais ? On ferait d'une pierre deux coups : les élèves progresseraient en anglais et en ,aths en parallèle. Et puis il y a bcp de vocabulaire très similaire. Mais je pense que le prof doit maîtriser le français surtout pour comprendre les directives du ministère et de l'administration française :)
Je serais intéressé par connaître l'origine de cette difficulté de recrutement : COVID ? crise structurelle des vocations ? réduction du nombre d'expats français en Chine ? Concurrence des autres écoles ?
Je pense surtout que pour les matières élémentaires comme les maths il y a certes les exercices mais surtout les leçons/démonstrations à enseigner avec tout le vocabulaire spécifique à connaître. Les gamins des écoles françaises n'ont pas vocation à forcément rester en Chine toute leur vie et doivent donc avoir le même niveau que leurs homologues en rentrant en France ou en allant dans une autre école française.

Si je ne me trompe pas voici les démarches pour avoir des profs dans les écoles françaises à l'étranger. Les postes de profs détachés se décident souvent un an à l'avance. Les écoles à l'étranger disent qu'elles vont avoir besoin de tel ou tel poste puis les profs intéressés doivent informer leur rectorat qui décidera si ils peuvent postuler ou non. La priorité étant que le départ d'un prof de France ne doit pas handicaper le rectorat en question. Il faut qu'il y ait une relève en cas de départ. Ceci fait que les offres pour des recrutements pour 09/2023 ont été lancées vers l'été 2022 et autant dire que la situation en Chine n'était pas bonne avec les confinements, les mesures anti-covid et les difficultés pour voyager. Cela peut expliquer que les profs ne se soient pour bousculer au portillon. Et si la voie France ne marche pas, les écoles tentent localement mais là aussi il faut des personnes avec un miminum de qualification pour enseigner et comme pas mal de français sont partis, les ressources sur place sont rares.
 
Je pense surtout que pour les matières élémentaires comme les maths il y a certes les exercices mais surtout les leçons/démonstrations à enseigner avec tout le vocabulaire spécifique à connaître. Les gamins des écoles françaises n'ont pas vocation à forcément rester en Chine toute leur vie et doivent donc avoir le même niveau que leurs homologues en rentrant en France ou en allant dans une autre école française.

Si je ne me trompe pas voici les démarches pour avoir des profs dans les écoles françaises à l'étranger. Les postes de profs détachés se décident souvent un an à l'avance. Les écoles à l'étranger disent qu'elles vont avoir besoin de tel ou tel poste puis les profs intéressés doivent informer leur rectorat qui décidera si ils peuvent postuler ou non. La priorité étant que le départ d'un prof de France ne doit pas handicaper le rectorat en question. Il faut qu'il y ait une relève en cas de départ. Ceci fait que les offres pour des recrutements pour 09/2023 ont été lancées vers l'été 2022 et autant dire que la situation en Chine n'était pas bonne avec les confinements, les mesures anti-covid et les difficultés pour voyager. Cela peut expliquer que les profs ne se soient pour bousculer au portillon. Et si la voie France ne marche pas, les écoles tentent localement mais là aussi il faut des personnes avec un miminum de qualification pour enseigner et comme pas mal de français sont partis, les ressources sur place sont rares.
Tu as parfaitement résumé la situation. A priori 0 candidat de France donc on se tourne vers le local. Pas d'exigences extraordinaires mais un niveau scolaire scientifique minimum et oui il faut suivre les programmes français donc la langue est un pré-requis.
 
La priorité étant que le départ d'un prof de France ne doit pas handicaper le rectorat en question. Il faut qu'il y ait une relève en cas de départ.
je pense que ça coince aussi à ce niveau là :)
 
je pense que ça coince aussi à ce niveau là :)
C’est malheureusement le cas pour beaucoup d’écoles en Chine : françaises et internationales. Il faut espérer que les postes soient comblés pour la rentrée prochaine.
En 2024 cela devrait aller mieux.