Pollution : la chine a réalisé des «progrès impressionnants»

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 898
7 784
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Pollution : la Chine a réalisé des «progrès impressionnants»

La Chine a enregistré une baisse «impressionnante» de la pollution de l'air par certains polluants, mais le niveau d'ozone constitue un nouveau défi, pointe une étude de l'organisme Centre for Research on Energy and Clean Air (CREA), publiée jeudi.

Communique :
Le niveau moyen des particules très fines PM 2,5 (dangereuses car elles pénètrent profondément dans les poumons) a chuté de 27% entre 2015 et 2019. La tendance est encore plus marquée pour le dioxyde de soufre, irritant pour les voies respiratoires, dont le niveau moyen a chuté de 55% sur la même période, un «progrès très impressionnant», note le CREA. Mais le tableau n'est pas complètement idyllique, car les niveaux d'ozone ont augmenté de 11% entre 2015 et 2019, souligne l'étude. Ce gaz peut entraîner des crises d'asthme et des baisses des fonctions cérébrales. Avec le dioxyde d'azote, un autre polluant, il constitue «les nouvelles frontières de la guerre menée par la Chine contre la pollution», estime le CREA.

Les progrès ont été obtenus principalement grâce à des mesures «de bout de chaîne», en filtrant les polluants avant qu'ils n'entrent dans l'atmosphère, souligne Lauri Myllyvirta, analyste du CREA et auteur de l'étude. Ces dernières années, «la plupart des centrales électriques au charbon ont été modernisées pour se conformer aux nouvelles normes d'émissions. Actuellement, l'accent est mis sur la mise en oeuvre de modernisations similaires dans l'industrie sidérurgique», a déclaré Lauri Myllyvirta à l'AFP. Mais «une fois ces améliorations terminées, si la consommation de charbon continue d'augmenter, il sera de plus en plus difficile de faire des progrès en matière de qualité de l'air», souligne-t-il.

 
Silouane

Silouane

Dieu souverain
14 Jan 2015
1 470
765
143
上海
A Pékin, c'est assez impressionnant, je suis resté ces deux dernières semaines et la plupart des jours avait un indice plutôt vert.L'hiver, hormis les jours de grand vent du Nord qui venaient chasser la pollution, c'était en grande majorité très pollué il ya 3-4 ans. Il faudrait savoir dans le détail comment ça a été obtenu aussi. Déménagement ou fermeture des usines; on a fait partir beaucoup de populations, parmi les raisons.

Shanghai, quand once garde les chiffres, je n'ai pas l'impression qu'il y ait eu une grosse amélioration.
 
Naxshe

Naxshe

Dieu Supérieur
05 Jan 2016
1 149
575
138
31
Jiangsu Nord, il y a trois ans, ca allait de mieux en mieux. Depuis 3 ans, de pire en pire.
 
A

AD45

Membre Silver
21 Sept 2012
76
21
48
A Pekin il y a eu la fermeture / deplacement des usines (le gouvernements coupait l'electricite a nos suppliers, qui disparaissaient puis reaparaissaient 50km plus loin) mais aussi la montee en puissance du gaz - au detriment du charbon - dans le mix energetique, surtout l'hiver.

Apres Shanghai s'est bien ameliore aussi. Quand on compare les pires annees (vers 2013) a aujourd'hui c'est assez frappant.
 
Silouane

Silouane

Dieu souverain
14 Jan 2015
1 470
765
143
上海
AD45 "Apres Shanghai s'est bien ameliore aussi. Quand on compare les pires annees (vers 2013) a aujourd'hui c'est assez frappant."
. J'avais le nez tous les jours sur l'indice quand j'habitais SH ( 2010-2017), je faisais de la course à pied et de mémoire, la différence n'est pas flagrantel. Il faudrait trouver des stats.

Naxshe "Jiangsu Nord, il y a trois ans, ca allait de mieux en mieux. Depuis 3 ans, de pire en pire."
On rapportait en 2015 qu'on on avait déménagé des usines qui bordaient la ville de Pékin pour les mettre près de Shanghai, notamment dans le Subei, ce qui expliquait l'aggravation de la pollution à Shanghai. Je n'y croyais pas trop, mais les témoignages vont dans ce sens.
 
Silouane

Silouane

Dieu souverain
14 Jan 2015
1 470
765
143
上海
Officiellement, à Shanghai, l'amélioration est flagrante!!!

"Shanghai’s clean air action plan set a target for the city to reduce its annual average PM2.5 concentration to 48 ug/m3 by 2017 from 62 ug/m3 in 2013.

By 2016 Shanghai had already reduced the PM2.5 annual average density to 45 ug/m3, and in 2017 the target was exceeded even further when it fell to 39 ug/m3.

"